Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 La limite entre etre vivants et machines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Sareth
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Masculin Nombre de messages : 36
Age : 30
Localisation : Marseille
Loisirs : écriture, lecture, théâtre, film
Date d'inscription : 19/03/2016

MessageSujet: Re: La limite entre etre vivants et machines   Mar 29 Mar 2016 - 0:31

Salut à tous,

J'ai l'impression que lors des réflexions posées ici, on associe conscience et vivant. Autant je veux bien penser que des animaux ont un certain degré de conscience démontré pour certains oiseaux (perroquets, pies...), mammifères (chimpanzés, éléphants, dauphins...), mollusque (poulpe...), autant une bactérie, une fougère, une algue... N'est pas forcément conscient ce qui est vivant. Il faut bien séparer les deux choses. Donc pas besoin d'imaginer une IA pour fabriquer une "machine vivante". Donc dans le principe, une machine peut être "vivante". Pourtant, tout un chacun sait que quelque chose fabriqué des mains de l'homme ne sera jamais considéré comme un être vivant tant quelle ne remplira pas les caractéristiques décrites ci-dessous. Conscient, peut-être, mais pas vivant.

D'un point de vue biologique un être vivant se définit par 2 critères : tout ce qui peut construire sa propre matière/s'organiser et qui est capable de se reproduire.
Cette définition pose néanmoins le problème des virus qui ne sont pas capables ni de se reproduire, ni de produire leur propre matière. Nous voyons ici, qu'au sein même de ce qui est "naturel" il y a déjà un doute.
D'un point de vue thermodynamique, un être vivant est le seul endroit où l'entropie (le degré de désordre) peut diminuer localement. On retrouve ici la notion d'ordre et d'organisation.

"Le vivant c'est ce qu'on reconnait lorsqu'on le voit" : cette définition peut paraitre simple, mais elle marche à tous les coup pour des organismes cellulaire : on reconnait ce qui est vivant ou pas.

Pour résumer, je pense que les notions d'"organisation", de "reproduction" et d'objet/être "naturel", sont capitales Wink

_________________
« Si tes résultats ne sont pas à la hauteur de tes espérances dis-toi que le Grand Chêne a aussi, un jour, été un gland... »

Venez découvrir mes écrits sur Wattpad Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://mes-ecrits-manu-breysse.e-monsite.com/
Dine
Grande Vété
avatar

Féminin Nombre de messages : 748
Localisation : un pays froid et humide
Loisirs : En plein travaux, de retour bientôt
Date d'inscription : 07/02/2016

MessageSujet: Re: La limite entre etre vivants et machines   Mer 30 Mar 2016 - 1:02

Tiens, les questions philosophiques reprennent du poils de la bête Smile , aller je me lance à mon tour:

Quelque chose est vivant à partir du moment où il fait preuve d'une quelconque activité (physique): croitre, manger, transformer, produire un déchet, communiquer.
Mais selon mes croyances personnelles, je ne peux qu'inclure une notion d'âme.

A partir de quand une machine n'est-elle plus une machine? Quand celle-ci aura conscience d'elle même et de la place qu'elle occupe parmi les autre (sa propre espèce et le reste du vivant). mais l'âme est plus que ça encore et tant que la machine en sera dépourvue, elle restera une machine. Oui je ne suis pas totalement animiste en fait...
Revenir en haut Aller en bas
Sareth
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Masculin Nombre de messages : 36
Age : 30
Localisation : Marseille
Loisirs : écriture, lecture, théâtre, film
Date d'inscription : 19/03/2016

MessageSujet: Re: La limite entre etre vivants et machines   Mer 30 Mar 2016 - 11:15

Je vais poser la question "qui fâche" alors Wink

Est-on sûr que les êtres vivants ont une âme ? Qu'est-ce que l'âme en réalité ?

Parle-t-on d'une âme immortelle qui transcende l'univers tel que la religion la décrit ? Ou parle-t-on d'une réalité physique autre ? Ou bien encore quelque chose d'indicible regroupant l'ensemble des valeurs d'une culture ? Pour moi, l'âme serait cette dernière chose, qu'on ne peut vraiment "toucher", mais qui ne garantit pas non plus l'immortalité de la conscience de soi.

Je pense que prôner des valeurs comme le font les religions ou la spiritualité est une bonne chose, par contre prôner l'existence d'une chose inaccessible, en tout point, fait appel à la foi plus qu'à la logique. Et personnellement, pour différencier une machine du vivant donc, je préfère rester sur des faits vérifiables plutôt que de m'avancer sur des hypothèses invérifiables par nature Wink

_________________
« Si tes résultats ne sont pas à la hauteur de tes espérances dis-toi que le Grand Chêne a aussi, un jour, été un gland... »

Venez découvrir mes écrits sur Wattpad Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://mes-ecrits-manu-breysse.e-monsite.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La limite entre etre vivants et machines   

Revenir en haut Aller en bas
 
La limite entre etre vivants et machines
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La limite entre etre vivants et machines
» Vous avez dit "frontière" ? Entre pays ou dans le même pays....
» La limite entre plagiat et inspiration
» [Kuperman, Nathalie] Nous étions des êtres vivants
» Etre un poète vivant !

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Au coin du feu :: Philosophons-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: