Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Chasse ... à l'homme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mysticus
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Masculin Nombre de messages : 578
Age : 32
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: La Chasse ... à l'homme   Sam 14 Aoû 2010 - 20:25

Voila le début d'une nouvelle : La Chasse ... à l'homme

Bonne lecture

Citation :
Le gong retentit une troisième fois, les vivats des chasseurs et les aboiements des chiens qu'on lançaient à notre poursuite me parvinrent jusqu'aux oreilles. La Chasse venait de commencer. Un frisson me parcourut le dos. Qu 'allais-je devenir? Pouvais-je m'en sortir? Les poils se hérissèrent sur mes bras et dans ma nuque, j'espérais survivre... Survivre … Mon seul espoir.

Je me souvenais, deux heures auparavant dans ma cellule, seul, plongé dans le noir. J'entendais des bruits dans les cellules voisines, des grognements, des sifflements, des pleurnichements même. Seul, sur ma paillasse de fortune. Je ne savais plus depuis combien de temps j'étais là, une semaine, un mois, plus? Tout dans ma tête se troublait.

- Réveillez-vous bande de larves!
Je sortis de mes pensées en sursautant et écoutais
- Ça va être l'heure pour vous. C'était la voix bourrue d'un homme.
Il nous expliqua ce qui allait suivre. Chacune de ces phrases me donnait envie de vomir. J'entendais des cris et des pleurs. Nous allions participer çà une chasse, et nous étions les proies.
Ma main avait commencé à trembler.
Nous mangions notre dernier repas, nous devions prendre des forces, avait-il dit.
J'avais lâché ma fourchette. Pourquoi Moi?
Nous allions être seuls, face à eux, et ils espéraient que nous survivions très, très longtemps.
Je m'étais levé pour mieux voir.
Il espérait que la Chasse dure longtemps, la dernière avait duré " seulement " quatre jours.
Une larme coula sur ma joue.
L'homme repartit.
Jamais je n'oublierais son visage. La haine m'envahissait.
Un prisonnier à ma gauche gueula. Un autre en face secoua la porte avec force. Une femme sur ma droite pleurait.

Trente minutes plus tard, ils étaient venus nous chercher un par un, nous avaient enchainés à la cheville et nous avaient emmenés dehors, à la lisière de la forêt.
Le soleil m'éblouissait.
Je comptai quinze chasseurs...
Le vent caressait mon visage crasseux.
… Quinze chiens excités prêt à nous bondir dessus...
Les graviers crissaient sous mes pieds nus.
… Quinze proies prêtent à mourir pour un plaisir cruel.
La fourchette piquait ma cuisse sous mon pantalon.
Que pouvions-nous faire contre eux? Sans défenses contre des brutes armées d'arcs et d'épées. Avions nous la moindre chance de survie? Avais-je une chance de survivre?

Un homme s'avança.
- Vous avez une heure avant que la chasse ne commence pour vous enfuir. Profitez-en.
Un sourire sur ses lèvres.
- Une heure pour vous cacher.
Des rires derrière lui.
- Une heure à vivre
Une odeur d'urine sur ma droite.
- Au troisième gong la chasse commencera.
Le cri d'un aigle dans le ciel.

Il s'avança vers l'un d'entre nous, le plus grand, le plus fort. Un homme brun, musclé, une trentaine d'année. Pourquoi lui en premier?
A peine détaché, il sauta à la gorge de l'homme.
Shhhhlllpppp!
- Haaaaaaaaaaa!
Une flèche venait de se ficher dans sa cuisse, il était à terre, il se releva et s'enfuit en boitant.
- Ne gâchez pas vos chances de survie, nous lança le chasseur, nous regardant un à un dans les yeux, puis regardant le fuyard s'enfoncer dans la forêt.
Une femme, la trentaine s'approchait de lui. Elle portait une robe blanche. Elle avait les cheveux long. Une belle femme.
- A mon tour s'il vous plait, suppliait-elle.
L'homme la détacha et elle fuit dans le sillage du premier prisonnier. Elle trébucha, les chasseurs rirent et l'un deux lui cria.
- A tout à l'heure Chérie!
Éclats de rire.
- A moi, crièrent d'autres prisonniers.
Je ne disais rien.
Quatre autres hommes et deux femmes furent libérés. Personne n'attaqua le chasseur.
Un vieillard édenté suivi. Il aura peu de chance celui là.
Une autre femme, et les quatre derniers hommes, dont un étrange aux yeux très noirs et à la peau sombre, avec un tatouage que je ne parvenais pas à déterminer sur le torse.
Il ne restait plus que moi. Vite... J'étais prêt... J'avais peur... Mon cœur battait si fort contre ma poitrine... Il me fallait être fort... La clef tourna dans la serrure... Une larme sur ma joue... La pression sur mon pied se desserra... Libre, enfin. Je m'élançais à la suite des autres, dans un sprint de folie, aussi vite que mes jambes me le permettaient. Vite. Je m'enfonçais dans la forêt. Plus vite. Je courrais à en perdre haleine. Encore. Je courrais. Je devais mettre le plus de distance possible. Vite. Je m'arrêtai essoufflé après cinq cent mètres.

Je devais réfléchir, j'avais une heure...

[Edit 1] Corrections
[Edit 2] Modifications de relecture

_________________
Mysticus

La Chasse ... à l'homme


Dernière édition par Mysticus le Lun 22 Aoû 2011 - 16:04, édité 11 fois (Raison : Correction du texte)
Revenir en haut Aller en bas
auteur008
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Masculin Nombre de messages : 476
Age : 68
Localisation : commentry allier
Loisirs : jardinage,karaté, musculation,écriture.
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: La Chasse ... à l'homme   Dim 15 Aoû 2010 - 20:33

Bonjour,
C'est très bon ça! Vivement la suite.
Cordialement
auteur008
Revenir en haut Aller en bas
Rima68
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5028
Age : 23
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 16/01/2010

MessageSujet: Re: La Chasse ... à l'homme   Mer 18 Aoû 2010 - 15:08

C'est très bien, un seul truc que j'ai remarqué c'est le "chéri" que tu devrais écrire chérie car l'homme parle à une femme.
Tu devrais poster la suite.

_________________
"'I wish I had a hundred years' she said very quietly. 'A hundred years I could give to you.'" Patrick NESS A monster calls

https://mescarnetsdecrivain.wordpress.com

Moi, Rima, chatte pottée je fais régner l'ordre sur ce forum, tremblez floodeurs et trolls ! Je veille au grain !
duel

modérateur
Revenir en haut Aller en bas
Mysticus
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Masculin Nombre de messages : 578
Age : 32
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: La Chasse ... à l'homme   Mer 18 Aoû 2010 - 16:08

A oui bien vue.
Je voulais mettre autre chose pour le cri d'un aigle, mais je ne sais pas quoi.

Je suis en train de travailler la suite. Mais la je ne suis pas là pendant deux jours. J'espère avoir ça pour ce week end. Merci à vous de m'avoir lu.

PS : j'ai mis ma correction en gras, pour ne pas choquer.

_________________
Mysticus

La Chasse ... à l'homme
Revenir en haut Aller en bas
elgringo
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Masculin Nombre de messages : 2279
Age : 33
Localisation : Nice/Bordeaux/pays des merveilles...
Loisirs : Machouiller une prise électrique.
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: La Chasse ... à l'homme   Mer 18 Aoû 2010 - 22:20

Rien à dire ça commence bien, le côté un peu haletant du rythme retranscrit bien la tension et la peur du narrateur, le style est rapide et efficace.

Le premier paragraphe est un tout petit peu maladroit, tu décrit d'abord le cri des chasseurs, donc j'avais supposé que c'était tout ce qu'il entendait, et puis ensuite tu nous parle aussi de cris de chiens, ça fait un petit peu bizarre.

petite remarque

Citation :
- Ne gâcher pas vos chances de survie
ça devrait être "ne gâchez pas"

Sors nous une suite rapidement j'ai envie de voir comment cette charmante partie de campagne va se dérouler Smile
Revenir en haut Aller en bas
Mysticus
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Masculin Nombre de messages : 578
Age : 32
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: La Chasse ... à l'homme   Mar 31 Aoû 2010 - 22:52

Voila la suite, j'ai un peu de mal avec les descriptions. C'est pas mon fort, je vais essayé de les retravailler.
Que pensez vous de tout ça?
Merci des précédents commentaires.

Citation :
Je devais réfléchir vite. Quelles étaient mes possibilités? Je marchais à travers le sous-bois pour reprendre mon souffle. Avant tout je devais me défendre, mais je n'avais pas d'arme. Je devais en fabriquer une. Un bâton taillé dans une branche?
Une piqure sur ma cuisse.
Ou la fourchette que j'avais gardée de mon dernier repas, je l'avais oubliée. Me serait-elle utile?
Je débouchais sur un sentier. Je l'examinais et découvrait quelques traces de pas allant vers ma gauche. A ma droite j'apercevais le manoir en fond.
Peut-être que si je rattrapais les autres …
Des prémices de plans me traversaient la tête. Je pris à droite.
… nous pourrions nous allier et ainsi être mieux organisés face à cet ennemi.
Je m élançais en trottinant essayant de garder un bon rythme afin de les retrouver rapidement, sans trop m'essouffler.
Tout en courant mon cerveau gambergeait. Je pourrais peut-être me cacher aussi, et il faudrait effacer les traces pour que ces monstres ne nous retrouvent pas. Ou s'en servir pour leur tendre des pièges.
Après un long moment de course, j'arrivais à une bifurcation. Des traces de pas allaient dans trois directions. La majorité partait tout droit, je prenais cette direction.
Je courus encore un long moment avant d'atteindre une courbe. Mon cerveau était en ébullition.
Qui était ces hommes?
Quels seraient leurs points faibles?
Pourquoi nous avoir choisis nous?

J'aperçus plusieurs personnes en train de discuter.
Enfin!
Cinq anciens prisonniers s'étaient regroupés pour discuter. Un homme d'une trentaine d'années, il était parti en quatrième position s'avança vers moi. Quelqu'un prenait les choses en main.
Le soulagement m'envahissait.
- Combien sont partis après toi?
Il était plus grand que moi et ne montrait aucune peur. Son regard fixé dans le mien était rassurant. Son sourire et sa main tendu lui donnait un air amical. Il avait les yeux orange et un nez fin, il était bien bâti, ses muscles saillaient sous sa chemise entrouverte.
Lui aussi avait les pieds nus
- J'étais le dernier.
Je répondis tout en reprenant mon souffle.
- Je suis Dany et j'essayais de convaincre nos amis qu'il fallait nous allier.
Une lueur d'espoir.
- Tu te joins à nous?
Je souriais
- Avec plaisir.
- Je te présente Fern et Joshin, il s 'écarta me montrant tour à tour, de la main, les deux hommes derrière lui qui m'observait. Et les deux filles là-bas sont Cora et Fan.
Je fis un signe de la main.
Cora était effrayée et sanglotait.
- Allez remet toi Cora, nous allons nous en sortir, lui lança Dany.
Elle était chétive, petite et fine, on voyait presque ses os à travers sa peau. Les yeux en larmes, elle me lança un sourire.
J'avais pitié pour elle, elle ne passerait pas la nuit.
Contrairement à Cora, Fan elle restait stoïque, cette femme de trente cinq ans environ, ne disait rien. Grande et sportive, son regard paraissait calme.
- Je m'appelle Almar.
Dany me fit signe d'approcher.
- Comme je le disais, il faut leur tendre un piège, toutes les idées sont les bienvenues.
Il me regardait.
Après plusieurs minutes de discussions, Danny prit la parole.
- Nous allons donc faire trois groupes de deux. J'irais avec Fan, Fern avec Cora, Joshin et Almar ensemble.
Cora semblait soulagée, elle avait de quoi car Fern ressemblait à un ours. Il devait mesurer un mètre quatre-vingt-dix et peser cent-vingt kilos de muscles. Une toison bouclée lui parcourait le torse et le dos.
Comment on-t-il pu le capturer?
Fern et Cora monteront dans un arbre afin que Fern saute sur un cavalier, Fan et moi seront les appâts, et Joshin et Almar nous préviendront lorsqu'ils arriveront. Nous ne faisons ça que si ils sont deux grand maximum d'accord?
Hochements de têtes.
N'oubliez pas, imitez le hululement pour nous prévenir du nombre de chasseurs.

Je partais donc aux côtés de Joshin après avoir décidés de l'arbre et du lieu où nous devions nous retrouver si tout fonctionnait correctement.
- Que penses-tu de tout ça, moi je trouve ça vraiment excitant! lança Joshin.
Nous avancions à travers les fourrés, nous retournions en direction du manoir.
- Qu'est ce qui t'excite là dedans? tu trouves çà amusant? M'écriais-je énervé.
- Détends toi, on participe à une chasse extraordinaire, tu ne trouves pas?
- On va surement mourir et toi tu te marres. C'est quoi ton problème? J'avais les yeux au bord des larmes
- Ils vont peut-être même nous torturer pour le plaisir.
Je le regardais ahuri par la phrase qu'il venait de prononcer.
- Tu tiens si peu à la vie? Est-ce que tu es inconscient?
- Lâche-moi! Cria-t-il lorsque mes mains attrapèrent ses épaules.
Il s'écarta et ajouta :
- Peut-être que c'est le stress qui me fait dire ça.
Je le laissais et trouva enfin un coin d'où on apercevait le sentier de loin et où on pourrait fuir rapidement.

Dong!!!
Déjà
Je me mettais en position et je me retournais vers Joshin.
- Tu penses qu'ils vont mettre combien de temps à arriver?
- Une dizaine de minutes, ils sont à cheval.
- Va te mettre en position pour le relais.
Dong!!!
Encore un coup.
- La chasse va bientôt commencer.
- Va te mettre en position, vite.
- On a tout notre temps.
Dong!!!
C'était parti.

Le gong retentit une troisième fois, les vivats des chasseurs et les aboiements des chiens qu'on lançait à notre poursuite me parvinrent jusqu'aux oreilles. La Chasse venait de commencer. Un frisson me parcourut le dos. Qu 'allais-je devenir? Pouvais-je m'en sortir? Mes poils se hérissèrent sur mes bras et dans ma nuque, j'espérais que je survivrais... Survivre … Mon seul espoir.


Le cliquetis d'une lame qu'on sort du fourreau.
- A nous deux maintenant ...

Merci d'avoir lu

[Edit 1] Corrections
[Edit 2] Modifications de relecture

_________________
Mysticus

La Chasse ... à l'homme


Dernière édition par Mysticus le Mer 24 Aoû 2011 - 12:35, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rima68
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5028
Age : 23
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 16/01/2010

MessageSujet: Re: La Chasse ... à l'homme   Mer 1 Sep 2010 - 13:42

Pas mal mais (je sais pas si c'est moi) je trouve que dans les dialogue on comprends pas trop qui dit quoi (surtout à la fin). A pars ça c'est bien.

_________________
"'I wish I had a hundred years' she said very quietly. 'A hundred years I could give to you.'" Patrick NESS A monster calls

https://mescarnetsdecrivain.wordpress.com

Moi, Rima, chatte pottée je fais régner l'ordre sur ce forum, tremblez floodeurs et trolls ! Je veille au grain !
duel

modérateur
Revenir en haut Aller en bas
auteur008
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Masculin Nombre de messages : 476
Age : 68
Localisation : commentry allier
Loisirs : jardinage,karaté, musculation,écriture.
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: La Chasse ... à l'homme   Mer 1 Sep 2010 - 15:01

Bonjour,
J'aime toujours, sauf que je suis du même avis que Rima 68. Ça fait bizarre les explications en italique!
Cordialement
auteur008
Revenir en haut Aller en bas
Mysticus
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Masculin Nombre de messages : 578
Age : 32
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: La Chasse ... à l'homme   Mer 1 Sep 2010 - 18:20

en italique c'est des ressenti du personnage

_________________
Mysticus

La Chasse ... à l'homme
Revenir en haut Aller en bas
auteur008
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Masculin Nombre de messages : 476
Age : 68
Localisation : commentry allier
Loisirs : jardinage,karaté, musculation,écriture.
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: La Chasse ... à l'homme   Mer 1 Sep 2010 - 19:35

Ah je comprends mieux ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
elgringo
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Masculin Nombre de messages : 2279
Age : 33
Localisation : Nice/Bordeaux/pays des merveilles...
Loisirs : Machouiller une prise électrique.
Date d'inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: La Chasse ... à l'homme   Lun 6 Sep 2010 - 10:54

Pas mal du tout, bien tordu, palpitant et vicieux Smile Moi j'aime bien les petites notes en italiques ça donne des petits flash à l'intérieur de la tête du narrateur.

Ceci dit attention aux verbes et au répétitions j'en ai noté quelques unes :

Citation :
Je devais en fabriqué une.
fabriquer
Citation :
nous pourrions nous alliez
allier
Citation :
Des traces de pas allait dans trois directions. La majorité des traces allait tout droit,
déjà c'est "allaient" et surtout les deux phrases sont presque pareil, ça fait un peu trop répétition.
Citation :
J'avais pitié pour elle, elle ne passerait pas la nuit.
devil devil Twisted Evil Twisted Evil Pas mal Smile

Revenir en haut Aller en bas
Mysticus
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Masculin Nombre de messages : 578
Age : 32
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: La Chasse ... à l'homme   Ven 27 Mai 2011 - 18:53

Bon voila quelque petites corrections d'éditées et j’essaie de mettre la suite.

_________________
Mysticus

La Chasse ... à l'homme
Revenir en haut Aller en bas
Mysticus
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Masculin Nombre de messages : 578
Age : 32
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: La Chasse ... à l'homme   Mer 1 Juin 2011 - 20:29

La suite.

Les conjugaisons des verbes ne me plaisent pas du tout.
Si vous avez un conseil, ce n'est pas de refus.

Citation :

Je plongeai sur le côté droit, sa lame frôla mon épaule. Son bras termina sa course dans le vide, le déséquilibrant légèrement. J’en profitais pour me relever, une poignée de terre dans la main.
- Espèce de lâche ! m’écriai-je
- Hahahahahahaha ! Joshin hurlai de rire, une lueur de meurtre passa dans son regard me glaçant les sangs.
- Tu fais partis des chasseurs ?
- Quel sens de déduction. Dommage qu’il ne t’ai pas servi plus t…
Je lui lançai la terre en plein visage et lui sautai dessus.
Il s’érafla la joue en essayant de se protéger mais le mal était fait. La Terre l’avait momentanément aveuglé. J’en profitais pour essayer de le désarmé, son couteau tomba à terre. Je le frappais d’un bon coup de poing qui s’écrasa sur sa figure. Il m’attrapa le bras avant de s’écrouler, m’entrainant dans sa chute. Nous nous débâtâmes longuement faisant des roulés-boulés, l'un prenant successivement l'ascendant sur l'autre et cherchant à attraper le couteau non loin. Les fourrés nous égratignaient le visage et les membres.
Notre bagarre s'arrêta soudain quand j'entendis les chevaux non loin de là. J'étais sur Joshin et je vis qu'il allait se mettre à crier. Je plaqua ma main sur sa bouche pour étouffer ses cris.
- Mais tu vas te taire!
Les chevaux finirent par passer sans que les chasseurs ne soient alertés de notre présence.
Je soufflais
Mais Joshin profita de cet instant de repos pour se reprendre et ré-attaquer, il me poussa sur le côté me faisant chuter dans un ravin d'environ 3 mètres, je m'agrippa à mon adversaire qui tomba avec moi.
Je m'étais mal réceptionner comme me l'indiquait l'élancement que je ressentais contre mon flan
Je pus me saisir de la fourchette coincée de mon pantalon et me précipita sur Joshin qui se relevait.
Je lui sauta dessus, le faisait chuter et l’assommant un instant. Je reculais mon bras prêt à frapper dans le cou.
Et je frappais, frappais, frappais dans son cou qui devint très vite de la charpie. Du sang giclait de la plaie à chaque coup, m'éclaboussant le visage. Je m’arrêtais exténué.

Plus de vibration dans l'air. Ni oiseau qui chante, ni bruissement de vents, rien, comme si la nature s'était arrêter de respirer. Mes oreilles n'entendait plus rien.
Quel silence!
Cet instant n'avait duré qu'une seconde tout au plus.

Puis tout revint tout à coup me ramenant avec violence dans le monde réel, le sang sur mes mains, la trachée défoncé de l'homme que je venait de tuer, son corps inerte au sol.

Je m'effondrais à terre.

Je me relevais et fouillais le corps de Joshin, j'essayais de ne pas regarder le visage de celui à qui j'avais ôter la vie. Je pris son fourreau et gravis le ravin afin de récupérer son couteau. Puis je couru pour retrouver les autres au point de rendez-vous.

_________________
Mysticus

La Chasse ... à l'homme
Revenir en haut Aller en bas
Mysticus
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Masculin Nombre de messages : 578
Age : 32
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: La Chasse ... à l'homme   Mar 6 Sep 2011 - 17:28

Un nouveau petit bout

Citation :

Je regagnais le chemin, des traces de sabots de deux chevaux filaient en direction du piège déployé par mes « amis ». Je ne remarquais aucune trace de chiens.
Qu’allais-je faire ? Devais-je aller aider les autres ? Au fond de moi il le fallait. Mais y avait-il d’autres traîtres ? Je sèmerais la panique dans le groupe ? Devais-je révéler quelque chose ? Je me taraudais l’esprit ne sachant quoi faire.
J’avançais lentement perdu dans mes pensées lorsque je reconnu le point de rendez-vous que nous avions fixés tous ensemble. Personne n’était là. Que s’était-il passé ? Était-il tous mort ?
Un cheval sans cavalier me fonça soudain dessus, il avançait les yeux fous fuyant un danger invisible à mes yeux. Je me jetai dans les fourrés pour éviter de me faire percuter et récupérai quelques égratignures au passage. Je me relevais non sans mal et réapparu sur le chemin de terre.

Haaaaaaaaaaaaaaaa !!!
Un cri strident, glaçant, à faire froid dans le dos. D’autant plus qu’il appartenait j’en étais sûre à la frêle Cora reconnaissable à son timbre de voix. C’était un cri de frayeur, un cri de douleur, un cri de tristesse. Je me précipitais dans la direction du cri, je devais l’aider.

Haaaaaa !!!
Un nouveau cri, plus court, plus sec, la mort venait de frapper, un élan de tristesse m’envahit, un de mes amis d’infortune venait de périr. Je m’élançais de plus belle, sortant mon arme de son fourreau.

_________________
Mysticus

La Chasse ... à l'homme
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La Chasse ... à l'homme   Jeu 8 Sep 2011 - 22:23

Ça commence fort. Superbe premier message, magnifiquement maitrisé, entrainant, mais la qualité baisse sensiblement par la suite.

Je m'explique. La chasse est peut être trop rapide. Les chasseurs ont des chiens, des chevaux et ne laissent qu'une poignée de minutes aux proies. C'est impossible pour eux de s'échapper, et je me demande comment la "promotion" précédente a fait pour tenir 4 jours !

Et comme la chasse commence rapidement, les proies sont obligés de se regrouper et de tenter de faire un plan de parade. Peut être que tu aurais dû attendre une nuit avant d'envoyer les chasseurs. Pour permettre au premier groupe de faire connaissance, d'affirmer les personnalités et la trahison de Joshin n'en serait que plus percutante !

Comme tu le pensais, des erreurs de conjugaison. Passé simple / imparfait qui pique parfois les yeux.

Citation :
J’en profitais
profitai, que tu réutilises quelques lignes plus tard d'ailleurs.

Citation :
Je plaqua
: plaquai

Citation :
Je soufflais
: soufflai
Citation :

je m'agrippa
: oula... je m'agrippai !

Citation :
Je lui sauta
: je lui sautai

Citation :
le faisait
: le fis

Citation :
l’assommant
: l'assomma

Citation :
Je reculais
: reculai

Citation :
Et je frappais, frappais, frappais dans son cou
: frappai, puis répétition de cou à la ligne suivante, et homonymie avec coup un peu plus loin !

Citation :
Je m’arrêtais
; je m'arrêtai

Citation :
ni bruissement de vents
: de vent

Citation :
la trachée défoncé
: défoncée

Citation :
que je venait
: que je venais

Citation :
Je m'effondrais
: m'effondrai
Citation :

Je me relevais et fouillais
: relevai et fouillai

Citation :
j'essayais
: j'essayai

Citation :
j'avais ôter
: j'avais ôté

Citation :
Puis je couru
: je courus

Citation :
Je regagnais
: je regagnai

Citation :
Je ne remarquais
: je ne remarquai

Etc, etc... tu comprends le principe ! Le passé simple ( généralement la terminaison première personne est ai et non a) est utilisé pour décrire une action courte, rapide, tandis que l'imparfait ( ais donc au je) s'utilise pour une action qui dure. >>>Je soupirai encore une fois, hier je n'étais vraiment pas de bonne humeur. Je croquai dans la pomme et je frissonnai, elle avait vraiment un goût acide, et je décidai de ne pas la terminer. Je crevais encore de faim mais je jugeai que je pouvais me passer de dessert pour cette fois.
Amuse-toi à te faire de petits textes comme ça, alterner les deux temps, et ça rentrera vite !

Les deux derniers paragraphes sont à refaire. Le début était prometteur, mais la suite est bourrée de fautes, et de répétitions ! Ta technique est superbe, les pensées en italiques, les phrases courtes, l'action, tu maitrises, malheureusement, la conjugaison est à travailler !

Ne t'arrêtes pas en chemin, j'adore les survival !
Revenir en haut Aller en bas
Mysticus
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Masculin Nombre de messages : 578
Age : 32
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: La Chasse ... à l'homme   Ven 9 Sep 2011 - 11:39

ok merci, j'ai quelques jours pour retravaillé tout ça. Je vais voir ce que cela peut donner avec tes conseils.

_________________
Mysticus

La Chasse ... à l'homme
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Chasse ... à l'homme   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Chasse ... à l'homme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La chasse à l'homme - Edouard Molinaro 1964
» La Chasse à l'Homme (Mesrine) - 2006 - Arnaud Sélignac
» La Chasse à l'Homme - Edouard Molinaro - 1964
» Chasse à l'homme 2
» Chasse à l'homme (image 2)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Au coin du feu :: Archives fantasy-
Sauter vers: