Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 concours n°34-votes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Quel texte préférez-vous ?
Texte n°1
67%
 67% [ 8 ]
Texte n°2
33%
 33% [ 4 ]
Total des votes : 12
 

AuteurMessage
Niko
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7385
Age : 30
Localisation : Un pied à Minath Tirith, un autre à Riva, le coeur à Port-Réal et la tête sur tatouine
Loisirs : Me prendre pour un rongeur, embêter le chat et faire plein de câlins
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: concours n°34-votes   Dim 23 Sep 2012 - 20:35

Voici donc les deux textes qui vous sont proposés.
Fin des votes dimanche 30 septembre à 20h.

Texte n°1 :

La reine de la chambre vide



Et maintenant, qu'allait-il bien penser de moi ? Après ce que je lui avais dit, je m'attendais au pire. Il s’éloigna de quelques pas, je le regardai silencieusement un moment. Et quand enfin, il s’approcha de nouveau, mon cœur battait à toute allure.



Des doutes entremêlés d’espoirs les plus fous, les plus sexuels et les plus amoureux m’emplissent. Nauséeuse de bons sentiments mêlés à des peurs. Surtout ne pas avoir de regrets, surtout pas de remords. Ce qui est fait est fait, même si c’était dans un état second. Oh mon dieu, il s’approche.

Il ouvre la bouche pour parler, le temps se fige. Mais quelle idée m’est passée par la tête ?

Et dire que quelques secondes avant c’était juste un inconnu que je croisais sur ce pont tous les matins en me rendant au travail. Et dire que c’était juste un fantasme, une folie, un petit rêve dans ma vie trop chargée de mère et d’épouse de 47 ans.

Pourquoi ce matin ai-je décidé de réaliser ce que je me suis mille fois imaginé : j’arrivais sur ce pont, je le voyais arriver en sens inverse et quand, après de longues observations physiques et des conjonctures les plus fantasques, on se croisait, je lui disais simplement : « j’ai envie de vous ». Ce qui pouvait s’ensuivre ne finissait que dans mes rêves de femmes sous la douche.

Quelle idiote… maintenant c’est fait : rien ne serait plus pareil. En plus je me sens coupable d’avoir trahi mes engagements. Je me sens coupable par rapport à mon mari et même par rapport à mes enfants… je suis coupable. Je me sens coupable face au monde et surtout face à moi-même. Puis je me sens coupable face à lui puisque j’ai bien vu qu’il portait une alliance.

Il va parler. Il parle. Et je ne comprends pas de suite ce qu’il me dit. Trop engourdie par mon courage idiot. Puis je comprends, qu’il vient de me rendre la pareille : « Moi aussi, j’ai envie de vous ».

Puis l’euphorie prend le dessus, ce n’est plus le temps de l’analyse (laissons ça pour mon psy plus tard), nous voilà embarqués loin. Plus loin que ce que nos vies engagées nous promettaient. Dégustons l’instant.

Dans ces moments de pure folie, le Smartphone est un outil fantastique. Et puisque nous sommes pleins d’aplomb, il est facile de mentir et de tromper notre monde : un appel téléphonique et me voilà malade et lui souffrant (nous voyons ici notre différence de classe). Une petite recherche plus tard et nous avons trouvé un hôtel tout proche. Une petite mise en mode silencieux plus tard nous voilà dans la chambre à nous contempler.

Et pour ceux qui se poseraient la question : à ce moment là, qu’ils sont loin les doutes, les remords, le mari et les enfants. Juste lui et moi et un lit : une chambre bien remplie.

Et tandis que je me blottis dans ses bras pleins de promesses, je n’ai plus aucune raison. Mon cerveau se blottit aussi. Je l’embrasse et c’est magique car je n’ai plus été embrassée comme cela depuis mes 20 ans. Même ma retenue, obligée par mon âge, s’envole ; mon corps se décomplexe quand il sourit en me regardant nue. Et je me perds dans les ondées de l’acte. J’ai du plaisir. Pas un plaisir perdu que je tente de retrouver certains soirs du mois avec mon mari… non un plaisir immédiat venu certainement du divin. En tous cas, ce plaisir est d’un autre temps.

Je me languis de jouir et qu’il jouisse et j’aimerais que ce moment dure longtemps.

L’acte physique me fait délirer : nous partirons loin, tous les deux. Nous enverrons paître nos vies stupides de responsabilités. Nous ne nous promettrons rien, c’est comme ça que le couple dure. Nous seront des nouveaux héros du monde, les plus amoureux de l’univers, en tous cas ceux qui baisent le mieux.
Je me fous de mon mari, je me fous de ma vie, je me fous de mes enfants. On s’en va, on laisse tout, on se casse. Et on se cassera toujours, faisons de ce laïus notre seul engagement. Et je me vois serveuse dans un restaurant américain et lui vendeur de pneus ; quelque chose de modeste qui nous permet simplement de vivre à deux. Je vois un appartement ou une petite maison typique des USA dans une petite banlieue. Je nous vois baisant partout, tout le temps. Je vois… je ne vois plus rien, je jouis.

Une fabuleuse puissance m’éreinte, un courant électrique parcourt mon dos. Je m’en souviens, cela faisait longtemps. Le pur moment de folie est accompli. Il reste en mon sein quelques instants, il s’affale sur mon corps, je le prends dans mes bras et je l’embrasse sur le front. Il reprend sa respiration.
Et là, le malheureux en se retirant (et me faisant presque mal), me souffle : « Je dois y aller ».

Tout d’un coup il passe de bel inconnu à laide personne, un mufle couronné d’imbécilité et moi, je deviens une salope. Tout me retombe dessus alors qu’il se rhabille déjà. A son pantalon, me revient à la figure mon mariage, à sa chemise reboutonnée, mes enfants, à sa cravate, mon travail. Toute la fuite a été vaine puisque je retombe de haut. Je me sens bafouée et le pire c’est par moi-même. Et je regarde dans le vide. Je vois mes fantasmes de la vie américaine, de la fuite, de notre amour s’en aller dans le néant. A la limite, le souvenir peut me servir quand je me toucherais sous la douche… il est déjà à la porte. Un simple « salut, c’était sympa » et il a disparu de la chambre qui se trouve être la chambre la plus vide qui soit dans le monde entier et même au-delà. Je suis la reine de la chambre vide.

J’ai l’impression de m’être violée moi-même. Saleté de cœur, saleté de fantasmes, saleté de bouche qui a parlé toute seule, saleté de bouche qui embrasse, saleté de bouche qui suce. Je me cherche un réconfort quelconque dans la pièce, dans mon cœur et dans mon sexe. Non, je n’en trouve pas. Doucement, comme une grande malade, je me dirige vers la salle de bain. J’allume et je me regarde dans le miroir : j’ai 47 ans mais j’ai l’impression d’en avoir 3000. J’ai les larmes qui me montent tandis que mon moral descend. Je me sens bête.

Je me cherche des excuses, je me cherche quelque chose à retirer de cette partie de jambes en l’air improvisée et déjà appeler cet acte par son nom me fait relativiser. Les espoirs sont loin. Je commence à me convaincre que ce que j’ai est précieux : j’ai un mari amoureux et des enfants. J’ai une maison et un boulot. Et j’ai réalisé mon fantasme. Tout cela n’est-il pas une vie bien remplie ?

Dois-je me plaindre ? Et doucement, je me remets. Je me lave, me rhabille doucement et à la fin, je suis de nouveau convaincue : je suis tellement heureuse.
Je sors de la chambre vide et je pense déjà à un nouvel itinéraire pour aller au boulot et je répète mon rôle de femme, je répète le rôle de ma vie. Je suis une parfaite actrice : d’ailleurs, je me convaincs moi-même.

_________________
Killing folks is easy, being politically correct is a pain in the ass... Achmed, The Dead Terrorist

I will draw you, Saruman,  as poison is drawn from a wound.
Gandalf
-Je... Je n'arrive pas à y croire ! -C'est pour ça que tu échoues...
Star Wars, Episode V, L'Empire Contre-Attaque

Vous avez un nom qui commence comme une caresse et fini comme un coup de cravache. Cocteau à Marlène Dietrich


Dernière édition par Niko le Dim 23 Sep 2012 - 20:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7385
Age : 30
Localisation : Un pied à Minath Tirith, un autre à Riva, le coeur à Port-Réal et la tête sur tatouine
Loisirs : Me prendre pour un rongeur, embêter le chat et faire plein de câlins
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: concours n°34-votes   Dim 23 Sep 2012 - 20:36

Texte n°2 :

Le racisme amoureux


Soudain il fit demi-tour. Sans prévenir, il rebroussa chemin. Son visage s'éclaira d'un maigre sourire Je le vis se rapprocher de moi. D'un pas lent, détaché. Ses yeux croisèrent les miens. J'eus beau essayer de déceler au fond de son regard, ne serais-je qu'un avant-goût de ce qu'il allait me dire.

-Écoute Axel... C'est un peu délicat. Je ne sais pas trop comment te le dire..., avais-je commencé, avant de me jeter à l'eau. Je t'aime. Je t'aime à la folie. Je pense à toi sans arrêt. Je ne peux plus me passer de toi.
Il m'avait regardé comme on regarde un timbré bon pour se faire interner à l'asile. Je ne sais ce qui avait été le plus blessant pour moi. Le plus dur. De son expression de dégoût ou de sa réaction immédiate. Sans attendre, il m'avait aussitôt tourné le dos et était reparti sans dire un mot. Comme s'il cherchait à tous pris à se trouver le plus loin possible de ma petite personne. Comme s'il me fuyait.

Le désespoir menaçait de m'envahir. Que faire. Quelle stupidité d'avoir déclaré ainsi mon amour à cet abruti. Dire que l'aimait. Je l'aimais... Mieux je l'idolâtrais... et il m'avait jeté. Balancé, comme une vieille chaussette trouée que l'on met à la poubelle.

À présent, voilà qu'il revenait sur ses pas. Il avançait dans ma direction. Mon cœur battait à tout rompre. Je sentis l'espoir me noyer dans un torrent émotionnel. Je ne pouvais détourner mes yeux rivés sur sa silhouette. L'homme parfait... C'est tout ce que voyais.

La rue était pleine de monde. Des inconnus passaient à côté de moi dans les deux sens. Comme je devais avoir l'air bête, ainsi immobile au milieu du trottoir, incapable du moindre mouvement. Pétrifié par une angoisse mêlée d'espoir.

Il me prit les mains en soupirant. L'air gêné. Il n'était pas le seul à l'être d'ailleurs... Les gens qui nous croisaient nous fusillaient du regard, l'air de dire « Non mais ça va pas de faire ça en public ! ». Pourtant nous ne faisions rien...

-Je suis vraiment confus, tu sais. Je ne m'y attendais vraiment pas. Du coup je ne sais pas trop quoi faire... J'hésite, expliqua Alex.
Je compatis presque aussitôt. Il avait l'air sincère et le ton de sa voix me hurlait de le croire. J'avais envie d'y croire, je l'aurais donc cru de toute façon...

Comme embourbé dans un dilemme intérieur, le bleu profond de ses yeux plongé dans le vague, il était visiblement complètement perdu.

Comme pour se rassurer, pour occuper son regard, ses mains et son esprit, il sortit son portable de sa poche. Un iPhone 4 si je ne m'abuse. Pratiquement neuf. Il pourrait sûrement trouver à le revendre un bon prix et acheter le nouveau smartphone de la marque à la pomme. Le cinquième du nom, qui vient de sortir...

Il sourit et releva la tête, rangeant machinalement son appareil. Il semblait avoir pris sa décision.

-Bon allez, d'accord. Puisqu'il me faut me dévoiler. Moi aussi je t'aime. Je t'aime énormément à vrai dire. On peut sortir ensemble à partir de » maintenant si tu veux, répondit-il.

Se peut-il que ce soit aussi simple ? En l'espace de quelques secondes, je fut comme transporté de joie. Puis je regardais le soleil de ma vie. Je le vis me fixer, d'un air narquois.
Tout à coup la colère glissa sur son visage, remplaçant son expression de bonheur. Sa main jaillit et me gifla le visage. Une douleur cuisante résonna à travers moi. Blessé dans mon amour-propre, je restai sans voix, abasourdi, choqué.

Il me dévisagea avec haine et me jeta quelques mots à la figure. Des mots que je reçus comme un coup de couteau. Des paroles qui me firent l'effet d'une lanière de fouet qui claque sur mon front.
-J't'ai bien eu hein ! T'y as cru sale PD !

Être gay n'est pas une tare, c'est une malédiction.
Je m'appelle Jean, j'ai 19 ans et j'aime Axel. Axel a le même âge que moi. Il est grand et beau. Il est homophobe. Il me hait.

La vie est trop injuste.

_________________
Killing folks is easy, being politically correct is a pain in the ass... Achmed, The Dead Terrorist

I will draw you, Saruman,  as poison is drawn from a wound.
Gandalf
-Je... Je n'arrive pas à y croire ! -C'est pour ça que tu échoues...
Star Wars, Episode V, L'Empire Contre-Attaque

Vous avez un nom qui commence comme une caresse et fini comme un coup de cravache. Cocteau à Marlène Dietrich


Dernière édition par Niko le Dim 23 Sep 2012 - 23:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
fosiliaz
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Masculin Nombre de messages : 1162
Age : 22
Localisation : Pas loin du pôle nord, au milieu des cartons
Loisirs : judo, tennis de table, lire et bien entendu écrire
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: concours n°34-votes   Dim 23 Sep 2012 - 20:43

Je pense qu'il y a un défaut de mise en forme sur le second texte... Sinon, je crois que tu as zappé la partie sondage... Donc pour le moment on ne peut pas vraiment voter Razz
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: concours n°34-votes   Dim 23 Sep 2012 - 20:56

en même temps je suppose que ceux qui ont écrit vont pas voter quand même ^^
J'ai même trouvé une erreur de répétition que j'avais pas vue jusque là lol
Revenir en haut Aller en bas
lulu_turlututu
Je commence à m'habituer
avatar

Féminin Nombre de messages : 165
Age : 27
Loisirs : J'essaye d'apprendre le japonais et je suis bénévole à Potron-Minet, une association qui recueille et soigne des chats ^^
Date d'inscription : 03/07/2012

MessageSujet: Re: concours n°34-votes   Lun 24 Sep 2012 - 23:41

J'ai mieux aimé le scénario du deuxième mais l'écriture (surtout à la fin) m'a un peu rebuté et j'ai choisi le premier ! J'ai eu quelques envies de protestations sur les aspects sexuels (genre ils l'ont eu en même temps... et c'est quoi ces clichés sur les filles et la douche ?) mais je suis une chieuse ^^.

Félicitations aux deux écrivains courageux ! J'ai un peu bugué sur le sujet aussi, je me rattraperai au prochain, promis (en plus j'ai trop envie de gagner un concours parce que j'ai un sujet à proposer ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: concours n°34-votes   Mar 25 Sep 2012 - 11:34

Pour une fois que quelqu'un OSE parler de masturbation féminine dans un texte qui plus est un auteur mec... :o

Et après avoir parlé du sujet avec plusieurs femmes ;-) oui la douche c'est ou on est le plus tranquille quand on est marié. ^^
Revenir en haut Aller en bas
lulu_turlututu
Je commence à m'habituer
avatar

Féminin Nombre de messages : 165
Age : 27
Loisirs : J'essaye d'apprendre le japonais et je suis bénévole à Potron-Minet, une association qui recueille et soigne des chats ^^
Date d'inscription : 03/07/2012

MessageSujet: Re: concours n°34-votes   Mer 26 Sep 2012 - 18:31

Mouais... moi je trouve ça pas pratique du tout... Mais je ne suis pas mariée ^^

_________________
Toutes mes citations sont extraites du manga One Piece, ce manga est une vraie leçon de vie Wink

"Les miracles n'arrivent qu'à ceux qui ont la volonté de continuer", Emporio Ivankov

"Quoi qu'il arrive, ne perdez jamais espoir face aux adversités du monde qui vous entoure. Soyez assez forts pour pouvoir rire de tout, ne vous préoccupez pas du regard des autres." Belmer à ses filles.

"Un rêve irréalisable ? C'est ça l'aventure ! Si on laisse passer cette chance, on le regrettera pour le restant de notre vie." Luffy

"L'époque où les pirates rêvaient est révolue ? Ha ! Les gens auront toujours des rêves ! Surpassez les autres n'est pas chose aisée. laissons-les rire ! Sur la route des sommets, il y a des batailles qu'on ne gagne pas avec les poings." Barbe-Noire

Ore wa Luffy ! Kaizoku ō ni naru otoko da ! (俺はルフィ!海賊王になる男だ!) Je suis Luffy ! Celui qui deviendra le roi des pirates !
Revenir en haut Aller en bas
fosiliaz
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Masculin Nombre de messages : 1162
Age : 22
Localisation : Pas loin du pôle nord, au milieu des cartons
Loisirs : judo, tennis de table, lire et bien entendu écrire
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: concours n°34-votes   Mer 26 Sep 2012 - 19:06

Serait-il possible de connaître la raison des votes ? Par curiosité ^^ Parce que jusqu'ici 8 votes et 0 explications...
Revenir en haut Aller en bas
hardkey
Tueur de caniches
avatar

Masculin Nombre de messages : 1626
Age : 23
Localisation : Ankh-Morpok bien sur!
Loisirs : Manger, dire n'importe quoi, écrire n'importe quoi, n'importe quoi n'importe quoi
Date d'inscription : 31/03/2012

MessageSujet: Re: concours n°34-votes   Mer 26 Sep 2012 - 19:19

Euh, lulu a expliqué quand même. Donc 8 votes et 1 explication. ^^

_________________
"Sad is happy for deep people"
Sally Sparrow

"Time is like a drug. To much of it kills us"
Terry Pratchett

"Les vrais artistes ne méprisent rien ; ils s'obligent à comprendre au lieu de juger"
Albert Camus

"J'ai toujours jugé l'imbécilité d'un homme à son niveau de certitudes."
Iron
Revenir en haut Aller en bas
Kiku-chan
J'adore ce forum!


Nombre de messages : 397
Date d'inscription : 03/09/2011

MessageSujet: Re: concours n°34-votes   Mer 26 Sep 2012 - 19:24

J'ai voté pour le texte numéro 1.

Ahem.

Je trouve le texte 1 très bien rédigé. Le sujet est osé - quoique la situation en elle-même n'est pas spécialement originale - mais le point de vue de la femme est super et semble bien travaillé (après, c'est mon impression). La fin aussi, le retour à la réalité, est très bien écrit.

Le texte 2 est émouvant aussi, d'une autre façon. C'est un sujet sensible qui nous fait tous réagir, d'une manière ou d'une autre. Par contre, la rédaction est moins aboutie, je trouve, surtout vers la fin. La chute est trop brutale et fait presque burlesque. "C'est trop injuste", c'est pas vraiment la réplique, je pense, qui viendrait à l'esprit d'un jeune homme dans la situation de Jean (ou d'une jeune femme, d'ailleurs). La tristesse, la colère, le désespoir, l'humiliation, la honte, la rage, contre soi ou contre le monde. C'est quelque d'assez fort. La dernière réplique est très simple, trop superficielle, elle rend la situation presque drôle alors que ce n'est pas censé l'être. Il y a pourtant du travail sur les sentiments. Blessé, désespoir, espoir, joie, doute, angoisse, colère, douleur... Et après la dernière réplique, plus rien. "Malédiction" peut laisser entendre un sentiment d'injustice, peut-être. Mais ensuite, c'est vite expédié. C'est dommage. Était-il, de plus, vraiment nécessaire de dévoiler les deux personnages ? Ça fait résumé de la situation, sans aucune émotion. Ne pas les nommer, mais plutôt terminer sur les sentiments du jeune gay, mentionner son suicide par exemple pour aller au bout du drame. Sa déception, amoureuse et morale. Ou alors quelque chose de plus synthétique comme "J'aime Axel, mais il me hait". Et embrayer sur les sentiments ! Vraiment, je crois que c'est ce qui manque le plus sur cette fin. Un dénouement de la situation, voilà.

J'ai toujours plus de choses à dire quand les textes me semblent moins "aboutis/travaillés". En même temps, c'est à ça que sert une critique : à améliorer le texte Wink

Bref, j'ai voté pour le numéro 1 (puisqu'il faut bien faire un choix...)
Revenir en haut Aller en bas
Abigaelle
Murène fêlée
avatar

Féminin Nombre de messages : 4577
Age : 44
Localisation : Paris
Loisirs : Ecrire, lire, rêver, le tout en musique, sinon ce serait trop triste !
Date d'inscription : 05/03/2012

MessageSujet: Re: concours n°34-votes   Mer 26 Sep 2012 - 20:56

Bravo aux deux auteurs pour vos textes.

Je n'ai pas vraiment eu de coup de coeur pour un texte cette fois-ci, j'ai trouvé les deux thèmes intéressants et j'ai voté pour le 1 parce que je l'ai trouvé plus développé au niveau des ressentis du personnage.

_________________
Il n'y a pas de problèmes, il n'y a que des solutions (et c'est valable aussi bien dans l'écriture que dans la vie !)

"L'homme est un loup pour l'homme... et un gros con pour le loup." Evil or Very Mad

"Et alors la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu..." : http://www.youtube.com/watch?v=_Qg3Rk-B09o
Revenir en haut Aller en bas
http://rachel-fleurotte.blogspot.fr/
Wishmaster
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Masculin Nombre de messages : 1408
Age : 28
Localisation : Belfort, France
Loisirs : Lecture, écriture, femme (que la mienne hein) et tout le multimédia, musique, film, série, documentaires
Date d'inscription : 02/03/2010

MessageSujet: Re: concours n°34-votes   Mer 26 Sep 2012 - 23:42

J'ai voté pour le premier texte. L'écriture est plus agréable et la fin du 2ème est probablement faite rapidement pour le concours.

Mais "+1" pour les deux qui ont eu le courage (temps?) de produire ces textes

_________________
C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son,que les gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con !

Le sage cherche la vérité, l'imbécile l'a déjà trouvée.
Bernard Werber
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7385
Age : 30
Localisation : Un pied à Minath Tirith, un autre à Riva, le coeur à Port-Réal et la tête sur tatouine
Loisirs : Me prendre pour un rongeur, embêter le chat et faire plein de câlins
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: concours n°34-votes   Dim 30 Sep 2012 - 20:52

Et bien, voici le moment de clore ce nouveau concours !
Le vainqueur est donc :

canardcache !


Bravo à lui !
Et bravo à fosiliaz pour son texte !

Rendez-vous pour le concours n°35 avec un sujet de canardcache !

::crazy::

_________________
Killing folks is easy, being politically correct is a pain in the ass... Achmed, The Dead Terrorist

I will draw you, Saruman,  as poison is drawn from a wound.
Gandalf
-Je... Je n'arrive pas à y croire ! -C'est pour ça que tu échoues...
Star Wars, Episode V, L'Empire Contre-Attaque

Vous avez un nom qui commence comme une caresse et fini comme un coup de cravache. Cocteau à Marlène Dietrich
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: concours n°34-votes   Dim 30 Sep 2012 - 20:55

Merci beaucoup à tous.
J'ai un peu de temps pour le sujet?
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7385
Age : 30
Localisation : Un pied à Minath Tirith, un autre à Riva, le coeur à Port-Réal et la tête sur tatouine
Loisirs : Me prendre pour un rongeur, embêter le chat et faire plein de câlins
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: concours n°34-votes   Dim 30 Sep 2012 - 20:59

Jusqu'à demain 7h06m12s...

Nan, t'as le temps^^
Essais de m'envoyer ça pour vendredi prochain.

::crazy::

_________________
Killing folks is easy, being politically correct is a pain in the ass... Achmed, The Dead Terrorist

I will draw you, Saruman,  as poison is drawn from a wound.
Gandalf
-Je... Je n'arrive pas à y croire ! -C'est pour ça que tu échoues...
Star Wars, Episode V, L'Empire Contre-Attaque

Vous avez un nom qui commence comme une caresse et fini comme un coup de cravache. Cocteau à Marlène Dietrich
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: concours n°34-votes   Dim 30 Sep 2012 - 22:21

ok
Revenir en haut Aller en bas
rallyebaba
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Féminin Nombre de messages : 3658
Loisirs : rater, rater et pour changer échouer
Date d'inscription : 06/10/2011

MessageSujet: Re: concours n°34-votes   Lun 1 Oct 2012 - 11:19

Bravo ! Smile

_________________
Il meurt lentement; celui qui ne voyage pas, celui qui ne lit pas, celui qui n’écoute pas de musique, celui qui ne sait pas trouver grâce à ses yeux. Il meurt lentement celui qui détruit son amour-propre, celui qui ne se laisse jamais aider[...] Il meurt lentement celui qui devient esclave de l'habitude refaisant tous les jours les mêmes chemins, celui qui ne change jamais de repère. Ne se risque jamais à changer la couleur de ses vêtements. Ou qui ne parle jamais à un inconnu.  Il meurt lentement; celui qui ne change pas de cap lorsqu'il est malheureux au travail ou en amour, celui qui ne prend pas de risques pour réaliser ses rêves, celui qui, pas une seule fois dans sa vie, n'a fui les conseils sensés. Vis maintenant! Risque-toi aujourd'hui! Agis tout de suite! Ne te laisse pas mourir lentement! Ne te prive pas d'être heureux! Pablo Neruda.

Lis un millier de livres et tes mots couleront comme une eau de source. Lisa See - Fleur de Neige
Revenir en haut Aller en bas
fosiliaz
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Masculin Nombre de messages : 1162
Age : 22
Localisation : Pas loin du pôle nord, au milieu des cartons
Loisirs : judo, tennis de table, lire et bien entendu écrire
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: concours n°34-votes   Lun 1 Oct 2012 - 18:28

Razz J'avais écrit mon texte en catastrophe pour éviter de donner le plaisir à Canardcache de gagner par défaut... Je n'ai que repoussé l'échéance ^^mais c'était à prévoir vu la qualité pour le moins... bâclée, de mon texte.
Félicitation ! Et merci à ceux qui ont voté pour moi Very Happy
Je sais que la fin a été un peu vite expédiée... Mais j'ai fait avec le temps que j'avais. En tout cas je suis heureux de n'avoir choqué personne (sujet un peu polémique ces temps ci). Simple précision, non je ne suis pas gay.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: concours n°34-votes   Lun 1 Oct 2012 - 20:17

"(sujet un peu polémique ces temps ci)" Heu pourquoi? (moi je le suis)


Merci
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7385
Age : 30
Localisation : Un pied à Minath Tirith, un autre à Riva, le coeur à Port-Réal et la tête sur tatouine
Loisirs : Me prendre pour un rongeur, embêter le chat et faire plein de câlins
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: concours n°34-votes   Lun 1 Oct 2012 - 22:24

Certains ont des problèmes avec la notion de variations génétiques et de diversité de l'espèce humaine

::crazy::

_________________
Killing folks is easy, being politically correct is a pain in the ass... Achmed, The Dead Terrorist

I will draw you, Saruman,  as poison is drawn from a wound.
Gandalf
-Je... Je n'arrive pas à y croire ! -C'est pour ça que tu échoues...
Star Wars, Episode V, L'Empire Contre-Attaque

Vous avez un nom qui commence comme une caresse et fini comme un coup de cravache. Cocteau à Marlène Dietrich
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: concours n°34-votes   Mar 2 Oct 2012 - 0:10

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
fosiliaz
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Masculin Nombre de messages : 1162
Age : 22
Localisation : Pas loin du pôle nord, au milieu des cartons
Loisirs : judo, tennis de table, lire et bien entendu écrire
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: concours n°34-votes   Mar 2 Oct 2012 - 18:30

Niko a écrit:
Certains ont des problèmes avec la notion de variations génétiques et de diversité de l'espèce humaine

::crazy::

Une phrase qui résume tout ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: concours n°34-votes   Lun 8 Oct 2012 - 20:13

J'ai envoyé mon nouveau sujet il y a déjà qq jours...
Revenir en haut Aller en bas
Stonehowl
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Féminin Nombre de messages : 6
Localisation : Dans la Lune
Loisirs : Vivre
Date d'inscription : 07/10/2012

MessageSujet: Re: concours n°34-votes   Lun 8 Oct 2012 - 20:27

Pour le texte 1... c'est dommage qu'il y ait un passage du passé simple au présent de narration entre le sujet et le texte du concours =/

Mais sinon je le trouve très bien écrit. J'aime beaucoup quand il y a des dialogues, et là il n'y en a pas beaucoup, mais comme c'est plutôt un dialogue avec elle-même ça m'a assez séduite d'être dans la tête de la femme. J'ai bien aimé les différentes étapes des sentiments et la fin.

Je pense un peu comme les autres pour le deuxième. La rédaction est moins recherchée et même si le thème abordé est vraiment sympa, je me suis sentie moins transportée par l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: concours n°34-votes   

Revenir en haut Aller en bas
 
concours n°34-votes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Besoin de vos votes SVP - SAMEDI 29 oct !
» Consignes n° 70 : Votes
» Template 107 : les votes
» [ 21/08/10 ] Ajout de Boutons de Votes
» VOTES La BD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Concours :: Les AEfficiels-
Sauter vers: