Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ne te retourne pas !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Bleux
Hey, soyez cool, je suis nouveau!


Masculin Nombre de messages : 21
Age : 23
Localisation : Cergy
Loisirs : Saxophone, chant, écriture, les gens.
Date d'inscription : 06/01/2014

MessageSujet: Re: Ne te retourne pas !   Jeu 9 Jan 2014 - 19:40

Je me tente à l'exercice, pas de brouillon, rien, si ce n'est l'envie la volonté, l'idée ?
Ah oui l'idée, tiens, parlons en de l'idée. Je partirais bien ainsi:
La lune dévoilait la purge qui s'étalait aux yeux d'Orian, petite garçon sans bruit, ca n'a pas de sens voyons. Je ne peux pas corriger ma ponctuation j'imagine ? ça va être bien dur je crois. La lune ? Pourquoi je place ici une lune ? La nuit, moment de tous les crimes ? Et cette purge ? On y verrait une guerre ? Un génocide quelconque ? Un génocide n'est jamais quelconque ! C'est dans cet exercice qu'on découvre un peu tout ce beau monde qui nous habite. Si je me crois beau ? non ! Enfin, pas plus que la moyenne quoi. Enfin la moyenne des gens dit ça, ce qui rabaisse infiniment ma propre beauté... Suis-je si laid ? La laideur est subjective, moi je suis objectif ! Je ne ressemble donc à rien. Je me demande si dans cet exercice on atteint pas un certain seuil d'objectivité à ne rien interprété, à faire que le seul lien entre l'écran et l'esprit soient les doigts. Un bel exercice de surréaliste ! Bref, étais-je à mes lunes ? Ma lune, restons poli ! Aurais-je glissé vers ces choses interdites ? Ca devient inintéressant là. Cessons. Pourquoi du pluriel, est-ce ainsi que tu te parles en restant poli ? Non, si je devais rester poli en parlant de moi je me traiterais de grosse larve. Bref, un bel exercice pas tout à fait fertile dont le seul but et d'écrire sans fin un texte qui n'a pas de début. Sans début ni fin qu'y a-t-il donc ? Un milieu ? Ranger vos réponses toute faite ! Il y a
Revenir en haut Aller en bas
Cendrayliss Perlasanguis
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Féminin Nombre de messages : 64
Localisation : Les catacombes de l'Ensalma
Loisirs : Thanatopraxie / Confection à vif / et plein d'autres activités passionnantes !
Date d'inscription : 08/01/2014

MessageSujet: Re: Ne te retourne pas !   Mer 15 Jan 2014 - 19:22

Saveur, suave délectation qui l'envahit, malencontreusement, l'envie le submerge, une sensation étrange remonte de la pointe de ses orteils jusqu'à sa nuque telle une vague. Pris d'un vertige, ne pouvant contrôler ce mouvement, il envoie sa tête en arrière, poussant un soupir étouffé, une main vient se coller contre sa bouche.
- "Voilà, comme d'habitude c'est moi qui fait le sale boulot ! "
-"A quoi d'autre es-tu bonne ?" la provoque-t-il, en lui adressant un sourire mielleux. La jeune femme dépose la seringue et ôte ses gants en latex avec dextérité.
Un braillement résonne à l'intérieur de la pièce.
[suite prochaine fois   ]
Revenir en haut Aller en bas
QuinnLesquimau
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Masculin Nombre de messages : 75
Age : 17
Localisation : Dans un livre avec une très mauvaise intrigue mais des personnages très attachants qui s'appelle la vie.
Loisirs : Capturer les nuages, manger des pommes
Date d'inscription : 29/01/2014

MessageSujet: Re: Ne te retourne pas !   Jeu 30 Jan 2014 - 22:35

J'ai écrit un texte mais quand je l'ai envoyé j'avais plus internet, résultat plus texte  sad
Ce sera pour une prochaine fois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ne te retourne pas !   Dim 2 Fév 2014 - 17:53

Je trouve ça super sympa et ça donne des textes assez singuliers ! C'est de la torture quand on est un accro des révisions intensives...

Je copie ce que j'ai pondu dans mon cahier, c'est tout droit sorti du néant.

Citation :
Il y avait un arbre et un garçon, disait l'enfant qui pointait une photo du doigt. Personne ne prit la peine de le contredire. Tout ce qu'on voyait là, c'était de la verdure sur un papier mat.

Ses doigts agrippèrent hargneusement la photo et l'enfant fit volte-face, filant à travers la maison. Depuis quelques temps, les adultes ressemblaient à des corbeaux, tout habillés de noir et qui brisent leur léthargie par un croassement sinistre. De temps à autres.

La mère regardait sa progéniture enfiler son manteau à toute volée avec une expression soucieuse. Elle le suivit alors qu'il s'engouffrait dans leur jardin. La tête blonde vagabondait, la photo tendue devant lui comme s'il exécutait des comparaisons.

Le cliché n'avait même pas été pris chez eux, mais personne ne prit la peine de le dire. A chaque fois, l'enfant faisait la même constatation : il n'y avait ni arbre ni garçon, mais seulement un tron surplombé d'une couronne de fleurs blanches. Il en tira un rosaire et entendit sa mère sangloter.

L'enfant n'avait jamais l'air de comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
QuinnLesquimau
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Masculin Nombre de messages : 75
Age : 17
Localisation : Dans un livre avec une très mauvaise intrigue mais des personnages très attachants qui s'appelle la vie.
Loisirs : Capturer les nuages, manger des pommes
Date d'inscription : 29/01/2014

MessageSujet: Re: Ne te retourne pas !   Ven 14 Fév 2014 - 21:10

Pourceau danseant, musique déprimé, air glacier, aire glacière. Vie Vital Vitalisant Vis ta vie sinon tu pourras pas. J'arrive pas. J'en ai marre. Je ne sais pas ce que je vais faire quand je serais grand. J'ai l'impression d'être plus banal que la moyenne. Je n'en peux plus. Des fois, j'ai de la peine à respirer. Je n'ai plus de passion. Les jeux-vidéos ne m'intéressent plus, je n'arrive plus à rien. J'aimerais devenir artiste, mais je m'auto-déteste. Chacune de mes oeuvres me repoussant dans l'obscurité. J'ai l'impression d'être incapable de quoi que ce soit. C'est vraiment ça l'adolescence ? C'est bien plus horrible que ce que je croyais. À force de me rabattre les même clichés sur cette période, je pensais que je serais immunisé, mais non. Des fois, j'écoute des histoires, des chansons, des idées et pendant une heure, je me dis que je peux changer ma vie, devenir heureux. Mais la vie vient me rappeler à la raison, me fouetter à coup de haine envers moi-même. Je critique les autres puis me rappelle que je ne vaux pas mieux. Je suis un être détestable. Tout ce que je fais à un but égocentrique, pour me faire bien voir, pour me sentir bien dans ma peau. Je ne partagerais que pour qu'on m'admire en tant que bienfaiteur, pas pour faire plaisir. Je me déteste, j'ai parfois envie de me suicider, de faire le grand saut.


Je fais que de me plaindre alors que j'ai une vie de roi, mangeant à ma faim, entouré de gens qui m'aime. Saleté de gouffre, je n'en peux plus. Casse-toi nostalgie de mes couilles ! J'ai envie de crier, de frapper le mur jusqu'à me casser les phalanges. Mais je ne suis qu'un garçon chétif qui cherche dans le dénigrement des autres une élévation de son avis sur lui-même. Qui dessine mal, qui écrit mal, qui n'est pas capable d'arrêter de penser à lui une seule seconde. Regarde les autres ! Arrête de chialer et reprends toi en main ! Fais quelque chose de ta vie, perds pas ton temps à écrire des phrases qui ne te servent à rien. Stop la jalousie, tu ne peux pas voir un talent sans le désirer, tu ne peux pas être content de voir d'autres personnes que toi contents ? Je te hais, je me hais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ne te retourne pas !   Lun 17 Mar 2014 - 22:20

Aller savoir pourquoi, je me lance. Nouvelle ici je vous lie et vous admire, tous vous semblez avoir une plume quand moi je n'ai jamais écrit. Ahhhh … Déjà le premier blanc !! Je viens d'écrire cette première phrase et déjà je me demande ce que je vais bien pouvoir vous racontez ensuite. N'ayant pas de meilleurs idée je poursuis, oui oui j'ai bien l'intention de vous écrire un pavé sur le fait que je sais pas quoi vous écrire. Mais c'est ce que je trouve le plus drôle. Vous me lisez la, vous devez vous dire mais elle est folle et j'espère pourtant que vous n'avez pas encore décroché et que vous continuez a me lire … Moi vous racontant que je n'ai rien a vous racontez. Blablabla, le manque d'inspiration continu, alors voila, je frappe, je tape a un rythme effréné sur mon clavier (le pauvre, ses touches s'usent prématurément a force d'être frappé avec tant de véhémence). Nouvelle phrase, nouvelle "panne". Me lisez vous toujours ? N'avez vous pas déjà abandonné ? J'imagine que si, je suis la j'écris mais personne ne me lis, seule je serais a savoir ce que ces lignes peuvent signifier. A condition qu'elles signifient quelques choses … Pas sur !!
Un jour une amie sois disant écrivain (bien que je n'ai jamais pu lire ce qu'elle a écrit) m'a dit que le plus important était "le rythme". Ai je un rythme ? Rien de très mélodieux j'imagine ! Pas grave, je continu de frapper mon clavier, de toute façon, se soir seul le chant des touches m'accompagne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ne te retourne pas !   Dim 6 Avr 2014 - 16:16

Bon, je me lance ! Et pour le thème, je vais pas me casser la tête : je suis en train d'écouter une musique du nom de Dead Promises, donc ...

Les promesses mortes. Vous savez, toutes ces promesses que l'on lance au hasard, sur un coup de tête ou de gueule. Que l'on lance à la figure des gens que l'on aime très fort. Ou que l'on déteste très fort. Ces promesses inutiles. Ces promesses qui nous étouffent. Pour rien. Ces promesses qui meurent. Pour rien. Pour nous. Pour rien. Ces promesses qu l'on lance comme des messages à la mer. Comme des chapeaux lors d'une manifestation de joie. Comme un bouquet de fleurs sur  une tombe lors d'une manifestation de tristesse. Ces promesses qui meurent. Ces promesses que l'on tue. Ces promesses qui nous tuent. Ces promesses noires, ces promesses grises. Ces promesses jamais blanches. Ces promesses qui volent. Très haut. Et retombent. Ces promesses qu'on croit éternelles, mais qui ne sont que des papillons éphémères. Ces promesses qui disparaissent aussi vite que l'écume sur les vagues, aussi vite que le vent qui les pousse. Ces promesses que l'on oublie. Ces promesses de l'Oubli. Ces promesses qu'on a jetées comme des brouillons ratés. Ou comme des poids inutiles. Ces promesses qui n'ont rien demandé. Ces promesses qui auraient voulu vivre. Ces promesses qui s'éteignent. Ces promesses qui nous éteignent. Ces promesses sont des victimes. Ces promesses sont des abîmes. Ces promesses nous abîment. Ne tuez plus les promesses mortes. Laissez-les s'envoler. Laissez-les s'allumer. Laissez-les glisser sur les vagues. Faites-en des promesses libres. Et vivantes. Des promesses qui durent. Des promesses qui illuminent.
Revenir en haut Aller en bas
Strawberry
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Féminin Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 11/08/2014

MessageSujet: Re: Ne te retourne pas !   Mar 12 Aoû 2014 - 17:01

Huhu, ce jeu m'a le plus parlé, car c'est ce que je fais systématiquement, avant de tout ordonner dans mes écrits, voyons voir si vous arriverez à me lire (et à me suivre) ! ^^ (Vous êtes prévenus!)
Merci d'ailleurs à ceux ou celles qui liront ! Very Happy

Ne te retourne pas ! Ne pas se retourner. Aucun retour. La gâchette contre la tempe, le sang sur les chaussures, le soldat fume avant de t'exécuter, la cigarette tombe et ta tête aussi.
Ne te retourne pas ! Ne pas se retourner. Aucun retour possible, le déménagement, le divorce et cette solitude au creux de ta poitrine, trop tard, trop tard pour reculer, mais le veux-tu vraiment ?
Ne te retourne pas ! Il ne faut pas se retourner, ne vois pas ce corps aimé mourir sous ses soupirs, tes larmes, tes doigts qui courent encore sur les fils qui la reliaient à la vie - un instant plus tôt.
Ne te retourne pas ! Ne pas se retourner sur ces pavés gris, tes larmes entaillent des chevilles, pourquoi tombent-elles entre ses hautes herbes qui murmurent et répètent inlassablement ce que tu as perdu ? La mort, sans retour, la mort, au prochain détour, tu sais, tu sais qu'un jour, à côté de lui tu reposeras, alors regarde le soleil briller sur ces jours prochains, tu compteras les heures qu'il ne passera plus à tes côtés, mais d'autres t'aideront à continuer à aimer.
Ne te retourne pas. C'est pour tout ça. Ne jamais se retourner, car un regard en arrière, un regret de trop sur le bout de ta langue, une peur au fond de tes yeux, logée dans ton coeur ou ton cerveau et c'est fini ! Alors ne te retourne pas et continue, continue juste d'avancer. Avance, avance juste sur ta vie. Car elle n'est pas finie !
Revenir en haut Aller en bas
Cerise
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Féminin Nombre de messages : 967
Age : 23
Loisirs : Prétendre être une feuille d'automne.
Date d'inscription : 01/05/2013

MessageSujet: Re: Ne te retourne pas !   Lun 25 Aoû 2014 - 15:39

D'autres membres partants pour relever le défi?

_________________
Si vous vivez le rêve comme une réalité, alors il se pourrait que votre réalité ne soit qu'un rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Sunpatty
J'adore ce forum!
avatar

Féminin Nombre de messages : 296
Localisation : Quelque part entre le néant et le pays des songes
Loisirs : Ecrire, lire, dessiner mais surtout et toujours ecrire
Date d'inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Re: Ne te retourne pas !   Mer 17 Juin 2015 - 22:34

Ecrire sans me retourner ça m'arrive souvent, trop souvent même. Je le fais tellement que je ne relis pas ce que j'ai écrit. Je ne vois donc pas toujours mes fautes de frappes qui me sautent aux yeux plus tard,quelques heures ou quelques jour après. Je ne sais pas pourquoi j'écris, c'est comme une envie irrépressible, une envie de partager ce qui me trotte dans la tête. des histoires banales ou tordues, mais la plupart du temps imaginaires et irréelles. Je ne cherche pas à reproduire la réalité mais bien à m'évader. je peux écrire tout et n'importe quoi. Mes peines, mes joies mais surtout mon univers peuplé d'amis imaginaires, mes personnages fictifs qui parfois semblent me dicter mes textes. Il y a Landrin quelque part à Terre-brune qui ne vit que pour son roi et en oublie les autres. landrin qui ne sait pas pardonner... Il y a aussi Virgile l'espion, amoureux de Landrin, mais qui ne peut le dire car Landrin aime en réalité Béatrix la sœur de Virgile.... Il y a aussi le Sendris Où Jon Valendis a libéré des démons qui saccages tout et l'ont maudit. Condamné à vivre dans le monde des vivants sous une apparence sombre, morbide, transformé en être maléfique qui cherche la rédemption. Heureusement il croisera la route de Penn un enfant de la pluie qui l'aidera et souffrira à sa place. Dans ma tête il y a aussi le monde oublié où vit Melvin et son loup blanc Eno. Melvin qui devra empêcher les pourfendeurs de détruire son monde, celui des rêves. Il faut qu'il empêche les humains du monde parallèle de cesser de rêver sinon, les elfes, les magiciens, les licornes, et tous les monstres magiques , fabuleux effrayants et lui-même disparaîtront. Dans ma tête se bouscule aussi l'histoire de Milo, elfe à la recherche du patriarche son grand-père pour découvrir pourquoi les enfants elfes disparaissent mystérieusement. Milo est le seul elfe qui n'a pas encore découvert son animal totem, comme il l'appelle, animal qui le protège à l'instar de sa sœur qui est liée avec un loup. mais le patriarche lui apprendra que lui non plus n'a pas d'animal totem puisqu'il les a tous avec lui.Un pouvoir que seuls les patriarches maîtrisent. Lorsque j'écris je peux aussi raconter les aventures de Loanne jeune fille rêveuse qui veut devenir soldat et entraîne son frère Geb dans sa folie, pour soi-disant sauvé un prince décédé depuis deux ans et enfin. Dans un autre monde il y a Dexter Normann qui découvre sur le seuil un étrange carnet rouge écrit de la main de son père qu'il n'a pas connu, disparu une quinzaine d'années plus tôt. Il faisait parti des derniers rôdeurs, ceux que le rois Arselon envoyait hors de la bulle protectrice de la ville de Greyst, afin qu'ils cherchent des endroits habitables sur cette terre qu'ils ont détruit. Tous ce petit monde évolue dans leur monde propre et logent quelque part dans un coin de ma tête pour n'en ressortir que lorsque je leur trouve une chose à faire....Comme je dis souvent: je ne suis pas seule dans ma tête mdrrrr. Mais rassurez-vous il m'arrive encore d'être dans le réel, même si mes mondes sont bien plus vivants .

_________________
La vie n'est qu'un long compte à rebours qui débute à notre naissance et se termine à notre mort. Razz

A vaincre sans périls, on triomphe sans gloire. Razz

"Amis ou ennemi quelle importance...Tous les ennemis du roi deviennent les miens."
"Tu as osé t'en prendre à notre souverain. Je ne te connais plus et ne te considère plus comme un ami"
(Landrin: La légende de Terre-Brune)

" Tu ne me considère plus comme ton ami. tu ne veux pas pardonner mon geste insensé, mais malgré tout je mourrais pour toi."
(Virgile la légende de Terre-Brune)


"Je ne suis pas un prince. Je ne suis que le fils d'un félon fratricide" (Darian, les vilipendes du Sendris)
Revenir en haut Aller en bas
Kairos92
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Féminin Nombre de messages : 15
Age : 19
Localisation : Dans la pénombre de tes rêves
Loisirs : Athlétisme
Date d'inscription : 29/09/2015

MessageSujet: Re: Ne te retourne pas !   Mar 29 Sep 2015 - 19:26

Parce que la vie nous demande de nous lancer. Non elle ne nous le demande pas, elle nous l'impose, sans que nous sachions pourquoi nous sommes là, des fois seuls, souvent entourés. Elle nous force à prendre ce départ alors qu'elle sait très bien que nous sommes déjà morts, elle ne nous laisse aucune chance.
Alors on part vite, on part fort, on part avec toutes nos chances. Plus on avance sur cette piste que des milliards ont déjà emprunté, plus on se rend compte que ça ne sera pas si facile que ça, pas si joyeux, et pas si heureux. Aucune chance d'un happy-end. Les obstacles doucement se dessine, avec un flou qui se précise avec une netteté effrayante. Ce sera eux ou nous. Pas de choix, mon ami alors avance. Prends ton élan et franchi. Franchis tout.
Et si tu tombes, relèves toi car la vie est une course qui ne t'attendra pas.

_________________
"Un jour j'ai lu un poème
       Il disait qu'on peut bien passer des années à fuir,
       à la fin on se retrouve toujours face à soi-même dans une chambre d'hôtel,
       une ampoule nue au-dessus de la tête,
       et un revolver sur la table"
- S.KING
Revenir en haut Aller en bas
Salut
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Féminin Nombre de messages : 632
Age : 18
Date d'inscription : 10/11/2015

MessageSujet: Re: Ne te retourne pas !   Mar 1 Déc 2015 - 22:09

-Ne te retourne pas!
Il lui saisit le bras, l'attirant vers un hall d'immeuble, dans lequel il la força à s'engouffrer à la suite d'une étudiante chargée d'un sac de course.
-Quoi? Quoi? Quoi! s'énerva-t-elle.
Elle se dégagea violemment de son étreinte.
-On ne se connaît même pas, espèce de dingue! Je ne sais pas ce que tu me veux, mais tu ne t'en prends pas à la bonne personne. Tu ne sais pas de quoi je suis capable!
Il sourit.
-Oh, si. Je sais très bien de quoi tu es... capable.
Akouvi crut discerner un soupçon de moquerie dans ce dernier mot. Mais pour qui il se prend?!
-Et lui? lui désigna-t-il un homme, par la vitre du hall. Tu as la moindre idée de ce dont il est capable?
Elle jeta un coup d’œil, cela lui suffit. Elle reconnut le gars avec qui elle avait surpris Davion en train de discuter. Elle ne risquait pas de l'oublier, malgré son assurance de façade, le jeune homme n'avait pu empêcher ses mains de trembler.
Dehors, l'inconnu s'était arrêté, et observait la rue avec attention. "C'est nous qu'il cherche?" se demanda-t-elle.
Tout de noir vêtu, son crâne rasé arborait un tatouage à l'encre sombre représentant une croix. Ses doigts étaient encombrés de bagues, et un anneau argenté ornait son oreille droite. Difficile de faire moins discret.
-C'est qui?
Sans s'en rendre compte, face à l'air peu rassurant de cet espèce de gothique, elle en avait complètement oublié sa méfiance pour son bel espion. Elle était tout à fait prête à se reposer sur lui.
-La question est surtout: après qui il court? Toi ou moi? répondit-il, l'air plus amusé qu'autre chose.

_________________
Salut susurra sa sorcellerie et s'immisça sciemment dans ses songes...   Rin
Revenir en haut Aller en bas
slameur38270
Je commence à m'habituer
avatar

Masculin Nombre de messages : 105
Localisation : Un beau repaire de romancier...
Loisirs : Multpassionnel ; j'aime l'écriture , la photo , les bagnoles , la vie , la généalogie , l'histoire de France , la détection de métaux , internet , les gonzesses , la télé , le vélo , mes animaux ... et je dois en oublier ...
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Ne te retourne pas !   Jeu 3 Déc 2015 - 8:53

Si je devais écrire sans conscience , sans inconscience , avec mon subconscient , sous hypnose , mon cerveau , pourtant lent d'habitude prendrait de la hauteur pour écrire des pensées extrêmement fondées. J'écrirais sûrement des conneries et des choses qui n'intéressent personne ou des choses que ces mêmes braves gens se serviraient contre moi pour me faire du mal .
Si j'étais sans filtre , je cramerais tous mes détracteurs et moqueurs , telle une cigarette à bout incandescent . Je serais piquant comme un serpent et j'aurais du répondant à l'oral plutôt qu'à l'écrit où je suis un meurtrier par écriture .
Je serais mon autre moi . Je serais mon contraire . J'enverrais tout valser . Je dirais "merde" a qui il faudra le dire .
Je deviendrais le Homer Simpson plutôt que son voisin Flanders . Je serais un gros con , abruti sans cerveau qui fonce dans le tas et qui réfléchit après . J'aurais plus d'amis que maintenant puisque d'être con et bourrin , ça plait aux "moutons" . Mes amis seront autant imbéciles que moi puisque l'on sera pareil et que l'on comprendra rien aux arts , aux rêveurs , saltimbanques et autres artistes .
Oui , j'ai débranché mon conscient et je suis en colère . Comme Lemli , j'aime pas les gens ou , du moins , je les aime de moins en moins .
Oui , si j'étais hypnotisé , je serais coriace et il faudra que les gens me farcissent après m'avoir jeté des tomates dans la gueule .Ils subiront mon courroux .
Je serais insultant , méprisant , le voisin chiant qui appelle les gendarmes parce que le voisin fait un barbecue un samedi à midi .
Je serais ce même voisin qui prendrait son fusil pour tirer en l'air quand les gendarmes prendront trop de temps à arriver .
Je serais le voisin qui continue de gueuler après les gendarmes alors que celui l'emmène menotté au poste .
Je serais un vieil aigri qui comprend rien à la politique et qui votera comme un abruti parce que c'est un abruti . Je serais le fils de cet idiot qui tricolorisera la photo de son profil facebook mais qui ne saura pas chanter son hymne national . Je serais ensuite le premier à dire qu'il faut changer l'hymne national car il est trop violent .
 Je mettrais des drapeaux bleu-blanc-rouge à mes fenêtres parce que François , pour qui je ne vote pas , me l'a dit hier à la télé .
Je ferais mon geste patriotique 1 semaine puis après plus rien , je m'en foutrais , je retournerais ,comme si de rien était , emmerder mon voisin qui n'a pas ma couleur de peau ...Je ne saurais même pas ce que veut dire : être patriote et je serais le premier à me planquer s'il fallait , comme en 14 , prendre les sentiers de la guerre ...
Je serais celui que vous détestez tous et que l'on est quand notre cerveau est débranché et que notre conscience ne bride pas nos pensées négatives , débiles et meurtrières ...
...
...Je serais ...Je serais le cauchemar qui me réveillera et qui me fera comprendre que , ouf , tout ça n'était qu'un mauvais rêve . Je suis dans la réalité .Je suis le contraire de tout ce que je viens d'écrire .
Je suis redevenu le gars sympa qui aime tous le monde sans réciprocité de la part des abrutis face à lui qui ne comprennent rien à l'écriture et l'envie d'écrire des romans .
De artiste à art triste , il n'y a que 2 lettres à enlever et c'est à cause des gens qui ne nous soutiennent pas que mon art devient triste et pathétique quand j'y crois jusqu'à la mort  .
Un jour je serais le papa de mon premier roman et , celui -ci ne me reprochera rien , il sera moi ...

_________________
Ma présentation est ici : minoumyope
Mon jeu du "cadavre-exquis" s'anime bien , merci . Vous pouvez y participer en cliquant sur le lien suivant :
Je suis un jeu d'écriture fantastique


*** Lisez ICI mon essai de type fantastique et dites moi ce que vous en pensez sur son fil de commentaires .
Cherchez aussi quelques essais de poèmes dans les sections adéquates . Merci .


study
Mon slogan :
Deux choses sont infinies : l’Univers et la connerie humaine. Mais en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue.
– Albert Einstein.


------

Le temps ne fait rien à l'affaire ....
Revenir en haut Aller en bas
Djevelen
Apprentie Marchombre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1338
Age : 15
Localisation : Dans les vapes...
Loisirs : Etre ici, tout simplement.
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Ne te retourne pas !   Dim 30 Oct 2016 - 17:51

Merci pour ton exercice parce qu'il m'a libéré et que je saurais maintenant ce que je ferais quand je me sentirais de nouveau perdue ou abandonnée !

C'était mon amie. C'est mon amie ! Je pourrais déménager et tout recommencer à zéro, me retrouver d'autres amis qui me seront chers, des proches, mais jamais quelqu'un tel que toi, Oh non ! Tu es spéciale pour moi, tu ne t'en rends pas compte ? Regardes, regardes au fond de mes yeux, ne vois-tu rien ?
Tu me comprends. Toujours tu me comprends !
Sans dire un mot, toujours !
Alors, en raison de cette amitié sans faille que je te porte, je te soigne, te guéri de tes blessures au cœur !
Ne le vois-tu pas, ça ? Que je fais tout pour toi ? Que je te recouvre le cœur d'un baume, que je t'enveloppe de mon amour inassouvi pour toi ?
Sans arrêt je suis là, pour penser tes plais. Toi, tu ne me vois pas. Ou plutôt, tu sais que je suis là pour toi et que je suis spéciale à tes yeux, ça j’en suis sûre, mais comme tu en es certaine, tu n’en fais rien. Tu te contentes de prendre tout ce que je te donne et de ne rien m’apporter en retour, persuadée de faire ce qu’il faut. Persuadée que je sais que je suis spéciale à tes yeux.
Parfois, comme avant, tu t’ouvres à moi et je te retrouve enfin. Les larmes cesse de couler et mon cœur se répare de lui-même dans nos fous rires incessants ! Il t’aime lui aussi, ne le sens-tu pas ?
Mais ces moments terminés, tout redevient comme avant. Et tu ne témoignes plus rien, de nouveau.
D’accord, prends ton temps, perds-toi, affrontes la vie seule, fais face au danger sans même te demander pourquoi je ne suis plus là. Vis ta vie et va de l’avant. Perds-toi, perds-toi, perds-toi, mais quand tu auras trouvé ton chemin, j’espère que j’y serais encore et que tu sauteras dans mes bras ouvert ! J’espère que tu sècheras mes larmes au prix des tiennes et que tu feras pour moi plus que tu n’as jamais fait : Que tu m’aimeras à en perdre haleine !

D’accord ?
Je t’attends…
Je t’attendrais toujours.

_________________
Il existe une heure morte dans la nuit, l'heure la plus froide, la plus noire, celle où le monde a oublié le soir et où l'aube n'est pas encore une promesse, une heure où il est beaucoup trop tôt pour se lever mais si tard que se coucher n'a plus guère d'intérêt.
Anonyme.
Revenir en haut Aller en bas
Djevelen
Apprentie Marchombre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1338
Age : 15
Localisation : Dans les vapes...
Loisirs : Etre ici, tout simplement.
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Ne te retourne pas !   Sam 12 Nov 2016 - 19:57

Je suis désolé mais je sens que ce sera le passé qui nous rapprochera de notre futur. Alors, aies juste foie en moi, ne te retourne pas et, toi aussi, tu comprendras. Tu comprendras tout ce que tout le monde comprendras dès qu'il l'aura compris. Tu vois ? Moi non. Non parce que j'ai déjà compris donc je ne peux pas comprendre ce qu'il reste à comprendre. Incompréhensible. Mais, c'est comme ça, donc, Bonne chance !

_________________
Il existe une heure morte dans la nuit, l'heure la plus froide, la plus noire, celle où le monde a oublié le soir et où l'aube n'est pas encore une promesse, une heure où il est beaucoup trop tôt pour se lever mais si tard que se coucher n'a plus guère d'intérêt.
Anonyme.
Revenir en haut Aller en bas
Plumage
Chébérienne
avatar

Féminin Nombre de messages : 757
Age : 14
Localisation : Vous voyez le Groenland ? Ben c'est pas là bas, y fait trop froid...
Loisirs : M'instruire dans l'art et la sagesse des archevêques d'antan...c'est une blague, j'aime bien faire chier ma sœur. Et manger des tomates.
Date d'inscription : 21/09/2016

MessageSujet: Re: Ne te retourne pas !   Jeu 29 Déc 2016 - 16:10

Les yeux fermés. À l'écoute. Les pensées vides. Le cœur ouvert. Tends l'oreille. N'entends-tu pas ? 
L'oiseau ne chante pas seulement. Il pleure. Pleure pour sa bien aimée que le chasseur lui a volé.
Au loin, le ruisseau coule. Non, il ne coule pas seulement. Il gronde. Dévore tout sur son passage. Impitoyable. Personne ne peux l'arrêter. Il est invincible.
Les feuilles se détachent des branches et, lentement, viennent se poser sur le sol. Ne comprends-tu pas ? La vie les quitte, doucement. Tel est leur destin.
Autour de toi, les géants se dressent. Bouleau, chêne et cyprès. À première vue, ils sont silencieux. Veillant sur la forêt. Muets. Mais si tu tends l'oreille, tu percevras le battement de leurs cœurs. Régulier. À l'unisson. 
La forêt n'est pas ce que l'on croit. Pas toujours. Il suffit juste de se fondre en elle. De faire partit d'elle.
Beaucoup de choses nous entourent. Invisibles. Silencieuses. Il suffit juste d'apprendre. D'observer. D'écouter.
Et alors tu comprendras.

_________________
plum2 


Je pose ici la plus grande énigme jamais résolue au monde :


Mais quel est donc le prénom de Salut ??  Shocked
Revenir en haut Aller en bas
http://lespetiteslecturesdethallia.blogspot.fr/
Djevelen
Apprentie Marchombre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1338
Age : 15
Localisation : Dans les vapes...
Loisirs : Etre ici, tout simplement.
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Ne te retourne pas !   Ven 30 Déc 2016 - 10:24

Plumage, je ne comprends vraiment pas pourquoi tu n'écris pas plus de longs textes !

_________________
Il existe une heure morte dans la nuit, l'heure la plus froide, la plus noire, celle où le monde a oublié le soir et où l'aube n'est pas encore une promesse, une heure où il est beaucoup trop tôt pour se lever mais si tard que se coucher n'a plus guère d'intérêt.
Anonyme.
Revenir en haut Aller en bas
Plumage
Chébérienne
avatar

Féminin Nombre de messages : 757
Age : 14
Localisation : Vous voyez le Groenland ? Ben c'est pas là bas, y fait trop froid...
Loisirs : M'instruire dans l'art et la sagesse des archevêques d'antan...c'est une blague, j'aime bien faire chier ma sœur. Et manger des tomates.
Date d'inscription : 21/09/2016

MessageSujet: Re: Ne te retourne pas !   Ven 30 Déc 2016 - 15:09

parce que je n'ai pas d'inspiratiiiiioooon...  goute

_________________
plum2 


Je pose ici la plus grande énigme jamais résolue au monde :


Mais quel est donc le prénom de Salut ??  Shocked
Revenir en haut Aller en bas
http://lespetiteslecturesdethallia.blogspot.fr/
Djevelen
Apprentie Marchombre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1338
Age : 15
Localisation : Dans les vapes...
Loisirs : Etre ici, tout simplement.
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Ne te retourne pas !   Ven 30 Déc 2016 - 16:31

Mais là, tu pars en freestyle et ça marche tout seul !!! ::crazy::

_________________
Il existe une heure morte dans la nuit, l'heure la plus froide, la plus noire, celle où le monde a oublié le soir et où l'aube n'est pas encore une promesse, une heure où il est beaucoup trop tôt pour se lever mais si tard que se coucher n'a plus guère d'intérêt.
Anonyme.
Revenir en haut Aller en bas
Plumage
Chébérienne
avatar

Féminin Nombre de messages : 757
Age : 14
Localisation : Vous voyez le Groenland ? Ben c'est pas là bas, y fait trop froid...
Loisirs : M'instruire dans l'art et la sagesse des archevêques d'antan...c'est une blague, j'aime bien faire chier ma sœur. Et manger des tomates.
Date d'inscription : 21/09/2016

MessageSujet: Re: Ne te retourne pas !   Ven 30 Déc 2016 - 16:57

Ben oui mais pour les textes courts ça marche ! tandis que les textes longs...ça marche pas  goute

Conclusion : Les textes longs...c'est trop long.

_________________
plum2 


Je pose ici la plus grande énigme jamais résolue au monde :


Mais quel est donc le prénom de Salut ??  Shocked
Revenir en haut Aller en bas
http://lespetiteslecturesdethallia.blogspot.fr/
Djevelen
Apprentie Marchombre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1338
Age : 15
Localisation : Dans les vapes...
Loisirs : Etre ici, tout simplement.
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Ne te retourne pas !   Ven 30 Déc 2016 - 17:01

Plumage a écrit:
Ben oui mais pour les textes courts ça marche ! tandis que les textes longs...ça marche pas  goute

Conclusion : Les textes longs...c'est trop long.

Conclusion : Trouve un moyen d'écrire un long texte bourré de textes courts ! Sinon je te BUTE !!! shout ::crazy:: ::wall:: :pend: tank

_________________
Il existe une heure morte dans la nuit, l'heure la plus froide, la plus noire, celle où le monde a oublié le soir et où l'aube n'est pas encore une promesse, une heure où il est beaucoup trop tôt pour se lever mais si tard que se coucher n'a plus guère d'intérêt.
Anonyme.
Revenir en haut Aller en bas
Plumage
Chébérienne
avatar

Féminin Nombre de messages : 757
Age : 14
Localisation : Vous voyez le Groenland ? Ben c'est pas là bas, y fait trop froid...
Loisirs : M'instruire dans l'art et la sagesse des archevêques d'antan...c'est une blague, j'aime bien faire chier ma sœur. Et manger des tomates.
Date d'inscription : 21/09/2016

MessageSujet: Re: Ne te retourne pas !   Ven 30 Déc 2016 - 17:03

NoOnnN maître !  pleurO

_________________
plum2 


Je pose ici la plus grande énigme jamais résolue au monde :


Mais quel est donc le prénom de Salut ??  Shocked
Revenir en haut Aller en bas
http://lespetiteslecturesdethallia.blogspot.fr/
Djevelen
Apprentie Marchombre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1338
Age : 15
Localisation : Dans les vapes...
Loisirs : Etre ici, tout simplement.
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Ne te retourne pas !   Ven 30 Déc 2016 - 17:05

AHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAH ! *se caresse la bedaine en souriant, les babines ballotantes*

_________________
Il existe une heure morte dans la nuit, l'heure la plus froide, la plus noire, celle où le monde a oublié le soir et où l'aube n'est pas encore une promesse, une heure où il est beaucoup trop tôt pour se lever mais si tard que se coucher n'a plus guère d'intérêt.
Anonyme.
Revenir en haut Aller en bas
Plumage
Chébérienne
avatar

Féminin Nombre de messages : 757
Age : 14
Localisation : Vous voyez le Groenland ? Ben c'est pas là bas, y fait trop froid...
Loisirs : M'instruire dans l'art et la sagesse des archevêques d'antan...c'est une blague, j'aime bien faire chier ma sœur. Et manger des tomates.
Date d'inscription : 21/09/2016

MessageSujet: Re: Ne te retourne pas !   Ven 30 Déc 2016 - 17:17

*se jette à ses pieds en criant grâce*

JE VOUS EN SUPPLIE !!  ::flag::

_________________
plum2 


Je pose ici la plus grande énigme jamais résolue au monde :


Mais quel est donc le prénom de Salut ??  Shocked
Revenir en haut Aller en bas
http://lespetiteslecturesdethallia.blogspot.fr/
Djevelen
Apprentie Marchombre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1338
Age : 15
Localisation : Dans les vapes...
Loisirs : Etre ici, tout simplement.
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Ne te retourne pas !   Sam 31 Déc 2016 - 18:49

Il était une fois un lâche, un chenapan, un faible d'esprit qui amait respirer le parfum des fleurs et que tout le monde surnommait la brebis égarée. Peut-être que le chameau étant passé à ses côtés n'eut alors remarqué que ses bretelles en dentelles et marbre incrusté... Qu'en sais-je... Il fallut néanmoins au bretteur en herbe le temps de monopoliser la belle femme derrière lui qui le matait pour pouvoir se dire qu'il était tiré d'affaire. Il monta sur le dos du chameau bossu et s'en alla au galop.... Si t'en est que cela soit possible à dos de ce mammifère paresseux ! Peu à peu, les deux compères se mirent en route vers le château fleuri du duc de Hambourg qui aurait tôt fait de lui faire avaler une bouteille de champagne pur et dur. Malheureusement, en plein milieu du désert, le chameau croisa une chamelle des plus torride. Sa libido (un chameau ????) activée, il la suivi en trottinant. Le pauvre bretteur, spectateur de cette débauche en matière de chameau n'en pouvait plus, mais devait se contenter de suivre le stupide animal. Il serra donc les rennes et le convoi reparti...

_________________
Il existe une heure morte dans la nuit, l'heure la plus froide, la plus noire, celle où le monde a oublié le soir et où l'aube n'est pas encore une promesse, une heure où il est beaucoup trop tôt pour se lever mais si tard que se coucher n'a plus guère d'intérêt.
Anonyme.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ne te retourne pas !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ne te retourne pas !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» "Ne te retourne pas"
» [INFO] HD2 en mode vibreur quanf on le retourne ?
» NE TE RETOURNE PAS ! de Karin Fossum
» [Kyklos Editions] Te retourne pas, Handala ! d'Olivier Gérard
» Sly dans Cauet retourne la télé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Exercices d'écriture-
Sauter vers: