Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 (philosophie) Evidence et vérité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gérard de l'Extrême
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?


Masculin Nombre de messages : 581
Date d'inscription : 19/11/2008

MessageSujet: (philosophie) Evidence et vérité   Mer 26 Nov 2008 - 16:43

POSTULAT

« C’est toujours, lorsque l’homme reconnaît l’évidence comme vérité qu’il ne progresse plus. »

Pensez-vous que celui qui énonce ce postulat soit dans l’erreur ?
Revenir en haut Aller en bas
Morrigan
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 8596
Localisation : entre la terre de Bretagne et la Scandinavie
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: (philosophie) Evidence et vérité   Mer 26 Nov 2008 - 17:21

pour autant que je retourne ce problème dans ma tête, pas vraiment.
après tout, dès qu'on accepté que ce qu'on voyait/considérait comme évident est vrai (c'est Descartes n'est-ce pas qui parle de l'évidence comme de la première règle pour résoudre un problème ?) alors l'homme cesse de chercher parce qu'il considère souvent que ce n'est pas la peine d'aller plus loin ..
bon,bien sur ça dépend des gens, mais j'avoue que j'ai tendance à faire comme ça, notamment pour ce qui ne m'intéresse que moyennement : "ça a l'air bon, ok ! je marche là dedans" ... (même si c'est pas terrible comme démarcher,j'avoue).
enfin,après,je suis sûre qu'il y a moyen de démonter ça dans l'autre sens mais pour l'instant je ne vois pas comment scratch
Revenir en haut Aller en bas
https://roxannetardel.wordpress.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: (philosophie) Evidence et vérité   Mer 26 Nov 2008 - 17:30

"C’est toujours, lorsque l’homme reconnaît l’évidence comme vérité qu’il ne progresse plus"
Sa me fait penser a mon prof de phisique, qui nous parlait d'Aristote et de l'influence qu'il a eu sur le monde tres longmtep apres.
Plus precicement du principe d'inertie, Aristote a ecrit une loie dessu (loi qui s'appuyait sur l'evidence) et il a fallut attendtre 1500 ans avant que quelqu'un (newton si je me rapelle) ose le remettre en cause et trouve la veritable loi.

Donc ont peut pas vraiment contredire
Revenir en haut Aller en bas
Hakkrat
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Masculin Nombre de messages : 5919
Age : 30
Localisation : Paris
Loisirs : Ecriture, piano, mangas, séries TV, jeux vidéos, jeux de société, roller
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: (philosophie) Evidence et vérité   Mer 26 Nov 2008 - 21:09

En mathématiques, démontrer, c'est rendre évident. Dans ce sens, on pourrait donc penser qu'on a raison de considérer l'évident comme vrai.

Mais Descartes lui-même disait que les sens peuvent être trompés; pourtant, c'est bien aussi, quelque part, grâce à ces sens, qu'une chose peut nous apparaître comme évident. Quand on regarde un bâton dans l'eau, il semble brisé. Rien qu'avec les yeux, on pourrait donc tenir pour évident qu'il l'est réellement, alors que ce n'est pas le cas (mais on peut le vérifier au toucher, en faisant glisser notre main le long du bâton pour constater qu'effectivement, il n'est pas brisé).

Je pense qu'il y a bien un moment où la vérité doit être choisie parce qu'elle apparaît comme une évidence.

En fait, comme la plupart du temps lorsqu'on pose une question philosophique, il y a une mesure où la réponse est oui, et une autre où la réponse est non.

En retournant le problème, si l'on croit que toute vérité n'est jamais évidente, on pourrait tomber dans une spirale qui nous conduirait à douter toujours, et à finir par croire que la vérité, ça n'existe pas, car rien de ce qui paraît évident ne doit être tenu pour vrai.

Oulàlà... J'arrête.

_________________
La différence entre ceux qui écrivent des romans et ceux qui n'en écrivent pas, c'est que ceux qui écrivent des romans, écrivent des romans.
Revenir en haut Aller en bas
Morrigan
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 8596
Localisation : entre la terre de Bretagne et la Scandinavie
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: (philosophie) Evidence et vérité   Mer 26 Nov 2008 - 21:17

ah,merci Hakk ! je savais bien qu'on pouvait démontrer le contraire,mais j'avoue que je ne voyais absolument pas comment bien que ça me disait quelque chose ...
en bref,tu passes à l'argumentation sceptique. c'est une bonne chose. ceci dit,même si ça se comprend et reste absolument plausible, comme tu dis, on tomberait dans une spirale pas franchement agréable à force.
Revenir en haut Aller en bas
https://roxannetardel.wordpress.com/
Hakkrat
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Masculin Nombre de messages : 5919
Age : 30
Localisation : Paris
Loisirs : Ecriture, piano, mangas, séries TV, jeux vidéos, jeux de société, roller
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: (philosophie) Evidence et vérité   Jeu 27 Nov 2008 - 7:42

Oui, enfin... si tu ne considères pas que démontrer, c'est rendre évident. ::lol:

_________________
La différence entre ceux qui écrivent des romans et ceux qui n'en écrivent pas, c'est que ceux qui écrivent des romans, écrivent des romans.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: (philosophie) Evidence et vérité   Jeu 27 Nov 2008 - 12:33

En médecine se principe à causer de grands retards dans l'évolution. On ne remettait pas en cause les principes des "Maîtres" car c'était évident qu'ils ne pouvaient pas se tromper à ce point, notemment sur la cicrculation sanguine.
Revenir en haut Aller en bas
sombretoile
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Masculin Nombre de messages : 1132
Age : 42
Localisation : Dans ch'nord.
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: (philosophie) Evidence et vérité   Jeu 27 Nov 2008 - 13:01

Dans la justice c'est pareil. Ce qui semble évident, n'est pas forcément la vérité.
y a qu'à voir les nombreuses erreures judiciaires....Pas si nombreuses que ça en fait. Mais bon, allez dire ça à un innoncent qui a été condamné.

_________________
Membre de la ligue révolutionnaire, contre les bisounours, les calinours, et tout ce qui se termine en ours.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: (philosophie) Evidence et vérité   Jeu 27 Nov 2008 - 18:01

HAHA, dit comme je peux pas m'empecher de pensser a toute ces series policieres ou le coupable n'est jamais le plus evidants.
Revenir en haut Aller en bas
Morrigan
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 8596
Localisation : entre la terre de Bretagne et la Scandinavie
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: (philosophie) Evidence et vérité   Jeu 27 Nov 2008 - 18:04

ben c'est surtout que sinon ils ne tiendraient pas l'épisode ni le téléspectateur en haleine xD
Revenir en haut Aller en bas
https://roxannetardel.wordpress.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: (philosophie) Evidence et vérité   Jeu 27 Nov 2008 - 18:07

Si, par exemple Columbo et bien on connais le meurtier et pourtant c'est quand meme simpa
Revenir en haut Aller en bas
Morrigan
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 8596
Localisation : entre la terre de Bretagne et la Scandinavie
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: (philosophie) Evidence et vérité   Jeu 27 Nov 2008 - 18:09

ah chais pas. jamais regardé à vrai dire. mais si tu le dis,je veux bien te croire ^^
Revenir en haut Aller en bas
https://roxannetardel.wordpress.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: (philosophie) Evidence et vérité   Jeu 27 Nov 2008 - 18:13

ba c'est deja mieu que derrick et les experts
Revenir en haut Aller en bas
Morrigan
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 8596
Localisation : entre la terre de Bretagne et la Scandinavie
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: (philosophie) Evidence et vérité   Jeu 27 Nov 2008 - 18:20

certes. mais je crois que nous dérivons quelque peu du sujet là ^^
Revenir en haut Aller en bas
https://roxannetardel.wordpress.com/
Gérard de l'Extrême
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?


Masculin Nombre de messages : 581
Date d'inscription : 19/11/2008

MessageSujet: Re: (philosophie) Evidence et vérité   Ven 28 Nov 2008 - 16:52

« C’est toujours, lorsque l’homme reconnaît l’évidence comme vérité qu’il ne progresse plus. »

L’évidence est instantanée
La vérité est, ce que l’on pense vrai dans le monde réel.
Le progrès est l’acquis du vrai.


Pour ma part, l’évidence instantanée (c’est elle qui est sous entendue) est reconnue comme la solution indiscutable puisque « évidente ». L’idée immédiate ne parait pas discutable, elle incite à croire qu’elle est vraie et qu’il est en conséquence inutile de vérifier.

Le soleil se lève est une évidence pour l’observateur, ce n’est pas la vérité.

Dans le postulat, la vraie question est donc de savoir si le progrès s’arrête quand l’évidence suffit pour établir une vérité. Ainsi compris, le postulat serait juste.

Les aiguilles de la pendule sont immobiles, est une évidence instantanée, ce n’est pas la vérité.

Si nous retenons le progrès comme l’ouverture à la connaissance et que la vérité est, ce que l’on pense appartenir au réel, alors l’évidence instantanée n’est pas la vérité réelle ; elle a toute chance d’être une illusion.
Elle n’est qu’une pensée immédiate qui, si elle était reconnue comme une vérité absolue, entraînerait la fermeture à l’interrogation et au questionnement, seules sources de progrès.
Il est donc probable qu’il soit toujours vrai que l’homme ne progresse plus lorsqu’il se contente d’une vérité issue de l’évidence.

Ce que je dis là, est pour moi une évidence, je n’affirmerai pas que ce soit la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Féminin Nombre de messages : 2065
Age : 59
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: (philosophie) Evidence et vérité   Ven 28 Nov 2008 - 17:29

"Si l'on se demande quel est le sens de la vie ,il devient évident rapidement qu'il n'y en a pas justement......"

Voilà plusieurs jours que je repense à cette phrase qu'il y a peu avant que ne soit proposé ce nouvel exercise , j'écrivais en réponse à la question d'Hakkrat concernant le sens de la vie.

Serai-je visée car je me suis ce jour là très clairement positionnée en tant qu 'agnostique après avoir écrit cette phrase? Et,je me rends bien compte avec la question qui est posée à propos de l'évidence et de sa seule vérité comme certitude absolue nuisant à l'entendement qu'il y a là un sous-entendu,me concernant...sans doute afin de me pousser dans mes retranchements....pourquoi pas?
Il est donc un peu déconcertant , dans de telle conditions d'avoir à répondre ,mais ,je le fais néanmoins volontiers puisque j'aime bien tenter de comprendre les choses...

Effectivement je ne vois rien d'autre de plus évident que cela: la mort comme aboutissement de la vie étant,
quoi de plus évident , une certitude absolue s'imposant à l'esprit?Ce qui rejoint la définition d'une évidence , simplement...


Cette certitude absolue n'empêche en rien d'avancer sur le chemin de la vie,
ni même de croire d'ailleurs.. ..

Maintenant ,je crains fort ,de n'avoir pas démontré grand chose...


Dernière édition par Hélène le Mar 9 Déc 2008 - 11:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Erialc
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Féminin Nombre de messages : 474
Age : 26
Localisation : ... Paris ou dans les champs, ça dépend des jours
Date d'inscription : 16/01/2008

MessageSujet: Re: (philosophie) Evidence et vérité   Lun 8 Déc 2008 - 20:53

hum, je ne suis pas tout à fait d'accord avec ce que hakkrat dit sur descartes mais bon ...
Et euh sinon pour moi l'évidence serait quelque chose qui va tellement de soi qu'elle n'est même pas à remettre en question et donc déjà admise comme vérité par la majorité des gens ...
Certaines d'entre elles peuvent être fausses et d'autres vraies mais le sera-t-on un jour ?? Par contre leur remise en question permet d'avancer( sans pour autant qu'on ne puisse avancer sans les remettre en question, mais peut être pas de la même manière), dans le sens où se questionner permet d'entamer une démarche intellectuelle et ainsi tout "repenser "(c'est comme ça que l'on devient fou hihihi)
Bref après, il faudrait voir ce qu'est le progrès ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (philosophie) Evidence et vérité   

Revenir en haut Aller en bas
 
(philosophie) Evidence et vérité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Philosophie en questions
» [Pratchett, Terry] Les Annales du Disque-Monde - Tome 26: La Vérité
» Une philosophie d'aimer
» Vos 7 vérités
» Miss Karaté Kid : le moment de vérité IV

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Au coin du feu :: Philosophons-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: