Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 No et Moi - Delphine de Vigan

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: No et Moi - Delphine de Vigan   Jeu 21 Fév 2013 - 0:24

Comment vivre avec un QI de 160? comment se fondre dans le monde quand on a tout le temps plein de questions dans la tête?
Comment s'intégrer dans son école, dans sa classe quand on a deux ans d'avance? comment réaliser un exposé alors qu'on est terrifié par les autres?

Comment vivre dans la rue quand on a 18 ans? comment survivre à tout ça? les foyers, les soupes populaires, les hall de gare, les nuits dehors?
Comment rester digne? comment ne pas devenir une bête sauvage?

Lou a 13 ans… élève "intellectuellement précoce", elle vit sa vie entre sa maison remplie de tristesse et son lycée rempli de solitude.

No a 18 ans. Elle n'a pas de maison. Pas de famille. Et il semble "qu"elle connait vraiment la vie, ou plutôt qu'elle connaît de la vie quelque chose qui fait peur".
No et moi, c'est la rencontre entre leurs deux univers. Du point de vue de Lou, cette jeune adolescente qui est à la fois "toute petite, et toute grande".

J'ai lu ce livre en une journée. Je ne saurais pas expliquer pourquoi, j'ai été absorbée. Engloutie. Cette histoire, c'est de l'émotion, tout simplement. De l'émotion pure, couchée sur le papier.

Le regret que je peux faire, c'est que le livre ne soit pas plus documenté. Qu'on ne fasse pas une réelle plongée au cœur de la vie des sans-abris, de leurs difficultés quotidiennes (même si ces problématiques sont abordées). Mais ce n'est pas l'angle que l'auteure a choisi.

Elle a choisi de nous parler de la réinsertion. Du réapprentissage de la vie. De la difficulté à se faire aider, à reprendre une vie "normale" après avoir vécu dans la rue.

Mais surtout, ce livre nous fait réfléchir. Même si on sait tous que c'est une réalité, et que "les choses" ne sont pas si faciles à changer. Cette histoire nous rappelle quelque chose de très important. "On est capable d'envoyer des avions supersoniques et des fusées dans l'espace, d'identifier un criminel à partir d'un cheveu ou d'une minuscule particule de peau, de créer une tomate qui reste trois semaines au réfrigérateur sans prendre une ride, de faire tenir dans une puce microscopique des milliards d'informations. On est capable de laisser mourir des gens dans la rue."



Le livre a fait l'objet d'une adaptation au cinéma en 2009.
Revenir en haut Aller en bas
sombrefeline
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Féminin Nombre de messages : 3559
Age : 32
Localisation : Le Grand Nord
Loisirs : Ecrire, dessiner, coudre et taquiner ses semblables avec des bouts de métal coupant
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: No et Moi - Delphine de Vigan   Jeu 21 Fév 2013 - 9:56

Pas le genre de livre que je lis en général, mais ça pourrait être intéressant. Je note

_________________
That is not dead which can eternal lie. And with strange aeons even death may die

There is no "overkill". There is just "open fire" and "time to reload"

Mon site http://catherine-loiseau.fr/
Ma page Facebook https://www.facebook.com/cat.loiseau
Mon Pinterest http://pinterest.com/sombrefeline/
Revenir en haut Aller en bas
rallyebaba
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Féminin Nombre de messages : 3672
Age : 98
Loisirs : rater, rater et pour changer échouer
Date d'inscription : 06/10/2011

MessageSujet: Re: No et Moi - Delphine de Vigan   Jeu 21 Fév 2013 - 10:07

Ca à l'air pas mal !

_________________
Il meurt lentement; celui qui ne voyage pas, celui qui ne lit pas, celui qui n’écoute pas de musique, celui qui ne sait pas trouver grâce à ses yeux. Il meurt lentement celui qui détruit son amour-propre, celui qui ne se laisse jamais aider[...] Il meurt lentement celui qui devient esclave de l'habitude refaisant tous les jours les mêmes chemins, celui qui ne change jamais de repère. Ne se risque jamais à changer la couleur de ses vêtements. Ou qui ne parle jamais à un inconnu.  Il meurt lentement; celui qui ne change pas de cap lorsqu'il est malheureux au travail ou en amour, celui qui ne prend pas de risques pour réaliser ses rêves, celui qui, pas une seule fois dans sa vie, n'a fui les conseils sensés. Vis maintenant! Risque-toi aujourd'hui! Agis tout de suite! Ne te laisse pas mourir lentement! Ne te prive pas d'être heureux! Pablo Neruda.

Lis un millier de livres et tes mots couleront comme une eau de source. Lisa See - Fleur de Neige
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: No et Moi - Delphine de Vigan   Jeu 21 Fév 2013 - 10:38

Delphine de Vigan est terriblement douée. Pour une fois, en littérature blanche, voici un exemple de succès qui n'est pas une arnaque ou un simple buzz commercial.

Il reste malgré tout des écrivains fantastiques en France.
Revenir en haut Aller en bas
MisterDjibril
Je commence à m'habituer
avatar

Masculin Nombre de messages : 188
Age : 31
Localisation : 92 Nord
Date d'inscription : 11/10/2012

MessageSujet: Re: No et Moi - Delphine de Vigan   Dim 2 Juin 2013 - 0:00

Je viens de terminer ce livre. Il est très bon. Beaucoup plus dur, au fond, que ce qu'on pourrait penser à la lecture du pitch.

La situation de départ, la fille de 13 ans, surdouée, qui se retrouve dans une classe deux ans au-dessus. La SDF de 18 ans qui se prête au jeu et se laisse apprivoiser par la première. Ça pouvait faire craindre quelque chose de terriblement sirupeux, en mode "les nouveaux damnés de la Terre", mauvais roman dit "de gauche", mais c'est pas le cas.

Effectivement Lilabelle, ça n'est pas forcément un très bon document. L'auteur n'a pas dû écumer les bibliothèques ou, plus pertinemment, les centres d'accompagnement qu'elle évoque, pour écrire ce livre. Mais c'est que le vrai sujet n'est pas là, en tout cas aux yeux de ma chère Delphine semble-t-il.

Je balance le reste en spoiler, pour pas gâcher la lecture à ceux qui ne l'auraient pas encore lu :

Spoiler:
 

_________________
"- Pardon. Je ne dis plus rien. Je perds ma mémoire. Du mal. Et du bien. Je suis un berceau. Qu’une main balance. Au creux d’un caveau. Silence. Silence. Pardon, mon cher amour. J’ai si mal. Et surtout, j’ai si peur. Si peur. Aide-moi, mon petit papa. Au secours. S’il vous plaît.
- Moi je suis là, petite fille. Je suis là. T’occupe plus de ces salauds. N’aie crainte. Ils vont payer tout ça très cher."
Les Anges exterminateurs, 2006.

"I Wonder Why, I Wonder Why!..."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: No et Moi - Delphine de Vigan   

Revenir en haut Aller en bas
 
No et Moi - Delphine de Vigan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» No et Moi [Delphine de Vigan]
» Rien ne s'oppose à la nuit - Delphine de Vigan
» RIEN NE S'OPPOSE A LA NUIT de Delphine de Vigan
» VIGAN, Delphine de
» Rien ne s'oppose à la nuit - Delphine de Vigan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Le monde littéraire :: La boîte à critiques-
Sauter vers: