Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le monde inverti, Christopher Priest

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hakkrat
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Masculin Nombre de messages : 5919
Age : 30
Localisation : Paris
Loisirs : Ecriture, piano, mangas, séries TV, jeux vidéos, jeux de société, roller
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Le monde inverti, Christopher Priest   Sam 4 Avr 2009 - 16:13

Je n'y connais pas grand-chose en SF (je n'ai lu que la stratégie Ender et le Papillon des étoiles de Werber, en gros), et voilà un petit livre que je lis depuis une semaine maintenant (à petites doses, c'est tellement mieux ^^) et que je trouve très prenant.




Voici la quatrième de couverture :


J'avais atteint l'âge de mille kilomètres. De l'autre côté de la porte, les membres de la guilde des Topographes du Futur s'assemblaient pour la cérémonie qui ferait de moi un apprenti. Au-delà de l'impatience et de l'appréhension de l'instant, en quelques minutes allait se jouer ma vie.

Helward Mann est l'un des habitants de la cité Terre, une mégalopole progressant sur le sol inconnu d'une planète effrayante. Il ne sait rien de l'extérieur et doit maintenant jurer qu'il ne révèlera rien de ce qu'il y découvrira. Mais le long des rails qui mènent à l'optimum, Helward découvrira un monde dominé par le chaos et la barbarie, des paysages déformés, éclairés par l'hyperbole du soleil.

C'est avec ce roman, où se mêlent sense of wonder et spéculations scientifiques, que Christopher Priest s'imposa en 1974 comme l'un des plus talentueux auteurs de la science-fiction britannique.





J'en suis aux trois quarts du livre et je lis avec toujours autant de plaisir. Chaque chapitre apporte son lot de questions et de réponses. L'écriture est très propre, simple, efficace, et l'histoire absolument sans longueur ni vocabulaire scientifique / politique à outrance.

Bref, je vous le conseille. En plus, j'adore la couverture (éditions folio SF de poche). Quoi, c'est pas un argument ? devil

_________________
La différence entre ceux qui écrivent des romans et ceux qui n'en écrivent pas, c'est que ceux qui écrivent des romans, écrivent des romans.
Revenir en haut Aller en bas
Morrigan
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 8596
Localisation : entre la terre de Bretagne et la Scandinavie
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Le monde inverti, Christopher Priest   Mer 8 Avr 2009 - 17:38

je l'ai trouvé à la médiathèque et j'ai commencé à le lire un peu.
Ma foi,assez plaisant,il faudra que je l'emprunte pour voir un peu plus loin (dès que j'aurais fini tout le reste ...^^)
Revenir en haut Aller en bas
https://roxannetardel.wordpress.com/
Hakkrat
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Masculin Nombre de messages : 5919
Age : 30
Localisation : Paris
Loisirs : Ecriture, piano, mangas, séries TV, jeux vidéos, jeux de société, roller
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Le monde inverti, Christopher Priest   Mer 8 Avr 2009 - 19:16

Je l'ai terminé. La fin est un peu... enfin bon, vous verrez. Tu nous diras ce que tu en as pensé, Morrigan. ^^

_________________
La différence entre ceux qui écrivent des romans et ceux qui n'en écrivent pas, c'est que ceux qui écrivent des romans, écrivent des romans.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le monde inverti, Christopher Priest   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le monde inverti, Christopher Priest
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Christopher Priest - Le don
» Christopher Priest
» Christopher Priest
» [Christopher Priest] Le glamour
» Le Prestige, Christopher Priest

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Le monde littéraire :: La boîte à critiques :: Science-Fiction-
Sauter vers: