Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 La protection des animaux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: La protection des animaux.   Sam 8 Oct 2011 - 20:57

Car c'est bien beau de partir dans des délires anti-fourrures sur le forum et de se prendre pour une petite bêbête à poil, mais comment vivez-vous quotidiennement votre relation avec l'exploitation animale ?
Car il ne faut pas se voiler la face, l'homme domine, l'homme réduit en esclavage, l'homme se soucie peu de la vie des autres espèces qui peuplent sa planète.
Depuis l'aube des temps, rien n'a changé. On bouffe toujours de la viande, on utilise toujours le corps de l'animal pour se vêtir ou en guise d'ornements, et ce ne sont pas les actions de trois pauvres péons végétaliens qui vont changer la donne.

XXIème siècle, les scientifiques ont actuellement les moyens pour créer des masses de cellules artificielles destinés à la consommation. La nouvelle viande peut être produite dans les laboratoires, et quand le procédé de fabrication sera au point et à un prix abordable, ça pourrait être la plus grande révolution qu'ait connue l'humanité depuis l'invention de l'agriculture. Plus besoin de tuer. Le "tu ne tueras pas" sera enfin réalisé.

Mais en attendant, il faut bien se nourrir. Comme l'a dit Rima, nous avons remplacé les poils animal par des fibres synthétique ( au moins en Occident), mais il nous faut des protéines pour vivre, protéines ne se trouvant que dans les produits carnés ( me parler pas de soja ou de tofu...), et donc il faut tuer pour les obtenir.
L'homme du XXIème siècle peut faire illusion. Il achète sa viande au supermarché, et ne pense pas manger un animal vivant ( je vois ça avec mon père...), et pourtant... Vous avez tous vu des reportages sur les conditions d'élevage. Des poulets grandissant les uns sur les autres dans des cages minuscules, des porcs gavés, des boeufs élevés aux hormones de croissance... et un conseil, ne mettez jamais les pieds dans un abattoir ou vous serez traumatisé à vie.

Depuis plus de 200 ans, c'est de l'élevage à la chaine. Les animaux vivent pour remplir notre assiette, point barre. C'est triste. Et malgré ce qu'on nous présente à la télé, les gentils éleveurs du bon terroir français, rien n'a changé. Les produits bien vue, marques repères et compagnie ne sont pas chers à cause de ça.
L'humain bouffe. On est 7 milliards à bouffer. Je suis pareil. Je mange de la viande, j'aime le boeuf, je sais d'où vient la viande, mais j'aimerais avoir une autre solution pour me nourrir. Et puis, j'ai bossé en restauration, et je vois les tonnes de nourriture ( viande, poissons, et autres) qu'on jette chaque semaine parce que la date de péremption est atteinte... Des animaux meurent pour aller à la poubelle...

Imaginez si les 7 mililards d'êtres humains mangeaient comme un occidental ? Imaginez les milliards d'animaux qu'il faudrait élever chaque semaine ? Les conditions seraient logiquement de pire en pire, sans compter que les océans seraient dépeuplés...

Je ne me voile pas la face. Je mange, je vis dans ce siècle, je mange, j'ai des habits en cuir, je n'ai pas de délire végétarien, je suis capable de tuer un animal pour ne nourrir, mais ce sont les conditions actuels qui me donnent envie de vomir.
Je souhaite voir apparaître un changement de mentalité chez l'homme. Revenir à un temps de chasse ( style Avatar !) est impossible, il faut bien nourrir notre monde, mais... mais que faire ?

Et vous, quel est votre opinion à ce sujet ? Etes vous un vieux beauf, amateur de vin et de cassoulet qui ne voit l'animal que comme un plat dans son assiette ? Un protecteur farouche de la vie, végétalien ou végétarien ? Un passionné de chasse qui, malgré qu'il puisse acheter sa viande au Super U préfère tuer lui-même, juste pour le plaisir? Quelqu"un de modéré ? Ou vous vous en foutez royalement, du moment que vous avez votre kebab et votre match de ligue 1 ?
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7402
Age : 30
Localisation : Un pied à Minath Tirith, un autre à Riva, le coeur à Port-Réal et la tête sur tatouine
Loisirs : Me prendre pour un rongeur, embêter le chat et faire plein de câlins
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: La protection des animaux.   Sam 8 Oct 2011 - 22:58

Le régime animal repose sur le principe suivant : les forts dominent les faibles, les forts mangent les faibles.
Et à ce jeu-là, l'Homme est au sommet de la chaîne alimentaire, donc il est normal que l'on élève et que l'on mange les autres espèces. Il y a du gâchis certes, mais est-ce seulement dû aux simples citoyens. Ne doit-on pas plutôt chercher du côté des consensus commerciaux et politiques qui imposent des règles de production et de vente qui obligent à jeter la moitié de notre production quand la moitié de la population mondiale crève de faim ?

Donc, oui à la viande.
Oui, à l'utilisation de la peau, de la fourrure et de la graisse des animaux élevés ou péché pour nous nourrir. Pas plus, la chasse comme sport est inutile et sert uniquement à des kékés de se sentir forts avec leur flingues.

::crazy::


_________________
Killing folks is easy, being politically correct is a pain in the ass... Achmed, The Dead Terrorist

I will draw you, Saruman,  as poison is drawn from a wound.
Gandalf
-Je... Je n'arrive pas à y croire ! -C'est pour ça que tu échoues...
Star Wars, Episode V, L'Empire Contre-Attaque

Vous avez un nom qui commence comme une caresse et fini comme un coup de cravache. Cocteau à Marlène Dietrich
Revenir en haut Aller en bas
Rima68
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5104
Age : 23
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 16/01/2010

MessageSujet: Re: La protection des animaux.   Sam 8 Oct 2011 - 23:46

Je ne suis pas contre l'utilisation de la peau d'un animal qu'on mange (peau=vêtement, viande=nourriture, ça va de soit) on est obligé d'agir ainsi à l'état naturel, comme au moyen âge ou dans l'antiquité, ou tout simplement avant que le synthé ait vu le jour. Ce qui est révoltant c'est de tuer pour le plaisir, que ce soit à la chasse pour dire qu'on a chassé et l'animal se retrouve à la poubelle, et contre ceux qui s'habillent de fourrure de pauvres bêtes qu'on ne consomme pas en général (je parle en europe, je sais qu'en Chine ils mangent des chiens) De même lorsqu'on pêche pour le plaisir et qu'on laisse le poisson crever pour rien. Après ça dépend du poisson, il y a plein de carpes dans les étang, mais plus de saumon dans le rhin.
Ma soeur est écolo et végétarienne. Elle ne mange pas de thon car il est en voie de disparition. Elle est très nature, mais utilise le synthé pour s'habiller plutôt que les fourrures (qui sont, soit dit en passant, largement trop chères pour elle). Elle éduque ses trois jeunes enfants à reconnaitre les oiseaux à leurs cri, différencier une chanterelle d'une trompette de la mort et à préserver la nature. Ah, oui, elle mange bio et éduque ses enfants dans ce sens. Je respecte ce qu'elle fait, ses mômes sont très jeunes et elle galère. De plus il y a peu de gamins de quatre ans qui différencient un pigeon d'un aigle (bon j'exagère d'accord, mais quand même) et qui, lorsqu'ils passeront devant une limace, s'arrêteront pour la regarder et ne vont pas s'amuser à la torturer avec un bout de bois.
Après la société a fait de nous des consommateurs. On mange, on bois, on achète sans se soucier d'où proviennent nos ressources. Y compris l'électricité avec le nucléaire. Fessenheim ? J'habite à côté, je serai l'une des première concernée s'il se passe quelque chose. Tous les déchets radioactifs sont dans les forêts d'Alsace, ça fait des dégâts. On n'y peut rien, on ne peux plus vivre sans électricité et c'est le moyen le moins cher qu'on trouvé les occidentaux pour en produire. Après on s'étonne de l'augmentation des cancers et des problèmes de thyroïde...
On produit pourtant trop, trop de viande, de nourriture, de boissons. Alors qu'à quelques kilomètre d'ici des gens meurent de faim, Ilàan a raison. On peut se révolter, mais qui va accepter de refuser de manger son hamburger, son steak frite, son cassoulet, sa choucroute ou son pot-au-feu ?
(et il n'y a pas que la nourriture, on est encouragés à consommer tout et n'importe quoi, les appareils électroniques par exemple, ont conçu pour durer un temps précis et pas plus, alors qu'on pourrait les faire durer des années. Dans le sundgau, dans une ancienne usine de textile, il y a une ampoule, placée en 1910 qui brule encore sans soucis. Pendant cent ans elle a fonctionner pendant des heures et des heures. Mettez une ampoule neuve sur une de vos lampe, on en reparlera dans cent ans, combien de fois il aura fallu changer d'ampoule ?)
Les animaux sont un problème parmi tant d'autre dans l'économie. On peut s'en inquiéter ou non. J'avoue que je mange modérément de la viande, pas tous les jours je cours pas après. Mais j'aime mes spaghettis bolo, un hamburger ou un kebab de temps en temps et une flammekueche avec quelques lardons. On essaie de trouver des produits frai, comme je l'ai dit mon père achète des poulets fermier, mais il est dur de trouver des gens qui élève des vache ou des boeufs. Avant au marché de ma ville, un homme vendait ses oeufs de poule chaque semaine. Ils étaient frai et bons, pas tous de la même couleur, il y avait un clair, un plus foncé, mais c'étaient des vrais oeufs. Il y avait aussi un apiculteur qui faisait son miel. Ces hommes sont à la retraite et au marchés ils te vendent tes oeufs le double du prix du géant casino du coin... et il y a le code imprimer sur ces oeufs... signe que c'est de la revente.
Et puis, Ilàan, les boeufs on ne les a pas que nourris aux hormones. Il n'y aurait pas eu la vache folle sinon. Nos vaches ont été nourrie avec de la farine animale, voilà pourquoi ça a dégénéré et si tu as mangé de cette viande, les microbes mettent quinze ans à se développer dans ton corps avant de déclarer la maladie.
Oui, on cherche à produire plus, au détriment de la nature, au détriment des plus démunis, au détriment de la Terre qu'on finira par détruire un jour si on ne change pas. La société s'est vu imposer cette méthode sans rien dire. Nous sommes tous plus ou moins responsables, mais c'est dur de faire marche arrière. Quant au stock de nourriture qu'on jette alors que les africains crèvent la dalle ? Le prof d'éco nous a assurer que les entreprise ne s'abaisseraient jamais à leur donner ce stock, ça leur couterait trop, tout est contrôlé par l'argent. C'est malheureux, on l'a tous reconnu, mais c'est la loi qui règne actuellement. Soit tu vis en occident et tu vis dans l'abondance soit tu vis dans les autres pays et tu meurt de faim et de soif ou d'autre maladie dont on connait les traitement, mais dont eux n'ont pas les moyen de se le procurer.
Comme niko la dit, "les forts dominent les faibles, les forts mangent les faibles" c'est malheureux que les humains s'abaissent à ça, ça montre que nous ne sommes que des animaux.

Sur ce, bonne soirée.

_________________
"'I wish I had a hundred years' she said very quietly. 'A hundred years I could give to you.'" Patrick NESS A monster calls

https://mescarnetsdecrivain.wordpress.com

Moi, Rima, chatte pottée je fais régner l'ordre sur ce forum, tremblez floodeurs et trolls ! Je veille au grain !
duel

modérateur
Revenir en haut Aller en bas
Wishmaster
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Masculin Nombre de messages : 1414
Age : 28
Localisation : Belfort, France
Loisirs : Lecture, écriture, femme (que la mienne hein) et tout le multimédia, musique, film, série, documentaires
Date d'inscription : 02/03/2010

MessageSujet: Re: La protection des animaux.   Dim 9 Oct 2011 - 11:45

Combat engagé dites-moi.

Dans le 1er message, ilaan parle de la possibilité d'élever "scientifiquement" des animaux, de les créer par des cellules souches etc... Oui mais dans ce cas la sœur de rima ne mangerais pas, ainsi que tout les "écolo". Il y aura toujours quelqu'un pour "foutre la merde". Jamais personne n'est content, bio pas bio (j'avais vu quelque chose la dessus, il s'agit souvent du même produit mis dans un emballage différent, le prix est différent aussi.)

Plein de décision sont largement contestable car personnes ne regarde dans le même sens. Je trouve ça ridicule d'éteindre une race. Comme le loup, ok, pourquoi en remettre dans la nature et les laisser bouffer des brebis sans rien dire, autant les garder en espace protégé. Oui mais une bande de crétin pointera le bon de son nez en disant qu'il faut les laisser en liberté. Ils habitent d'ailleurs à Paris et les seuls animaux qu'ils côtoient sont des rats dans le métro.

Personnellement, comment défendre la cause des animaux qui nous permettent de survivre ? Les animaux que nous mangeons sont créer par l'homme, élever par l'homme et finissent dans le ventre de l'homme, rien de révoltant, sans nous ils ne seraient jamais nés.

Autre chose qui m'énervent, les association européenne et surtout française qui s'obstinent à envoyer de la bouffe et des médocs aux 4 coins du monde alors que le sdf devant leur siège est dans la même merde.

Je hais aussi l'état qui fait flipper la population en parlent de maladies pseudo graves. Tous les 6 mois on a droit à de la nourriture qui finalement n'est pas bonne, ou des matériaux etc... et 6 mois plus tard plus personne n'en parle comme si tout ça n'était plus toxique.

Notre pensée est bien souvent altéré par ce qui nous est montré, et l'état (surtout aujourd'hui) manipule largement ce qui nous est montré.

PS: Rima si tu écris quelques choses de long tu peux séparé les paragraphe, c'est juste moins lourd à lire lol!

_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son,que les gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con !

Le sage cherche la vérité, l'imbécile l'a déjà trouvée.
Bernard Werber
Revenir en haut Aller en bas
Kiku-chan
J'adore ce forum!


Nombre de messages : 397
Date d'inscription : 03/09/2011

MessageSujet: Re: La protection des animaux.   Dim 9 Oct 2011 - 16:41

Citation :
Personnellement, comment défendre la cause des animaux qui nous permettent de survivre ? Les animaux que nous mangeons sont créer par l'homme, élever par l'homme et finissent dans le ventre de l'homme, rien de révoltant, sans nous ils ne seraient jamais nés.

D'abord, l'homme n'a pas "créé" ces animaux-là, il les a manipulé au fil des générations pour en faire de la viande mangeable pour lui. Mais ces races existent au départ, et c'est parce que l'homme sélectionne pour son propre profit que certaines disparaissent aujourd'hui, faute d'espace pour vivre.

Ensuite, personnellement je ne suis pas contre le fait de manger de la viande (même si, à partir du moment où on peut manger du fromage, des œufs, des produits offrant des protéines animales, on pourrait tout-à-fait se passer de la viande elle-même, mais passons). Il y a une différence entre manger des animaux, et massacrer des animaux. Ce que je trouve révoltant, ce n'est pas le fait de les élever pour les manger, c'est la façon dont on les élève, la façon dont on "gère" l'exploitation animale. Exploitation, c'est tout-à-fait le mot.

Ce qui se passe dans les élevages aujourd'hui, c'est tout simplement inhumain. C'est ça qui est révoltant. Élever un animal sainement, et le tuer dignement sans le faire atrocement souffrir, c'est parfaitement possible. Et c'est comme ça qu'il faudrait faire. Mais l'homme fait souffrir, exprès, sous prétexte de rendement, de chiffre. C'est ça qui est inadmissible.

Je pense notamment à la façon dont les bovins souffrent pendant des heures, esquintés, les pieds dans le sang de leurs congénères, avant de se faire brutalement achever. Je pense à l'élevage de canards, où les poussins sont triés dans des conditions ignobles, et toutes les petites femelles broyées vivantes parce qu'on ne garde que les mâles pour faire du foie gras.

Ce sont ces multiples exemples là qui sont révoltants, et contre lesquels il faut se battre. Mais le fait de manger de la viande, ça n'a rien d'abominable. À partir du moment où ça se fait dignement, et humainement.
Revenir en haut Aller en bas
milivice
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Féminin Nombre de messages : 1495
Age : 33
Localisation : Haute-Savoie
Loisirs : rêver (quand mes trolls m'en laisse le temps)
Date d'inscription : 11/08/2011

MessageSujet: Re: La protection des animaux.   Jeu 20 Oct 2011 - 22:16

On est 7 milliards à mangé, et 7 milliards à chie*. Personnellement je m'inquiète plus des déchets que de la pauvre vache qui finit à la poubelle. Parce que si on continue comme ça, on aura plus de terre saine pour que toutes les bestioles vivent!

Et manger de la viande n'est pas indispensable, une fois par semaine suffit amplement, tout comme le poisson (Il y a des toxines dans la viande rouge que l'homme ne sait éliminer). Ne parlons pas du "manger cinq fruits et légumes par jour" slogan inutile qui ne sert qu'à rebooster l'agriculture (espagnole?) sans oublier les produits laitiers (Sachez qu'il ne sert à rien une fois notre croissance finie, seuls les gosses et vieillards en ont besoin).

Alors avant de penser aux pauvres poulets qui ne voit pas le jour, à ces morceaux de viande nés-emballés, réduisez vos consommations de produits inutiles. Il y aura moins de crottes, moins de déchets, moins d'obèses, moins de pollution en tout genre.

Voila mon petit mot ^^

_________________
« En chacun de nous existe un autre être que nous ne connaissons pas.
Il nous parle à travers les rêves et nous fait savoir qu'il nous voit bien différemment de ce que nous croyons être. » Carl Jung
http://voyageursdereve.canalblog.com
Venez voyager avec moi!
Revenir en haut Aller en bas
Kiku-chan
J'adore ce forum!


Nombre de messages : 397
Date d'inscription : 03/09/2011

MessageSujet: Re: La protection des animaux.   Ven 21 Oct 2011 - 13:22

Je ne pense pas que les "déchets" organiques venant de nous soient ceux qui polluent le plus à l'heure actuelle.
Et puis, ce qu'on "chie", à la base, c'est sain pour la terre, puisqu'il y a des tas d'éléments qu'on ne digère pas mais qui se retrouvent utilisés par les micro-organismes ou même les plantes. C'est le fait d'aller aux toilettes dans la maison qui contribue à rendre la terre moins saine (vu tous les produits chimiques qu'on utilise pour traiter ces "déchets").

Non, le problème de la pollution au niveau alimentaire, ce sont les produits chimiques utilisés soient pendant l'élevage (qui n'a pas entendu parler des nitrates en Bretagne à cause de l'élevage de cochons ?) ou les épandages sur les cultures qui abrutissent le sol et le rendent finalement inexploitable, en polluant au passage les rares nappes phréatiques qui "survivent".

C'est le problème au niveau de l'emballage, tous les déchets plastiques, les divers conservateurs et autres, qui se retrouvent soit dans l'eau, soit dans nos urines, donc traiter avec à nouveau des tas de produits chimiques qui finissent à nouveau dans l'eau.

Bref, si on vivait encore comme Cro-Magnon, à consommer complètement l'animal qu'on tue au moment de manger (que ce soit la viande, mais aussi les graisses, les os, etc., pas de gâchis !) et à uriner et déféquer dans la nature, croyez-bien que la Terre se porterait beaucoup mieux !

Ce sont les déchets industriels (comprenant tout ce qui concerne l'industrie des eaux) qui posent problème, pas les nôtres.

Citation :
manger de la viande n'est pas indispensable, une fois par semaine suffit amplement, tout comme le poisson

Tout-à-fait d'accord.
Pour les produits laitiers, en ce qui concerne le calcium, sachez qu'une pêche en contient plus qu'un morceau de fromage (les matières grasses en moins).
En ce qui concerne la vitamine D... euh, c'est quoi cette pub qui dit "votre nouveau yaourt contient 100% de vit D" ? (tout le monde voit de quoi je parle ?)
D'abord, en excès, la vitamine D est nocive pour la santé (les reins l'éliminent, mais ils en souffrent), donc si tu manges deux yaourts, paf. Ensuite, la vit D, on la synthétise nous-même par notre peau via les rayons du soleil. Vieux ou pas, on en est capable. Pas besoin de yaourt pour ça.
Donc, les vieux : mangez des pêches et mettez-vous au soleil ! Au lieu de bouffez des yaourts. Non mais oh.

Et puis, je n'ai pas les preuves scientifiques, mais il semble que le lait de vache soit un facteur qui accroisse le taux d'obésité. Évidemment, le lait de vache est bien plus gras que le lait maternel humain. À la limite, il vaut mieux consommer du lait de brebis, plus proche dans sa composition du nôtre, que le lait de vache (pour les enfants qui en ont besoin, je veux dire). Et puis le lait de brebis, c'est bien meilleur niveau goût (mais ça s'accorde pas dans le café du matin, dommage XD ).

Donc, comme dit milivice, revoir nos habitudes alimentaires est un bon début. Quand on consommera moins d'animaux (la viande elle-même ou le poisson), il y aura forcément moins d'exploitation (tout est question d'argent, inutile de gaspiller pour élever 100 bestiaux quand on n'a besoin que de 10). Et s'il y a moins d'animaux à élever, ça pourra se faire dans de meilleures conditions pour eux.

Citation :
"manger cinq fruits et légumes par jour"

Effectivement, faudrait déjà en trouver qui soient mangeables !! XD Je n'ai jamais compris comment c'était possible, de toute façon. Les nutritionnistes nous recommandent certaines quantités pour chaque produit, mais au final, ça fait des repas absolument gargantuesques ! Jamais je pourrais manger normalement en suivant les recommandations des "nutritionnistes"... je finirai obèse en deux semaines !!

C'est là qu'on voit l'importance des lobbyings industriels...

Revenir en haut Aller en bas
milivice
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Féminin Nombre de messages : 1495
Age : 33
Localisation : Haute-Savoie
Loisirs : rêver (quand mes trolls m'en laisse le temps)
Date d'inscription : 11/08/2011

MessageSujet: Re: La protection des animaux.   Ven 21 Oct 2011 - 13:45

Pour nos "crottes" un extrait d'un site de pollution:http://www.goodplanet.info/Pollutions/Eaux/Pollution-des-eaux-douces/(theme)/1398

La première source de pollution des rivières vient des matières organiques, notamment les excréments humains. D’une part, ils saturent l’eau, empêchant le fonctionnement naturel des écosystèmes, d’autre part, ils introduisent des micro-organismes pathogènes qui transmettent des maladies à l’homme si l’eau n’a pas été épurée avant consommation.

Donc nos crottes polluent et oui...

POur la vitamine D, tu as parfaitement raison, 15min par jour au soleil suffisent et les yaourts genre "actimel", ils ont été obligé de stopper leur pub car mensongère. Idem Activia, des mollécules qui n'existent même pas lol!

Mangez mieux et la terre ira mieux.


_________________
« En chacun de nous existe un autre être que nous ne connaissons pas.
Il nous parle à travers les rêves et nous fait savoir qu'il nous voit bien différemment de ce que nous croyons être. » Carl Jung
http://voyageursdereve.canalblog.com
Venez voyager avec moi!
Revenir en haut Aller en bas
Kiku-chan
J'adore ce forum!


Nombre de messages : 397
Date d'inscription : 03/09/2011

MessageSujet: Re: La protection des animaux.   Ven 21 Oct 2011 - 19:30

Citation :
La première source de pollution des rivières vient des matières organiques, notamment les excréments humains. D’une part, ils saturent l’eau, empêchant le fonctionnement naturel des écosystèmes, d’autre part, ils introduisent des micro-organismes pathogènes qui transmettent des maladies à l’homme si l’eau n’a pas été épurée avant consommation.

D'accord. Ce que je voulais dire, c'est que, normalement, les eaux usées des maisons vont dans des centres de traitements, où on utilise des micro-organismes et/ou des produits chimiques pour "nettoyer"... Avant que ça reparte dans les rivières.

Après, je ne suis pas au fait en ce qui concerne le traitement des eaux usées, donc je ne peux pas dire si c'est important ou pas comme pollution.

Mais je pense quand même que les déchets industriels font quand même plus de mal à la planète. Une fois que les déchets organiques arrivent dans la mer, les écosystèmes terrestres pourraient s'en remettre. S'il n'y avait que ça, honnêtement, la planète s'en sortirait bien... Mais voilà, y a ça, et puis y a tout le reste...
Revenir en haut Aller en bas
milivice
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Féminin Nombre de messages : 1495
Age : 33
Localisation : Haute-Savoie
Loisirs : rêver (quand mes trolls m'en laisse le temps)
Date d'inscription : 11/08/2011

MessageSujet: Re: La protection des animaux.   Ven 21 Oct 2011 - 20:10

Les stations d'épuration ne nettoient pas à 100% nos bouses. Mais c'est sur que les industries font bien plus de mal.

_________________
« En chacun de nous existe un autre être que nous ne connaissons pas.
Il nous parle à travers les rêves et nous fait savoir qu'il nous voit bien différemment de ce que nous croyons être. » Carl Jung
http://voyageursdereve.canalblog.com
Venez voyager avec moi!
Revenir en haut Aller en bas
Rima68
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5104
Age : 23
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 16/01/2010

MessageSujet: Re: La protection des animaux.   Ven 21 Oct 2011 - 20:52

Après les déchets naturels (excréments et autre) on ne peut pas faire autrement, a part si tu tue tous les êtres vivant ; animaux, plantes, humains. Donc suicidaire. C'est une pollution qui existe depuis toujours et qui existera toujours (sauf si tu fait exploser des dizaines de bombes nucléaires qui raseraient tout... donc on résout pas le problème de protéger les animaux...)

_________________
"'I wish I had a hundred years' she said very quietly. 'A hundred years I could give to you.'" Patrick NESS A monster calls

https://mescarnetsdecrivain.wordpress.com

Moi, Rima, chatte pottée je fais régner l'ordre sur ce forum, tremblez floodeurs et trolls ! Je veille au grain !
duel

modérateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La protection des animaux.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La protection des animaux.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Convention Européenne pour la protection des animaux de com
» Le topic de la protection des animaux
» Les animaux et Fort Boyard
» [New]Filtre/protection Outerwears - Contro MMM Mamba Monster
» Les animaux des "Drôles de petites bêtes"

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Au coin du feu :: Philosophons-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: