Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 La limite entre etre vivants et machines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Mithra
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Masculin Nombre de messages : 622
Date d'inscription : 15/10/2012

MessageSujet: La limite entre etre vivants et machines   Mer 5 Déc 2012 - 17:11

Bonsoir, je me demandait, selon vous, à partir de quel moment une machine dotée d' une IA perfectionnée peut elle être considérée comme un être vivant ? La question est ancienne dans la littérature je sais, mais elle pourrait se poser dans les années qui viennent dans la réalité. Et la question me taraude toujours ^^


Pour donner des points de départ :

Définition de la machine selon le TLFI :
Citation :
MACHINE, subst. fém.
I. A. [Désigne des objets fabriqués complexes]
1. a) Objet fabriqué complexe capable de transformer une forme d'énergie en une autre et/ou d'utiliser cette transformation pour produire un effet donné, pour agir directement sur l'objet de travail afin de le modifier selon un but fixé

Définition de la vie selon le TLFI :
Citation :
VIE, subst. fém.
I. A. 1. Fait de vivre; ensemble des phénomènes et des fonctions essentielles se manifestant de la naissance à la mort et caractérisant les êtres vivants.

_________________
Mon blog sur la Mésopotamie : baabilu.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La limite entre etre vivants et machines   Mer 5 Déc 2012 - 17:16

affraid je sais pas lol...

Tu devrais regarder et lire "Ghost in the shell" et "Blade Runner"...
Revenir en haut Aller en bas
les chats patoirs
J'adore ce forum!
avatar

Masculin Nombre de messages : 252
Age : 19
Localisation : Quelque part entre les ombres -Blacksad
Loisirs : Disparaître. Réapparaître. Backstab. Repetez pour plus de fun
Date d'inscription : 08/08/2012

MessageSujet: Re: La limite entre etre vivants et machines   Mer 5 Déc 2012 - 17:50

IRobot avec Will Smith (bon ok le roman aussi) C'est un bon exemple sur ça. Je sais pas trop, comme un etre humain il y tellement d'argument sur le pour et le contre.
Le Contre (j'ai pas trouver de pour LOL)
-Avoir des parents Humains, Un coeur, des sentiments, des reves, des pensées, des propos avec du sens (Cleverbot, c'est un logiciel qui peut vous parler) Il y a pleins d'exmple.
Par contre devant l'ordi je suis comme ça
Spoiler:
 

_________________
Dans un monde rempli de misère et d'incertitude.
C'est un grand confort de savoir qu'il y a,
A la fin, Une Lumière Dans La Nuit
               -Joshua Graham... (spoiler):
 
Revenir en haut Aller en bas
Mithra
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Masculin Nombre de messages : 622
Date d'inscription : 15/10/2012

MessageSujet: Re: La limite entre etre vivants et machines   Mer 5 Déc 2012 - 18:19

les chats patoirs a écrit:

Le Contre (j'ai pas trouver de pour LOL)
-Avoir des parents Humains, Un coeur, des sentiments, des reves, des pensées, des propos avec du sens (Cleverbot, c'est un logiciel qui peut vous parler) Il y a pleins d'exmple.
Le hic c'est que dans ce cas les sociopathes ne sont pas vivants Wink lol!

_________________
Mon blog sur la Mésopotamie : baabilu.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
fosiliaz
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Masculin Nombre de messages : 1162
Age : 22
Localisation : Pas loin du pôle nord, au milieu des cartons
Loisirs : judo, tennis de table, lire et bien entendu écrire
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: La limite entre etre vivants et machines   Mer 5 Déc 2012 - 18:57

Se demander à quel moment une machine est humaine revient à s'interroger sur ce qu'est un homme...
Qu'est ce que qui distingue l'homme des animaux et machines ? (d'ailleurs chez Descartes, animaux et machines c'est la même chose...)

Qu'est ce qui est propre à l'homme ?
Essayons de répondre à cette question...
Certains disent que l'homme est "ingénieur" quand les animaux/machines sont "ouvriers" : ils agissent par instinct, sans réflexion préalable, alors que l'homme élabore un plan avant de se mettre à l'ouvrage.
D'autres, je pense au cogito de Descartes, pensent que l'homme se distingue par sa capacité à penser. L'homme pense, est un animal rationnel, qui réfléchit et a conscience de son existence.
Encore, pour Claude Lévi-Strauss, l'homme est un animal qui parle : le propre de l'homme serait le langage articulé. Avis que rejoins en partie Descartes en affirmant que l'homme est doté d'un "ingenium" qui lui permet d'élaborer un langage, des phrases, quand bien même il n'aurait qu'une expérience limitée du langage ( exemple des enfants...).
Enfin, l'homme est avant tout un animal educandum ( c'est à dire fait pour être éduqué), il naît "animal" et devient homme par l'éducation...
J'en oublie certainement d'autres...

Tout cela est bien joli mais je n'ai pas écrit ces lignes pour étaler ma science ( bien maigre d'ailleurs ), répondons donc à la question ^^

Quelle est la limite entre hommes et machines ?

Et bien disons que dès lors qu'une machine :
1 est douée de sentiments et émotions
2 a conscience de ses actes et pense avant d'agir
3 parle un langage articulé (Attention ! sans répéter mécaniquement comme le ferait un perroquet, mais avec une réelle capacité d'élaborer des phrases et de s'adapter au contexte)
4 peut être éduqué et instruit

, elle est alors humaine...

Si cela peut te rassurer, à mon avis ce ne n'est pas demain la veille !

Mais tout ceci n'est que mon humble avis...
Revenir en haut Aller en bas
Mithra
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Masculin Nombre de messages : 622
Date d'inscription : 15/10/2012

MessageSujet: Re: La limite entre etre vivants et machines   Mer 5 Déc 2012 - 19:00

Citation :
Quelle est la limite entre hommes et machines ?

Et bien disons que dès lors qu'une machine :
1 est douée de sentiments et émotions
2 a conscience de ses actes et pense avant d'agir
3 parle un langage articulé (Attention ! sans répéter mécaniquement comme le ferait un perroquet, mais avec une réelle capacité d'élaborer des phrases et de s'adapter au contexte)
4 peut être éduqué et instruit

Les robots actuels les plus avencés remplissent en grande partie les points 2 à 4 ^^

_________________
Mon blog sur la Mésopotamie : baabilu.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
hardkey
Tueur de caniches
avatar

Masculin Nombre de messages : 1626
Age : 23
Localisation : Ankh-Morpok bien sur!
Loisirs : Manger, dire n'importe quoi, écrire n'importe quoi, n'importe quoi n'importe quoi
Date d'inscription : 31/03/2012

MessageSujet: Re: La limite entre etre vivants et machines   Mer 5 Déc 2012 - 19:37

Euh, ah bon?
Une machine douée d'émotions, pour l'instant ce n'est pas du tout atteint. On a trouvé quelques algorithmes de la curiosité (ce qui est assez fascinant d'ailleurs) mais quasiment rien pour les autres émotions. Attention, je parle de créer de vraies émotions, pas d'une simulation (parce que le propre d'une simulation est de n'être qu'une opération mécanique potentiellement prévisible, alors que tout sentiment contient une bonne part d'aléatoire et de réelle incertitude.)

Ensuite, je pense que le point deux devrait être séparé en deux parties, parce que ce sont des actions assez différentes.
Penser avant d'agir on s'en approche, avec un certain nombre d'algorithmes d'analyse, mais on y est pas encore. Et pour ce qui est d'avoir conscience de ses actes, c'est ultra sommaire ce que l'on peut faire de nos jours.

Le langage articulé, aucune vraie avancée de ce côté là. Y a qu'à voir comment traduisent à l'arrache les logiciels spécialisés pour voir que coder la grammaire et la parole (ou l'écriture) est particulièrement compliqué.

Le 4, c'est un des seuls qui est presque atteint, avec des IA capables d'apprendre (mais dans certaines limites tout de même).

Voila ^^

Sinon, un des critères pour les chercheurs en IA, c'est le test de Turing. En gros, ça consiste à faire parler la machine avec un humain, sur un certains nombres de points, et si l'humain n'arrive pas à découvrir que c'est une machine, le test est réussi.

_________________
"Sad is happy for deep people"
Sally Sparrow

"Time is like a drug. To much of it kills us"
Terry Pratchett

"Les vrais artistes ne méprisent rien ; ils s'obligent à comprendre au lieu de juger"
Albert Camus

"J'ai toujours jugé l'imbécilité d'un homme à son niveau de certitudes."
Iron
Revenir en haut Aller en bas
Lemli
J'adore ce forum!
avatar

Masculin Nombre de messages : 385
Age : 25
Loisirs : Créer. Tout, tout le temps.
Date d'inscription : 08/04/2012

MessageSujet: Re: La limite entre etre vivants et machines   Mer 5 Déc 2012 - 20:23

C'est affolant comme le débat s'est très vite tourné vers l'être humain, alors que le titre parle bien d'être vivants.

Le jour où une machine fabriquera sa propre semence, possèdera une manière de la diffuser, où elle aura une matrice capable de recueillir, préserver et développer cette semence et d'enfanter ; où l'enfant né se développera, grandira de lui-même, absorbera tout élément nourricier du corps comme de l'esprit pour améliorer ses capacités, des capacités d'adaptation et de survie ; alors là, cette machine pourra être appelé être vivant. Vous me préviendrez depuis Fondation quand ce sera fait ? ^^

_________________
Citation :
Si tout est sombre autour de toi, est-ce parce que l'ampoule est cassée, ou parce que tu as éteint la lumière ?
Revenir en haut Aller en bas
fosiliaz
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Masculin Nombre de messages : 1162
Age : 22
Localisation : Pas loin du pôle nord, au milieu des cartons
Loisirs : judo, tennis de table, lire et bien entendu écrire
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: La limite entre etre vivants et machines   Mer 5 Déc 2012 - 20:59

Lemli a écrit:
C'est affolant comme le débat s'est très vite tourné vers l'être humain, alors que le titre parle bien d'être vivants.

Le jour où une machine fabriquera sa propre semence, possèdera une manière de la diffuser, où elle aura une matrice capable de recueillir, préserver et développer cette semence et d'enfanter ; où l'enfant né se développera, grandira de lui-même, absorbera tout élément nourricier du corps comme de l'esprit pour améliorer ses capacités, des capacités d'adaptation et de survie ; alors là, cette machine pourra être appelé être vivant. Vous me préviendrez depuis Fondation quand ce sera fait ? ^^

ça c'est de ma faute... Embarassed

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Mithra
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Masculin Nombre de messages : 622
Date d'inscription : 15/10/2012

MessageSujet: Re: La limite entre etre vivants et machines   Lun 11 Mar 2013 - 23:46

Une machine convaincu d'être humaine et se comportant comme t elle pourrait elle être considérer comme humaine ?

_________________
Mon blog sur la Mésopotamie : baabilu.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
hardkey
Tueur de caniches
avatar

Masculin Nombre de messages : 1626
Age : 23
Localisation : Ankh-Morpok bien sur!
Loisirs : Manger, dire n'importe quoi, écrire n'importe quoi, n'importe quoi n'importe quoi
Date d'inscription : 31/03/2012

MessageSujet: Re: La limite entre etre vivants et machines   Mar 12 Mar 2013 - 9:37

Je pense que ça dépend le niveau de comportement. Si on recrée une conscience humaine, et qu'on la fout dans un corps artificiel, conçu exactement comme un corps humain, alors on pourrait dire qu'elle est humaine.

Par contre, la claire différence que fait Dick avec se androïdes, c'est qu'ils savent qu'ils ne sont pas humains, et que leur réaction ne sont pas qualibrés parfaitement comme les nôtres.

Après, une vrai question est l' intérêt de fabriquer de tels humains. Parce qu'un robot sans conscience est beaucoup plus pratique pour être utilisé comme esclave, et que l'arrivée de consciences artifficielles provoquerait sûrement un sacré bordel au niveau légal.

_________________
"Sad is happy for deep people"
Sally Sparrow

"Time is like a drug. To much of it kills us"
Terry Pratchett

"Les vrais artistes ne méprisent rien ; ils s'obligent à comprendre au lieu de juger"
Albert Camus

"J'ai toujours jugé l'imbécilité d'un homme à son niveau de certitudes."
Iron
Revenir en haut Aller en bas
Titou
J'adore ce forum!
avatar

Masculin Nombre de messages : 211
Age : 26
Localisation : Essonne
Loisirs : Lecture, guitare, forêt, et maintenant écriture ;-)
Date d'inscription : 03/01/2013

MessageSujet: Re: La limite entre etre vivants et machines   Mar 12 Mar 2013 - 13:31

Hum, pour faire court, je dirais que de nombreux scénaristes se sont déjà penchés sur la question et y ont en partie répondu avec brio. Si vous voulez avoir les réponses à cette question ma foi passionnante, je vous conseille de regarder :

- L'homme bicentenaire : Avec Robin Williams, c'est l'histoire d'un robot qui sera fabriqué avec un dysfonctionnement, il est capable de raisonnement. A force de "vieillir" ça cogite fort dans sa tête, et il décide de devenir humain. Il commence part se faire fabriquer un "visage" qui peut exprimer ses émotions. Il se lancera ensuite dans les sciences, et sera l'inventeur d'une peau humaine synthétique, et d'organes tout aussi synthétiques, il fera l'expérience de la douleur, du sexe, et de tout ce que peut vivre un homme ordinaire (il se fera peur en pétant ^^), mais il fuira toujours la mort, car un robot ne dépérit pas à partir du moment qu'il change ses pièces. Il se battra toute sa vie pour devenir un être humain à part entière, et je vous laisse deviner comment ça ce finit Wink.

- Les Matrix : il y aurait tellement à dire sur ces films que j'en aurais pour trois jours, je dirai donc juste que c'est un des nombreux thèmes abordés dans cette fabuleuse trilogie.

- appleseed : Très bon manga, dans la ligné des Miyazakis (mais un peu moins bien quand même ^^) dans un futur proche l'être humain s'est entre-déchiré comme à son habitude, mais cette fois ci, plus rien n'est viable sur terre, hormis Eden, une ville de paix qui à été créée sur les cendres de la guerre. Quelle est la particularité de cette ville? Les Bioroïdes, des humains créés par la science, et privés de certains de leurs sentiments, comme l'amour et la haine par exemple, à part ça ce sont des individus à part entière.

- Je recommande vivement I- Robot même si on en a déjà parlé ^^.

Et enfin je terminerais par un jeu vidéo, eh oui! Mass Effetc la trilogie (surtout le 3) : A part le fait que c'est selon moi le meilleur jeux vidéo qui soit jamais sorti d'une tête de scénariste, (au point que j'ai totalement perdu le goût des jeux vidéo après l'avoir fini) c'est aussi un jeu qui pose de vrais questions de fond! On ne se contente pas de tuer de l'extra-terrestre à tour de bras (ou même de l'humain) on à des décisions lourdes de sens à prendre, de nos choix dépends le sort de races, et de peuples, on peut en sauver certains, et causer l'extinction d'autres. Dans ce jeu, il y à le peuple geth, créé par les quariens, c'est un peuple entièrement synthétique doté d'une intelligence collective, au début du jeu, on ne peut les considérer comme une race car leurs membres n'ont pas de volonté propre. Mais dans le deuxième opus on croise un membre de leur race qui ressemble à Sony dans I. Robot et dans le 3ème ils peuvent tous hérité d'une véritable personnalité et d'une conscience (bon perso comme j'avais bien joué j'ai pu sauver les deux races, mais normalement on doit faire le choix entre les quariens, qui tentent de les massacrer, et les geths qui n'ont fait que se défendre!) dans ma deuxième partie j'ai sauvé les geths... Car pour ma part ils étaient devenus une espèce à part entière, et ce n'était pas le fait qu'ils soient fait de chair qui donnait une meilleure raison de choisir les quariens, alors que la guerre est de leur fait en plus!

Bref, voila voila, Bons films, et bon jeu ^^

_________________
« Aucune grâce extérieure n'est complète si la beauté intérieure ne la vivifie. La beauté de l'âme se répand comme une lumière mystérieuse sur la beauté du corps. » Victor Hugo

« Lors même qu'on n'est pas le chêne ou le tilleul, ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul ! » Edmond Rostand

« Endors toi chaque jour, heureux d'avoir bien fait, et laisse les autres dire de toi ce qu'ils veulent » Pythagore
Revenir en haut Aller en bas
hardkey
Tueur de caniches
avatar

Masculin Nombre de messages : 1626
Age : 23
Localisation : Ankh-Morpok bien sur!
Loisirs : Manger, dire n'importe quoi, écrire n'importe quoi, n'importe quoi n'importe quoi
Date d'inscription : 31/03/2012

MessageSujet: Re: La limite entre etre vivants et machines   Mar 12 Mar 2013 - 15:41

Bon je suis peut-être un peu pointilleux, mais ne pas oublier que l'homme bicentenaire c'est d'abord une nouvelle de papi Asimov hein. ^^

Sinon, j'en ai déjà parlé, mais l'oeuvre de Dick est le gros morceau pour ce sujet.
Blade Runner bien sur (ou, pour nos puristes comme Niko, Do androïds dream of électric sheep?)
Mais pour l'ensemble, l'obsession de cet auteur fascinant, c'est la différence entre la réalité et l'illusion. Donc le thème de ce sujet y est largement traité. Smile

_________________
"Sad is happy for deep people"
Sally Sparrow

"Time is like a drug. To much of it kills us"
Terry Pratchett

"Les vrais artistes ne méprisent rien ; ils s'obligent à comprendre au lieu de juger"
Albert Camus

"J'ai toujours jugé l'imbécilité d'un homme à son niveau de certitudes."
Iron
Revenir en haut Aller en bas
Titou
J'adore ce forum!
avatar

Masculin Nombre de messages : 211
Age : 26
Localisation : Essonne
Loisirs : Lecture, guitare, forêt, et maintenant écriture ;-)
Date d'inscription : 03/01/2013

MessageSujet: Re: La limite entre etre vivants et machines   Mar 12 Mar 2013 - 15:50

Je ne savais pas du tout, je l'ai vu à une époque où ce qui entoure une oeuvre ne m'intéressait pas ^^.

Je dirai aussi qu'il y à une très grande différence, entre être vivant, et être humain, c'est vrai que le débat est résolument orienté vers l'humanité à présent, mais ce n'est pas la question de base!

Un être vivant, pour faire une définition simple, c'est quelque chose qui à peur de la mort, même sans en avoir conscience, les animaux même s'ils n'ont pas forcément le concept de mort, savent que leur vie est précieuse, et ils la protègent du mieux qu'ils peuvent.

Un être humain aura quant à lui développé un système de valeur, plus ou moins élaboré, issue d'une capacité de réflexion que ne possèdent pas les simples animaux.

Quand un robot aura peur de mourir, il sera un être vivant! Car le simple concept de mort implique la vie. Non?

PS: juste pour Fos "on ne naît pas homme, on le devient" Erasme. Je crois que c'est ça que tu voulais dire pour l'une de tes citations ^^.

_________________
« Aucune grâce extérieure n'est complète si la beauté intérieure ne la vivifie. La beauté de l'âme se répand comme une lumière mystérieuse sur la beauté du corps. » Victor Hugo

« Lors même qu'on n'est pas le chêne ou le tilleul, ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul ! » Edmond Rostand

« Endors toi chaque jour, heureux d'avoir bien fait, et laisse les autres dire de toi ce qu'ils veulent » Pythagore
Revenir en haut Aller en bas
hardkey
Tueur de caniches
avatar

Masculin Nombre de messages : 1626
Age : 23
Localisation : Ankh-Morpok bien sur!
Loisirs : Manger, dire n'importe quoi, écrire n'importe quoi, n'importe quoi n'importe quoi
Date d'inscription : 31/03/2012

MessageSujet: Re: La limite entre etre vivants et machines   Mar 12 Mar 2013 - 16:02

Donc un humain qui a réussi à se "libérer" de la peur de la mort n'est pas vivant?
(c'est rigolo, ça me fait penser au surhomme de Nietzsche, qui se libère de la religion, elle qui représentait en gros sa peur de la mort concentrée, et un échappatoire imaginaire pour y échapper. )

_________________
"Sad is happy for deep people"
Sally Sparrow

"Time is like a drug. To much of it kills us"
Terry Pratchett

"Les vrais artistes ne méprisent rien ; ils s'obligent à comprendre au lieu de juger"
Albert Camus

"J'ai toujours jugé l'imbécilité d'un homme à son niveau de certitudes."
Iron
Revenir en haut Aller en bas
Titou
J'adore ce forum!
avatar

Masculin Nombre de messages : 211
Age : 26
Localisation : Essonne
Loisirs : Lecture, guitare, forêt, et maintenant écriture ;-)
Date d'inscription : 03/01/2013

MessageSujet: Re: La limite entre etre vivants et machines   Mar 12 Mar 2013 - 21:10

Là on entre dans un autre débat, et si on commence à jouer sur les mots on peut aller loin, ne serait-ce qu'en pinaillant sur le sens de libérer...

Juste pour répondre vite fait : Un être libéré au sens propre de la peur de la mort n'est pas vivant oui, car il ne connait pas la valeur de la vie, n'ayant pas peur de la perdre. Par contre quelqu'un ayant pris conscience de l'inéluctabilité de sa mort, et ayant réussi à se libérer de la peur de mourir tout en ayant conscience de la valeur de la vie est toujours un être vivant, non c'est même plus que ça, c'est un homme, un simple être vivant n'aurait pas les capacités cognitives pour aller aussi loin dans un raisonnement. C'est en gros ce qu'enseignent les bouddhistes. (enfin, l'un de leurs très nombreux enseignements)

PS: Zarathoustra, très peu pour moi merci ^^

_________________
« Aucune grâce extérieure n'est complète si la beauté intérieure ne la vivifie. La beauté de l'âme se répand comme une lumière mystérieuse sur la beauté du corps. » Victor Hugo

« Lors même qu'on n'est pas le chêne ou le tilleul, ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul ! » Edmond Rostand

« Endors toi chaque jour, heureux d'avoir bien fait, et laisse les autres dire de toi ce qu'ils veulent » Pythagore
Revenir en haut Aller en bas
Mithra
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Masculin Nombre de messages : 622
Date d'inscription : 15/10/2012

MessageSujet: Re: La limite entre etre vivants et machines   Mer 13 Mar 2013 - 22:18

C'est une vaste question il est vrai que j'ai lancer Smile Le cas des humains est le plus complexe de tous parmis les êtres vivants je trouve ^^
Surtout que les ordinateurs se rapprochent de plus en plus des humains, regardez par exemple cette expérience lancée par l' Union Européenne :
http://www.01net.com/editorial/585357/un-milliard-d-euros-pour-simuler-le-cerveau-humain-sur-un-superordinateur/

L’Union européenne va financer un projet de recherche de grande envergure, dont le but est de comprendre le fonctionnement du cerveau humain. Les retombées pourraient être nombreuses, en particulier dans l’intelligence artificielle et la robotique.
Citation :

Human Brain Project.

Ce projet vient de réaliser un premier succès : il a été retenu par la Commission européenne comme projet scientifique d’envergure dans le cadre du programme FET Flagship (Future and Emerging Technologies). A ce titre, il va pouvoir recevoir des financements pouvant aller jusqu’à 1 milliard d’euros étalés sur dix ans. La commission européenne va débourser 54 millions d'euros pour 2013. Par la suite, le projet pourra recevoir jusqu’à 500 millions d’euros de la part de fonds européens, en fonction du budget pluriannuel de l'UE pour 2014-2020 et à condition qu’il y ait un cofinancement de la part des États ou de l’industrie.
(citation de l'article)

_________________
Mon blog sur la Mésopotamie : baabilu.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Mithra
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Masculin Nombre de messages : 622
Date d'inscription : 15/10/2012

MessageSujet: Re: La limite entre etre vivants et machines   Dim 7 Avr 2013 - 14:42


_________________
Mon blog sur la Mésopotamie : baabilu.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La limite entre etre vivants et machines   Dim 7 Avr 2013 - 14:52

Articles intéressants qui peuvent grandement inspirer les auteurs de science-fiction en herbe ! ^^
Mais je pense que le chemin est encore long avant de pouvoir mettre en place des androïdes reposant sur cette technologie (sans compter le coût qui serait hallucinant à notre époque). Mais c'est vrai que la différence entre "être vivant" et "machine" va devenir de plus en plus complexe si on arrive à mettre en pratique ces découvertes. Un ordinateur biologique ne serait qu'une "machine organique" ? Mais l'homme, comme n'importe quel autre être vivant donc le fonctionnement repose sur une série de mécanismes, ne pourrait-il pas être lui aussi appelé "machine organique" ?
Revenir en haut Aller en bas
Mithra
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Masculin Nombre de messages : 622
Date d'inscription : 15/10/2012

MessageSujet: Re: La limite entre etre vivants et machines   Dim 7 Avr 2013 - 14:54

Un humain au cerveau (re)construit grace a ce genre de transistore bio serait humain ?

_________________
Mon blog sur la Mésopotamie : baabilu.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La limite entre etre vivants et machines   Dim 7 Avr 2013 - 15:10

Tout dépend de la conception qu'on a de l'être vivant, de la façon dont son cerveau fonctionne et de son caractère "faillible". Une machine est supposée constamment régulée par des lois déterministes non ? Elle ne sait pas tout faire mais peut faire exactement ce pour quoi elle a été créée. Si on considère que la "machine humaine" n'est pas aussi déterministe, alors on conserve des points de différence.

Mais un humain dont on remplacerait le cerveau par ce genre de mécanisme ne serait probablement pas "humain". En revanche, si ce n'est qu'une partie du cerveau qui a été "réparée", ou remise sur pieds grâce à cette technologie, je pense qu'il n'y a pas de problème de définition.

Après, si un transistor bio fonctionne à partir de cellule, il est bien vivant. Peut-être qu'il faudrait ensuite voir du côté de l'aptitude à la reproduction pour parfaire la définition et ainsi la distinction ^^
Revenir en haut Aller en bas
Mithra
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Masculin Nombre de messages : 622
Date d'inscription : 15/10/2012

MessageSujet: Re: La limite entre etre vivants et machines   Dim 7 Avr 2013 - 15:13

Et dans le cas de la "copie" d'un humain ? Par exemple un humain est mourant, et un autre construit la réplique(construite avec nota les transistors et mémoire à ADN) du mourant, réplique auquel est injectée les souvenirs du mourant. Cette "copie" exacte serait elle humaine ?

_________________
Mon blog sur la Mésopotamie : baabilu.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La limite entre etre vivants et machines   Dim 7 Avr 2013 - 15:26

Si la copie n'est qu'un "instantané" élaboré de l'humain d'origine, comme un Polaroid, on ne pourrait pas caractériser le résultat comme humain. L'aspect évolutif de l'esprit humain fait partie intégrante de l'humanité. Je pense qu'aucun de nous n'est exactement ce qu'il était il y a 5 ans, et je ne parle pas uniquement de la détérioration de nos cellules Smile
Revenir en haut Aller en bas
Cerise
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Féminin Nombre de messages : 967
Age : 23
Loisirs : Prétendre être une feuille d'automne.
Date d'inscription : 01/05/2013

MessageSujet: Re: La limite entre etre vivants et machines   Mer 25 Juin 2014 - 22:22

Bon, ok, je remonte un vieux truc, mais mon amoureux a trouvé ça et il voit déjà les pires scénarios de science fiction se réaliser http://www.i24news.tv/fr/actu/technologie/35295-140624-le-japon-devoile-son-robot-presentatrice
Vous en pensez quoi, sommes nous en danger? ^^

_________________
Si vous vivez le rêve comme une réalité, alors il se pourrait que votre réalité ne soit qu'un rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Markus Kane
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Masculin Nombre de messages : 11
Age : 23
Date d'inscription : 27/01/2015

MessageSujet: Re: La limite entre etre vivants et machines   Mar 27 Jan 2015 - 18:49

Je vais y répondre sans prendre en compte les autres, tentant de remettre à zero un débat délaissé.

Il est intéressant de voir que pour définir tu use de sémantique. Tu prend une définition littéral, admise par le plus grand nombre. Ce que quiconque fait, et permet au langage de vivre - imaginez, un instant, un monde où à chaque définitions nous usons de réflexions philosophiques et profondes "hé ! tu me passe le sel? - le quoi? -Le sel, produit alimentaire rehaussant le goût, concept d'attrait alim...".
Comme on est dans une rubrique philosophie, il fut donc percer la peau sémantique, et atteindre un aspect plus ontologique voir platonique, l'Idée.
Ici, par la vie, tu fais sûrement appel à la vie humaine, étant donné qu'il est question, principalement, de la ressemble entre un humain et une machine. On ne va donc pas se perdre sur le concept de métal biologique ou organique, ainsi que de machine organique. Il n'est pas question de mécanisme, mais avant tout d'esthétisme et de réactions. Car, ce qui définit un humain au sein d'une société humaine est son apparence humaine ainsi que son comportement jugé humain.

-Un robot peut il ressembler à un humain?

Nous pouvons développer de la peau en laboratoire, simuler des yeux, des cheveux, des dents, des ongles et des appareils reproducteurs. La ressemblance ne s'arrête pourtant pas là. Ce qui fait qu'un robot nous ressemble va passer essentiellement par sa gestuelle.
La vallée de l'étrange. Voilà un terme et une considération peu scientifique pour beaucoup et pourtant forte intéressante. C'est un concept stipulant que, dans l'acharnement au simulacre humain, on atteindre un moment où chaque pas technologique ne sera qu'une avancée peu à peu vers une déshumanisation visuelle, ou à force de vouloir y arriver on s'en éloigne, et que seul un saut, un acharnement nous y permettrai.
Technologiquement, c'est une certitude que le robot ressemblera à l'humain. Mais l’intérêt serait surtout la raison, l'utilité. N'oublions pas que, à ce stade, le robot est un gadget un outil, un amusement.
La corpulence humaine n'est pas propose à l'apaisement, et face à des rondeurs chaleureuses, nous oublions vites la dureté osseuses. Pourtant, pour nous rappeler un être chère, rien ne vaut une reproduction fidèle, ou même dans une logique de camouflage. Un robot policier, dans le but d'attraper sur le coup, doit donc devenir humain, physiquement, être un civil.
La grande majorité des relations sont basé sur l'apparence, et donc se voir déchoir de notre primauté esthétique, pourrait amener à un détournement d'une population de l'humain au profit d'un idéal robotique. Une femme robot est conciliante, aimable, et sexuellement plus disponible.
un problème de société.

Parlons du comportement même, de l'esprit, de la pensée.
-Un robot pourra t-il penser comme nous?

Avant toutes choses, je veux faire part au sein de ce kamoulox magnifique. Il existe une différence réelle entre intelligence et conscience, même sous l'égide de l'artificiel.
Sans trop m'appesantir, je définirais l'intelligence comme l'ensemble de capacité cognitive à agir sur des objets d'ordre psychologiques (sémantique/sémiologie, idée, émotion), et la conscience comme un regroupement entre l'intelligence et la capacité à ressentir, à s'émouvoir, à percevoir, la perception. (ou, comme dirait Kant, entre la sensibilité et l'entendement).
Ainsi, une conscience artificielle est bien plus complète qu'une simple intelligence.

Il existe deux types d'intelligences artificielles, celles nommée faibles, ou fermées, et les fortes ou libres.
Les premières n'apprennent pas. Elles n'agissent qu'avec les objets données, n'innoves pas.
Les secondes perçoivent et utilisent des objets non pré programmé. Elles innovent et apprennent.
"Mais, si elles perçoivent, elles ont une conscience?" Non. Cette perception est mécanique. C'est compliqué à expliquer, car nécessitant de m'appesantir sur le concept de sensibilité kantienne, et j'ai pas envie.
Mais, dans les grandes lignes, cette perception est mineure, et au dieu d'être l'équivalant d'un appel d'air avec de belles volutes, ce n'est qu'un trou taillé à même la roche.
La seconde deviendrait, selon des psychanalyste, psychopathe, et amènerait à un risque de rébellion.

Pour une quelconque cohabitation, homme/machine, l'intelligence seule est, soit inadéquat soit limité.

Et là je m'arrête, car je vais balancer les pistes culturelles :

-Her de Spyke Jonze traitant de la conscience artificielle et du rapport amoureux possible entre elle et un humain. Vf déconseillé.

-Matrix des Wachowsky traitant du rapport homme/simulation/ia.

-Blade Runner de Ridley Scott traitant du rapport machine/homme

-Le Cycle des robots de Isaac Asimov traitant du rapport machine et avancement technologique/humain

-Deus Ex : Human Revolution (oui, un jeu), traitant du transhumanisme (oui, j'ai éviter d'en parler alors que c'est mon sujet pref, genre j'écris même dessus en sf)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Angel Bain
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: La limite entre etre vivants et machines   Mar 17 Fév 2015 - 12:39

Coucou

Ca m'étonne de voir que pour distinguer humain et machine, personne ne mentionne ici le test de Turing... (dans le film Imitation Game, c'est pas très bien expliqué mais bon, c'est très intéressant).
Ce test n'est pas parfait et ne concerne que l'IA, par le corps, mais il a le mérite d'explorer une piste intéressante.

Le principe : il y a deux partis, un humain (testeur) et un être dont on ignore si c'est un humain ou une machine. Si la machine parvient à se faire passer pour un humain auprès de l'autre être humain, alors on a construit une intelligence artificielle humaine.

(Aujourd'hui, on repousse toujours plus loin les limites du test, avec des ordinateurs qui mettent de plus en plus de temps à être démasqués, voire ne sont démasqués que par une fraction de la population).

_________________
Ecrit actuellement un roman d'amour entre deux hommes, un blanc catholique riche et un arabe musulman, qui vivent en banlieue parisienne et ont un chat qui s'appelle Harvey Milk.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La limite entre etre vivants et machines   

Revenir en haut Aller en bas
 
La limite entre etre vivants et machines
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La limite entre etre vivants et machines
» Vous avez dit "frontière" ? Entre pays ou dans le même pays....
» La limite entre plagiat et inspiration
» flo4541:en limite entre le 45 et le 41
» [Kuperman, Nathalie] Nous étions des êtres vivants

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Au coin du feu :: Philosophons-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: