Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Commentaires de Roman Fantastique de Nathan Drake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Nathan Drake
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Masculin Nombre de messages : 63
Age : 28
Localisation : Lille
Loisirs : Sports/Lecture/Séries/Films
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: Commentaires de Roman Fantastique de Nathan Drake   Jeu 13 Mar 2014 - 14:57

Je m'attaque depuis quelques jours sur la réécriture de ce début de roman. Sous les conseils précieux de SombreBarman, que je remercie.
En attendant, pour tout ceux qui ont lu et n'ont pas laissés de commentaire, n'hésitez pas à me dire ce que vous pensez afin de pouvoir m'améliorer. Je prends très bien la critique car je suis loin d'être de votre niveau Smile
Revenir en haut Aller en bas
Dead moon
Je commence à m'habituer
avatar

Féminin Nombre de messages : 180
Age : 33
Localisation : Au coeur de la forêt
Loisirs : Rêver
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: Commentaires de Roman Fantastique de Nathan Drake   Jeu 13 Mar 2014 - 16:28

Je trouve que ça part plutôt bien. J'aime bien ton prologue, il est bien réussi je trouve.
Pour le chapitre, j'aurais bien aimé un peu plus de description juste pour l'ambiance et peut-être un aperçu de l'apparence de la créature. Parce que là c'est difficile de se faire une idée on sait pas si c'est un loup, un truc à moitié humain, enfin on suppose plein de chose.

_________________
Écrire c'est ranger le bordel qu'on a dans la tête

À force de se planter, un beau jour, on devient une fleur
Revenir en haut Aller en bas
cauliflower
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Féminin Nombre de messages : 37
Age : 28
Localisation : Lille
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: Commentaires de Roman Fantastique de Nathan Drake   Jeu 13 Mar 2014 - 18:18

Bon, j'ai beaucoup aimé le prologue, qui fait assez réaliste, je trouve.
Mais fais attention à ne pas reprendre trop souvent ce style parce que ça risque d'être fatiguant.

Sinon pour le premier chapitre, j'ai bien aimé le détail des rues (étant moi aussi Lilloise, je vois très bien où ça se situe), mais ça fait justement limite "itinéraire Mappy", parce qu'il n'y a que leurs noms pour les décrire. Et je trouve ça dommage.
Moins de descriptions, donc les événements s'enchaînent un peu trop vite et au final on ne visualise pas très bien l'ambiance, la situation.
La bête me semble être un loup-garou, donc ce serait peut-être intéressant qu'il entende ou sente des choses que nous autres humains ne pouvons pas, tu vois ce que je veux dire Wink?

Sinon ton style se lit vite et bien, et j'attends de voir ce que donne ta réécriture et de t'avoir aidé pour celle ci.

à bientôt Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Nathan Drake
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Masculin Nombre de messages : 63
Age : 28
Localisation : Lille
Loisirs : Sports/Lecture/Séries/Films
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: Commentaires de Roman Fantastique de Nathan Drake   Jeu 13 Mar 2014 - 20:33

Merci à toutes les deux pour votre commentaire.

Effectivement, j'ai moi-même trouvé ça assez court à la relecture.
Je me suis trop concentré sur la traque de la créature. Le fait de ne pas donner de précision sur elle et sa victime était voulu. Mais je n'ai pas utilisé la connaissance que j'ai de l'environnement Lillois pour le retransmettre dans ce début d'histoire. Sans omettre que la mise en page est plutôt mauvaise.
C'est pour cela que je le réécris, tout en enrichissant mon vocabulaire et l'ambiance de la scène. J'ai lu l'article très intéressant que SombreBarman m'a fourni ("Comment ne pas écrire des histoires").

Je sais que j'ai encore beaucoup de travail pour faire, ne serait-ce, qu'un texte correct. Mais c'est justement grâce aux commentaires que je peux orienter mon travail vers mes faiblesses.
Revenir en haut Aller en bas
Flo
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 19/02/2014

MessageSujet: Re: Commentaires de Roman Fantastique de Nathan Drake   Jeu 13 Mar 2014 - 22:34

Tres sympa, le prologue , le ton vieux briscard me rappelle"toubib" ou "gobelin" de la compagnie noire.
Personnellement, la narration à la première personne avec ce ton hargneux ne me gênerait pas pour la poursuite du récit.
Par contre, il est vrai que l'ambiance gagnerait à être approfondie.
Une question: pourquoi le coup du porte feuille? Ton monstre etant déjà embusqué, il peut déjà prendre sa victime par surprise, non?
Encore bravo pour ce début et bon courage pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Nathan Drake
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Masculin Nombre de messages : 63
Age : 28
Localisation : Lille
Loisirs : Sports/Lecture/Séries/Films
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: Commentaires de Roman Fantastique de Nathan Drake   Ven 14 Mar 2014 - 0:47

@Flo J'aime également beaucoup le ton du personnage dans le prologue. Après, je ne sais pas si je pourrais garder cette narration sur la suite du récit. Je réfléchis à comment le faire réapparaître de temps en temps au fil de l'histoire.
Le porte-feuille? C'est juste pour attirer la jeune femme qui n'allait pas du tout dans la direction souhaité par la créature. Dans ma réécriture, je ferais en sorte de changer ou de mieux décrire ce geste.

Merci pour ce commentaire encourageant Smile
Revenir en haut Aller en bas
Morrigan
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 8596
Localisation : entre la terre de Bretagne et la Scandinavie
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Commentaires de Roman Fantastique de Nathan Drake   Ven 14 Mar 2014 - 21:19

Prologue :

Dix-sept ans que je fais cette besogne => "que j'accomplis cette besogne" ?

Les guerres, les religions, la politique … => les points de suspension sont toujours collés au dernier mot avant eux (espace après mais pas avant)

De la pacotille à côté de ce qui se passe réellement sur terre. => si "terre" indique notre planète, alors majuscule

Tous à chier dans votre froc pour le moindre souci => "au moindre souci"

Il y en a des centaines de fils de putes dans mon genre qui traquent chaque jour, chaque nuit, ces pourritures qui n’ont qu’une idée en tête, nous exterminer. => je mettrais deux points après "qu'une idée en tête", pour bien montrer que c'est de cette idée-là qu'on parle

Depuis que j’appartiens au GICS* => pas fan de l'astérisque d'explication. Vu qu'on est à l'oral, je pense que l'explication directe de l'acronyme ne choquerait pas : "Depuis que j'appartiens au GICS, le Groupe d'intervention de créatures surnaturelles, j'en ai pris..."

J’en ai protégé des culs, peut-être même le votre, => vôtre

c’est la même rengaine : Prise d’information => pas de majuscule après deux points

J’étais surexcité à la sortie de mes sept ans d’entraînement, j’avais les crocs. Bien que j’étais accompagné, à l’époque. => j'avoue que je ne vois pas où est l'opposition entre le fait qu'il était surexcité et le fait qu'il était accompagné : ça ne le laissait pas libre de faire comme il voulait ? Pas clair, ici

Chapitre 1 :

La jeune fille flânait dans les rues Lilloise => lilloises

Il l’avait repéré alors qu’elle remontait la rue Royale => repérée (il me semble, pas certaine)

Habituellement, il faisait des réserves. Mais avec la récente braderie de Lille, les rues de la ville avaient été plus peuplés qu’à l’accoutumée. => on déconseille généralement de commencer une phrase par "mais", même si c'est possible, surtout avec un style un peu oral/saccadé comme celui-ci. Cependant, je pense que relier les deux phrases par une simple virgule ne dénaturerait pas ça, et éviterait même une pause un peu trop brusque (à mon sens)

Il l’avait suivi sur les trottoirs pavés du centre ville => suivie

Elle était maintenant à une dizaine de mètres. => "Elle se trouvait" ? Elle est devant lui tout droit ? À gauche, à droite ? Je pense qu'une toute petite précision serait bien

Ils venaient tout deux de traverser la Grand Place => tous deux

Quelques individus qui sortaient du bar-tabac « La Voute » étaient venu l’accoster => "étaient venus". Les noms de commerce se mettent en italique, sans guillemets

Il crût pendant un instant que son repas s’envolait => "Il crut" (comme ça, c'est qu'il grandit ^^)

Elle avait donc continué sa route empruntant la rue Faidherbe, l’artère commerçante qui mène directement à la Gare Lille Flandres.  => je mettrais soit une virgule après "sa route", soit "en empruntant". Même si c'est une vérité toujours vérifiable, que cette artère mène à la gare, j'ai toujours du mal avec le présent de vérité générale dans un texte au passé... Personnellement, je mettrais "qui menait directement"

Ayant toujours vécu dans la métropole Lilloise => lilloise (pas de maj aux adjectifs de "nationalité")

Lorsqu’il repérait une proie, tout ses sens étaient en éveil. => tous ses sens. "tous ses sens s'éveillaient" ? (on évite un verbe faible, comme ça)

il connaissait le moindre recoin du quartier comme sa poche. / Et il connaissait parfaitement la combine pour attirer la jeune femme dans ses filets.

Il avait fait choir un portefeuille factice au moment d’emprunter la rue Shepers menant à l’église Saint-Maurice. => virgule après "Shepers"

Sa première attaque fût de la mordre au cou. => fut

Il fit ensuite basculer son corps par-dessus son épaule évaluant ainsi le poids de sa victime.  => virgule après "son épaule"

Celle-ci était cachée par de l’aconit tue-loup, une plante très toxique qui était autrefois utilisé pour empoisonner => "une plante très toxique, autrefois utilisée" (en évitant les "qui/que", etc. on allège les phrases)

Le mouvement fût rapide, net et sans bavure => fut


Dans l'ensemble, tu as un style fluide, qui se lit bien. Changeant entre le prologue et le chapitre, mais ce n'est pas dérangeant. Le prologue est sympa à lire, l'abondance de termes crus ne pose aucun souci, ça reste "soft" (oui, paradoxalement ^^) et c'est très bien comme ça.
Même sans savoir qui est ce narrateur, on se fait une idée de son caractère, à défaut de savoir exactement de quoi il parle. J'ai l'impression que je risque de l'apprécier, déjà :DJ'ai beaucoup aimé le dernier paragraphe, et notamment les deux dernières phrases. Elles créent un vrai intérêt et un suspens, que tu maintiens en passant à autre chose au chapitre suivant. Ça reste une intro bien accrocheuse, et ça c'est un bon point Wink

Pour le chapitre : il n'est pas en entier, rassure-moi ? ^^
Autant j'ai trouvé intéressant que le prédateur se fiche de l'apparence de sa victime, autant ça manque quand même de descriptions. Visiblement, tu tiens à faire connaître Lille ^^ C'est très bien, ça pose bien le cadre (ça m'a rappelé toutes les infos sur Paris dans Les Trois mousquetaires :p), mais je trouve que tu ne te sers pas assez de tes connaissances. Tu gagnerais à caser plus de descriptions de la ville, donner son ambiance. Alors, certes, on est dans une narration troisième personne mais très proche du personnage, donc on voit surtout ce que lui remarque, mais ce serait peut-être bien de s'en détacher de temps à autre, de façon assez courte, pour donner plus de cadre au lecteur qui, comme moi, n'y a jamais mis les pieds ^^
En ce qui concerne les détails, on en manque aussi pas mal sur les sensations du personnage : s'il n'a pas bouffé depuis longtemps, qu'il sent le festin arriver, on pourrait parler de son estomac (qui gronde ou gargouille, selon le degré de furtivité que tu veux lui donner ^^), de l'eau à la bouche, il sera sans doute plus sensible au fumet de la demoiselle, etc. Lorsqu'il la mord, justement, tu peux caser à quel point elle a bon goût, et tout ça ^^
Et à contrario, parler de ses autres perceptions de son environnement : sans doute des autres odeurs (si on se dirige bien vers un garou, comme ça en a l'air), des sons (ces bêtes-là ont souvent l'ouïe développée, en tout cas les loups), etc.
J'ai remarqué aussi que tu parlais très peu des autres gens, à part ceux qui viennent demander les horaires de bus. Or, on est dans une grande métropole, ça doit donc circuler pas mal (surtout à l'approche d'un grand axe). Je me suis un peu étonnée qu'il n'y ait personne quand il l'attaque, et aussi qu'il y ait un "coupe gorge" (désert) si près d'un grand axe ; après, je ne connais pas la ville, ça, c'est sans doute vrai ^^ Tu pourrais jouer avec le fait qu'il tente de ne pas trop se faire remarquer (donc attention à sa trajectoire pour ne pas rentrer dans les gens), s'il y a un peu de foule par moments qu'il la perd de vue, etc.
L'arrivée du chasseur est un peu classique, mais toujours terriblement classe :DJ'espère que le cuir c'est un manteau long et noir Razz
Par contre, attention : il porte la fille sur son épaule, donc un grand mouvement de lame pour décapiter l'agresseur risquerait de toucher la fille, non ?
Il est donc possible que notre homme soit le narrateur du prologue, mais pas encore certain. Peut-être qu'il fait juste partie du GICS, lui aussi.

Bref, manque de détails, donc, mais c'est accrocheur et sympathique Smile
Continue comme ça !
Revenir en haut Aller en bas
https://roxannetardel.wordpress.com/
Nathan Drake
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Masculin Nombre de messages : 63
Age : 28
Localisation : Lille
Loisirs : Sports/Lecture/Séries/Films
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: Commentaires de Roman Fantastique de Nathan Drake   Ven 14 Mar 2014 - 22:50

Merci Morrigan pour ce long commentaire très enrichissant  Smile 
Il y a pas mal de choses que je ne connaissais pas, notamment sur la mise en forme du texte (Majuscules, points de suspension, italique, astérisques).
Je suis aussi conscient des erreurs de conjugaisons ou des fautes d'orthographe et c'est très gentil de ta part d'avoir pris de ton temps pour corriger tout cela.
Je suis d'accord avec toutes les reformulations que tu as mentionnés. Ça allège mon texte dans en gardant une bonne dynamique. C'est d'autant plus dur quand on débute.

Le prologue ressemble plus à ce que j'ai l'habitude de faire en écrivant, c'est vraiment mon style d'écrire à la 1ère personne. Mais il faut bien que je change de temps en temps. La narration n'est pas mon fort, donc j'ai sûrement du écrire ce premier chapitre avec le frein à main. J'en ai oublié l'essentiel: l'atmosphère.
Je dois utilisé tout ce qui est en ma possession pour donner vie au récit. Les décors, les cinq sens, la population aux alentours.
J'ai du travail, mais je suis là pour ça  Very Happy 

Par contre, au risque de te décevoir, il ne porte pas un long manteau noir  Rolling Eyes 

Merci encore !
Revenir en haut Aller en bas
Morrigan
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 8596
Localisation : entre la terre de Bretagne et la Scandinavie
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Commentaires de Roman Fantastique de Nathan Drake   Ven 14 Mar 2014 - 23:19

J'avais fait un petit récapitulatif des règles typographiques de base, qu'on utilise très souvent : http://ecrire.ingoo.us/t4076-petites-regles-typographiques-basiques, si tu veux y jeter un coup d'œil Smile

Citation :
J'ai du travail, mais je suis là pour ça Very Happy
Contente que tu le prennes comme ça ^^ Tu pars déjà avec un bon squelette, c'est bien. Ne reste qu'à mettre les nerfs, les muscles et la peau, et ce sera bon ! En tout cas, n'hésite pas à éditer pour mettre ta version retravaillée.

Citation :
Par contre, au risque de te décevoir, il ne porte pas un long manteau noir  Rolling Eyes 
Nooooooon ! Mon fantasme s'évanouit :p Bon, pas grave, je m'en remettrai ^^
Revenir en haut Aller en bas
https://roxannetardel.wordpress.com/
Abigaelle
Murène fêlée
avatar

Féminin Nombre de messages : 4577
Age : 44
Localisation : Paris
Loisirs : Ecrire, lire, rêver, le tout en musique, sinon ce serait trop triste !
Date d'inscription : 05/03/2012

MessageSujet: Re: Commentaires de Roman Fantastique de Nathan Drake   Sam 15 Mar 2014 - 10:17

J'ai lu ton texte et j'ai bien accroché. Attention à l'orthographe et à la grammaire (mais comme Morri est passée par là, je peux me la couler douce aujourd'hui... non, pas taper, pas taper !)

Le prologue, bien qu'un peu cru, permet de planter l'état d'esprit de celui qui, je suppose, sera le personnage principal.

Comme mes VDD, pour la seconde partie, je regrette le manque de description de la ville de Lille et son ambiance, pour étoffer un peu plus le décor.
Je suis intriguée par le prédateur, personnellement je croyais plutôt avoir affaire à un vampire (surtout avec la façon dont il l'attaque à la fin et la précision qu'il va monter sur un toit pour s'en repaître), mais le détail de l'aconit tue-loup à la fin peut aussi laisser supposer un loup-garou, effectivement.

Bon courage pour retravailler le début, je lirai la suite avec plaisir. Smile

_________________
Il n'y a pas de problèmes, il n'y a que des solutions (et c'est valable aussi bien dans l'écriture que dans la vie !)

"L'homme est un loup pour l'homme... et un gros con pour le loup." Evil or Very Mad

"Et alors la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu..." : http://www.youtube.com/watch?v=_Qg3Rk-B09o
Revenir en haut Aller en bas
http://rachel-fleurotte.blogspot.fr/
Nathan Drake
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Masculin Nombre de messages : 63
Age : 28
Localisation : Lille
Loisirs : Sports/Lecture/Séries/Films
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: Commentaires de Roman Fantastique de Nathan Drake   Sam 15 Mar 2014 - 23:17

@Morrigan Merci pour les règles topographiques, je tâcherais de m'en utiliser pour ma réécriture.

@Abigaelle Merci pour ton commentaire, ça fait plaisir d'être lu même s'il y a beaucoup de travail à faire (notamment au niveau de l'orthographe et de la grammaire Smile).
C'est vrai que le prédateur peut faire penser à un vampire (Je vais devoir être plus précis).
Revenir en haut Aller en bas
sombrefeline
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Féminin Nombre de messages : 3559
Age : 32
Localisation : Le Grand Nord
Loisirs : Ecrire, dessiner, coudre et taquiner ses semblables avec des bouts de métal coupant
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: Commentaires de Roman Fantastique de Nathan Drake   Dim 16 Mar 2014 - 11:15

Mes VDD se sont occupées des fautes, je peux me reposer donc

Prologue

Personnellement, je n’accroche pas au style hyper familier et à l’adresse au lecteur, je trouve que c’est un effet de style très artificiel. Le prologue délivre quelques informations, mais je suis restée un peu sur ma faim, j’ai l’impression qu’il manque quelques détails pour que ce prologue soit vraiment accrocheur.

Chapitre 1

Là aussi pour moi, ça manque cruellement de descriptions. Je suis lilloise d’origine, donc je vois tout à fait l’itinéraire que le chasseur et sa victime accomplisse. Mais du coup, je trouve que le trajet fait un peu plan de GPS : tu devrais plus décrire l’environnement (la fontaine de la grand-place, les clodos qui traînent sur les marches à côté du théâtre du Nord, les maisons de style Haussmanien de la rue Faidherbe…), Il manque un décor à ton histoire (on ne sait pas si c’est le jour ou la nuit, quelle heure il peut être (ce qui a son importance, vu que quand il tue la fille, et que le chasseur l’abat, il ne semble y avoir personne en vue.

Voilà, voilà, j’espère t’avoir aidé avec ces remarques.

_________________
That is not dead which can eternal lie. And with strange aeons even death may die

There is no "overkill". There is just "open fire" and "time to reload"

Mon site http://catherine-loiseau.fr/
Ma page Facebook https://www.facebook.com/cat.loiseau
Mon Pinterest http://pinterest.com/sombrefeline/
Revenir en haut Aller en bas
Nathan Drake
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Masculin Nombre de messages : 63
Age : 28
Localisation : Lille
Loisirs : Sports/Lecture/Séries/Films
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: Commentaires de Roman Fantastique de Nathan Drake   Dim 16 Mar 2014 - 12:21

Merci pour ton commentaire @sombrefeline. J'ai pensé à un moment supprimer le prologue en l'intégrant au chapitre un sous forme de pensées. Ce qui me permettrait d'écrire mon récit sous plusieurs angles de vues.

C'est drôle que tu parles du style Haussmanien des maisons de la rue Faidherbe, car dans ma réécriture, j'ai inclus un lieu de la Grand Place qui est justement de ce style là. Je vais tâcher de décrire tout ça sans faire GPS :)Je vais devoir être plus subtil !
Revenir en haut Aller en bas
Nathan Drake
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Masculin Nombre de messages : 63
Age : 28
Localisation : Lille
Loisirs : Sports/Lecture/Séries/Films
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: Commentaires de Roman Fantastique de Nathan Drake   Lun 17 Mar 2014 - 23:50

Voilà !

Voici ma réécriture. Je n'ai quasiment pas touché au prologue.
Par contre, le chapitre 1 a été totalement réécrit (à part un peu la fin).

Maintenant, je suis le seul à l'avoir lu donc il y a sûrement pas mal de choses que je n'ai pas vu.
Mais j'espère que ça vous convaincra + qu'avant Smile

Bonne re-lecture.

PS: J'ai tout mis dans le premier message, écrasant le reste.
Revenir en haut Aller en bas
sombrefeline
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Féminin Nombre de messages : 3559
Age : 32
Localisation : Le Grand Nord
Loisirs : Ecrire, dessiner, coudre et taquiner ses semblables avec des bouts de métal coupant
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: Commentaires de Roman Fantastique de Nathan Drake   Mar 18 Mar 2014 - 19:06

Citation :

Citation :
Depuis que j’appartiens au GICS
Détaille le sigle, ce sera plus clair.

Citation :
Bien que j’étais accompagné, à l’époque et que je devais me plier à leurs foutues règles.
Un peu de mal avec cette phrase, pour moi, la construction est bancale.

Citation :
La nuit était tombée depuis près de sept heures. Le dernier rayon de soleil mourut à 20h31
Je ne comprends absolument pas ce que tu essaies de dire par là.

Citation :
C’était en lisant la presse locale qu’il fut alerté de son existence
Avait été alerté, plutôt.

Citation :
Des indices, peu nombreux, ont tout de même été découverts par les forces de l’ordre dans une ruelle à proximité de l’église Saint-Maurice
Avait été découverts

Citation :
Des traces de sang, quelques morceaux de chair et des griffures sur les façades. Rien ne prouvait que meurtres, il y avait eu, pourtant, ils étaient convaincus d’être sur la piste d’un tueur en série.
Oui, enfin, des morceaux de chair sur les murs et des traces de griffes, ça sent quand même plus l’agression que l’accident.

Citation :
Les petites lunettes d’approche se posèrent sur l’individu
Les lunettes d’approche ? Les jumelles, tu veux dire.

Citation :
Il enfila son manteau de cuir et sortit de la chambre, dévalant les marches de marbre de l’établissement.
Et personne ne l’arrête alors qu’il se trimballe avec un sabre japonais ?

Citation :
Après avoir déposé ses clés à l’accueil de l’hôtel, Aldric sorti de l’immeuble
Sortit

Citation :
lui brulant par la même occasion
brûlant

Alors, comparé à la V1, ce début est plus accrocheur, le prologue plante quelques éléments de décor et tu introduis Aldric, chasseur de créatures surnaturelles. De ce côté-là, ça fonctionne.
Par contre, si la première version faisait un peu GPS, je suis au regret de te dire que la deuxième est un peu trop guide touristique. Tu as trop voulu planter le décor, du coup, tu noies ton texte sous des infos inutiles (le fait que les fêtards préfèrent aller rue Masséna et rue de Solfé), et tu négliges certains points qui me semblent essentiels, notamment les sentiments que ressens Aldric (est-ce qu’il en a marre de devoir encore traquer un loup ? Est-ce qu’il est excité, énervé, est-ce qu’il a peur ? ). Je pense que tu devrais limiter tes descriptions à ce qui aura vraiment de l’importance pour ton texte pour pouvoir plus développer ton personnage.



_________________
That is not dead which can eternal lie. And with strange aeons even death may die

There is no "overkill". There is just "open fire" and "time to reload"

Mon site http://catherine-loiseau.fr/
Ma page Facebook https://www.facebook.com/cat.loiseau
Mon Pinterest http://pinterest.com/sombrefeline/
Revenir en haut Aller en bas
Abigaelle
Murène fêlée
avatar

Féminin Nombre de messages : 4577
Age : 44
Localisation : Paris
Loisirs : Ecrire, lire, rêver, le tout en musique, sinon ce serait trop triste !
Date d'inscription : 05/03/2012

MessageSujet: Re: Commentaires de Roman Fantastique de Nathan Drake   Mar 18 Mar 2014 - 19:14

Voilà, comme promis, je viens commenter ta nouvelle version. Déjà bravo, tu l’as bien réécrite, elle est vraiment plus vivante et plus détaillée que la précédente.

Concernant le prologue, je n’ai pas grand-chose à en dire, il reste une bonne introduction sur la façon de penser du personnage principal, et la fin est intrigante, on se demande qui est mort, je suppose que la réponse sera dans la suite de l’histoire.

Ça m’a fait bizarre de rencontrer un autre personnage appelé Aldric, c’est le prénom d’un des héros de ma série de romans Wink
La découpe des paragraphes permet de comprendre le changement des points de vue, mais j’avoue que dans la première partie, il y a un détail qui m’a un peu perdue, c’est le fait qu’au lieu d’appeler ton héros par son prénom, tu écris « l’homme » : du coup, à chaque fois, je me suis demandé si tu parlais du chasseur ou de sa proie qu’il guette par la fenêtre. A mon avis, ça gagnerait en clarté d’utiliser plutôt son prénom.

Sur la partie sur le lycanthrope (bon, j’avais faux, ce n’était pas un vampire Wink), tu as bien rendu ses sensations et les transformations qui commencent à s’opérer en lui, le lecteur rentre vraiment dans sa tête.

Quant aux deux dernières parties, où les chasses sont mises en parallèle, elles sont réussies également, et ça donne envie de connaître la suite.

Pour finir, mes remarques sur la forme (un peu ma spécialité, j’ai tendance à être un vrai « radar à fautes » comme diraient certains de mes amis, c’est plus fort que moi ^^) :

Citation :
Mais il y eu cet appel, alors que je chassais tranquillement à Lille.
« il y eut » ou « il y a eu »

Citation :
Avec son aspect Haussmannien, cette ancienne demeure avait décroché ses quatre étoiles, notamment grâce à sa magnifique entrée dorée, couronné d’une Marquise à la forme très travaillée, et d’un tapis rouge.
« couronnée » (accord avec entrée) ; la fin de la phrase est un peu bizarre car on a l’impression que l’entrée est couronnée d’un tapis rouge aussi ; peut-être simplement changer en mettant « et son tapis rouge », pour raccorder avec le début de la phrase ?

Citation :
La nuit était tombée depuis près de sept heures. Le dernier rayon de soleil mourut à 20h31.
Etant donné qu’on est situé dans le récit sept heures après le coucher du soleil, j’aurais mis le verbe « mourir » à un temps du passé antérieur (« était mort »)

Citation :
C’est justement de ce côté-là que le regard sombre d’Aldric fut attiré.
Vu que tout le texte est au passé, j’aurais mis « C’était justement »

Citation :
L’attente fut longue, mais il savait que cette nuit serait la bonne.
Ici aussi, j’aurais mis le verbe à un passé antérieur « L’attente avait été longue », pour souligner le fait qu’elle durait depuis un moment.

Citation :
Dans sa chambre, l’homme se retourna pour fouiller dans son sac et prit une paire de jumelles afin de pouvoir examiner de plus près sa cible. Les manches de sa chemise flottante étaient retroussées jusqu’aux coudes et la ceinture de son jeans laissait pendre les lames affutées de ses couteaux et autres armes blanches.
Sur ce paragraphe, j’ai eu un moment de confusion sur la fin : comme tu dis qu’Aldric prend les jumelles, je me suis demandé qui tu décrivais ensuite, ton personnage ou sa cible qu’il guette ? Ce n’est qu’en lisant le paragraphe suivant que j’ai réalisé qu’on était toujours dans la chambre et que c’était bien Aldric que tu avais dû décrire.

Citation :
Des indices, peu nombreux, ont tout de même été découverts par les forces de l’ordre dans une ruelle à proximité de l’église Saint-Maurice.
Plutôt un verbe au passé antérieur ici aussi : « avaient tout de même été découverts »

Citation :
Il prit ensuite possession d’une petite boîte posée sur la commode du 18ème et nappa sa tête et ses mains d’une fine poudre brune.
La formulation concernant la commode est un peu étrange : je suppose que tu veux dire « de style 18ème » ?

Citation :
Il enfila son manteau de cuir et sortit de la chambre, dévalant les marches de marbre de l’établissement.
Ah, je sens que tu vas faire plaisir à quelqu’un avec le manteau de cuir (oui, je sais, c’est le commentaire qui ne sert à rien…  ::dehors:: )

Citation :
Il en sentait encore les effluves du parfum des moules-frites.
Pour moi, « effluves » et « parfum » sont synonymes, un seul suffit.

Citation :
Peu importe la proie, tant qu’elle soit bonne, dodue et de préférence féminine.
Je mettrais aussi le verbe au passé ici : « Peu importait »

Citation :
Cette jeune femme correspondait en tout point à ces critères, comme toutes celles auparavant.
J’utiliserais plutôt « ses » car ce sont les critères qui lui sont propres.

Citation :
Même son parfum venait prendre le dessus sur les spécialités régionales encore empruntent dans ses naseaux.
« empreintes »

Citation :
Manque de viandes, de sang, de combat, de traque… Manque de tout.
Je chipote, mais je laisserai « viande » au singulier, c’est une généralité, comme ce qui suit après.

Citation :
Elle se déplaçait devant lui, à une dizaine de pas, se reprochant du cœur de la ville.
Plutôt « se rapprochant », non ?

Citation :
Le loup se retourna et vit la silhouette d’un pauvre type, sale, les traits ridés et rougis par l’alcool, avec des dents qui auraient pu avoir été calcinés.
« calcinées » (accord avec « dents »)

Citation :
Après avoir déposé ses clés à l’accueil de l’hôtel, Aldric sorti de l’immeuble.
« sortit » (et chipotage, mais ça n’a pas paru bizarre au concierge de l’hôtel qu’il ait les mains et le visage couverts de poudre brune ?)

Citation :
Là où se situaient les divers cinémas, fast food, bar et autres animations.
plutôt « bars » au pluriel aussi.

Citation :
Justement, à cette heure-là, le métro ne passait plus, et il semble bon de croire que ces deux jours de braderies avaient assommé la pluparts des excités du coin.
« la plupart »

Citation :
Putain ! Mais casses-toi…
« casse-toi »

Citation :
Son corps sécrétait une puissante hormone au léger fumé de Rose.
« fumet »

Citation :
Il prit direction de la rue Sheffers, laissant habilement choir son portefeuille sur le sol.
J’ai l’impression qu’il manque un mot « il prit en direction » ou « il prit la direction »

Citation :
Sa première attaque fût de la mordre au cou.
Le mouvement fût rapide, net et sans bavure. Sa tête s’écroula sur les pavés et roula jusqu’aux pieds de son bourreau.
Pas d’accent circonflexe sur le verbe « fut » (sinon, écrit comme ça, c’est un tonneau)[/quote]

_________________
Il n'y a pas de problèmes, il n'y a que des solutions (et c'est valable aussi bien dans l'écriture que dans la vie !)

"L'homme est un loup pour l'homme... et un gros con pour le loup." Evil or Very Mad

"Et alors la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu..." : http://www.youtube.com/watch?v=_Qg3Rk-B09o
Revenir en haut Aller en bas
http://rachel-fleurotte.blogspot.fr/
Nathan Drake
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Masculin Nombre de messages : 63
Age : 28
Localisation : Lille
Loisirs : Sports/Lecture/Séries/Films
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: Commentaires de Roman Fantastique de Nathan Drake   Mar 18 Mar 2014 - 20:13

Merci pour votre commentaire sur cette nouvelle version @sombrefeline et @Abigaelle.

Je prends note de vos corrections sur la forme et les erreurs. Je corrigerais ça très rapidement en prenant compte de chaque remarques.

@sombrefeline Tu as raison sur le côté touristique du texte, et je ne l'ai pas fait exprès. Il faut que j'allège, comme tu l'as dit, le texte au niveau des descriptions (du décor). Ça coupe légèrement l'ambiance alors que le texte pourrait être plus immersif si je me concentrais + sur la scène et la traque (et même double-traque) en elle même. Tu as également raison sur Aldric. Quand je relis ce chapitre, je vois qu'on a plus de mal à cerner le personnage. Alors que le loup, à l'inverse est beaucoup détaillé. Peut être parce qu'inconsciemment je savais qu'Aldric serait toujours là par la suite. Je vais me concentrer à écrire ce qu'il ressent, ses émotions...

@Abigaelle J'ai eu peur que la découpe des paragraphes soit trop superficielle. Une fois le chasseur, une fois la créature... Mais ça à l'air de passer. Sinon pour ta remarque sur le premier paragraphe où j'appelle Aldric -> l'homme, j'ai sûrement eu peur d'user de répétitions. Et c'est vrai qu'à ce moment là, je ne spécifie pas encore que le loup en est un. Je vais tâcher de changer ça.

En tout cas, merci pour vos commentaires très constructifs. C'est de cette façon que je vais m'améliorer. Je suis satisfait que le prologue passe bien, même si c'est un style qui ne va pas plaire à tout le monde. J'ai également pris soin de faire un parallèle entre la traque d'Aldric et celle du loup. Je vais essayer de donner plus de cachet au personnage principal pour ne pas avoir un petit déséquilibre entre les deux scènes.
Revenir en haut Aller en bas
Nathan Drake
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Masculin Nombre de messages : 63
Age : 28
Localisation : Lille
Loisirs : Sports/Lecture/Séries/Films
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: Commentaires de Roman Fantastique de Nathan Drake   Mer 19 Mar 2014 - 14:02

Correction terminée.
J'espère ne rien avoir oublié entre mon document Word et ici Smile

Les éléments rajoutés sont en rouge. Et les descriptions sont un peu moins nombreuses.
Revenir en haut Aller en bas
Abigaelle
Murène fêlée
avatar

Féminin Nombre de messages : 4577
Age : 44
Localisation : Paris
Loisirs : Ecrire, lire, rêver, le tout en musique, sinon ce serait trop triste !
Date d'inscription : 05/03/2012

MessageSujet: Re: Commentaires de Roman Fantastique de Nathan Drake   Mer 19 Mar 2014 - 19:00

Lu, et j'aime beaucoup la nouvelle version, effectivement allégée en descriptions et qui nous plonge plus dans la tête d'Aldric.

Pas grand-chose à rajouter, sinon que j'attends la suite maintenant Smile

_________________
Il n'y a pas de problèmes, il n'y a que des solutions (et c'est valable aussi bien dans l'écriture que dans la vie !)

"L'homme est un loup pour l'homme... et un gros con pour le loup." Evil or Very Mad

"Et alors la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu..." : http://www.youtube.com/watch?v=_Qg3Rk-B09o
Revenir en haut Aller en bas
http://rachel-fleurotte.blogspot.fr/
Dead moon
Je commence à m'habituer
avatar

Féminin Nombre de messages : 180
Age : 33
Localisation : Au coeur de la forêt
Loisirs : Rêver
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: Commentaires de Roman Fantastique de Nathan Drake   Mer 19 Mar 2014 - 19:38

Je viens de finir de lire.
J'aime bien ton style, c'est fluide ça se lit plutôt bien.
Le prologue est sympa mais ça je crois que je l'avais déjà dit.
On cerne un peu plus la personnalité de ton personnage et on se met un peu plus dans la tête du prédateur, ça fonctionne plutôt bien.
Le gros truc qui m'a gêné c'est vraiment le fait que tu nommes absolument toutes les rues et les lieux, même anodins. N'étant pas Lilloise et n'y ayant jamais mis les pieds, ça ne me parle absolument pas, du coup ça me casse un peu l'ambiance du texte. Je pense que si le lieu n'est pas important pour la continuité de l'histoire il n'est pas nécessaire de le nommer. Je préfèrerait une description succincte pour cerner l'ambiance.
Voilà, je pense que je lirai la suite s'il y a.

_________________
Écrire c'est ranger le bordel qu'on a dans la tête

À force de se planter, un beau jour, on devient une fleur
Revenir en haut Aller en bas
Nathan Drake
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Masculin Nombre de messages : 63
Age : 28
Localisation : Lille
Loisirs : Sports/Lecture/Séries/Films
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: Commentaires de Roman Fantastique de Nathan Drake   Jeu 20 Mar 2014 - 1:05

@Dead Moon Merci pour ton commentaire sur cette nouvelle version. Mon but est de créer une histoire, mais aussi à travers celle-ci de faire connaître Lille. Pour les lieux (ou monuments), j'ai beaucoup allégé. Mais c'est vrai que sur les rues, j'aurais pu être un peu moins précis. Je vais essayer de voir ce que je peux faire là-dessus Smile

@Abigaelle @DeadMoon J'espère réussir à vous surprendre par la suite ! Dans le second chapitre, on changera totalement de lieu et de rythme. Merci encore pour vos encouragements  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
sombrefeline
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Féminin Nombre de messages : 3559
Age : 32
Localisation : Le Grand Nord
Loisirs : Ecrire, dessiner, coudre et taquiner ses semblables avec des bouts de métal coupant
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: Commentaires de Roman Fantastique de Nathan Drake   Jeu 20 Mar 2014 - 7:04

Comme mes VDD, je trouve cette version meilleure aussi et j'attends la suite.

_________________
That is not dead which can eternal lie. And with strange aeons even death may die

There is no "overkill". There is just "open fire" and "time to reload"

Mon site http://catherine-loiseau.fr/
Ma page Facebook https://www.facebook.com/cat.loiseau
Mon Pinterest http://pinterest.com/sombrefeline/
Revenir en haut Aller en bas
Dead moon
Je commence à m'habituer
avatar

Féminin Nombre de messages : 180
Age : 33
Localisation : Au coeur de la forêt
Loisirs : Rêver
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: Commentaires de Roman Fantastique de Nathan Drake   Jeu 20 Mar 2014 - 11:13

Nathan Drake a écrit:
@Dead Moon Merci pour ton commentaire sur cette nouvelle version. Mon but est de créer une histoire, mais aussi à travers celle-ci de faire connaître Lille. Pour les lieux (ou monuments), j'ai beaucoup allégé. Mais c'est vrai que sur les rues, j'aurais pu être un peu moins précis. Je vais essayer de voir ce que je peux faire là-dessus Smile

Si tu veux vraiment mettre en valeur ta ville, travaille surtout l'ambiance et le visuel. Les noms ça ne parle à personne, je pense que t'as pas besoin de nommer le tabac du coin ou la moindre ruelle que ton personnage emprunte. J'aurai envie de connaitre cette ville si j'y retrouve une atmosphère qui me parle.

_________________
Écrire c'est ranger le bordel qu'on a dans la tête

À force de se planter, un beau jour, on devient une fleur
Revenir en haut Aller en bas
Morrigan
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 8596
Localisation : entre la terre de Bretagne et la Scandinavie
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Commentaires de Roman Fantastique de Nathan Drake   Ven 21 Mar 2014 - 21:13

Alors, nouvelle version Very Happy

Prologue :

Depuis que j’appartiens au GICS − le groupe d’intervention de créatures surnaturelles de mes couilles => Il faudrait au moins une majuscule à "groupe"

Il ne manque pas de gars comme moi. Mais il y eut cet appel, => tiens, j'avais dû lire un peu vite la première fois : "Mais il y a eu cet appel", me semblerait plus correct au niveau de la concordance des temps, on resterait dans du "présent", vu que tout le reste de ce prologue l'est

Chapitre 1 :

Aldric était debout, regardant scrupuleusement par l’une des fenêtres de sa chambre « privilège ». => comme on cherche à éviter au max "être, avoir, faire", notamment, je propose "Aldric se tenait debout".
Les participes présents sont également à remplacer par des tournures actives, si possible (quoiqu'on leur fasse moins la chasse, en général). Du coup, je reformulerais bien : "Debout derrière l'une des fenêtres de sa chambre "privilège", Aldric regardait scrupuleusement [la rue / au dehors /objet exact de son attention]".
J'avoue que "regarder scrupuleusement" me fait un peu tiquer. Tu veux dire qu'il examine avec attention, en gros, mais pour moi, cette expression s'appliquerait plus à un objet qu'on va examiner de très près qu'à une scène ou une personne (comme j'imagine que c'est le cas). "Aldric surveillait avec attention" ?
Bon, je chipote à fond, hein, mais c'est vrai que comme phrase d'entrée dans le chapitre, elle m'a de suite interpelée par sa construction un peu maladroite (à mon goût), et du coup, ça me freine pour entrer dans la suite.

Le groupe d’intervention de créatures surnaturelles lui avait offert le luxe de séjourner au Grand Hôtel Bellevue, un immeuble d’architecture Flamande qui surplombait la place du Général-de-Gaulle => pareil, comme GICS est un acronyme, normalement, on met au moins le premier nom avec une majuscule quand on le développe.
Normalement, les noms de lieux (dont les hôtels), se mettent en italique.
Tu es sûr des tirets à "Général-de-Gaulle" ?

Avec son aspect Haussmannien, cette ancienne demeure avait décroché ses quatre étoiles, notamment grâce à sa magnifique entrée dorée => j'enlèverais la virgule après "ses quatre étoiles", j'ai eu un léger souci de compréhension avec

L’homme de trente-six ans bénéficiait d’une vue imprenable sur la Grand’Place, l’Opéra et la chambre de commerce de la Capitale des Flandres. => Mmmh... Je trouve la précision sur son âge maladroitement amenée, ici. Ça débarque un peu de nulle part, et ça manque complètement de subtilité ^^ Plutôt que de donner son âge exact, ne pourrait-on pas plutôt envisager une légère description, laissant sous-entendre qu'il a dépassé la trentaine et va sur sa quarantaine ?
J'enlèverais aussi "L'homme" pour remettre son nom, ça me paraît mieux après un passage descriptif.
"Capitale des Flandres", c'est pour ne pas renommer Lille, ce n'est pas un lieu particulier ? Si oui, enlever la maj à "capitale"

La nuit était tombée depuis près de sept heures. Le dernier rayon de soleil était mort à 20h31 => quitte à donner l'heure exacte à la minute près, j’appuierais encore davantage : "à 20h31 précise" (attention, tu as une double espace après le point, au fait)

La lune illuminait au centre de la place la colonne de la déesse dont le socle était avalé par une fontaine => j'encadrerais "au centre de la place" de virgules. Et pour éviter un verbe faible et une conjonction de subordination qui alourdit légèrement, "au socle avalé par une fontaine" ? ou "dont une fontaine avalait le socle" sinon

le panneau lumineux de la voix du Nord affichait la date du jour => c'est un journal, j'imagine. Normalement, majuscule au déterminant et au nom, donc "La Voix du Nord"

À gauche, l’enseigne du Beau Soleil => idem, si c'est un lieu, en italique

C’était justement de ce côté-là que le regard sombre d’Aldric fut attiré => "Le regard d'Aldric fut justement attiré de ce côté-là" ?

La rue Esquermoise venait se jeter sur la place telle une rivière dans un océan => virgule après "sur la place" ? Je trouve qu'il manque un léger lien avec la phrase d'avant, peut-être quelque chose comme "C’était justement de ce côté-là que le regard sombre d’Aldric fut attiré, là où la rue Esquermoise..." ?

Au loin, une silhouette, haute et légèrement voutée, => "au loin" pour moi, ça veut dire vraiment éloigné (pléonasme, oui, je sais...) Or, ici, j'ai plutôt l'impression qu'on est sur une distance du type 100 m minimum, ce qui me paraît un peu loin, en fait, surtout qu'ensuite Aldric arrive à détailler ses vêtements (en pleine nuit... bon, c'est éclairé, mais tout de même ^^)

Les manches de sa chemise flottante étaient retroussées jusqu’aux coudes et la ceinture de son jeans laissait pendre les lames affutées de ses couteaux et autres armes blanches => normalement, "jean", comme il n'en porte qu'un ; et vu que c'est passé dans le langage courant, pas besoin de mettre des italiques.
Question : les lames sont à nues ? Il n'a pas peur de se blesser en gardant des lames au clair si près de sa personne ? (surtout en combat, comme j'imagine qu'il le fait souvent, avec les mouvements, les chocs qu'on peut prendre, etc.)

C’était en lisant la presse locale qu’il avait été alerté de son existence => "Il avait été alerté de son existence en lisant la presse locale" ? Essaye d'éviter les constructions en "C'était...", la suite est généralement lourde, et la construction pas terrible dans l'absolu

Rien ne prouvait que meurtres, il y avait eu => je mettrais "meurtre" au singulier, pour parler plus de l'idée que des faits, mais les deux se valent je pense

Aldric était parfois consterné par l’ignorance de la population. Le GICS étant une organisation secrète, personne ne devait être au courant de ses actions et encore moins de ce que cela cachait. => j'ai un peu l'impression qu'il se contredit : "vous êtes aveugles ! mais c'est normal, on vous cache tout". Peut-être rajouter un "Cependant", au début de la seconde phrase ?

Il continuait de faire son travail, mécaniquement => j'ai du mal à voir le lien avec l'idée d'avant. Peut-être un "Quant à lui, il continuait de faire son travail", pour dire que ok, les gens ne voient rien parce qu'on le leur cache, mais lui s'en fout, au final ?

Il continuait de faire son travail, mécaniquement. Le plaisir ayant laissé place au dégoût => si tu laisses "ayant", j'aurais tendance à raccorder les deux phrases par une virgule. Sinon, mettre "avait laissé place", ça me parait mieux

Cette créature qui était apparu dans les rues Lilloises devait être éliminée et c’était son rôle de le faire => "apparue" me semble-t-il. Virgule après "éliminée" ?

Sa tête était penchée vers le sol, jetant de temps à autre des regards sur sa future victime => tête penchée vers le sol... De façon très marquée, ou il regarde juste par-terre ? Ça me parait un peu fort, chais pas, j'ai tendance à le voir très voûté

L’homme aperçut tout de même des yeux globuleux envahis de noir sous un mono-sourcil broussailleux => je tique sur "L'homme" pour désigner Aldric. Si tu ne veux pas remettre son nom, "le chasseur" serait pas mal, ou "le membre du GICS", par exemple.
Mais du coup, sa cible lui fait face ? Ils avancent vers lui ? Je croyais au contraire qu'ils lui tournaient le dos et s'en allaient (et donc, comment pourrait-il voir les yeux...)

Plus bas, les ongles de ses mains étaient longs et rougeâtres. => "ses mains arboraient des ongles longs et rougeâtres" ?

Aldric reposa son matériel, décrocha sa ceinture et enfila une bretelle qui soutenait un sabre Wakizashi très tranchant dont la taille était d’une cinquantaine de centimètres => virgule après "très tranchant". Pas besoin de mettre "dont la taille était", "un sabre Wakizashi, d'une cinquantaine de centimètres" suffit. Pas sûre qu'il faille une maj au nom du sabre, j'avoue ; par contre, est-il vraiment nécessaire de préciser la longueur ? Ces sabres ne sont pas "standards" ?

Il prit ensuite possession d’une petite boîte posée sur la commode de style 18ème et nappa sa tête et ses mains d’une fine poudre brune qui ne laissait que peu de traces et était terriblement efficace => "de style XVIIIe"
"prendre possession" ne me paraît pas terrible, ici. "Il attrapa" ? Mais vu qu'il veut juste utiliser son contenu, pourquoi pas juste "Il ouvrit" ?
Pareil, "napper" je trouve ça moyen (quoique sans pouvoir dire pourquoi), "et enduisit" ?
Je mettrais une virgule après "poudre brune", je mettrais d'ailleurs "laquelle" au lieu de "qui", et "s'avérait terriblement efficace"

Il enfila son manteau de cuir, celui-ci cachant la quasi-intégralité de son arme => "quasi intégralité", je me demande ce qui ressort : le pommeau ou la lame, du coup ? Je serais plus intéressée par cette info, du genre "celui-ci ne laissant qu'un bout du pommeau/de la lame apparent(e)"

Il rodait alors depuis quelques minutes dans les rues du centre de la ville en espérant trouver une proie après trois longs jours d’abstinence => virgule après "du centre de la ville"

ces escroqueries dans lesquelles vous perdez votre argent sans, au final, ne rien pouvoir attraper => "vous perdiez votre argent, sans, au final, rien pouvoir attraper"

Par contre, le rapport de l'abstinence avec la braderie n'est pas clair : sous-entendu, il ne pouvait pas chasser parce qu'il y avait trop de monde ? Je pense que ça gagnerait à être précisé

Peu importait la proie, tant qu’elle soit bonne, dodue et de préférence féminine. => tant qu'elle était

Ses pupilles étaient dilatées, apportant à sa vision un effet bullet time. => question con : le garou a déjà joué aux jeux vidéo avec ce genre d'effet ? ^^ Parce que j'avoue que je trouve ça un peu déplacé, comme comparaison...

Elle arriva sur la place et fut accostée par un groupe d’individus => je remettrais bien "La (jeune) femme", même si c'est compréhensible, mais le passage d'avant avait "lui" en sujet, du coup, ça me paraîtrait mieux

Le lycanthrope s’arrêta net au coin de la rue et attendit, sortant de sa poche un paquet de Camel afin de passer inaperçu. => pas d'italique à la marque

la tête toujours baissée afin de ne pas éveiller de soupçons. => ouais, il a juste ses griffes qui ont commencé à pousser, ça va Razz

Voyant la jeune femme repartir après avoir indiqué au groupe ne pas connaître les horaires de bus de nuit => "des bus de nuit" ?

il jeta l’horreur qui trônait entre ses griffes et s’apprêta à reprendre sa chasse quand son bras fut retenu par un corps étranger. => virgule après "sa chasse". Je virerais "par un corps étranger", personnellement, je ne trouve pas que ça apporte grand-chose ; "quand on le retint par le bras" ?

Eh mec ! Tu n’as pas une clope à dépanner ? => "Eh, mec." "pour me dépanner" ? Parce qu'il ne dépanne pas la clope ^^

les traits ridés et rougis par l’alcool, avec des dents qui auraient pu avoir été calcinées => "dont les dents" ?

Il retira violemment son bras de l’emprise et jeta au nez de l’individu éméché le paquet de tabac encore à moitié plein et repartit. => deux fois "et", tu peux remplacer le premier par une virgule. Me semble qu'il manque un complément après "emprise" ; "à son emprise" à la limite marcherait

La créature se fondait habillement vers la rue Faidherbe => habilement

La ruelle qu’il empruntait pour attirer ses proies dans ses griffes était à une centaine de mètres de là. => "se trouvait à une centaine" ?

L’anxiété était présente pour Aldric qui ne pouvait jamais prévoir les réactions d’un tel adversaire. => maladroite, cette phrase. "Aldric se sentait anxieux de ne jamais pouvoir prévoir les réactions d'un tel adversaire" ?

Il lui était déjà arrivé de tomber face à plusieurs espèces dotées d’une intelligence supérieures. => supérieure

Il s’en était toujours sortis grâce aux techniques de survie qui lui avaient été enseignés lors de sa jeunesse => sorti

Le chasseur avança prudemment vers la rue de Paris qui était parallèle à l’artère empruntée par le loup => "vers la rue de Paris, parallèle à l'artère" ?

lui brûlant par la même occasion une partie de la manche de son cuir => Sacrilège ! On ne touche pas au cuir, non mais ! :death:

Emporté par la tension, son sang ne fit qu’un tour et son poing s’écrasa dans le plexus du sans-abri qui s’étala littéralement sur le sol comme un vulgaire steak balancé dans une poêle. => "sur le plexus" me semble mieux, il n'a pas accès à son intérieur ^^ Par contre, je trouve la comparaison du steak de trop : elle allonge la phrase inutilement, et "littéralement" exprime déjà l'idée que tu veux

Aldric souleva rapidement l’homme et l’allongea sur une des marches de la voix du Nord. Puis reprit son chemin. => La Voix du Nord. Je mettrais plutôt une virgule entre les deux phrases

Les endroits préférés des badauds étaient plutôt concentrés dans la zone desservie par le métro République Beaux Arts. => "se concentraient plutôt" ? Pas besoin de mettre le nom de la ligne en italique, majuscules et un tiret entre les noms suffit

Justement, à cette heure-là, le métro ne passait plus, et il semble bon de croire que ces deux jours de braderies avaient assommé la plupart des excités du coin. => "et il semblait bon" ; "ces deux jours de braderie"

Le loup n’était plus visible maintenant. La prochaine fois qu’Aldric le verrait => petite répétition visible / voir

Sera-t-il à la hauteur ? => Serait-il

Pourra t-il ou non éviter un nouveau meurtre ? Sera-t-il assez discret ? => Pourrait-il / Serait-il

Tant de questions qui se bousculaient dans son crâne. => j'enlèverais le "qui"

La seconde fois qu’il fut bousculé, ce fut par un travesti qui sortait du Club 30 => nom du club en italique

Eh bien mon loulou => virgule après "eh bien"

Un « connard » vint se fondre dans la nuit. => espace en trop après le guillemet

Il approchait du but maintenant, Aldric était à quelques pas du coupe-gorge => je mettrais "Aldric" en début, et "il" ensuite. "Aldric se trouvait à quelques pas" ?

La petite ruelle était située en plein milieu du carrefour entre les rues Faidherbe et Paris => se situait ?

Il glissa lentement sa main dans son manteau et saisit la poignée de son sabre. => "sous son manteau" plutôt

Elle était là, deux mètres devant lui => Elle se tenait/trouvait ?

De sa position, seule la gare était encore animée par un faible flux de passants => "seule la gare s'animait encore d'un faible flux de passants" ?
Par contre, j'ai du mal avec "de sa position", c'est pour dire que lui ne voit du monde que par là ?

Ses pupilles prenaient maintenant toute la place de ses yeux => "dans ses yeux" ? J'ai un doute, là

Son corps sécrétait une puissante hormone au léger fumet de Rose. => pas besoin de maj à l'odeur

La jeune femme le sentit dans son dos et retourna la tête => "le sentit enfin dans son dos" ? Depuis le temps qu'il la file ^^ "et tourna" ?

L’odeur du loup effleura ses narines => ah parce que "sentit" juste avant, c'était pas olfactif ? Du coup, "sentit sa présence dans son dos" serait sans doute mieux pour éviter la confusion. Et ici, il faudrait mettre les narines de qui, vu que le sujet précédant c'est le loup, on pourrait croire que c'est toujours lui, et ça prête à confusion, j'ai eu un moment d'incompréhension

Une soudaine curiosité l’envahissait => pourquoi de l'imparfait ? Du passé simple irait mieux, je pense

Il prit en direction de la rue Sheffers => et là, remettre "le loup" plutôt que "il" à mon sens

Tandis qu’elle cherchait du regard le propriétaire, il la happa violemment => mais elle ne s'est pas vraiment engagée dans la ruelle, si ? Pour moi là, elle est toujours plus ou moins sur l'autre axe, elle est un peu revenue sur ses pas, mais tout à fait, et on peut encore les voir. Dire qu'elle a avancé ?

Sa première attaque fut de la mordre au cou. Sans pour autant resserrer sa mâchoire => "resserrer complètement sa mâchoire" ? faut bien qu'il le fasse un minimum, comme expliqué ensuite

Il fit ensuite basculer son corps par-dessus son épaule évaluant ainsi le poids de sa victime => virgule après "son épaule"


Wou, gros travail, en effet, mais rondement mené Very Happy
Bonne utilisation de la ville et de ses éléments, meilleure vision des personnages, de leurs sentiments...
J'ai trouvé un peu gros le chasseur qui flanque un coup de poing au SDF pour une brûlure, quand même ^^ Je me suis demandé si c'est le personnage du prologue, donc, parce que si oui, je trouve qu'il a l'air de beaucoup douter pour un mec qui parlait comme ça.
Je me demande comment il a pu savoir que c'était lui, le garou tueur : tellement l'habitude, que d'après les pauvres éléments du journal, il savait que c'était une créature surnaturelle, il n'en a pas croisé d'autres, et donc du coup, c'est lui ? ^^ (mais comment savait-il que le loup passerait par là ?)
Bon, y aura peut-être des éléments de réponse plus tard, j'arrête avec mes questions ^^ J'ai peut-être été un peu pénible avec mes remarques de réécriture, désolée si c'est trop, faut pas hésiter à me le dire ^^

Maintenant, j'attends la suite Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
https://roxannetardel.wordpress.com/
Nathan Drake
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Masculin Nombre de messages : 63
Age : 28
Localisation : Lille
Loisirs : Sports/Lecture/Séries/Films
Date d'inscription : 03/03/2014

MessageSujet: Re: Commentaires de Roman Fantastique de Nathan Drake   Sam 22 Mar 2014 - 0:05

Merci pour ce long commentaire Morrigan.
Tu as pris beaucoup de ton temps pour m'aider et ça me fait plaisir.
Je vais relire tout ça avec l'esprit bien reposé afin de pouvoir prendre en compte tout ce que tu as marqué.
Je vois que j'ai pas mal de problème sur les formulations de phrase. Ça va beaucoup m'aider tes conseils. Et puis je vais devoir changer pas mal de choses pour combler les incohérences.

J'espère m'améliorer rapidement avec vous tous derrière moi.
Ce roman est le premier que j'écris sérieusement. L'important c'est qu'il soit une référence pour moi. Ce sera une base pour l'avenir.

La suite arrivera... euh pas tout de suite (à part si je suis dans un bon jour) car en ce moment j'ai un problème d'inspiration. Je sais quoi écrire mais pas comment  Razz 
Revenir en haut Aller en bas
sombrefeline
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Féminin Nombre de messages : 3559
Age : 32
Localisation : Le Grand Nord
Loisirs : Ecrire, dessiner, coudre et taquiner ses semblables avec des bouts de métal coupant
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: Commentaires de Roman Fantastique de Nathan Drake   Sam 22 Mar 2014 - 9:25

Citation :
Je sais quoi écrire mais pas comment
Le mieux pour ça est de te lancer sans trop réfléchir et de voir ce qui sort. Même si tu as des doutes et que tu n'es pas sûr que ce soit bon, on est là pour corriger et te dire sincèrement ce qu'on en pense.

_________________
That is not dead which can eternal lie. And with strange aeons even death may die

There is no "overkill". There is just "open fire" and "time to reload"

Mon site http://catherine-loiseau.fr/
Ma page Facebook https://www.facebook.com/cat.loiseau
Mon Pinterest http://pinterest.com/sombrefeline/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commentaires de Roman Fantastique de Nathan Drake   

Revenir en haut Aller en bas
 
Commentaires de Roman Fantastique de Nathan Drake
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» roman fantastique -- premier chapitre
» L'empreinte du diable, roman fantastique
» Les 6 idées pour mon roman fantastique
» La rose pourprée (roman fantastique de vampires
» Un petit fantastique à proposer ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Au coin du feu :: Archives fantastique/bit-lit-
Sauter vers: