Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'exercice de la goutte d'eau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Iron
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3286
Localisation : Inconnue
Loisirs : Inconnus
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: L'exercice de la goutte d'eau   Lun 12 Mar 2007 - 16:49

L'exercice de la goutte d'eau est un exercice connu qui fait travailler l'inspiration.


Il consiste à décrire en un maximum de lignes la chute d'une goutte d'eau d'un goulot jusqu'au lavabo. (jolie la triple-rime...)

Je vous laisse l'honneur, je m'y mettrai une autre fois.

Bonne chance
study

_________________
C'est un crapaud je vous dis, un crapaud ! Pas une grenouille.
Revenir en haut Aller en bas
akira
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 5466
Age : 27
Localisation : dans les plaines ou la suisse normande ...
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Lun 12 Mar 2007 - 19:11

Ma taille de guèpe n'a pas son pareil ! Pourtant pour m'extraire de ce tunnel, c'est une épreuve de longue haleine ! Pas coudes pour m'aider et plus d'eau-compagne pour me pousser et me faire glisser !

Je me sens humiliée et génée d'être ainsi coincée. Il aurait mieux valu pour moi de ne jamais être venu et avec toutes les autres gouttes d'eau ne faire qu'une car, ici, je m'ennuie...

Je voulais faire le grand saut pour rejoindre d'autres eaux, mais me voilà en train de fixer le fond du lavabo !
Pfff. J'espère bien ne pas être livrée tout de suite à la stratosphère, en effet, il commence à faire une chaleur d'enfer...

Ho ! Apparement, c'est ce qu'il me fallait ! fondre pour enfin foncer vers le fond !

L'épreuve n'est pas très agréable, l'air pensant que je suis maléable !

Mais bientôt, j'explose à la surface de la faïence rose. Me voilà amputée d'une plus grande part que ma moitié.

Cependant, mon périple n'est pas terminé car il m'avait été force de constater du haut de mon perchoir que toujours, il y avait de l'espoir !
Les humains sont biens malins, parce qu'ils savent que nous n'avons pas de freins (sur des surfaces lisses, entre nous : pas de malice) !

Cet ainsi que je tombe dans le goulot. Heureusement, car j'étais au bout du rouleau et que je mérite un peu de repos ...

_________________
Les arbres timides et forts
La nuit parlent à haute voix
Mais si simple est leur langage
Qu'il n'effraie pas les oiseaux... . . . . ./\. . . . .Marcel Béalu, L'air de la vie
Revenir en haut Aller en bas
http://peinture-noire.over-blog.fr/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Lun 12 Mar 2007 - 21:07

Je suis au bord, je suis presque arrivée !

Voila maintenant quelques minutes que je me bats comme un fou pour tomber. Au départ, tout ce déroulait comme prévu, j'étais avec toutes mes amies, toute excitée à l'idée d'utiliser ce nouveau manège.

Vous rendez vous compte ? Moi qui suis qu'une pauvre goutte qui ne me souviens que d'avoir vécu dans une triste source, j'étais sur le point d'être lancée dans la tuyauterie d'un robinet.

Mes nouvelles amies venu d'en haut, du Ciel m'avaient raconté tant et tant de choses sur le bonheur que l'on éprouvait lorsqu'on s'élançait dans le vide. Et même si ce n'est qu'un petit robinet, ça valait mieux que de rester à stagner sous terre.

Mais lorsque nous avons été lachée, tout est allé mal. Je n'ai pas suivie l'élan... Même cela été trop rapide pour moi. Je me suis retrouvée en fin du jet, puis j'ai été expulsé. Il n'y avait plus de pressions.

Après avoir quelques temps desesperé sur mon pauvre sort, je réalisa que de la lumière perçait. Je n'étais pas si loin !

Heureusement, l'étroit couloir dans lequel j'était n'était pas trop raide. En quelques instant, je fus à l'endroit de la courbure, et, en dessous de moi, le Vide !

Voila enfin ce dont m'avait parlé mes amies gouttes de pluies. Je suis ravie, c'est tout à fait à la hauteur. Je commence à déplacer mon poids vers l'avant, pour tomber tout doucement. Je commence à glisser, mais pas assez rapidement. En effet, la paroi n'est plus aussi lisse que lors de sa prime jeunesse. Je glise difficilement.

Enfin me voila à l'air libre ! Je me sens me détacher peu à peu de mon support, à mesure que tout moi poids passe vers l'avant. Béni soit la loi de l'apesanteur ! Je tombes.

La sensation de vitesse est enivrante. Je perds quelques toutes petites gouttes à mon décrochage, mais ça n'a pas d'importance, je suis de réaliser mon rêve, je suis en train de tomber!

Le gouffre sombre se détache distinctement avec tout ce blanc immaculée qui l'entour. Je vois même une de mes amies que rampe doucement vers lui. Elle a eu quelques problêmes elle aussi. Tant mieux, je ne serais pas totalement seule.

Enfin, si elle arrive à me rattraper


Voila mon texte, je le corrigerais mercredi, je suis un peu pris par le temps, alors je vais en supplies, pardonnez moi pour les multiples fautes qui doivent se cacher de ma vue. Embarassed Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
akira
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 5466
Age : 27
Localisation : dans les plaines ou la suisse normande ...
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Lun 12 Mar 2007 - 21:15

Tu as fait plus de lignes que moi !!! Crying or Very sad

Mais tu as aussi fait à la première personne du singulier... Copiteur ! ::lol:

_________________
Les arbres timides et forts
La nuit parlent à haute voix
Mais si simple est leur langage
Qu'il n'effraie pas les oiseaux... . . . . ./\. . . . .Marcel Béalu, L'air de la vie
Revenir en haut Aller en bas
http://peinture-noire.over-blog.fr/
Darth Globi
J'adore ce forum!
avatar

Masculin Nombre de messages : 289
Age : 29
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Lun 12 Mar 2007 - 21:46

Je n'ai pas eu le temps de me pencher sur la chose, mais j'ai un petit commentaire: pour l'instant, la durée du texte se fait surtout grâce à "l'avant" et "l'après" la chute, mais fort peu sur "le pendant". Vous me direz, c'est dur, mais ça peut être un exercice intéressant de se concentrer particulièrement là-dessus!

Mais les deux premiers jets que nous avons là sont ma foi tout à fait sympathiques! Bon courage à tous.

study study
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Mar 13 Mar 2007 - 8:19

akira a écrit:
Mais tu as aussi fait à la première personne du singulier... Copiteur ! ::lol:

Je m'excuse, mais la première personne, je sais faire que ça ^^'

Et merci Dath Globi pour ton commentaire. C'est vrai que pour la chute en elle-même, je sèche...
Revenir en haut Aller en bas
Iron
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3286
Localisation : Inconnue
Loisirs : Inconnus
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Mar 13 Mar 2007 - 13:19

La goutte se faufila entre le minuscule treillis du goulot. Lentement, elle se laissa glisser jusqu'à découvir le monde extérieur, sa lueur vive et son vacarme assourdissant.

Aussi lisse qu'immaculée, elle rebondit quelque fois avant de se stabiliser et scintilla sous les reflets du soleil. La gravité – agissant sur elle bien plus puissamment que sur les êtres humains – tentait vainement de la faire chuter, de l'obliger à entamer son périlleux voyage qui l'a mènerait jusqu'au fond plat et argenté du lavabo.

Mais la petite goutte était forte et s'agrippait au goulot de toutes ses infimes et délicates forces. Courageuse, elle n'allait pas laisser la gravité la vaincre. Non, ce n'était pas la nature de la Nature.

La gouttelette s'allongea et sa forme sphérique n'était plus. Elle venait de croître du double de sa taille initiale, et la pression de l'attraction terrestre doubla également. La goutte s'accrochait, la goutte résistait.

Pourtant, elle savait qu'elle n'allait pouvoir tenir éternellement. Derrière-elle, d'autres gouttes attendaient, d'autres gouttes – ses soeurs – seraient bientôt à sa place.

La goutte scintilla et rebondit à nouveau. Elle s'allongea encore, se déforma.

Sa lisse surface sembla grandir infiniment. Elle miroita sous les rayons blafards du soleil.

Elle ne voulait pas chuter. Elle ne voulait pas s'écraser.

Mais la gravité n'avait, elle, aucune pitié.

Alors la goutte abandonna. Elle rebondit encore, et tenta en vain de s'agripper au goulot...mais la surface auqueuse de son corps lui en empêcha.

Elle chuta.
Le vent siffla. Elle prit rapidement – violemment, même – une vitesse folle. Le monde sembla tournoyer, virevolter, tout sembla tourner et vriller.

La goutellette scintilla. le vent était affûté.

L'argent du lavabo se rapprochait rapidement. L'argent du lavabo semblait proche désormais...

La gouttellette s'y écrasa. Des centaines de gouttes – plus petites encore – naquîrent à la suite du choc.

Et, une ultime fois, la gouttelette scintilla...

_________________
C'est un crapaud je vous dis, un crapaud ! Pas une grenouille.
Revenir en haut Aller en bas
Darth Globi
J'adore ce forum!
avatar

Masculin Nombre de messages : 289
Age : 29
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Mar 13 Mar 2007 - 17:58

Très poétique! Et la chute dure plus longtemps que dans les textes précédents Razz

Promis, j'arrête bientôt de critiquer et je m'y met.

Juste petit commentaire d'ordre technique: à la lecture, le "Elle venait de croître du double de sa taille initiale" me paraît un tout petit peu lourd. (Ca signifie d'ailleurs qu'elle a multiplié sa taille par 3?)
Mais c'est un infime détail.

Tant qu'on y est, "la pression de l'attraction terrestre" est incorrect. Dire que "l'attraction gravitationnelle s'en retrouva également doublée" ou quelque chose du style serait scientifiquement plus correct lol!

(On pourrait d'ailleurs s'interroger sur la cohérence entre le triplement de taille et le doublement de la force gravitationnelle... J'en déduirais que tu voulais bel et bien faire doubler la taille de cette petite goutte et non la faire tripler!)

Bon ok, je raconte des bêtises.



C'est pas ma faute, ma journée m'a fatiguée. Et le fait que je sois en plein exercice de mécanique explique mes divagations.

Enfin c'est très sympa en tout cas. L'exercice est vraiment intéressant, j'essaie de m'y mettre dans la soirée.


study study
Revenir en haut Aller en bas
Iron
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3286
Localisation : Inconnue
Loisirs : Inconnus
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Mar 13 Mar 2007 - 18:01

Darth Globi a écrit:
Ca signifie d'ailleurs qu'elle a multiplié sa taille par 3?

Ben non... scratch

Elle a multiplié sa taille par 2...le double de sa taille initiale.

Si sa taille initiale était de 2...le double de 2 est 4. Et 2X2 = 4

Mais bon c'est un détail, comme tu dis :pirat:

Merci pour les compliments ::rolling::

_________________
C'est un crapaud je vous dis, un crapaud ! Pas une grenouille.
Revenir en haut Aller en bas
Darth Globi
J'adore ce forum!
avatar

Masculin Nombre de messages : 289
Age : 29
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Mar 13 Mar 2007 - 18:23

"Elle venait de croître du double de sa taille initiale".

Pour moi, l'utilisation du verbe croître indique qu'elle a gagné en plus
le double de sa taille initiale. Ainsi, si on note 1 sa taille initiale, on a:

"nouvelle taille"= 1+2*1=3

Mais c'est un détail
lol!
Revenir en haut Aller en bas
Darth Globi
J'adore ce forum!
avatar

Masculin Nombre de messages : 289
Age : 29
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Mar 13 Mar 2007 - 21:38

C'est le moment. L'observateur attentif sait que la goutte d'eau va tomber. Elle prend du volume, semble prête à s'élancer. Rien ne peut plus l'empêcher de tomber: chacune des molécules la constituant est irrémédiablement attirée par ce "bas", chacun de ses atomes souhaite rejoindre la terre. A défaut de terre, c'est un banal lavabo de pierre qui l'attend. Un lavabo de pierre, qui paraît extrêmement proche à l'observateur -toujours aussi attentif-, terriblement proche de la goutte. C'est à cet instant fugace, lorsque la goutte d'eau n'est plus vraiment sur le robinet, mais ne s'en est pas encore complètement détachée, que cet observateur se rend compte que pour la goutte d'eau, le lavabo n'est sans doute pas si proche que ça. Il se demande alors si la chute sera douloureuse. Mais la goutte d'eau n'est qu'une goutte d'eau, rien de plus. Peut-être une goutte un peu plus dure que les autres. Et ainsi, elle s'élance.

A peine s'est-elle détachée de ce robinet si froid qu'elle tombe, tombe, tombe. L'air aux alentours semble vouloir l'attraper, la kidnapper pour l'envoyer au loin. Comme si cette goutte d'eau n'avait pas le droit de toucher le lavabo. Pourtant, elle tombe. Elle est si rapide que pour l'observateur, la chute n'aura duré qu'un instant. Pourtant, à l'échelle de la goutte d'eau, si celle-ci avait pu penser comme un homme, elle aurait eu le temps de hurler, aussi longtemps qu'un homme chutant du haut de la tour Eiffel. Fort heureusement, la goutte d'eau n'a pas peur, elle ne peut pas hurler. Ainsi, elle file, elle file, toujours plus bas, toujours plus vite. Et soudain, le lavabo est là, proche, tellement proche que la goutte ne connaît plus que lui. L'air semble abandonner la partie, concéder cette victoire à la pierre.

"Plic". L'observateur, plus du tout attentif, entend distraitement le bruit que fait la goutte d'eau lorsqu'elle entre en collision avec le lavabo. Il ne se demande pas quelles dissociations chimiques ont eu lieu lorsque cette goutte d'eau s'est soudainement éparpillée en gouttelettes sur la surface polie du lavabo de pierre. Ça ne l'intéresse pas. C'est la pensée qui l'intéresse, et la goutte d'eau, selon toute vraisemblance ne pense pas.

"Plic". Il a eu une dernière pensée pour son plombier, qu'il va finir par appeler si ce robinet ne cesse de goutter. Et il reprend sa phrase.

"Les puissances de l'imagination..."


Bof. Pas extraordinaire. L'important c'est de participer Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Syl
Je commence à m'habituer
avatar

Nombre de messages : 180
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Mar 13 Mar 2007 - 22:47

Darth Globi a écrit:


Bof. Pas extraordinaire. L'important c'est de participer Very Happy

Peut-être pas, mais c'est ton texte qui est le plus original sur tous ceux postés jusqu'à présent.

Ce n'est que mon humble avis, cela va de soi. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Mer 14 Mar 2007 - 10:40

J'ai rien à redire, il n'est peut-être pas aussi long que les autres mais je pense que ça doit être le meilleur texte.

En plus je suis largué avec toutes vos explications scientifiques et autre...
Revenir en haut Aller en bas
Iron
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 3286
Localisation : Inconnue
Loisirs : Inconnus
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Mer 14 Mar 2007 - 12:34

Un mot.

Chapeau.

_________________
C'est un crapaud je vous dis, un crapaud ! Pas une grenouille.
Revenir en haut Aller en bas
akira
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 5466
Age : 27
Localisation : dans les plaines ou la suisse normande ...
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Mer 14 Mar 2007 - 21:33

Syl a écrit:
Darth Globi a écrit:


Bof. Pas extraordinaire. L'important c'est de participer Very Happy

Peut-être pas, mais c'est ton texte qui est le plus original sur tous ceux postés jusqu'à présent.

Ce n'est que mon humble avis, cela va de soi. Razz

En même temps, qaund j'étais toute seule à avoir posté, c'était origina l geek

Mais j'aime beaucoup... Very Happy

_________________
Les arbres timides et forts
La nuit parlent à haute voix
Mais si simple est leur langage
Qu'il n'effraie pas les oiseaux... . . . . ./\. . . . .Marcel Béalu, L'air de la vie
Revenir en haut Aller en bas
http://peinture-noire.over-blog.fr/
Darth Globi
J'adore ce forum!
avatar

Masculin Nombre de messages : 289
Age : 29
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Mer 14 Mar 2007 - 21:35

Bon, content que ça ne vous paraisse pas si nul que ça. J'ai pas vraiment respecté l'exercice à la lettre, mais bon... Pas d'autres qui ouhaitent présenter un texte?
Revenir en haut Aller en bas
Victor
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Masculin Nombre de messages : 914
Age : 25
Localisation : Dans un dojo
Loisirs : Karaté
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Mar 10 Avr 2007 - 15:32

Darth Globi a écrit:
C'est le moment. L'observateur attentif sait que la goutte d'eau va tomber. Elle prend du volume, semble prête à s'élancer. Rien ne peut plus l'empêcher de tomber: chacune des molécules la constituant est irrémédiablement attirée par ce "bas", chacun de ses atomes souhaite rejoindre la terre. A défaut de terre, c'est un banal lavabo de pierre qui l'attend. Un lavabo de pierre, qui paraît extrêmement proche à l'observateur -toujours aussi attentif-, terriblement proche de la goutte. C'est à cet instant fugace, lorsque la goutte d'eau n'est plus vraiment sur le robinet, mais ne s'en est pas encore complètement détachée, que cet observateur se rend compte que pour la goutte d'eau, le lavabo n'est sans doute pas si proche que ça. Il se demande alors si la chute sera douloureuse. Mais la goutte d'eau n'est qu'une goutte d'eau, rien de plus. Peut-être une goutte un peu plus dure que les autres. Et ainsi, elle s'élance. on dirait Bernard Werber

A peine s'est-elle détachée de ce robinet si froid qu'elle tombe, tombe, tombe. L'air aux alentours semble vouloir l'attraper, la kidnapper pour l'envoyer au loin. Comme si cette goutte d'eau n'avait pas le droit de toucher le lavabo. Pourtant, elle tombe. Elle est si rapide que pour l'observateur, la chute n'aura duré qu'un instant. Pourtant, à l'échelle de la goutte d'eau, si celle-ci avait pu penser comme un homme, elle aurait eu le temps de hurler, aussi longtemps qu'un homme chutant du haut de la tour Eiffel. Fort heureusement, la goutte d'eau n'a pas peur, elle ne peut pas hurler. Ainsi, elle file, elle file, toujours plus bas, toujours plus vite. Et soudain, le lavabo est là, proche, tellement proche que la goutte ne connaît plus que lui. L'air semble abandonner la partie, concéder cette victoire à la pierre.

"Plic". L'observateur, plus du tout attentif, entend distraitement le bruit que fait la goutte d'eau lorsqu'elle entre en collision avec le lavabo. Il ne se demande pas quelles dissociations chimiques ont eu lieu lorsque cette goutte d'eau s'est soudainement éparpillée en gouttelettes sur la surface polie du lavabo de pierre. Ça ne l'intéresse pas. C'est la pensée qui l'intéresse, et la goutte d'eau, selon toute vraisemblance ne pense pas.

"Plic". Il a eu une dernière pensée pour son plombier, qu'il va finir par appeler si ce robinet ne cesse de goutter. Et il reprend sa phrase.

"Les puissances de l'imagination..."


Bof. Pas extraordinaire. L'important c'est de participer Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://ecrire.ingoo.us/espace-personnel-des-membres-f43/espace-p
Victor
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Masculin Nombre de messages : 914
Age : 25
Localisation : Dans un dojo
Loisirs : Karaté
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Mar 10 Avr 2007 - 15:33

on dirait Werber
Revenir en haut Aller en bas
http://ecrire.ingoo.us/espace-personnel-des-membres-f43/espace-p
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Mar 22 Mai 2007 - 18:51

Plic ploc...

Elles y sont toutes parvenues, et moi avec peur j'attend le bon moment. Mais y en a-t-il un? Je ne sais. Mentement je me glisse dans le long tunnel. La liberté m'attend. Enfin je serais libre de faire ce que bon me semblera avec mes amis. Et pourtant, un doute persiste. J'ai peur. Peur qu'une fois là-bas, un danger me guette. Les anciens nous ont pourtant toujours avertit:
" N'y allez jamais! La liberté est plus dangereuse que la captivité! De mutliples dangers viendront à vous! Des clans se formeront! Oubliez la liberté!"

Qu'importe, il me faut vérifier par moi-même, découvrir ce qui nous attend tous là bas. Je m'aggripe au tunnel et avec nonchalence je le descend. Une marche, deux marches... J'en vois presque la fin. Mère, père! Vous seriez fiers de moi! Fiers de tout ce que j'ai accompli jusqu'ici. Et soudain, une immense clarté me submerge. La liberté tant attendue est à quelques mètres de moi! Je me lâche et me sens tomber...

Je regarde en bas pendant ma chute. Et soudain je panique. Dans un ultime effort je me tiens au bord. J'aperçois un vide, immense, dangereux, meurtrier. Mes amies sont toutes là, mélangées, elles ne forment plus qu'un. Les anciens avaient raison. Je tiens bon. Je veux remonter! Mais mes forces me lâchent petit à petit. Mère, père, je mourrais dignement!

Je lâche prise et je tombe...adieu

( fait en cinq minutes alors ne soyez pas trop durs dans les critiques ^^ )
Revenir en haut Aller en bas
myrthe
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Féminin Nombre de messages : 1522
Age : 28
Localisation : Zeist, Pays-Bas
Loisirs : lecture, sieste et vélo ^^
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Mar 22 Mai 2007 - 18:56

Oh mon dieu ! Mais quelle horreur !
Nan, je plaisante, j'aime beaucoup .... ^^ plic! ploc !

_________________
Les livres sont la seule addiction qui mérite que l'on meure drogué.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Mar 22 Mai 2007 - 18:57

merci myrthe lol!
Revenir en haut Aller en bas
myrthe
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Féminin Nombre de messages : 1522
Age : 28
Localisation : Zeist, Pays-Bas
Loisirs : lecture, sieste et vélo ^^
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Mar 22 Mai 2007 - 22:14

Vous n'y échapperez pas! Voici l'exercice de la goutte version myrthe, en rimes bien sur ! ^^ --> et sonnet en alexandrins s'il vous plait !

Voici venir ami, l’histoire d’une goutte d’eau,
Fondue dans la masse et noyée dans ses sœurs,
Au fond de la bouteille où elle demeure,
Un jour, elle se rendit au bord du grand goulot.

Mais le précipice, ô combien était haut !
Le liquide s’effraie, et se fige de peur,
Mais notre goutte, elle, surmonte sa frayeur,
Puis elle s’envole, elle fait le grand saut!

La goutte s’émerveille, les nuages défilent,
Elle aperçoit le sol qui, enfin, se profile.
Il fut cours le chemin, elle est enfin rendue.

Qu’elle est douce la musique de l’eau glissante,
Vers le néant, le vide, vers l’émail ruisselante
Enfin, voici venir l’oubli tant attendu.

_________________
Les livres sont la seule addiction qui mérite que l'on meure drogué.



Dernière édition par le Mar 22 Mai 2007 - 22:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
myrthe
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Féminin Nombre de messages : 1522
Age : 28
Localisation : Zeist, Pays-Bas
Loisirs : lecture, sieste et vélo ^^
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Mar 22 Mai 2007 - 22:15

::love:: Mmmmm ^^ .... J'aime faire des rimes ::love::

_________________
Les livres sont la seule addiction qui mérite que l'on meure drogué.

Revenir en haut Aller en bas
akira
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 5466
Age : 27
Localisation : dans les plaines ou la suisse normande ...
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Mar 22 Mai 2007 - 22:22

Vraiment joli !

_________________
Les arbres timides et forts
La nuit parlent à haute voix
Mais si simple est leur langage
Qu'il n'effraie pas les oiseaux... . . . . ./\. . . . .Marcel Béalu, L'air de la vie
Revenir en haut Aller en bas
http://peinture-noire.over-blog.fr/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Mar 22 Mai 2007 - 22:52

bravo myrthe!! très joli ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Mer 23 Mai 2007 - 12:11

Oooh, c'est beau !

Le cote obscur du flood a vraiment de la chance de te compter dans ses rangs, les rimes... c'est si dur ! (enfin, pour moi... Crying or Very sad )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'exercice de la goutte d'eau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'exercice de la goutte d'eau
» Exercice de diction.
» "COLD RESPONSE" : exercice de l'armée de Terre
» exercice corps pastel
» Mon premier essai d'une goutte d'eau dans une rose...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Exercices d'écriture-
Sauter vers: