Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Homosexualité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
milivice
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Féminin Nombre de messages : 1495
Age : 33
Localisation : Haute-Savoie
Loisirs : rêver (quand mes trolls m'en laisse le temps)
Date d'inscription : 11/08/2011

MessageSujet: Re: Homosexualité.   Lun 16 Jan 2012 - 14:20

:-)
Tu as bien raison!

_________________
« En chacun de nous existe un autre être que nous ne connaissons pas.
Il nous parle à travers les rêves et nous fait savoir qu'il nous voit bien différemment de ce que nous croyons être. » Carl Jung
http://voyageursdereve.canalblog.com
Venez voyager avec moi!
Revenir en haut Aller en bas
Chymaille
J'adore ce forum!
avatar

Féminin Nombre de messages : 312
Age : 30
Localisation : Paris
Loisirs : Ecrire (évidemment), les jeux vidéos, la lecture, la musique, programmer
Date d'inscription : 18/11/2011

MessageSujet: Re: Homosexualité.   Mar 17 Jan 2012 - 17:11

Mérou a écrit:
le taux de tentatives de suicide est je crois sensiblement plus élevé chez les jeunes homosexuel.les que chez les jeunes hétérosexuel.les ; on peut penser que c'est lié au climat de réprobation autour de l'homosexualité.

En fait non, j'ai lu quelque part que les jeunes homo s'assumaient et donc se sentaient mieux dans leur peau (en substance hein). C'est quelque chose qui m'avait étonnée parce que je pensais comme toi. Enfin si ça se trouve, une étude est intervenue entre temps pour prouver le contraire et de toute façon, peut-on toujours savoir la cause d'un suicide ?

Bref, je digresse (gresse).

milivice a écrit:
lors les filles, il parait, selon un étude scientifico-sociologique, que nous sommes toutes bi. C'est une capacité que la nature nous a offerte si les hommes venaient à disparaitre.

Quel intérêt ? Si les hommes viennent à disparaître, on ne pourra pas se reproduire, le seul avantage c'est que les dernières générations de l'humanité pourront passer du bon temps...

Pour finir, je suis bi moi-même et même sans ça, je n'aurais jamais eu de problème avec l'homosexualité. Le simple fait qu'on se pose la question me débecte (c'est pas contre vous mais contre la société en général), c'est une manifestation supplémentaire de la tendance humaine à étiqueter, rejeter ce qui est différent, définir qui on doit être et qui on ne peut surtout pas être. Même si c'est "contre-nature" dans le sens où ça n'a pas été prévu dans le schéma de l'Univers originel (parce que bon, la reproduction entre deux personnes du même sexe ça marche pas trop), qu'est-ce que ça fait ? Les homos ne sont pas plus cons, ou plus moches, ou plus méchants que les hétéro, ils ont juste des goûts différents. Et ça ne fait que s'ajouter à la longue liste des choses que l'Humain fait qui n'est pas strictement nécessaire à sa survie et qui va à l'encontre de ce qu'il était à sa création.

_________________
"Everything in life is important,
Important things are simple, simple things are never easy." (E. A. Murphy) (comme quoi...)
"S'il n'y a pas de solution, alors il n'y a pas de problème."
"Everbody is a genius. But if you judge a fish by its ability to climb a tree, it will live its whole life believing that it is stupid." (A. Einstein)

Avatar by Viddharta

Ma fic du moment : Etincelle
Mon site : Chymaille et son monde
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Homosexualité.   Dim 12 Aoû 2012 - 14:02

Tiens j'avais totalement zappé ce post alors que je suis super concerné.
Si vous vous posez des questions, je veux bien y répondre ^^

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Homosexualité.   Dim 12 Aoû 2012 - 18:48

Je ne sais pas d'où ça vient, je ne sais pas où ça va, et je m'en fous. Les gens font ce qu'ils veulent, comme ils veulent, et avec qui ils veulent. Du moment qu'on me laisse tranquille, moi ...
Revenir en haut Aller en bas
rallyebaba
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Féminin Nombre de messages : 3658
Loisirs : rater, rater et pour changer échouer
Date d'inscription : 06/10/2011

MessageSujet: Re: Homosexualité.   Lun 13 Aoû 2012 - 14:11

D'accord avec Bet's ! De plus chacun est libre de faire ces propres choix. On fait toute une histoire à propos du racisme, de la tolerance etc mais une plus grande ouverture d'esprit envers les homos seraient également nécessaire...

_________________
Il meurt lentement; celui qui ne voyage pas, celui qui ne lit pas, celui qui n’écoute pas de musique, celui qui ne sait pas trouver grâce à ses yeux. Il meurt lentement celui qui détruit son amour-propre, celui qui ne se laisse jamais aider[...] Il meurt lentement celui qui devient esclave de l'habitude refaisant tous les jours les mêmes chemins, celui qui ne change jamais de repère. Ne se risque jamais à changer la couleur de ses vêtements. Ou qui ne parle jamais à un inconnu.  Il meurt lentement; celui qui ne change pas de cap lorsqu'il est malheureux au travail ou en amour, celui qui ne prend pas de risques pour réaliser ses rêves, celui qui, pas une seule fois dans sa vie, n'a fui les conseils sensés. Vis maintenant! Risque-toi aujourd'hui! Agis tout de suite! Ne te laisse pas mourir lentement! Ne te prive pas d'être heureux! Pablo Neruda.

Lis un millier de livres et tes mots couleront comme une eau de source. Lisa See - Fleur de Neige
Revenir en haut Aller en bas
Elann
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Masculin Nombre de messages : 1037
Age : 22
Localisation : Nord
Date d'inscription : 13/06/2012

MessageSujet: Re: Homosexualité.   Lun 1 Oct 2012 - 21:18

Moi je me pose des questions m'sieur o/

Fos l'a dit, c'est un sujet à polémique en ce moment,
parce qu'il se trouve qu'en France, se pose la question du mariage homosexuel et de l'adoption d'enfants par ces mêmes couples. L'affaire étant déjà réglée depuis un moment en Belgique ^^

On croirait tendre vers une meilleure acceptation de tous, tout le monde devient peace and love, vives les homos !.... Eh bien, non, hein. Soyons clair, c'est faux. Une certaine moralité bien pensante fait qu'on évite les bûchers ou autres joyeusetés de ce genre mais qu'en reste-t-il des mentalités de chacun ?
Je ne dis pas que les gens tolérants n'existent pas, ah ça non, mais il faut bien avouer que la question reste assez mal vue la plupart du temps.
Comment s'insultent les mecs entre eux ? Héhé, pas besoin de réponse à cette question. Les faits sont là, on continue de se poser la question "les homos ont-ils le droit d'exister ?". Logique................................. (<-- plus de 5 petits points= ironie combinée au profond sentiment d'absurdité qui en découle).

Alors, je me demandais comment toi, Canardcache, ou n'importe qui d'autre homo, voyait la chose. Comment êtes-vous perçus ? et l'homosexualité en elle-même ? comment la vivez-vous ? est-ce que vous avez toujours fait comme ça ? Les conséquences ? Les idées sur la question ? (comprenez bien que je ne juge pas, que je ne veux pas le faire (que ça serait, à mes yeux, absurde de le faire, on ne décide pas de la validité ou non d'une personne) mais je me pose la question de l'intégration, on considère tellement ça comme une bizarrerie "mais bon, faut de tout pour faire un monde !" comme on dit... hum, voilà...)
A vrai dire, je poserais bien ces questions aux hétéros, tant je m'y connais................... (<-- toujours pareil ^^).

Je ne pense pas qu'on puisse définir une personne uniquement par son orientation sexuelle néanmoins, c'est bien comme ça que je m'adresse à vous ici, excusez-moi donc du peu de tact dont je fais preuve...

En attendant de vous lire,

_________________
Je suis né pour te  connaître, pour te nommer, liberté.  Paul Eluard
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Homosexualité.   Lun 1 Oct 2012 - 22:15

C'est compliqué d'en parler Elann:

En fait, il faut biens e mettre dans la tête une chose avant tout... il y a les gays... puis ce qu'on appelle le LOBBY gay.

Le lobby gay c'est quoi? Ce sont la plupart du temps des associations qui parlent au nom de toute la communauté pour la défense des droits LGBT et... surtout pour imposer leur façon de voir les choses. Soyons clair: ce lobby n'est pas représentatif de toute la pensée gay mais tend à le faire croire! Il y a une censure extraordinaire exercée par ce lobby qui fait vraiment peur.

Mais c'est aussi très français de notre époque: je prends par exemple sur l'islamophobie... il est interdit d'en parler et il est de bon ton de dire ce que disent certaines associations. Et si celles ci ne sont pas contentes, on le sent passer ^^


Parenthèse fermée.


Alors comment je le vis... ben d'abord il faut savoir que je vis en Allemagne... donc ici pas de mariage mais un pacs amélioré. (en gros c'est un mariage sans le nom). Je dois avoué je m'en fous du nom. mais j'en parlerai après.

Je suis aussi intégré que peut l'être un être humain avec ses différences. Je me sens pas plus discriminé qu'un black ou une fille trop grosse. J'ai toujours pensé comme ça...

Pour moi, "sale pd" à l'école, c'était pas pire que "Tu es un thon" à une fille ^^

Je n'ai jamais après un "sale PD" tourné de l'oeil, essayer de me suicider et pleurer enfermé dans ma chambre pendant des mois. C'est n'importe quoi.


J'ai toujours vu ça comme une question de gouts: tu aimes la glace vanille moi fraise. POINT. et quand je l'explique comme ça et que j'en fais pas un drame et des tonnes, ça a toujours passé mieux.

Maintenant, il y a eut des crises homophobes, j'ai eu qq rejets aussi... mais alors? Ma vie est celle d'un être humain. J'ai de la fierté et de l'honneur et ça on peut pas me le prendre! Je n'impose pas bien sur mais on m'impose pas non plus une façon de penser ou de me comporter. Je suis libre et je l'ai toujours penser!

Alors à la question "comment vous êtes perçu"... je dois t'avouer que cela m'est égal car simplement MOI je ne vois pas de différence avec les autres couples ^^

J'ai toujours vécu sans aucune honte: je ne cache pas, je m'étale pas, je me sens totalement normal et si il y a des petites différences de droits j'en fais pas un fromage... je cherche des solutions.



Maintenant, pour ce qui est du mariage et de l'adoption...

Pour la mariage, je dirais OUI mais je m'en fous du nom et je comprends ceux qui sont contre (attachés au terme etc)

Pour l'adoption, je suis assez contre... Pour énormément de raisons lol. Et pourtant j'ai envie d'avoir des enfants. Et je pourrais me laisser tenté même si je sais que c'est pas top.



Il y a un truc par contre dont je suis sur: obliger à accepter sans expliquer les choses (sans en faire une grande cérémonie) n'engendre que frustrations et la frustration à force ça use et à la fin ça explose... la bienséance devrait en être avertie.



Ps: je suis contre la gay pride aussi (c'est le seul moment pendant lequel je me sens réellement très différent).

Pour le reste je suis toujours près à répondre aux questions. J'ai pas de tabou à ce niveau.
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7385
Age : 30
Localisation : Un pied à Minath Tirith, un autre à Riva, le coeur à Port-Réal et la tête sur tatouine
Loisirs : Me prendre pour un rongeur, embêter le chat et faire plein de câlins
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Homosexualité.   Lun 1 Oct 2012 - 22:33

Ben, d'un point de vue strict, le mariage c'est l'union de deux personnes qui s'aiment.
Donc, ça peut concerner un homme et une femme, deux hommes et deux femmes.
Donc, pourquoi parler de mariage homosexuel ou gay ? C'est un mariage point barre ! Foutons la paix aux homos, bordel de merde !
Empêcher toutes ces communautés de contracter un mariage, c'est les exclure sur leurs différences. C'est de la discrimination sexuelle pure et simple. Et à ce niveau, nos démocraties européennes ne valent pas mieux que l'Apartheid sud-africain contre les Noirs!

::crazy::

_________________
Killing folks is easy, being politically correct is a pain in the ass... Achmed, The Dead Terrorist

I will draw you, Saruman,  as poison is drawn from a wound.
Gandalf
-Je... Je n'arrive pas à y croire ! -C'est pour ça que tu échoues...
Star Wars, Episode V, L'Empire Contre-Attaque

Vous avez un nom qui commence comme une caresse et fini comme un coup de cravache. Cocteau à Marlène Dietrich
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Homosexualité.   Mar 2 Oct 2012 - 0:09

Pour un peu ouvrir le débat (j'aime me faire l'avocat du diable parfois):

"Ben, d'un point de vue strict, le mariage c'est l'union de deux personnes qui s'aiment."

Là c'est un peu faux. La mariage a été inventé pour que dans une société on puisse "produire" des enfants, perpétuer la société. C'est un de ses piliers.

Le Mariage dans la loi française est l'uninon d'un homme et d'une femme. D'un point de vue légal.


Je n'aime pas qu'on rapproche trop Homophobie et racisme. Selon moi, (attention c'est mon avis hein) la différence visble (couleur de peau) est plus facilement victime de discrimination que l'orientation sexuelle)...
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7385
Age : 30
Localisation : Un pied à Minath Tirith, un autre à Riva, le coeur à Port-Réal et la tête sur tatouine
Loisirs : Me prendre pour un rongeur, embêter le chat et faire plein de câlins
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Homosexualité.   Mar 2 Oct 2012 - 0:37

Je n'ai pas parlé de racisme, j'ai parlé de discrimination. Nuance.

::crazy::

_________________
Killing folks is easy, being politically correct is a pain in the ass... Achmed, The Dead Terrorist

I will draw you, Saruman,  as poison is drawn from a wound.
Gandalf
-Je... Je n'arrive pas à y croire ! -C'est pour ça que tu échoues...
Star Wars, Episode V, L'Empire Contre-Attaque

Vous avez un nom qui commence comme une caresse et fini comme un coup de cravache. Cocteau à Marlène Dietrich
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Homosexualité.   Mar 2 Oct 2012 - 1:53

heu non pas nuances tu dis ça

"Et à ce niveau, nos démocraties européennes ne valent pas mieux que l'Apartheid sud-africain contre les Noirs!"

Discrimination + couleur de peau = racisme ^^
Revenir en haut Aller en bas
Hakkrat
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Masculin Nombre de messages : 5919
Age : 30
Localisation : Paris
Loisirs : Ecriture, piano, mangas, séries TV, jeux vidéos, jeux de société, roller
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Homosexualité.   Mar 2 Oct 2012 - 6:47

Dans une émission de "Toute une histoire" de Sophie Davant, j'ai entendu la psy prononcer une phrase qui m'a un peu sonné parce qu'au fond, je n'ai jamais su quoi en penser ni comment y répondre. Le thème, si je me souviens bien, était l'amour entre cousins, et l'on voyait des couples où le garçon et la fille étaient des cousins (j'ignore à quel degré). Pour se défendre, ces couples avaient généralement pour leitmotiv : "on s'aime et c'est tout ce qui compte ; ce que pensent les gens de notre amour, on s'en moque, on est heureux ainsi."

La psy a alors dit cette fameuse phrase (ça ressemblait à ça) : "L'amour ne justifie pas tout et il y a des amours interdits. On ne peut pas aimer (dans le même sens qu'un mari aime sa femme) son frère, sa soeur, son chat, son chien."

J'entends déjà vos protestations sur le chat et le chien (ce sont des animaux, c'est extrême). Mais je pense que je vais un peu moins entendre vos protestations pour le frère et la soeur (c'est incestueux, problème de consanguinité). Et je vais encore moins entendre vos protestations sur les cousins qui s'aiment et décident de vivre ensemble (plus dur de trouver des arguments ici).

Le rapport avec la choucroute ? Et bien, le fait qu'un frère et une soeur s'aiment, ça me choque, oui. Ma mère m'a éduqué de telle sorte que je trouve cela très dérangeant. Oui, pour moi, c'est "interdit".

Mais je me pose la question : quelle différence, avec deux hommes ou deux femmes qui s'aiment ? Au final, si on l'accepte aujourd'hui, c'est soi-disant parce les mentalités ont évolué et que les gens sont plus "ouverts". Quid du frère et de la soeur ? S'ils ne procréent pas (car c'est l'argument majeur et je pense recevable du problème de la consanguinité), pourquoi ne pourraient-ils pas s'aimer, voire se marier ? Quel problème, outre celui de choquer les habitudes, la morale ou les moeurs, cela peut-il bien poser ?

Je n'arrive pas à répondre. Ca me choque qu'un frère veuille épouser sa soeur, ça ne me choque pas qu'un homme veuille épouser un autre homme. C'est ce que je trouve bizarre, et je ne sais quoi en penser.

Hm, j'espère n'avoir pas trop divagué...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Homosexualité.   Mar 2 Oct 2012 - 12:09

... heu disons que ce raisonnement mène à une dérive homohpobe assez grave:

On dit "on va donner le mariage au homo".... et "pourquoi pas alors accepter la zoophilie ou la pédophilie". Tu comprends?

lol je dis pas que tu le dis hein, mais c'est à ça que cela mène.
Revenir en haut Aller en bas
Hakkrat
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Masculin Nombre de messages : 5919
Age : 30
Localisation : Paris
Loisirs : Ecriture, piano, mangas, séries TV, jeux vidéos, jeux de société, roller
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Homosexualité.   Mar 2 Oct 2012 - 12:41

La pédophilie ne saurait être acceptée car on sait que les enfants en sont traumatisés. Dans le cas de deux personnes de même sexe, si elles sont consentantes toutes les deux, aucune n'en est traumatisée.

Pour la zoophilie, quel argument a-t-on à sortir pour être contre, si ce n'est une question de goût personnel ? Si une femme décide d'aimer son chien comme un mari, cela lui causera plein de désagréments vis-à-vis du regard que lui portera son entourage ("elle est folle", "c'est dégueu", "c'est malsain"), mais après tout, elle peut bien faire ce qu'elle veut, si cela ne traumatise pas le chien.

Je ne vois pas en quoi ce que je raconte pourrait mener à une dérive homophobe, ni même en quoi la question "puisqu'on accepte le mariage entre homo, pourquoi n'accepte-t-on pas la zoophilie ?"constituerait une dérive.

_________________
La différence entre ceux qui écrivent des romans et ceux qui n'en écrivent pas, c'est que ceux qui écrivent des romans, écrivent des romans.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Homosexualité.   Mar 2 Oct 2012 - 13:10

"Je ne vois pas en quoi ce que je raconte pourrait mener à une dérive homophobe, ni même en quoi la question "puisqu'on accepte le mariage entre homo, pourquoi n'accepte-t-on pas la zoophilie ?"constituerait une dérive."

Je ne peux rien faire pour toi si tu ne le vois pas... mais je trouve ça très vexant.
Revenir en haut Aller en bas
Elann
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Masculin Nombre de messages : 1037
Age : 22
Localisation : Nord
Date d'inscription : 13/06/2012

MessageSujet: Re: Homosexualité.   Mar 2 Oct 2012 - 18:15

Allez, je donne mon avis Smile

L'année dernière, mon prof de philo avait coutume de dire que si on autorisait le mariage homo, pourquoi pas se marier avec un chien ? Avec cette phrase resplendissante de tolérance, il entendait choquer, provoquer des réactions.
Héhé, le truc, c'est qu'ici, je suis d'accord avec Hakkrat, pourquoi pas la zoophilie ?
Par contre, le rapport de causalité avec le mariage homo est un peu bizarre...
Ce n'est pas parce qu'on va accepter le mariage homo qu'on doit accepter la zoophilie.
Un des problèmes aussi, c'est qu'on fait vite l'amalgame homo/ pédophile (tout à fait logique quand on y pense ...............).

En fait, on devrait accepter les deux dans la mesure où ça ne nuit à personne.
Je pars du principe que chacun a le droit de faire ce qu'il veut dans la limite, non pas de la décence mais du respect de l'autre. C'est ce principe qui me fait dire que l'amour entre frère et soeur, entre deux hommes, entre deux femmes, entre un zébu et une grenouille... ne me choquent pas.

_________________
Je suis né pour te  connaître, pour te nommer, liberté.  Paul Eluard
Revenir en haut Aller en bas
Hakkrat
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Masculin Nombre de messages : 5919
Age : 30
Localisation : Paris
Loisirs : Ecriture, piano, mangas, séries TV, jeux vidéos, jeux de société, roller
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Homosexualité.   Mar 2 Oct 2012 - 18:41

Oui, Elann, il n'y a pas spécialement de rapport de causalité avec le mariage homo, je reprenais les propos de canardcache.

canardcache a écrit:
Je ne peux rien faire pour toi si tu ne le vois pas... mais je trouve ça très vexant.

Ne te vexe pas, canardcache... et si, tu peux quelque chose pour moi : essaie d'argumenter. Par exemple, que réponds-tu à la question "pourquoi devrait-on accepter qu'un homme puisse aimer un autre homme et avoir une relation avec lui, et pourquoi ne devrait-on pas accepter qu'un homme puisse aimer un chien et avoir une relation avec lui ?"

Voici les deux arguments récurrents avancés par ceux qui critiquent (ou ne comprennent pas) l'homosexualité :
- ce n'est pas naturel : dans la nature, il y a le mâle et la femelle
- si tout le monde était homosexuel, la race humaine s'éteindrait

Et voici ce que disent fréquemment les homosexuels à ceux qui ne les comprennent (ou ne les acceptent) pas :
- je n'ai pas choisi d'aimer les personnes de même sexe que moi, comme tu n'as pas choisi d'être brun ou petit ; c'est un fait, je ne le contrôle pas
- Caroline, tu aimes les hommes ? et bien moi, Jacques, j'aime aussi les hommes, exactement de la même manière que toi ; comment se fait-il que tu ne comprennes pas ?



Maintenant, transposons avec le chien.

Les opposants à la zoophilie diraient :
- ce n'est pas naturel, dans la nature, il n'y a pas de couple formé d'un individu d'une espèce et d''un individu d'une espèce différente
- si tout le monde aimait les chiens, la race humaine s'éteindrait

Les zoophiles diraient :
- je n'ai pas choisi d'aimer les chiens, comme tu n'as pas choisi d'être brun ou petit ; c'est un fait, je ne le contrôle pas
- [là, c'est déjà plus difficile de défendre un zoophile en disant "Catherien, ta chienne aime ton chien ; et bien moi, c'est pareil que ta chienne", car un chien et une chienne n'entretiennent pas les mêmes relations qu'un homme et une femme]



Attention également au mot "zoophile" ; celui-ci est généralement employé de manière péjorative, pour parler d'une personne ayant des relations sexuelles avec un animal et uniquement pour parler de cet aspect-là.



Après, si le parallèle zoophile / homosexuel ne te convient pas - il ne me convient pas spécialement non plus - tu peux reprendre le même raisonnement avec l'amour entre un frère et une soeur ; ou, dans ton cas, ce serait peut-être plus parlant : l'amour entre deux frères (au sens d'amour entre un mari et une femme, toujours). Pourquoi devrait-on accepter l'homosexualité et pourquoi pas la "fratrisexualité" ?


Pour terminer, mon cher canardcache, je t'informe que je suis moi-même homosexuel, ce qui ne m'empêche pas de n'être pas vexé quand certains font un rapprochement avec la zoophilie Wink même si, il fut un temps, comme toi, j'ai pu me vexer...

Pourtant, je n'arrive pas à expliquer de manière bien argumentée pourquoi un amour entre deux frères devrait me déranger, alors qu'un amour entre deux hommes (sans lien de parenté) ne me dérange pas du tout...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Homosexualité.   Mar 2 Oct 2012 - 19:37

Ha mais je ne suis pas vexé par toi car j'entrevois ce que tu veux dire... mais je sais ou la dérive de ce raisonnement mène ^^ Pour le reste j'écrirais un peu plus tard car là je suis en préparation de repas ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Homosexualité.   Mar 2 Oct 2012 - 20:41

Alors non la zoophilie est pour moi un acte répugnant. Et surtout, je ne suis pas sur qu'on peut parler d'acte consentant. Ensuite c'est interdit par la loi... et je comprends tout à fait pourquoi.

L'amour entre frère et sœur ou cousin cousine, ben c'est de l'inceste. Quoi qu'on en dise, on sait ce que donne l'inceste en matière de traumatismes et de développement: rien de bon.

Même des études systémiques familiales sont formels: un inceste casse le modèle familiale chez l'individu et s'en suit toutes sorte de troubles plus ou moins conscients.

De plus, cela heurte le schéma familiale d'une façon qui me dérange royalement.


Ce que tu fais comme transposition me choque profondément (cette fois ci pour de vrai) avec ce genre de raisonnement on pourrait tout justifié...

Par ex la pédophilie...


Si on peut admettre le fait on peut pas justifier l'acte!!! c'est très dangereux.


Revenir en haut Aller en bas
Elann
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Masculin Nombre de messages : 1037
Age : 22
Localisation : Nord
Date d'inscription : 13/06/2012

MessageSujet: Re: Homosexualité.   Mar 2 Oct 2012 - 21:12

Citation :
L'amour entre frère et sœur ou cousin cousine, ben c'est de l'inceste. Quoi qu'on en dise, on sait ce que donne l'inceste en matière de traumatismes et de développement: rien de bon.
Même des études systémiques familiales sont formels: un inceste casse le modèle familiale chez l'individu et s'en suit toutes sorte de troubles plus ou moins conscients.

oui, c'est de l'inceste, et alors ? J'aime bien les mots qui font peur. Tu les dis et t'as tous les biens-pensants qui s'insurgent...
Traumatisme pour qui ? On parle de personnes consentantes, hein (d'où le fait que je ne comprenne pas pourquoi tu dis qu'on peut justifier la pédophilie...).
ça casse le modèle familial chez l'individu en lui-même ?
Et si c'est le cas, et alors ?
On parle de "modèle" justement, tout le monde ne suit pas le modèle. Heureusement d'ailleurs. L'humanité n'aurait pas été bien loin, hein...
D'ailleurs l'homosexualité casse le modèle familial aussi, si on va dans ce sens... Où est-ce qu'on t'a appris que les garçons embrassaient les garçons ? Tu ne suis pas le ""modèle"", j'en suis ravi pour toi d'ailleurs.
Des troubles conscients ou non... euh... ok... c'est un argumentaire en béton armé ça. Je dirais que la vie en elle-même provoque des troubles. Nous sommes névrosés de vouloir vivre, si je puis me permettre.

C'est quand même fou tout ce que l'Homme peut s'imposer comme barrières morales pour s'empêcher de vivre...
Tant que l'Homme est conscient des "risques" et qu'il ne nuit pas directement à autrui, je ne vois pas où est le problème...

Citation :
De plus, cela heurte le schéma familiale d'une façon qui me dérange royalement.
Why ?

_________________
Je suis né pour te  connaître, pour te nommer, liberté.  Paul Eluard
Revenir en haut Aller en bas
Hakkrat
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Masculin Nombre de messages : 5919
Age : 30
Localisation : Paris
Loisirs : Ecriture, piano, mangas, séries TV, jeux vidéos, jeux de société, roller
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Homosexualité.   Mar 2 Oct 2012 - 21:50

canardcache a écrit:
Alors non la zoophilie est pour moi un acte répugnant. Et surtout, je ne suis pas sur qu'on peut parler d'acte consentant. Ensuite c'est interdit par la loi... et je comprends tout à fait pourquoi.

Pourquoi "répugnant" ? Pour certains, l'homosexualité est "répugnante".
Pour le côté consentement, nous sommes d'accord : il est difficile de pouvoir en parler pour des animaux.
Enfin, le "c'est interdit par la loi" ne justifie rien. Dans certains pays, l'homosexualité est passible de mort, et c'est la loi qui le dit...

canarcache a écrit:
L'amour entre frère et sœur ou cousin cousine, ben c'est de l'inceste. Quoi qu'on en dise, on sait ce que donne l'inceste en matière de traumatismes et de développement: rien de bon.

Même des études systémiques familiales sont formels: un inceste casse le modèle familiale chez l'individu et s'en suit toutes sorte de troubles plus ou moins conscients.

Il y a aussi des tas de cas homosexuels qui posent problème, qui génèrent des troubles.

canardache a écrit:
De plus, cela heurte le schéma familiale d'une façon qui me dérange royalement.

Comme l'a déjà dit Elann, l'homosexualité heurte aussi le schéma familial, et c'est aussi ce qui embête plein de gens. Citons Nicolas Sarkozy qui a dit que l'homosexualité n'entrait pas dans l'idée qu'il se faisait d'une famille. En quoi cela te dérange-t-il qu'un frère aime son frère, au fond ? Parce que ce n'est pas dans ton éducation ? Là encore, Elann s'est très bien exprimé : je ne pense pas que tes parents t'aient éduqué pour l'homosexualité.


canardache a écrit:
Ce que tu fais comme transposition me choque profondément (cette fois ci pour de vrai) avec ce genre de raisonnement on pourrait tout justifié...

Par ex la pédophilie...


Si on peut admettre le fait on peut pas justifier l'acte!!! c'est très dangereux.



Nous sommes ici d'accord : l'acte de pédophilie ne saurait être justifié. Mais je n'ai pas bien compris en quoi ce que j'ai dit permet de tout justifier, notamment la pédophilie. scratch
Peut-être me suis-je mal exprimé.



Après, je le répète, je pense que toi et moi ressentons plus ou moins les mêmes choses à l'égard de la zoophilie et de l'inceste : ça nous dérange.
Mais moi, la question que je me pose, c'est : pourquoi cela me dérange-t-il alors que l'homosexualité, qui me semble justement sortir des moeurs, des habitudes, des schémas traditionnels, de façon similaire à l'inceste, ne me dérange pas ?

La réponse tient sans doute en partie dans mon éducation et dans le conditionnement que la société exerce sur moi...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Homosexualité.   Mar 2 Oct 2012 - 22:27

Ce sont des discussions sans fin à ce niveau.

L'inceste, je trouve ça simplement répugnant même pour les gens consentants.

"
C'est quand même fou tout ce que l'Homme peut s'imposer comme barrières morales pour s'empêcher de vivre... "

Je dirais à ça et heureusement! Moi je suis contre l'anarchie et la liberté totale.
Je dirais aussi que je ne vois pas mettre l'homosexualité au même niveau de l'inceste simplement 'car c'est de l'amour'.

Education, oui bien entendu, nous en avons tous... Mais je le répète, c'est une limite sociale (l'inceste) à ne pas franchir pour le bien d'un modèle familiale plus ou moins correcte.

Bref la discussion va vers des terrains qui me sont insupportable. Je préfère arrêter ici.

Revenir en haut Aller en bas
hardkey
Tueur de caniches
avatar

Masculin Nombre de messages : 1626
Age : 23
Localisation : Ankh-Morpok bien sur!
Loisirs : Manger, dire n'importe quoi, écrire n'importe quoi, n'importe quoi n'importe quoi
Date d'inscription : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Homosexualité.   Mar 2 Oct 2012 - 22:32

J'aime bien ce que dit Elann, tout simplement parce que je me suis fait la même reflèxion il y a quelques jours. Et c'est clair que la distinction entre Inceste et Pédophilie est primordiale. Mais j'avoue que je me pose des questions sur la zoophilie et l'inceste, et je pense qu'il faut sortir de ses propres préjugés pour trouver une raison objective de le rejeter.

Par exemple, je trouve l'urophilie dégoutante, ça ne fait pas pour moi des gens qui apprécient ça d'immondes pervers qu'on devrait enfermer.

_________________
"Sad is happy for deep people"
Sally Sparrow

"Time is like a drug. To much of it kills us"
Terry Pratchett

"Les vrais artistes ne méprisent rien ; ils s'obligent à comprendre au lieu de juger"
Albert Camus

"J'ai toujours jugé l'imbécilité d'un homme à son niveau de certitudes."
Iron
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7385
Age : 30
Localisation : Un pied à Minath Tirith, un autre à Riva, le coeur à Port-Réal et la tête sur tatouine
Loisirs : Me prendre pour un rongeur, embêter le chat et faire plein de câlins
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Homosexualité.   Mer 3 Oct 2012 - 22:14

canardcache a écrit:
heu non pas nuances tu dis ça

"Et à ce niveau, nos démocraties européennes ne valent pas mieux que l'Apartheid sud-africain contre les Noirs!"

Discrimination + couleur de peau = racisme ^^

C'est une analogie que je voulais faire Wink
Et c'était pour éviter de faire une levée de bouclier en parlant du traitement des femmes chez les monothéistes... Et merde ! J'ai dérapé lol!

::crazy::

_________________
Killing folks is easy, being politically correct is a pain in the ass... Achmed, The Dead Terrorist

I will draw you, Saruman,  as poison is drawn from a wound.
Gandalf
-Je... Je n'arrive pas à y croire ! -C'est pour ça que tu échoues...
Star Wars, Episode V, L'Empire Contre-Attaque

Vous avez un nom qui commence comme une caresse et fini comme un coup de cravache. Cocteau à Marlène Dietrich
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Homosexualité.   Mer 3 Oct 2012 - 23:51

lol!
Revenir en haut Aller en bas
lulli
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Nombre de messages : 432
Localisation : paris, paris, paris.
Loisirs : Poterie.
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Homosexualité.   Jeu 25 Oct 2012 - 12:44

La zoophilie implique quand même qu'on force un animal à nous faire l'amour... je ne suis pas sur que la chèvre en soit contente pour autant si je puis me permétre...


Pour l'inceste vous oublié un petit détail quand même (et la je vais parler entre frère et sœur, entre cousin ça à toujours été plus ou moins toléré, il y a même des dérogations pour qu'ils puissent se mariés) : il n'est pas bon biologiquement de se reproduire entre soit parce que le brasage génétique est moindre. En gros, naturellement, on est amené à vouloir coucher avec des être en dehors de notre famille et cela permet une meilleurs conservation de l'espèce humaine.
L'interdit de l'inceste est quand même très encrés et à de bonne raison d'être, tout les mômes ont voulus "mariée maman" mais il est logique que la mère dise qu'il ne faut pas. Sur ce coup je rejoint canardcache : la règle importe (pas dans tout mais ici plus que tout je dirai même) sans même parler de schéma familial.



L'urophilie se fait entre deux personne concentente, rien à dire, l'inceste se fait aussi entre deux personne consentente mais elle brise un tabou qui est encré en nous et qui à une importance (biologique notament).

En fait, je vois mal comment on peu défendre l'inceste, on peu ne pas juger ceux qui le pratique mais défendre l'inceste me semble juste impossible. C'est une pratique tellement interdite dans le monde entier qu'il y a forcément de bonne raison, j'ai pas les terme exacte en tête, je ne peu allez plus loin dans le raisonnement mais comparer l'homosexualité à l'inceste franchement c'est pour le coup à coté de la plaque.

L'homosexualité n'ayant absolument rien d'anormal (on le retrouve chez toutes les espèces animale) contrairement à l'inceste (qui se pratique chez le chat par exemple mais dans bien peu d'espèces au final et des espèce adapter à ses comportement qui plus est)

_________________
amicalement et dyslexiquement votre,
Lulli
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Homosexualité.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Homosexualité.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Au coin du feu :: Philosophons-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: