Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ma fiche pour écrire une histoire de fantasy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hakkrat
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Masculin Nombre de messages : 5919
Age : 30
Localisation : Paris
Loisirs : Ecriture, piano, mangas, séries TV, jeux vidéos, jeux de société, roller
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Ma fiche pour écrire une histoire de fantasy   Dim 18 Mar 2012 - 12:56

[Bonjour à tous !

Cela fait longtemps que je ne suis pas passé par ici, j'espère que tout le monde va bien.
Ci-dessous une fiche que je me suis faite et qui récpitule de façon grossière et incomplète comment je conçois l'écriture d'une histoire en fantasy. Elle est inspirée de nombreux sites sur lesquels je suis allé, et de ma réflexion personnelle.

En espérant que ce soit utile à quelqu'un !
]




Ecrire une histoire de fantasy



Les 4 points cardinaux d’une bonne histoire

 L’intrigue (captivante)
 Les personnages (attachants)
 Le style (agréable)
 Les idées (originales)

L’intrigue

La scène d’ouverture

 Première phrase accrocheuse : elle contient un paradoxe apparent, une rupture de continuité, une imminence, une bizarrerie, un problème qui demande immédiatement à être résolu ; ce peut aussi être un dialogue
 Dès les premiers paragraphes, il doit y avoir de bonnes questions, au moins l’une des suivantes : qui, quoi, pourquoi ? et éventuellement où, quand ? Dans le meilleur cas, le début contient au moins un enjeu majeur de l’histoire
 Certaines informations doivent être fournies, sans noyer le lecteur
 Les personnages, s’il y en a, doivent être parfaitement et aisément identifiables
 Ne pas inclure de flash back, d’explications sur le pourquoi du maintenant ; fuir le plus-que-parfait

Ce que doit contenir une scène / un chapitre

 Une ou plusieurs portes qui s’ouvrent, que ce soit pour l’intrigue secondaire ou principale, et qui appellent à être fermées
 Hormis pour la première scène (et encore), elle doit contenir des éléments qui font écho à des éléments présents dans d’autres scènes antérieures
 Elle doit renforcer si possible et au maximum l’intrigue principale
 Elle doit contenir des tensions

Créer de la tension

 Entre personnages : compétition, hiérarchisation, disputes, non-dits, tensions sexuelles, oppositions sur des valeurs
 Braver l’interdit
 Prix à payer, ce que les personnages peuvent perdre en se lançant dans une action
 Contre-la-montre, compte à rebours
 Prédictions, prophéties
 Elément inconnu qui frappe
 Rupture dans la continuité
 Révélations, coups de théâtres
 Accumulation de tensions

Inclure des intrigues secondaires

 Relations entre les personnages qui fluctuent, se dissolvent, se recréent, se renforcent
 Passé d’un personnage qui refait surface
 Eléments divers (politiques, économiques, météorologiques, …) qui bousculent le décor

La magie

 Elle doit contenir des limites extrêmement précises
 Elle doit avoir un coût

Les personnages

Construire un personnage

 Connaître sa biographie
 Lui donner des habitudes, des manies, des tics ; connaître les raisons de ces habitudes (traumatisme passé, culture, …)
 Lui donner des secrets qu’il ne veut révéler à personne
 Lui donner des défauts, des peurs, des handicaps (obstacles internes)
 Lui donner des contradictions
 Le faire contraster avec les autres personnages, de par son physique et / ou son caractère
 Lui donner des enjeux, des choses à perdre et à gagner
 Lui donner de l’importance : le faire décrire par d’autres en son absence, le mettre au centre des regards

L’ennemi du héros

 Il n’est pas forcément méchant ; en tout cas, il ne doit pas l’être gratuitement
 Il défend une cause en laquelle il croit et il peut la justifier de façon bien argumentée
 Il est à la hauteur du héros

Le style

Eléments de style

 Ne pas faire de fautes : orthographe, grammaire, conjugaison
 Utiliser la bonne syntaxe
 User d’un bon vocabulaire
 Styles indigeste, pauvre, trop riche à éviter
 Choisir le bon point de vue
 Etre clair ; le style ne doit pas occulter le fond
 Dans la mesure du possible et au maximum, suggérer plutôt qu’expliquer

Réussir une description

 Fondre la description dans le mouvement (exemple : personnage qui se déplace dans un lieu et voit ce qu’il y a)
 Ne décrire que ce que le personnage pourrait décrire (exemple : si le personnage a l’habitude d’un lieu, il ne perdra pas de temps à le décrire en détails)
 User des sens, notamment odorat et toucher
 S’attarder sur les détails qui ont de la force, qui sont originaux
 Utiliser le ton du narrateur pour décrire

Elaborer une scène d’action

 User de phrases courtes
 Action jamais lente
 Personnages poussés à leurs limites
 Eventuellement, éliminer un personnage important sans qu’on s’y attende

Les idées

Les clichés

 Le héros est un paysan habitant loin du monde et est orphelin
 Le héros fait partie d’une prophétie, est le fils caché d’un grand roi
 Le héros possède un artefact puissant légué par un proche
 Le héros est formé par un vieux sage reclus dans la montagne
 Le héros est gentil et ses actions sont toutes nobles
 Le héros est un homme et sauve une fille issue d’un milieu favorisé, dont il tombe amoureux
 La fille en question est l’archétype féministe
 Le méchant est méchant, porte un nom comme « Le Maître des Ténèbres »
 Le méchant est caché dans une zone hostile et envoie des hordes de monstres qui sont à sa solde
 Le méchant est un proche parent du héros (le père, le frère)
 Il existe dans le monde un peuple sage, reculé et en voie d’extinction, que le héros va retrouver
 Le monde est divisé en contrées qui s’appellent Azaraël, Endorion, Wrildayen, X’il’podhork
 Il y a des elfes, des nains, des orcs, des géants dans le monde

Un message à faire passer

 Il n’est pas obligatoire d’en avoir un ; divertir simplement peut être le but
 S’il y en a un, il doit être cher à l’auteur
 Il faut se faire l’avocat du diable et ne pas bâtir une histoire pour mettre en valeur une thèse de manière déséquilibrée

Le tapuscrit est prêt ; l’envoi à l’édition

 Estimer mon travail abouti : tous les chapitres me plaisent, aucune phrase ne me semble bancale, je n’ai pas de sensations comme « ce passage pêche, je sais, mais tant pis »
 Envoyer mes coordonnées ; les inclure dans la première page du tapuscrit, les éditeurs peuvent le perdre
 Ne pas écrire une lettre de présentation trop longue ; écrire « voici le titre, le genre, le nombre de pages, le nombre de caractères (espaces compris), le texte lui-même » simplement
 Inclure un synopsis, un résumé, les 30 premières pages ; éviter les cartes, les dessins, les propositions d’illustration
 Respecter les demandes de mise en page des maisons d’édition : généralement, c’est Times New Roman, police 12, interligne 1,5
 Envoyer le tapuscrit à un maximum d’éditeurs ; ne pas hésiter à le renvoyer en cas de refus (on ne tombe pas sur les mêmes personnes dans une même maison d’édition)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ma fiche pour écrire une histoire de fantasy   Dim 18 Mar 2012 - 13:03

J'adore ta liste de clichés ! C'est tout à fait ça ! Et c'est ce que l'on voit dans 90% des romans de Fantasy amateurs ( ou non).

Par contre, je ne suis pas d'accord avec : " Ne décrire que ce que le personnage pourrait décrire (exemple : si le personnage a l’habitude d’un lieu, il ne perdra pas de temps à le décrire en détails)" La, ça dépend de la narration, du point de vue que tu utilises. Interne, externe, omniscient, à quel personne... même si la plupart des romans de Fantasy utilisent le style interne et donc suivent ton conseil.
Revenir en haut Aller en bas
Hakkrat
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Masculin Nombre de messages : 5919
Age : 30
Localisation : Paris
Loisirs : Ecriture, piano, mangas, séries TV, jeux vidéos, jeux de société, roller
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Ma fiche pour écrire une histoire de fantasy   Dim 18 Mar 2012 - 16:27

Je suis entièrement d'accord avec toi pour la description. Il s'agit de ma fiche, j'écris toujours avec un point de vue interne. Wink

_________________
La différence entre ceux qui écrivent des romans et ceux qui n'en écrivent pas, c'est que ceux qui écrivent des romans, écrivent des romans.
Revenir en haut Aller en bas
Rainette
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 3991
Age : 36
Localisation : Ginestas
Loisirs : squatter le forum et faire la blonde.
Date d'inscription : 14/06/2009

MessageSujet: Re: Ma fiche pour écrire une histoire de fantasy   Dim 18 Mar 2012 - 19:25

Bien résumé! je note les dernières lignes... ça peut servir un jour ^^

_________________
J'observe, et je suis toujours là.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Rhacophorus vampyrus !

"nous ne changeons pas avec le temps ; nous sommes pareils aux fleurs qui s'ouvrent, nous ne faisons que devenir un peu plus nous-mêmes."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://la-rainette-rouge.skyrock.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ma fiche pour écrire une histoire de fantasy   Dim 18 Mar 2012 - 19:55

Et pour Rainette, tu as oublié d'indiquer comme point cardinal : "faire que le personnage soit un vampire ou qu'il y ait une intrigue avec un vampire."
Revenir en haut Aller en bas
Rainette
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 3991
Age : 36
Localisation : Ginestas
Loisirs : squatter le forum et faire la blonde.
Date d'inscription : 14/06/2009

MessageSujet: Re: Ma fiche pour écrire une histoire de fantasy   Dim 18 Mar 2012 - 20:09

mais euh Razz d'abord ^^ c'est pas que pour la fantasy ça ::lol:

_________________
J'observe, et je suis toujours là.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Rhacophorus vampyrus !

"nous ne changeons pas avec le temps ; nous sommes pareils aux fleurs qui s'ouvrent, nous ne faisons que devenir un peu plus nous-mêmes."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://la-rainette-rouge.skyrock.com/
Abigaelle
Murène fêlée
avatar

Féminin Nombre de messages : 4577
Age : 44
Localisation : Paris
Loisirs : Ecrire, lire, rêver, le tout en musique, sinon ce serait trop triste !
Date d'inscription : 05/03/2012

MessageSujet: Re: Ma fiche pour écrire une histoire de fantasy   Dim 18 Mar 2012 - 22:06

Merci pour cette fiche très détaillée, j'y ai trouvé des pistes intéressantes.

J'ai bien aimé la liste des clichés et je me suis dit "tiens, j'en ai plus ou moins quatre dans mon histoire, c'est grave ?" (bon, j'ai essayé de gommer l'aspect cliché, mais mes méchants s'appellent quand même les Saigneurs des Ténèbres (non par contre, ce n'est pas une faute d'orthographe dans Saigneurs, c'est volontaire, ça cadre mieux avec les personnages)).

Petite précision complémentaire pour l'envoi aux éditeurs, le tapuscrit doit être imprimé sur le recto seulement (pas très écologique, je sais, mais ce sont les normes) ; mais certains éditeurs commencent à accepter l'envoi sous format électronique. En général, on trouve les informations relatives à l'envoi de tapuscrits sur leurs sites internet.
Revenir en haut Aller en bas
http://rachel-fleurotte.blogspot.fr/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ma fiche pour écrire une histoire de fantasy   Dim 18 Mar 2012 - 22:24

Fiche très bien faite et instructive (ou réinstructive mais ça fait toujours du bien). Par contre avant que je me fasse publier il y beaucouuuuuuuuuuuuup de chemin et un pas que je ne suis pas certain de vouloir franchir, à moins que je ne me mette soudainement à chercher gloire et argent Cool . Sinon pour les clichés, bien gérés je pense qu'ils peuvent ne pas être gênants, bien qu'il y aura alors forcément des parallèles faits avec Tolkien&Cie.
Revenir en haut Aller en bas
Rima68
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5092
Age : 23
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 16/01/2010

MessageSujet: Re: Ma fiche pour écrire une histoire de fantasy   Dim 18 Mar 2012 - 22:33

Certains points sont assez généraux, et peuvent être utiles pour n'importe quel récit... (du style intrigue ou personnages)

En tout cas c'est bien fait Very Happy

_________________
"'I wish I had a hundred years' she said very quietly. 'A hundred years I could give to you.'" Patrick NESS A monster calls

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Moi, Rima, chatte pottée je fais régner l'ordre sur ce forum, tremblez floodeurs et trolls ! Je veille au grain !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Hakkrat
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Masculin Nombre de messages : 5919
Age : 30
Localisation : Paris
Loisirs : Ecriture, piano, mangas, séries TV, jeux vidéos, jeux de société, roller
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Ma fiche pour écrire une histoire de fantasy   Lun 19 Mar 2012 - 8:05

Pour les clichés, je n'ai pas mis "à éviter". J'en ai listés pour essayer, si possible, de fabriquer une histoire qui n'en contienne pas beaucoup ou, si elle en contient, qui les présente sous un angle peut-être original.

Content que la fiche vous aille ! J'essaie de me donner des coups de fouet cette année pour écrire, maintenant que je n'ai plus l'excuse des études (excuse qui a toutefois été remplacée par celle du boulot -__-).


Dernière édition par Hakkrat le Lun 19 Mar 2012 - 12:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rainette
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 3991
Age : 36
Localisation : Ginestas
Loisirs : squatter le forum et faire la blonde.
Date d'inscription : 14/06/2009

MessageSujet: Re: Ma fiche pour écrire une histoire de fantasy   Lun 19 Mar 2012 - 11:19

trop cool, en relisant la liste, je vois que je n'ai aucun cliché dans mes aventures d'Erishun (à part peut être les elfes Very Happy ) yessssssss

_________________
J'observe, et je suis toujours là.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Rhacophorus vampyrus !

"nous ne changeons pas avec le temps ; nous sommes pareils aux fleurs qui s'ouvrent, nous ne faisons que devenir un peu plus nous-mêmes."

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://la-rainette-rouge.skyrock.com/
Mysticus
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Masculin Nombre de messages : 578
Age : 32
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Ma fiche pour écrire une histoire de fantasy   Lun 19 Mar 2012 - 19:30

Merci Hakkrat c'est vraiment intéressant.

Et M***e j'ai plein de cliché Very Happy

_________________
Mysticus

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Shirlette
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Féminin Nombre de messages : 25
Age : 34
Localisation : Martigues
Date d'inscription : 21/03/2012

MessageSujet: Re: Ma fiche pour écrire une histoire de fantasy   Ven 23 Mar 2012 - 16:36

Super fiche, très complète, merci !
Revenir en haut Aller en bas
metaphores
Hey, soyez cool, je suis nouveau!


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 13/05/2017

MessageSujet: Re: Ma fiche pour écrire une histoire de fantasy   Lun 15 Mai 2017 - 20:49

Très instructif ! Merci à toi de ton travail riche et utile !
Revenir en haut Aller en bas
Myfanwi
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Nombre de messages : 12
Age : 20
Date d'inscription : 18/07/2017

MessageSujet: Re: Ma fiche pour écrire une histoire de fantasy   Mer 19 Juil 2017 - 10:51

Alors, alors. En tant qu'auteure de fantasy depuis quelques années, j'aimerai dire que beaucoup de choses ne vont pas avec cette description. Je vais m'expliquer.

Hakkrat a écrit:


La scène d’ouverture

 Première phrase accrocheuse : elle contient un paradoxe apparent, une rupture de continuité, une imminence, une bizarrerie, un problème qui demande immédiatement à être résolu ; ce peut aussi être un dialogue
 Dès les premiers paragraphes, il doit y avoir de bonnes questions, au moins l’une des suivantes : qui, quoi, pourquoi ? et éventuellement où, quand ? Dans le meilleur cas, le début contient au moins un enjeu majeur de l’histoire
 Certaines informations doivent être fournies, sans noyer le lecteur
 Les personnages, s’il y en a, doivent être parfaitement et aisément identifiables
 Ne pas inclure de flash back, d’explications sur le pourquoi du maintenant ; fuir le plus-que-parfait

- FAUX ! La première phrase doit être accrocheuse. Mais pas obligatoirement contenir une bizarrerie ou quoi que ce soit. Un simple fait qui a l'air mystérieux peut faire l'affaire, un personnage qui marche peut faire l'affaire. Basiquement tout peut faire l'affaire, c'est à l'auteur de définir la première phrase qui lui convient. Et puis il faut arrêter, personne (pas même les éditeurs) ne juge un livre sur la première phrase qu'il lit.

- Faux également. Nul besoin de présenter des personnages dans un prologue. Une situation historique, géographique ou un personnage sans nom fait très bien le travail.

- Faux également. Si tu donnes des informations importantes dès le début du livre, pourquoi lire le livre ?

- Faux 'w' Les personnages mystérieux peuvent très bien rester mystérieux tout au long du livre.

- Et... Plutôt vrai. Mais assez faux également. Une partie de l'histoire du pays fonctionne !



Hakkrat a écrit:

Ce que doit contenir une scène / un chapitre

 Une ou plusieurs portes qui s’ouvrent, que ce soit pour l’intrigue secondaire ou principale, et qui appellent à être fermées
 Hormis pour la première scène (et encore), elle doit contenir des éléments qui font écho à des éléments présents dans d’autres scènes antérieures
 Elle doit renforcer si possible et au maximum l’intrigue principale
 Elle doit contenir des tensions

Pas forcément. Un chapitre avec que des tensions, que de l'action ou que des dialogues est un mauvais chapitre car il montre que vous ne gérez pas les différentes phases de votre personnage. Un personnage n'est pas toujours tendu, ce serait invivable Smile De même, pour les éléments antérieurs, ce n'est nullement obligatoire et même déconseillé car ça alourdit inutilement le roman. Vous l'avez lu avant, pourquoi le répéter ? Les lecteurs ne sont pas débiles et font très bien le lien logique.


Hakkrat a écrit:


La magie

 Elle doit contenir des limites extrêmement précises
 Elle doit avoir un coût

Faux ! Si dans ton univers il y a des étudiants, ils n'ont aucune idée des limites de la magie et donc sont incapables d'avoir des limites définies. De même, pour le coût, ça dépend des univers. Il n'y a que dans les contes de fée que la magie doit être remboursée. Si les mages devaient payer à chaque fois qu'ils lancent un sort, il y aurait plus de mages depuis longtemps mdr

Hakkrat a écrit:

Les personnages

L’ennemi du héros

 Il n’est pas forcément méchant ; en tout cas, il ne doit pas l’être gratuitement
 Il défend une cause en laquelle il croit et il peut la justifier de façon bien argumentée
 Il est à la hauteur du héros

Oui, oui et non. Le méchant peut très bien être supérieur sur tous les points au héros. Et surprise : il peut même gagner !

Hakkrat a écrit:

Eléments de style

 Ne pas faire de fautes : orthographe, grammaire, conjugaison
 Utiliser la bonne syntaxe
 User d’un bon vocabulaire
 Styles indigeste, pauvre, trop riche à éviter
 Choisir le bon point de vue
 Etre clair ; le style ne doit pas occulter le fond
 Dans la mesure du possible et au maximum, suggérer plutôt qu’expliquer

Comme dans tous les textes ? C'est pas spécifique à la fantasy. En revanche, je ne suis pas d'accord sur le style riche à éviter. C'est le style riche que les maisons d'éditions recherche. Si vous ne maîtrisez pas les figures de style, les propositions, la grammaire et l'orthographe, votre chance d'être publié ne dépasse pas 10%.

Hakkrat a écrit:

Réussir une description

 Fondre la description dans le mouvement (exemple : personnage qui se déplace dans un lieu et voit ce qu’il y a)
 Ne décrire que ce que le personnage pourrait décrire (exemple : si le personnage a l’habitude d’un lieu, il ne perdra pas de temps à le décrire en détails)
 User des sens, notamment odorat et toucher
 S’attarder sur les détails qui ont de la force, qui sont originaux
 Utiliser le ton du narrateur pour décrire

??? Et donc les narrateurs omnicients ? Ce que tu décris est un narrateur interne. Il y a aussi le narrateur externe, qui ne plonge pas dans le récit, et omnicient, qui connaît tout des personnages et est ULTRA conseillé en fantasy. N'oubliez pas que vos lecteurs ne connaissent RIEN de votre univers, il est donc très important d'avoir des points de repère EN DEHORS du récit.

Hakkrat a écrit:

Elaborer une scène d’action

 User de phrases courtes
 Action jamais lente
 Personnages poussés à leurs limites
 Eventuellement, éliminer un personnage important sans qu’on s’y attende

Au contraire, en combat, il faut que l'action soit ralentie au maximum. Si tu vas trop vite, ta scène est bâclée Smile Et je vous déconseille fortement de tuer un personnage avant les 3/4 du texte.


Hakkrat a écrit:

Les clichés

 Le héros est un paysan habitant loin du monde et est orphelin
 Le héros fait partie d’une prophétie, est le fils caché d’un grand roi
 Le héros possède un artefact puissant légué par un proche
 Le héros est formé par un vieux sage reclus dans la montagne
 Le héros est gentil et ses actions sont toutes nobles
 Le héros est un homme et sauve une fille issue d’un milieu favorisé, dont il tombe amoureux
 La fille en question est l’archétype féministe
 Le méchant est méchant, porte un nom comme « Le Maître des Ténèbres »
 Le méchant est caché dans une zone hostile et envoie des hordes de monstres qui sont à sa solde
 Le méchant est un proche parent du héros (le père, le frère)
 Il existe dans le monde un peuple sage, reculé et en voie d’extinction, que le héros va retrouver
 Le monde est divisé en contrées qui s’appellent Azaraël, Endorion, Wrildayen, X’il’podhork
 Il y a des elfes, des nains, des orcs, des géants dans le monde

Donc toute la Light Fantasy est une mauvaise fantasy ? La Light Fantasy est une Fantasy parodique qui reprend tout ce qui a été créé pour le tourner en dérisoire. Et c'est la forme la plus rependue. En revanche, dans d'autres formes de fantasy, oui, certains clichés sont lourds. En revanche, pour les espèces, c'est totalement faux. Tu peux parfaitement faire du neuf avec de l'ancien. Tolkien l'a lui même fait ! De même pour la femme "féministe". Les femmes en fantasy sont rares. Les femmes fortes en fantasy le sont encore plus. Des femmes féministes, c'est tout ce qu'on demande.

Hakkrat a écrit:

Un message à faire passer

 Il n’est pas obligatoire d’en avoir un ; divertir simplement peut être le but
 S’il y en a un, il doit être cher à l’auteur
 Il faut se faire l’avocat du diable et ne pas bâtir une histoire pour mettre en valeur une thèse de manière déséquilibrée

Totalement faux. Dans un texte, tout, je dis bien tout, doit porter un message. C'est ce qui fait que l'on a de bons livres ou non. Si vous n'avez pas de message ou de morale à faire passer, alors votre livre ne sert à rien car il n'apporte rien au lecteur. Vos personnages, vos descriptions doivent montrer que vous voulez montrer quelque chose au lecteur.

Hakkrat a écrit:

Le tapuscrit est prêt ; l’envoi à l’édition

 Estimer mon travail abouti : tous les chapitres me plaisent, aucune phrase ne me semble bancale, je n’ai pas de sensations comme « ce passage pêche, je sais, mais tant pis »
 Envoyer mes coordonnées ; les inclure dans la première page du tapuscrit, les éditeurs peuvent le perdre
 Ne pas écrire une lettre de présentation trop longue ; écrire « voici le titre, le genre, le nombre de pages, le nombre de caractères (espaces compris), le texte lui-même » simplement
 Inclure un synopsis, un résumé, les 30 premières pages ; éviter les cartes, les dessins, les propositions d’illustration
 Respecter les demandes de mise en page des maisons d’édition : généralement, c’est Times New Roman, police 12, interligne 1,5
 Envoyer le tapuscrit à un maximum d’éditeurs ; ne pas hésiter à le renvoyer en cas de refus (on ne tombe pas sur les mêmes personnes dans une même maison d’édition)

mdr mdr mdr mdr
Donc la relecture on s'en fiche ? Ne publiez jamais un manuscrit après un premier jet, vous foncez juste dans le mur.
Et renseignez vous sur les maisons d'édition, privilégiez les petites maisons en Fantasy, Milady et compagnie vous claqueront juste la porte au nez.

Voilà voilà Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Nicholaï Fazer
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Masculin Nombre de messages : 77
Age : 42
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 11/06/2017

MessageSujet: Re: Ma fiche pour écrire une histoire de fantasy   Jeu 20 Juil 2017 - 20:46

personnellement je préfère mon style,bordélique lol
j'imagine tout dans ma petite tête en fusion nucléaire , j'écris, je modifie , je reviens au début pour changer ou améliorer...
Tout en prenant des notes (même au boulot j'ai mon petit carnet dans la voiture) ou dans le telephone.

_________________
-Je ne suis pas fou , ma réalité est différente de la votre
-3 des 4 voix dans ma tête dorment , la 4eme voudrait savoir si les pingouins ont des genoux
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ma fiche pour écrire une histoire de fantasy   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ma fiche pour écrire une histoire de fantasy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma fiche pour écrire une histoire de fantasy
» [Lien] 5 idées pour écrire une histoire
» Un mot pour décrire...
» Les préparatifs pour écrire un roman
» Site pour écrire le pinyin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Ressources d'écriture :: Cours spécifiques-
Sauter vers: