Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'exercice de la goutte d'eau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
myrthe
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Féminin Nombre de messages : 1522
Age : 28
Localisation : Zeist, Pays-Bas
Loisirs : lecture, sieste et vélo ^^
Date d'inscription : 12/05/2007

MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Mer 23 Mai 2007 - 14:03

Merci tous le monde, c'est gentil ^^

_________________
Les livres sont la seule addiction qui mérite que l'on meure drogué.

Revenir en haut Aller en bas
ultuant
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Masculin Nombre de messages : 9037
Age : 29
Localisation : Quelque part dans mon esprit
Loisirs : Ecrire écrire et encore écrire
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Jeu 26 Juil 2007 - 15:42

Ca y est le courant l’entraîne. Le robinet vient d’être tourné. La foule se pousse, se précipite vers la lumière, vers le plongeon exaltant qu’attendent toutes ses amies. Elle se fait porter par la cohue générale vers sa destinée.
Enfin le bord se présente à elle, pour la première fois depuis sa naissance elle observait sous ses yeux ébahis l’humanité. La petite goutte hésita un instant, regardant tout autour d’elle le monde inconnu qui venait d’apparaître mais n’eut pas le temps de tergiverser. Ses amies la poussaient, celles de devant l’entraînaient et elle dû sauter dans le vide.
Quelle délicate sensation, ce vent à la fois frais et violent sous la vitesse. Une seule manière de le traverser ; s’allonger, il fallait s’allonger pour ne pas être disloquée. C’est ce qu’elle fit mais le paysage, quoique défilant à toute vitesse durant cette folle descente exerçait une insoutenable attraction sur elle. La petite goutte tourna la tête, regarda cette grande pièce. Des fleurs mauves étaient empilées sur toute une hauteur et atteignaient un ciel blanc, blanc comme de la neige. Au centre un énorme soleil éclairait le carré fleuri. D’étranges arbres carrés étaient taillés et disposés contre le mur de fleurs. Une porte s’ouvrit dans l’un d’entre eux. Une cachette. Que c’était excitant ! Des arbres creux. La petite goutte se dit qu’elle devrait absolument voir ce phénomène plus tard, lorsqu’elle se rassemblera de nouveau dans les nuages pour chuter encore sur ce monde troublant mais passionnant.
Une chaleur inhabituelle l’enveloppa tandis qu’elle était à mi-parcours. Les Chaudes, comme la petite goutte d’eau les appelait, arrivaient. Brutales et impitoyables elles se frayaient un chemin parmi les gouttes d’eau froides, sautant partout, les écartant avec force, les dépassant avec un sourire mauvais sur leurs lèvres décharnées.
« Ca ne se passera pas ainsi cette fois » se dit la petite goutte.
Toute la machinerie se mit en route. Les usines qui produisaient l’énergie, celles qui consommaient des atomes. Tout, absolument tout accéléra, sortant de la torpeur de l’attente.
La goutte d’eau accéléra encore et encore ne voulant pas laisser Les Chaudes la chasser une fois encore comme une vulgaire perdante. Toutes les molécules roulèrent dans son corps, s’excitèrent et se gonflèrent pour aller toujours plus vite vers le lavabo. C’était le but de toute une vie. Les premières à toucher le fond gris en acier étaient acclamées tel de véritables déesses parmi leurs semblables. Il ne fallait pas que ses ennemis gagnent, il fallait qu’elle y arrive. Elle pouvait le faire ; elle devait le faire.
Tout à coup, un grand roc rosé s’avança sur sa trajectoire.
Malheur !
Elle n’allait sûrement jamais voir la fin de cette chute mais elle ne désespéra pas.
« Un obstacle de plus ? Super » se dit-elle. « Je suis dans mon terrain ».
Enfin la vague de goutte s’écrasa sur les mains savonneuses d’un homme. Des cercles de vingt gouttes se tenant par la main se formèrent, enfermant le savon et l’emportant au fond de l’évier. C’était un travail obligatoire, personne ne pouvait y échapper pas même la petite goutte. Elle s’y plia alors de mauvaise grâce mais se dépêcha de quitter le regroupement une fois l’obstacle dépassé. Elle reprit sa course folle contre ses ennemies jurées.
Le fond n’était plus très loin, elle pouvait le faire ; encore un petit effort.
Derrière elle Les Chaudes fonçaient à toute allure, tel des démons.
La petite goutte tourna son regard vers sa destination et l’espoir apparut au fond de son être. Elle allait gagner, elle le sentait. Cette chute grisante allait se terminer d’un instant à l’autre. C’était excitant mais en même temps le petite goutte ne voulait pas que cette sensation finisse. Elle voulait ressentir toute sa vie ce sentiment d’intense satisfaction, le vent sur ses joues, jouant avec elle. Mais c’était la fin, elle s’écrasa cette l’acier froid et son corps fut éparpillé tout autour de l’impact avant de couler dans le long tunnel qui faisait suite à l’évier pour se rassembler à nouveau un peu plus loin dans le conduit.


Voilà je me suis bien amusé à tout écrire. En espérant que cela vous plaise.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Jeu 26 Juil 2007 - 17:50

Hé, j'ai bien aimé !

Un des meilleurs postés je pense. Ca ne me donne qu'encore plus envie de voir tes textes !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Ven 27 Juil 2007 - 10:08

Plic !
Je me sens à l’étroit dans ce tunnel.
Appréhension.
Ploc !
Dans la longue file, j’avance. Bientôt, ce sera mon tour !
Adrénaline.
Plic !
Je reçois un message : « G22567, Saut dans 2 minutes ! ». Je ne réponds pas, je n’en ai pas besoin.
Attente.
Ploc !
Plic !
Ploc !
C’est à moi.
Je m’élance.
Je vole. Je tombe. Tout est magnifié, l’air m’enveloppe comme une caresse. Froide. Cinglante.
Le sol blanc s’approche.
Immaculé.
Beau.
Terrifiant.
Plic !!!
Je m’écrase.
Mille pointes de douleur me transpercent.
Je me disperse.
Séparation.
Angoisse.
Ploc!
G22568 m’a rejoint.
De deux, nous devenons un.
Fusion.
Plic !
Ploc !
Plic !
G22569, G22570 et G22571 sont également arrivés.
Ensemble, nous sommes assez forts.
Nous glissons.
Le sol émaillé est comme une pente neigeuse.
Volupté.
Plaisir.
Nous avançons vers le trou obscur.
Approche.
Il se dégage de cette sombre ouverture de fortes odeurs.
Pestilence.
Peur.
« Est-ce l’enfer ? » demande G22570.
Personne ne sait.
Aucun ne répond.
Tout le monde a peur.
Je tremble.
Des gouttelettes de sueur froide s’éparpillent.
Nous glissons de plus en plus vite.
J’ai peur.
Nous prenons de la vitesse.
Nous
Allons
Tomber
!!!


Plic !


Héhé
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Ven 27 Juil 2007 - 10:29

Bravo !

Je dirais même... plic ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
ultuant
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Masculin Nombre de messages : 9037
Age : 29
Localisation : Quelque part dans mon esprit
Loisirs : Ecrire écrire et encore écrire
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Ven 27 Juil 2007 - 10:35

Génial! Magnifique! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Ven 27 Juil 2007 - 10:44

Ca a surtout l'avantage de faire plein de lignes (Mouahahahahaha) ^^
Revenir en haut Aller en bas
ultuant
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Masculin Nombre de messages : 9037
Age : 29
Localisation : Quelque part dans mon esprit
Loisirs : Ecrire écrire et encore écrire
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Ven 27 Juil 2007 - 11:15

Oui! Plein de lignes de UN mot parfois! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Ven 27 Juil 2007 - 11:32

J'en avait fait un mais perdu^^

dsl:(
Revenir en haut Aller en bas
akira
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 5466
Age : 27
Localisation : dans les plaines ou la suisse normande ...
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Sam 28 Juil 2007 - 16:44

Ploc...


Boum !


Petit asticot... Retrouve nous cela tout de suite ! Sinon...:;J:

_________________
Les arbres timides et forts
La nuit parlent à haute voix
Mais si simple est leur langage
Qu'il n'effraie pas les oiseaux... . . . . ./\. . . . .Marcel Béalu, L'air de la vie
Revenir en haut Aller en bas
http://peinture-noire.over-blog.fr/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Sam 28 Juil 2007 - 20:21

j'ai eu un vrus et tout ems ficheir ont été supprimé, heuresement que mes écrits étaient sur plusieurs forum, maintenant je les met sur tous les disque^^
Revenir en haut Aller en bas
akira
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 5466
Age : 27
Localisation : dans les plaines ou la suisse normande ...
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Sam 28 Juil 2007 - 20:24

Aïe pas de bol !

_________________
Les arbres timides et forts
La nuit parlent à haute voix
Mais si simple est leur langage
Qu'il n'effraie pas les oiseaux... . . . . ./\. . . . .Marcel Béalu, L'air de la vie
Revenir en haut Aller en bas
http://peinture-noire.over-blog.fr/
ultuant
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Masculin Nombre de messages : 9037
Age : 29
Localisation : Quelque part dans mon esprit
Loisirs : Ecrire écrire et encore écrire
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Dim 29 Juil 2007 - 12:28

Satané virus. Mais aussi qu'est-ce qui te prends d'attraper un virus?
Pffff je vous jure ces jeune!!! :;J:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Jeu 2 Aoû 2007 - 16:34

ultuant a écrit:
Satané virus. Mais aussi qu'est-ce qui te prends d'attraper un virus?
Pffff je vous jure ces jeune!!! :;J:

* formatage du disque dur *

Mechant virus... mechant pc... Sorry
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Jeu 2 Aoû 2007 - 20:35

Lol oui très méchant virus tout perdu^^

Bref je ne recomencerai pas^^
Revenir en haut Aller en bas
ultuant
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Masculin Nombre de messages : 9037
Age : 29
Localisation : Quelque part dans mon esprit
Loisirs : Ecrire écrire et encore écrire
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Jeu 2 Aoû 2007 - 20:38

Oui achête un bon anti-virus
Revenir en haut Aller en bas
Hakkrat
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Masculin Nombre de messages : 5919
Age : 30
Localisation : Paris
Loisirs : Ecriture, piano, mangas, séries TV, jeux vidéos, jeux de société, roller
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Sam 4 Aoû 2007 - 13:52

Je suis en train de réfléchir à cet exercice depuis que je l'ai vu à mon arrivée sur le forum, et je crois que je vais bientôt m'y mettre.

J'ai aimé ton style d'écriture, ultuant (faut mettre une majuscule ou pas ?), mais alors l'histoire, beurk, beurk. Une goutte qui a des yeux et une conscience ? Mon Dieu, mon Dieu, mon esprit de scientifique ne s'en remet pas.

En tout cas, vivement que tu postes ton histoire (la bataille magique, la bataille magique !)

En revanche, bravo à Mathieu. Pas du tout réaliste comme texte, mais on comprend que c'est humoristique, et chapeau pour l'originalité.

_________________
La différence entre ceux qui écrivent des romans et ceux qui n'en écrivent pas, c'est que ceux qui écrivent des romans, écrivent des romans.
Revenir en haut Aller en bas
akira
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 5466
Age : 27
Localisation : dans les plaines ou la suisse normande ...
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Sam 4 Aoû 2007 - 14:41

Je ne sais pas pourquoi beaucoup ont décidé de faire cet exercice à la première personne mais c'est vrai que cela débouche sur donner une conscience à une goutte d'eau.

_________________
Les arbres timides et forts
La nuit parlent à haute voix
Mais si simple est leur langage
Qu'il n'effraie pas les oiseaux... . . . . ./\. . . . .Marcel Béalu, L'air de la vie
Revenir en haut Aller en bas
http://peinture-noire.over-blog.fr/
ultuant
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Masculin Nombre de messages : 9037
Age : 29
Localisation : Quelque part dans mon esprit
Loisirs : Ecrire écrire et encore écrire
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Sam 4 Aoû 2007 - 15:10

Merci Hakkrat!
Tu peux en mettre ou pas de majuscules. Tu fais comme tu veux ça ne me vexeras pas.
Oui l'histoire n'est pas splendide mais j'ai super méga décrit la chute dans tous les détails.
Tu remarqueras quand même (pour ton esprit scientifique) que j'ai précisé que l'eau chaude allait plus vite que la froide et que les molécules chaudes sont plus excités que les autres. :;J:

_________________
Alliance Chipotage en route!
Faites attention à vous!!!

L'elfe aux Trente Mille Titres et Le Diseur de Vérités
Tortionnaire professionnel
L'elfe qui arrivait à flooder tout seul !!!

FOLIE, GUERRE, TORTURE et BONNE HUMEUR =
Revenir en haut Aller en bas
Hakkrat
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Masculin Nombre de messages : 5919
Age : 30
Localisation : Paris
Loisirs : Ecriture, piano, mangas, séries TV, jeux vidéos, jeux de société, roller
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Sam 4 Aoû 2007 - 15:34

Ouais ouais. Mais scientifiquement, je crois que le texte que je vous propose est plus abouti.

Auto-critique : je n'ai pas vraiment décrit le voyage de la goutte du goulot au lavabo, mais bon, tout le monde a plus ou moins triché (en faisant durer l'avant et l'après, ou en s'attardant sur le paysage environnant, ou en typographiant bizarrement pour gagner des lignes).

Ca m'intéresse de savoir si j'ai réussi ma vulgarisation: c'est-à-dire, si les informations ont intéressé les non scientifiques (et les scientifiques aussi, d'ailleurs) et si elles n'étaient pas trop floues ou au contraire, trop compliquées. C'est difficile de faire de la poésie scientifique intéressante et pas trop fausse.

Bref, j'attends vos avis, si vous ne mourrez pas d'ennui avant de terminer mon texte.

_________________
La différence entre ceux qui écrivent des romans et ceux qui n'en écrivent pas, c'est que ceux qui écrivent des romans, écrivent des romans.


Dernière édition par le Sam 4 Aoû 2007 - 15:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hakkrat
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Masculin Nombre de messages : 5919
Age : 30
Localisation : Paris
Loisirs : Ecriture, piano, mangas, séries TV, jeux vidéos, jeux de société, roller
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Sam 4 Aoû 2007 - 15:34

Lecture.

La goutte est sur le point de tomber. Elle s'étire, prend la forme d'une larme. Puis elle se décroche, suivie d'une myriade de gouttelettes. Elle tombe, atterrit dans l'eau du lavabo. Dans un ultime soubresaut, elle ressort, toujours suivie de sa myriade de gouttelettes, en une colonne montante. Et elle retombe, ne laissant à la surface de l'eau que des ondulations concentriques et éphémères.

Arrêt sur image. Marche arrière.

Les ondulations rebroussent chemin. La colonne d'eau remonte, à l'encontre de toute logique naturelle. La myriade de gouttelettes s'envole de bas en haut dans une ascension vertigineuse. La colonne monte, monte, puis disparaît, avalée par le goulot du robinet. La dernière goutte d'eau repasse par toutes ses formes : sphère, puis larme, puis demi-sphère suspendue au goulot.

Arrêt sur image. Lecture au ralenti.

La goutte gonfle lentement.

Zoom avant.

La goutte se rapproche. Sa surface brillante est tout proche. Toujours plus proche. Elle devient un véritable mur bombé d'eau. Elle occupe tout le champ de vision.

Traversée. Tout se déforme, comme dans un aquarium géant. Le zoom s'accélère. Bientôt naissent des mouvements tumultueux. C'est un véritable foisonnement, une effervescence. Il y a des chocs, des bousculements. Puis des molécules apparaissent. Des particules passent en coup de vent. Un globe se rapproche. Contact. Puis...

Plus rien. Le vide.

Stop. Zoom arrière.

La surface du noyau se redessine. C'est une sphère. Un nuage virevolte autour de lui. Ce sont les électrons, qui fusent à toute vitesse, aléatoirement. Une force gigantesque les empêche de s'arracher complètement à l'attraction du noyau. Le tout constitue un atome. L'oxygène. Autour de lui, deux autres planètes gravitent. Elles ne comportent qu'un seul électron, qui tourbillonne comme une mouche affolée. Ce sont des deux hydrogènes. Ainsi, tout fonctionne par trois. Chaque oxygène danse avec deux hydrogènes, dans un ballet effréné et perpétuel. Voici les molécules d'eau, d'une dimension de l'ordre du milliardième de mètre.

Soudain, l'électron d'un hydrogène saute vers un autre hydrogène. Disloquation. Des molécules se chargent négativement, d'autres positivement, sous l'effet des perturbations. Attirance. Nouvel échange d'électrons. Tout recommence, indéfiniment. Les molécules se roulent ainsi les unes sur les autres, se décomposent et se recréent aussitôt. Tout paraît instable. Et pourtant, la goutte retient précieusement toutes ses molécules à l'intérieur de son ventre. Les molécules d'eau tentent de s'échapper, mais se heurtent à une paroi, et rebondissent. C'est la surface élastique de la goutte d'eau. Elle génère des tensions qui assurent la cohésion de l'ensemble.

Les molécules deviennent de plus en plus petites. Le zoom arrière les efface. Bientôt elles disparaissent, happées par la macroscopisme. Nouvelle traversée de la surface de la bulle, en sens inverse. La goutte d'eau rétrécit. C'est maintenant un scintillement au goulot du robinet.

Arrêt du zoom.

En bas, très loin, une force colossale venue des profondeurs se déploie. C'est une autre sphère qui l'anime, et qui est des milliards de milliards de fois plus grande que la menue goutte d'eau. Elle s'appelle Terre. Et la force, Gravité. Inexorablement, la Gravité attire vers Elle la goutte d'eau.

Celle-ci ne peut lutter. Toutes ses molécules pèsent. Elle s'allonge. Elle n'est retenue que par un mince filet d'eau. Elle s'arrache du goulot.

La matière ne veut pas de l'incohérence. Il ne faut pas que la goutte s'éparpille en plein vol. Les molécules s'accrochent les unes aux autres. L'énergie potentielle doit être minimale. Pour cela, il faut enfermer le volume d'eau de la goutte dans la surface la plus petite possible.

La sphère s'impose. Elle seule permet à la goutte de tomber en restant souverainement ronde.

Sifflement. La goutte chute vers l'eau miroitante du lavabo. Les frottement de l'air tentent de déchirer sa carapace, mais la température n'est pas assez élevée pour que les molécules se détachent les unes des autres. Elle tient bon.

Et s'écrase dans l'eau.

Ralenti.

La goutte heurte la surface de l'eau. Elle s'enfonce, elle entraîne avec elle le tissu liquide, qui forme l'espace d'un instant un cône furtif. Effet trampoline. La goutte d'eau émerge à nouveau à l'air libre, propulsée avec une vigueur nouvelle. Elle se hisse aussi haut qu'elle peut. Mais la Gravité la rattrape et la force à revenir en bas. Lorsqu'elle n'a plus d'énergie cinétique à consommer, la goutte rechute. Cette fois, elle ne ressortira plus.

L'eau remue, agitée par des vagues silencieuses. La goutte s'est désagrégée, mélangeant ses molécules aux autres déjà présentes.

Eclair blanc. Ecran noir.

_________________
La différence entre ceux qui écrivent des romans et ceux qui n'en écrivent pas, c'est que ceux qui écrivent des romans, écrivent des romans.
Revenir en haut Aller en bas
ultuant
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Masculin Nombre de messages : 9037
Age : 29
Localisation : Quelque part dans mon esprit
Loisirs : Ecrire écrire et encore écrire
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Sam 4 Aoû 2007 - 15:47

Moi j'ai pas triché!!!!
C'est intéressant (bien qu'ayant plein de retour-arrière)
Cependant (chipotage oblige) quand tu parles à la fin de l'effet trampoline, il ne se produit que lorsque la goutte plonge dans une flaque d'eau préexistante or là elle atterrit sur l'acier du lavabo donc il ne se produit pas et la goutte explose simplement.

_________________
Alliance Chipotage en route!
Faites attention à vous!!!

L'elfe aux Trente Mille Titres et Le Diseur de Vérités
Tortionnaire professionnel
L'elfe qui arrivait à flooder tout seul !!!

FOLIE, GUERRE, TORTURE et BONNE HUMEUR =
Revenir en haut Aller en bas
Hakkrat
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Masculin Nombre de messages : 5919
Age : 30
Localisation : Paris
Loisirs : Ecriture, piano, mangas, séries TV, jeux vidéos, jeux de société, roller
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Sam 4 Aoû 2007 - 15:49

Dans mon texte, il y a de l'eau dans le lavabo. Na !

C'est vrai que tu n'as pas triché. Un hors-sujet passable vaut mieux qu'un dans-le-sujet complètement fantaisiste ?

Wink

_________________
La différence entre ceux qui écrivent des romans et ceux qui n'en écrivent pas, c'est que ceux qui écrivent des romans, écrivent des romans.
Revenir en haut Aller en bas
ultuant
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Masculin Nombre de messages : 9037
Age : 29
Localisation : Quelque part dans mon esprit
Loisirs : Ecrire écrire et encore écrire
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Sam 4 Aoû 2007 - 15:53

Tu es sur de toi? Twisted Evil Mes profs te répondraient ZERO POINTE et encore je suis gentil ^^

_________________
Alliance Chipotage en route!
Faites attention à vous!!!

L'elfe aux Trente Mille Titres et Le Diseur de Vérités
Tortionnaire professionnel
L'elfe qui arrivait à flooder tout seul !!!

FOLIE, GUERRE, TORTURE et BONNE HUMEUR =
Revenir en haut Aller en bas
Hakkrat
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Masculin Nombre de messages : 5919
Age : 30
Localisation : Paris
Loisirs : Ecriture, piano, mangas, séries TV, jeux vidéos, jeux de société, roller
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Sam 4 Aoû 2007 - 16:08

Ohlala, quel esprit scolaire...

_________________
La différence entre ceux qui écrivent des romans et ceux qui n'en écrivent pas, c'est que ceux qui écrivent des romans, écrivent des romans.
Revenir en haut Aller en bas
ultuant
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Masculin Nombre de messages : 9037
Age : 29
Localisation : Quelque part dans mon esprit
Loisirs : Ecrire écrire et encore écrire
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   Sam 4 Aoû 2007 - 16:11

Non maternelle
hareuhhhhhhh

_________________
Alliance Chipotage en route!
Faites attention à vous!!!

L'elfe aux Trente Mille Titres et Le Diseur de Vérités
Tortionnaire professionnel
L'elfe qui arrivait à flooder tout seul !!!

FOLIE, GUERRE, TORTURE et BONNE HUMEUR =
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'exercice de la goutte d'eau   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'exercice de la goutte d'eau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'exercice de la goutte d'eau
» Exercice de diction.
» "COLD RESPONSE" : exercice de l'armée de Terre
» exercice corps pastel
» Mon premier essai d'une goutte d'eau dans une rose...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Exercices d'écriture-
Sauter vers: