Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Quelques questions existentielles sans réponses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Quelques questions existentielles sans réponses   Jeu 2 Juin 2011 - 14:54

Je travail sur une nouvelle idée, un nouveau concept alliant bande dessinée et réflexion sur la vie, le monde, la mort ou autres questions qui ne peuvent avoir de réponses scientifiques.

Je travaille un questionnaire que j'envoie à mes amis, que je poste sur une multitude de forum en espérant avoir quelques réponses qui pourront éclairer mes propres recherches. Si vous avez donc quelques minutes à m'accorder, prendre le temps de répondre à ces questions je vous en serais reconnaissante.

Certaines questions se recouperont surement, à vous de choisir de répondre comme bon vous semble. Je sais très bien que ces questions sont très personnelles pour certains et je ne vous en voudrais absolument pas de ne pas vouloir y répondre. Pour ceux qui souhaiteraient répondre, sachez que je ne jugerai personne, je le répète c'est un choix de répondre mais c'est aussi une demande de ma part de ne juger personne, peut importe ses convictions et ses jugements.

De plus, ce questionnaire n'est pas la pour "s'amuser", j'attends des réponses franche et non des dérives qui n'auraient pas leurs place. De plus, je n'ai pas posté ce sujet dans "Débat" pour la seule et bonne raison que je n'attend pas de débat mais bien des réponses personnelles de ceux qui souhaitent y répondre.



En tout cas je remercie celles et ceux qui se pencheront sur ce sujet.



Elia




Questionnaire :


- Qu'elles sont vos questions essentielles sur la vie ? Avez-vous déjà trouvé une réponse ?

- Qu'attendez-vous de ce monde ? Que souhaiteriez-vous qu'il devienne ?

- La question qui vous laisse sans réponse. (exit les questions de coeur)

- Croyez-vous en Dieu ? Dans les deux cas (oui, non ou autre), quel est-il pour vous ? Que vous apporte t-il ?

- Espérez-vous que le rêve prenne la place de la réalité ?

- Qu'est ce que la naissance ? Pourquoi existe t-elle ?

- Qu'est ce que la mort ? Est-elle la fin de toute chose ?

- Faisons-nous parti d'un rêve, d'une illusion ou d'une réalité ? Que faisons nous la dedans ? Pourquoi sommes-nous là ?

- Avons-nous un but dans cette vie ? Après notre vie ?
Revenir en haut Aller en bas
Rima68
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5092
Age : 23
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 16/01/2010

MessageSujet: Re: Quelques questions existentielles sans réponses   Jeu 2 Juin 2011 - 16:23

Citation :
- Qu'elles sont vos questions essentielles sur la vie ? Avez-vous déjà trouvé une réponse ?

Mes questions existentielles sont principalement :
-Pourquoi sommes-nous là ?
-Avons-nous un but ?
-Pourquoi meurt-on ?
-Pourquoi les hommes sont pour la plupart mauvais ?
-Pourquoi les guerres, les destructions, les génocides ?
-Qu'y-t-il après la vie ?
-Pourquoi certains meurent plus tôt que d'autres ?
-Comment sommes-nous arrivés ici ?

Je n'ai trouvé aucune réponse

Citation :
- Qu'attendez-vous de ce monde ? Que souhaiteriez-vous qu'il devienne ?

-Ce que j'attends ? je ne sais pas. Une vie heureuse, comprendre ce qu'il se passe. Ce monde mérite de devenir meilleur, mais c'est utopique.

Citation :
- La question qui vous laisse sans réponse. (exit les questions de coeur)

Hum, entre autres toutes celle que j'ai citée à la première question... Après je me demande également à quoi sert la vie. A quoi sert ce monde. A quoi sert l'existence. Pourquoi naissons-nous homme ou femme ? Pourquoi pas chien, chat, dauphin etc. Pourquoi naissons nous français, belges, turc ou chinois ? Il y en a tant.

Citation :
- Croyez-vous en Dieu ? Dans les deux cas (oui, non ou autre), quel est-il pour vous ? Que vous apporte t-il ?

Dieu. Je pense que tout être humain a besoin d'un réconfort, toujours l'Homme a cherché des réponse et les a donné en inventant un (ou plusieurs) dieu(x). Je pense qu'il doit y avoir quelque chose Au-dessus de nous. Est-il là pour se faire adorer ? Est-il en train de véirfier si on faut un inceste, un adultère ou un vol pour nous punir ensuite ? Est-il seul ? Je n'en sais rien. Mais il doit bien avoir quelque chose qui nous dépasse.

Citation :
- Espérez-vous que le rêve prenne la place de la réalité ?

Je pense que ça n'arrivera jamais, et puis qu'est-ce que le rêve ? Souvent quelque chose d'insensé. Après qu'entends-tu par rêve ? Ceux qu'on fait la nuit, ou les idéaux qu'on désir atteindre ou encore ce qu'on couche sur le papier (en tant qu'auteur par exemple). A vrai dire je ne sais pas trop quoi répondre. Chacun a des rêves différents, donc c'est impossible qu'il prenne la place de la réalité, le rêve est le rêve, la réalité est la réalité.

Citation :
- Qu'est ce que la naissance ? Pourquoi existe t-elle ?

La naissance marque l'entrée dans le monde extérieur où nous vivons. Tous les animaux, plates etc. connus naissent d'une manière ou d'une autre. La naissance nous sépare de notre mère et, à partir de ce moment, nous sommes seuls face au monde qui nous entour. Seul et sans défense. La naissance marque le début de la vie (même si le fœtus vit et ressens)

Citation :

- Qu'est ce que la mort ? Est-elle la fin de toute chose ?

J'aime ne pas croire que je fais tout pour rien. J'espère donc qu'il y a quelque chose au delà. Le paradis ? Je n'y crois pas vraiment, à quoi ça servirait ? Peut être devrons nous veiller sur les vivants ? Ou les tourmenter (il y a tant d'histoires de fantôme qu'il doit bien y avoir un fond de vérité). La mort marque la fin de la vie. On ne sait pas toujours pourquoi elle arrive, si brusquement parfois. Elle peut toucher n'importe qui, jeune, vieux, homme, femme, noir, blanc, blond, roux, chien, chat etc. Tout le monde a ce point commun : la mort. Certains meurent avant même la naissance, d'autre peu après. Je pense qu'il n'y a jamais rien sans rien donc la mort marque également le début de quelque chose... mais quoi ? Réponse le plus tard possible (je tiens à avoir le temps d'écrire mdr.)

Citation :
- Faisons-nous parti d'un rêve, d'une illusion ou d'une réalité ? Que faisons nous la dedans ? Pourquoi sommes-nous là ?

On est là pour accomplir quelque chose, prouver qu'on est bon ou mauvais, mais on doit faire quelque chose; A petite échelle comme le menuisier qui répare la chaise de son voisin ou le voleur qui va piller la vieille dame, ou à grande échelle le chanteur qui va apporter la sérénité, ou un chef de guerre maléfique qui va tout détruire. On dit toujours qu'on différencie la réalité du rêve en sachant d'où l'on vient et ou on était avant. Avant d'être dans ma chambre j'étais dans le salon. Mais si on remonte loin, qui peux nous décrire où il était au commencement ? Personne (exclu les médium). Ça laisse songeur n'est-ce pas ?
Citation :

- Avons-nous un but dans cette vie ? Après notre vie ?

Je ne sais pas vraiment, sans doute, on est pas là sans raison, c'est sûr. Faire le bien ou le mal, aider ou enfoncer, chacun fait quelque chose de sa vie.

Voilà j'espère t'avoir aidé.

_________________
"'I wish I had a hundred years' she said very quietly. 'A hundred years I could give to you.'" Patrick NESS A monster calls

https://mescarnetsdecrivain.wordpress.com

Moi, Rima, chatte pottée je fais régner l'ordre sur ce forum, tremblez floodeurs et trolls ! Je veille au grain !
duel

modérateur
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quelques questions existentielles sans réponses   Jeu 2 Juin 2011 - 16:52

Sympa ton questionnaire. Je commence, ça va me permettre de poser mes réflexions noir sur blanc.

- Quelles sont vos questions essentielles sur la vie ? Avez-vous déjà trouvé une réponse ?

Pourquoi ? Quel est le sens de tout ceci ? D'où venons nous ? Où allons nous ? Des réponses non, mais des pistes de réflexions instinctives.


- Qu'attendez-vous de ce monde ? Que souhaiteriez-vous qu'il devienne ?

La paix pour réfléchir. Je veux qu'il devienne ce qu'il aurait dû être. Un jardin, où l'art et la science cohabitent, où les hommes sont évolués, sages et sagaces, un monde débarrassé de la corruption et de la bêtise. Pour simplifier, un monde d'elfes, une Féerie. Tout l'inverse de celui où nous sommes.


- La question qui vous laisse sans réponse.

Si l'univers est un infini fini, comme on le pense, qu'y a t-il après ? Qu'est ce qu'un néant privé de temps ?


- Croyez-vous en Dieu ? Dans les deux cas (oui, non ou autre), quel est-il pour vous ? Que vous apporte t-il ?

Oui, une forme mystique et créatrice. La Parole, le Chant qui a crée l'instant I où tout a commencé, un pouvoir qui habite le Cosmos et qui grandit également à l'intérieur de nous. Cette croyance m'apporte la conviction qu'il existe quelque chose de divin en chacun de nous, que l'homme peut devenir dieu, et qu'il existe autre chose au delà de notre condition misérable.


- Espérez-vous que le rêve prenne la place de la réalité ?

Le rêve existe au même titre que la réalité que nous connaissons. Les deux peuvent cohabiter, l'imaginaire a sa place aux côtés du monde réel. Littérature, jeux vidéos, cinéma, chants sont des éclats de rêve. Je rêve d'un rêve, et celui-ci me permet d'affronter ce monde.


- Qu'est ce que la naissance ? Pourquoi existe t-elle ?

L'ancrage d'une âme à un corps ? Un corps est choisi pour une âme, et celle-ci oublie tout pour s'y attacher et expérimenter l'état matériel. Épreuve ou jeu ? Réincarnations successives pour permettre à l'âme d'évoluer ? Éclat de l'Esprit de Dieu détaché du Tout pour le distraire ?


- Qu'est ce que la mort ? Est-elle la fin de toute chose ?

La Libération. L’Épreuve est terminée, place au jugement. Si l'âme est digne de retrouver le Tout, l'histoire s'achève. Sinon, nous retournons dans cet univers ( le Purgatoire ?). Je ne pense pas que tout s'achève, que nous existons simplement pour vivre une existence aussi banale, sans suite, avec un grand écran noir à la fin. Ce serait trop triste.


- Faisons-nous parti d'un rêve, d'une illusion ou d'une réalité ? Que faisons nous la dedans ? Pourquoi sommes-nous là ?

J'aime ce terme d'illusion, c'est celui que j'utilise pour définir notre dimension. Rêve ou illusion, qui nous apparaît comme une réalité car nous ne percevons plus les sphères supérieures. Nous sommes un éclat de l'Ame, jugé déficient, projeté ici pour nous améliorer. Vivre non pas pour exister, mais pour évoluer. J'imagine ce temps comme un Purgatoire. L'homme est libre, il peut en faire ce qu'il veut. Un Eden, comme un Enfer. Il a choisi la seconde possibilité, et à nous de nous en sauver meilleur.


- Avons-nous un but dans cette vie ? Après notre vie ?

Progresser. Créer. Améliorer notre niveau de conscience. Vivre peut être tout simplement, comme on le pense, expérimenter le matériel, le libre arbitre. Et après ? Retourner au Tout, à Dieu, à la Force, appelez ça comme vous voulez. Retrouver l'immortalité que nous ne pouvons encore imaginer, avoir accès à toutes les connaissances, à tous les univers, et Exister enfin.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quelques questions existentielles sans réponses   Jeu 2 Juin 2011 - 18:47

Merci beaucoup à vous deux pour vos réponses ou aux questions nouvelles que vous m'apportez. Je commence doucement à entrevoir le projet et vous m'y avez grandement aidé.

Merci


Elia
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quelques questions existentielles sans réponses   Jeu 21 Juil 2011 - 10:37

Super questionaire, je vais tenter d'y répondre.

-
Qu'elles sont vos questions essentielles sur la vie ? Avez-vous déjà trouvé une réponse ?

Pourquoi tant de différence entre chaque choses vivantes, pourquoi un équilibre si parfait sur terre, détruit par l'homme ?

- Qu'attendez-vous de ce monde ? Que souhaiteriez-vous qu'il devienne ?

je n'en attend strictement rien, je pense qu'il faut savoir apprécié se que l'on a avant de vouloir plus

- La question qui vous laisse sans réponse. (exit les questions de coeur)

où vas s'arreté l'homme ?

- Croyez-vous en Dieu ? Dans les deux cas (oui, non ou autre), quel est-il pour vous ? Que vous apporte t-il ?

non, je crois en les élément fondateur (eau, feu, etc....) se qui pour moi est beaucoup plus sérieux que certaine autres religions qui au dela de leurs belle paroles, font du profit et traumatisent les jeunes générations. (ils ne sont pas tous ainsi heureusement, il reste des dévoués. Mais quand même, il faut payé pour allez voir le pape !)

- Espérez-vous que le rêve prenne la place de la réalité ?

se serrais asser domage, car si ses deux monde fusionerais, ils n'éxisterias plus

- Qu'est ce que la naissance ? Pourquoi existe t-elle ?

la naissance est le moyen donné par la vie à chacun de faire se qu'il a à faire

- Qu'est ce que la mort ? Est-elle la fin de toute chose ?

physiquement, oui. On meur et on pourris point barre. Mais si on crois à l'âme .....

- Faisons-nous parti d'un rêve, d'une illusion ou d'une réalité ? Que faisons nous la dedans ? Pourquoi sommes-nous là ?

pourquoi vouloir embélir se monde déjà magnifique ? ^^'

- Avons-nous un but dans cette vie ? Après notre vie ?

à quoi bon exister sans but ?
Revenir en haut Aller en bas
lulli
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Nombre de messages : 432
Localisation : paris, paris, paris.
Loisirs : Poterie.
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Quelques questions existentielles sans réponses   Dim 15 Jan 2012 - 18:43

- Qu'elles sont vos questions essentielles sur la vie ? Avez-vous déjà trouvé une réponse ?

Pourquoi le hasard génétique m'a fait être se que je suis ?
Peut-on vraiment comprendre l'autre alors qu'on ne se comprend pas soit même ?
Comment être sur que ça pourrai allez mieux plus tard ?
La fin étant la mort, la vie est-elle une succession de peur ?
Est-ce que vivre vaut le coup ?

J'en ai plein d'autre potentiellement, je ne le les poses que peu mais en réponse à la dernière je me suis dit que oui parce que la mort étant inévitable on à que la vie et qu'en celle ci on peu parvenir a faire des choses chouettes voir belles.

- Qu'attendez-vous de ce monde ? Que souhaiteriez-vous qu'il devienne ?

je n'attend rien du monde, il n'est rien d'autre que ce qu'il est. Je veut dire par là qu'il n'est pas un ensemble d'humain, ni un consensus économique. Le monde est. On ne peu pas vraiment influé sur lui.
Si on parle d'une humanité meilleurs, je dirai que j'aimerai que localement les gens s’entre-aide et e détache du global qui nous bouffe (économiquement, socialement, culturellement) en nous entrainent régulièrement vers le bas. De belles choses sont possible, à nous entant qu'individu de les faire. Mais cela existe déjà, heureusement.

- La question qui vous laisse sans réponse. (exit les questions de cœur)

Pourquoi être est une souffrance en soit.

- Croyez-vous en Dieu ? Dans les deux cas (oui, non ou autre), quel est-il pour vous ? Que vous apporte t-il ?

Non, mais n'ayant point de preuve (ah vive Saint Thomas !) je suis agnostique et non athée (je sais que je ne sais rien) ! A mon avis, l'idée qu'un dieu puisse exister (ou plusieurs) est rassurant, il permet de se dire que quelqu'un d'autre gère nos vie ou gère une facette de nos vie. il permet aussi, au sein des religions, de se retrouver dans une corporation de fait rassurante avec ses rites et ses fêtes. je n'est rien connu de tout cela, pour moi dieu est invention humaine rassurante...
En fait, les dieux pose les lois qui sont à l'heure actuel et dans nos pays, posé par les humains eux même.

Je ne suis pas sur que croire m’apporterait une réassurance, un destin prés tracé peu faire peur autant qu'un non destin.

- Espérez-vous que le rêve prenne la place de la réalité ?

Jamais, le rêve est onirique, il est souvent brutal et violent, il est pire que la réalité : c'est nos inconscient qui mène la danse. Et franchement qui voudrait voir danser son inconscient prés de celui des autres ?

Il n'y a aucun rêve qui ne valent la réalité et le désir de les faire vivre, ce battre pour un monde meilleurs voilà qui vaut le coup de vivre non ?

- Qu'est ce que la naissance ? Pourquoi existe t-elle ?

Je suis biologique de formation, je suis donc pas du tout porter sur le coté "divin" de la naissance. La naissance c'est l'expulsion d'un corps par un vagin avec en sus du sang et des glaires et pas mal de douleurs pour les deux partis. C'est inévitable pour devenir un être vivant à part entière. ça existe parce qu'on est des animaux ayant pour forme de reproduction le mode vivipare !
Si je parle de la naissance d'un enfant particulier je dirai que c'est un jour magnifique et merveilleux parce que l'enfant attendu est né. Mais ça n'a rien de divin ou de mystique...

- Qu'est ce que la mort ? Est-elle la fin de toute chose ?

Idem qu'au dessus, la mort c'est l'arrêt des fonctions vital, c'est irréversible (on peu frôler la mort mais une fois mort on en revient pas).
C'est pour l'individu qui meurt la fin de tout, pour ceux qui l'entoure une fin en soit et au niveau plus global un renouvellement (surtout si on se fait entéré).
Quand à l'âme, si elle existe, elle est dans un corps ad vitam etarnam celons moi.

Je n'ai jamais rêvé d'un après, limite je trouve ça bien plus flippant que le néant... Si l'après ne nous convient pas on fait quoi ? on revie ?

Allez, j'ai envie de parler littérature, Quignard parle de l’immortalité. Il dit : il y a deux forme d’immortalité, la petite et la grande. La petite c'est le fait de perdurer dans le souvenir de ses proches et connaissance, la grande c'est le fait de laisser une trace sur plusieurs génération et à des gens qui ne nous connaisse pas - par l'art, les fait d'arme ou tout autre chose qui forme l'Histoire. C'est une visions assez judaïque qui me convient parfaitement : une fois mort on survie par le souvenir qu'on laisse et non par autre chose.


- Faisons-nous parti d'un rêve, d'une illusion ou d'une réalité ? Que faisons nous la dedans ? Pourquoi sommes-nous là ?

La quantique dis qu'on pourrai faire partie d'une illusion d'optique.
N'étant pas physicienne je ne m'en préoccupe que peu. La réalité c'est ce qu'on pense être réel, qu'elle le soit ou pas on s'en fou (et ça en fait des fous, ceux qui sont pas dans le moule d'ailleurs mais passons) ! Ce qu'on fait : on vie (des fois c'est plus de la survivance, certes)
Pourquoi sommes-nous là ? par hasard, par la volonter d'une femme et d'un homme, par le mélange génétique qu'il en résulte... parce qu'on choisis pas, parce qu'on a survécu à tout plein de truc mortel (la grossesse étant un gros risque, tout comme la naissance, traversé les rues, prendre la voitures). Bref on est là.

- Avons-nous un but dans cette vie ? Après notre vie ?

On a les buts qu'on se donne (ou qu'on nous inculpes sans doute).

Après la vie enfin la quille !

_________________

_________________
amicalement et dyslexiquement votre,
Lulli
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quelques questions existentielles sans réponses   Sam 21 Jan 2012 - 19:23

- Qu'elles sont vos questions essentielles sur la vie ? Avez-vous déjà trouvé une réponse ?
Pourquoi suis-je vivante, enfin....pourquoi moi ?
ils y avait des centaines de combinaisons possible (ovule/spermato) et c'est sur moi que c'est tombé...je ne comprendrais jamais.


- Qu'attendez-vous de ce monde ? Que souhaiteriez-vous qu'il devienne ?
je n'attend rien du monde, j'en attend plus de moi que du monde, c'est à nous de faire quelque chose car si personne ne fait quelque chose, que va faire le monde ?

- La question qui vous laisse sans réponse. (exit les questions de coeur)
Pourquoi est-il si dur de s'exprimer ?

- Croyez-vous en Dieu ? Dans les deux cas (oui, non ou autre), quel est-il pour vous ? Que vous apporte t-il ?
oui, je crois en dieu, il est comme un pote, il ne m'apporte rien, je lui parle, c'est tout, mais je sais qu'il est là pour moi.

- Espérez-vous que le rêve prenne la place de la réalité ?
Non, la réalité peut elle-même être un rêve, il suffit d'y croire.

- Qu'est ce que la naissance ? Pourquoi existe t-elle ?
je ne sais pas, j'imagine qu'elle existe pour donner de la compagnie a la terre.

- Qu'est ce que la mort ? Est-elle la fin de toute chose ?
la mort est une personne mystérieuse, attirante et mystérieuse... elle n'est pas une fin, elle est un changement.

- Faisons-nous parti d'un rêve, d'une illusion ou d'une réalité ? Que faisons nous la dedans ? Pourquoi sommes-nous là ?
Nous faisons parti de la réalité mais en ce qui concerne notre place....

- Avons-nous un but dans cette vie ? Après notre vie ?
on peut avoir un but ou non, il suffit de choisir. Je pense que l'on ne peut pas parler d'après la vie tant que l'on ne sait rien.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelques questions existentielles sans réponses   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelques questions existentielles sans réponses
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Questions existentielles
» Questions courtes à réponses brèves
» EPISODES IV - V - VI - TOUTES LES QUESTIONS EXISTENTIELLES
» Les questions existentielles de la vie quotidienne
» Questions courtes à réponses brèves

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Au coin du feu :: Philosophons-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: