Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 le jour où les ordinateurs réveront de moutons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Niko
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7384
Age : 30
Localisation : Un pied à Minath Tirith, un autre à Riva, le coeur à Port-Réal et la tête sur tatouine
Loisirs : Me prendre pour un rongeur, embêter le chat et faire plein de câlins
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: le jour où les ordinateurs réveront de moutons   Ven 16 Oct 2009 - 12:21

Un sujet que nous nous sommes posé dernièrement avec mes amis étudiants : est-ce qu'un jour les ordinateurs seront capables de raisonner ou de penser par eux-mêmes, en gros d'avoir une conscience propre ?
Et si oui, quelle sera alors notre place, à nous autres humains ?

Le débat étant devenu fort houleux au sein de notre groupe, nous avons préféré abréger le débat.

::crazy::

_________________
Killing folks is easy, being politically correct is a pain in the ass... Achmed, The Dead Terrorist

I will draw you, Saruman,  as poison is drawn from a wound.
Gandalf
-Je... Je n'arrive pas à y croire ! -C'est pour ça que tu échoues...
Star Wars, Episode V, L'Empire Contre-Attaque

Vous avez un nom qui commence comme une caresse et fini comme un coup de cravache. Cocteau à Marlène Dietrich
Revenir en haut Aller en bas
Iron
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3286
Localisation : Inconnue
Loisirs : Inconnus
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: le jour où les ordinateurs réveront de moutons   Ven 16 Oct 2009 - 12:32

On en a parlé la semaine dernière dans ma classe, avec les profs, débat houleux chez nous aussi...


Mais il en ressort qu'on ne peut tout simplement pas le savoir. Y a 50 ans, qui aurait cru que l'informatique ressemblerait à ce que c'est aujourd'hui ? Personne... alors on ne peut pas deviner à quoi tout ça ressemblera dans 50 ans.

Pour le moment les choses sont claires : un ordinateur est bête comme ses pieds. Il ne réfléchit pas, il peut apprendre, mais pas penser. Pour le moment, un ordinateur n'est que le fruit d'un homme : et donc, avec les connaissances qu'on a, on ne peut pas faire d'un ordinateur une machine pensante. Un ordinateur est stupide... il ne sait que calculer 2 chiffres... à une vitesse folle. C'est tout.


Mais... pourquoi pas ? 25 ans en arrière arrivait la souris qui a révolutionné le mode de travail des utilisateurs... dans 25 ans apparaitra peut-être un lecteur de neurones : tu mets 6 électrodes sur ta tête, tu branches le tout à un port USB, l'ordi aspire tes connaissances et fais ce que tu penses sans devoir y donner d'ordre... et puis la machine commence à penser comme toi, elle s'inspire de ta propre pensée, elle devient un peu comme toi.


ça parait fou. Mais la souris paraissait folle il y a 25 ans.


Alors... pourquoi pas ?

_________________
C'est un crapaud je vous dis, un crapaud ! Pas une grenouille.
Revenir en haut Aller en bas
schadow54
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Féminin Nombre de messages : 859
Localisation : 54
Date d'inscription : 17/09/2009

MessageSujet: Re: le jour où les ordinateurs réveront de moutons   Ven 16 Oct 2009 - 13:14

C'est un vaste sujet que celui-ci !

En restant strictement dans le domaine mécanique et informatique, ma part je ne pense pas qu'il soit possible de créer une machine qui réfléchit, qui pense et qui apprend. Avec une programmation on peut réaliser des robots mais ils ne font que ce pour quoi il sont programmés.
Même avec la bionique cela reste une merveilleuse utopie. Le cerveau humain est la seule chose vivante qui ait ces trois fonctions : réfléchir, apprendre et penser, ce qui lui permet de faire des choix et d'agir en fonctions de ces choix. Le problème c'est que l'introduction d'un cerveau humain dans une machine est impossible, de même que créer un corps artificiel complet autour d'un cerveau.

Mais l'homme est capable du pire comme du meilleur alors sait-on jamais !

http://terresacree.org/bionique.htm

_________________
Si Dieu existait, il serait une bibliothèque (Umberto ECO)
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7384
Age : 30
Localisation : Un pied à Minath Tirith, un autre à Riva, le coeur à Port-Réal et la tête sur tatouine
Loisirs : Me prendre pour un rongeur, embêter le chat et faire plein de câlins
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: le jour où les ordinateurs réveront de moutons   Ven 16 Oct 2009 - 14:06

schadow54 a écrit:
Le cerveau humain est la seule chose vivante qui ait ces trois fonctions : réfléchir, apprendre et penser, ce qui lui permet de faire des choix et d'agir en fonctions de ces choix.

Et bien, il n'y a que le fait de penser qui est, pour le moment, strictement inaccessible à l'ordinateur.
L'IA permet à un robot d'apprendre en fonction des situation rencontrées comme une sorte d'expérience humaine (il y a des jeux vidéos basé sur le même principe qui apprenne en fonction des actions ou des situations).
Si la machine emmagasine des données/expérience, elle est donc capable de les analyser pour trouver la meilleur action à appliquer dans telle ou telle situation, c'est une sorte de réflexion qui débouche sur une prise de décision.
La seule chose qui différencie les deux organismes est que l'Homme a des sentiments et que ceux-ci rentrent en ligne de compte au moment de prendre une décision ; la machine est froide et impartiale, régie par des règles et des programmes informatiques.

La seule chose que la machine ne puisse pas faire est de penser : elle ne peut pas élaborer de thèses philosophiques, des romans ou des chansons.
Elles ne peuvent pas faire de l'art, tout bonnement parce qu'ils ne peuvent justement ressentir de sentiments, des sentiments humains qui nous donnent une sensibilité que les machines n'auront jamais.

Je pense que le problème est plus profond et plus complexe qu'il n'y parait comme la face cachée d'une immense iceberg.

::crazy::

_________________
Killing folks is easy, being politically correct is a pain in the ass... Achmed, The Dead Terrorist

I will draw you, Saruman,  as poison is drawn from a wound.
Gandalf
-Je... Je n'arrive pas à y croire ! -C'est pour ça que tu échoues...
Star Wars, Episode V, L'Empire Contre-Attaque

Vous avez un nom qui commence comme une caresse et fini comme un coup de cravache. Cocteau à Marlène Dietrich
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le jour où les ordinateurs réveront de moutons   Ven 16 Oct 2009 - 18:34

En tout cas, si un jour les robots ont la capacité de penser, on sera tous dans la *****.

(sincèrement désolé pour ce commentaire inutile).
Revenir en haut Aller en bas
Gérard de l'Extrême
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?


Masculin Nombre de messages : 581
Date d'inscription : 19/11/2008

MessageSujet: Re: le jour où les ordinateurs réveront de moutons   Ven 16 Oct 2009 - 18:51

Voici un extrait de Phallus :
Sur une planète Gliese, où des hommes avaient séjourné dix ans, Gérard découvre les folies de l'ordinateur qu'ils avaient laissé sur place pour entretenir la station Vector 2. A son arrivée, voici ce qu’il découvre :

« Sur Gliese, la venue d’un vaisseau de l’espace fut un événement considérable. La piste qui s’était construite, personne n’avait jamais imaginé qu’elle servirait un jour. Ils se sont longtemps interrogés sur son utilité. Cette intrusion déclencha un réflexe peu rationnel, une envie de continuer, une sorte de motivation. La monotonie et la tristesse avaient éteint l’enthousiasme du début. La dynamique s’était étiolée progressivement, et sans espoir, sans avenir, dans une sorte de fixité, ils s’étaient endormis et vivaient pour eux-mêmes.
Lorsque Joël et les siens s’étaient embarqués pour rejoindre Terra, ils avaient abandonné CIRCOSPACE 1. Ils étaient partis comme cela, sans même conditionner le système, qui de fait, s’était trouvé livré à lui-même. Vigile, le seul capable à se mouvoir avait continué à assurer la sécurité du camp de base. La machine, elle, avait poursuivi la construction de la cité et les recherches. Toute cette belle mécanique avait fonctionné automatiquement. Elle avait érigé la cité, mais elle avait aussi entrepris et fait aboutir des découvertes fondamentales. Pas assez sollicité, l’ordinateur avait accumulé une foule d’informations et, sans que personne ne lui demandât, il s’était mis à émettre des hypothèses, puis, pour y apporter des réponses, il s’était mis logiquement à réaliser les calculs nécessaires.
Dans sa logique d’ordinateur, revenait sans cesse la nécessité de recevoir des orientations humaines, des objectifs, des questionnements. Depuis le départ des hommes, la logique avait conduit CIRCOSPACE 1 à leurs trouver des remplaçants. Le travail avait consisté à réaliser des humains. L’ordinateur avait besoin d’eux pour exister, il les avait fabriqués. En toute logique, en se servant de la machine bio génératrice et des données connues, il avait créé des humains. Un homme et une femme, parce qu’il savait que la femme ne fonctionnait pas suivant les mêmes logiques que l’homme, qu’elle était plus intuitive, plus sensible, moins catégorique, plus sensuelle que l’homme, donc différente. Il avait fait preuve de peu d’imagination en réalisant ses androgynes, il avait simplement reproduit Joël et Léa. Au départ, il avait pensé qu’ils allaient naturellement se reproduire et lancer eux-mêmes la production d’autres humains et qu’ainsi la population qui devait occuper la citée allait se créer.
Il était vrai que ce Joël et sa compagne étaient si bien réussis que la logique voulait qu’ils en fussent capables. Il était logique qu’ils procréassent et qu’ils fissent des enfants. Seulement, voilà il devait manquer quelque chose pour que cela se réalisât. Biologiquement, ils furent irréprochables, des organismes parfaits, une morphologie et un regard comparables aux modèles. Dans le cerveau, par contre, ce que l’on appelait l’esprit, l’énergie mentale, l’âme, la différence était évidente. Ce que l’ordinateur mit dans les mémoires fut inscrit, mais, il semblait que le lien qui existait chez l’homme, entre le néant et le réel, ne s’était pas établi. En apparence, les deux copies se comportaient normalement et géraient leur énergie vitale correctement. Ils se déplaçaient en se servant de la motricité naturelle, ils voyaient, ils entendaient, ils sentaient, mais ils ne pensaient pas, ils ne rêvaient pas, ils n’imaginaient rien.
La logique, encore la logique, avait poussé l’ordinateur à ne pas poursuivre la construction de copie d’humains qui ne jouaient pas leur rôle, c’est à dire le faire mieux fonctionner. Il aurait pu fabriquer tout un peuple qui aurait vécu dans la cité sans jamais progresser, une sorte de peuple de robots biotiques pour meubler. Mais, à quoi bon faire des milliers de Joël et de Léa, des enfants, des animaux, des fleurs et des arbres, pour rien. Il s’était donc arrêté et attendait, en veille, que quelqu’un, un jour, vînt lui redonner le goût de faire quelque chose. Ce vaisseau venait de lui donner l’espoir, ce contact avec un vrai humain, il venait de sentir la différence. »

J'ai trouvé intéressant d'éditer cet extrait.

Débat éminemment sulfureux !

En abordant le sujet, nous posons la question inabordable de la phobie la plus mystérieuse qui nous entraîne à réagir avec violence et sans discernement à cette idée : la peur irrationnelle qu’il puisse un jour exister une intelligence que nous ayons crée et que ne soyons pas capable de maîtriser.
Cette angoisse probablement ancestrale ou génétique génère une pulsion de rejet construite sur l’irrationnel. Cette préoccupation est si forte, qu’aborder le sujet semble être en soi dangereux.
Incontestablement, le cerveau de l’homme, mais aussi celui des animaux, est une construction biologique complexe mais très organisée. La matière nucléique détient des propriétés inexpliquées à ce jour. Nous ne savons pas si l’architecture cérébrale héberge ou génère l’esprit, ou les deux à la fois. La pensée est-elle la résultante d’un raisonnement sur des données mémoires ou est-elle générée par autre chose que j’appellerais l’imaginaire ou la créativité spontanée ?

En attendant, je suis convaincu que techniquement nous serons capables de créer une intelligence artificielle. Je pense aussi qu’elle sera dénuée de deux aspects : l’arbitraire et la création imaginative. Pour compenser l’ordinateur fera des choix aléatoires et de la création anarchique.

Je pense aussi que si nous leur en donnons les moyens, ils seraient capables de nous gouverner en établissant des règles pour un monde idéal ; devinez ! La dictature bien évidemment.

Personnellement, je ne refuse pas d’accepter que nous partagions nos vies avec un peuple de robots ou d’ordinateurs, le vrai problème est que je ne suis pas certain qu’ils nous supporteraient très longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7384
Age : 30
Localisation : Un pied à Minath Tirith, un autre à Riva, le coeur à Port-Réal et la tête sur tatouine
Loisirs : Me prendre pour un rongeur, embêter le chat et faire plein de câlins
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: le jour où les ordinateurs réveront de moutons   Ven 16 Oct 2009 - 21:08

Gérard de l'Extrême a écrit:
En abordant le sujet, nous posons la question inabordable de la phobie la plus mystérieuse qui nous entraîne à réagir avec violence et sans discernement à cette idée : la peur irrationnelle qu’il puisse un jour exister une intelligence que nous ayons crée et que ne soyons pas capable de maîtriser.

Et toi, ça te laisse insensible cette possibilité.
Tu serais prêt, si demain une espèce supérieure apparaissait, de disparaitre sans état d'âme après des millénaires d'existence de l'espèce humaine ?
Tu serait prêt à accepter cela ?
Nous luttons tous pour notre survie sur la planète, les Hommes comme les animaux ou les végétaux. C'est le propre de toutes les espèces dominante de lutter pour garder son pouvoir.

Gérard de l'Extrême a écrit:
Personnellement, je ne refuse pas d’accepter que nous partagions nos vies avec un peuple de robots ou d’ordinateurs, le vrai problème est que je ne suis pas certain qu’ils nous supporteraient très longtemps.

Tout dépend de la manière dont s'exerce cette cohabitation, tu ne pense pas? Suspect

::crazy::

_________________
Killing folks is easy, being politically correct is a pain in the ass... Achmed, The Dead Terrorist

I will draw you, Saruman,  as poison is drawn from a wound.
Gandalf
-Je... Je n'arrive pas à y croire ! -C'est pour ça que tu échoues...
Star Wars, Episode V, L'Empire Contre-Attaque

Vous avez un nom qui commence comme une caresse et fini comme un coup de cravache. Cocteau à Marlène Dietrich
Revenir en haut Aller en bas
Gérard de l'Extrême
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?


Masculin Nombre de messages : 581
Date d'inscription : 19/11/2008

MessageSujet: Re: le jour où les ordinateurs réveront de moutons   Sam 17 Oct 2009 - 13:09

La possibilité qu’une intelligence supérieure à la notre puisse exister ne me laisse pas insensible, mais elle ne m’inquiète pas. Je ne suis pas prêt à accepter de disparaître, tout le monde à peur de mourir. Cependant, je ne pense pas que les millénaires d’existence de l’espèce humaine nous donnent des droits ou l’espoir ce cela se perpétue.

Peut-être ne suis-je pas normal, mais je n’ai pas particulièrement peur de mourir en dehors de faire de la peine à ceux qui m’aiment. Si l’humanité devait disparaître, événement possible et vraisemblable, cette disparition personne ne sera là pour la déplorer, alors, quelle importance ! fatalisme ? oui.

Nous luttons tous pour notre survie : je suis d’accord.
C’est le propre de toutes les espèces dominantes de lutter pour garder son pouvoir : je suis choqué, mais cela se discute.

La cohabitation bien vécue est l’acceptation du partage et le rejet de la domination. Si on classe l’homme dans les espèces dominantes et qu’il se battra pour garder le pouvoir, la cohabitation est impossible. La question est de savoir si la non-domination est une soumission, pour ma part l’équilibre est difficile à garder.

Pour revenir sur le vrai sujet : sommes-nous capable de créer des ordinateurs qui prennent le pouvoir ? Je dis oui, cela a déjà commencé.
N’avez-vous jamais entendu le type de l’administration qui vous dit qu’il n’y peut rien, que c’est l’ordinateur le responsable, payez, je verrai ce que je peux faire après.

Que demain, des centrales informatiques fassent aléatoirement des erreurs qui entraînent des systèmes de production gérées par des ordinateurs à produire des engins qui aient la suprématie sur nous est possible. Nous pouvons même envisager que leurs concepteurs ne comprennent pas ce qu’ils font ; tout cela est possible.
Le véritable danger existera le jour où les ordinateur géreront l’énergie qui leur est indispensable ; Ah ! C’est déjà le cas ! Mon Dieu !

En dehors de l’humour, le véritable danger pour l’humanité se trouve ailleurs, le plus grand prédateur de l’homme est l’homme, sa soif de pouvoir et de domination et sa totale incapacité de partager.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le jour où les ordinateurs réveront de moutons   Sam 17 Oct 2009 - 13:48

Bonjour,

C'est un super débat de philosophie je trouve.

Pour ma part je pense que les ordinateurs ne pourront jamais contrôler le monde, prendre la place des humains.

Je m'explique, l'Homme si a la place qu'il a aujourd'hui, c'est à dire l'espèce dominante, c'est parce que son intelligence est différente de celles des autres espèces. L'intelligence de l'Homme est propre à l'Homme.

On voit bien aussi que l'intelligence de l'Homme est différence des celles des autres espèces car nous sommes la seule espèce capable de nous tuer entre nous. Comme on dit l'Homme est un loup pour l'Homme.

Dans toutes l'histoire de l'humanité ( terrienne en tout cas ) nous sommes la seul espèce à avoir cette intelligence.

L'homme à une intelligence ni mieux ni moins bien mais simplement différente des autres espèces. Cette intelligence se prouve par une certaine réflexion : Résolutions de questions, contournement de problèmes . L'homme analyse son existence, sa vie. Chez les animaux tout est inné. Ils ne sont pas capable d'analyser leurs propres existence.

Je pense selon moi qu'il existe deux intelligence : l'inné et la deuxième, difficile à qualifié, celle que seul l'Homme à développer.

L'inné est propre à toutes les espèces, de naissance l'espèce "sait" certaines choses qui ont été apprises au fil du temps et au fil des problèmes. Un problème répétés trop souvent sera appris par l'espèce.

La deuxième intelligence est sensiblement plus complexe, c'est une intelligence qui je pense ne peut être apprise par toutes les espèce.

L'homme est la seul à l'avoir apprise à ce jour. Néanmoins je ne pense pas que l'homme soit le seul capable de l'apprendre.

L'homme sera peut être en guerre un jour avec une autre espèce qui aura appris cette intelligence. Une guerre pour être dominant. L'homme n'est peut-être pas condamné à resté dominant jusqu'à la fin du monde ?

En conclusion, je pense que seul un ou des êtres vivants peuvent apprendre cette seconde intelligence, et donc être dominant(s). Une machine ne peut donc pas dominer le monde.

Voilà mon avis. Wink N'hésitez pas à me dire si vous trouvez que c'est exagéré, insensé, inutile ou que sa n'a carrément pas sa place ici.

J'ai conscience que c'est assez tordu...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le jour où les ordinateurs réveront de moutons   Dim 18 Oct 2009 - 9:44

C'est marrant comme ce débat, qui proposait au départ de réfléchir sur la possibilité de voir un jour des ordinateurs intelligent, est en train de dériver sur le thème de l'espèce dominante...



Personnellement, je pense que la robotique a déjà fait bien des progrès dans le domaine de l'intelligence artificielle. Le magasine Science & Vie N° 247 est très instructif sur le sujet et laisse entrevoir des progrès phénoménaux dans peu de temps.

Cependant, avant même de commencer à débattre, je crois qu'il faudrait définir ce qu'est l'intelligence.

Et là, nous nous trouvons déjà dans un large débat !
Pour ma part, cependant, je pense que l'intelligence se caractérise principalement par notre capacité à résoudre des problèmes ainsi que notre aptitude à l'apprentissage. Une bonne mémoire et une vaste connaissance générale étant dès lors d'avantage des atouts supplémentaires que des véritables caractéristiques de l'intelligence.

Or, aujourd'hui des ordinateurs capables de résoudre des problèmes nouveaux et capables d'apprendre existent déjà !

Je pense donc qu'il sera bientôt possible de voir des ordinateurs "intelligents" à nos côtés.

La question reste donc de définir dans quels domaines nous laisserons ces ordinateurs / robots manifester leur intelligence. Jusqu'à quel point leur accorderons nous la possibilité de prendre des initiatives?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le jour où les ordinateurs réveront de moutons   Dim 18 Oct 2009 - 10:33

Débat super-passionnant... Voici ce que j'en pense :

Sans aucun doute les machines que nous créeons deviènnent de plus en plus intelligentes (au sens réfléchies) beaucoup de progrès ont été fait en 20 ans et encore plus à venir dans les 10 prochaines années. ( Il y a tellement de monde qui travaillent sur les IA)
J'ai vécu il y a une dizaine d'année une expèrience peu commune. Dans un groupe Japonais ou je travaillait sur l'IA justement nous avions mis au point un programme d'analyse muli-entrées ( données techniques, financières, politiques, juridiques, prospectives etc..permettant de conforter ou de sopper des lignes de productions. J'ai vu des usines s'arrêter et des centaines de personnes au chômage sur la seule décision de nos super-ordinateur.
La déjà l'homme était asservi par des machines (bien qu'il ne le sache pas)
Bien sur dans cet exemple il n'y a aucune "créativité" de la machine. mais qu'est ce donc que cette créativité humaine et est-elle impossible pour des machines ?
Le developpement d'une IA actuellement a posé comme point de départ que la "création" n'est que la somme de perceptions par l'homme dans son environnement, en effet l'art n'est qu'en sorte la reproduction des choses modifié et corrigé par son créateur en fonction de sa propre perception des choses.
Ainsi une IA actuelle est capable en lui donnant en entrée des indications aussi simple que 10 photos de maisons et de l'ordre de loger 500 personnes et d'une superficie disponible, vous crée en quelques secondes le plan d'une maison qui respcte la superficie et loge 500 personnes : l'ordinateur a tout bonnement dessiné un immeuble de 30 étages bien qu'il ne sache pas que cela existait.
L'IA a inventé.
Bien des IA aujourd'hui travail sur l'art pur et je crois savoir que certain tableau d'IA ont déjà une cote de l'art.

Alors après tout ceci je ne suis vraiment pas sur que la machine ne prendra pas définitivement le pas sur nous un jour ou l'autre.

Mike
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7384
Age : 30
Localisation : Un pied à Minath Tirith, un autre à Riva, le coeur à Port-Réal et la tête sur tatouine
Loisirs : Me prendre pour un rongeur, embêter le chat et faire plein de câlins
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: le jour où les ordinateurs réveront de moutons   Dim 18 Oct 2009 - 20:02

Que de pensées fatalistes, Mike...

::crazy::

_________________
Killing folks is easy, being politically correct is a pain in the ass... Achmed, The Dead Terrorist

I will draw you, Saruman,  as poison is drawn from a wound.
Gandalf
-Je... Je n'arrive pas à y croire ! -C'est pour ça que tu échoues...
Star Wars, Episode V, L'Empire Contre-Attaque

Vous avez un nom qui commence comme une caresse et fini comme un coup de cravache. Cocteau à Marlène Dietrich
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le jour où les ordinateurs réveront de moutons   Dim 18 Oct 2009 - 20:53

Rien de fataliste Niko simplement un regard un peu pointu sur les avancées des producteurs d'IA.
Rien ne sert de se cacher la face ; inexorablement on dépendra tous un jour ou l'autre d'une machine. Pour moi c'est déjà fait : j'ai un pace maker, une machine sans laquelle je ne peux vivre. (Il est même assez malin pour me biper quand il faut que je prenne un comprimé pour calmer une arytmie.)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le jour où les ordinateurs réveront de moutons   Dim 18 Oct 2009 - 21:04

Oui un grill pain peut faire de l'art et du bon... mais seulement selon des critères prédéfinie par l'homme.

L'homme lui peut définir et surtout innover, pas l'ordinateur (ou du moins à moindre mesure).

Un exemple : Si le cubisme n'existait pas, crois tu vraiment que l'ia aurait pu l'inventer ? Alors que c'est affreusement laid selon les critères esthétiques de l'époque . Et c'est la le génie du style.
Moi je ne le crois pas, enfin pas au niveau actuelle de l'Ia du moins.
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7384
Age : 30
Localisation : Un pied à Minath Tirith, un autre à Riva, le coeur à Port-Réal et la tête sur tatouine
Loisirs : Me prendre pour un rongeur, embêter le chat et faire plein de câlins
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: le jour où les ordinateurs réveront de moutons   Dim 18 Oct 2009 - 21:34

Je suis d'accord avec Tek' : derrière chaque action d'une machine, d'une manière ou d'une autre, il y a la matière grise de l'Humain.
Donc, on garde le contrôle de notre environnement et cela tiendra jusqu'à ce qu'un fou aura l'idée de donner les machines d'initiative.

::crazy::

_________________
Killing folks is easy, being politically correct is a pain in the ass... Achmed, The Dead Terrorist

I will draw you, Saruman,  as poison is drawn from a wound.
Gandalf
-Je... Je n'arrive pas à y croire ! -C'est pour ça que tu échoues...
Star Wars, Episode V, L'Empire Contre-Attaque

Vous avez un nom qui commence comme une caresse et fini comme un coup de cravache. Cocteau à Marlène Dietrich
Revenir en haut Aller en bas
Gérard de l'Extrême
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?


Masculin Nombre de messages : 581
Date d'inscription : 19/11/2008

MessageSujet: Re: le jour où les ordinateurs réveront de moutons   Lun 19 Oct 2009 - 8:55

Niko a écrit:
Je suis d'accord avec Tek' : derrière chaque action d'une machine, d'une manière ou d'une autre, il y a la matière grise de l'Humain.
Donc, on garde le contrôle de notre environnement et cela tiendra jusqu'à ce qu'un fou aura l'idée de donner les machines d'initiative.

::crazy::

Mais que dire lorsqu'une convergence d'abérations poussera l'ordinateur à prendre l'initiative de faire les corrections programmées pour corriger les erreurs en faisant des choix aléatoires ou voisins d'une vérité virtuelle.
RIEN. mais quand des événements le pousse à provoquer une avalanche d'abérations il peut devenir dangereux et tuer des centaines de passagers d'un avion : il n'a donc pas l'intelligence de s'en rendre compte, pas encore et peut-être jamais.

la seule chose que nous ne pouvons pas contester c'est que l'ordinateur ne sera pas spirituel et qu'il ne pourra qu'assister l'homme dans sa créativité par une sorte d'intelligene limitée qui, je pense se perfectionne chaque jour.

Nos androîdes auront de l'homme, ce que l'avion à de l'oiseau.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le jour où les ordinateurs réveront de moutons   Lun 19 Oct 2009 - 11:38

Je pense, Tek, Niko, Gérard que vous faites fausse route. Lhomme n'apporte à la machine que des conceptions sur lesquelles elle s'appuie pour prendre des décisions, ou se créer une nouvelle conception. Les IA se développent très vite et ne suis pas d'accord avec vous quant à la finalité.
L'IA en est au stade de l'éducation, comme un petit enfant qui apprend jour après jour les choses et qui un jour est capable de prendre ses propres décisions et se faire sa propre philosophie.
L'IA disons est en maternelle ou en CP, croyez vous qu'elle va redoubler sa classe indéfiniment ? demain elle sera en CE1 et dans quelques temps en philo ou à l'ENA.
Revenir en haut Aller en bas
Gérard de l'Extrême
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?


Masculin Nombre de messages : 581
Date d'inscription : 19/11/2008

MessageSujet: Re: le jour où les ordinateurs réveront de moutons   Lun 19 Oct 2009 - 13:03

Je suis sur le principe final d'accord avec Mike, mais je pense que le chemin éducatif se situe plus à une échelle de l'évoltution des mutations. Disons quelques siècles à quelques millénaires.
La véritable question est de savoir ce vers quoi, l'ordinateur orientera son émancipation, si tu affirmes ou suppute qu'il soit capable de s'émanciper et de prendre en main son destin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le jour où les ordinateurs réveront de moutons   Lun 19 Oct 2009 - 16:48

Je pense que son émancipation (de la machine) n'est pas pour demain mais sa puissance de reflexion et ses connaissances bientôt superieure à l'homme (puisqu'il dispose de toutes les connaissances des l'hommes) nous ferons "plier" à ses décisions.
J'ai bien remarqué que je ne prends pratiquement plus de décisions concernant mon système d'exploitation : il est géré par une autre machine à 10 000 km qui décide que mon système n'est plus à jour. Voilà donc ces machines "associées" prenant les décisions pour moi.
Une IA est en cours de construction pour repèrer sur nos résaux les images "insolites" ou "interdites". Voila la machine en chasse des pédophiles (pour le grand bien de la société).Bientôt les gendarmes recevront un mail d'une machine inconnue disant :
-Aller arreter Mr Machin à telle adresse.
Plus la machine approche de la technique cérébrale humaine et plus on s'approche de la prise de conscience d'une de ces machines.
Pas encore demain bien sûr mais pas non plus dans mille ans.
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7384
Age : 30
Localisation : Un pied à Minath Tirith, un autre à Riva, le coeur à Port-Réal et la tête sur tatouine
Loisirs : Me prendre pour un rongeur, embêter le chat et faire plein de câlins
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: le jour où les ordinateurs réveront de moutons   Mar 20 Oct 2009 - 11:42

De toute manière, même si un ordinateur sacrifie des individus au profit de la communauté global ou prend des décisions trop mécanique pour un être humain, il y a forcément un type derrière qui a rentré des lignes de code.

L'IA permet cependant à la machine d'apprendre, mais toujours sur une base prédéfinie par l'humain...
A nous d'en garder le contrôle.

::crazy::

_________________
Killing folks is easy, being politically correct is a pain in the ass... Achmed, The Dead Terrorist

I will draw you, Saruman,  as poison is drawn from a wound.
Gandalf
-Je... Je n'arrive pas à y croire ! -C'est pour ça que tu échoues...
Star Wars, Episode V, L'Empire Contre-Attaque

Vous avez un nom qui commence comme une caresse et fini comme un coup de cravache. Cocteau à Marlène Dietrich
Revenir en haut Aller en bas
Gérard de l'Extrême
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?


Masculin Nombre de messages : 581
Date d'inscription : 19/11/2008

MessageSujet: Re: le jour où les ordinateurs réveront de moutons   Mar 20 Oct 2009 - 12:02

Citation :
L'IA permet cependant à la machine d'apprendre, mais toujours sur une base prédéfinie par l'humain...
A nous d'en garder le contrôle.

Si l'ordinateur atteint un bon niveau d'intelligence, il est probabe qu'il soit un jour proche apte à se créer une base qui nous échappe car trop complexe pour nous et que cette base lui procure les moyens d'une forme d'autonomie dans ses choix d'interventions.

Pour le plus simple : lorsque l'ordinateur fait un choix aléatoire d'un nombre de douze chiffres et désigne arbitrairement la personne qui correspond, son choix n'est pas lié à une autre loi que le hasard.

Les bases sont humaines, mais l'interprétation intelligente va rapidement ne plus nous appartenir. la décision qui sera prise par l'ordinateur ne pourra plus être contestée par l'homme, car elle sera issue d'une si complexe analyse que l'homme ne pourra que douter intuitivement, mais n'aura pas de meilleures réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le jour où les ordinateurs réveront de moutons   Mar 20 Oct 2009 - 12:24

Gérard de l'Extrême a écrit:
Citation :
L'IA permet cependant à la machine d'apprendre, mais toujours sur une base prédéfinie par l'humain...
A nous d'en garder le contrôle.

Si l'ordinateur atteint un bon niveau d'intelligence, il est probabe qu'il soit un jour proche apte à se créer une base qui nous échappe car trop complexe pour nous et que cette base lui procure les moyens d'une forme d'autonomie dans ses choix d'interventions.

Pour le plus simple : lorsque l'ordinateur fait un choix aléatoire d'un nombre de douze chiffres et désigne arbitrairement la personne qui correspond, son choix n'est pas lié à une autre loi que le hasard.

Les bases sont humaines, mais l'interprétation intelligente va rapidement ne plus nous appartenir. la décision qui sera prise par l'ordinateur ne pourra plus être contestée par l'homme, car elle sera issue d'une si complexe analyse que l'homme ne pourra que douter intuitivement, mais n'aura pas de meilleures réponses.

Cest ainsi que nous ne pourrons plus que lui obéir, conscience ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: le jour où les ordinateurs réveront de moutons   Mer 21 Oct 2009 - 8:31

Niko a écrit:
De toute manière, même si un ordinateur sacrifie des individus au profit de la communauté global ou prend des décisions trop mécanique pour un être humain, il y a forcément un type derrière qui a rentré des lignes de code.

L'IA permet cependant à la machine d'apprendre, mais toujours sur une base prédéfinie par l'humain...
A nous d'en garder le contrôle.

::crazy::

D'accord avec toi Niko mais tu sais comme moi que les IA sont développées par des centaines de personnes differentes, pour des motifs et des besoins differents.
Si l'un d'eux se dit : "Non je ne vais pas plus loin, je risque de perdre le controle de la machine" c'est bien, mais il y en aura toujours un pour passer le cap et aller encore un peu plus loin. C'est la nature humaine, faire mieux que le voisin et démontrer que l'on est le meilleurs. Aucun homme nul part ne pourra controler ce fait et ainsi les IA progresseront encore et encore..
Exemple de ce que j'avance : On est infoutu de mettre une limitation commune de la vitesse sur autoroutes en Europe. Pourquoi ? des objectifs et des raisons d'états ou de lobbies ne le permettent pas, alors comment veux-tu que l'on se mettent d'accord dans le monde sur le développement des IA ?
Revenir en haut Aller en bas
Gérard de l'Extrême
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?


Masculin Nombre de messages : 581
Date d'inscription : 19/11/2008

MessageSujet: Re: le jour où les ordinateurs réveront de moutons   Mer 21 Oct 2009 - 9:05

Le véritable problème est qu'il ne soit pas irréaliste de penser que l'intelligence froide de l'ordinateur, c'est à dire sans jugement, sans sentiment, sans modération, sans pilosophie, sans éthique, sans ce qui fait de nous des hommes, rend dangereux l'ordinateur intelligent.
Il nous faudra un jour choisir de conserver de par vers nous la décision finale ou d'accepter de nous soumettre à une décision qui sera issue de l'analyse trop élaborée pour nous, et en subir passivement les méfaits ou les bienfaits.

Accepterons-nous de prendre place dans des avions sans pilote ?
Accepterons-nous d'être opéré par un robot ?
Demain, je pense que oui !

Prendrons-nous le risque de perdre notre liberté ?
Subirons-nous la dictature de systèmes supérieurs ?
Demain, je pense que oui !

Du moins, nous en prenons chaque jour un peu le chemin.
Revenir en haut Aller en bas
schadow54
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Féminin Nombre de messages : 859
Localisation : 54
Date d'inscription : 17/09/2009

MessageSujet: Re: le jour où les ordinateurs réveront de moutons   Mer 21 Oct 2009 - 10:14

Gérard de l'Extrême a écrit:


Prendrons-nous le risque de perdre notre liberté ?
Subirons-nous la dictature de systèmes supérieurs ?
Demain, je pense que oui !


De cela je suis moins sûre ! Dans toute l'Histoire les hommes se sont battus pour leur liberté et jamais ils ne se laisserons dominer même pour leur bien par une intelligence supérieure. Soit ils trouverons le moyen de dompter les IA soit ils les détruirons.

_________________
Si Dieu existait, il serait une bibliothèque (Umberto ECO)
Revenir en haut Aller en bas
Gérard de l'Extrême
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?


Masculin Nombre de messages : 581
Date d'inscription : 19/11/2008

MessageSujet: Re: le jour où les ordinateurs réveront de moutons   Mer 21 Oct 2009 - 10:32

Citation :
De cela je suis moins sûre ! Dans toute l'Histoire les hommes se sont battus pour leur liberté et jamais ils ne se laisserons dominer même pour leur bien par une intelligence supérieure. Soit ils trouverons le moyen de dompter les IA soit ils les détruirons.

Je ne suis pas certain que l'homme se batte pour sa liberté, ou alors ce qui se passe dans la majorité des pays aujourd'hui vous est inconnu, mais là n'est pas le sujet.
Je pense que nous nous laisserons dominer par des systèmes complexes car la progression de leur implication sera lente et plus bénéfique que nuisible. (philosophie de la grenouille)
nous ne dompterons pas et détruirons pas l'IA pour deux raisons :

- rien ne dit qu'elle souhaitera prendre le pouvoir car c'est une notion humaine, une pulsion biotique.
- le bénéfice de ses performances sera certainement nettement supérieure à nos relatives pertes de liberté, car la preception de liberté est subjective et comparative.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le jour où les ordinateurs réveront de moutons   

Revenir en haut Aller en bas
 
le jour où les ordinateurs réveront de moutons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Qui fête Noël ou le jour de l'an à Disney ?
» Offre voyage-prive.com séjour à -55% dès le 22/06
» Billet 1 jour/2 parcs à 19 euros pour 5 personnes grâce à Velouté !
» [All GPS] Mise à jour des radars pour Tomtom et iGO8 et les autres ...
» OS: Jour - J [FINI.] ^

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Au coin du feu :: Philosophons-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: