Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une personne sort de chez elle (aller dans l'émotion)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lulu_turlututu
Je commence à m'habituer
avatar

Féminin Nombre de messages : 165
Age : 27
Loisirs : J'essaye d'apprendre le japonais et je suis bénévole à Potron-Minet, une association qui recueille et soigne des chats ^^
Date d'inscription : 03/07/2012

MessageSujet: Une personne sort de chez elle (aller dans l'émotion)   Jeu 5 Juil 2012 - 15:32

Bonjour !

Voici un autre exercice que j'ai pu faire en AE. Choisissez une émotion ou un sentiment : peur, colère, joie, surprise,... Puis partez du thème "une personne sort de chez elle" et écrivez 4-5 textes courts. Le but est de réécrire le même texte mais en allant de plus en plus profondément dans l'émotion choisit. Le premier texte doit être neutre et on doit bien voir l'évolution.

Pour ma part, j'avais choisi la peur. On avait une limite de temps d'une heure alors j'avais écrit 7 ou 8 textes au total mais 4-5 textes en une demi-heure sont plus visuels. Cela peut vous aider à faire monter la tension dans vos récits, je pense ! Voici le mien :

Lola glissa le trousseau de clé dans sa poche, finit de boutonner son manteau et parcourut la petite allée qui la séparait du portail. C'est seulement lorsqu'elle eut refermé celui-ci qu'elle remarqua un homme qui la regardait depuis le trottoir d'en-face. "Papa !" S'exclama-t-elle. Et elle traversa la rue pour le rejoindre. "Comment vas-tu ?" Demanda-t-elle. "Ça fait longtemps qu'on ne s'est pas vus !"

Lola glissa le trousseau de clé dans sa poche. Le vent la fit frissonner, elle boutonna son manteau jusqu'au col. Elle parcourut la petite allée qui la séparait du portail, perdue dans ses pensées. C'est seulement lorsqu'elle eut refermé celui-ci qu'elle vit l'homme qui la regardait douloureusement depuis le trottoir d'en-face. "Papa !" S'exclama-t-elle avec surprise. Elle regarda de chaque côté de la rue s'il n'y avait pas de voitures puis se décida à traverser pour le rejoindre. "Comment vas-tu ?" Demanda-t-elle avec inquiétude, renonçant au sourire qu'elle avait essayé d'afficher. "Ça fait longtemps qu'on ne s'est pas vus !"

Lola glissa le trousseau de clé dans sa poche. Le vent glacial lui fit regretter de ne pas avoir un manteau plus chaud. Elle parcourut à pas vifs la petite allée qui la séparait du portail, perdue dans de sombres pensées. C'est seulement lorsqu'elle eut refermé celui-ci qu'elle vit l'homme. Plutôt grand, le visage taillé à coup de serpe, il tenait une bouteille et fixait la jeune femme depuis le trottoir d'en-face. "Papa !" S'exclama-t-elle, paralysée par la surprise. Elle regarda à gauche puis à droite s'il n'y avait pas de voitures qui lui feraient gagner un peu de temps. Puis, ne voyant rien, elle se décida à traverser la rue pour le rejoindre. "Comment vas-tu ?" Dit-elle d'une voix mal assurée. Constatant que l'homme ne répondait pas, elle poursuivit : "Ça fait longtemps qu'on ne s'est pas vus !" mais sa voix se brisa avant la fin de la phrase.

Lola glissa le trousseau de clé dans sa poche. Le vent la glaça malgré son manteau soigneusement boutonné. Elle parcourut en quelques pas vifs la petite allée qui la séparait du portail, perdue dans de noires pensées. C'est seulement lorsqu'elle eut refermé celui-ci qu'elle le vit. Plutôt grand, le visage taillé à coup de serpe, il tenait une bouteille de vodka à la main et la fixait de ses yeux sombres. "Papa !" Aurait-elle voulu s'exclamer, mais les mots ne purent sortir de sa bouche. Tétanisée, elle regarda à gauche puis à droite s'il n'y avait pas de voiture de police aux alentours. Une fille normale aurait traversé puis aurait demandé à son père : "Comment vas-tu ?" avant d'engager la conversation avec un gentil : "Ça fait longtemps qu'on ne s'est pas vus !" mais il y avait bien longtemps que Lola n'avait pas fait de choses normales avec son père. Aussi, elle resta immobile sur son trottoir.

Qu'en pensez-vous ? A vous de jouer !
Revenir en haut Aller en bas
kathy gane
Je commence à m'habituer
avatar

Féminin Nombre de messages : 136
Age : 22
Localisation : Là où jamais tu ne me trouveras...
Loisirs : Lire et écrire
Date d'inscription : 03/07/2012

MessageSujet: Re: Une personne sort de chez elle (aller dans l'émotion)   Ven 6 Juil 2012 - 19:12

Oh tes textes sont super ! Le changement est vraiment subtil mais on sent bien que la peur atteint presque son paroxysme dans le dernier texte ^^

Bon bah moi je ne suis pas très douée pour ce genre d'exercices, mais bon je me lance ! Qui ne tente rien n'a rien Smile

Pour ma part j'ai choisis la :
Tristesse ( J'aurais préféré la peur mais comme tu venais juste de la faire.... ^^ )


Nina ferma sa porte puis mit sa clé sous le paillasson, là où le propriétaire la trouvera plus tard dans la journée. Elle se détourna et alla vers sa voiture. Tout ses bagages y étaient et elle était certaine de n'avoir oublié aucun de ses papiers. Il ne lui restait plus qu'a démarrer et partir vers sa nouvelle vie.


Nina ferma sa porte puis mit sa clé sous le paillasson qu'elle avait elle même choisis en emménageant. C'est là que le propriétaire la trouvera plus tard dans la journée, mais à ce moment là elle serait bien loin. Elle soupira et se détourna pour se diriger vers sa voiture. Le peu de bagages qui lui restaient y étaient déjà et les papiers qui représentaient sa seule identité étaient eux aussi rangés dans la boite à gant. Elle s'installa dans la voiture avec une lenteur délibérée. "Allez ! En route vers ma nouvelle vie" dit-elle sans grande conviction.


Nina ferma sa porte puis se baissa lentement et mit sa clé sous le paillasson qu'elle avait elle même choisis à cet effet. Le propriétaire la trouvera quand il viendra plus tard reprendre son dû. Son coeur se serra à la pensée qu'elle s'en allait en laissant tout ce qui lui était cher. Elle regarda une dernière fois la maison et soupira, puis à contre coeur elle se détourna pour se diriger vers sa voiture. Le peu de bagages qui lui restaient y étaient déjà et les papiers qui représentaient dorénavant sa seule identité étaient eux aussi rangés dans la boite à gant. Elle s'installa avec une lenteur délibérée pour avoir le temps de contempler une dernière fois le quartier. " Allez ! En route vers ta nouvelle vie" Se dit elle en refoulant ses larmes.


Nina ferma sa porte puis se baissa lentement et, d'une main tremblante, mit sa clé sous le paillasson qu'elle avait elle même choisis à cet effet des mois plus tôt quand tout allait encore bien. Plus tard, le propriétaire la trouvera quand il viendra reprendre son dû. Son coeur se serra à la pensée qu'elle s'en allait en laissant derrière elle tout ce qui lui était cher et elle ne put empêcher ses larmes de couler en regardant une dernière fois la maison. Mais vite elle essuya ses larmes et resta planté là quelques secondes. Puis après un soupir, elle se détourna à contre coeur pour rejoindre sa voiture. Le peu de bagages qui lui restaient de son ancienne vie y étaient déjà et les papiers qui représenteraient dorénavant sa seule identité étaient eux aussi rangés dans la boite à gant. D'une lenteur délibérée, elle s'installa dans sa voiture. Elle voulait contempler une dernière fois le quartier qu'elle chérissait tant et où vivait l'unique personne qu'elle ait vraiment aimé. Elle aurait voulu se dire " Allez ! En route vers ta nouvelle vie" d'une voix guillerette mais dès qu'elle ouvrit la bouche un gémissement en sortit puis de long sanglots.



P.S: 37 minutes à le faire ça fait rien ? mdr

_________________
Dans la vie ( Et surtout en amour !! ) :
« Quand la situation semble désespérée, tu ignores à quel point elle va encore empirer. »

Et ma devise :
« Qui aime bien charrie ( Châtie ? ) bien. »
Revenir en haut Aller en bas
lulu_turlututu
Je commence à m'habituer
avatar

Féminin Nombre de messages : 165
Age : 27
Loisirs : J'essaye d'apprendre le japonais et je suis bénévole à Potron-Minet, une association qui recueille et soigne des chats ^^
Date d'inscription : 03/07/2012

MessageSujet: Re: Une personne sort de chez elle (aller dans l'émotion)   Sam 7 Juil 2012 - 15:19

Merci ! Ton texte est très joli ! Tu pouvais aussi prendre la peur, il n'y a pas de problème !

Moi il faut que j'essaye avec un sentiment heureux, je pense que c'est plus difficile (je me trouve toujours plus douée quand j'écris des trucs tristes XD).
Revenir en haut Aller en bas
kathy gane
Je commence à m'habituer
avatar

Féminin Nombre de messages : 136
Age : 22
Localisation : Là où jamais tu ne me trouveras...
Loisirs : Lire et écrire
Date d'inscription : 03/07/2012

MessageSujet: Re: Une personne sort de chez elle (aller dans l'émotion)   Sam 7 Juil 2012 - 16:09

lulu_turlututu a écrit:
Merci ! Ton texte est très joli ! Tu pouvais aussi prendre la peur, il n'y a pas de problème !

Moi il faut que j'essaye avec un sentiment heureux, je pense que c'est plus difficile (je me trouve toujours plus douée quand j'écris des trucs tristes XD).

Je sais mais le tiens était tellement bien je me serais ridiculisé a tenter d'en faire un aussi mdr
Et je t'avoue que moi même j'allais en faire un sur la "joie" puis je me suis ravisé... La tristesse est beaucoup plus mon domaine dans l’écriture ! ( et c'est le contraire dans la lecture mdr je ne lis jamais un livre avec une mauvaise fin :p )

_________________
Dans la vie ( Et surtout en amour !! ) :
« Quand la situation semble désespérée, tu ignores à quel point elle va encore empirer. »

Et ma devise :
« Qui aime bien charrie ( Châtie ? ) bien. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une personne sort de chez elle (aller dans l'émotion)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une personne sort de chez elle (aller dans l'émotion)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une femme rentre tôt chez elle...
» [Fregni, René] Elle danse dans le noir
» l'histoire de Dora chez les petits malins
» [AIDE]Commande pour aller dans le recovery urgent
» Si il y avais personne, oseriez vous sortir tout nu dans la cour ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Exercices d'écriture-
Sauter vers: