Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rurouni Kenshin, de Nobuhiro Watsuki

Aller en bas 
AuteurMessage
Morrigan
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 8596
Localisation : entre la terre de Bretagne et la Scandinavie
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Rurouni Kenshin, de Nobuhiro Watsuki   Jeu 24 Jan 2013 - 21:59


Ou "Kenshin le vagabond" en français.
Un excellent manga, que j'ai dévoré à la suite en animé puis sur papier.

Pour placer le décors, il s'agit d'un manga relativement historique, se déroulant en 1878, en grande partie à Tokyo (mais aussi à Kyoto par la suite). Il raconte l'histoire de Himura Kenshin, un ancien assassin au lourd passé, qui a choisi de ne plus jamais tuer. Pour cela, il manie le sabre à lame inversée (sakabatou), et voyage à travers le pays en protégeant les faibles et ses idéaux, depuis la fin de la révolution qui a instauré l'ère Meiji.
Son chemin le mène à Tokyo, au dojo de Kaoru Kamiya, enseignante en arts martiaux, chez qui il va rester après l'avoir aidé à préserver le nom de son père et de leur technique de combat. Il rencontrera également là-bas Sanosuke Sagara, un combattant des rues, et Yahiko Myojin, jeune garçon enrôlé chez les yakuzas mais qu'ils vont libérer.
Le manga se déroule à peu près en trois phases :

1 : on apprend petit à petit à connaître Kenshin et ses amis, et le passé de Kenshin ne cesse de se rappeler à lui sous la forme de duels contre d'anciens adversaires ou d'hommes qui cherchent tout simplement à être celui qui abattra le légendaire Battousai, le plus grand tueur de la révolution.
2 : une menace se lève à Kyoto, sous la forme de Shishio Makoto, le "successeur" de Kenshin durant la révolution, lorsque celui-ci a disparu. Tout le monde le croyait mort, mais il tente à présent de lancer un coup d'état et de prendre le pouvoir au Japon. Kenshin, Kaoru, Sanosuke, Yahiko et leurs nouveaux amis (et anciens...) vont donc aller à Kyoto, s'opposer à eux.
3 : une nouvelle fois, le passé de Kenshin apporte des troubles sur ses amis. Revenus à Tokyo, le frère de l'ancienne femme de Kenshin cherche à se venger de la mort de sa sœur, et décide donc de s'en prendre à celle qui compte pour Himura : Kaoru.

L'histoire de la troisième partie n'est que dans le manga, l'animé a totalement zappé cette partie pour en faire plein de petits épisodes ou histoires. Ils ne sont pas mal pour la plupart, mais j'avoue que je préfère quand même l'histoire originale de la vengeance.
Ce manga est vraiment fabuleux non seulement par son côté historique très intéressant, mais évidemment par sa galerie de personnages, tous plus attachants les uns que les autres (et accessoirement, l'histoire d'amour frustrée et frustrante entre Kenshin et Kaoru Razz). De plus, on rencontre toute une galerie de personnages qui ne cesse de s'étendre, et beaucoup d'entre eux alternent entre ennemis et alliés de Kenshin, tout en restant attachants. Mention spéciale à Seijuro Hiko, mon petit favori même si on le voit très peu et surtout dans la seconde partie de l'histoire, le professeur de Kenshin. Bon, je sais que toutes les femmes tombent devant lui dans l'animé, mais mince, il est génial geek
Cette histoire raconte également comment faire face à son passé, surtout lorsqu'il est aussi lourd que celui de Kenshin - mais pas seulement lui : la plupart des protagonistes ont été affectés par la révolution, dans un camp ou dans l'autre, et personne n'en est sorti indemne. Il leur fait apprendre à vivre avec cela, à surmonter ces épreuves, à vivre dans le présent et surtout avec les idéaux portés par la révolution : démocratie, liberté, fin de l'époque des samouraïs... (ouais, belle utopie, mais le manga montre justement que le nouveau gouvernement n'est pas non plus tout blanc, mais qu'il tente de faire avec ce qu'il a).
C'est aussi un récit de combat : combat contre les autres, qui cherchent à vous entraver, à vous tuer, et combat contre soi-même, évidemment illustré à merveille par Kenshin. Car malgré qu'il ait juré de ne plus tuer, il se trouve souvent dans des situations où l'ennemi est tellement fort que redevenir l'assassin qu'il était serait sa seule solution pour le vaincre et sauver ceux qu'il aime. Comment peut-on tenir sa résolution quand la vie des autres est en jeu ?
Rurouni Kenshin enseigne à racheter ses erreurs, que l'on peut devenir quelqu'un de meilleur malgré toutes les fautes commises dans le passé. C'est un manga d'espoir, même si beaucoup de passages et de personnages sont assez sombres (et il y a aussi des moments très drôles ^^)

Des OAV ont également été faits sur la suite de Kenshin (naissance de son fils, etc.), mais j'avoue ne pas avoir pu les regarder : le dessin a changé, et il est vraiment trop moche, j'ai pas pu supporter malgré mon désir de connaître la suite. J'ai vu qu'un film était sorti, mais je ne l'ai pas encore vu.
Néanmoins, je vous conseille très chaudement cette histoire magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
https://roxannetardel.wordpress.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rurouni Kenshin, de Nobuhiro Watsuki   Ven 25 Jan 2013 - 9:47

J'ai presque tous les tomes aussi ! Le meilleur shônen jamais crée sans doute (avec Slam Dunk sans doute ?). A l'époque où j'étais au lycée, et où la mode manga n'était pas apparu (je me souviens d'ailleurs d'une anecdote en seconde, où je disais à mes camarades que je lisais des manga, et personne ne connaissait ce mot ou ne savait ce que c'était...), on devait se contenter de ce que proposait Glénat ! Et donc Kenshin était un de leurs premiers titres, et je l'ai suivi presque jusqu'au bout (car oui, la deuxième partie, je n'ai pas trop aimé, ils auraient dû s'arrêter à la mort de Shishio).

Mon personnage préféré ? Sanosuke Sagara ! Sans hésitation, loin d'être le plus fort, mais je l'adore ce type.

Je n'ai pas apprécié le dessin animé par contre, je trouvais le dessin mauvais, l'humour qui passait moins, et les couleurs horribles. Les OAV pareil... à part le dernier,l'ultime film qui termine l'aventure et qui est un des meilleurs trucs que j'ai jamais vu. Il faut absolument que tu le vois, Morrigan ! Je n'ai pleuré que deux fois dans ma vie, une fois pour le Tombeau des Lucioles, une autre pour le film de Kenshin.

Pour le résumer (sans spoil), ça se passe des années (dix ans ?) après la fin du manga. Kenshin est parti en Chine pour faire la guerre, et aider les troupes en place, et Kaoru et ses amis n'ont plus aucune nouvelles. Tous les personnages ont vieillis (Yahiko est devenu un jeune adulte, Sano a de la barbe), et l'histoire commence quand Sanosuke débarque en Chine et retrouve Kenshin, mourrant (il est gravement malade, et toute sa force, sa puissance, son entrainement ne lui est d'aucune utilité cette fois)). S'ensuit une phase de souvenirs, pendant que Sano ramène Kenshin au Japon, à sa Kaoru (la maladie de Ken est contagieuse), et ça se finit sur...
Le film le plus émouvant que je n'ai jamais vu ! Si tu es une fan de Kenshin, tu dois le voir sans tarder.

Plus d'infos : http://www.hyjoo.com/sujet-25042.html
Revenir en haut Aller en bas
Morrigan
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 8596
Localisation : entre la terre de Bretagne et la Scandinavie
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Rurouni Kenshin, de Nobuhiro Watsuki   Ven 25 Jan 2013 - 12:08

J'avais vu passé un résumé, oui, mais je maintiens que le dessin m'a complètement rebutée (si tu trouves l'animé mauvais à ce niveau-là, les OAV ne t'ont rien faits ? Oro ?! ^^)
Je me suis dit qu'il fallait que je fasse un effort, je n'ai pas encore réussi. Mais je vais essayer alors Smile J'ai l'OST déjà, et c'est grâce à ça que j'ai découvert le manga, je trouvais la musique tellement magnifique que j'ai voulu savoir ce que c'était.

Oui, Sano est génial aussi, mais franchement, ils le sont vraiment tous : très charismatiques à leur manière, sans redondances (j'aime beaucoup Saito également)

(Arf oui, Le Tombeau des Lucioles, c'est horrible... magnifique, mais tellement triste Crying or Very sad )
Revenir en haut Aller en bas
https://roxannetardel.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rurouni Kenshin, de Nobuhiro Watsuki   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rurouni Kenshin, de Nobuhiro Watsuki
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rurouni Kenshin, de Nobuhiro Watsuki
» Rurouni Kenshin The Movie (2012)
» Rurouni kenshin
» [Auteur mangaka]Nobuhiro Watsuki
» [MANGA/ANIME] Kenshin le vagabond

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Le monde littéraire :: La boîte à critiques-
Sauter vers: