Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un texte à partir d'un mot pensé...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Nibiki
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Féminin Nombre de messages : 94
Age : 20
Localisation : En Gwendalavir
Loisirs : le théâtre, l'écriture (nan!! Tu crois?), le dessin et tout et tout
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: Re: Un texte à partir d'un mot pensé...   Lun 6 Jan 2014 - 21:34

M aman
I nculte
N ature
E émerveillé

Il existe deux mondes. J'en suis persuadée. Personne ne me croit, mais en même temps personne ne comprend ma vision de ces mondes. Ce ne sont pas forcément des mondes matériels, ce sont justes des mondes. La dernière fois que j'ai essayé d'expliquer ma vision à Maman, je me suis vue traitée d'inculte par ma soeur qui affirme que tout est matériel. Tout, même les pensées. C'est personnel les pensées, pas matériel. Enfin, d'après moi. Parce que je pense que tout ce qui est matériel peut être saisi, et donc volé par n'importe qui. Mais en même temps matériel et personnel, c'est pas forcément incompatible. Par exemple, mon ordinateur est personnel et il reste matériel. Enfin, après tout dépend de la vision du monde de la personne concernée. Moi je pense que tout n'est pas matériel et qu'il existe un monde entier dans notre imagination. Un monde devant lequel n'importe qui serait émerveillé. Un monde qui, par nature, n'est pas fixe. Un monde qui évolue au gré des pensées de chaque être, avec une image qui évolue au fil des pensées, au fil des songes. Alors, du bout de ma mine de critérium, j'en fige une image. Mirage.

_________________
Bisous!! :p
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un texte à partir d'un mot pensé...   Dim 6 Avr 2014 - 16:38

Oublier
Facile
Flamme
Retour
Image
Racine

Ce n'est pas facile. Non. Oublier, ce n'est pas facile. Ont est tellement habitués à nos souvenirs que l'on ne s'en rend pas compte, mais notre passé fait partie de nous, comme une partie de notre corps. Comme une main. Non, plutôt comme un pied. C'est pas toujours très beau, et souvent, on préfère la cacher. Oui, comme un pied. Parce que sans elle, on ne tient pas debout. Pas aussi facilement. Alors, oui, parfois nos souvenirs partent d'eux-mêmes. C'est plus facile. On ne s'en rend pas compte, jusqu'au jour où on a besoin d'eux. J'aime à penser que ces souvenirs-là sont simplement partis en vacances. Et qu'un jour ils reviendront. Certains sont de retour très vite, d'autres ne reviennent jamais. Mais une fois qu'on a perdu la mémoire, entièrement, on se dit qu'on a très froid. Sans la flamme des souvenirs heureux, le monde paraît noir. Et douloureux. On a froid, sans cette couverture d'images chaleureuses. On est comme une statue de verre, prête à se briser. Et parfois, on se brise.
Revenir en haut Aller en bas
Sagrie14
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Féminin Nombre de messages : 26
Age : 18
Loisirs : Écriture, danse, musique, cinéma, lecture, théâtre; j'aime à peu près tout, mais en particulier la vie.
Date d'inscription : 29/05/2014

MessageSujet: Re: Un texte à partir d'un mot pensé...   Lun 18 Aoû 2014 - 23:32

Je trouve l'exercise très interessant. Je m'y lance donc... Je tiens à dire que vos textes sont tous excellents!  Razz 

R êve
I déal
V allées
I rréel
È re
R adeau
E au

Je me demande souvent de quelle façon je pourrais décrire mon amour pour toi. La tristesse qui m’envahie lorsque je pense que notre histoire est finie se caractérise d’une ère insurmontable. Notre amour s’est évanoui depuis que ce sommeil t’a amené. Tout ceci me semble si irréel. Je lève mon visage vers ce ciel azur; il me rappelle tes yeux. Je m’abandonne déjà dans ce spectacle. Les chants des oiseaux s'harmonisent parfaitement à l'odeur de cette végétation. J’entends l’écoulement d’une petite rivière. Me laissant bercer par ce vent, qui se hisse dans mes cheveux, qui se glisse le long de mon corps, à m'en donner des frissons, je regarde tout partout, absolument dans toutes les directions, pour ne pas risquer de manquer une seule seconde de ce cirque que me présente la nature. Oui, il arrive parfois que je m’abandonne dans cette flore, car celle-ci me ramène à toi. Un simple regard vers ce ciel me fait me retrouver dans la forêt, dans les vallées, dans les montagnes. Il se peut même que je me perde dans les eaux les plus profondes, me laissant flotter jusqu’à la surface. Peut-être rencontrai-je un bateau, ou une simple barque. À la limite un radeau, qui me bercera sur ces vagues. Je m’endormirai sur celui-ci en pensant à ton corps contre le mien.  Je rêverais que je me retrouverai un jour de nouveau dans tes bras. Ce serait mon idéal, crois-moi. Je me laisserai mourir ainsi, et j’attendrai que ces rêves m’apportent jusqu’à toi, qu’ils me portent à un sommeil semblable au tien. Je mourrai d’amour pour toi, car de toute façon, sans toi, je meurs un peu plus chaque jour.

Voilà!  Smile

_________________
Si l'amour était ce que la rose est,
Et si j'étais semblable à un pétale,
Nos vies avanceraient ensemble
Par temps triste ou riant.


Dernière édition par Sagrie14 le Ven 17 Avr 2015 - 21:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lulli
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Nombre de messages : 432
Localisation : paris, paris, paris.
Loisirs : Poterie.
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Un texte à partir d'un mot pensé...   Mar 3 Mar 2015 - 11:20

Papa
Ecorché
Radieux
Diligence
Ritournelle
Ecouter

Venez avec diligence, le plus vite possible en oubliant vos ritournelles et air radieux, n'écoutez que votre souffle, sans raté, sans préméditation. Courez à perdre allène. Il sais écorché l'âme, écorner l'être, venez, il a demandez "papa" d'un air suppliant oubliant les manières.

_________________
amicalement et dyslexiquement votre,
Lulli
Revenir en haut Aller en bas
Triton
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Masculin Nombre de messages : 26
Age : 25
Localisation : Nancy
Loisirs : Musique, peinture, lecture, aquario
Date d'inscription : 05/03/2015

MessageSujet: Re: Un texte à partir d'un mot pensé...   Ven 6 Mar 2015 - 12:05

Instruit
Respect
Ecoute

Dans le bleu du ciel, des volutes grises s'échappent de leurs bouches entrouvertes. A l'appel des sirènes de la ville et béats dans l'écoute des rires résonnants dans les rues, ils sont emplis de respect. Quand les chaînes se brisent et que les murs s'écroulent, la foule jubile et acclame le parfait. Qu'il est bon d'être instruit quand le monde se mue...

Revenir en haut Aller en bas
Seganne
Je commence à m'habituer
avatar

Féminin Nombre de messages : 121
Age : 15
Localisation : Entre mon lit et la cuisine
Date d'inscription : 31/05/2015

MessageSujet: Re: Un texte à partir d'un mot pensé...   Mar 2 Juin 2015 - 6:57

Vérité
Émerveillement
Nature
Tronc

    Alors qu'elle regarde la nature avec émerveillement, la vérité devient clair net. Prise de vertige, la jeune orpheline s'assoit sur les racines d'un tronc pour réfléchir à sa découverte.
Revenir en haut Aller en bas
Salut
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 880
Age : 19
Date d'inscription : 10/11/2015

MessageSujet: Re: Un texte à partir d'un mot pensé...   Dim 9 Juil 2017 - 14:46

Découverte
Electrique
Chorale
Étrange
Portrait
Trahison
Illusion
Ordre
Nation

"Unie pour tous! Tous pour la Nation!" criait le général dans une harangue à destination de ses soldats. Docile, je liais ma voix à celle des autres et répétais la devise. Nous formions sans doute la plus disciplinée des chorales dont le pays pouvait rêver. Ordre et Obéissance, voilà ce que les deux yeux ronds du général attendaient de nous. O.O Avec ses cheveux drus coupés en brosse, son uniforme cintré autour de sa taille, ses décorations rutilantes sur sa poitrine, il était lui-même un modèle de netteté. De transparence. Plus une peinture, un portrait derrière sa vitre de verre, qu'un être humain.
Cet homme m'avait toujours fait une impression étrange que je ne m'expliquais pas.
Quand il s'adressait à moi, c'était un courant électrique qui me parcourait des pieds à la tête, comme s'il fut capable de lire mes pensées et de m'infliger une punition mentale. Je savais bien que ce n'était qu'illusion, comment pourrait-il en aller autrement? J'en avais d'ailleurs parlé aux autres une fois, ils m'avaient traités de fou en ricanant.
Difficilement cependant de ne pas me méfier, de ne pas prendre mes précautions en dissimulant ma pensée sous des couches épaisses de sentiments contradictoires: adoration, déception, espoir, lassitude, joie, mélancolie. Je me noie, je me cache, je prie.
Pour que jamais il ne fasse la découverte. Jamais il ne fasse la découverte de mon désir de trahison.
Je hais la nation.
Revenir en haut Aller en bas
Chloris Hareka
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Féminin Nombre de messages : 19
Age : 15
Localisation : Poudlard
Loisirs : Ecrire et déprimer (ça compte non ?)
Date d'inscription : 30/07/2017

MessageSujet: Re: Un texte à partir d'un mot pensé...   Sam 12 Aoû 2017 - 21:07

Bonsoir,

Je trouve l'exercice super intéressant alors je me lance ! Le premier mot qui est venu est : Froideur.

Fort
Redoutable
Osier
Irritable
Damnée
Escargot
Uranium
Raffiné

La froideur du marbre n'est pas comparable. La dureté de l'osier ne l'est pas non plus. Pourtant il existe une sorte de créature, une sorte d'homme plus dure et froide que le marbre. Elle a été damnée par le ciel. Lui conférant tout de même des "pouvoirs" qui ne sont là que pour la détruire un peu plus. Cette créature s’apparente à un homme grand, fort , un air redoutable sur le visage. Le pire dans tout cela c'est qu'elle est seule. Pas de super-héros transformé grâce aux rayons d'uranium, pas de monstre vert facilement irritable. Elle est seule au milieux d'Escargot tous plus lents les uns que les autres. La seule qui ai un physique et un esprit si raffiné est elle. La solitude est parfois plus compliquée qu'on ne le pense... Quand on est un humain, la solitude se règle facilement. Une balle dans la tête pour mettre fin à ce calvaire et c'est tout. Elle, elle ne peut rien faire. Elle résiste à tout. Balle, poison, corde, écartèlement... La seule chose qui la tue est un pieu dans le cœur et le feu. Mais quand vous êtes seul, difficile de s'immoler après s'être mis un pieu dans le cœur... Le vampirisme n'est pas chose facile. La solitude non plus.

Voilà, c'est un texte de qualité moyenne d'après moi mais je ferais mieux la prochaine fois Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Plumage
Chébérienne
avatar

Féminin Nombre de messages : 855
Age : 14
Localisation : Vous voyez le Groenland ? Ben c'est pas là bas, y fait trop froid...
Loisirs : M'instruire dans l'art et la sagesse des archevêques d'antan...c'est une blague, j'aime bien faire chier ma sœur. Et manger des tomates.
Date d'inscription : 21/09/2016

MessageSujet: Re: Un texte à partir d'un mot pensé...   Sam 9 Déc 2017 - 17:50

Je tente !  Heu



Fuir
Lame
Algues
Mort
Masque
Enneigé



Des bruits métalliques résonnaient derrière moi, toujours plus proches, toujours plus menaçants. Comme des couteaux que l'on aiguisait, le son était promesse de mort : Il fallait fuir au plus vite. Et comme pour m'empêcher de m'échapper loin de ce lieu cauchemardesque, la forêt semblait faire de son mieux pour me ralentir. Des branches jonchaient par dizaines le sol irrégulier et caillouteux,  m'obligeant à ralentir pour ne pas m'étaler par terre. Et pour en rajouter une couche, la pluie de la veille avait rendue la terre glissante et incertaine, comme recouverte d'algues gluantes. Non loin de moi, un sifflement se fit entendre et j'eu tout juste le temps de me baisser pour éviter une lame qui m'aurait décapité en temps normal. Mon cœur battait. Fort. Trop fort. J'arrivais de moins en moins à respirer, comme si un masque de plomb recouvrait mon nez et ma bouche, m'empêchant d'inspirer cet air tant demandé. Ce n'est que lorsque je me mis à trembler que je me rendis compte que la pluie avait laissé place à des flocons glacés qui s'agrippaient à mes vêtements comme des sangsues avides de sang. Et c'est là que la fatalité me rattrapa et me stoppa net dans ma course : j'étais perdu. Où que j'ailles, ils me retrouveraient et m'élimineraient. Me cacher dans cette forêt enneigée me paraissait impossible et je n'avais plus de force pour reprendre ma course. Des larmes gelées se 
mirent à couler le long de mes joues. Les cliquètements métalliques se
 rapprochaient. De plus en plus. Je ne réagis pas. Ni quand ils 
furent tout proches. Ni quand une douleur atroce me 
brûla le dos, telle une langue de feu
 s'insinuant dans mes entrailles.
 Je ne réagis pas. Ni même
 quand je m'écroulai 
par terre, les 
yeux vitreux

_________________
Because we need magic...
Revenir en haut Aller en bas
http://lespetiteslecturesdethallia.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un texte à partir d'un mot pensé...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un texte à partir d'un mot pensé...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Un texte à partir d'un mot pensé...
» Pensées d'un jeune homme - IV
» Evasion par la pensée. (Promenade en mon âme)
» [Aide] Restaurer ses SMS sur iPhone à partir d'une sauvegarde SMS Backup & Restore
» Envoi sms à partir du pc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Exercices d'écriture-
Sauter vers: