Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 concours n°49 - votes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Quel texte préfèrez-vous ?
Texte n°1
50%
 50% [ 5 ]
Texte n°2
50%
 50% [ 5 ]
Total des votes : 10
 

AuteurMessage
Niko
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7384
Age : 30
Localisation : Un pied à Minath Tirith, un autre à Riva, le coeur à Port-Réal et la tête sur tatouine
Loisirs : Me prendre pour un rongeur, embêter le chat et faire plein de câlins
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: concours n°49 - votes   Lun 9 Juin 2014 - 0:26

Après un peu d'attente, nous avons deux concurrents à départager sur ce concours.
Bonne chance à eux !

Fin des votes samedi 21 juin à 20h

Texte n°1 :

Devant son bol de café, Julien en eu la certitude. Cela faisait bien douze ans qu'il patientait. Mais ce matin, il avait pris sa décision. Ce soir, Gladys, elle va prendre. Durant toute la journée, julien se répéta cette phrase comme pour la rendre plus concrete. Des années qu'il avait préparé ce moment, programmant de la musique de fond jusqu'à la couleur de ses chaussettes. Des années qu'il avait persisté devant ses excuses successives, toujours abstinent, se réservant pour elle. En 2002, le bac. En 2005, mon chat fait une dépression. En 2009, le deuil de Mickael Jackson. En 2012, la crise. Marre, ce soir elle va prendre se rasséna Julien. Après une journée de bureau peu productive, le jeune trentenaire rentra chez lui, obsédé par l'image de Gladys. Julien et Gladys s'étaient rencontré au lycée. Julien était tombé sous le charme immédiatement. Le sourire bienveillant et le calme regard bleu de julien ont rapidement gagné la confiance de Gladys. Après un temps de flirt hésitant et balbutiant, l'adolescent devint le confident de la jeune fille. Au fil des années, l'innocent flirt s'était mué en une tension sexuelle palpable. Son regard avait glissé de ses lèvres pulpeuses d'adolescente, vers ses courbes provocantes de femme. Sans jamais le rembarrer, Gladys avait toujours su calmer ses ardeur avec tact. Il était complètement à son crochet et il en était conscient. Après une douche méthodique, Julien revêtit sa chemise blanche avec les boutons de manchettes en argent (cadeau de sa communion), son jean de créateur, et son caleçon fétiche. Après un ultime coup d'oeil dans le miroir du hall d'immeuble, il se dirigea d'un pas décidé vers l'appartement de Gladys. Sur les boulevard, la cacophonie de la circulation faisait écho au désir bruyant et débordant de Julien. Chaque pas le rapprochait de l'objet de ses fantasmes. Mentalement, il révisait son plan d'attaque. Le baiser ne devrait pas comporter trop de difficultés, dégrafer le soutien gorge serait par contre plus périlleux. Les préliminaires s'enchaîneraient sur une succession de positions toutes plus acrobatiques les une que les uns autres pour se terminer dans un feu d'artifice de sensations. A mi chemin, il bouillait littéralement. La porte de l'immeuble était ouverte, il grimpa deux par deux les marches de l'escalier jusqu'au troisième étage. Il toqua avec détermination et insistance à la porte de l'appartement.
--Julien? On devait se voir?
--Ouvre,faut qu'on parle.
Après un moment de surprise, Gladys ouvre la porte. Vêtue d'un jogging vert, ses cheveux bruns négligemment attachés, elle ne s'était pas préparée à recevoir de la visite.
- De quoi, voulais tu me...
Ne tenant plus, Julien la coupa en lui collant un baiser ardent. Sans la relacher de son étreinte, il la fit basculer sur le canapé du salon. Il lui défit son bas de jogging, et lui arracha sa culotte. Mais Gladys cachait un secret. Gladys avait un pénis et ce soir, c'est Julien qui va prendre.

_________________
Killing folks is easy, being politically correct is a pain in the ass... Achmed, The Dead Terrorist

I will draw you, Saruman,  as poison is drawn from a wound.
Gandalf
-Je... Je n'arrive pas à y croire ! -C'est pour ça que tu échoues...
Star Wars, Episode V, L'Empire Contre-Attaque

Vous avez un nom qui commence comme une caresse et fini comme un coup de cravache. Cocteau à Marlène Dietrich


Dernière édition par Niko le Lun 9 Juin 2014 - 0:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7384
Age : 30
Localisation : Un pied à Minath Tirith, un autre à Riva, le coeur à Port-Réal et la tête sur tatouine
Loisirs : Me prendre pour un rongeur, embêter le chat et faire plein de câlins
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: concours n°49 - votes   Lun 9 Juin 2014 - 0:27

Texte n°2 :

Alex regardait la pluie tomber par la fenêtre lorsque la sonnerie de son téléphone retenti. Il sortit l’appareil de sa poche et vérifia le numéro. Un prénom s'affichait à l'écran : Jade. Le jeune homme sentit ses jambes se dérober. Il devait rêver. Il regarda autour de lui, cherchant le moindre indice pouvant le conforter dans son idée. L'horloge indiquait 10h15. Seul à son appartement, il n'entendait que la pluie ruisselante sur les carreaux et la sonnerie interminable de son mobile. Jade ne pouvait pas l'appeler, impossible. Le décès de la jeune femme remontait à deux ans maintenant et bien qu'il la voyait encore régulièrement dans ses rêves, il savait que plus jamais il n'admirerait son joli sourire.
Alex resta immobile dans la faible lueur matinale. Il se ressaisit, et entreprit de décrocher. Il porta doucement l'appareil à son oreille.
— Allô ? dit-il.
— Alex ? répondit une voix familière.
Le jeune homme tressaillit. Ses yeux verts s'emplirent de larmes. Il s'adossa contre le mur et se laissa tomber lentement sur le sol.
— C'est bien toi ? demanda-t-il en laissant transparaître un sanglot.
— Oui, c'est moi.
Il resta un moment silencieux avant de se reprendre.
— Non ! Dit le jeune homme en pleurant. Ce n'est pas possible, ce n'est pas toi ! Tu es morte Jade ! Tu ne peux pas m'appeler !
— Alex, je t'en pris, répondit la voix. Je sais que ça te paraît improbable, mais c'est bien moi.
— C'est pas possible, c'est pas possible, répétait doucement le jeune homme assis sur le sol froid de son appartement.
— Je suis tellement désolé Alex, si tu savais, continua-t-elle. Je peux tout t'expliquer, mais il faut qu'on se voie.
— Quoi ? Lança-t-il, interloqué.
— Je n'ai pas beaucoup de temps alors écoute moi s'il te plaît. Je dois te parler de quelque chose d'important, mais j'ai besoin de te voir le plus vite possible. Rejoins-moi cet après-midi, là où tu m'as vu pour la dernière fois. Promets-moi que tu viendras !
— Ou...oui, bien sûr, répondit Alex. Je viendrais.
La communication s'arrêta brusquement et la tonalité retentit. Il resta immobile durant un long moment, incapable de comprendre la situation. Il frappa le mur plusieurs fois, partagé entre un sentiment de colère, de tristesse et d’incompréhension. La douleur qu'il ressentit dans la main confirma qu'il ne rêvait pas. Il se calma et attendit l'heure du rendez-vous.
La pluie cessa, mais de lourds nuages assombrissaient le ciel. Il enfila son blouson et sortit. Dehors, les passants se faisaient rare. Seules quelques voitures croisaient son passage. Le jeune homme marcha longtemps et arriva hors de la ville. Il se sentait suivi. Depuis plusieurs jours, il avait l'impression d'apercevoir des ombres se dissimuler sur son passage. Ce sentiment l'angoissait et il n'eut d'autre recours que de s'enfermer chez lui, coupant tout contact avec ses proches. La nuit, des cauchemars le hantaient. Il marchait sur une route sombre, cerné par des spectres menaçants. Alex se demandait s'il ne sombrait pas petit à petit dans la folie.
Il avança sur un chemin bordé d'arbres, puis trouva l'entrée d'un sentier au milieu de la végétation humide. Il descendit, puis arriva près d'une rivière. Il la longea jusqu'à une petite berge. Il vit les restes d'un feu de camp datant de la saison estivale. Quelques rondins de bois et des gros rochers entouraient le foyer ; des canettes de bières abandonnées et des mégots écrasés montraient ce lieu comme le point de rendez-vous des jeunes du coin.
Alex observa l’endroit et se souvint de leurs premières soirées entre copains, des premières bières, des premières cigarettes. Rien n'avait changé. Il n'y avait personne sur la berge. Il pensa un instant qu'il devenait fou. Venir ici après avoir reçu un appel téléphonique de sa meilleure amie décédé n'avait aucun sens. Il fut pris d'une immense tristesse et s'assit sur un rondin de bois, désemparé.
— Salut Alex ! dit une voix derrière lui.
Il sursauta. Son cœur se mit à battre plus fort et il fut pris d'une montée d'angoisse. Il se leva doucement avec la peur de regarder. Peur que finalement il n'y ai personne et que tout cela ne soit qu'un rêve de plus. Il pivota doucement la tête, puis se retourna.
Jade était là, souriante. Elle n'avait pas changé. Ses longs cheveux bruns tombaient sur ses épaules, ses yeux noisette le regardaient avec un mélange de joie et de tristesse. Il la contempla longtemps, sans rien dire, heureux de pouvoir admirer son doux visage à nouveau. Elle portait les mêmes habits que lorsqu'il l'avait quitté, sur cette berge.
— C'est bien toi. dit doucement Alex en retenant ses larmes.
Elle s'avança vers lui.
— Oui, je suis là. répondit la jeune femme.
Il ne put retenir ses larmes plus longtemps. Il la serra dans ses bras et elle lui rendit son étreinte. Elle s'éloigna et regarda tout autour d'eux. Son sourire disparu.
— Nous n'avons pas beaucoup de temps, lui dit-elle.
— Quoi ? s'offusqua Alex. Je viens à peine de te retrouver et déjà, tu veux partir ?
— C'est compliqué, répondit Jade. J'ai pris énormément de risque en venant ici.
— Dans ce cas, pourquoi tu es revenue ? demanda le jeune homme avec amertume.
— Pour toi ! Avoua-t-elle, des larmes dans les yeux.
Il l'a regarda avec incompréhension. Depuis leur enfance, il éprouvait des sentiments pour la jeune fille, mais il ne s'imaginait pas une seconde qu'elle les partageait.
— Tu dois venir avec moi Alex. lui dit-elle sans ménagement.
— Pourquoi ?
Il n'avait qu'une envie, la suivre sans poser de question et ne plus jamais la quitter. Mais, quelque chose le retenait ici, sa ville natale où vivaient ses amis et sa famille.
— S'il te plaît ! le supplia Jade, fais-moi confiance.
— Te faire confiance ? Répondit-il. Je t'ai toujours fait confiance, toujours ! Et ça ne t'a pas empêché de garder tes secrets.
La jeune femme se tut, éprouvée par les paroles de son ami.
— Qu'est-ce qu'il s'est passé cette nuit-là ? reprit Alex, pourquoi faire croire à tout le monde que tu es morte ? Tu te souviens ? Jamais de secret entre nous ! Ce sont tes paroles.
— Je ne peux rein te dire pour l'instant.
Un lourd silence s’installa entre eux.
— Tu es en danger, reprit Jade. Tu dois venir avec moi.
— Alors dis-moi quel danger me menace, supplia Alex. Est-ce la même chose que pour toi ? Pourquoi moi également ?
Il crut, l'espace d'un instant, apercevoir une ombre se dissimuler sur les hauteurs menant à la route. La jeune femme surprit son regard.
— Je peux les voir moi aussi, avoua-t-elle. Les spectres, je sais que tu les vois.
— Dit-moi ce qu'il se passe. supplia Alex.
— Je ne peux pas, lui répondit-elle en approchant son visage du sien. Tu dois le découvrir seul.
Elle posa ses lèvres sur les siennes et ils échangèrent un long baiser.
— Ne restons pas ici.
La jeune femme prit la main de son ami et se dirigea vers le sentier.
— Où allons-nous ? demanda Alex.
— Là-haut. Répondit-elle en montrant du doigt l'immense pont qui culminait à une trentaine de mètres au-dessus d'eux.
Il détestait ce lieu. Sûrement parce qu'il avait le vertige et une peur panique du vide. Traverser ce viaduc représentait pour lui une épreuve insurmontable.
— Je ne veux pas aller là-bas, dit Alex. Tu sais que je n'aime pas ça.
— Suis-moi, répondit-elle.
Jade passa devant et disparu dans la végétation. Alex lui courut après, par peur de la perdre à nouveau. Ils remontèrent le sentier. La jeune femme se trouvait à quelques mètres, évoluant sans encombre au milieu des feuillages. Ils longèrent le chemin jusqu'à la route et prirent la direction du viaduc.
— Qu'y a-t-il sur ce pont, finit par demander Alex.
— Nous devons le traverser, répondit-elle. Quelqu'un nous attend.
— Et il ne pouvait pas venir ici directement ?
— C'est trop dangereux.
Il eut la désagréable impression de voir les ombres se rapprocher d'eux. Elles semblaient de plus en plus nombreuses.
— J'ai vraiment besoin de savoir ce qu'il se passe Jade. Tout cela est absurde.
— Sais-tu quel jour nous sommes ? lui demanda-t-elle.
Alex réfléchit un instant. Bizarrement, il n'aurait su dire la date d'aujourd'hui.
— Depuis combien de temps tu n'as pas vu le soleil sur la ville ?
Jade continuait de poser ses questions et il remarquait qu'à chaque fois, il n'arrivait pas à y répondre. Quelque chose arrivait, quelque chose de surnaturel.
— Depuis combien de temps n'as-tu pas parlé avec les autres ? S'enquit-elle une dernière fois.
Son amie faisait référence aux autres membres de leur petit groupe de copain. Ceux avec qui ils avaient fait les 400 coups plus jeunes. Alex se rendit compte qu'il ne les avait pas vus depuis un bon moment. D'habitude Laura et Farid l'appelaient toujours s'ils ne le voyaient pas de plus de deux jours.
En arrivant près du pont, il fut pris d'une crise d'angoisse. Il se revoyait au même endroit, mais de nuit. La peur s'emparait de tout son corps et il ne pouvait plus avancer. Il entendit Jade l'appeler.
— Alex, criait la jeune femme. Il ne faut pas que tu aies peur, tu les attires.
Il remarqua les ombres se rapprocher d'eux. Une dizaine d'entre elles virevoltait au-dessus de sa tête.
— Elles se nourrissent de tes peurs, continua Jade. Tu dois les combattre.
— Comment ? Hurla-t-il.
— Ne pense pas, répondit-elle. Soit avec moi, ici et maintenant. Fais-moi confiance, je sais ce que tu traverses.
La jeune femme se rapprocha et lui saisit la main.
— J'ai fait tout ce chemin pour te retrouver, lui dit-elle doucement. Je ne les laisserais pas t'emmener. Je t'aime !
Les mots de Jade calmèrent ses craintes. L'amour qu'il ressentait pour elle tenait les spectres a distance, il espérait que cela serait suffisant le temps de trouver une solution.
La jeune femme le regardait tendrement, mais ses yeux reflétaient une ombre de tristesse.
— Tu dois te souvenir de ce qu'il s'est passé cette nuit-là. Lui dit-elle avec compassion.
— De quoi parles-tu ?
Parlait-elle de sa disparition ? Ils avaient fait la fête toute la nuit et il s'était réveillé chez lui sans savoir comment il était rentré. Personne ne sut jamais ce qu'il s'était passé. Son angoisse revint et les spectres se rapprochèrent. Il vit alors la jeune femme s'éloigner à reculons.
— On ne veut pas de moi ici, lui cria-t-elle. Je ne peux pas rester.
Une force semblait attirer Jade de l'autre côté du pont. Elle tendait les mains vers lui, désespérée.
— Non, hurla-t-il. Reste, je t'en pris.
Il se précipita vers elle, mais il s'arrêta net. Quelque chose l'empêchait d'aller plus loin. Il fut pris de nausée et n'arrivait pas à tenir debout. Il s'agrippa à la rambarde du pont et il vit le vide au dessous de lui. L'angoisse se fit plus forte. Il se voyait sauter et s'écraser sur les berges humides.
— Il faut que tu l'acceptes Alex, cria la jeune femme.
Le monde sombrait autour de lui et les souvenirs affluaient. Son désespoir face à la perte de Jade, sa dépression, cette descente aux enfers qui n'en finissait plus, l'impuissance de ses proches, et cette nuit où il voulut en finir. Il se vit marcher en pleine nuit et se retrouver sur le viaduc. Sans réfléchir, il enjamba la rambarde et se laissa tomber dans le vide. Tout était clair désormais. Jade n'était pas vivante, elle l'attendait dans l’Au-delà. Les ombres s'éloignèrent et tout redevint calme.
— Où suis-je ? Demanda-t-il.
— Dans les Limbes, répondit son amie. Ton esprit a créé cela parce que tu n'arrivais pas à accepter.
Il la regarda lui sourire et tendre la main vers lui.
— Viens avec moi maintenant, lui dit-elle.
Il la suivie sans se retourner.

_________________
Killing folks is easy, being politically correct is a pain in the ass... Achmed, The Dead Terrorist

I will draw you, Saruman,  as poison is drawn from a wound.
Gandalf
-Je... Je n'arrive pas à y croire ! -C'est pour ça que tu échoues...
Star Wars, Episode V, L'Empire Contre-Attaque

Vous avez un nom qui commence comme une caresse et fini comme un coup de cravache. Cocteau à Marlène Dietrich
Revenir en haut Aller en bas
Cerise
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Féminin Nombre de messages : 967
Age : 23
Loisirs : Prétendre être une feuille d'automne.
Date d'inscription : 01/05/2013

MessageSujet: Re: concours n°49 - votes   Lun 9 Juin 2014 - 14:13

A voté!

_________________
Si vous vivez le rêve comme une réalité, alors il se pourrait que votre réalité ne soit qu'un rêve.
Revenir en haut Aller en bas
sombrefeline
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Féminin Nombre de messages : 3559
Age : 31
Localisation : Le Grand Nord
Loisirs : Ecrire, dessiner, coudre et taquiner ses semblables avec des bouts de métal coupant
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: concours n°49 - votes   Lun 9 Juin 2014 - 14:29

A voté également !

_________________
That is not dead which can eternal lie. And with strange aeons even death may die

There is no "overkill". There is just "open fire" and "time to reload"

Mon site http://catherine-loiseau.fr/
Ma page Facebook https://www.facebook.com/cat.loiseau
Mon Pinterest http://pinterest.com/sombrefeline/
Revenir en haut Aller en bas
Morrigan
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 8596
Localisation : entre la terre de Bretagne et la Scandinavie
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: concours n°49 - votes   Lun 9 Juin 2014 - 15:44

Voté itou
Revenir en haut Aller en bas
https://roxannetardel.wordpress.com/
fosiliaz
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Masculin Nombre de messages : 1162
Age : 22
Localisation : Pas loin du pôle nord, au milieu des cartons
Loisirs : judo, tennis de table, lire et bien entendu écrire
Date d'inscription : 15/02/2009

MessageSujet: Re: concours n°49 - votes   Lun 9 Juin 2014 - 16:49

Done !
Revenir en haut Aller en bas
sombrefeline
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Féminin Nombre de messages : 3559
Age : 31
Localisation : Le Grand Nord
Loisirs : Ecrire, dessiner, coudre et taquiner ses semblables avec des bouts de métal coupant
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: concours n°49 - votes   Mar 10 Juin 2014 - 9:00

Venez voter !

_________________
That is not dead which can eternal lie. And with strange aeons even death may die

There is no "overkill". There is just "open fire" and "time to reload"

Mon site http://catherine-loiseau.fr/
Ma page Facebook https://www.facebook.com/cat.loiseau
Mon Pinterest http://pinterest.com/sombrefeline/
Revenir en haut Aller en bas
sombrefeline
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Féminin Nombre de messages : 3559
Age : 31
Localisation : Le Grand Nord
Loisirs : Ecrire, dessiner, coudre et taquiner ses semblables avec des bouts de métal coupant
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: concours n°49 - votes   Mer 11 Juin 2014 - 9:07

N'oubliez pas de venir voter !

_________________
That is not dead which can eternal lie. And with strange aeons even death may die

There is no "overkill". There is just "open fire" and "time to reload"

Mon site http://catherine-loiseau.fr/
Ma page Facebook https://www.facebook.com/cat.loiseau
Mon Pinterest http://pinterest.com/sombrefeline/
Revenir en haut Aller en bas
Kiku-chan
J'adore ce forum!


Nombre de messages : 397
Date d'inscription : 03/09/2011

MessageSujet: Re: concours n°49 - votes   Mer 11 Juin 2014 - 11:50

A voté !

J'ai voté pour le texte 1. J'ai beaucoup aimé le 2, et son ambiance surtout, mais j'ai deviné le secret rapidement, alors que le texte 1 a réussi à me surprendre. Donc voilà. Mais le 2 est très bien écrit.
Revenir en haut Aller en bas
Abigaelle
Murène fêlée
avatar

Féminin Nombre de messages : 4577
Age : 44
Localisation : Paris
Loisirs : Ecrire, lire, rêver, le tout en musique, sinon ce serait trop triste !
Date d'inscription : 05/03/2012

MessageSujet: Re: concours n°49 - votes   Sam 14 Juin 2014 - 10:30

A voté aussi, bravo aux deux auteurs Smile

_________________
Il n'y a pas de problèmes, il n'y a que des solutions (et c'est valable aussi bien dans l'écriture que dans la vie !)

"L'homme est un loup pour l'homme... et un gros con pour le loup." Evil or Very Mad

"Et alors la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu..." : http://www.youtube.com/watch?v=_Qg3Rk-B09o
Revenir en haut Aller en bas
http://rachel-fleurotte.blogspot.fr/
Abigaelle
Murène fêlée
avatar

Féminin Nombre de messages : 4577
Age : 44
Localisation : Paris
Loisirs : Ecrire, lire, rêver, le tout en musique, sinon ce serait trop triste !
Date d'inscription : 05/03/2012

MessageSujet: Re: concours n°49 - votes   Mer 18 Juin 2014 - 20:55

Plus que quelques jours avant les résultats, allez, venez voter, tous ceux qui n'ont pas encore fait leur devoir électoral !

_________________
Il n'y a pas de problèmes, il n'y a que des solutions (et c'est valable aussi bien dans l'écriture que dans la vie !)

"L'homme est un loup pour l'homme... et un gros con pour le loup." Evil or Very Mad

"Et alors la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu..." : http://www.youtube.com/watch?v=_Qg3Rk-B09o
Revenir en haut Aller en bas
http://rachel-fleurotte.blogspot.fr/
Niko
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7384
Age : 30
Localisation : Un pied à Minath Tirith, un autre à Riva, le coeur à Port-Réal et la tête sur tatouine
Loisirs : Me prendre pour un rongeur, embêter le chat et faire plein de câlins
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: concours n°49 - votes   Ven 20 Juin 2014 - 23:11

Dernier ligne droite pour voter...

::crazy::

_________________
Killing folks is easy, being politically correct is a pain in the ass... Achmed, The Dead Terrorist

I will draw you, Saruman,  as poison is drawn from a wound.
Gandalf
-Je... Je n'arrive pas à y croire ! -C'est pour ça que tu échoues...
Star Wars, Episode V, L'Empire Contre-Attaque

Vous avez un nom qui commence comme une caresse et fini comme un coup de cravache. Cocteau à Marlène Dietrich
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7384
Age : 30
Localisation : Un pied à Minath Tirith, un autre à Riva, le coeur à Port-Réal et la tête sur tatouine
Loisirs : Me prendre pour un rongeur, embêter le chat et faire plein de câlins
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: concours n°49 - votes   Dim 22 Juin 2014 - 20:59

La victoire du concours revient à Dead Moon !

Bravo à elle !
Il lui revient donc le privilège de proposer le sujet du demi-centenaire du forum !

::crazy::

_________________
Killing folks is easy, being politically correct is a pain in the ass... Achmed, The Dead Terrorist

I will draw you, Saruman,  as poison is drawn from a wound.
Gandalf
-Je... Je n'arrive pas à y croire ! -C'est pour ça que tu échoues...
Star Wars, Episode V, L'Empire Contre-Attaque

Vous avez un nom qui commence comme une caresse et fini comme un coup de cravache. Cocteau à Marlène Dietrich
Revenir en haut Aller en bas
sombrefeline
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Féminin Nombre de messages : 3559
Age : 31
Localisation : Le Grand Nord
Loisirs : Ecrire, dessiner, coudre et taquiner ses semblables avec des bouts de métal coupant
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: concours n°49 - votes   Dim 22 Juin 2014 - 21:47

Bravo !

_________________
That is not dead which can eternal lie. And with strange aeons even death may die

There is no "overkill". There is just "open fire" and "time to reload"

Mon site http://catherine-loiseau.fr/
Ma page Facebook https://www.facebook.com/cat.loiseau
Mon Pinterest http://pinterest.com/sombrefeline/
Revenir en haut Aller en bas
Abigaelle
Murène fêlée
avatar

Féminin Nombre de messages : 4577
Age : 44
Localisation : Paris
Loisirs : Ecrire, lire, rêver, le tout en musique, sinon ce serait trop triste !
Date d'inscription : 05/03/2012

MessageSujet: Re: concours n°49 - votes   Dim 22 Juin 2014 - 22:08

Bravo Dead Moon Smile

_________________
Il n'y a pas de problèmes, il n'y a que des solutions (et c'est valable aussi bien dans l'écriture que dans la vie !)

"L'homme est un loup pour l'homme... et un gros con pour le loup." Evil or Very Mad

"Et alors la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu..." : http://www.youtube.com/watch?v=_Qg3Rk-B09o
Revenir en haut Aller en bas
http://rachel-fleurotte.blogspot.fr/
Dead moon
Je commence à m'habituer
avatar

Féminin Nombre de messages : 180
Age : 33
Localisation : Au coeur de la forêt
Loisirs : Rêver
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: concours n°49 - votes   Dim 22 Juin 2014 - 23:14

Merci !
Cool, le cinquantième. Va falloir trouver un bon truc !

_________________
Écrire c'est ranger le bordel qu'on a dans la tête

À force de se planter, un beau jour, on devient une fleur
Revenir en haut Aller en bas
Morrigan
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 8596
Localisation : entre la terre de Bretagne et la Scandinavie
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: concours n°49 - votes   Lun 23 Juin 2014 - 11:53

Mes félicitations Wink
Revenir en haut Aller en bas
https://roxannetardel.wordpress.com/
Flo
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 19/02/2014

MessageSujet: Re: concours n°49 - votes   Lun 23 Juin 2014 - 23:25

Jolie victoire, je suis l'auteur du premier texte
Revenir en haut Aller en bas
Kiku-chan
J'adore ce forum!


Nombre de messages : 397
Date d'inscription : 03/09/2011

MessageSujet: Re: concours n°49 - votes   Mar 24 Juin 2014 - 12:19

Bravo, Flo ! C'était serré ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Flo
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 19/02/2014

MessageSujet: Re: concours n°49 - votes   Mer 25 Juin 2014 - 22:57

Merci, je désespère pas d'en gagner un , un jour
Revenir en haut Aller en bas
Abigaelle
Murène fêlée
avatar

Féminin Nombre de messages : 4577
Age : 44
Localisation : Paris
Loisirs : Ecrire, lire, rêver, le tout en musique, sinon ce serait trop triste !
Date d'inscription : 05/03/2012

MessageSujet: Re: concours n°49 - votes   Dim 29 Juin 2014 - 12:48

Alors, alors, à quand le sujet de l'Aefficiel n° 50 ?  bounce 

_________________
Il n'y a pas de problèmes, il n'y a que des solutions (et c'est valable aussi bien dans l'écriture que dans la vie !)

"L'homme est un loup pour l'homme... et un gros con pour le loup." Evil or Very Mad

"Et alors la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu..." : http://www.youtube.com/watch?v=_Qg3Rk-B09o
Revenir en haut Aller en bas
http://rachel-fleurotte.blogspot.fr/
Dead moon
Je commence à m'habituer
avatar

Féminin Nombre de messages : 180
Age : 33
Localisation : Au coeur de la forêt
Loisirs : Rêver
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: concours n°49 - votes   Dim 29 Juin 2014 - 18:21

Désolé, je viens juste de l'envoyer à Niko. J'ai eu une semaine très mouvementée (grosse intempéries à Toulouse et inondation dans ma maison ) du coup j'avais un peu oublié  Embarassed 

_________________
Écrire c'est ranger le bordel qu'on a dans la tête

À force de se planter, un beau jour, on devient une fleur
Revenir en haut Aller en bas
Abigaelle
Murène fêlée
avatar

Féminin Nombre de messages : 4577
Age : 44
Localisation : Paris
Loisirs : Ecrire, lire, rêver, le tout en musique, sinon ce serait trop triste !
Date d'inscription : 05/03/2012

MessageSujet: Re: concours n°49 - votes   Dim 29 Juin 2014 - 18:23

Bon courage à toi, j'espère que tu n'as pas eu trop de dégâts ?

_________________
Il n'y a pas de problèmes, il n'y a que des solutions (et c'est valable aussi bien dans l'écriture que dans la vie !)

"L'homme est un loup pour l'homme... et un gros con pour le loup." Evil or Very Mad

"Et alors la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu..." : http://www.youtube.com/watch?v=_Qg3Rk-B09o
Revenir en haut Aller en bas
http://rachel-fleurotte.blogspot.fr/
Dead moon
Je commence à m'habituer
avatar

Féminin Nombre de messages : 180
Age : 33
Localisation : Au coeur de la forêt
Loisirs : Rêver
Date d'inscription : 14/02/2014

MessageSujet: Re: concours n°49 - votes   Dim 29 Juin 2014 - 18:33

ça va, merci. On a eu 5 à 10 cm par endroit dans la maison, on a sauvé l'électronique et les instruments de musique de justesse. Ma rue c'est transformée en rivière avec presque un mètre de flotte. C'est le nettoyage les jours suivant qui a été long. Maintenant tout est revenu à la normale. Le Bonus : ma maison et mon chéri en train d'écoper sur le JT de TF1  Cool

_________________
Écrire c'est ranger le bordel qu'on a dans la tête

À force de se planter, un beau jour, on devient une fleur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: concours n°49 - votes   

Revenir en haut Aller en bas
 
concours n°49 - votes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Besoin de vos votes SVP - SAMEDI 29 oct !
» Consignes n° 70 : Votes
» Template 107 : les votes
» [ 21/08/10 ] Ajout de Boutons de Votes
» VOTES La BD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Concours :: Les AEfficiels-
Sauter vers: