Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Les véritables, grandes et bonnes idées d'écriture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Cry Noir
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Masculin Nombre de messages : 455
Age : 23
Localisation : Glandland
Loisirs : Glander
Date d'inscription : 28/03/2011

MessageSujet: Les véritables, grandes et bonnes idées d'écriture   Lun 11 Juin 2012 - 23:50

Tiens, ce soir je me sens d'humeur à philosopher, et le topic de Prunelle a soulevé chez moi une nouvelle question qui m'a fichtrement remué :
-Qu'est-ce, pour vous, qu'une véritable, grande et bonne idée d'écriture ? (Ouais, ouais, le nom du sujet...)

Alors attention, comprenez bien ma pensée, je ne vous demande pas pourquoi vous écrivez ni la recette du parfait roman (cela étant, si vous l'avez...). Non, ce que chacun doit se demander, au regard de ses propres écrits et de ceux de ses auteurs favoris (lesquels en ont prit un coup de mon coté... 'oO), c'est : pourquoi est-ce que "ça" (ça = l'idée = peu importe, c'est le reste de la phrase qui compte) DOIT faire partie du roman ? Qu'est-ce que "ça" fait là ?
"ça" peut être une tournure de phrase, le nom d'un personnage, un nombre, n'importe quoi... Ce qui importe c'est d'essayer de comprendre pourquoi "ça" a fini par atterrir dans votre roman, et pourquoi "ça" n'est pas autre chose.

PS : Vu l'heure et le mal que j'ai à gardé la tête haute, il est possible que ce poste ne veuille rien dire de cohérent, mais je trouvais la question intéressante, si tant est qu'un on arrive à la poser correctement...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les véritables, grandes et bonnes idées d'écriture   Mar 12 Juin 2012 - 15:04

Je dirais que lorsqu'on écrit, on a toujours une idée, un fil conducteur, un but en quelque sorte autour duquel tout le récit va se structurer. De ce fait, il va être nécessaire de l'inclure dans le roman. Je veux dire, il ressort toujours quelque chose d'un écrit, un grand thème, une morale, une idée, une pensée. Alors, inconsciemment, on peut l'avoir inclus dans ses écrits, mais je pense qu'en général c'est la démarche inverse qui se produit. C'est-à-dire qu'on y réfléchit longuement avant, qu'on trouve les grandes lignes dans sa tête et qu'ensuite on écrit.
En fait, je ne sais pas du tout si j'ai bien compris ta question.
-Qu'est-ce, pour vous, qu'une véritable, grande et bonne idée d'écriture ? et Qu'est-ce que "ça" fait là ?, ce sont deux questions complètement différentes pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Láska
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Féminin Nombre de messages : 48
Localisation : Montréal
Loisirs : lecture, écriture, yoga, jiu jitsu brésilien
Date d'inscription : 13/05/2012

MessageSujet: Re: Les véritables, grandes et bonnes idées d'écriture   Sam 23 Juin 2012 - 3:53

Ha ha, je suis d'accord avec Milakovskaia sur l'ambiguïté de ta question ! Razz Je ne vois pas comment une "grande idée d'écriture" peut devenir une tournure, un détail, un n'importe quoi dans un livre. J'ai l'impression qu'on parle de deux choses différentes.

Du coup, vous me pardonnerez si je dérive un peu du sujet et parle simplement de ce qu'il m'inspire. Smile

J'ai des dizaines d'idées d'histoires qui me sont venues depuis que j'ai 8-9 ans (j'ai parfois l'impression qu'il s'agit de centaines, mais je surestime sans doute). Il y en a sur lesquelles j'ai travaillé un peu, beaucoup, pas du tout. Mais bizarrement, ce n'est que depuis quelques années que les bonnes semblent se dégager des mauvaises. Je veux dire que je redécouvre comme bonnes certaines idées que j'ai eues à 11 ou 12 ans, tandis que je me rends compte de la nullité de certaines qui me semblaient pertinentes à 18 ans. C'est comme si, en décantant, le véritable sens de ces idées apparaissait, un sens que je n'aurais pas su voir en étant plus jeune. C'est bizarre, les miracles du seul temps qui passe.

Par exemple, j'avais écrit ce synopsis à 11 ans qui était une sorte d'histoire d'amour en saga qui finissait mal. J'avais deux personnages qui se rencontraient à divers moments de leur vie et n'arrivaient jamais à être ensemble. Finalement, c'était une non-histoire d'amour. Rolling Eyes (Ils étaient séparés plus souvent qu'ensemble.) Ça m'était venu comme ça, en m'inspirant de films que j'avais vus (des trucs comme Anthony Adverse...). J'avais 11 ans ; que savais-je de l'amour ? LOL Ce n'est que des années plus tard que j'ai trouvé la morale de ma propre histoire : ce n'était pas une tragédie où les éléments conspiraient contre mes personnages, comme je l'avais cru au début, mais mes personnages eux-mêmes qui ne trouvaient jamais la force de caractère de s'opposer à ce que le reste du monde avait prévu pour eux. C'était vraiment une anti-histoire d'amour. Je pense que comprendre ce genre de chose aide à trouver le ton du roman et finit par nous donner exactement la direction à suivre dans le récit.

_________________
Site web | Facebook | Twitter | Blog
Revenir en haut Aller en bas
hardkey
Tueur de caniches
avatar

Masculin Nombre de messages : 1626
Age : 23
Localisation : Ankh-Morpok bien sur!
Loisirs : Manger, dire n'importe quoi, écrire n'importe quoi, n'importe quoi n'importe quoi
Date d'inscription : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Les véritables, grandes et bonnes idées d'écriture   Ven 27 Juil 2012 - 15:08

Bon, aux niveaux des idées, je pense que c'est assez facile. Je sais quand j'ai une "grande idée d'écriture" quand je suis abasourdi par la puissance de l'idée. Ce genre de connerie m'arrive d'ailleurs un peu trop souvent à mon gout. Je me sens comme Tezuka, à considérer qu'une vie ne sera jamais assez pour raconter toutes les histoires que j'ai dans ma tête.

Sinon, je remarque qu'un bout de ta question a été ignoré. En effet, en plus de l'idée principale qui sous-tends le texte, tu t'interroge sur les bouts de phrases qui nous apparaissent comme ça.
Evidemment, ça m'arrive énormément, surtout quand je n'ai pas mon PC sous la main. Mais il est rare que la phrase me plaise totalement. Je joue avec, la coupe et rajoute des mots, jusqu'à ce que la phrase semble couler. Qu'elle soit élégante et approprié au contexte du paragraphe où je vais la placer.

Voila, c'était ma petite participation.

_________________
"Sad is happy for deep people"
Sally Sparrow

"Time is like a drug. To much of it kills us"
Terry Pratchett

"Les vrais artistes ne méprisent rien ; ils s'obligent à comprendre au lieu de juger"
Albert Camus

"J'ai toujours jugé l'imbécilité d'un homme à son niveau de certitudes."
Iron
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les véritables, grandes et bonnes idées d'écriture   Ven 27 Juil 2012 - 22:16

Les bonnes idées? Il y a deux cas chez moi:
Soit j'ai une idée de tout mon récit.
Soit aucune et je laisse évoluer.

Je ne pense pas qu'il y a de bonnes ou mauvaises idées... on s'en fout, je crois.
Ce qui compte c'est l'intention et ne pas trahir cette intention... et l'assumer. Le reste, c'est beaucoup de la prétention.
Même si je pense qu'on doit en avoir, il faut peut être aussi se réguler un peu ^^
Revenir en haut Aller en bas
hardkey
Tueur de caniches
avatar

Masculin Nombre de messages : 1626
Age : 23
Localisation : Ankh-Morpok bien sur!
Loisirs : Manger, dire n'importe quoi, écrire n'importe quoi, n'importe quoi n'importe quoi
Date d'inscription : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Les véritables, grandes et bonnes idées d'écriture   Ven 27 Juil 2012 - 22:36

Marrant, je vois une petite critique non?
Sincèrement, tu crois vraiment qu'il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises idées?
Et maintenant, mesdames et messieurs, canardcache s'attaque maintenant à la qualité littéraire.
Applaudissez comme il crache sur tous les bons livres, tout en mettant les bouses à leur niveau.

_________________
"Sad is happy for deep people"
Sally Sparrow

"Time is like a drug. To much of it kills us"
Terry Pratchett

"Les vrais artistes ne méprisent rien ; ils s'obligent à comprendre au lieu de juger"
Albert Camus

"J'ai toujours jugé l'imbécilité d'un homme à son niveau de certitudes."
Iron
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les véritables, grandes et bonnes idées d'écriture   Ven 27 Juil 2012 - 23:12

Heu...? Tu vas m'attaquer à chaque fois que je fais un com?
Car ça va devenir vite épuisant pour nous deux (et les autres).

L’agressivité ne sert à rien surtout dans cette partie dans laquelle on donne son avis et sa réflexion.

Je pense réellement que tu devrais te calmer...
Revenir en haut Aller en bas
hardkey
Tueur de caniches
avatar

Masculin Nombre de messages : 1626
Age : 23
Localisation : Ankh-Morpok bien sur!
Loisirs : Manger, dire n'importe quoi, écrire n'importe quoi, n'importe quoi n'importe quoi
Date d'inscription : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Les véritables, grandes et bonnes idées d'écriture   Ven 27 Juil 2012 - 23:16

Je t'assure que je suis calme. Tes réfléxions sur l'écriture me mettent véritablement hors de moi. Mais je me maîtrise.
Mais bon, je remarque que tu te caches derrière mon agressivité, sans rien répondre au vrai niveau de l'argumentaire.

_________________
"Sad is happy for deep people"
Sally Sparrow

"Time is like a drug. To much of it kills us"
Terry Pratchett

"Les vrais artistes ne méprisent rien ; ils s'obligent à comprendre au lieu de juger"
Albert Camus

"J'ai toujours jugé l'imbécilité d'un homme à son niveau de certitudes."
Iron
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les véritables, grandes et bonnes idées d'écriture   Ven 27 Juil 2012 - 23:21

Je n'ai besoin de rien répondre. J'ai dit ce que j'avais à dire.
Et toi tu devrais cesser d’agresser les gens.

Je sais que sur internet on aime avoir quelqu'un dans le nez simplement pour se défouler... mais j'ai passé l'âge de ce genre de jeux.

Donc à part si tu veux discuter, je te souhaite bon vent et je me retiendrais de lire ce que tu écris, je pense que c'est mieux comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Hellwing
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Masculin Nombre de messages : 1161
Age : 26
Localisation : Essone
Loisirs : ecrire, dessiner ( parfois ), sport( parfois), role play, lire etc.
Date d'inscription : 15/12/2008

MessageSujet: Re: Les véritables, grandes et bonnes idées d'écriture   Ven 27 Juil 2012 - 23:25

C'est difficile de différencier une bonne idée, d'une mauvaise idée. Cela dit, il y a une vérité générale concernant les mauvaises : toutes idées étant copie d'une idée précédemment utilisé est une mauvaise idée. On peut y voir le plagiat ( forcément ) mais cela s'applique aussi à des idées bien plus large en ce qui concerne l'écriture, mais dans ce genre de cas, c'est surtout pour dire qu'il faut aller bien plus loin que l'idée de base. C'est souvent la manière d'exploiter une idée, qui fait qu'elle devient bonne ou mauvaise ( c'est encore plus flagrant en fantasy ou j'ai tendance à soupirer dès qu'un 4e de couverture parle une fois encore d'une prophétie, mais je peux être agréablement surpris ). Donc pour la "grande" idée, pour moi c'est son développement qui la rend bonne ou mauvaise. ( Les écrivains sont un peu les orfèvres des idées Very Happy )

Finalement j'ai un peu le même avis en ce qui concerne les idées de plus petites envergures ^^. Parfois les noms des personnes ne requièrent pas d'attention particulière, d'autres fois, il signifie quelque chose ( ou sous inspiré d'un mot qui lui signifie quelque chose ) qui représente un peu le personnage, on peut tenter de jouer sur les sonorité, entre le prénom et le nom pour créer une dualité qui peut apparaitre à travers le caractère et les agissements. Cela peut se retrouver pour des noms de lieux, ou de divinité. Il en va de même pour des tournures de phrases ( plutôt que pour des phrases en elle même ), je pense à l'exemple d'un de mes textes ou le personnage parle de ses deux parents, elle désigne sa génitrice comme "sa mère" alors que son père est à chaque fois désigné sous " il, son mari, etc. " mais jamais un mot qui lui donne la paternité. Ce n'est pas flagrant, mais c'est un moyen de jouer sur le fait qu'elle ne le considérait pas comme son père. On peut aussi jouer sur des phrases ambigües qui peuvent paraitre alambiquer au moment de l'histoire ou elles dont prononcées mais qui en réalité pourraient renvoyer à un évènement passé ou futur. C'est à chaque fois la réflexion qui permet à l'idée d'être bonne ou mauvaise, elle est bonne si elle remplie le dessein pour laquelle est employé sans en faire trop ou pas assez, le reste c'est un avis personnel.

_________________
J'ai un trous à l'intérieur, est-ce normal ?
Je ne peux le combler, ça fait mal.
Revenir en haut Aller en bas
http://ecrire.ingoo.us/espace-personnel-des-membres-f43/hellwing
hardkey
Tueur de caniches
avatar

Masculin Nombre de messages : 1626
Age : 23
Localisation : Ankh-Morpok bien sur!
Loisirs : Manger, dire n'importe quoi, écrire n'importe quoi, n'importe quoi n'importe quoi
Date d'inscription : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Les véritables, grandes et bonnes idées d'écriture   Ven 27 Juil 2012 - 23:41

D'abord, je réponds à canardcache.

canardcache a écrit:
Je sais que sur internet on aime avoir quelqu'un dans le nez simplement pour se défouler... mais j'ai passé l'âge de ce genre de jeux.

Sympatique, j'adore qu'on me traite d'ado boutonneux et frustré qui passe ses nerfs sur quelqu'un. Clair que t'es pas le moins du monde aggressif. Rolling Eyes

Ensuite, j'avoue être impressionné. Ta maîtrise de la politique de l'autruche est assez magnifique. J'émet un avis opposé au tien. Tu le dénigres sous la raison que je suis agressif. Ensuite, au message suivant, tu te libères carrément de toute réponse en disant que tu n'as rien à dire. Bravo, sérieusement, c'est un talent incroyable qu'est le tien.

Enfin, je vais finir sur ceci :

canardcache a écrit:
Je n'ai besoin de rien répondre. J'ai dit ce que j'avais à dire.

canardcache a écrit:

Donc à part si tu veux discuter, je te souhaite bon vent et je me retiendrais de lire ce que tu écris, je pense que c'est mieux comme ça.

Quelle cohérence logique!!! Tu n'as pas à répondre, mais je suis un triste personnage car je ne veux pas discuter.

Maintenant, hell : J4aime bien ton avis sur le fait que ce soit ce qu'on fait d'une idée qui permet d'en faire un bon texte. Mais je pense aussi que pour faire un livre génial, il faut une vraiment bonne idée, et et bien l'exploiter.


_________________
"Sad is happy for deep people"
Sally Sparrow

"Time is like a drug. To much of it kills us"
Terry Pratchett

"Les vrais artistes ne méprisent rien ; ils s'obligent à comprendre au lieu de juger"
Albert Camus

"J'ai toujours jugé l'imbécilité d'un homme à son niveau de certitudes."
Iron
Revenir en haut Aller en bas
Hellwing
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Masculin Nombre de messages : 1161
Age : 26
Localisation : Essone
Loisirs : ecrire, dessiner ( parfois ), sport( parfois), role play, lire etc.
Date d'inscription : 15/12/2008

MessageSujet: Re: Les véritables, grandes et bonnes idées d'écriture   Ven 27 Juil 2012 - 23:47

C'est surement la différence entre un bon livre, et un livre génial.
Difficile de faire du génial à partir du moment où, même en reconnaissant le talent, on se dira " j'ai déjà vue quelque chose de similaire ". Pour faire quelque chose de vraiment fabuleux, il faut d'abord étonné avec une idée nouvelle puis émerveillé en la sublimant.
Mais avoir une idée totalement nouvelle et en plus le talent nécessaire pour ne pas la rater, je suppose que c'est ce qu'on appelle le génie.

_________________
J'ai un trous à l'intérieur, est-ce normal ?
Je ne peux le combler, ça fait mal.


Dernière édition par Hellwing le Sam 28 Juil 2012 - 0:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ecrire.ingoo.us/espace-personnel-des-membres-f43/hellwing
hardkey
Tueur de caniches
avatar

Masculin Nombre de messages : 1626
Age : 23
Localisation : Ankh-Morpok bien sur!
Loisirs : Manger, dire n'importe quoi, écrire n'importe quoi, n'importe quoi n'importe quoi
Date d'inscription : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Les véritables, grandes et bonnes idées d'écriture   Ven 27 Juil 2012 - 23:48

Oui, c'est ça.

Bon hell, on se fait un petit concours pour savoir qui devient un génie le plus vite? Very Happy

_________________
"Sad is happy for deep people"
Sally Sparrow

"Time is like a drug. To much of it kills us"
Terry Pratchett

"Les vrais artistes ne méprisent rien ; ils s'obligent à comprendre au lieu de juger"
Albert Camus

"J'ai toujours jugé l'imbécilité d'un homme à son niveau de certitudes."
Iron
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les véritables, grandes et bonnes idées d'écriture   Ven 27 Juil 2012 - 23:59

On devient pas un génie... mais bon.
Revenir en haut Aller en bas
hardkey
Tueur de caniches
avatar

Masculin Nombre de messages : 1626
Age : 23
Localisation : Ankh-Morpok bien sur!
Loisirs : Manger, dire n'importe quoi, écrire n'importe quoi, n'importe quoi n'importe quoi
Date d'inscription : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Les véritables, grandes et bonnes idées d'écriture   Sam 28 Juil 2012 - 0:05

Albert Einstein disait que le génie, c'est 1% de talent, et 99% de travail.
Donc, à la naissance, si tu as le talent, tu n'es pas un génie. Tu le deviens par la passion acharnée.

Et si on prend la définition même du terme génie, c'est quelqu'un avec un talent exceptionnel ET RECONNU. Donc, on devient un génie.

_________________
"Sad is happy for deep people"
Sally Sparrow

"Time is like a drug. To much of it kills us"
Terry Pratchett

"Les vrais artistes ne méprisent rien ; ils s'obligent à comprendre au lieu de juger"
Albert Camus

"J'ai toujours jugé l'imbécilité d'un homme à son niveau de certitudes."
Iron
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les véritables, grandes et bonnes idées d'écriture   Sam 28 Juil 2012 - 0:07

Very Happy décidément, on sera jamais sur le même longueur d'onde.
Revenir en haut Aller en bas
hardkey
Tueur de caniches
avatar

Masculin Nombre de messages : 1626
Age : 23
Localisation : Ankh-Morpok bien sur!
Loisirs : Manger, dire n'importe quoi, écrire n'importe quoi, n'importe quoi n'importe quoi
Date d'inscription : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Les véritables, grandes et bonnes idées d'écriture   Sam 28 Juil 2012 - 0:10

Probablement pas. Mais je t'avoue que je ne cherches pas l'adéquation. Je cherche un semblant de réponse. Convainc moi rationnellement de ton point de vue, et j'accepterais. Wink

_________________
"Sad is happy for deep people"
Sally Sparrow

"Time is like a drug. To much of it kills us"
Terry Pratchett

"Les vrais artistes ne méprisent rien ; ils s'obligent à comprendre au lieu de juger"
Albert Camus

"J'ai toujours jugé l'imbécilité d'un homme à son niveau de certitudes."
Iron
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les véritables, grandes et bonnes idées d'écriture   Sam 28 Juil 2012 - 0:17

cheers tu m'as enlevé toute inspiration pour te répondre...
J'ai l'intelligence de ne pas m'attaquer au raisonnement d'un génie. Very Happy

Je vais plutôt faire comme j'ai dit plus haut... beaucoup moins de stress.
Revenir en haut Aller en bas
hardkey
Tueur de caniches
avatar

Masculin Nombre de messages : 1626
Age : 23
Localisation : Ankh-Morpok bien sur!
Loisirs : Manger, dire n'importe quoi, écrire n'importe quoi, n'importe quoi n'importe quoi
Date d'inscription : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Les véritables, grandes et bonnes idées d'écriture   Sam 28 Juil 2012 - 0:19

Euh, je ne sais pas si c'est ironique ou pas. ::lol:
Mais comme j'ai de l'humour, on va dire que j'accepte le compliment ^^

_________________
"Sad is happy for deep people"
Sally Sparrow

"Time is like a drug. To much of it kills us"
Terry Pratchett

"Les vrais artistes ne méprisent rien ; ils s'obligent à comprendre au lieu de juger"
Albert Camus

"J'ai toujours jugé l'imbécilité d'un homme à son niveau de certitudes."
Iron
Revenir en haut Aller en bas
Galb
J'adore ce forum!
avatar

Masculin Nombre de messages : 204
Age : 23
Localisation : Le Cannet
Loisirs : Ecrire, jouer, lire. écrire d'abord, jouer après !
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: Les véritables, grandes et bonnes idées d'écriture   Lun 30 Juil 2012 - 15:34



Je trouve que tout ça est bien mystique. ça se rapporte au génie, au talent. Tout ce que je déteste Very Happy d'aucun diraient que c'est parce que j'en ai pas, mais je persiste et signe : ni le génie ni le talent n'existent, du moins dans ma conception des choses. Plusieurs choses, selon moi, font un bon livre, un grand livre, un livre génial. Et parmi elle, il n'y a ni génie ni talent, ni illumination divine. Voilà donc d'où viennent, je pense, les "grandes idées".

- Le travail de l'auteur. Que ce soit un travail sur l'œuvre, ou un travail en amont. La maîtrise de la langue, qui n'est pas innée, mais acquise. La "bouteille" de l'auteur, le nombre d'écrits à son actif, le temps qu'il a passé à travailler son écriture de manière "Intelligente" (autrement dit, en se critiquant et en améliorant, pas en massant sans réfléchir. x) ). De là commencent à sortir les bonnes idées.
Durër parle d'un "trésor amassé au fond de l'âme". On acquiert ce trésor, et on s'en sert. On le digère, et on l'utilise.

- Pour moi, il y a ne nécessité particulière de se rendre compte que le talent n'existe pas. La première chose que je me dis avant d'écrire un texte, c'est que je n'ai pas de talent, et que tout ce que je fais n'est qu'une mécanique qui peut toujours être mieux huilée, améliorée, embellie, mais de manière logique, rationnelle, par le travail de points particuliers, ou tout simplement en écrivant plus et en répétant pas ses erreurs. Les Grandes idées de l'écriture vienne d'une mécanique littéraire mieux huilée, mieux travaillée, plus naturelle car plus exercée. Mais d'une mécanique.

- Plaire aux bonnes personnes. Parce que, qui dit qu'une idée est bonne? Qui consacre le génie? Une communauté. Les grandes idées géniales ne sont autre que des idées qui ont touché des hommes. Et ça aussi ça peut être rationalisé. Un génie, actuellement, c'est quelqu'un qui est reconnu comme tel par une certaine communauté, aka "l'élite littéraire". Donc, l'idée géniale se doit de correspondre aux standards de cette élite, implicites ou explicites, de manière à la toucher et à en obtenir les bonnes grâces. Je ne dis pas que c'est facile, à l'évidence !

- La chance. L'idée géniale doit prendre le lecteur avec elle. Elle doit frapper le lecteur là ou il peut être frappé. Il faut avoir la chance, oui je dis bien la chance, de toucher le point sensible du lecteur. De faire mouche. Cette "cible" que tout lecteur porte, dépend, je pense, des différents contextes sociaux, du contexte économique et politique mondial, et, plus subjectivement, e la situation de chacun. Une grande idée, une bonne idée, doit frapper ce point sensible, et pour ça il faut un peu de "réussite". Un peu de chance, quoi.

Pour résumer : pour faire un écrivain génial, dans ma conception des choses, c'est 90% de travail, 5% d'à propos, et 5% de chance.










_________________
"Le flot du temps vous porte et vous n'en détournerez pas le cours"
Revenir en haut Aller en bas
hardkey
Tueur de caniches
avatar

Masculin Nombre de messages : 1626
Age : 23
Localisation : Ankh-Morpok bien sur!
Loisirs : Manger, dire n'importe quoi, écrire n'importe quoi, n'importe quoi n'importe quoi
Date d'inscription : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Les véritables, grandes et bonnes idées d'écriture   Lun 30 Juil 2012 - 16:04

Sincèrement, j'ai du mal avec ton point de vue. Tout est matière de travail et de rationnalisation, mais tu parles de chance. Non, personne n'as jamais touché un lecteur avec de la chance. Si c'était le cas, un auteur ne pourrait pas statistiquement toucher aux émotions du même lecteur sur plusieurs livres d'affilés.

Donc moi aussi, je persiste et signe : faire passer des émotions par l'écriture, c'est ça le talent. Et comme tu ne peux pas l'expliquer rationnellement, tu l'appelles chance. Mais n'y en a-t-il pas qui ont plus de chances que d'autres?

_________________
"Sad is happy for deep people"
Sally Sparrow

"Time is like a drug. To much of it kills us"
Terry Pratchett

"Les vrais artistes ne méprisent rien ; ils s'obligent à comprendre au lieu de juger"
Albert Camus

"J'ai toujours jugé l'imbécilité d'un homme à son niveau de certitudes."
Iron
Revenir en haut Aller en bas
Galb
J'adore ce forum!
avatar

Masculin Nombre de messages : 204
Age : 23
Localisation : Le Cannet
Loisirs : Ecrire, jouer, lire. écrire d'abord, jouer après !
Date d'inscription : 29/06/2012

MessageSujet: Re: Les véritables, grandes et bonnes idées d'écriture   Lun 30 Juil 2012 - 16:09

Oui, c'est même le principe de la chance, elle n'est pas également distribuée Smile Je considère que le hasard existe, et qu'il a une part non négligeable dans la réussite en art. C'est une croyance de ma part : elle n'est pas rationnelle. Je ne connais pas les dessous du monde, je ne sais pas si le hasard existe, et si quelqu'un peut réellement "avoir de la chance.

Mais cette croyance, tu me l'accorderas, est aussi irrationnelle que de croire au talent Wink

je ne peux pas te prouver que la chance existe : mais si tu veux me prouver que le talent existe, tu auras aussi du mal.

_________________
"Le flot du temps vous porte et vous n'en détournerez pas le cours"
Revenir en haut Aller en bas
hardkey
Tueur de caniches
avatar

Masculin Nombre de messages : 1626
Age : 23
Localisation : Ankh-Morpok bien sur!
Loisirs : Manger, dire n'importe quoi, écrire n'importe quoi, n'importe quoi n'importe quoi
Date d'inscription : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Les véritables, grandes et bonnes idées d'écriture   Lun 30 Juil 2012 - 16:13

Non, mais ce que je t'explique c'est que Talent = chance.
Donc tu donnes un autre nom au talent, mais tu l'acceptes tout de même.

_________________
"Sad is happy for deep people"
Sally Sparrow

"Time is like a drug. To much of it kills us"
Terry Pratchett

"Les vrais artistes ne méprisent rien ; ils s'obligent à comprendre au lieu de juger"
Albert Camus

"J'ai toujours jugé l'imbécilité d'un homme à son niveau de certitudes."
Iron
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les véritables, grandes et bonnes idées d'écriture   Lun 30 Juil 2012 - 16:13

"Mais cette croyance, tu me l'accorderas, est aussi irrationnelle que de croire au talent Wink"

Moi je parlerai de facilité.

J'en veux pour preuve qu'on peut apprendre à faire passer de l'émotion.

D'ailleurs dans certaines formations artistiques on t'apprend à le faire.
Revenir en haut Aller en bas
hardkey
Tueur de caniches
avatar

Masculin Nombre de messages : 1626
Age : 23
Localisation : Ankh-Morpok bien sur!
Loisirs : Manger, dire n'importe quoi, écrire n'importe quoi, n'importe quoi n'importe quoi
Date d'inscription : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Les véritables, grandes et bonnes idées d'écriture   Lun 30 Juil 2012 - 16:15

Ah, ça m'intéresse ça. T'as un exemple canardcaché?

_________________
"Sad is happy for deep people"
Sally Sparrow

"Time is like a drug. To much of it kills us"
Terry Pratchett

"Les vrais artistes ne méprisent rien ; ils s'obligent à comprendre au lieu de juger"
Albert Camus

"J'ai toujours jugé l'imbécilité d'un homme à son niveau de certitudes."
Iron
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les véritables, grandes et bonnes idées d'écriture   Lun 30 Juil 2012 - 16:16

On peut parler simplement par exemple de tous les études d'art en général.
Puis cinéma, écriture, cours de scénario, cours de peintures etc...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les véritables, grandes et bonnes idées d'écriture   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les véritables, grandes et bonnes idées d'écriture
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Orgueil et Préjugés : petites (ou grandes) phrases préférées
» Café en grains dans les grandes surfaces, supermarchés, etc.
» decoupe grandes lettres
» le coin des bonnes affaires
» [Long, Guillaume] 101 bonnes raisons de se réjouir de lire

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Au coin du feu :: Philosophons-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: