Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Questions philosophiques sur l'écriture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Questions philosophiques sur l'écriture   Sam 26 Mai 2012 - 23:31

Ba oui ! Comme c'est un forum d'écriture, ce serait intéresser de philosopher sur l'écriture ! Smile

Alors je vous propose déjà deux questions :
_ Selon vous, comment l'écriture peut-elle sauver du péché et éloigner de la violence ?
réf à une citation de Alice Walker : "Ecrire m'a sauvée du péché et de l'embarras de la violence"

_ Pour qui et pour quoi faut-il écrire ?

A vos neurones ! :👅:
Revenir en haut Aller en bas
Tiyan
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Masculin Nombre de messages : 417
Age : 21
Localisation : Belgique
Loisirs : écrire pendant le blocus :p
Date d'inscription : 18/04/2012

MessageSujet: Re: Questions philosophiques sur l'écriture   Dim 27 Mai 2012 - 19:12

ms réponses:

- Ah mon avis, écrire permet de trouver des mots ( au propre comme au figuré) pour exprimer ses sentiment, ça permet de mieux se comprendre soit même et nous aise à trouver des alternatives.

- Il faut d’abord écrire pour soit mais on peut aussi écrire pour les autres. pour soit, car comme dit plus haut, ça nous aide et pour les autres car se qui nous aide, ça peut aussi aider les autres. (houla, je fait beaucoup de répétition Very Happy )

Revenir en haut Aller en bas
fosiliaz
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Masculin Nombre de messages : 1162
Age : 22
Localisation : Pas loin du pôle nord, au milieu des cartons
Loisirs : judo, tennis de table, lire et bien entendu écrire
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Questions philosophiques sur l'écriture   Dim 27 Mai 2012 - 19:35

écrire permet, je crois, de se mettre dans la peau d'un ou plusieurs "autres", nos personnages, de réfléchir le fonctionnement des êtres humains, leurs réactions, leurs psychologies, leurs pensées. En gros ça aide à être empathique.
Ecrire est aussi le moyen de faire passer des sentiments, d'évacuer ses émotions et de fuir la réalité l'espace d'un moment...
Par conséquent, on écrit toujours d'abord pour soi, par plaisir, mais il faut tout de même penser à un lecteur éventuel...
Voilà !
Revenir en haut Aller en bas
Abigaelle
Murène fêlée
avatar

Féminin Nombre de messages : 4577
Age : 44
Localisation : Paris
Loisirs : Ecrire, lire, rêver, le tout en musique, sinon ce serait trop triste !
Date d'inscription : 05/03/2012

MessageSujet: Re: Questions philosophiques sur l'écriture   Dim 27 Mai 2012 - 19:58

Je pense que l'écriture peut être un exutoire, notamment pour des pulsions de violence (mieux vaut tuer quelqu'un sur le papier que de garder cela en soi ou de risquer de passer à l'acte...), et d'autres sentiments : les déverser sur le papier permet de prendre du recul et de faire sortir des choses qui pourraient vous miner.

Pour qui écrire ? On commence toujours par écrire pour soi, et ensuite on décide si on a envie de partager ses écrits avec des lecteurs ou non.
Je pense que quand on écrit des choses très personnelles, parfois introspectives, comme un journal, on conserve ces écrits à l'abri du regard.
Par contre, quand on écrit un roman, c'est pour faire vivre une histoire qu'on a envie de lire d'abord, et de partager avec d'autres ensuite.

Pour moi, le plus beau partage est celui que je reçois depuis que je suis sur ce forum, quand j'ai commencé à mettre en ligne les premiers chapitres de mon roman et que j'ai eu en retour les commentaires des membres qui l'ont lu, l'avis des lecteurs est quelque chose de précieux pour celui qui écrit et c'est souvent rare de l'avoir.

_________________
Il n'y a pas de problèmes, il n'y a que des solutions (et c'est valable aussi bien dans l'écriture que dans la vie !)

"L'homme est un loup pour l'homme... et un gros con pour le loup." Evil or Very Mad

"Et alors la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu..." : http://www.youtube.com/watch?v=_Qg3Rk-B09o
Revenir en haut Aller en bas
http://rachel-fleurotte.blogspot.fr/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Questions philosophiques sur l'écriture   Dim 27 Mai 2012 - 20:26

J'aime bien vos réponses, Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Tiyan
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Masculin Nombre de messages : 417
Age : 21
Localisation : Belgique
Loisirs : écrire pendant le blocus :p
Date d'inscription : 18/04/2012

MessageSujet: Re: Questions philosophiques sur l'écriture   Dim 27 Mai 2012 - 20:32

Et toi? Tu en pense quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Abigaelle
Murène fêlée
avatar

Féminin Nombre de messages : 4577
Age : 44
Localisation : Paris
Loisirs : Ecrire, lire, rêver, le tout en musique, sinon ce serait trop triste !
Date d'inscription : 05/03/2012

MessageSujet: Re: Questions philosophiques sur l'écriture   Dim 27 Mai 2012 - 21:10

Oui, comme Tiyan, je te retourne la question, quel est ton avis sur le sujet ?

_________________
Il n'y a pas de problèmes, il n'y a que des solutions (et c'est valable aussi bien dans l'écriture que dans la vie !)

"L'homme est un loup pour l'homme... et un gros con pour le loup." Evil or Very Mad

"Et alors la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu..." : http://www.youtube.com/watch?v=_Qg3Rk-B09o
Revenir en haut Aller en bas
http://rachel-fleurotte.blogspot.fr/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Questions philosophiques sur l'écriture   Dim 27 Mai 2012 - 22:29

Embarassed Embarassed Embarassed euh... *mode timide ON* euh... Embarassed Embarassed Embarassed

Et bien je pense qu'écrire est un art, quand nous écrivons pour dire quelque chose, quand écrire sert à quelque chose et nous permet de penser (même sans nous en rendre forcément compte.) On pourrait très bien écrire pour ne rien dire. Alors que si on considère l'écriture comme un art, comme la musique ou la peinture, alors elle pourrait dire ce qu'on n'ose pas dire oralement, ce qu'on ne saurait parler. Cependant, l'écriture reste des mots, une langue. Le paradoxe : comment l'écriture pourrait-elle écrire ce qu'on ne pourrait dire ?
Et bien par la pensée. Elle demande une réflexion, une pensée intérieure. Pour écrire, il faut avoir conscience de soi-même. Un enfant commence par écrire son prénom pour apprendre à écrire : la première chose qui le qualifie lui, et qui le raccroche au monde qui l'entoure.
Ecrire serait alors une prise en compte de soi-même, et pour les plus intellectuels, ce serait une véritable introspection, regard sur l'intériorité et philosophie.

Aussi, dans la société, surtout dans notre société d'aujourd'hui, nous ne savons plus parler, nous ne savons plus communiquer entre nous. dire "je t'aime", ou bien oser s'exprimer et dire nos sentiments à nos amis, quand ca ne va pas... Ne pas se dire nos défauts entre couple peut aboutir à un divorce très dur, ou une rupture atroce entre deux amis très liés... Et encore pire, dans la société, nous avons de plus en plus une population qui ne sait pas communiquer, ni écrire, et ca peut aboutir à des excès de violence. Violence verbale ou physique car on ne sait pas comment s'exprimer ni agir autrement. Société dit communauté, et ca induit forcément un besoin énorme de communication. On devrait apprendre aux gens à parler, à communiquer. Ce qui aiderait à mieux se connaître, puis enfin permettrait une société bien meilleure. Ca réduirait le côté superficiel qui s'accentue. Pourquoi des forums, pourquoi des réseaux sociaux ? Parce que les gens ne savent plus communiquer entre eux, ont besoin d'affection, ont besoin de se créer un monde où ils sont rassurés. Les timides ne sont alors plus timides, derrière leur écran, on ose parler. L'écriture sur forum pourrait être alors un ultime moyen de nous faire progresser un peu, pour les plus jeunes qui arrivent directement, en pleine adolescence, dans le monde internet des forums et des réseaux sociaux (j'en ai fait partie...)
L'écriture peut aussi être l'expression d'une violence. Un cri. La poésie peut être une manière comme une autre de formuler ce qu'on a sur le coeur, de façon détournée.

Enfin, l'écriture permet de laisser une trace, un souvenir, une empreinte immortelle de nous-même. Quelque part, notre esprit est apaisé quand nous avons écrit car nous pouvons nous relire, réécrire pour modifier, et quand nous serons mort... peut-être que nos écrits perdureront et que quelqu'un les lira.
Par ailleurs, il y a aussi les autres, la société : mon écrit peut être aussi publié, montré, peut être une leçon pour les autres, une aide, un échappatoire de se sentir entendu, soutenu.

Je n'ai pas d'autres idées pour l'instant... J'espère que je ne vous ai pas ennuyés et que je n'ai pas raconté trop de bêtises...
Revenir en haut Aller en bas
Tiyan
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Masculin Nombre de messages : 417
Age : 21
Localisation : Belgique
Loisirs : écrire pendant le blocus :p
Date d'inscription : 18/04/2012

MessageSujet: Re: Questions philosophiques sur l'écriture   Lun 28 Mai 2012 - 10:56

c'est un bonne réponse.
Ne t'en fait pas, je n'ai pas vu de "bêtise" Wink
Revenir en haut Aller en bas
fosiliaz
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Masculin Nombre de messages : 1162
Age : 22
Localisation : Pas loin du pôle nord, au milieu des cartons
Loisirs : judo, tennis de table, lire et bien entendu écrire
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Questions philosophiques sur l'écriture   Lun 28 Mai 2012 - 12:37

Il n'y a pas de "bêtises" qui tiennent. L'écriture est propre à chacun : chacun y trouve un intérêt ou un réconfort personnel. Il n'y a pas de bonnes réponses ou de mauvaises réponses mais, je pense, autant de réponses différentes et valables que d'écrivains...
Revenir en haut Aller en bas
Tiyan
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Masculin Nombre de messages : 417
Age : 21
Localisation : Belgique
Loisirs : écrire pendant le blocus :p
Date d'inscription : 18/04/2012

MessageSujet: Re: Questions philosophiques sur l'écriture   Lun 28 Mai 2012 - 13:33

en disant bonne réponse, je disais qu'elle était bien expliquée et bien développée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Questions philosophiques sur l'écriture   Lun 28 Mai 2012 - 13:47

Ba... merci ! Very Happy Juste que comme l'écriture voir la philo peut être personnelle, ca peut être un peu intimidant d'oser parler... Et comme j'avais plusieurs choses à dire, j'avais peur d'en faire trop, d'ennuyer aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Chymaille
J'adore ce forum!
avatar

Féminin Nombre de messages : 312
Age : 30
Localisation : Paris
Loisirs : Ecrire (évidemment), les jeux vidéos, la lecture, la musique, programmer
Date d'inscription : 18/11/2011

MessageSujet: Re: Questions philosophiques sur l'écriture   Lun 28 Mai 2012 - 14:55

Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise réponse... Hem.

Je plussoie Fosiliaz. L'écriture c'est perso, c'est intime même parfois, on n'écrit pas tous la même chose ni dans le même but. En fait j'ai tendance à penser que la question de départ a autant de réponse qu'il existe d'écrivains, si on va au fond des choses.

_________________
"Everything in life is important,
Important things are simple, simple things are never easy." (E. A. Murphy) (comme quoi...)
"S'il n'y a pas de solution, alors il n'y a pas de problème."
"Everbody is a genius. But if you judge a fish by its ability to climb a tree, it will live its whole life believing that it is stupid." (A. Einstein)

Avatar by Viddharta

Ma fic du moment : Etincelle
Mon site : Chymaille et son monde
Revenir en haut Aller en bas
fosiliaz
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Masculin Nombre de messages : 1162
Age : 22
Localisation : Pas loin du pôle nord, au milieu des cartons
Loisirs : judo, tennis de table, lire et bien entendu écrire
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Questions philosophiques sur l'écriture   Lun 28 Mai 2012 - 15:13

Citation :
autant de réponses différentes et valables que d'écrivains...

Citation :
En fait j'ai tendance à penser que la question de départ a autant de réponse qu'il existe d'écrivains, si on va au fond des choses.
C'est exactement ce que voulais dire...
Revenir en haut Aller en bas
Chymaille
J'adore ce forum!
avatar

Féminin Nombre de messages : 312
Age : 30
Localisation : Paris
Loisirs : Ecrire (évidemment), les jeux vidéos, la lecture, la musique, programmer
Date d'inscription : 18/11/2011

MessageSujet: Re: Questions philosophiques sur l'écriture   Lun 28 Mai 2012 - 15:49

... Ouh purée je suis fatiguée moi.

_________________
"Everything in life is important,
Important things are simple, simple things are never easy." (E. A. Murphy) (comme quoi...)
"S'il n'y a pas de solution, alors il n'y a pas de problème."
"Everbody is a genius. But if you judge a fish by its ability to climb a tree, it will live its whole life believing that it is stupid." (A. Einstein)

Avatar by Viddharta

Ma fic du moment : Etincelle
Mon site : Chymaille et son monde
Revenir en haut Aller en bas
Tiyan
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Masculin Nombre de messages : 417
Age : 21
Localisation : Belgique
Loisirs : écrire pendant le blocus :p
Date d'inscription : 18/04/2012

MessageSujet: Re: Questions philosophiques sur l'écriture   Lun 28 Mai 2012 - 17:22

Citation :
En fait j'ai tendance à penser que la question de départ a autant de réponse qu'il existe d'écrivains, si on va au fond des choses.
heureusement d’ailleurs, sinon, ce serait presque toujours la même chose!
Revenir en haut Aller en bas
hardkey
Tueur de caniches
avatar

Masculin Nombre de messages : 1626
Age : 23
Localisation : Ankh-Morpok bien sur!
Loisirs : Manger, dire n'importe quoi, écrire n'importe quoi, n'importe quoi n'importe quoi
Date d'inscription : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Questions philosophiques sur l'écriture   Lun 28 Mai 2012 - 17:49

Alors, la réflexion sur l'écriture...
C'est assez particulier comme sujet, même si c'est proche de l'art.

Personnellement, je dirais que pour moi le but de l'écriture c'est en quelque sorte de rendre mes idées vivantes.
Je m'explique : Toutes les conneries qui flottent dans ma tête n'ont pas de "vie", ce ne sont par définition que des idées.
Cependant, si je les met sur le papier, tout à coup ces idées deviennent un personnage, une histoire, un décor qui peut prendre vie dans la tête d'autres personnes, les lecteurs.
Ainsi, ce que je considère comme un partage est aussi un besoin de faire vivre ces embryons d'histoire.

Et comme je suis accessoirement un mec, ça sera plus ou moins le seul moyen que j'aurais jamais de donner la vie.

Mais encore une fois, c'est mon opinion.

_________________
"Sad is happy for deep people"
Sally Sparrow

"Time is like a drug. To much of it kills us"
Terry Pratchett

"Les vrais artistes ne méprisent rien ; ils s'obligent à comprendre au lieu de juger"
Albert Camus

"J'ai toujours jugé l'imbécilité d'un homme à son niveau de certitudes."
Iron
Revenir en haut Aller en bas
Cry Noir
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Masculin Nombre de messages : 455
Age : 24
Localisation : Glandland
Loisirs : Glander
Date d'inscription : 28/03/2011

MessageSujet: Re: Questions philosophiques sur l'écriture   Lun 11 Juin 2012 - 23:25

Prunelle a écrit:
_ Selon vous, comment l'écriture peut-elle sauver du péché et éloigner de la violence ?
réf à une citation de Alice Walker : "Ecrire m'a sauvée du péché et de l'embarras de la violence"

Pour commencer, je dirai que l'écriture seule ne faire ni l'un ni l'autre. C'est un exercice, un outil par lequel chacun peut accomplir différentes choses. Ensuite, si elle peut effectivement avoir ce genre d'effet (comme la pratique d'un sport ou d'une religion, etc...) je suis certain qu'elle est également susceptible de provoquer l'effet parfaitement inverse. Alors maintenant comment ?
L'écriture est un acte, et comme tout acte elle a nécessairement un but, une motivation propre à celui ou celle qui agit. On peut s'en servir pour extérioriser ses peurs, ses doutes ou pour y faire face. On peut ne vouloir que défier le monde, chercher la reconnaissance ou pour dénoncer. Ce qui importe c'est ce que chacun choisi d'exprimer à travers l'action d'écrire.

Prunelle a écrit:
_ Pour qui et pour quoi faut-il écrire ?

C'est une question plus personnelle, les réponses sont forcément subjectives. Personnellement je n'écris que pour moi. J'écris certes pour être lu, peut-être même pour être reconnu et apprécié, mais cela reste avant tout pour moi, pour mon propre plaisir et pas celui de mon ou mes lecteurs, quels qu'ils soient.
Ensuite pour quoi ? Je demanderai plutôt, pour quoi n'écririez vous pas ? Réponse : Pour rien. J'écris pour tout, je souhaite atteindre tout ce qui existe, toucher du bout de ma plume (ça faisait moins classe avec "clavier") les plus grandes questions et les plus ridicules désirs. Je veux comprendre, embrouiller, créer, détruire, aimer, hair, vivre et mourir dans l'écriture. Tout mérite d'être écris à mes yeux. Par l'écriture, chacun est Dieu et le Diable. Libre à tous d'être comme ils le souhaitent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Questions philosophiques sur l'écriture   Jeu 14 Juin 2012 - 20:41

Cry Noir a écrit:
J'écris pour tout, je souhaite atteindre tout ce qui existe, toucher du bout de ma plume (ça faisait moins classe avec "clavier") les plus grandes questions et les plus ridicules désirs. Je veux comprendre, embrouiller, créer, détruire, aimer, hair, vivre et mourir dans l'écriture. Tout mérite d'être écris à mes yeux. Par l'écriture, chacun est Dieu et le Diable. Libre à tous d'être comme ils le souhaitent.

Prunelle aime ça, Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Questions philosophiques sur l'écriture   

Revenir en haut Aller en bas
 
Questions philosophiques sur l'écriture
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Phrases complexes
» Phrases philosophiques
» [SOFT] Zone d'écriture sur le HD2
» Des ateliers d'écriture dans vos régions
» Livre - "Le fantôme de l'opéra" de Gaston Leroux

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Au coin du feu :: Philosophons-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: