Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Peine de mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Peine de mort   Mar 22 Mai 2012 - 11:39

Chiara a écrit:
Pour ma meilleure amie qui a été violée alors qu'elle était encore gamine, je n'aurai aucun scrupule à voter oui à la peine de mort.
Pour tous les enfants du monde kidnappés, violés, torturés puis tués, je dis également oui pour la mort de celui qui a fait ça.
Pour toutes les victimes qui n'avaient rien demandés à personne et qui ont été brutalisées et exécutées de manière délibérée et consciente, je dis également oui.
Et je n'ai pas honte d'afficher cette opinion.

Je suis assez d'accord avec ça.
Revenir en haut Aller en bas
Hakkrat
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Masculin Nombre de messages : 5919
Age : 30
Localisation : Paris
Loisirs : Ecriture, piano, mangas, séries TV, jeux vidéos, jeux de société, roller
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Peine de mort   Mar 22 Mai 2012 - 16:37

Non à la peine de mort parce que c'est une barbarie.
---> Emprisonner quelqu'un à vie, souvent dans les conditions qu'on connaît, n'est-ce pas tout autant barbare, si ce n'est plus ?

Non à la peine de mort car qui sommes-nous pour juger de la vie ou de la mort d'un autre humain ?
---> C'est un peu le même problème : qui sommes-nous pour juger de la privation à vie de la liberté d'un être humain, de son enfermement à vie dans des prisons insalubres ?

Non à la peine de mort car la justice n’est pas infaillible et il peut y avoir des erreurs.
---> Dans certains cas, les preuves sont irréfutables. Ce n’est que dans ces cas-là que la peine de mort s’appliquerait.

Non à la peine de mort car aux USA elle ne dissuade pas les meurtriers.
---> Oui, mais aux USA, les gens ont le droit d’avoir des armes à feu. Alors, sans armes et avec peine de mort, quelles sont (ou seraient) les statistiques ?

Non à la peine de mort car celui qui l’appliquera devra la subir lui-même et ainsi de suite.
---> Il faut nuancer. La peine de mort, et je pense que la plupart de ceux qui ont posté sont d’accord là-dessus, ne devrait s’appliquer que pour des assassins très violents et / ou multirécidivistes. Auquel cas, appuyer sur un bouton ou injecter un produit qui provoquerait une mort instantanée ne pourrait être tenu comme un assassinat barbare. Reste le problème du : celui qui tue, quelle que soit la manière, doit être condamné pour cela. Mais alors, le juge qui par exemple met en prison à vie une personne doit-il être condamné pour avoir privé un être humain de sa liberté ? Heureusement non : il fait son boulot, il applique une sentence, il incarne une justice abstraite, non personnifiée, mise en place et votée. Qu’en serait-il (ou qu’en est-il) pour une peine de mort, elle aussi appliquée non pas par une personne en tant que telle, mais par une personne représentant la « justice » ?

Non à la peine de mort car il faut chercher à comprendre et réinsérer ceux qui ont assassiné ; le contraire serait de la lâcheté.
----> Est-ce seulement possible, vue la complexité du monde ? Comment gérer l’éducation de chacun, avec l’infinité de tensions, de nœuds politiques, de problèmes économiques, de misère sociale qui règnent non pas au sein de quelques états mais de tous ?
À l’inverse, est-ce parce qu’on est impuissant à comprendre et à réinsérer les assassins qu’on doit les assassiner ? Si non, que faire d’eux ?

Non à la peine de mort car un mort ne rachète pas un mort.
---> Dans ce cas, qu’est-ce qui rachète un mort ? Et s’il est impossible de le faire, comment rendre la justice du mieux que l’on peut ?

Oui à la peine de mort car qui tue (volontairement, avec violence, un grand nombre, …) doit aussi mourir afin de rétablir la justice.
---> Même réponse que précédemment : quelle action la justice pourrait-elle réaliser pour réparer l’assassinat d’un homme, la perte d’un être cher ? Peut-on jamais réparer un tel acte ?

Oui à la peine de mort car certaines personnes, si elles ne mouraient pas, causeraient trop de dégâts (notamment humains) à la société.
----> Pourquoi l’emprisonnement à vie ne suffirait-il pas, dans ce cas ?


Bref, je n’ai pas vraiment répondu à la question, c’est difficile de trancher.
Je penche plutôt pour non.
Non, parce qu’un horrible assassin peut peut-être un jour comprendre le mal de ses actes, se repentir, demander pardon. Cela ne réparera pas l’irréparable. Certes.
Non, parce que si c’était ma sœur ou mon frère qui était cet horrible assassin, je souhaiterais pouvoir encore leur parler, les voir, les aimer. Parce qu’un assassin a aussi peut-être une famille qui voudrait faire la même chose.
Non, parce que si l’assassin, c’était moi, je souhaiterais pouvoir encore voir ma sœur, mon frère; je souhaiterais qu’on me laisse une chance de me racheter, de demander pardon, et de retrouver une humanité.
Revenir en haut Aller en bas
fosiliaz
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Masculin Nombre de messages : 1162
Age : 22
Localisation : Pas loin du pôle nord, au milieu des cartons
Loisirs : judo, tennis de table, lire et bien entendu écrire
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Peine de mort   Mar 22 Mai 2012 - 19:07

Citation :
Non à la peine de mort car qui sommes-nous pour juger de la vie ou de la mort d'un autre humain ?
---> C'est un peu le même problème : qui sommes-nous pour juger de la privation à vie de la liberté d'un être humain, de son enfermement à vie dans des prisons insalubres ?

L'assassin est un danger pour al société et pour la vie d'autrui. Selon moi, personne ne peut ni ne doit s'arroger le droit de mort de quelqu'un, quelque monstre soit il. Donc pour moi, exit la peine de mort : qu'en est-il de la perpétuité ? Si l'homme est un danger pour la société, il faut l'en écarter. on ne décide pas de sa vie ou de sa mort, car on en a pas le droit, mais le mettre à l'écart est à mon sens, la moindre des choses et la meilleure !

Citation :
Non à la peine de mort car il faut chercher à comprendre et réinsérer ceux qui ont assassiné ; le contraire serait de la lâcheté

c'est exactement comme ça que je vois les choses mais ce n'est pas toujours, sinon jamais possible. C'est pourquoi je pense que les garder en dehors de la vie sociale est ce que l'on peut faire de mieux, dans le cas général (après faudrait voir au cas par cas...)

Citation :
Non à la peine de mort car la justice n’est pas infaillible et il peut y avoir des erreurs.
---> Dans certains cas, les preuves sont irréfutables. Ce n’est que dans ces cas-là que la peine de mort s’appliquerait.

"S'appliquerait". C'est là le souci. Aujourd'hui ce n'est pas le cas au états unis, où la peine de mort est encore trop usitée, parfois de manières des plus discutables...
Mais justement c'est là toute l'importance de ton verbe au conditionnel, il est impensable, sinon inadmissible de mettre en jeu des vies humaines au nom d'une hypothèse. Que ce passerait-il si ce n'était pas ainsi que la peine de mort s'appliquait ? L'erreur est humaine, le juge ne pourrait être en aucun cas inquiété...

Selon moi il est impossible de proposer une sentence aussi définitive quand la vie d'un homme repose dans les main d'une ou plusieurs personnes humaines...

Je ne prétend bien sur pas essayer de te convaincre. je voulais juste venir expliquer ici (ce sujet n'est-il pas fait pour cela ?) ma vision des choses à propos de la peine de mort.
Donc vous l'aurez compris, pour moi la réponse qui s'impose, une simple et définitive : NON à la peine de mort !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Peine de mort   

Revenir en haut Aller en bas
 
Peine de mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» La peine de mort.
» [Badinter, Robert] Contre la peine de mort
» Référendum sur le rétablissement de la peine de mort.
» Souhaitez vous le retour de la peine de mort ?
» La peine de mort

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Au coin du feu :: Philosophons-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: