Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Le livre pour jeunes adultes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Le livre pour jeunes adultes   Mer 21 Nov 2012 - 12:03

Bon ben puisque personne ne l'ouvre, j'ouvre le sujet;

Nous voyons bien qu'à notre époque, les livres pour jeunes adultes sont ceux qui se vendent le mieux.
Nous voyons aussi bien que dans les concours (même les AEfficiels), les textes privilégiés sont ceux qui présentent les mêmes caractéristiques: un style moyen mais énergique, un vocabulaire simple, des phrases courtes et un rythme élevé...

Est-ce la fin des envolées littéraires pour se dévouer à un style plus scénaristique? Tout porte à croire que ce ne sont plus les Zola, les Balzac ou les Sagan qui font bander mais simplement Meyer, EL James et Suzanne Collins.

Peut-on appeler cette littérature fastfood ou même junkfood pour lecteur? Quelle place reste-t-il à ce qu'on appelait avant la littérature?

C'est pour en parler que j'ouvre ce sujet...


Attention c'est un introduction au sujet, ce n'est pas ce que je pense!!!!


Dernière édition par canardcache le Mer 21 Nov 2012 - 18:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kiku-chan
J'adore ce forum!


Nombre de messages : 397
Date d'inscription : 03/09/2011

MessageSujet: Re: Le livre pour jeunes adultes   Mer 21 Nov 2012 - 13:18

Je te trouve très catégorique dans la présentation du sujet. ^^ Ce n'est pas parce que ça porte l'étiquette "pour jeunes adultes" que ce n'est pas de la "littérature". Certes, les exemples du contraire sont nombreux, mais il ne faut pas non plus tomber dans la stigmatisation.

Je pense que, plus que le style, ce sont les thèmes qui distinguent ce qui fait la littérature "pour jeunes adultes" et la littérature "classique". Le style est un plus.

Et Meyer et Collins, je les classerais plus dans "jeunesse/ado" que dans "jeunes adultes" :| (ou alors vous avez déjà établi une définition dans l'autre sujet et je devrais aller jeter un œil ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le livre pour jeunes adultes   Mer 21 Nov 2012 - 13:25

les thèmes en littérature "jeunes adultes" sont souvent les mêmes qu'en littérature "classique". après, c'est l'âge des protagonistes qui varie et le côté explicite de certaines scènes qui est "gommé" en "jeune adulte". et je ne pense pas que ce soit de la "junkfood" littéraire (enfin, je dis ça parce que mon histoire tombe dans cette catégorie...), certaines sagas sont de très grande qualité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le livre pour jeunes adultes   Mer 21 Nov 2012 - 13:27

J'ouvre le débat et je n'ai pas encore donné mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Hakkrat
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Masculin Nombre de messages : 5919
Age : 30
Localisation : Paris
Loisirs : Ecriture, piano, mangas, séries TV, jeux vidéos, jeux de société, roller
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Le livre pour jeunes adultes   Mer 21 Nov 2012 - 14:12

canardcache a écrit:
Bon ben puisque personne ne l'ouvre, j'ouvre le sujet;

Nous voyons bien qu'à notre époque, les livres pour jeunes adultes sont ceux qui se vendent le mieux.

Quelles sont tes sources ?

Voici une liste, d'après Edistat, des 30 meilleures ventes 2011 (par auteur) : http://www.slate.fr/widgets/proust/top30_plus_vendus.pdf
Je crois que dans cette liste, il y a zéro livre pour jeunes adultes.

Selon la source suivante, IPSOS : http://www.ipsos.fr/sites/default/files/attachments/marche_jeunesse.pdf
le marché de la jeunesse représente "seulement" 21% des parts fin octobre 2011, et dans ces 21%, il n'y a "que" 37% pour les ados (allez, mon âme de prof de maths n'y résiste pas : calculez le pourcentage des parts du marché occupées par la littérature jeunesse sur le marché total Rolling Eyes ).

Peut-être voulais-tu préciser dans la littérature de l'imaginaire ?
Dans ce cas, regardons la source suivante, livre hebdo : http://www.actusf.com/forum/viewtopic.php?p=191740#191740
sur les 50 meilleures ventes SF et fantasy, il y a encore zéro livres pour la jeunesse. Mais pour cette dernière source, je n'ai pas les informations : s'agit-il de tous les romans SFFF ou seulement de ceux adultes ? À vérifier.

Bref, tout ça pour nuancer le "les livres pour jeunes adultes sont ceux qui se vendent le mieux". Wink




canardcache a écrit:
Nous voyons aussi bien que dans les concours (même les AEfficiels), les textes privilégiés sont ceux qui présentent les mêmes caractéristiques: un style moyen mais énergique, un vocabulaire simple, des phrases courtes et un rythme élevé...

Ceci est ton avis personnel, non ? devil
Par ailleurs, le petit format demandé dans les concours de l'AE oblige les auteurs à se montrer "énergiques", comme tu dis. Ils ont peu de mots pour convaincre.
Enfin, signalons que l'AE est essentiellement composé de... jeune adultes. Ce qui peut en partie expliquer, éventuellement, ton sentiment d'amateurisme des textes. Mais ici, nous sommes tous plus ou moins des amateurs en écriture... geek
Revenir en haut Aller en bas
Morrigan
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 8596
Localisation : entre la terre de Bretagne et la Scandinavie
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Le livre pour jeunes adultes   Mer 21 Nov 2012 - 14:24

Hmm, désolée Hakkrat, mais dans ton classement de SFFF je vois au moins deux cycles (qui ont plusieurs tomes dans le classement) qui sont de la littérature "jeunesse"/jeune adulte : L'Epée de Vérité et l'Assassin Royal (encore que je n'ai jamais vraiment lu ce dernier, mais c'est l'opinion, peut-être fausse, que je m'en suis faite)

Ensuite, ce n'est pas parce que ce n'est pas classé jeunesse que ça n'en est pas. Si on s'en tient à ce que disait carnardcaché dans son premier post (et j'ai tendance à être un peu d'accord) ce n'est pas la classification de l'éditeur qui est prise en compte ici.

Je peux faire un exemple tout bête et très égoïste ? Le texte que j'ai posté quand je suis revenue. Jusqu'ici, la majorité des avis a été "c'est pas mal mais t'écris trop compliqué" (en gros et en simplifiant, of course ^^ Nulle offense à mes chers lecteurs). Chez les gens d'Etherval, qui veulent vraiment faire de la littérature orientée adulte, jamais on m'a dit ça. Je ne prétends pas que j'y arrive vraiment, mais c'est vrai que j'écris toujours en me disant que je vise un public adulte.

Après, c'est une question de goût, d'âge, évidemment. C'est sûr que comme tu le dis, Hakkrat, l'AE compte une majorité de jeunes / jeunes adultes, et donc c'est évident que ça va rejaillir sur les productions qui sont mises en avant ici.
C'est normal, et c'est tant mieux, il en faut pour tous les goûts Smile

Ceci dit, tu verras que les livres de Brag', avec le style qu'ils ont (je ne les mets pas tous dans le même panier, mais une bonne généralisation de leurs livres ne peut être totalement mensongère) ont plus de succès tout court que les bouquins de Jaworski, par exemple, qui sera plus apprécié de façon "confidentielle" (on me rétorquera ici que ça tient aussi à la popularité de la maison d'édition et à la taille du porte-monnaie marketing, ce qui n'est évidemment pas faux non plus...)

Bref, j'ai fini de me plaindre, et je retourne me morfondre chez pole-emploi ^^
Revenir en haut Aller en bas
https://roxannetardel.wordpress.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le livre pour jeunes adultes   Mer 21 Nov 2012 - 14:44

Hakkrat a écrit:
canardcache a écrit:
Bon ben puisque personne ne l'ouvre, j'ouvre le sujet;

Nous voyons bien qu'à notre époque, les livres pour jeunes adultes sont ceux qui se vendent le mieux.

Quelles sont tes sources ?

Voici une liste, d'après Edistat, des 30 meilleures ventes 2011 (par auteur) : http://www.slate.fr/widgets/proust/top30_plus_vendus.pdf
Je crois que dans cette liste, il y a zéro livre pour jeunes adultes.

Selon la source suivante, IPSOS : http://www.ipsos.fr/sites/default/files/attachments/marche_jeunesse.pdf
le marché de la jeunesse représente "seulement" 21% des parts fin octobre 2011, et dans ces 21%, il n'y a "que" 37% pour les ados (allez, mon âme de prof de maths n'y résiste pas : calculez le pourcentage des parts du marché occupées par la littérature jeunesse sur le marché total Rolling Eyes ).

Peut-être voulais-tu préciser dans la littérature de l'imaginaire ?
Dans ce cas, regardons la source suivante, livre hebdo : http://www.actusf.com/forum/viewtopic.php?p=191740#191740
sur les 50 meilleures ventes SF et fantasy, il y a encore zéro livres pour la jeunesse. Mais pour cette dernière source, je n'ai pas les informations : s'agit-il de tous les romans SFFF ou seulement de ceux adultes ? À vérifier.

Bref, tout ça pour nuancer le "les livres pour jeunes adultes sont ceux qui se vendent le mieux". Wink


Marché mondial? Very Happy
Pour l'amateurisme... je n'ai pas dit amateurisme: simplification ne veut pas dire amateur!

Pour Morrigan: je comprends tout à fait ce que tu ressens.
Revenir en haut Aller en bas
Rima68
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5060
Age : 23
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 16/01/2010

MessageSujet: Re: Le livre pour jeunes adultes   Mer 21 Nov 2012 - 15:43

Je te pose la même question que plus haut, que signifie pour toi "jeune adulte" ? Livres pour ados ? Dans ce cas oui ça n'a rien à voir avec du Zola ou du Balzac... dans un sens ce ne sont pas des auteurs vraiment destinés aux ados (même ceux de 16-17 ans) même s'ils doivent les lire au lycée ou autre. Quand on est jeune on rêve d'aventure, de contrée merveilleuse, mais aussi un peu sombres, et non pas de discours platoniques avec des phrases qui font 5 lignes... Ce ne sont pas des fast food de la lecture, mais des thèmes qui plaisent et des bouquins qui sont là pour nous changer les idées après une journée de cours ou de travail...
(je tiens aussi à noter que Zola, Balzac et autres étaient critiqués vivement dans leur temps... comme le sont d'autres auteurs actuels même s'ils n'écrivent plus sur le même registre...)

Au XIXe siècle la lecture était réservée à une partie de la société et ne visait pas tout le monde, d'où une littérature bourgeoise, pleine de phrases long, stylisées et plus difficiles à lire. Il y avait aussi beaucoup moins d'écrivains... de nos jours, n'importe qui peu prendre sa plume, pour peu qu'il ait un peu d'imagination et un style fluide, il peu publier facilement, puisque la majeure partie de la population sait lire et a fait des études.

Après je ne crois pas qu'il y ait vraiment de "littérature pour jeune adulte" classifiée comme on classifie le jeunesse par exemple, Twilight, Harry Potter sont classés dans jeunesse par exemple (même s'il y a toujours des failles dans les classement, mais c'est un autre débat)
Les jeunes adultes lisent soit du jeunesse (on retrouve les histoires de vampire, sorciers, prophétie avec des dragons et je ne sais quoi) soit des romans destinés aux adultes ou l'on trouve aussi bien du Bernard Werber, que du Marc Levy ou encore les prix Goncourt ou autres primés littéraires

Mais je trouve normal qu'il y ait une littérature plus "populaire", destinés aussi aux gens pas trop instruit ou qui ont peu de temps et choisiront des livres plus faciles à lire, quand à la littérature jeunesse, elle est importante, c'est elle qui donne le goût à la lecture, si on se limitait à la lecture qu'on nous propose au lycée... peu de gens liraient vraiment en dehors de l'école.

Il y aura toujours des prix pour des livres de "littérature" à mon avis, à moins d'évincer les intellectuels définitivement. Je ne pense pas qu'il y ait de "junkfood" pour lecteur, il y a les livres et ceux qui les lisent, il vaut mieux lire une histoire de vampire pour adolescent que de ne jamais lire. Et tout le monde n'a pas la capacité intellectuelle (le nombre d'année d'étude joue beaucoup) pour apprécier, comprendre les phrases compliquées. Et on doit pouvoir lire ce qu'on a envie de lire...
Ma mère est une grande lectrice, elle a lu Hugo, Zola, Stendhal et les autres, quelques Harry Potter, les Robin Hobb ou Twilight mais aussi les Marc Levy et Guillaume Musso... Tout dépend de l'humeur et de ce qu'on recherche, parfois on veut lire sans se prendre la tête, d'autres fois on veut juste apprécier une belle histoire, ou encore apprécier la beauté de la langue de Molière, mais faut varier aussi.
Comme pour les films, parfois on veut juste voir une comédie un peu débile pour se changer les idées, et d'autres fois on veut pleurer ou réfléchir à la fin du film, tout dépend.

Donc non, pour moi, pas de junkfood de la littérature, les livres destinés au jeune public répondent aux attentes dudit publique, et souvent la littérature jeunesse plait aussi aux plus âgés. La majorité des œuvres littéraires sont devenue populaire (dans le sens strict du terme) il y a toujours de la grande littérature c'est juste la part de cette "grande littérature" dans la totalité des livres publier qui a changé, avant il n'y avait que ça, aujourd'hui il y a de tout...

_________________
"'I wish I had a hundred years' she said very quietly. 'A hundred years I could give to you.'" Patrick NESS A monster calls

https://mescarnetsdecrivain.wordpress.com

Moi, Rima, chatte pottée je fais régner l'ordre sur ce forum, tremblez floodeurs et trolls ! Je veille au grain !
duel

modérateur
Revenir en haut Aller en bas
fosiliaz
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Masculin Nombre de messages : 1162
Age : 22
Localisation : Pas loin du pôle nord, au milieu des cartons
Loisirs : judo, tennis de table, lire et bien entendu écrire
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Le livre pour jeunes adultes   Mer 21 Nov 2012 - 16:25

Tout d'abord, comme l'a si bien montré Hakkrat, le marché du livre n'est pas majoritairement dominé par la littérature jeunesse. Après en effet si tu te bases sur la population du forum... à chaque âge sa littérature en quelque sorte... sur le forum ce que tu appelles "jeunes et jeunes adultes" est la tranche d'âge la plus représentée (dont moi) donjc je ne vois rien d'anormal.

Ensuite tu parles de "junkfood" ? Je ne pense pas. Il y a bien sur des livres qui ont plus ou moins de vocation littéraire... au lycée personne n'étudie (ni n'étudiera ) du Levy ou du Musso. Mais il faut aussi savoir que non seulement les auteurs tels que Zola, Balzac, Proust etc ont tous été vivement critiqués à leur époque ET qu'à cette même époque, des centaines d'autres auteurs sont tombés dans l'oubli. Tous ne faisaient pas du Zola bis, loin de là. Donc déjà à l'époque, il existait ce que tu propose comme "junkfood".

Enfin, il y a un autre facteur à ne pas oublier : l'alphébétisation... A 19ème siècle encore, près de la moitié de la population était agricole. La lecture était l'affaire d'une élite. Lire était une activité "noble". Avec l'expansion de la lecture, s'est développé une littérature plus commerciale... la lecture n'est plus "noble", elle s'adresse à une majorité, or tout le monde n'a pas l'envie (ni d'ailleurs forcément les capacités...) de ne lire que du Zola.

Ainsi peut-être que certains ont la sensation que la littérature d'aujourd'hui s'appauvrit, mais il n'y a pas que du Meyer, Rowling, Musso dans les librairies... loin de là !
Revenir en haut Aller en bas
Morrigan
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 8596
Localisation : entre la terre de Bretagne et la Scandinavie
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Le livre pour jeunes adultes   Mer 21 Nov 2012 - 16:49

Non, mais si vous regardez ce qui est mis en avant par les médias ces dernières années : Harry Potter, Twilight, Eragon, Hunger Games (le SdA et AGOT mais du coup ce sont des contres exemples)

On ne vend donc pas QUE ça, mais c'est l'idée qui est véhiculée, et c'est pour ça que c'est ce genre de bouquin qui marche beaucoup (et donc que les éditeurs publient parce que eux aussi veulent une part de la galette).
Désolée, mais quand je vais ma (minuscule) FNAC locale, au rayon SFFF, les bouquins que je vois exposés (pour qu'ils sont mieux vendus que ceux juste en rayon donc) c'est quoi ? Des bouquins jeunesse / jeune adulte / bit-lit (que je range dans la même catégorie)

Ensuite, je ne pense pas qu'on puisse comparer notre époque avec le XIXe, puisque la littérature jeunesse à cette époque était surtout pensée comme éducative, si mes souvenirs ne sont pas trop rouillés. C'est moins le cas aujourd'hui, où on pense plutôt dépaysement justement.
Revenir en haut Aller en bas
https://roxannetardel.wordpress.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le livre pour jeunes adultes   Mer 21 Nov 2012 - 16:54

"Tout d'abord, comme l'a si bien montré Hakkrat, le marché du livre n'est pas majoritairement dominé par la littérature jeunesse" heu... on parle de ventes mondiale et ce qu'a montré Hakkrat est contesté ^^



"que signifie pour toi "jeune adulte" ?" pour moi rien, pour le marketing, apparemment c'est tout ce qu'ils ont envie de publier pour le moment.

Je ne propose rien en junkfood... ne commencez pas encore une fois à me faire dire ce que je n'ai pas dit: j'ouvre le débat avec des question sans avoir donné mon avis!!!


Par contre, je remarque une chose: vous justifiez le fait par la capacité intellectuelle ou plutôt de connaissances. Je remarque, je ne donne pas mon avis ici!
Revenir en haut Aller en bas
Sombrebarman
Roi des noix de coco
avatar

Masculin Nombre de messages : 372
Localisation : Dans les ténèbres...
Loisirs : Diverses et variés
Date d'inscription : 20/11/2011

MessageSujet: Re: Le livre pour jeunes adultes   Mer 21 Nov 2012 - 17:38

Bon j'arrive un peu en retard , mais je vais quand même mettre mon grain de sel.

Disons tout simplement comme l'a dit Morrigan que aux infos ou dans la rue on parle plus de Hungers Games/ Trône de Fer/ Harry Potter (la 89 ème édition) que de "Indignez vous" et "La delicatesse".

Pour simple et unique raison que faire un film/JV/BD/etc.. d harry potter rapporteras beaucoup plus que un film d"Indignez vous" Smile

De plus comme vous l'avez dit les livre plus littéraires s'adresse à un public cultivé ce qui représente une très petite partie de la population xD

Donc en résumé :
Canardcache : Est-ce la fin des envolées littéraires pour se dévouer à un style plus scénaristique?

Oui (il n y a qu a regarder autour de soi qui lit du balzac à part pour les études ? Ma grand-mère lol! )

Canardcache : Peut-on appeler cette littérature fastfood ou même junkfood pour lecteur?

Non, c'est juste un "style" différent comme le classicisme/romantisme.
Après il faut pas confondre deux choses :

Le sujet : Si on parle de meurtre et de viol écrit de façon choquante ça seras plus pour un public adulte ou pour les psychopathe comme moi.

Le style : Là prenons l'exemple de la nouvelle de Morrigan (la plume et l'épée), le style est adressé à des personnes plus "littéraires"


Personnellement je préfère les histoires écrites de manières simple et qui parlent de meurtre et de viol (ex : Stephen King)

Ce qui correspond au Jeune adulte (16+)

Bon c'est mon dernier mot...pour l'instant.

_________________
Hier est derrière, demain est un mystère et aujourd'hui est un cadeau... c'est pourquoi on l'appelle le présent.

A mauvais chat, mauvais rat.

Un jour, un grand sage a dit : "Ne déteste pas les lundis, fais en sorte que les lundis te détestent"

"The worst thing you write is better than the best thing you didn't write." - Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Faeleris
Je commence à m'habituer
avatar

Masculin Nombre de messages : 121
Age : 25
Localisation : De l'autre côté du miroir
Loisirs : Génocider des choses mignonnes
Date d'inscription : 20/10/2012

MessageSujet: Re: Le livre pour jeunes adultes   Mer 21 Nov 2012 - 17:42

Je trouve pour ma part dommage de diviser les auteurs entre ceux qui font de la littérature et ceux qui feraient une sorte de sous-littérature. Je ne crois pas que quiconque l'ait exprimé pour son compte ici, mais c'est l'impression qui ressort souvent lorsqu'on écoute les grands critiques littéraires. Pas tellement par leurs propos sur les livres de SFFF, mais plutôt par le choix de ce qu'ils critiquent : uniquement des romans "classiques", bons ou mauvais.

En faisant cela, ces critiques font comme si tout un pan de la littérature n'existait tout simplement pas, et donnent l'impression que c'est tout simplement parce-qu'il ne s'agit pas de littérature... Ce qui me semble on ne peut plus faux, car les livres de SFFF racontent effectivement une histoire, et peuvent tout autant que les autres faire passer un message subtil. Si ce n'est pas de la littérature, alors rien ne l'est.

En résumé, je ne pense pas qu'il existe vraiment des genres de "junkbooks", pour faire un néologisme anglophone. Juste une certaine discrimination envers ces genres. Savoir si ces "junkbooks" existent est une autre question, mais qui me semble hors sujet car si c'est la cas, ils sont dispersés à travers tous les genres de la littérature (et je pense d'ailleurs que ma réponse est ici affirmative, même si je ne vais pas développer.)

_________________
Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn.
Revenir en haut Aller en bas
fosiliaz
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Masculin Nombre de messages : 1162
Age : 22
Localisation : Pas loin du pôle nord, au milieu des cartons
Loisirs : judo, tennis de table, lire et bien entendu écrire
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Le livre pour jeunes adultes   Mer 21 Nov 2012 - 17:52

canardcache a écrit:
Bon ben puisque personne ne l'ouvre, j'ouvre le sujet;

Nous voyons bien qu'à notre époque, les livres pour jeunes adultes sont ceux qui se vendent le mieux.
Nous voyons aussi bien que dans les concours (même les AEfficiels), les textes privilégiés sont ceux qui présentent les mêmes caractéristiques: un style moyen mais énergique, un vocabulaire simple, des phrases courtes et un rythme élevé...
si ce n'est pas donner un avis ça...

Est-ce la fin des envolées littéraires pour se dévouer à un style plus scénaristique? Tout porte à croire que ce ne sont plus les Zola, les Balzac ou les Sagan qui font bander mais simplement Meyer, EL James et Suzanne Collins. (idem)
Et si on s'intéresse à la même tranche de population que celle qui lisait Zola ou Balzac à leur époque, on s'aperçoit qu'aujourd'hui elle ne lit pas les auteurs que tu viens de citer... C'est pourquoi en effet je pense pouvoir parler d'intelligence et de connaissance : un gamin d'une banlieue, s'il lit c'est déjà un quasi exploit, alors ne lui demandons pas de lire du Zola. Mais pour prendre un exemple d'auteur plus actuel ne lui demandons pas de lie du R Merle non plus... Je suis bien sur contre les préjugés mais c'est, hélas, une réalité bien présente aujourd'hui...


Peut-on appeler cette littérature fastfood ou même junkfood pour lecteur? Quelle place reste-t-il à ce qu'on appelait avant la littérature?
J'y ai déjà répondu je crois...Pour moi ni fast- ni junk- food... ou du moins pas plus qu'à d'autres époques... simplement ce n'est pas cette littérature qui restera dans la mémoire de l'histoire.

C'est pour en parler que j'ouvre ce sujet...
Si ce n'est en parler que fais-je ?

Voilà mon avis sur les questions que tu as posées...

Morri' --> Bien sûr que la littérature était vue plus comme éducative qu'autre chose (quoique pas exclusivement, mais comme je suis loin d'être un spécialiste de la littérature au XIXè ... ^^ (contrairement au commerce mondial à la même époque sad ) )
Quand tu parles de dépaysements... Ne penses-tu pas qu'il y a plusieurs styles de dépaysement ? Non je ne vais pas te faire une thèse sur le/les dépaysements en littérature MONDIALE (pour canardcache) lol! Simplement 4 exemple : deux du XVIIIè, un fin XIXè et un du tout début XXè que tu connaîtras sûrement, au moins de noms...
- Robinson Crusoë, Daniel Defoe 1719
- Les voyages de Gulliver, Jonathan SWift 1721
- Tous les Jules Vernes
- Croc-Blanc ( dans la peau d'un loup...), de Jack London 1906

Et même un dernier exemple, Le livre de la jungle, de Rudyard Kipling. Oeuvre pour enfants par excellence.

Ne sont-ce pas des beau exemples de dépaysements : île déserte, lilliput, sous la mer, centre de la terre, dans les traces d'un animal...

Tout ça pour dire que, la preuve avec J Verne, tout ce qui s'appelle littérature jeunesse n'est pas à jeter, loin de là.

Et pour finir une petite gueulante qui ne vise personne en particulier ici (mais j'en ai ras le bol que tout le monde sous entende ça sans arrêt) : littérature jeunesse, n'a jamais signifié, ne signifie pas, ne signifiera pas lecture abrutissante, sans intérêt intellectuel, simpliste ... Ne prenons pas les enfants / Ado pour des idiots. Cf Les fables de la Fontaine, qui s'adressent originellement à un enfant, et qui font aujourd'hui figure de référence.

Voilà voilà ! Monologue terminé Razz
Revenir en haut Aller en bas
sombrefeline
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Féminin Nombre de messages : 3559
Age : 31
Localisation : Le Grand Nord
Loisirs : Ecrire, dessiner, coudre et taquiner ses semblables avec des bouts de métal coupant
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: Le livre pour jeunes adultes   Mer 21 Nov 2012 - 18:01

Perso, certains de mes gros coups de coeur en littérature appartienne au domaine jeunesse (A la croisée des mondes de Pullman, Nobody Owens de Neil Gaiman, Harry Potter, Ewilan, pour ne citer qu'eux)

_________________
That is not dead which can eternal lie. And with strange aeons even death may die

There is no "overkill". There is just "open fire" and "time to reload"

Mon site http://catherine-loiseau.fr/
Ma page Facebook https://www.facebook.com/cat.loiseau
Mon Pinterest http://pinterest.com/sombrefeline/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le livre pour jeunes adultes   Mer 21 Nov 2012 - 18:04

Fosiliaz: j'ai ouvert le sujet pour morrigan et sombarman... je n'ai pas encore donné mon avis.

La prochaine fois j'ouvrirai un sujet sans introduction.

D'ailleurs j'ai mis une remarque.
Revenir en haut Aller en bas
Morrigan
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 8596
Localisation : entre la terre de Bretagne et la Scandinavie
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Le livre pour jeunes adultes   Mer 21 Nov 2012 - 19:30

@Fos : N'oublie pas, par exemple Gulliver (que j'ai étudié de long en large et même en travers) que ces œuvres prétendument jeunesse étaient le plus souvent des œuvres pour adulte bien plus profondes, dès lors que l'ont s'attaque un tout petit peu au vernis pour trouver la couche de réflexion ('tain c'est beau non ? XD)
Donc non, littérature jeunesse n'est pas égale à littérature simpliste... la plupart du temps. Y a quand même des auteurs qui te prennent pour des cons, je trouve...

Ceci dit, juste un autre fait : souvent, on pense que la SFFF est une sous-littérature et donc, elle est pour la jeunesse. Je vous assure, ma prof de littérature en master 2 nous a sorti ça ! C'est un préjugé énorme (comme celui que la SF c'est que pour les mecs, non mais elle m'a regardée ? ^^).
C'est pas pour rien que justement, les livres mis en avant dans les médias dans le gere SFFF soient orientés jeunesse.

Après, je ne critique pas. Moi aussi il y a des livres jeunesse dont je garde un vrai souvenir agréable (la trilogie d'Everworld par exemple). Simplement je trouve dommage, dans le genre SFFF en particulier puisque c'est celui qui me touche de presque toujours trouver des auteurs qui ont ce fameux style simple dont parlait canardcaché (et c'est moins un jugement qu'un constat, son affirmation).

Quant au dépaysement, par là j'entendais la capacité à s'évader du réel (cf Madame de Bovary, pas besoin de lire forcément de la SF)
Revenir en haut Aller en bas
https://roxannetardel.wordpress.com/
Sombrebarman
Roi des noix de coco
avatar

Masculin Nombre de messages : 372
Localisation : Dans les ténèbres...
Loisirs : Diverses et variés
Date d'inscription : 20/11/2011

MessageSujet: Re: Le livre pour jeunes adultes   Mer 21 Nov 2012 - 19:49

Au risque de passer pour un inculte...

Y a une question qui me taraude depuis un moment : Que veut dire SFFF ?

Science Fiction Fédérant la Finlande ?

_________________
Hier est derrière, demain est un mystère et aujourd'hui est un cadeau... c'est pourquoi on l'appelle le présent.

A mauvais chat, mauvais rat.

Un jour, un grand sage a dit : "Ne déteste pas les lundis, fais en sorte que les lundis te détestent"

"The worst thing you write is better than the best thing you didn't write." - Unknown
Revenir en haut Aller en bas
fosiliaz
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Masculin Nombre de messages : 1162
Age : 22
Localisation : Pas loin du pôle nord, au milieu des cartons
Loisirs : judo, tennis de table, lire et bien entendu écrire
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Le livre pour jeunes adultes   Mer 21 Nov 2012 - 20:20

Science fiction / Fantastique / Fantasy
Revenir en haut Aller en bas
Sombrebarman
Roi des noix de coco
avatar

Masculin Nombre de messages : 372
Localisation : Dans les ténèbres...
Loisirs : Diverses et variés
Date d'inscription : 20/11/2011

MessageSujet: Re: Le livre pour jeunes adultes   Mer 21 Nov 2012 - 21:04

ok merci ^^

_________________
Hier est derrière, demain est un mystère et aujourd'hui est un cadeau... c'est pourquoi on l'appelle le présent.

A mauvais chat, mauvais rat.

Un jour, un grand sage a dit : "Ne déteste pas les lundis, fais en sorte que les lundis te détestent"

"The worst thing you write is better than the best thing you didn't write." - Unknown
Revenir en haut Aller en bas
Hakkrat
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Masculin Nombre de messages : 5919
Age : 30
Localisation : Paris
Loisirs : Ecriture, piano, mangas, séries TV, jeux vidéos, jeux de société, roller
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Le livre pour jeunes adultes   Mer 21 Nov 2012 - 21:38

Oui, on se rejoint, Morrigan. Je suis d'accord avec toi : certains bouquins sont catalogués comme de la littérature pour adultes alors qu'ils sont parfaitement lisibles par de jeunes adultes ou des enfants. Et oui, on entend énormément parler de livres jeunesse à la TV, et oui, à la fnac, dans le rayon concerné, ces livres jeunesse sont effectivement bien mis en avant. (Bon après, pour ce qui est de l'Epée de Vérité, on peut discuter, car il y a quand même quelques scènes assez violentes ou très sexuelles, et je considère personnellement, malgré un style pas toujours très travaillé, que ce cycle est un cycle pour adultes.)

D'après ce que j'ai pu voir en survolant les posts, ce qui nous pose problème, c'est la définition de "littérature pour jeunes adultes" : est-ce de la littérature pour ados, de la "junkfood", une "sous-littérature", ou juste une littérature qui se lit "aisément", c'est-à-dire avec un style relativement simple ?



canardcache a écrit:
Marché mondial?
Pour l'amateurisme... je n'ai pas dit amateurisme: simplification ne veut pas dire amateur!

Mea culpa, j'ai effectivement interprété tes paroles, à l'évidence de travers. :silent:
Non, mes sources ne sont pas pour le marché mondial. Je pensais (là encore, c'était une interprétation sans doute trop rapide de ma part) que le débat portait sur la littérature en France (même si celle-ci, tout le monde en conviendra, est très largement importée pour la SFFF).



Enfin, pour ce qui est de mon opinion, j'apprécie personnellement ces livres au style simple mais efficace, ces romans dits "de gare" ou "scénaristiques"...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le livre pour jeunes adultes   Mer 21 Nov 2012 - 22:33

Hakkrat a écrit:




canardcache a écrit:
Marché mondial?
Pour l'amateurisme... je n'ai pas dit amateurisme: simplification ne veut pas dire amateur!

Mea culpa, j'ai effectivement interprété tes paroles, à l'évidence de travers. :silent:
Non, mes sources ne sont pas pour le marché mondial. Je pensais (là encore, c'était une interprétation sans doute trop rapide de ma part) que le débat portait sur la littérature en France (même si celle-ci, tout le monde en conviendra, est très largement importée pour la SFFF).



Enfin, pour ce qui est de mon opinion, j'apprécie personnellement ces livres au style simple mais efficace, ces romans dits "de gare" ou "scénaristiques"...

aucun problème tant que l'on se comprend.
Revenir en haut Aller en bas
milivice
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Féminin Nombre de messages : 1495
Age : 33
Localisation : Haute-Savoie
Loisirs : rêver (quand mes trolls m'en laisse le temps)
Date d'inscription : 11/08/2011

MessageSujet: Re: Le livre pour jeunes adultes   Mer 21 Nov 2012 - 23:07

Canardcaché: ce pseudo c'est pourquoi?
Tu me fais rire à lancer des débats où tu écris noir sur beige ton avis et ensuite oses dire que tu lances un débat.
Alors un cerveau de canard se cache dans ta caboche ou tu as un sérieux problème de dénifition?
Auquel cas je te conseille d'ouvrir un dico de temps en temps au lieu de démolir ce qui n'est, selon toi, pas de la littérature.



_________________
« En chacun de nous existe un autre être que nous ne connaissons pas.
Il nous parle à travers les rêves et nous fait savoir qu'il nous voit bien différemment de ce que nous croyons être. » Carl Jung
http://voyageursdereve.canalblog.com
Venez voyager avec moi!
Revenir en haut Aller en bas
Hakkrat
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Masculin Nombre de messages : 5919
Age : 30
Localisation : Paris
Loisirs : Ecriture, piano, mangas, séries TV, jeux vidéos, jeux de société, roller
Date d'inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Le livre pour jeunes adultes   Jeu 22 Nov 2012 - 8:30

Hm, essayons de rester calmes et respectons-nous... cat

Peut-être, pour apaiser les esprits, canardcache pourrait-il donner son avis ? ::rolling::

Pour ce qui est d'éventuels ressentiments, il vaut mieux en discuter dans d'autres endroits et avec les personnes appropriées. Super
Revenir en haut Aller en bas
milivice
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Féminin Nombre de messages : 1495
Age : 33
Localisation : Haute-Savoie
Loisirs : rêver (quand mes trolls m'en laisse le temps)
Date d'inscription : 11/08/2011

MessageSujet: Re: Le livre pour jeunes adultes   Jeu 22 Nov 2012 - 10:48

Depuis que je suis inscrite ici, je n'ai jamais vu un canard aussi...objectif...

Je n'ai rien contre lui. seulement il faudrait qu'il apprenne à peser ses mots ^^

_________________
« En chacun de nous existe un autre être que nous ne connaissons pas.
Il nous parle à travers les rêves et nous fait savoir qu'il nous voit bien différemment de ce que nous croyons être. » Carl Jung
http://voyageursdereve.canalblog.com
Venez voyager avec moi!
Revenir en haut Aller en bas
Morrigan
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 8596
Localisation : entre la terre de Bretagne et la Scandinavie
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Le livre pour jeunes adultes   Jeu 22 Nov 2012 - 11:38

Hum hum, revenons au sujet s'il vous plaît.

Je suis tombée là dessus ce matin, pour la littérature mondiale :

http://www.actualitte.com/societe/quels-sont-les-livres-qui-se-vendent-le-mieux-de-par-le-monde-38349.htm

Parmi les 10 livres les mieux vendus au monde, on trouve quand même Harry Potter (3ème place) et Twilight (7ème).
2 seulement sur 10, ok, c'est pas énorme. Néanmoins, HP arrive en fait en premier si on compte juste les ouvrages de fiction (les deux premiers étant la Bible et le Petit livre rouge de Mao).
Pas mal pour du jeunesse, non ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
https://roxannetardel.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le livre pour jeunes adultes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le livre pour jeunes adultes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Livre pour apprendre le Japonais
» quel livre pour apprendre à maitriser lightroom
» Un bon livre pour apprendre les bases du scénario?
» [Tuto] Livre pour BJD + Mini-Pullips
» Livre pour apprendre la broderie traditionnelle

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Au coin du feu :: Philosophons-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: