Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Euthanasie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Gérard de l'Extrême
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?


Masculin Nombre de messages : 581
Date d'inscription : 19/11/2008

MessageSujet: Euthanasie   Jeu 12 Mar 2009 - 16:28

Hakkrat : suite au débat sur le sens de la vie, la question du droit de mourir s'est posée, j'ai donc déplacé le message de Gérard ici. Wink


.


Dernière édition par Gérard de l'Extrême le Sam 10 Avr 2010 - 20:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Euthanasie   Jeu 12 Mar 2009 - 17:48

"Tuer sa mère ou son fils, ne serait-ce pas motivé par se libérer soi-même d’une souffrance, et, pour certain de se débarrasser du problème (gagner du temps, le sien).."

Mais, et les gens qui demmande a etre eutanasier ?
On ne le fait pas pour nous mais pour eux a ce momment
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Euthanasie   Jeu 12 Mar 2009 - 18:25

Gérard de l'Extrême a écrit:
Ce n’est pas la peur de la sanction qui retient celui qui serait tenté de tuer par amour, c’est tout simplement que l’AMOUR de la vie est le plus fort.
Et donc tu penses que l'Amour de la vie permets à être de voir souffrir un des siens? C'est assez contradictoire je trouve. Plutôt que d'avoir le souvenir d'un être souffreteux des années durant, je préférerais avoir un souvenir de cet être courir et rire.

Gérard de l'Extrême a écrit:

Devons-nous tuer ceux qui auraient le toupet de souffrir et de prendre leur temps pour mourir.
Par définition vivre c'est être en train de mourir, personnellement je préfère prendre le temps de mourir sans souffrir. Déjà qu'en bonne santé la vie est une bonne grosse tartine de m***e...

Je reste persuadé que l'euthanasie devrait être légal, mais bien entendu parfaitement encadré juridiquement, avec écrit des médecins certifiant le cas désespéré, consentement du/de la malade uniquement s'il est en bonne santé mentale, et consentement de la famille proche. Nous sommes des êtres intelligents (enfin ça reste à prouver en voyant certains de nos congénères...) et pouvons, devons faire des choix. Je ne vois dans le peu d'engouement que suscite ce débat dans les société actuelles, que de la lâcheté. On préfère s'en remettre à un cadre juridique existant et présenté comme immuable plutôt que de dire ouvertement:
"Oui c'est une personne que j'aime, oui je vais souffrir jusqu'à la fin de mon existence au seul souvenir de cet être, mais nous n'avons pas le droit de le garder en vie pour notre propre plaisir!"
C'est de la lâcheté doublée d'hypocrisie tiens.
Enfin je m'emporte là, je ne veux choquer personne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Euthanasie   Jeu 12 Mar 2009 - 18:38

L'euthanasie ce n'est pas réservé au proche de la personne qui souhaite mourir. Parce que c'est de cela dont on parle, une personne consentante sinon c'est un meurtre
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7402
Age : 30
Localisation : Un pied à Minath Tirith, un autre à Riva, le coeur à Port-Réal et la tête sur tatouine
Loisirs : Me prendre pour un rongeur, embêter le chat et faire plein de câlins
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Euthanasie   Jeu 12 Mar 2009 - 22:33

L'euthanasie est pratiqué par des gens formés et spécialisé pour ça, Gérard, et ça marche très bien dans les pays qui l'ont légalisé comme la Suisse.

De plus, je ne suis pas d'accord lorsque tu dis que c'est l'amour de la vie qui empêche les hospitaliers de débrancher quelqu'un car c'est généralement des infirmières, qui pourtant donnent la vie, qui passent à l'acte.
Pour moi, c'est bien ces politiques de droite, gaullistes, capitalistes, bourgeois et traditionalistes qui refusent de pondre le texte de loi.

Vous l'avez compris, je suis archi-pour la légalisation de l'euthanasie.

::crazy::

_________________
Killing folks is easy, being politically correct is a pain in the ass... Achmed, The Dead Terrorist

I will draw you, Saruman,  as poison is drawn from a wound.
Gandalf
-Je... Je n'arrive pas à y croire ! -C'est pour ça que tu échoues...
Star Wars, Episode V, L'Empire Contre-Attaque

Vous avez un nom qui commence comme une caresse et fini comme un coup de cravache. Cocteau à Marlène Dietrich
Revenir en haut Aller en bas
Gérard de l'Extrême
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?


Masculin Nombre de messages : 581
Date d'inscription : 19/11/2008

MessageSujet: Re: Euthanasie   Ven 13 Mar 2009 - 9:52

.


Dernière édition par Gérard de l'Extrême le Sam 10 Avr 2010 - 20:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Euthanasie   Ven 13 Mar 2009 - 10:15

Gérard, c'est sur qu'un personne souffrant physiquement peut etre droguée ou anesthesiée, mais la plus grande souffrance est mentale. On l'a vue dernierement avec je sais plus qui, une femme avec une tronche pas croyable qu'en pouvait plus. Sur elle, meme les drogues ne peuvent rien, ou alors des hallucinogènes mais bon...


En fait je reviens sur mon precedent post, l'avis de la famille meme proche importe peu. Seul l'avis du malade en pleine possession de ses moyens et celui du/des medecins sont importants. En effet la famille pourrait refuser par faiblesse.
Là, la question ne se pose pas à mon avis, si une personne saine d'esprit veut mourir pour quelque raison que ce soit et bien libre à elle, c'est fachiste d'imposer sa propre vision de force à une personne en lui interdisant de se retirer du monde. Mais bon, c'est sur que la société est devenue hyprocritement fachiste...

La ou la question est plus epineuse c'est pour les gens dans le coma,ou en état de "mort cérébrale" ou approchant. A qui doit revenir la decision? la famille? les medecins? barbapapa?
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7402
Age : 30
Localisation : Un pied à Minath Tirith, un autre à Riva, le coeur à Port-Réal et la tête sur tatouine
Loisirs : Me prendre pour un rongeur, embêter le chat et faire plein de câlins
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Euthanasie   Ven 13 Mar 2009 - 12:06

Gérard de l'Extrême a écrit:
Je ne pense pas que de politiser le débat, l'enrichisse.

la question est que nous avons toujours tendance à attendre tout de l’Etat ou de l'autorité, mais cela aussi n'est pas l'objet du débat.

OK, mais c'est l'état qui fait les lois et dans la loi, l'euthanasie équivaut à une meurtre et le meurtre est puni par le droit français.
Donc, non, il ne faut pas tout attendre de l'état, mais c'est comme même l'état qui contrôle nos actes pour le pire ou le meilleur.

::crazy::

_________________
Killing folks is easy, being politically correct is a pain in the ass... Achmed, The Dead Terrorist

I will draw you, Saruman,  as poison is drawn from a wound.
Gandalf
-Je... Je n'arrive pas à y croire ! -C'est pour ça que tu échoues...
Star Wars, Episode V, L'Empire Contre-Attaque

Vous avez un nom qui commence comme une caresse et fini comme un coup de cravache. Cocteau à Marlène Dietrich
Revenir en haut Aller en bas
Gérard de l'Extrême
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?


Masculin Nombre de messages : 581
Date d'inscription : 19/11/2008

MessageSujet: Re: Euthanasie   Ven 13 Mar 2009 - 18:20

.


Dernière édition par Gérard de l'Extrême le Sam 10 Avr 2010 - 20:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Euthanasie   Ven 13 Mar 2009 - 18:59

Gérard de l'Extrême a écrit:

ce ne serait plus un meurtre mais... je ne sais pas, ils trouveront un nom.
Je propose Fin de Vie Assistée, que l'on nommera sobrement FVA pour ne pas prononcer le mot qui fait peur bouuuuuhh.

Gérard de l'Extrême a écrit:
c'est ainsi que la peine de mort fût supprimée
Jolie co*****e soit dit en passant, mais c'est un tout autre débat (je suis trop bon, je trouve des sujets super :p)

Gérard de l'Extrême a écrit:
car demain nous mettrons fin à la vie des handicapés graves, des personne en commas profond, et où s'arrêtera la loi
La Loi évolue avec les mœurs, et on trouvera toujours des abus quelles qu'elles soient.


Gérard de l'Extrême a écrit:
Mais je respecte la loi et ceux qui la font.
et hop encore un nouveau sujet à poster Smile > Les lois représentent elles réellement la majorité pensante? ou seulement ce que nous oblige à penser nos mœurs?


Mais pouvez vous répondre à cette simple question vous tous:
Si l'euthanasie était légale et que l'un de vos proche (famille proche) était dans un état médicalement désespéré, si cette personne vous demandait votre accord afin de mettre fin à ces jours, seriez vous d'accord?
Revenir en haut Aller en bas
Hakkrat
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Masculin Nombre de messages : 5919
Age : 30
Localisation : Paris
Loisirs : Ecriture, piano, mangas, séries TV, jeux vidéos, jeux de société, roller
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Euthanasie   Ven 13 Mar 2009 - 21:08

crazy scribe a écrit:

Gérard de l'Extrême a écrit:
c'est ainsi que la peine de mort fût supprimée
Jolie co*****e soit dit en passant, mais c'est un tout autre débat (je suis trop bon, je trouve des sujets super :p)

Tu peux tout à fait ouvrir de nouveaux sujets en créant un topic. Wink

_________________
La différence entre ceux qui écrivent des romans et ceux qui n'en écrivent pas, c'est que ceux qui écrivent des romans, écrivent des romans.
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7402
Age : 30
Localisation : Un pied à Minath Tirith, un autre à Riva, le coeur à Port-Réal et la tête sur tatouine
Loisirs : Me prendre pour un rongeur, embêter le chat et faire plein de câlins
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Euthanasie   Ven 13 Mar 2009 - 22:55

crazy scribe a écrit:
Mais pouvez vous répondre à cette simple question vous tous:
Si l'euthanasie était légale et que l'un de vos proche (famille proche) était dans un état médicalement désespéré, si cette personne vous demandait votre accord afin de mettre fin à ces jours, seriez vous d'accord?

Délicate question scratch

Franchement, je ne sais pas car il y a un faussé entre la théorie et la pratique.

Gérard de l'Extrême a écrit:
Mais je respecte la loi et ceux qui la font.

Ben, moi pas... Cool

Et ne vient surtout pas me dire "Sans loi, c'est l'anarchie" ou d'autres trucs dans ce genre, parce que alors je te dirais "Ouais, mais lorsqu'une loi est débile ou injuste, on dois se dresser contre."
Tout le monde ne lit pas Le Figaro lol!

::crazy::

_________________
Killing folks is easy, being politically correct is a pain in the ass... Achmed, The Dead Terrorist

I will draw you, Saruman,  as poison is drawn from a wound.
Gandalf
-Je... Je n'arrive pas à y croire ! -C'est pour ça que tu échoues...
Star Wars, Episode V, L'Empire Contre-Attaque

Vous avez un nom qui commence comme une caresse et fini comme un coup de cravache. Cocteau à Marlène Dietrich
Revenir en haut Aller en bas
Gérard de l'Extrême
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?


Masculin Nombre de messages : 581
Date d'inscription : 19/11/2008

MessageSujet: Re: Euthanasie   Sam 14 Mar 2009 - 8:22

.


Dernière édition par Gérard de l'Extrême le Sam 10 Avr 2010 - 20:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hakkrat
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Masculin Nombre de messages : 5919
Age : 30
Localisation : Paris
Loisirs : Ecriture, piano, mangas, séries TV, jeux vidéos, jeux de société, roller
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Euthanasie   Sam 14 Mar 2009 - 8:37

Personnellement, j'accepterais, à condition que :
1) la maladie soit à un tel stade qu'il n'y ait plus d'espoir de guérison (cancer phase terminale par exemple)
2) le proche qui souffre demande à mourir.

Si la douleur est telle que le proche en est à faire cette "demande générée par la perte de références", je ne pourrais me résoudre à le laisser souffrir plus longtemps, sachant qu'il est condamné à court terme.

Quant aux remords... j'en aurais de laisser souffrir le proche. Moins de l'avoir soulagé.

La comparaison peut paraître scandaleuse, mais j'ai eu plusieurs animaux que j'ai piqués quand ils étaient vieux et malades. Quand je voyais mon chien qui ne pouvait plus se lever, qui faisait ses besoins sur place, qui ne mangeait plus beaucoup, qui ne voyait presque plus rien, qui n'entendait plus, j'étais extrêmement soulagé qu'on l'emmène chez le vétérinaire pour qu'il puisse mourir. Si on l'avait laissé mourir par lui-même, il aurait passé ses derniers jours dans d'atroces souffrances ; je pense que nous l'avons piqué au bon moment.

Enfin, c'est également mon souhait personnel. Si j'en venais à souffrir à tel point que je perde mes références et que je n'aie plus d'espoir à guérir, j'exigerais volontiers qu'on me supprime le mois qui me reste à vivre en m'achevant de suite. Et ce, malgré le fait que j'accorde énormément de prix à la vie.

_________________
La différence entre ceux qui écrivent des romans et ceux qui n'en écrivent pas, c'est que ceux qui écrivent des romans, écrivent des romans.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard de l'Extrême
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?


Masculin Nombre de messages : 581
Date d'inscription : 19/11/2008

MessageSujet: Re: Euthanasie   Dim 15 Mar 2009 - 11:25

.


Dernière édition par Gérard de l'Extrême le Sam 10 Avr 2010 - 20:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hakkrat
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Masculin Nombre de messages : 5919
Age : 30
Localisation : Paris
Loisirs : Ecriture, piano, mangas, séries TV, jeux vidéos, jeux de société, roller
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Euthanasie   Dim 15 Mar 2009 - 12:25

Dans mon cas, j'ai précisé que la maladie devait être incurable. Autrement dit, pas d'espoir de guérison. Encore autrement dit, oui, par désespoir, dans le sens "il n'y a plus d'espoir", j'accepterais qu'on donne la mort à un proche.

"Par amour" et "par désespoir" (= absence d'espoir) ne sont pas antonymes. On peut, par amour et par absence d'espoir, donner la mort.

Qu'entends-tu par foi ? "Avoir foi" au sens non religieux signifie "Avoir confiance en quelque chose ou en quelqu'un". Si la personne est condamnée par une maladie incurable, il n'y a rien ni personne en qui avoir confiance... scratch



Enfin, au nom de quoi devrait-on maintenir en vie quelqu'un qui est dans une souffrance insupportable physiquement (et, bien souvent, donc, mentalement) et qui mourra indiscutablement dans cette souffrance (souffrance qui plus est croissante généralement) ? Au nom de l'amour pour la vie ? Dans ce cas, à mes yeux, par amour pour la vie, je demanderais à ce que ces souffrances cessent. Au nom de "euthanasier = tuer" et "tuer = ne pas avoir de respect pour la vie" ? Dans ce cas, il faut trancher dans ses convictions : qu'est-ce qui est pire : laisser mourir dans d'atroces souffrances ou faire mourir sans souffrances ? Moi, j'ai fait mon choix... Mais cela n'engage que moi. :o

_________________
La différence entre ceux qui écrivent des romans et ceux qui n'en écrivent pas, c'est que ceux qui écrivent des romans, écrivent des romans.
Revenir en haut Aller en bas
sombretoile
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Masculin Nombre de messages : 1132
Age : 42
Localisation : Dans ch'nord.
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Euthanasie   Dim 15 Mar 2009 - 12:48

Ben dis donc hakkrat. Tout est dit si intensement en quelques mots. Je suis de tout coeur avec toi.

_________________
Membre de la ligue révolutionnaire, contre les bisounours, les calinours, et tout ce qui se termine en ours.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard de l'Extrême
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?


Masculin Nombre de messages : 581
Date d'inscription : 19/11/2008

MessageSujet: Re: Euthanasie   Dim 15 Mar 2009 - 13:01

.


Dernière édition par Gérard de l'Extrême le Sam 10 Avr 2010 - 20:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hakkrat
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Masculin Nombre de messages : 5919
Age : 30
Localisation : Paris
Loisirs : Ecriture, piano, mangas, séries TV, jeux vidéos, jeux de société, roller
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Euthanasie   Dim 15 Mar 2009 - 13:09

Oui, pardon Gérard, j'ai oublié de préciser que je respectais également ton choix. Wink
Je n'ai donné que mon point de vue en l'argumentant. J'ai posé mes propres interrogations sur tes remarques, je n'essaie pas de te convaincre non plus. Nous débattons. ::rolling::

_________________
La différence entre ceux qui écrivent des romans et ceux qui n'en écrivent pas, c'est que ceux qui écrivent des romans, écrivent des romans.
Revenir en haut Aller en bas
Hélène
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Féminin Nombre de messages : 2065
Age : 59
Date d'inscription : 12/09/2008

MessageSujet: Re: Euthanasie   Lun 16 Mar 2009 - 11:00

Vous avez raison de poser chacun vos idées en les expliquant du mieux que vous l'avez pu, car, je trouve le débat fort intéressant à sa lecture.
Et même si vous avez l'impression de vous "disputer", ce n'est là que le terme exact en dialectique lorsqu'il s'agit d'argumenter:
la question entraîne la "dispute"c'est-à-dire la discussion, en ce domaine, qui est non seulement l'art de raisonner mais aussi l'art de discuter.
Cela est très bien ainsi.
Pour moi, il ne fait aucun doute que je suis favorable à l'euthanasie, mais, je l'avais déjà dit dans le topic précédent ; je me sens encore plus proche de la pensée de Hakkrat, dès lors qu'il a bien exposé les raisons de sa positon en cas de décision lui incombant dans un moment aussi délicat.
Il faut, je le pense à mon tour bien du courage pour accepter de laisser mourir en souffrant ceux que l'on aime, et, si ceux-là même vous supplie d'abréger leur souffrances, ce n'est plus du courage mais, c'est une forme presque cruelle de bêtise de décider de les laisser survivre ainsi contre leur gré.
Pour ma part, l'amour, ce sentiment doit comprendre que la liberté de décision ( peu importe que ce soit sous l'emprise de la souffrance ) de l'individu prime avant toute autre chose, et,qu'il est même une forme d'amour de laisser le libre choix à ses proches.
Si j'avais à écouter la demande d'euthanasie d'un être cher, je ne pourrais pas le lui refuser, et le deuil se ferait normalement, car je n'aurai pas de remords ayant le sentiment d'avoir de la sorte, aidé à passer le pas.
Citation :
"Par amour" et "par désespoir" (= absence
d'espoir) ne sont pas antonymes. On peut, par amour et par absence
d'espoir, donner la mort.
Je suis entièrement du même avis que toi Hakkrat.

En ce qui concerne ta crainte d'une dérive, Gérard, tu as certainement raison,et, je repense à ce fameux livre de Boris Vian
" Et on tuera tous les affreux"
qui mettait cela en exergue avec le brio d'un bon écrivain ;On doit effectivement s'inquiéter de ne pas en venir à de tels abus qui pourraient tenter une société à la recherche de la perfection... l'horreur perpétrée par les nazis, pas si loin de notre époque...nous en a démontré la preuve.
D'un autre côté, l'acharnement thérapeutique est une chose non souhaitable ; c'est pour cela que j'ai de bonnes raisons de penser qu'il faudrait une loi très" pointue" offrant la possibilité à ceux qui sont dans une souffrance inacceptable de décider de leur sort, sans pour autant laisser la porte ouverte aux extrémités


Dernière édition par Hélène le Lun 16 Mar 2009 - 18:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Euthanasie   Lun 16 Mar 2009 - 17:08

En cours d'éthique j'avais un prof qui parlait de l'avortement thérapeutique comme d'une forme d'euthanasie. La difficulté résidait dans la ligne de conduite que l'ons edéfinit et qui est la limite entre l'acceptable et le non acceptable. La dérive serait d'avorter d'une fille quand on veut un garçon mais pour tout ce qui se trouve entre deux. A quoi fixe t'on les limites? Quelle vie vaut la peine d'^tre vécu? A quel prix. A quel coût? L'euthanasie c'est la même chose. Ce qui insupportable pour ceratins peut être jouable pour d'autres. Un patient que je suivais qui devenait aveugle suite au diabéte voulait mourir. cette vie là pour lui était inconcevable. On imagine bien que des milliers d'aveugles ont un avis différent sur la question. mais si à ce moment précis ou mon patient desepéré me demander de lui donner la mort je la lui donnait aurais-je raison. la souffrance est le seul critére me direz-vous. Alors que fait-on des qudraplégiques qui veulent mourir? Vous connaissez sans doute ce formidable spécialiste des étoiles qui ne pouvait plus que cligner des yeux et écrivait des livres il aurait un avis différent. Rien, aucune situation n'est facile à envisager. La seule euthanasie, qui de toute façon est envisagée par tous les médecins comme logique, et de mettre fin à des patients qui souffrent et qui sont condamnés à très bréve échéance. Les autres ont peut débattre sans fin.
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7402
Age : 30
Localisation : Un pied à Minath Tirith, un autre à Riva, le coeur à Port-Réal et la tête sur tatouine
Loisirs : Me prendre pour un rongeur, embêter le chat et faire plein de câlins
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Euthanasie   Lun 16 Mar 2009 - 20:21

D'accord avec toi evahe!

De toute manière, ce n'est une personne seule qui peut prendre la décision, mais un collège de spécialistes de la question comme ça se fait en Suisse.
La douleur ou la condamnation à brève échéance sont les seules critères que l'on peut entendre.

::crazy::

_________________
Killing folks is easy, being politically correct is a pain in the ass... Achmed, The Dead Terrorist

I will draw you, Saruman,  as poison is drawn from a wound.
Gandalf
-Je... Je n'arrive pas à y croire ! -C'est pour ça que tu échoues...
Star Wars, Episode V, L'Empire Contre-Attaque

Vous avez un nom qui commence comme une caresse et fini comme un coup de cravache. Cocteau à Marlène Dietrich
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Euthanasie   Jeu 19 Mar 2009 - 21:52

Mais lorsque vous parlez d'euthanasie, vous parlez de l'euthanasie passive ou active?

De mon côté, étant très religieux (enfin, personne n'est parfait mais c'est une autre histoire Very Happy ), je suis contre toute forme de suicide, et donc je pourrais être contre l'euthanasie en conclusion.
Ma pensée est celle que justement, les hommes ne peuvent apprendre que par l'expérience si une chose est bonne ou mauvaise. Et surtout lorsqu'il s'agit d'une chose ayant des conséquences aussi graves que la vie et la mort, je préfère faire confiance à Dieu.

Ayant lu un livre d'un certain auteur (je suppose que je n'ai pas le droit de faire de pub =3), traitant le rapport entre la religion et certaines questions sensibles dont l'euthanasie faisait partie, je me suis trouvé d'accord avec lui, et je pense qu'une personne a le droit de demander l'arrêt des traitements si l'état de son état devient désespéré, et donc, de s'en remettre à Dieu. Cependant, il reste que même dans le cadre d'une telle demande, il faudrait que l'on discute du sérieux de cette dernière. Les hommes prennent souvent des décisions par désespoir, qu'ils regrettent amèrement après. Dans le cas de personnes atteintes d'une maladie incurable et demandant à être débranchées, on devrait pouvoir les assister par par exemple des injections de morphine ou autre.
Mais en ce qui concerne l'euthanasie active, je suis totalement contre, je trouve cela absolument malsain. Parce que je considère qu'à moins de vouloir se nourrir ou protéger sa vie, personne n'a le droit de tuer. Et je pense que tôt ou tard, ce genre de choses ne mènera à l'eugénisme. Je ne crois pas aux bonnes intentions.

Enfin, je pense que ce genre de décision n'a le droit d'être pris que par la personne en question, un proche n'a aucun droit là-dessus. Dans le cas d'un coma par exemple, je doute que la personne souffre, si elle n'a même pas de conscience. Je n'ai cependant pas d'avis sur ce cas-là.

Enfin, je déplore fortement le fait que de nos jours, la question soit prise avec autant de légèreté par les média, on n'a pas l'impression qu'il s'agit d'une réflexion sur la limite entre mort et assassinat, mais plus d'un de ces énièmes épisodes du "combat pour la Liberté". Ce genre de mot me laisse froid, et je suis contre une législation de l'euthanasie dans une telle situation. Qui plus est, je préfère souvent me taire dans ce genre de débats passionnés où il faut être totalement pour ou passer pour un "obscurantiste".

Voila. Ce n'est que mon avis bien entendu, je ne cherche à convaincre personne. =)
Revenir en haut Aller en bas
sombretoile
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Masculin Nombre de messages : 1132
Age : 42
Localisation : Dans ch'nord.
Date d'inscription : 26/03/2008

MessageSujet: Re: Euthanasie   Jeu 19 Mar 2009 - 22:02

Euthanasie passive ou active?!? Tout cela est bien hypocrite non?
La finalité est exactement le même. On joue sur les mots pour se donner bonne consience.
Donner une injection mortelle ou une injection de morphine pour avoir moins mal avant de mourrir...je vois pas franchement ou est la frontière entre passif et actif.

Bref...j'ai pas donné mon avis jusqu'à présent. Je suis pour.Voilà.

_________________
Membre de la ligue révolutionnaire, contre les bisounours, les calinours, et tout ce qui se termine en ours.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Euthanasie   Jeu 19 Mar 2009 - 22:11

En effet, la finalité est la même, mais je ne pense pas que ce genre de détail soit sans importance. ^^

Je ne sais pas vraiment comment le dire, mais... Dans le cas d'une euthanasie active, on arrive plus facilement à la mort, et on empiète des barrières morales. Et on pourra bien plus facilement parler de "mettre fin aux souffrances" et à détourner le but de l'euthanasie si elle consiste en une injection mortelle.

Qui nous dit que dans quelques années, on n'"euthanasiera" pas les malades mentaux par exemple, après nous avoir expliqué dans un débat pourquoi il sont un danger pour eux-mêmes et pour le personnel médical qui les assisterait, et qu'ils nous remercieraient eux-mêmes s'il avaient toute leur tête? Cela peut paraitre grossier à premiere vue, mais le nazisme n'a même pas 70 ans, et la population n'est pas forcément tenue au courant de tout...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Euthanasie   Jeu 19 Mar 2009 - 22:35

"et la population n'est pas forcément tenue au courant de tout"

Encore un adepte de la theorie du complot Razz

Vu que j'ai pas non plus encore donné mon avis :
Pour, sans hésitation, si j'ai le choix entre une lente agonie a me chier dessu et a soufrire le martyre a chaque respiration, pour mourrir a la fin, autant mourrir avant.
(d'ailleur sa me fait penser a la saison 3 de dexter tout sa)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Euthanasie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Euthanasie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Euthanasie
» Terry Pratchett S'Exprime sur l'Euthanasie
» L'Euthanasie
» L'euthanasie
» Euthanasie

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Au coin du feu :: Philosophons-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: