Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Peine de mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Rima68
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5060
Age : 23
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 16/01/2010

MessageSujet: Re: Peine de mort   Mar 2 Mar 2010 - 12:57

Je suis d'accord avec toi Chrysteel, on ne peut pas punir un crime par un crime. Les tueurs, violeurs... Sont des psychopathes d'accord mais je pense qu'il sont aussi malades dans leur tête et il faut les soigner et la mort n'est pas une solution. Il faut chercher à comprendre pourquoi ils ont fait du mal aux autres, si c'est pour une vengeance ou juste pour le plaisir de faire du mal. Attention je ne dis pas qu'il ne faut pas punir les criminels mais les tuer serait nous rendre comme eux.
Donc voilà, je suis contre la peine de mort !
Revenir en haut Aller en bas
Lyzoo
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Masculin Nombre de messages : 25
Age : 36
Localisation : Somewhere Between Heaven & Earth
Loisirs : Any right Now
Date d'inscription : 30/04/2012

MessageSujet: Re: Peine de mort   Lun 30 Avr 2012 - 19:51

Voilà 30 ans que la peine de mort a été aboli et je pense que la rétablir ne serait pas du goût de tout le monde. J'imagine déjà des manifestants brandir dans nos rues des banderoles avec des extraits de la déclaration universelle des droits de l'homme.

Des individus mériteraient largement de recevoir une dose létale par intraveineuse telle que ça se fait dans certains états des U.S.A.

Quand a moi, je me dis :"Qui suis-je pour juger de la mort ou de la vie de mon prochain ?"

Certains me donneront comme réponse : "Imagine le jour, où on fera du mal à tes enfants".

Ça donne a réfléchir...

_________________
[Dans la nuit noire de l'âme, il est toujours trois heures du matin] Francis Scott Fitzgerald
Revenir en haut Aller en bas
hardkey
Tueur de caniches
avatar

Masculin Nombre de messages : 1626
Age : 23
Localisation : Ankh-Morpok bien sur!
Loisirs : Manger, dire n'importe quoi, écrire n'importe quoi, n'importe quoi n'importe quoi
Date d'inscription : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Peine de mort   Lun 30 Avr 2012 - 21:20

Je ne dirais qu'une chose, laissons parler le maître, j'ai nommé Franquin :


_________________
"Sad is happy for deep people"
Sally Sparrow

"Time is like a drug. To much of it kills us"
Terry Pratchett

"Les vrais artistes ne méprisent rien ; ils s'obligent à comprendre au lieu de juger"
Albert Camus

"J'ai toujours jugé l'imbécilité d'un homme à son niveau de certitudes."
Iron
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7356
Age : 29
Localisation : Un pied à Minath Tirith, un autre à Riva, le coeur à Port-Réal et la tête sur tatouine
Loisirs : Me prendre pour un rongeur, embêter le chat et faire plein de câlins
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Peine de mort   Lun 30 Avr 2012 - 21:23

C'est très délicat comme position.
L'idéologie du FN sur la question se défend : "ne réserver la peine de mort que pour les pires criminels". Mais alors où est la limite qui définit les pires criminels ?
Quitte à appliquer la peine de mort, je suis pour des procédés doux comme l'injection létale ou les méthodes d'exécution des Grecs ou Égyptiens de l'Antiquité, l'auto-suicide par empoisonnement.

Un condamné à mort reste un être humain, et doit être respecté. Il reste difficile cependant d'être parfaitement neutre et impartial face à certains actes ou attitudes de tortionnaires ou de meurtriers.

::crazy::

_________________
Killing folks is easy, being politically correct is a pain in the ass... Achmed, The Dead Terrorist

I will draw you, Saruman,  as poison is drawn from a wound.
Gandalf
-Je... Je n'arrive pas à y croire ! -C'est pour ça que tu échoues...
Star Wars, Episode V, L'Empire Contre-Attaque

Vous avez un nom qui commence comme une caresse et fini comme un coup de cravache. Cocteau à Marlène Dietrich
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Peine de mort   Lun 30 Avr 2012 - 21:26

Je vous invite à lire l’Étranger d'Albert Camus, et vous comprendrez l'absurdité de la peine de mort.
C'est beaucoup mieux qu'un long discours.
Revenir en haut Aller en bas
hardkey
Tueur de caniches
avatar

Masculin Nombre de messages : 1626
Age : 23
Localisation : Ankh-Morpok bien sur!
Loisirs : Manger, dire n'importe quoi, écrire n'importe quoi, n'importe quoi n'importe quoi
Date d'inscription : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Peine de mort   Lun 30 Avr 2012 - 22:30

Je suis totalement d'accord avec moi, ce roman est vraiment génial (et je suis pas très classique donc Very Happy )

_________________
"Sad is happy for deep people"
Sally Sparrow

"Time is like a drug. To much of it kills us"
Terry Pratchett

"Les vrais artistes ne méprisent rien ; ils s'obligent à comprendre au lieu de juger"
Albert Camus

"J'ai toujours jugé l'imbécilité d'un homme à son niveau de certitudes."
Iron
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7356
Age : 29
Localisation : Un pied à Minath Tirith, un autre à Riva, le coeur à Port-Réal et la tête sur tatouine
Loisirs : Me prendre pour un rongeur, embêter le chat et faire plein de câlins
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Peine de mort   Lun 30 Avr 2012 - 22:57

Dans ce débat il faut répondre à la question qui a justifié la mise en place de la peine de mort :

"La peine de mort dissuade-t-elle les gens de commettre des crimes ?"

Les USA et le Canada sont des parfaits exemples que non.
CQFD => la peine de mort est inutile dans une société, le problème réside dans les mentalités, les comportements et le carcan médiatico-politique.

::crazy::

_________________
Killing folks is easy, being politically correct is a pain in the ass... Achmed, The Dead Terrorist

I will draw you, Saruman,  as poison is drawn from a wound.
Gandalf
-Je... Je n'arrive pas à y croire ! -C'est pour ça que tu échoues...
Star Wars, Episode V, L'Empire Contre-Attaque

Vous avez un nom qui commence comme une caresse et fini comme un coup de cravache. Cocteau à Marlène Dietrich
Revenir en haut Aller en bas
Abigaelle
Murène fêlée
avatar

Féminin Nombre de messages : 4577
Age : 44
Localisation : Paris
Loisirs : Ecrire, lire, rêver, le tout en musique, sinon ce serait trop triste !
Date d'inscription : 05/03/2012

MessageSujet: Re: Peine de mort   Lun 30 Avr 2012 - 23:22

Euh, je me fais taper dessus si j'avoue que "l'étranger" de Camus est le livre que j'ai le plus détesté de toute ma vie de lectrice ?
Bon, "la peste" n'est pas loin non plus derrière, je n'ai même pas réussir à le finir celui-là.
Visiblement, Camus et moi, ça fait deux...

Sinon pour en revenir au débat, difficile de dire si c'est moral ou non, chaque société a sa propre vision des choses.
Bien sûr, à chaque fois qu'un crime horrible est commis, surtout s'il touche un enfant ou une jeune fille, l'indignation est très vive et on se dit que le criminel ne mérite pas de vivre...
Mais combien y a-t-il eu aussi d'erreurs judiciaires dans le passé, d'innocents condamnés à mort, parfois sur la base de simples détails faux... ?
Et non, la peine de mort ne dissuade pas les gens de commettre des crimes, celui qui aura envie de le faire le fera, quelles que soient les conséquences...

_________________
Il n'y a pas de problèmes, il n'y a que des solutions (et c'est valable aussi bien dans l'écriture que dans la vie !)

"L'homme est un loup pour l'homme... et un gros con pour le loup." Evil or Very Mad

"Et alors la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu..." : http://www.youtube.com/watch?v=_Qg3Rk-B09o
Revenir en haut Aller en bas
http://rachel-fleurotte.blogspot.fr/
Niko
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7356
Age : 29
Localisation : Un pied à Minath Tirith, un autre à Riva, le coeur à Port-Réal et la tête sur tatouine
Loisirs : Me prendre pour un rongeur, embêter le chat et faire plein de câlins
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Peine de mort   Mar 1 Mai 2012 - 0:00

Enfin, il y a pire que la peine de mort.
Les sociétés ont inventé l'emprisonnement à vie et le bannissement.

::crazy::

_________________
Killing folks is easy, being politically correct is a pain in the ass... Achmed, The Dead Terrorist

I will draw you, Saruman,  as poison is drawn from a wound.
Gandalf
-Je... Je n'arrive pas à y croire ! -C'est pour ça que tu échoues...
Star Wars, Episode V, L'Empire Contre-Attaque

Vous avez un nom qui commence comme une caresse et fini comme un coup de cravache. Cocteau à Marlène Dietrich
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Peine de mort   Lun 14 Mai 2012 - 10:57

Je suis pour la peine de mort mais dans des cas extrêmes, par exemple : les tueurs multirécidivistes sans aucune circonstance atténuante ni maladie mentale, qui ne font preuve d'aucun regret et qui ne sont pas réinsérables car considérés comme au-delà de tout traitement car non malades (ouais parce que je doute qu'on puisse "soigner" une personne qui tue pour le plaisir et qui aime ça, à moins qu'il ait 7 ans ; on peut juste l'empêcher de nuire).
Et la psychopathie n'est pas une maladie mentale, c'est un trouble de la personnalité que beaucoup de personnes ont à un moindre niveau. Cela n'atteint pas la distinction entre le bien et le mal donc la personne est consciente de ce qu'elle fait (contrairement à un malade mental qui a une vision biaisée de la réalité). Donc dans le cas des psychopathes, on ne saurait invoquer la maladie mentale, ils sont donc responsables de leurs actes.
Pour ce qui est de l'erreur judiciaire, elle est toujours possible, mais c'est de moins en moins fréquente avec les méthodes scientifiques, et sur des affaires de ce genre, des affaires de crime de sang réellement affreux, quand on tient un coupable c'est très souvent le bon, car souvent il avoue et même s'en vante. Et si la peine de mort était rétablie en france (peu probable), sur ce genre d'affaire on ferait justement tout ce qu'il faut pour que l'erreur judiciaire ne soit pas possible ; et si un doute persiste, et bien on exécute pas, c'est tout.
Dans ces condition, et avec tous ces critères, le nombre d'exécutions ne devrait être que très peu élevé, car on ne tombe sur ce genre de grand criminel que peu souvent.
Pour moi, un humain qui décide de bafouer le droit à la vie d'une personne en la lui prenant perd du même coup la possibilité de faire valoir son propre droit à la vie ; en tuant sans aucun regret et en toute connaissance de cause, il y renonce automatiquement.

Et au-delà de ça, je vais faire mon égoïste, mais payer avec mes impôts la "belle vie" en prison des criminels (oui, parce que la prison ça peut être horrible à certains endroits, mais à d'autres, notamment les nouvelles prisons qui commencent à pousser un peu partout, c'est presque le palace : télé, soins gratos, consoles de jeux, études et même diplômes, de la bouffe et un lit ; même certains SDF n'ont pas tout ça alors qu'ils n'ont commis aucun crime), ça me débecte ; certains criminels commettent même des crimes dans le but d'y retourner. Pour les criminels qui sont réinsérables, ok, mais pour ceux qui passeront le reste de leur vie en prison sans aucune chance d'en sortir à cause de la gravité de leurs crimes et parce que de toute façon il vont récidiver, non, désolée. C'est une perte de temps, de place et d'argent. Les prisons iraient bien mieux si on ne gardait pas en vie les criminels irrécupérables et si on ne foutait pas en prison à tour de bras des gens qui ont rien à y faire, et pour qui une amende et des travaux d'intérêt général suffiraient.

Et aussi, si la perpétuité était réelle et non fictive en france, peut-être qu'il y aurait moins de gens pour la peine de mort.

Désolée d'avoir été dure, mais c'est un sujet qui me tient à coeur^^
Revenir en haut Aller en bas
Iron
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3286
Localisation : Inconnue
Loisirs : Inconnus
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Peine de mort   Lun 14 Mai 2012 - 11:18

Je vous invite, comme l'a déjà dit Ilàan, à lire et à relire l’Étranger : d'abord pour la qualité indéniable du texte, et ensuite pour vous rendre compte à quel point la peine de mort est une absurdité.

Mais, pour aller plus loin, lisez "L'ordre libertaire : la vie philosophique d'Albert Camus" de Michel Onfray : là, vous comprendrez vraiment à quel point la peine de mort est une humiliation pour l'humanité toute entière.

Je vais juste revenir sur deux points que j'entends trop souvent à mon goût :


fallenRaziel a écrit:
Je suis pour la peine de mort mais dans des cas extrêmes, par exemple : les tueurs multirécidivistes sans aucune circonstance atténuante ni maladie mentale, qui ne font preuve d'aucun regret et qui ne sont pas réinsérables car considérés comme au-delà de tout traitement car non malades

La société devrait-elle donc tuer quelqu'un pour avoir tué ? Infliger une peine qu'elle condamne lorsque d'autres la commette ? C'est un paradoxe incroyable. C'est comme si un parent punissait son fils pour avoir fait la même chose que lui. De plus : de quel droit la société peut-elle ôter la vie ? Si certains prennent cette liberté, pourquoi la société devrait-elle se rabaisser à leur niveau ? Est-ce là l'exemple que la société doit donner ? Ne pourrait-elle pas prendre un peu de hauteur et devenir un exemple ? Si la société donne la mort, comment ses citoyens pourraient-ils être punis pour le même crime ?

De plus : "réinsérables". Ce n'est pas le malade qui n'est pas réinsérable, c'est la société qui doit lui fournir les moyens de se réinsérer. Là encore : pourquoi la société ne pourrait-elle pas se remettre en question ? Il est trop simple, bien trop simple de considérer quelqu'un comme non-réinsérable. Pourquoi, plutôt, ne pas réfléchir à des programmes de réinsertions plus intelligents que la prison ? C'est trop facile : on ne sait pas comment prendre en charge ceux qui sortent de la moyenne, les extrêmes, alors, puisque nous sommes incompétents, radions-le de la société et faisons-les disparaître : nous réfléchirons plus tard à nos actes. Non.

fallenRaziel a écrit:
Et au-delà de ça, je vais faire mon égoïste, mais payer avec mes impôts la "belle vie" en prison des criminels

D'accord. Je t'invite à passer un jour en prison. Une heure. Une minute.
Au-delà : passes-y 1 an de ta vie. 10 ans. La vie entière.

Et tu reconsidéreras ton jugement de "belle vie". La télé n'est pas la belle vie. Les soins non plus : c'est juste un minimum : nous sommes des êtres humains et nous soignons nos semblables sans les juger, qu'ils soient noirs bleus rouges ou blancs, criminels ou non. La santé est un droit et un prisonnier n'est pas dépourvu de droits.

La belle vie, c'est la liberté.

C'est trop facile de considérer les gens comme irrécupérables juste parce qu'on ne sait pas les récupérer.

Préserver la vie d'un être humain n'est ni une perte de temps ni d'argent ni de place. C'est ce qui fait une civilisation : la capacité à aider même ceux qui n'ont pas eu la chance d'avoir la même structure que nous pour grandir, évoluer, se sentir utile, apprendre. Aider ceux dont la vie n'a pas tracé un chemin tout brillant et lisse comme ceux qui justifient la peine de mort.

La civilisation s'arrête lorsque la société justifie la mort de ceux dont elle n'a jamais appris à s'occuper.

_________________
C'est un crapaud je vous dis, un crapaud ! Pas une grenouille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Peine de mort   Lun 14 Mai 2012 - 11:55

Citation :
Ce n'est pas le malade qui n'est pas réinsérable, c'est la société qui doit lui fournir les moyens de se réinsérer.

On ne peut pas réinsérer quelqu'un qui de toute façon recommencera à tuer dès qu'il aura un pied dehors. Tu vois de quoi je parle ?

Citation :
La société devrait-elle donc tuer quelqu'un pour avoir tué ? Infliger une peine qu'elle condamne lorsque d'autres la commette ? C'est un paradoxe incroyable. C'est comme si un parent punissait son fils pour avoir fait la même chose que lui.

La différence c'est que la victime est très souvent en état d'innocence quand elle est exécutée, et elle n'a pas eu de procès. Le criminel, lui, dans le meilleur des cas, a été jugé par ses pairs (on lui donne donc une chance de s'en sortir, ce qui n'a pas été le cas de la victime), et s'il est déclaré coupable, donc il n'est plus innocent.
Dans le premier cas tu as la mort insensée d'un innocent ; de l'autre l'exécution d'un coupable. Donc non, ce n'est pas le même cas de figure ni la même peine. La victime n'était coupable de rien, le criminel se rend coupable en la tuant.

Dans le cas de L'Etranger, il s'agissait de légitime défense, si je me souviens bien, ou du moins d'un acte comportant des circonstances atténuantes, donc si tu relis bien ce que j'ai marqué, il n'entre pas dans la catégorie des criminels que je verrais exécutés. Oui, pour lui, la peine de mort était vaine, inutile et totalement inappropriée, mais ce sont d'autres temps. Dans les romans, on nous parle toujours de pauvres types qui se sont trouvés là au mauvais moment et qui ont tué pour X raison, qui sont en fait sympas et qui se lamentent sur le fait qu'ils vont mourir ; cela active la sympathie. Est-ce que tu as la même réaction en lisant des romans où on parle parfois de "monstres" pour lesquels on ne peut avoir aucune empathie ? Alors oui, autrefois, on tuait à tour de bras des gens qui étaient parfois innocents, mais ça ne veut pas dire qu'on doit se comporter de la même façon maintenant. Tout a évolué. Et je vois pas comment de nos jours on pourrait mettre à mort quelqu'un en france qui a voulu se défendre de quelqu'un qui avait un couteau. C'est juste impensable. Donc ton exemple me paraît un peu mal placé, vu que de toute façon, un type comme Meursault ne pourrait de toute façon plus être exécuté aujourd'hui, en tout cas pas chez nous.
Je le répète : pour moi la peine de mort doit faire office de châtiment exceptionnel pour des criminels exceptionnels.
Revenir en haut Aller en bas
Iron
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3286
Localisation : Inconnue
Loisirs : Inconnus
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Peine de mort   Lun 14 Mai 2012 - 12:52

fallenRaziel a écrit:
On ne peut pas réinsérer quelqu'un qui de toute façon recommencera à tuer dès qu'il aura un pied dehors. Tu vois de quoi je parle ?

Ce n'est pas parce que c'est difficile qu'on ne peut pas le faire. C'est lâche et c'est avouer son impuissance. Répondre à la barbarie par la barbarie. Cela prouve que l'Homme n'est plus un Homme. Il devient le monstre et la bête qu'il veut lui-même achever. Le sang n'est pas une bonne réponse au sang. La barbarie ne saurait être une modalité de la justice. On ne répond pas à la violence par la violence qui n'en devient pas légitime pour autant. Infliger la mort ne justifie jamais ni ne s'excuse. Il sera toujours mieux de donner une voix aux gens sans parole que de leur trancher la gorge. Il faut renoncer à la facilité.

J'aimerais avoir le temps de débattre avec toi, mais je suis en pleines révisions, et je n'ai pas de temps pour ça.

Mais je ne m'abaisserai jamais à croire que la mort est une réponse.

_________________
C'est un crapaud je vous dis, un crapaud ! Pas une grenouille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Peine de mort   Lun 14 Mai 2012 - 13:21

Dans certains cas extrêmes, je pense qu'elle l'est.
Revenir en haut Aller en bas
Chymaille
J'adore ce forum!
avatar

Féminin Nombre de messages : 312
Age : 29
Localisation : Paris
Loisirs : Ecrire (évidemment), les jeux vidéos, la lecture, la musique, programmer
Date d'inscription : 18/11/2011

MessageSujet: Re: Peine de mort   Lun 14 Mai 2012 - 14:15

Il y a tellement de choses qui déconnent dans notre société, comme la façon rigide qu'elle a d'appréhender la différence. Niko j'adore ta façon de formuler ce que je pense. Non, vraiment.

Pour autant, je ne suis pas convaincue qu'il soit possible de dissuader certains de tuer. Je ne connais pas la nature humaine profonde. Je ne prétends pas connaître leurs raisons non plus. Peut-être que certains n'ont simplement jamais pu s'adapter. Peut-être qu'ils sont simplement faits différemment de nous, qu'ils ont un mode de raisonnement fondamentalement différent, trop pour s'adapter. Ils sont alors taxés de fous, mais en réalité, il leur faudrait peut-être une alternative... Aujourd'hui c'est rentre dans le rang ou crève, la "civilisation" a tout envahi à la manière d'une vermine ultra fertile. Et les autres ? Aucune idée. Ils sont peut-être tout aussi irrécupérables. Ne nous leurrons pas, la bonne volonté ne fait pas tout.

Ce qui ne me rend pas pro-peine de mort, cette "punition" me donne la chair de poule. C'est vrai que la société est feignante, et préfère se débarrasser de ce qui la dérange, mais il y a certaines choses que nous ne pouvons simplement pas changer chez quelqu'un. La solution pour ces personnes, elle n'existe pas aujourd'hui.

@fallenRaziel : et qui détermine ces cas extrêmes ? Qui sommes-nous pour juger de la limite que nous devons appliquer aux autres, et que nous ignorons pour nous-mêmes quand il s'agit de punir ceux qui la transgressent ? Pardonne-moi, ce n'est pas contre toi, mais cette idée est d'une arrogance choquante.

_________________
"Everything in life is important,
Important things are simple, simple things are never easy." (E. A. Murphy) (comme quoi...)
"S'il n'y a pas de solution, alors il n'y a pas de problème."
"Everbody is a genius. But if you judge a fish by its ability to climb a tree, it will live its whole life believing that it is stupid." (A. Einstein)

Avatar by Viddharta

Ma fic du moment : Etincelle
Mon site : Chymaille et son monde
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Peine de mort   Lun 14 Mai 2012 - 14:32

Citation :
@fallenRaziel : et qui détermine ces cas extrêmes ? Qui sommes-nous pour juger de la limite que nous devons appliquer aux autres, et que nous ignorons pour nous-mêmes quand il s'agit de punir ceux qui la transgressent ? Pardonne-moi, ce n'est pas contre toi, mais cette idée est d'une arrogance choquante.

Tout comme il est choquant de s'arroger le droit d'enlever la vie à quelqu'un sans aucun raison autre que de prendre son pied. Qui sont-ils pour décider comme ça "tiens toi je vais te tuer parce que j'en ai envie ou parce que j'aime pas ta tête" ? Et pourtant ils le font.
Ces gens-là n'auront jamais d'empathie pour toi ou moi, je n'en aurais donc pas pour eux. Parfois j'aimerais que ce soit le cas mais le "tendez l'autre joue" c'est définitivement pas pour moi lol
Dans certains cas on peut pardonner et laisser une seconde chance, mais les ordures qui torturent, violent et tuent des gamins de 5 ans, qui aiment ça et recommenceraient volontiers n'ont droit à aucune pitié en ce qui me concerne. C'est mon point de vue. L'idée qu'ils puissent simplement croupir - dans le plus mauvais des cas - en prison alors que leurs nombreuses petites victimes n'ont même pas eu le temps de vivre et pourrissent six pieds sous terre entre quatre planches, ce n'est pas ce que j'appelle être juste.
Revenir en haut Aller en bas
Chymaille
J'adore ce forum!
avatar

Féminin Nombre de messages : 312
Age : 29
Localisation : Paris
Loisirs : Ecrire (évidemment), les jeux vidéos, la lecture, la musique, programmer
Date d'inscription : 18/11/2011

MessageSujet: Re: Peine de mort   Lun 14 Mai 2012 - 14:41

Tendre l'autre joue, c'est tellement pas pour moi non plus, je peux me montrer salope même si on ne m'a rien fait (pour des raisons très particulières cela dit, ne me prenez pas pour quelqu'un de méchant). Mais pour autant, je ne peux pas perpétrer un acte qui me révulse juste parce que cette personne l'a fait, y a des limites à ce que je peux faire au nom du concept "œil pour œil". Ce n'est même pas (entièrement) une question d'empathie, je ne parle pas forcément de pardonner le meurtrier en lui laissant la vie. Je parle de ne pas s'abaisser au niveau de ceux que l'on condamne.

_________________
"Everything in life is important,
Important things are simple, simple things are never easy." (E. A. Murphy) (comme quoi...)
"S'il n'y a pas de solution, alors il n'y a pas de problème."
"Everbody is a genius. But if you judge a fish by its ability to climb a tree, it will live its whole life believing that it is stupid." (A. Einstein)

Avatar by Viddharta

Ma fic du moment : Etincelle
Mon site : Chymaille et son monde
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Peine de mort   Lun 14 Mai 2012 - 14:49

Ben je ne sais pas, pour moi exécuter un coupable de meurtre, c'est pas comme tuer un innocent, donc moi ça ne me pose pas de cas de conscience et je n'ai pas l'impression de me rabaisser à leur niveau en disant ça. Je pense pas que je serais capable de le faire moi-même (car justement je dispose de cette chose en moi qui fait que tuer serait quelque chose de très difficile, chose dont sont dépourvus les tueurs de cette sorte), mais je pense que si quelqu'un tuait ma mère ou mon frère dans de telles circonstances, je serais bien capable de prendre un flingue. M'en servir je ne sais pas, mais la démarche je pense que je la ferais. Et cela ne relève pas forcément de la vengeance : y a rien de plus déplorable d'apprendre qu'un type qui croupissait en prison pour multiples meurtres est finalement sorti pour bonne conduite en ayant fait la moitié de sa peine et se retrouve une fois de plus dans le journal parce qu'il a recommencé. Exécuter ce genre de personne permet aussi de protéger les autres.
Revenir en haut Aller en bas
hardkey
Tueur de caniches
avatar

Masculin Nombre de messages : 1626
Age : 23
Localisation : Ankh-Morpok bien sur!
Loisirs : Manger, dire n'importe quoi, écrire n'importe quoi, n'importe quoi n'importe quoi
Date d'inscription : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Peine de mort   Lun 14 Mai 2012 - 16:30

Personnellement, je pense qu'on ne doit pas tuer les criminels. Pour reprendre ton exemple fallenRaziel, je ne pense pas que j'essayerais de tuer un assassin de mes parents, tout simplement parce que ça serait déshonorer leur mémoire et tuer la petite partie d'eux qui reste en moi.

_________________
"Sad is happy for deep people"
Sally Sparrow

"Time is like a drug. To much of it kills us"
Terry Pratchett

"Les vrais artistes ne méprisent rien ; ils s'obligent à comprendre au lieu de juger"
Albert Camus

"J'ai toujours jugé l'imbécilité d'un homme à son niveau de certitudes."
Iron
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Peine de mort   Lun 14 Mai 2012 - 16:54

Je respecte ton point de vue mais il en reste que ce n'est pas le mien^^
Revenir en haut Aller en bas
anne
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Féminin Nombre de messages : 564
Age : 53
Loisirs : peinture, écriture, nourrir mes chats,photos
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: criminilogie et droit penal   Lun 14 Mai 2012 - 18:46

ce fut mes matieres en fac de droit en 1985, donc peu de temps apres badinter
mon prof était un grand ponte en criminaulogie, monsieur Leauté, complement heureux de l'abolition de la peine de mort
pourqoui?
- la peine de mort ne combat pas plus le crime, n'est pas plus efficace
indifference, absence de conscience des conséquences des criminels

mais surtout
l'idée de la condamnation par d'un jugement de société
condamner l'assassinat et le pratiquer, même "legalement" c'est un non sens
tout les gens ayant participer aux dernieres condamnations à mort en france ont insisté sur la barbarie du procédé
il y a eu par ailleurs un excellent telefilm sur badinter et l'histoire de deux proces, dans le premier il echout a sauver son client, dans le second il y parvient
je ne souhaiterais pas avoir la vie d'un homme entre mes mains
enfin il existe toujours la possibilité d'une erreure malgres les progres de la police scientifique ( dans certains proces au usa, des recherches d'adn ont ete refusé)

les arguments pour la peine de mort :
le respect de la peine des victimes, eviter qu'une justice privée se substitue à une justice publique
pour ma part donc ma réponse est dans le refus de la barbarie

par ailleurs la souffrance, le deuil est il vraiment attenué par la vangeance? la perte d'un parent, d'un ami ne sera jamais remplacé

comme toute idée, principe, il n'y a pas de solution simple
je pense a titre personnel aux criminels de guerre, les tribunaux de la haye, comme tout tribuneaux europeens car nous avons singé une charte en la matiere, n'applique pas la peine de mort
au cambodge, un des principals des khmers rouges a été condamné à 20 ans de prison pour des centaines de mort, les khems rouges ont massacrés plus d'un tiers de leurs populations
ce jugement est bien sur derisoire par rapport a l'horreur du génocide
peut être que la mise à mort de cet homme serait aussi derisoire par rapport au nombre de vie confisqués, massacrés de tant d'être qui voulaient vivre
la fin de l'histoire ?
il n'y a peu pas de réponse au mal
(sauf peut être dans la religion ou la philosophie, mais nous quittons le terrain du droit, même s'il existe une matiere que je n'ai pas étudié de philosophie du droit)

il existe un autre livre, et un excellent film, sur ce theme : de sang froig, livre de truman capote qui fait le recit d'un meutre sordide et des liens que l'ecrivain a tissé avec les criminels avant leurs excecutions

mais coté litterature
le mal, la redemption,la veangence,le pardon sont des themes essentiels, peut être relire crime et chatiment de dostoievski , les miserables de hugo, la bête humaine de zola...


ps
je souffre toujours de dysorthographie, pardon, j'ai la carte mémoire de l'orthographe au fond de mon crane complement flinguée
Revenir en haut Aller en bas
http://album-club-internet.fr/abfont
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Peine de mort   Lun 14 Mai 2012 - 19:17

Iron a tout résumé, et Anne a très bien enchainé.
Pensez vous vraiment qu'un juge, un seul homme a le pouvoir de décider de la vie et de la mort d'un autre ?

Prenons comme exemple quelque chose. Vous êtes au volant, vous avez un moment de distraction, vous écrasez une fillette, elle meurt sur le coup. Dans un régime de peine de mort, vous serez jugé bien sûr coupable et envoyé sur la chaise. Le peuple entier voudra votre peau ! Vous avez tué une fillette putain, une gamine de 8 ans qui traversait le passage ! Vous êtes un démon, un fou, un méchant, vous ne méritez plus la vie !

C'est un peu ça que nous apprend l'Etranger de Camus. Je vous reconseille de le lire. Ca parle de toute l'absurdité de la peine de mort. Le héros n'a pas pleuré à l'enterrement de sa mère, et c'est ça que les juges utiliseront comme argument pour le tuer. Lui-même a tué quelqu'un, mais sa mort à lui est elle nécessaire ?

Est-ce que vous avez conscience des horreurs que vous dites quand vous évoquer la peine de mort ? Le couloir de la mort est l'antichambre de l'enfer, y envoyer quelqu'un n'est pas humain. Même si le type a brisé une vie, qui êtes vous pour juger ? Etes vous Dieu ? Pensez vous vraiment qu'un juge, diplomé de bac +5 qui n'est pas plus intelligent que vous, qui a sans doute vécu dans son petit monde doré toute sa vie a le recul nécessaire pour donner la mort ?

C'est absurde, c'est barbare, c'est indigne de l'homme. Mais nous ne sommes pas des hommes après tout, notre société est défaillante, nous ne sommes qu'une ébauche de civilisation. Et si la peine de mort est remise, ce sera un avant gout de la fin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Peine de mort   Lun 14 Mai 2012 - 19:25

Citation :
Dans un régime de peine de mort, vous serez jugé bien sûr coupable et envoyé sur la chaise.

Non, pas dans celui que je voudrais. Il n'a pas voulu la tuer, c'était un accident. J'ai pas l'impression que vous situez clairement de quel genre de criminel je parle... Je parle des grands criminels, du genre de ceux qu'on découvre tous les dix ans, quelqu'un qui écrase par accident une gamine, c'est pas un grand criminel (j'aurai même tendance à dire que ce n'est pas un criminel tout court, à moins qu'il soit bourré). Quelqu'un qui tue quelqu'un d'autre pour se défendre (dans le cas de l'Etranger) c'est pas un grand criminel. Il y a des degrés dans la criminalité.
Revenir en haut Aller en bas
anne
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Féminin Nombre de messages : 564
Age : 53
Loisirs : peinture, écriture, nourrir mes chats,photos
Date d'inscription : 04/03/2008

MessageSujet: Re: Peine de mort   Mar 15 Mai 2012 - 17:49

rassure toi fallenraziel, ce degré de criminalité est reconnu en droit:
homicide sans intention de le donner
hominide avec préméditation
complicité
actes de barbarie
etc

reste le probleme de civilisation que nous desirons:avec ou sans peine de mort
j'ai deja exprimé mon avis sur le sujet
Revenir en haut Aller en bas
http://album-club-internet.fr/abfont
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Peine de mort   Lun 21 Mai 2012 - 14:19

Pour ma meilleure amie qui a été violée alors qu'elle était encore gamine, je n'aurai aucun scrupule à voter oui à la peine de mort.
Pour tous les enfants du monde kidnappés, violés, torturés puis tués, je dis également oui pour la mort de celui qui a fait ça.
Pour toutes les victimes qui n'avaient rien demandés à personne et qui ont été brutalisées et exécutées de manière délibérée et consciente, je dis également oui.
Et je n'ai pas honte d'afficher cette opinion.
La vie est un cadeau. Ceux qui ne respectent pas cela ne méritent pas de vivre.

Le criminel ayant violé mon amie a écopé de quelques années de prison.
Mon amie, elle, restera toute sa vie marquée et brisée par ce souvenir. Le mental, la mémoire et les souvenirs sont aussi des prisons. Sauf que elle, elle n'en sortira jamais totalement.
Revenir en haut Aller en bas
Iron
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3286
Localisation : Inconnue
Loisirs : Inconnus
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Peine de mort   Lun 21 Mai 2012 - 16:43

Chiara a écrit:
La vie est un cadeau. Ceux qui ne respectent pas cela ne méritent pas de vivre.

Auto-réflexivité Rolling Eyes

_________________
C'est un crapaud je vous dis, un crapaud ! Pas une grenouille.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Peine de mort   

Revenir en haut Aller en bas
 
Peine de mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» La peine de mort.
» [Badinter, Robert] Contre la peine de mort
» Référendum sur le rétablissement de la peine de mort.
» Souhaitez vous le retour de la peine de mort ?
» La peine de mort

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Au coin du feu :: Philosophons-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: