Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'amour plus fort que la mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: L'amour plus fort que la mort   Jeu 6 Fév 2014 - 20:15

Résumé

Ici un texte écrit pour un Appel à Texte sur la Saint-Valentin. je ne poste qu'une partie pour l'instant pour que vous vous fassiez une petite idée. Bonne lecture.

L'amour plus fort que la mort (1):
 
Revenir en haut Aller en bas
Cerise
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Féminin Nombre de messages : 967
Age : 23
Loisirs : Prétendre être une feuille d'automne.
Date d'inscription : 01/05/2013

MessageSujet: Re: L'amour plus fort que la mort   Ven 7 Fév 2014 - 10:13

ThomasL a écrit:
Résumé

Ici un texte écrit pour un Appel à Texte sur la Saint-Valentin. je ne poste qu'une partie pour l'instant pour que vous vous fassiez une petite idée. Bonne lecture.

L'amour plus fort que la mort (1):
 
Bon! Alors, du côté des bons points, je dirais que tu arrives d'une certaine manière à ménager un suspens qui est bon. Ceci dit, il pourrait être encore meilleur.
Si tu veux accrocher le lecteur, il va falloir donner plus de profondeur à ton personnage et à sa situation, car tout le début fait pour l'instant extrêmement cliché. N'hésite pas à la disséquer, cette pauvre fille, regarde dans ses entrailles et dis nous ce qu'elle ressent, dis nous comment elle a vécu l'incident, et ne nous laisse pas dans un flou pareil quant aux évènements à moins que ce ne soit vraiment nécessaire pour garder le suspens, mais selon moi ici ça ne l'est pas : j'ai l'impression que tu élude la question de sa mort plus par facilité. En effet, on est du point de vue de la jeune fille, qui était là lorsque ça s'est produit. Alors je veux qu'elle nous dise ce qui s'est passé. Il est juste tombé, mais les médecins ont bien du lui dire pourquoi, non? Tu peux même les faire mentir si ça joue un rôle dans ton intrigue, mais plus tu laisseras de blanc sans bien les justifier, et plus le lecteur pensera que tu ne t'ai pas donné la peine de creuser.
Petite incohérence également : tu nous décrit une scène de couple dans les flash back. Or au début tu nous dis qu'elle ne lui a jamais avoué son amour. Je trouve qu'il y a là une contradiction, entre la proximité et l'attachement mutuel que tu nous montre, et la distance que tu annonces dans ton introduction.
Bon, sinon, à part quelques faiblesses et répétition, le style est plutôt fluide. Il faut que tu t'écarte un peu des sentiers battu pour nous donner une vision plus personnelle des évènements, et ça peut sûrement donner quelque chose de très bon.
Au boulot!

_________________
Si vous vivez le rêve comme une réalité, alors il se pourrait que votre réalité ne soit qu'un rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'amour plus fort que la mort   Ven 7 Fév 2014 - 17:38

D'abord, merci du commentaire !
Pour ce qui est des pensées de "cette pauvre fille", on me le répète assez souvent, mais je ne sais pas pourquoi j'ai une sorte de blocage avec ça, je n'arrive jamais à faire ressortir les pensées et sentiments de mes personnages.
Pour ce qui est de sa mort, je ne trouve pas ça utile de le mettre étant donné que pour l'histoire ce ne sera qu'une information qu'on oubliera vite à côté du reste. Donc je me suis dit que le mettre n'était pas forcément important. De plus, ici ce n'est qu'une première partie, lorsqu'on le lit entièrement, je ne pense pas que savoir de quoi il est mort soit important ^-^
Je le dis un peu plus tard, mais ils sont ensemble depuis très peu de temps. Ils ne sont que des petits je t'aime pour l'instant, mais jamais une vraie et belle déclaration, et elle tenait, le soir de sa mort, à tout lui avouer.
Encore merci du commentaire, je vais essayer d'arranger ces défauts !
Revenir en haut Aller en bas
Choupi
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Féminin Nombre de messages : 64
Date d'inscription : 18/01/2014

MessageSujet: Re: L'amour plus fort que la mort   Mar 11 Fév 2014 - 22:43

Je suis assez d'accord avec le commentaire de Cerise.

Les premières questions qui me viennent : c'est quel est le genre de cette histoire (fantastique, polar, ou tout simplement romantique), et quel type de public tu vises ?
Je trouve que tu écris de manière fluide, ça se lit plutôt bien. Il y a effectivement des choses à approfondir pour donner plus de relief aux personnages (sentiments, émotions, réactions).
Il y a effectivement une incohérence entre le début et le flash back. Ce qui me fait me demander : est-ce que ce sont les mêmes personnes ? (En même temps, si c'était 2 personnes différentes, je ne comprendrais pas mais pourquoi pas, en tant que lecteur, je verrai bien où cela mène ...).
J'ai été un peu déconcertée par l'importance que prend la lettre qu'elle n'ose pas ouvrir et le fait de retomber sur son amie. Ça m'a un peu donné l'impression d'avoir loupé un truc.

Après, j'ai aussi un autre ressenti par rapport à ton texte qui est surement lié à ton jeune âge et qui sera aussi fonction du public que tu vises. Ce sont les réactions des personnages. C'est un peu difficile à expliquer et je ne souhaite en aucun cas te vexer (tout le monde a été jeune et naïf un jour et apprend tous les jours avec les choses de la vie et les expériences, bonnes ou mauvaises). Je pense qu'il faudrait que tu te renseignes sur tout ce qui est processus de deuil. Dans ton texte, cela fait un an qu'il est décédé, pourtant dans l'attitude d'Elana on dirait que c'était il y a très peu de temps (quelques heures ou quelques jours). Même si les personnes n'arrivent pas à finir leur deuil, il y a quand même des étapes et des états dans lesquelles elles peuvent se trouver ou passer. Par ailleurs, j'ai quelques difficultés avec le personnage de Clara qui, un peu dans le même esprit, la réconforte comme au premier jour. Au bout d'un moment les amis essaye de "booster" les personnes qui ne vont pas bien, de les aider à se remuer et il ne reste pas toujours dans l'empathie. A vrai dire, dans l'attitude de ces 2 personnages, je n'ai pas l'impression qu'il s'est passé un an. Même si tout n'est pas "réglé", leurs attitudes devrait avoir quelque peu évoluer par rapport aux premiers jours après le décès. Du coup, quand je lis ce texte tel qu'il est, je sens un côté naïf et quelque part, je ne m'y reconnait pas en temps qu'adulte.
(Après, je te l'accorde c'est plutôt de la psychologie. Mais si tu veux échanger autour de cette question, n'hésite pas à m'envoyer un mp).

En conclusion, je pense que ce texte a du potentiel. Maintenant, comme on dit : il n'y a plus qu'à !

Ré-édit : Autant pour moi, j'ai utilisé le lien pour arriver jusqu'ici et je croyais que c'était ton espace perso. Donc, j'ai ma réponse à ma première question : fantastique !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'amour plus fort que la mort   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'amour plus fort que la mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Comédie Musicale] Dracula, l'amour plus fort que la Mort!
» dracula l'amour plus fort que la mort
» L'AMOUR AU DELA DE LA MORT de Care Santos
» "Frissons" ( Stael )
» Résumé : L'amour plus fort que la mort

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Au coin du feu :: Archives fantastique/bit-lit-
Sauter vers: