Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le rire, Henri Bergson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hardkey
Tueur de caniches
avatar

Masculin Nombre de messages : 1626
Age : 23
Localisation : Ankh-Morpok bien sur!
Loisirs : Manger, dire n'importe quoi, écrire n'importe quoi, n'importe quoi n'importe quoi
Date d'inscription : 31/03/2012

MessageSujet: Le rire, Henri Bergson   Lun 11 Mar 2013 - 12:15

Le livre dont je veux livrer la critique ici est... particulier. Évidemment,chaque livre même le plus mauvais est spécial. Mais ce qui sépare Le rire des œuvres critiquées ici, c'est que ce n'est pas de la fiction.
En fait, il s'agit d'un ouvrage de philosophie qui traite, vous l'aurez deviné, du rire.

Un analyse fine du comique,avec à la fois une méthode scientique, avec la séparation des différents comiques (mouvement, geste, caractère et mot), et l'étude presque systémique de ces différentes catégories, avec la volonté affirmée dès le départ d'en extraire des lois le plus générales possibles.
En parallèle, Bergson prend nombre d'exemples Paris les romans et le théàtre, ainsi que des situations "de tous les jours" pour étayer ces lois du mieux qu'il peut.

Alors, pourquoi ce livre en particulier m'a tapé dans le cortex? Déjà, pour ceux qui craignent un texte aride, il ne faut pas oublier que ce bon vieux Beber a reçu un prix Nobel de littérature mine de rien. Ça se lit très facilement,cet avec beaucoup de plaisir.

Mais surtout, la puissance des lois qu'il découve est fascinante, tout comme la vision de l'art qu'il donne au chapitre 3, à laquelle j'agrée totalement.

En clair, une lecture indispensable si vous aimez comprendre en général, et comprendre le rire en particulier. Wink

_________________
"Sad is happy for deep people"
Sally Sparrow

"Time is like a drug. To much of it kills us"
Terry Pratchett

"Les vrais artistes ne méprisent rien ; ils s'obligent à comprendre au lieu de juger"
Albert Camus

"J'ai toujours jugé l'imbécilité d'un homme à son niveau de certitudes."
Iron
Revenir en haut Aller en bas
sombrefeline
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Féminin Nombre de messages : 3559
Age : 31
Localisation : Le Grand Nord
Loisirs : Ecrire, dessiner, coudre et taquiner ses semblables avec des bouts de métal coupant
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: Le rire, Henri Bergson   Lun 11 Mar 2013 - 12:55

Ah, des souvenirs de prépa tout ça. mais des bons souvenirs (pour une fois), j'avais effectivement beaucoup aimé, et je confirme, ça se lit très bien.

_________________
That is not dead which can eternal lie. And with strange aeons even death may die

There is no "overkill". There is just "open fire" and "time to reload"

Mon site http://catherine-loiseau.fr/
Ma page Facebook https://www.facebook.com/cat.loiseau
Mon Pinterest http://pinterest.com/sombrefeline/
Revenir en haut Aller en bas
fosiliaz
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Masculin Nombre de messages : 1162
Age : 22
Localisation : Pas loin du pôle nord, au milieu des cartons
Loisirs : judo, tennis de table, lire et bien entendu écrire
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: Le rire, Henri Bergson   Lun 11 Mar 2013 - 19:21

oui, je confirme aussi, ça se lit facilement (en tout cas quand tu compare à Kant...), et en effet c'est très intéressant Very Happy.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le rire, Henri Bergson   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le rire, Henri Bergson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le rire, Henri Bergson
» Henri Bergson
» Rire avec Henri Salvador
» Coup de coeur pour un bon fou rire
» DT de navarre - Henri IV - CGKL.230

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Le monde littéraire :: La boîte à critiques :: Essais-
Sauter vers: