Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Douzième concours sur l'Atelier : votes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Quels textes préférez-vous ? (2 votes par personne)
Texte n°1
38%
 38% [ 14 ]
Texte n°2
3%
 3% [ 1 ]
Texte n°3
3%
 3% [ 1 ]
Texte n°4
8%
 8% [ 3 ]
Texte n°5
27%
 27% [ 10 ]
Texte n°6
5%
 5% [ 2 ]
Texte n°7
16%
 16% [ 6 ]
Total des votes : 37
 

AuteurMessage
Iron
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3286
Localisation : Inconnue
Loisirs : Inconnus
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Douzième concours sur l'Atelier : votes   Dim 16 Nov 2008 - 8:59

Bonjour,

Voilà, le douzième concours est terminé, place aux votes ! ::rolling::

Deux votes par personne.

Les votes sont ouverts durant 2 semaines, soit jusqu'au samedi 29 novembre, 20h00.

Merci à tous les participants et bonne chance :;J:

--------------


Texte n°1


Van Hausberger appuya sur la pédale, et une décharge électrique me foudroya. Je tressautai sur ma chaise sans en tomber, retenu par les cordes qui s’enroulaient autour de mon torse, mes jambes et mes poignets.
- Alors, John, la mémoire vous est-elle revenue ? demanda Van Hausberger en me fixant de ses yeux porcins. Vous souvenez-vous du nom de la personne pour laquelle vous travaillez ?
- Allez crever, dis-je dans un souffle.
- Tsss… Les choses seraient tellement plus simples si vous coopériez. Vous ne me laissez pas le choix.
Il claqua des doigts, et un homme cagoulé se précipita pour lui apporter un plateau chargé de…
Je détournai le regard et cessai de respirer. Je ne voulais rien voir, rien sentir.
- Je crois que cela fait huit jours maintenant que vous n’avez rien mangé. Tout ce à quoi vous avez droit, c’est un grand verre d’eau chaude le soir, n’est-ce pas ?
De toute évidence, Van Hausberger se délectait de la situation. La respiration toujours bloquée, je me refusai à lui lancer mon regard le plus noir, de peur d’apercevoir ne serait-ce qu’un bout de…
- Je vous souhaite bon appétit, dans ce cas.
J’entendis le tintement des couverts, leur raclement sur l’assiette. Je pouvais peut-être m’empêcher de voir et de sentir, mais il m’était impossible, avec mes liens, de m’empêcher d’entendre.
Il me sembla qu’un couteau découpait quelque chose de tendre, qu’une fourchette piquait dans de la chair moelleuse. Les bruits de mastication et de succion de mon tortionnaire résonnaient dans toute la cave. J’entendis les aliments craquer sous ses dents.
Ne pouvant rester indéfiniment en apnée, je finis par être obligé d’inspirer une bouffée d’oxygène.
Ce fut un supplice.
Des parfums d’herbes, de sauce, de fromage se mêlèrent dans mes narines, se déversèrent en moi comme un fleuve bienfaisant dans un lit totalement desséché. Je reconnus ici une note épicée, là une touche de douceur salée.
Je ne tins plus, et mes yeux se tournèrent malgré moi vers l’assiette de Van Hausberger.
Je faillis pleurer pour de bon.
Une magnifique pièce de rôti de veau trônait au milieu de l’assiette. A ses côtés fumait délicieusement une pomme au four, dans son enrobage de papier aluminium. Eventrée, elle laissait apercevoir un contenu savamment cuisiné : œufs brouillés, crème onctueuse, nappage de reblochon fondu, avec ça et là de petits copeaux d’herbes de Provence. S’étendait ensuite une rangée de fines tranches d’aubergines grillées, saupoudrées d’ail. En les voyant, je leur associai l’entêtant parfum du caramel qui m’encensait avec indécence, et je les imaginai en train de cuire doucement dans une poêle, absorbant le jus sucré dans lequel elles baignaient.
La fourchette de Van Hausberger s’enfonça dans la chair tendre et rosée du rôti, tandis que son couteau entreprenait d’en découper un morceau. Je vis la lame fendre avec délicatesse les fibres juteuses.
Puis ce fut au tour de la pomme au four. Là, les couverts semblèrent quelque peu hésiter, ne sachant par où exactement commencer. Finalement, ils optèrent pour le cœur de la pomme. Quand elle se retira, la fourchette emporta avec elle un léger filet de reblochon fondu. Van Hausberger la fit tourner pour enrouler le fromage autour des dents.
Enfin, il s’attaqua à une des fines tranches d’aubergine grillées. L’associant avec son morceau de viande et de pomme au four, il amena le tout à sa bouche. Une goutte de sauce à l’oignon coula au passage à la commissure de ses lèvres.
Puis il mâcha, longuement, inlassablement, éternellement. Je sentais presque fondre le reblochon et la pomme au four comme s’ils se trouvaient sous mon propre palais. J’imaginais la consistance moelleuse de la viande, la douceur de sa chair. Je succombais au croustillant de l’aubergine qui craquait sous la dent, où le caramel et la sauce se mêlaient dans un ballet de sucré salé insoutenable.
La torture dura vingt minutes. Quand Van Hausberger eut fini son repas, un long filet de bave s’écoulait de mes lèvres entrouvertes.
J’eus droit à mon habituel verre d’eau chaude, que je fus incapable d’apprécier. Van Hausberger quitta définitivement la cave, où les bruits et les odeurs du repas tournoyaient encore dans l’air, vestiges fabuleux de mon repas interdit.

----------------

Texte n°2

Le Marzipan -stolen


Brandissant son large carton à bords minces tel un précieux plateau ,il arriva chargé de son délicieux fardeau :une bonne quinzaine de Marzipan-stolen !
Pour les connaisseurs ,pas de mystère ,le nom , lui-même est fort évocateur…
Pour les autres ,il faut dire tout simplement que le marzipan -stolen est le gâteau de noël au massepain.Il se présente ainsi :
Long de vingt cinq centimètres ,à peu près ,un peu plat , il est entièrement recouvert de sucre glace comme une petite bûche enneigée…Sa pâte ressemble à celle d’un cake au raisins agrémentée de très petits morceaux de fruits secs, d’écorce d’agrumes ,mais c’est en son cœur qu’est le véritable délice des gourmands pour les amateurs de pâte d’amande travaillée !

Ce que j’aime par dessus tout ,c’est de pouvoir le manger dans la main car ,très exactement pris entre le pouce et les autres doigts ainsi qu’une pince ,je peux porter à la bouche cette tranche de gâteau de Noël où le sucre glace fond en croustillant doucement mêlant les raisins secs au goût délicieux dès la première bouchée ;l’envie d’en reprendre une autre part aussitôt me font alors manger un peu de ce centre au massepain qui est le régal des gourmets !
C’est tout bonnement craquant : à manger matin, midi et soir ou absolument n’importe quand …
Par contre ,on ne le trouve qu’en cette saison ,c’est bien pour cela qu’il faut y penser maintenant !

---------------

Texte n°3


Comme tout plaisir de la chair, manger est un acte sensuel. Un plat n’apporte pas seulement un plaisir gustatif mais éveille tous nos sens. Prendre le temps des préliminaires ne fait que décupler mon plaisir lorsque je peux enfin savourer le met choisi. Pour cela, j’ai mon petit rituel.
Tout débute par l’attente et l’anticipation. Assise à la table, je commence systématiquement par toucher les couverts, admirer leur texture, apprécier leur accord avec la décoration, le parfum subtil du bouquet ou de la bougie qui égaye la pièce.
Quand je suis bien imprégnée de l’ensemble, j’imagine alors le plat que je vais déguster.
Je me vois déjà découpant le gratin qui cède avec d’alléchants craquements. Quelques gouttes rouges et blanches tombent en rigoles dans l’assiette. La première bouchée est intense, la pâte fond doucement dans ma bouche alors que se mêlent les saveurs. Je sens une touche d’origan, d’huile d’olive et les grains de viande qui roulent sur ma langue.
Le plat est accompagné d’un verre de vin rouge à la robe scintillante qui m’hypnotise. Il laisse sur ma langue des notes musquées et change subtilement l’harmonie des saveurs déjà expérimentées. Mon repas devient alors une symphonie, la découverte de tout un art et de tout un imaginaire : celui du chef cuisinier. Les plats et leurs goûts peuvent m’évoquer des paysages, des tableaux, une chanson ou …

Mes pensées sont soudain interrompues par le serveur qui dépose une assiette fumante devant moi. L’attente est finie, place à la dégustation : Bon appétit !

------------------

Texte n°4



J'ai toujours considéré la musique comme la cuisine, ainsi donc la préparation d'un plat prend tous son sens :
Commencez par former le groupe, prenons par exemple du chocolat noir pour la trompette, de la farine pour la batterie ,du beurre pour la basse, du sucre pour le saxophone et un piano pour l'œuf.
Maintenant que le groupe est former trouvons luis un nom, pourquoi pas … Non attendons un peu pour le nom.
Bien, passons directement a la composition maintenant.
Commençons par la base, prenons la farine et l'œuf, un goût pas trop complexe afin de mieux mettre en valeur les autres membre du groupe, rajoutons le beurre, seul tous comme la farine et l'œuf il ne vaut pas grand chose quoique sa musicalité soit déjà plus prononcer et remarquée par les milliards de fans que sont les papilles pressentes au concert-gustatif.
Mais assembler les trois et vous obtenez la base même du plat, la pâte doré, croustillante, savoureuse, une ode discrète mais intense préparant avec entrain l'entrer sur scène du dernier musicien, le chocolat noir.
Inconscient que je suis, j'ai faillis oublier le sucre, qui va servir le rythme et sa pâte croustillante toute en accompagnant le chocolat et sa texture fondante.
Parlons en du chocolat noir, ce trompettiste comme tous bon musicien de jazz a appris a jouer avec la dissonante amertume du premier contact, puis le jeux tout en finesse, remplit de nuance subtil.
Sa y est, le concert a commencer.
Les fans tout émoustillés en redemandent encore et encore, chaque nouvelles bouchées prolongent le plaisir.
Mais que ce passe t'il ? Le sucre décide de nous faire son solo de saxo, transformé en un délicieux caramel il se met a prendre les devants, soutenue par la pâte croustillante, le chocolat ensorcelant, voilà que le caramel enchaine ces notes avec subtilité, on sent le doigté de l'experte, sont arôme envahit la bouche dans toute sa splendeur, la foule est en transe.
Chaque bouchées prolongent ce moment divin, puis l'apothéose, les ingrédients maintenant habitués a leur publiques reprennent le thème principale sauf que maintenant on sent toute les nuances qu'avant l'on n'entendait pas, chaque savant contre temps, chaque note résonne dans la bouche tell un crie d'extase.
La foule en redemande encore et encore, une fois la chanson finit les papilles toute en éveille scandent : « une autre, une autre » mais c'est finit.

-----------

Texte n°5

BLEUAAAARG! Tentant de détourner mon regard de l'immondice qui souille maintenant le pavé, je me demande comment un histoire d'amour si sublime peut finir aussi mal.
Je ne l'attendais pas, elle m'était comme tombée du ciel alors que le noir ennui rongeait mes heures désœuvrées et c'est alors que le rêve commença. Une odeur pointe le bout de son nez mutin dans mon salon, je hume avec surprise l'inconnue qui soudain s'invite. Pomme, cannelle le tout légèrement caramélisé, parfum féminin qui fleure encore l'enfance. Charmé, je contemple à présent l'apparition qui s'offre à moi. Ses lèvres de miel ourlent un champ de délices où je brûle de mordre, de croquer, les courbes dorées de sa peau fruitée ondulent comme un serpent tentateur sous mon regard alléché et cette poudre légère parant sa beauté appelle la caresse de ma langue.
Je reste un moment en arrêt devant cette splendeur déroutante : tout en elle est désirable, par où entamer sa chair? Par endroit luisante, translucide et presque liquide, elle m'attire par cette suavité lustrée qui semble fondre déjà, mais ailleurs un grain cuivré et ferme promet une résistance sous la dent qui fera durer le plaisir...
- Bon, ça va, Papa! On dirait que t'as jamais vu de tarte aux pommes dans ta vie... Goûte.
- Mais je ne savais pas que tu savais en faire, ma chérie!
- Ben, t'es au parfum maintenant. Goûte, jte dis!
Avec précaution, je soulève le bord craquelé d'une part d'une main et de l'autre je saisis le bol de crème anglaise. Le liquide vient se nicher entre les morceaux de pommes rebondis et infiltre sans doute la pâte lorsqu' enfin je porte à ma bouche la friandise. La fraicheur qui envahit d'abord mon palais confirme mes soupçons : la première couche de fruits n'est pas cuite mais encore pleine de sa pureté sirupeuse. Son souvenir se noie dans une pointe d'amertume épicée, cannelle qui ne me l'ôte de la bouche que pour mieux me la faire savourer ensuite.
L'évanescence de cette sensation cède à la rugosité mûre des pommes cuites. Leur suavité sublimée et concentrée par la cuisson m'étourdit d'abord comme un alcool puissant puis la douceur crémeuse de la garniture me rappelle à l'ordre, annonçant déjà la pâte. Craquante, sablée, elle résiste juste ce qu'il faut avant de céder sous la pression des dents pour tapisser la langue. Avec regret, je savoure les dernières miettes de ma bouchée : après elle, rien ne sera plus pareil, les sensations ne seront plus que de lointains rappels de cette première rencontre...
Mais déjà, la convoitise me reprend et, engloutissant dans un tourbillon de saveurs le reste de ma part, je tends la main pour me resservir.
- C'est marrant, Papa, je croyais que tu ne supportais pas la farine animale.
- ... La quoi?
- Ben, c'que j'ai utilisé pour...
- C'est une BLEUAAAARG!


Dernière édition par Iron le Dim 16 Nov 2008 - 9:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Iron
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3286
Localisation : Inconnue
Loisirs : Inconnus
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Douzième concours sur l'Atelier : votes   Dim 16 Nov 2008 - 9:09

---------------

Texte n°6


Une odeur sucrée me parvient à travers les brumes du sommeil, me ramenant petit à petit à la surface. J'émerge lentement et tente d'identifier les différents arômes qui flottent autour de moi: de la pomme, de la cannelle, mais aussi quelque chose d'autre... une note épicée qui m'est familière mais que je suis incapable de nommer.
Je me lève, intriguée. La délicieuse odeur guide mes pas à travers la maison presque silencieuse, m'amenant à la salle à manger. Plus je m'en approche, plus l'odeur se fait forte et alléchante, le parfum du café se mêlant maintenant aux arômes qui emplissaient déjà l'air.
Je pénètre dans la pièce peu éclairée et découvre une table magnifiquement dressée avec, au centre, mon dessert préféré: une tarte aux pommes.
La croûte, légèrement dorée, me met l'eau à la bouche.C'est à la fois un délice pour les yeux et pour le nez. Je tente à nouveau d'identifier la note épicée, en vain. Lorsque je m'approche de la table, je remarque un petit mot posée juste à coté du dessert: « Mangez-moi! ».
Devant une telle invitation, je ne peux résister. Je m'installe à table et attrape un couteau. J'hésite tout de même quelques secondes à l'idée d'abîmer une tarte si réussie, mais ma gourmandise reprend vite le dessus sur mon goût de l'esthétique. La croûte craque juste comme il faut lorsque je commence à couper. A l'intérieur, les pommes sont fondantes à souhait et légèrement caramélisées. Parfaites!
Ce n'est que lorsque je mords dans ma part, et que mes papilles partagent enfin le plaisir de mon nez, que la note épicée se révèle à moi. Une touche de vanille, voilà ce qui faisait la différence!

----------------

Texte n°7

Au fond de mon lit, je savourais le rayon de soleil qui illuminait mon visage encore emprunt de sommeil. J’entendais les bruits de vaisselle et de casseroles qui montaient en sourdine de la cuisine. Comme chaque dimanche matin, j’avais la chance de pouvoir prendre mon petit déjeuner au lit. Les odeurs de bacon frit et de pancakes réveillaient mon appétit. Paul arriva avec le plateau qu’il déposa doucement sur mes genoux.
Tout était préparé et disposé pour aiguiser les sens. Dans un petit ramequin, une salade de fruits frais : gariguettes bien mûres et juteuses posées sur des feuilles fraîches de menthe poivrée, quartiers de pamplemousse rose sucrés, figues fraîches qui fondent en bouche, le tout parsemé de brisure de noisettes. A côté, une assiette avec un œuf au plat bordé de mouillettes au beurre salé et des tranches de bacon grillées. Un pancake d’où coulait le sirop d’érable à l’odeur de caramel et une tasse d’Earl grey fumante aromatisée d’une légère touche de miel d’acacia.
Je me ruais pour commencer sur le jus d’orange frais dont la saveur m’évoquait mon séjour au Maroc. Une fois désaltérée et tout à fait réveillée, je trempais mes morceaux de pain complet dans le jaune d’œuf. Le mélange de céréales, de beurre et d’œuf raisonnait dans ma bouche comme un accord parfait. Je gardais le pancake pour la fin sur lequel je réservais les fraises. J’attaquais le reste des fruits, le suc légèrement acidulé du pamplemousse contrastait avec la douceur des figues. J’étais prête pour l’apothéose. Avec le dos de ma fourchette, je pouvais sentir le moelleux de sa consistance. Il était aérien et d’une jolie couleur ambrée. Bouchée par bouchée, je prenais soin de savamment mélanger le pancake que je trempais dans le sirop d’érable avec une fraise. Enfin comblée, je poussais un soupir de contentement.
Revenir en haut Aller en bas
Hakkrat
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Masculin Nombre de messages : 5919
Age : 30
Localisation : Paris
Loisirs : Ecriture, piano, mangas, séries TV, jeux vidéos, jeux de société, roller
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Douzième concours sur l'Atelier : votes   Dim 16 Nov 2008 - 9:50

Finalement, il y a quand même eu quelques inspirés... :o

Je suis embêté, car j'aime beaucoup le texte 4, la comparaison humoristique entre cuisine et musique est fort sympathique. Mais franchement, le texte est bourré de fautes d'orthographe. Pour un concours, c'est moyen...

Bref, du coup, je réfléchis.

Bravo à tous les participants, sinon ! Wink

(PS : je ne comptais pas voter pour evahe dans le but de voir Sombretoile nu car ce ne serait quand même pas juste pour les autres. Mais je crois avoir trouvé son texte et il me plaît bien, donc... ^^)

_________________
La différence entre ceux qui écrivent des romans et ceux qui n'en écrivent pas, c'est que ceux qui écrivent des romans, écrivent des romans.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Douzième concours sur l'Atelier : votes   Dim 16 Nov 2008 - 10:12

Bravo à tous, j'aime beaucoup l'originalité de chaque texte, comme Hakkrat, j'ai beaucoup aimé le texte 4 mais les fautes d'orthographes pour le concours ... Bon, j'effectue mon vote et advienne que pourra Wink

Bonne chance à tous !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Douzième concours sur l'Atelier : votes   Dim 16 Nov 2008 - 10:25

A voté (même si ça n'a pas été évident de choisir cette fois-ci).
Et puis évidemment, bravo à tous les participants!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Douzième concours sur l'Atelier : votes   Dim 16 Nov 2008 - 10:37

Je suis contente de voir qu'il y a quand même six textes bravo à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Douzième concours sur l'Atelier : votes   Dim 16 Nov 2008 - 11:56

Ba moi j'ai voté quand meme pour le texte 4 parceque car j'estime que les fautes d'ortaugraphe font partit du style et que le style c'est secondaire Razz
Revenir en haut Aller en bas
sombretoile
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Masculin Nombre de messages : 1132
Age : 42
Localisation : Dans ch'nord.
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Douzième concours sur l'Atelier : votes   Dim 16 Nov 2008 - 12:27

Alors bravo à tous.
Commeà mon habitude, je vais critiquer texte par texte.
Petite précision tout de même: j'ai bien dit que je me mettais nu sur le forum à condition qu'Evahe gagne le concours avec son texte sur le formage en spray.

Texte 1. Le meilleur à mon sens. La manière dont est amené la description du repas est originale. Nous n'avons pas un simple état descriptif , il y a un réel effort dans la création de l'histoire.

Alors non seulemet j'ai eu envie de manger ton repas, mais en plus j'ai eu pitié pour ton pauve gars. Bravo.

Texte 2 Un peu trop scolaire à mon sens. Un gateau, une description. Bref un peu trop lèger.

Texte 3: ma critique va dans le même sens que le texte 2. Ici cependant, les mots sont mieux choisis, le vocabulaire plus riche.
Mais il manque une petite pointe d'originalité.

Texte 4: Alors ok, pour le coup ici nous avons un texte trés original, mais qui pour moi ne respecte pas le sujet imposé. Décrire un plat, me faire saliver...En lisant ce n'est vraiment pas l'impression que j'ai eu. Je suis surement passé à côté de quelques choses.
J'ai constaté pas mal de fautes. Pas trés cool pour un concours littéraire.

Texte 5: J'ai bien aimé. Une description d'un repas, une petite histoire avec une chute rigolote. Que demander de plus? Ben un morceau de ta tarte!

Texte 6: Ce qui m'a dérangé dans ce texte, trés bien écrit, est le manque de descriptions pour la tarte. Nous avons trés peu de précisions finalement. Un peu trop court peut être. Mais trés belle plume, je tiens à le préciser?

Texte 7: Pas grand chose à en dire. Pas mal d'aliment, peu de descriptions, pas de grande originalité.

Voilà! Je trouve que je suis gentil pour une fois. J'avoue que le concours était difficile.

Encore bravo aux participants.

_________________
Membre de la ligue révolutionnaire, contre les bisounours, les calinours, et tout ce qui se termine en ours.
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Féminin Nombre de messages : 2065
Age : 59
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Douzième concours sur l'Atelier : votes   Dim 16 Nov 2008 - 14:57

Maintenant...ça va pas être de la tarte de faire un choix !
(et hop! encore un jeu de mot à la noix...)

Sans rire , c'est très réussi tout ça:

Le premier ,de façon très spéciale car on se met à saliver comme si l'on avait été privé de nourriture ,par transfert,c'est pourquoi,je dis : bien vue!

Les gâteaux:miam ,on en mangerait ;

Le N°3:c'est bien écrit,avec du suspens et une chute tout à fait dans le sujet .
J'ai bien aimé les deux tartes aux pommes...très bien amenées( le dégeuli,la note d'humour ...pas si mal quand même !)

Dommage pour le n °4 qui est très original, : Pourquoi des fautes quand on a un si bon style?A corriger ,sans fautes!

Et le dernier ,donne envie de se remettre au lit avec un breakfast(et pourtant,je ne fais jamais cela,mais ,j'ai trouvé l'idée très bonne) Mmh!
Le vote sera ......... un morceau de choix!!!! devil2
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Douzième concours sur l'Atelier : votes   Dim 16 Nov 2008 - 16:50

Un concours bien difficile en tous cas !

J'ai voté pour le texte qui m'a le plus fait saliver et celui qui m'a le plus fait rire... Soit le 1 et le 5 (la description du 5 est excellente... j'ai eu l'impression de divaguer avec le père ! ::lol: ) !

En tous cas bravos à tous ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Hakkrat
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Masculin Nombre de messages : 5919
Age : 30
Localisation : Paris
Loisirs : Ecriture, piano, mangas, séries TV, jeux vidéos, jeux de société, roller
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Douzième concours sur l'Atelier : votes   Dim 16 Nov 2008 - 17:24

Roooh, zut pour le fromage en spray !

Tes commentaires sont toujours aussi pertinents et francs, Sombretoile. Mais c'est vrai que tu as été gentil, pour une fois.

C'est clair que le concours n'était pas évident.

Et nous avons eu beaucoup de tartes (hélas, aucune à la fraise...)

_________________
La différence entre ceux qui écrivent des romans et ceux qui n'en écrivent pas, c'est que ceux qui écrivent des romans, écrivent des romans.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Douzième concours sur l'Atelier : votes   Dim 16 Nov 2008 - 19:18

Et bien... il y en a qui sont véritablement inspiré ! (et aussi gourmet, je pense Smile)

Le choix m'a paru dur à faire au départ mais finalement, après relecture, il c'est imposé de lui-même.
Le texte 1, tout simplement parce que j'étais dans le même état que ce pauvre type : salivant et totalement incapable de manger :( Un supplice de "voir" ce rôti de veau (parmi mes plats préférés qui plus est) être mangé... Mais pas par moi ! Il y a aussi le fait que le plat est présenté dans un contexte différent de tout les autres et très original (j'aime cette forme de torture psychologique qui touche encore plus que l'électrocution)
Et le texte 2. D'abord parce que lui aussi m'a donné envie d'arracher la tarte des mains du père (alors que je ne suis pas particulièrement fan... je n'accepte d'en manger que depuis quelques années ! J'étais pas facile pour la nourriture, étant plus jeune...) Et il y a encore ce contexte original, cet humour...

Oui, le choix s'impose de lui-même !
Bravo pour ces deux textes qui ont trouvé leur place dans mon estomac et aussi à tout les autres textes (j'ai beaucoup apprécié le mélange musique/nourriture du texte 4. mais l'orthographe... :s)
Revenir en haut Aller en bas
Morrigan
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 8596
Localisation : entre la terre de Bretagne et la Scandinavie
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Douzième concours sur l'Atelier : votes   Dim 16 Nov 2008 - 21:53

Pour faire dans l'original, j'ai énormément apprécié le 1 et le 5. mais sinon,les autres étaient sympas et puis ben,bravo déjà d'avoir trouvé de l'inspiration pour ce thème qui n'étais pas facile Wink
Revenir en haut Aller en bas
https://roxannetardel.wordpress.com/
Hakkrat
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Masculin Nombre de messages : 5919
Age : 30
Localisation : Paris
Loisirs : Ecriture, piano, mangas, séries TV, jeux vidéos, jeux de société, roller
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Douzième concours sur l'Atelier : votes   Dim 16 Nov 2008 - 22:38

Le combat promet d'être rude entre ces deux textes...
Chouette, encore du suspens. Very Happy

_________________
La différence entre ceux qui écrivent des romans et ceux qui n'en écrivent pas, c'est que ceux qui écrivent des romans, écrivent des romans.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Douzième concours sur l'Atelier : votes   Lun 17 Nov 2008 - 15:31

J'ai voté... le 1 et le cinq ( ouha, super original XD)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Douzième concours sur l'Atelier : votes   Lun 17 Nov 2008 - 20:30

Mince, j'arrive pas à voter! Affreux, mes goûts alimentaires interfèrent avec la qualité des textes! Je déteste le pamplemousse, mais j'ai bien apprécié la description du petit-dèj au lit... Termit, ma vieille, garde la tête froide et va te manger un bout...
C'est quand même marrant de voir qu'il y a un fan club des tartes pomme-cannelle ^^. Ah, et je dois dire qu'après la lecture du premier texte, j'ai filé à la cuisine pour faire cesser cette torture. Donc, logiquement, c'est bien lui qui m'a donné le plus faim, mais je suis réticente face à des moyens aussi peu scrupuleux... En fait, j'étais morte de rire dès que j'ai senti venir le procédé!! Un peu trop radical? Manger est un plaisir donc, hm, ah! Dur à dire... M'enfin, le texte cinq qui dégueule est un peu
Bon, j'ai le temps de me décider, mais honnêtement, tous les textes ont réussi à faire vibrer ma paroi stomachale (qu'on sait très mélodieuse...).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Douzième concours sur l'Atelier : votes   Lun 17 Nov 2008 - 20:33

Clavier de la mort, vas en enfer!! J'ai encore envoyé un message que je n'avais pas terminé. Hm, je voulais dire que le dégueulis était également aspect peu agréable de la nourriture... Avec récidive en plus!!
Mais je ne dois pas me laisser influencer par ces mesquineries... Ou peut-être que si?
Termit, dans les affres de l'incertitude.
Revenir en haut Aller en bas
céline
Je commence à m'habituer
avatar

Féminin Nombre de messages : 164
Age : 39
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: Douzième concours sur l'Atelier : votes   Lun 17 Nov 2008 - 21:12

Et bien quelle inspiration dites donc... Franchement bravo à tous car le sujet n'était vraiment pas évident. Pour mon vote, et bien sans avoir rien vu ni lu pour ne pas être influencer, j'ai suivi la foule apparemment.

Cela dit, je prendrais bien une part de tarte pomme-cannelle! MIAM ::tongue::
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Douzième concours sur l'Atelier : votes   Mer 19 Nov 2008 - 18:02

Je vais voter là ... dans 2 minutes, le temps d'écrire ce message.

Alors, globalement (à mon goût), les deux textes qui m'ont le plus plu sont le N°1 et le N°5.

Le 1 tout simplement parce que la mise en forme de "l'intrigue" est trés bien trouvée. J'en ai eu l'eau à la bouche et quel pauvre gars ! Non seulement j'ai trouvé le texte trés drole, avec un trés bon suspens. Franchement bravo à l'auteur pour avoir réussi à donner une dimension psychologique pour un tel sujet !

Le 5 tout simplement parce qu'il est, je trouve, formidablement bien écrit. L'auteur m'a fait souffrir : je tendais des regards désespérés vers ma cuisine ... Vraiment les descriptions sont si bien faites, c'était ... waouh. Mon préféré de tous. Cependant, léger dégout pour la farine animale aussi, je rejoins le père là ... (ca m'a presque fait changer d'avis !)

Aussi, j'avoue que j'ai eu une hésitation pour le texte 7. Je le trouve beaucoup moins bien décrit que les deux autres, mais trés interessant au niveau de la sonorité. "Brisures de noix" ... "Earl grey" ... Vraiment je trouve que le coté sonore joue. J'vous jure, "brisure de noix", ca m'a assomé. Pourtant, si on cherche des connotations vicieuses ...

Pour les autres textes, comme l'a dit Sombretoile, je les ai trouvé trop scolaire. Une simple description, puis c'est tout.
Je dis ca mais je n'ai meme pas participé ...

Voilà, encore bravo à tous !

Edit : oups ! On dirait que j'ai oublié le texte 4 ... Pour faire court, le coté original du texte m'a pas vraiment touché. Et puis les fautes ...
Revenir en haut Aller en bas
Kaël
J'adore ce forum!
avatar

Masculin Nombre de messages : 388
Age : 28
Localisation : Paris - Nancy
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: Douzième concours sur l'Atelier : votes   Dim 23 Nov 2008 - 22:50

Rien de très original dans mon commentaire... J'ai été interpellé par les fautes du texte 4, j'ai hésité entre le 1 et le 5 XD Enfin bon, a voté !
Revenir en haut Aller en bas
Iron
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3286
Localisation : Inconnue
Loisirs : Inconnus
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Douzième concours sur l'Atelier : votes   Dim 30 Nov 2008 - 8:47

Fermeture des votes



Le vainqueur est le texte n°1 cheers cheers


Texte appartenant à..... à..... à....








Spoiler:
 




::rolling:: ::rolling:: :;J: :;J: cheers cheers



Bravo à lui et merci à tous les participants !!!

_________________
C'est un crapaud je vous dis, un crapaud ! Pas une grenouille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Douzième concours sur l'Atelier : votes   Dim 30 Nov 2008 - 10:21

Félicitation Hakkrat! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Hakkrat
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Masculin Nombre de messages : 5919
Age : 30
Localisation : Paris
Loisirs : Ecriture, piano, mangas, séries TV, jeux vidéos, jeux de société, roller
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Douzième concours sur l'Atelier : votes   Dim 30 Nov 2008 - 11:02

Merci. ::rolling::

Bravo à tout le monde, et en particulier au texte 5 qui n'était pas loin derrière ^^

Merci aussi pour tous les compliments ayant été adressés à mon texte.

_________________
La différence entre ceux qui écrivent des romans et ceux qui n'en écrivent pas, c'est que ceux qui écrivent des romans, écrivent des romans.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Douzième concours sur l'Atelier : votes   Dim 30 Nov 2008 - 14:14

Bravo Hakkrat Very Happy

Ca devient un refrain habituel dites moi ...
Bah, tant que tu le mérites ! cat

Encore bravo Wink
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Féminin Nombre de messages : 2065
Age : 59
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Douzième concours sur l'Atelier : votes   Dim 30 Nov 2008 - 15:25

BRAVO

Allez ,vrai que c'est bien mérité ,
Certains presque aussi bien,en vérité
Mais , le tien,pas à dire: drôlement bon!
Tu en as fait baver tout le monde d'ailleurs
Pour sûr, c'est bien toi le meilleur!
Toutes mes ficelles de caleçon



lol!
Revenir en haut Aller en bas
Hakkrat
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Masculin Nombre de messages : 5919
Age : 30
Localisation : Paris
Loisirs : Ecriture, piano, mangas, séries TV, jeux vidéos, jeux de société, roller
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Douzième concours sur l'Atelier : votes   Dim 30 Nov 2008 - 15:50

Merci Phylla et Hélène Wink

Les auteurs se dénoncent ? Very Happy Notamment le texte 5 ! ^^

_________________
La différence entre ceux qui écrivent des romans et ceux qui n'en écrivent pas, c'est que ceux qui écrivent des romans, écrivent des romans.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Douzième concours sur l'Atelier : votes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Douzième concours sur l'Atelier : votes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Atelier Marc Fisher
» Evolution des devis, du type de clientèle et des charges d'un atelier - Atelier Amoroso Waldeis
» partage d'atelier; cherche hotte mobile
» Atelier de déco sur direct 8 (TNT)
» un autre denier tournois d'Henri III sans atelier visible.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Concours :: Les AEfficiels-
Sauter vers: