Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Commentaires : Une vérité entre deux mondes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ERZA
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Féminin Nombre de messages : 52
Age : 29
Localisation : Gers
Date d'inscription : 19/06/2014

MessageSujet: Commentaires : Une vérité entre deux mondes    Mar 15 Juil 2014 - 11:51

Bonjour à tous, merci de m'avoir lu et d'avoir prit de votre temps pour mon roman. Voici l'espace commentaire.

Pour retourner à la lecture du roman voici le lien : http://ecrire.ingoo.us/t5614-une-verite-entre-deux-mondes-fantastique#150952
Revenir en haut Aller en bas
Feher
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Masculin Nombre de messages : 728
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Commentaires : Une vérité entre deux mondes    Mar 22 Juil 2014 - 17:15

Merci à toi pour ton texte Smile
Attention, chipotage orthographico/stylistique :
Spoiler:
 

Ton introduction/prologue/chose est bien faite en tant que telle : elle nous donne un premier aperçu de ton narrateur et suggère son caractère extraordinaire, avec cette histoire de brèche entre les mondes, qui est si je me souviens bien un élément important de l'histoire. En revanche, elle est à mon avis un peu faible en tant que présentation de ton univers et de son fonctionnement. Tu as choisi de donner une explication "scientifique" à l'existence de mondes parallèles, ce qui est très louable, mais te contraint à davantage de présentation, je pense. Je ne suis pas du tout de formation scientifique, mais je ne vois pas vraiment de corrélation évidente entre l'existence supposée de systèmes solaires identiques au nôtre et celle de "mondes parallèles" qui pourraient occasionnellement communiquer. Je ne dis pas que c'est absurde, hein, juste que tu dois expliquer plus en détail si tu veux que le pauvre lecteur s'y retrouve Wink 
Dans la suite de l'extrait, on perd malheureusement la trace du narrateur qui s'était chargé de l'introduction. Je dis malheureusement, parce que j'ai l'impression (tu me diras si je me trompe) que ce n'était pas ton intention, et que la cohérence de la narration souffre un peu de cette disparition. On ne sait pas vraiment qui parle, le récit saute d'un personnage et d'un endroit à l'autre sans transition claire... Si tu sais qui nous raconte cette scène, n'hésite pas à le faire sentir et à te servir de ce narrateur pour "trier" ce que tu dois montrer de cette scène de bataille naturellement confuse : que voit-il? Comment réagit-il? S'il doit nous raconter quelque chose qu'il n'a pas vu, comment l'a-t-il appris?
En ce qui concerne les personnages, je trouve que tu en fais un peu trop, ou plus exactement que tu essaies d'aller beaucoup trop vite. Tu nous fais un portrait moral et physique complet du méchant avant même qu'il n'entre en scène (et d'ailleurs je crois que tu en oublies de le faire entrer en scène, à aucun moment tu ne le situes dans la bataille), tu t'applique presque davantage à nous décrire Anastasia et Damien qu'à nous les montrer en action... J'ai déjà dit ça, mais laisse-nous un peu de temps pour apprendre à connaître tes personnages, tu auras tout le temps de les décrire après si leurs actes et leurs réactions ne nous en ont pas dit assez sur eux (évidemment ça ne s'applique pas à la description physique, mais même dans ce domaine il n'est peut-être pas nécessaire d'en faire autant aussi tôt et pour autant de personnages à la suite).
Bref, un début prometteur et donnant envie de connaître la suite, mais qui souffre d'une narration un peu faible et d'un certain manque d'organisation. Bon courage pour continuer, en tout cas!
Revenir en haut Aller en bas
Cerise
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Féminin Nombre de messages : 967
Age : 23
Loisirs : Prétendre être une feuille d'automne.
Date d'inscription : 01/05/2013

MessageSujet: Re: Commentaires : Une vérité entre deux mondes    Mer 23 Juil 2014 - 11:23

ERZA a écrit:
Je présente un extrais du début du chapitre 1 de mon roman : Une vérité entre deux mondes.
J'aimerais avoir des avis sur le ressenti, le fond, cohérance et les personnages surtout. J'ai écris actuellement 6 chapitre le roman est en cours. Je publierai la suite au fur et à mesure.
En vous souhaitant une bonne lecture.

Liens vers les commentaire : http://ecrire.ingoo.us/t5615-commentaires-une-verite-entre-deux-mondes#150953



Dans l’univers, nombreuses sont les galaxies. Celles-ci se retrouvent parfois avec un système solaire semblable au nôtre. Ce qui nous confronte à des mondes parallèles. Où pourtant la vie dans ces mondes diffère en tout points. (L'enchainement de ces deux phrases se fait mal je trouve. En plus ça te fait une répétition du mot monde.) Une brèche entre (je pense que avec l'un deux il faudrait dire dans, mais du coup je ne suis pas sûre que ce soit le même sens. Du coup je pense qu'entre eux serait plus approprié.) l’un d’eux est quasiment impossible à créer.
Malgré tout, j’ai visité votre monde. Vous vivez simplement, dans la roue du temps. Certains,(Je pense que la virgule est superflue ici) ont une foi inébranlable qui leur permet d’accomplir de grandes choses. Pourtant vous n’avez aucun pouvoir, et votre âme faits (sans s) partie intégrante de votre corps.
Dans le monde qui est le mien, chaque être possède un don magique ancré dans sa chair. Nous portons tous un collier où notre âme vient dormir et grandit avec nous ; elle vit à nos côtés en prenant une forme animale. (ça me fait penser au daemon de la trilogie à la croisée des mondes de Philip Pullman, tu l'as lu?) On l’appelle l’Élixir.



1
L’origine



Eréone, an 2428 après la naissance de l’arbre de vie.

Par un froid glacial, une brume épaisse et blanchâtre entourait le château d'Eréone et s’étendait au-delà. La folie des combats faisait rage tout autour.
Des cris perçaient les murs, des feux brûlaient tout sur leur passage. C'était la guerre, le chaos. Drareth, un puissant mage, mettait tout (petite répétition) à feu et à sang et ceux qui ne voulaient pas se plier à sa volonté étaient tués sur-le-champ.
Il voulait le contrôle d'Eréone. Il était très grand, d'allure sombre et sévère, ses cheveux noir(s) et gris encadraient son visage, une petite queue de cheval complétait sa coiffure. Sa taille plutôt imposante renforçait son allure sombre et sévère. Ses yeux également noirs ne laissaient voir aucune âme, et son regard ne montrer (montrait) que de la haine. Une immense cicatrice, sur sa joue droite(,) le défigurait. Vestige d’un affrontement, avec un loup des montagnes bleues. (je pense que ce morceau devrait faire partie de la phrase précédente, ou y être mieux relié.)

Toujours accompagné de son Élixir, un hibou grand-duc, qui était plus noir que marron. (Je ne suis vraiment pas fan des phrases qui n'ont pas de verbe, je ne sais pas si tu l'as fait exprès, mais ici je trouve ça maladroit, particulièrement en début de paragraphe.) Il donnait l'impression d'avoir le même regard sans âme que son maître. (C'est un peu paradoxal tout ça, vu que c'est une âme justement. ::rolling:: ) Il montrait,(virgule superflue) des yeux jaunes perçants, un bec crochu et des griffes acérées.
-Va, Elion ! Lui (majuscule superflue) dit-il. Trouve-les, trouve Kaâm et ses disciples !
Le hibou déploya ses ailes et s'envola en scrutant chaque endroit, poussant des hululements répétitifs.
Pendant ce temps, à l'intérieur du château, des gens couraient dans tous les sens, de peur de se faire tuer, essayant de s’échapper en emportant livres, grimoires, cartes et manuscrits. Pour ne rien laisser aux mains de ce mage noir. (Encore une fois pour mois ce morceau de phrase sans verbe que tu isole des autres ne se justifie pas. Je comprend que tu essayes de donner un ton dramatique et définitif à ton récit mais là c'est mal géré.)
Ils protégeaient tous,(virgule superflue) leur Élixir en le rappelant dans son Cristal. Celui-ci paraissait d'une grande beauté, d'un bleu brillant argenté, de forme hexagonale, qui partait en pointe. (J'avoue que la description du Cristal à ce moment précis me dérange. Tu l'as dis, c'est la guerre, c'est la panique, personne ne s'attarderait à décrire un élément qui fait partie du quotidien de chacun, aussi beau soit-il, dans un moment pareil.) Quand l'Élixir dormait à l'intérieur, on pouvait apercevoir une petite lueur qui pulsait comme le battement d'un cœur. Il vivait avec nous. (Je pense que ces éléments qui servent de mise en place à ton univers gagneraient à être montré plutôt que décrit ainsi de façon détachée, tu comprends ce que je veux dire?)
Beaucoup étaient des maîtres de la magie, d'autres des disciples ou des enchanteurs. Au plus haut du château vivait Kaâm, le plus grand enchanteur de ce temps et de ce monde.

Un cri court et perçant se fit entendre en bas du château. Elion était entré.
- Damien, Damien, où es-tu ? Cria (majuscule superflue) Anastasia en courant, un bébé dans les bras, essayant d'éviter les maléfices et de protéger son enfant.
-Anna ! Cria-t-il. Anna, je suis là ! C'est la folie, il faut protéger Kaâm, il faut continuer à se battre !
-Il doit être encore en haut, allons voir. Cours devant je te rejoins, je dois aller chercher notre grimoire avant qu'il ne tombe aux mains de Drareth. (Pour une mère portant son enfant au beau milieu des maléfices mortels, il me semble que sa préoccupation première devrait être de se mettre en sécurité, ou au moins son enfant si elle tient à combattre.)
- Bien. Fais attention à toi et à notre enfant. (Parce que sinon l'enfant en question fait un peu vase précieux je trouve. Il lui dit de faire attention comme s'il ne fallait pas qu'elle le casse en montant les escaliers, mais c'est d'un être humain dont on parle, ils devraient vouloir le mettre à l'écart de tout ça non?)
Damien embrassa sa femme, et déposa un baiser sur le front de la petite Helena Taylor, avant de partir de son côté. Celle-ci pleurait avec l’agitation qui l’entourait. (Bah oui tu m'étonnes, ma pauvre, en plus ça va pas les aider à rester discret ça^^)
C’était un grand homme avec une bonne carrure, des cheveux coiffés en bataille un peu trop long tombant sur son front, d’une couleur châtain et les yeux d’un beau vert. (Bon, je trouve que certaine formulation sont maladroite, et encore une fois la description est beaucoup trop détachée du contexte. Tu pourrais par exemple nous le montrer à travers les yeux de sa femme, dire qu'elle passe une main dans ses cheveux en bataille ce genre de chose, pour nous le rendre plus tangible, tu comprend?) De caractère réservé, mais très courageux. (Toujours le même problème des phrases sans verbe qui devraient être reliée au reste.)
Anastasia courut alors jusqu'à leurs bureaux au troisième étage du château. Il n’y avait pas encore de dégâts par ici, et les chandeliers accrochés aux murs couleur terre de Sienne brillaient toujours. Par chance la porte bleu nuit,(virgule superflue) était encore verrouillée. Personne n'avait forcé l'entrée.
- Oscium aperire (tiens, tu as trouvé ça comment? Je fais ma curieuse parce que moi j'ose jamais faire ce genre de chose^^) , dit-elle en faisant un geste rapide de la main devant la serrure. La porte obéit et s'ouvrit.
Elle entra et posa sa fille dans le berceau placé dans leur bureau. Anastasia avait de longs cheveux ondulés d’un noir prononcé et des yeux d’un bleu vif, un regard que l’on ne pouvait oublier ! Plutôt méfiante et affirmée, elle imposait le respect. (Encore une fois, la description est mal placée, est casse le rythme du récit. À ce stade ce qu'on veut savoir ce n'est pas la couleur de ses yeux, mais ce qu'elle va faire dans son bureau.)


- Somnum, dit-elle, (j'aurais mis un petit et ici) la petite Helena s'endormit aussitôt. Elle se précipita vers la grande armoire en chêne sculpté, et refit le même geste de la main :
- Oscium aperire. (retour à la ligne)L'armoire ouvrit ses portes.
Elle prit le vieux grimoire épais sur lequel le phœnix d'Eréone était gravé et le mit dans un sac. C’était, une pièce, (deux virgules superflues) toute peinte de rouge et d’or, où photos, diplômes et reliques en tout genre régnaient sur les différentes étagères. En son centre(,) le bureau, en chêne comme le reste des meubles, avait les pieds sculptés en forme de pattes de félins. (Encore une fois, la description serait plus efficace si tu nous disais par exemple "Anastasia promène ses yeux d'un bleu vif sur la pièce toute peinte de rouge et d'or", ce genre de chose.)
Anastasia regarda sa fille si paisible. Elle la reprit dans ses bras et s'en alla en toute hâte. Elle ne pouvait rester au même endroit trop longtemps avec les ennemis qui rodaient partout. (Oo mais elle venue là pour faire quoi à la base?)

-Non ! Dit (majuscule superflue) Damien, le souffle court. (retour à la ligne) Quand il vit la porte fracturée,(virgule superflue, et ce morceau devrait faire partie de la phrase précédente, encore une fois.) du grand bureau de Kaâm.
Il allait se précipiter pour entrer quand soudain une main lui agrippa le bras et le tira sous un porche, dans un coin sombre du château.
Bon, tout d'abord ce que je peux dire c'est qu'hormis les gros problèmes de ponctuation et le fait que tes descriptions ne sont pas intégrées au reste, le style me semble bon, c'est plutôt agréable. Le personnage du début avec son oiseaux m'a fait une forte impression, et l'ambiance générale, même si elle gagnerait à être renforcée, est plutôt bien rendue.
Ce n'est que le début, donc niveau cohérence, à l'exception de ce que je t'ai relevé pour le bébé, je ne peux pas dire grand chose.
Pour tes personnages, on gagnerait énormément à les voir en action et peut-être également à connaitre leurs pensées et sentiments, plutôt qu'à avoir le genre de description que tu as faite. Je pense que c'est un point auquel il faut que tu fasses vraiment attention.
Pour le reste, il y a une guerre, tu as posé un vilain, on attend de connaitre les enjeux précis, que ce soit de façon générale ou pour chacun des personnages. J'ai envie de découvrir la suite personnellement. Alors bonne chance pour l'écrire! Et bon courage pour les corrections ::rolling::

_________________
Si vous vivez le rêve comme une réalité, alors il se pourrait que votre réalité ne soit qu'un rêve.
Revenir en haut Aller en bas
ERZA
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Féminin Nombre de messages : 52
Age : 29
Localisation : Gers
Date d'inscription : 19/06/2014

MessageSujet: Re: Commentaires : Une vérité entre deux mondes    Mer 23 Juil 2014 - 12:06

Merci à vous deux pour avoir passer du temps à me lire et me corriger, pour la ponctuation je vais rectifier ça. Donc essentiellement un manque d'explications et des descriptions à revoir, ce que j'ai déjà modifié car sur un ancien forum on m'avait dit qu'il n'y avait pas assez de descriptions d'entrer de jeux sur les personnages... Bon je vais améliorer ça mais je pense que je laisserai les descriptions au début.

Sur le point de vu du narrateur le personnage qui raconte dans l'introduction est Kaâm, mais justement, je voulais juste le faire "parler" que dans l'introduction pour enchaîner sur l'histoire. Alors c'est peut-être mal fait je vais essayer de faire mieux.

CERISE pour te répondre, la croisée des mondes je connais un peu l'histoire de résumé que j'ai lu, c'est vrai que sur ce point là ça y fait penser, mais je ne m'en suis pas inspiré pourtant. L'idée m'est venu il y a environs 7 ans !

Je te remercie pour tes conseils je vais montrer plutôt que décrire Smile et me mettre au travail pour le reste, et les incohérence.


 
Et bien je me suis inspirer des mots en latin sur un site de traduction en me rapprochant le plus de la langue tout simplement. Avec des mots clés, comme ouvrir, porte, sommeil, etc...

Si ça donne envie de connaître la suite ça me fait plaisir je vais améliorer tout ça et je le mettre à jour pour ensuite publié un autre extrait.
Encore merci à vous deux Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
sombrefeline
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Féminin Nombre de messages : 3559
Age : 32
Localisation : Le Grand Nord
Loisirs : Ecrire, dessiner, coudre et taquiner ses semblables avec des bouts de métal coupant
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: Commentaires : Une vérité entre deux mondes    Mar 5 Aoû 2014 - 12:14

Je ne corrige pas les fautes, vu que mes VDD sont passés par là, et que je peux me reposer un peu sur ce coup-là.

Prologue
Le prologue est pas mal, vu que tu présentes le personnage principal, qui s’adresse au lecteur. Ça permet de mieux se situer.
Par contre, tu commences à parler de galaxies, ce qui placerait ton texte dans une catégorie plutôt SF, alors que la fin du texte, avec la magie et les élixirs oriente clairement vers de la fantasy. Si j’étais toi, je retoucherai les premières phrases de manière à plus mettre le focus sur le côté fantasy.

1. L’origine.

Ton début souffre pour moi d’un gros défaut : tu dis, mais tu ne montres pas. Tu nous dis « c’est la guerre », mais on ne le voit pas. Montres nous plutôt ton grand mage en action, en train d’abattre des murailles, d’assiéger le château ou je ne sais quoi. Si tu plonges ton lecteur directement dans l’action, il pourra plus facilement entrer dans l’histoire.
De plus, commencer par une scène d’action te permettra de présenter ton personnage de manière plus dynamique que la simple description de son apparence.

Même chose pour la scène dans le château. Déjà, la transition est mal faite. On passe de l’extérieur avec le grand méchant à l’intérieur qui nous montre les gens qui fuient. Je te conseillerai de choisir un point de vue pour la scène du château, et de nous montrer par ses yeux la panique, la fuite éperdue, et les gens qui rappellent leur Elixirs.

La partie du point de vue d’Anastasia est pas mal, mais je pense que tu pourrais alléger les descriptions, ou les faire passer de manière un peu plus subtiles, parce que là, ça coupe totalement le rythme de la scène. La pauvre est en train de fuir le plus vite possible, et toi, tu t’arrêtes pour expliquer à quoi ressemble les pieds de la table !

La transition avec le point de vue de son mari est trop rapide, on se demande pourquoi tu sautes du coq à l’âne comme ça.

Voilà pour la forme de la narration. Sur le fond, l’idée de commencer par une bataille est pas mal. Je pense qu’en retravaillant un peu, ça peut donner quelque chose de bien péchu et sympa à lire.
L’idée des Elixirs n’est pas révolutionnaire (Cf. A la croisée des mondes), mais ça a l’air sympa à lire, j’attends de voir ce que tu vas en faire.

_________________
That is not dead which can eternal lie. And with strange aeons even death may die

There is no "overkill". There is just "open fire" and "time to reload"

Mon site http://catherine-loiseau.fr/
Ma page Facebook https://www.facebook.com/cat.loiseau
Mon Pinterest http://pinterest.com/sombrefeline/
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 7403
Age : 30
Localisation : Un pied à Minath Tirith, un autre à Riva, le coeur à Port-Réal et la tête sur tatouine
Loisirs : Me prendre pour un rongeur, embêter le chat et faire plein de câlins
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Commentaires : Une vérité entre deux mondes    Ven 8 Aoû 2014 - 18:38

Alors, deux sentiments se dégagent de ton texte après ma lecture.

Le début est un peu brouillon où on ne sait pas trop vers quoi se fixait.
Tu évoques plutôt un univers SF Space Opera et plus tu passes à un univers définitivement orienté vers la fantasy. C'est un peu déconcertant du fait que tu ne fais que mentionner l'existence de la magie dans ce monde.
Essaie de plus insister sur le fait que ce monde est basé sur la magie, le notre sur la technologie par exemple.

De plus, on a du mal à saisir la situation générale au début du chapitre 1.
On sait qu'il y a une guerre, mais comme on n'a aucune notion de la géopolitique, des peuples, des pays ou des enjeux de ce monde, j'avoue avoir un peu surnagé en lisant ce passage car je n'avais aucun point de repère où me raccrocher.

Enfin, pour en finir avec les points qui me chiffonnent, je pense que tu ne devrais pas mêlé autant de personnages et d'intrigues dès le début de ton récit.
On ne connait pas tes personnages, leurs noms, les relations qu'ils entretiennent, leurs histoires, donc on a un peu du mal à les suivre tous. Je pense que tu devrais essayer de faire de plus gros blocs de narration afin de ne pas perdre tes lecteurs et les habituer progressivement à tes personnages.

Ton style est fluide, rythmé et attirant.
On est pris par ton histoire et on a envie de connaitre la suite des péripéties des tes personnages.
L'introduction me rappelle quelques histoires que j'ai pu lire ou voir auparavant et je suis curieux de voir comment tu vas faire évoluer ton récit.

::crazy::

_________________
Killing folks is easy, being politically correct is a pain in the ass... Achmed, The Dead Terrorist

I will draw you, Saruman,  as poison is drawn from a wound.
Gandalf
-Je... Je n'arrive pas à y croire ! -C'est pour ça que tu échoues...
Star Wars, Episode V, L'Empire Contre-Attaque

Vous avez un nom qui commence comme une caresse et fini comme un coup de cravache. Cocteau à Marlène Dietrich
Revenir en haut Aller en bas
Slomy
Hey, soyez cool, je suis nouveau!


Masculin Nombre de messages : 17
Age : 19
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 07/08/2014

MessageSujet: Re: Commentaires : Une vérité entre deux mondes    Mar 12 Aoû 2014 - 11:26

Bonjour, je suis loin d'être un spécialiste, mais personnellement j'ai le même ressenti que ceux qui ont commentés ton premier extrait avant moi. Tes descriptions coupent le rythme du récit et le fait de changer constamment de point de vue sans trop de transition m'embête un peu.

Mais sinon je suis pris dans ton histoire et j'ai hâte de découvrir la suite !
Revenir en haut Aller en bas
ERZA
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Féminin Nombre de messages : 52
Age : 29
Localisation : Gers
Date d'inscription : 19/06/2014

MessageSujet: Re: Commentaires : Une vérité entre deux mondes    Dim 17 Aoû 2014 - 12:30

Merci à tous encore pour votre temps passer à me lire, je vais corriger et modifier au mieux ce qui dérange. Je vous dit à bientôt pour la mise à jour et la suite  cheers 
Revenir en haut Aller en bas
auteur008
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Masculin Nombre de messages : 476
Age : 68
Localisation : commentry allier
Loisirs : jardinage,karaté, musculation,écriture.
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: Commentaires : Une vérité entre deux mondes    Lun 29 Sep 2014 - 9:53

Bonjour,

Là vous seraient en sécurité : serez

en retraite qui essayer : essayait(ent) ?

leur cachète : cachette

coup de grande enjamber : grandes enjambées. ( au pluriel, je pense )

Ils ce tenaient : se tenaient

porte noir : noire

ce présenta : se

mer qui frapper: frappait

et presque soulager: soulagé

sa planètes: planète

Il ce reprit: se

je ne pers: perds


Noé esseya: essaya


Kaâm ce releva: se

- Oui, je suis simplement épuiser: épuisé

qui mener: menait

le sol ce: se

qu'il ce retrouva: et se retrouva

ce dissipa: se

Retrouvaient moi: retrouvez-moi

terrible impacte : impact

Le pays ce : se

et les la peur: la peur

loin un drôle de grosse machine:une

orange foncé, arrivé: arriver

paysan intriguer: intrigué

il porté : portait

ça ma p'tite Damme: dame

de ce qui leur avait dit: ce que

Ça parait intéressant, malgré quelques lourdeurs. J'ai peut-être oublié des fautes, mais d'autres sont mieux qualifiés que moi.
Revenir en haut Aller en bas
ERZA
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Féminin Nombre de messages : 52
Age : 29
Localisation : Gers
Date d'inscription : 19/06/2014

MessageSujet: Re: Commentaires : Une vérité entre deux mondes    Mer 1 Oct 2014 - 12:58

Je te remercie pour ton aide ce sera corrigé Wink
Revenir en haut Aller en bas
sombrefeline
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Féminin Nombre de messages : 3559
Age : 32
Localisation : Le Grand Nord
Loisirs : Ecrire, dessiner, coudre et taquiner ses semblables avec des bouts de métal coupant
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: Commentaires : Une vérité entre deux mondes    Mer 1 Oct 2014 - 20:54

D'autres personnes pour commenter?

_________________
That is not dead which can eternal lie. And with strange aeons even death may die

There is no "overkill". There is just "open fire" and "time to reload"

Mon site http://catherine-loiseau.fr/
Ma page Facebook https://www.facebook.com/cat.loiseau
Mon Pinterest http://pinterest.com/sombrefeline/
Revenir en haut Aller en bas
sombrefeline
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Féminin Nombre de messages : 3559
Age : 32
Localisation : Le Grand Nord
Loisirs : Ecrire, dessiner, coudre et taquiner ses semblables avec des bouts de métal coupant
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: Commentaires : Une vérité entre deux mondes    Jeu 2 Oct 2014 - 16:44


Il l'a prit par le bras, et l'attira dans un couloir adjacent. Pour éviter deux partisans de Drareth qui sortaient du bureau de Kaâm à ce moment-là
La prit, et pas besoin de point avant « pour éviter deux partisans ».

-Oui, ça va merci. Ils sont partout, il faut trouver un endroit sûr. Il faut le faire pour notre fille.
Kaâm les amena un étage plus bas
S’ils sont partout, comment ça se fait qu’ils arrivent sans problème à l’étage inférieur, sans même avoir à se cacher ?

Il y avait tout juste la place pour une table et une misérable chaise en bois, au milieu des montagnes de livres entassés et poussiéreux. Celle-ci n'avait pas encore était fouillée.
Donc ils arrivent à s’entasser dans cette minuscule pièce ?

Kaâm paressait assez vieux, mais plutôt en forme pour son âge, qu'il n'a jamais voulu partager d'ailleurs. Il semblait très respecté.
Il était vêtu d'une grande tunique de soie qui descendait le long de son corps d'un violet foncé brodée de bleu et d'un vert qui reflétait la couleur de ses yeux.
La description est très maladroite et n’a rien à faire dans ce passage : elle casse complètement le rythme de ta scène.

- La seule solution pour qu'Eréone soit sauvée un jour, c'est de vous envoyer dans l'autre monde.
J’ai peut-être loupé un passage, mais jusque-là, tu n’avais pas parlé d’un autre monde.

Comment être sur que cela est sans risque nous n'avons pas votre pouvoir maître
Virgule avant « maître ».

j'ai voyager plusieurs fois
voyagé

Kaâm, fit, un bref mouvement de la tête
Pas de virgule avant « un bref ».

Ils sortirent, et coururent en direction de la salle d'enchantement qui se trouvait deux étages plus bas
Et là non plus, ils ne rencontrent personne alors que le château grouille de gardes. En plus, le château a l’air d’être assez grand, et là, la narration donne l’impression qu’ils passent d’une salle à l’autre comme ça.

Quand soudain, Elion fit son apparition toutes griffes dehors
Hum, je pense qu’il faudrait repréciser qui est Elion, et à quoi il ressemble. Ah, et comment Kaâm le fige, ça serait plus parlant.

Arriver un étage plus bas ils ce cachèrent dans le renforcement d'une fenêtre le couloir subissait les affrontements des deux camps
Un point avant « le couloir ». Et là, ça manque singulièrement de description du combat, histoire de donner un peu d’ambiance.

Damien créa un rideau invisible à l'ennemi
Même remarque que plus haut : décrit un peu comment il s’y prend, ça permettra au lecteur de mieux visualiser comment ta magie fonctionne.

Anastasia veilla sur sa fille, elle dormait toujours paisiblement. Elle regarda par la fenêtre Drareth érigea un mur d'épines autour du château
Virgule ou point avant « Draeth ». ET j’aurais plutôt dit « érigeait ».

qui parti affronter d'autre mage
partit, d’autres mages.

La voie enfin libre ils sortirent de leur cachète et à coup de grande enjamber
La voie enfin libre, ils sortirent de leur cachette et à coups de grandes enjambées. Pas fan de l’expression « coup de grandes enjambées, d’ailleurs ».

Ils ce tenaient devant une porte noir, avec une poignée sculptée de couleur, or
Se tenaient, porte noire, pas de virgule avant or.

une forme apparu au centre de la pièce
apparut.

- Ce doit être le passage dont nous à parler Kaâm
A parlé.

face au sentiment qu'il éprouver de laisser son pays sombrer
qu’il éprouvait

Un couloir d'un blanc aveuglant ce présenta où ils marchèrent pendants quelques secondes
Se présenta, pendant

Cette sensation de froid leurs piquait la peau et une force oppressante les comprimaient
Leur, comprimait

Enfin un portail vouté également en fer forgé apparut devant eux, venant de nulle part.
voûté

. L'air iodé de la mer qui frapper les rocher, leurs chatouillait le nez
Frappait, pas de virgule avant « leur », et leur au singulier, s’il te plait.

Leurs vue s'acommoda de nouveau au changement
Leur vue s’accommoda.

L'endroit était magnifique.
La même pensée les traversa. Ils se demandèrent pourquoi Kaâm les avait envoyés dans un tel endroit...
répétition de « endroit ».

vous trouverez un petit village charmant du nom d'Antaliya
Le nom fait pas très irlandais.

- Un deuxième enfant serait formidable ! Dit Damien heureux tout à coup et presque soulager
Là, je ne comprends pas. Juste avant de passer le portail, il est désespéré à l’idée d’abandonner son monde, et là, il veut se poser et faire des gosses ? En plus, ils étaient pas censés se mettre à l’abri pour tenter de trouver un moyen de sauver leur monde ?

Sur Areva la guerre continua Drareth fit prisonnier les derniers mages encore en vie
Transition beaucoup trop abrupte.

Kaâm et Noé combattaient encore à l'intérieur du château, et prirent l'avantage sur l'ennemi pendant quelques instants. Kaâm profita de ce répit pour s'isoler avec Noé dans une salle de classe à présent détruite.
Tu balances ça comme ça, alors que ce serait tellement plus intéressant de le raconter, le faire vivre au lecteur.

- Ne t'inquiète pas je ne pers pas cette particularité pour au temps le coupa Kaâm.
Perds, Pour autant.

je mets toutes les chances de ton coté.
Il acquiesça d'un signe de tête et mit le breuvage dans sa poche.
Répétition de « mettre ».

- Tu devras marcher a l'Est de la forêt de Fraiede
à

Il y a une vielle horloge tu pourras communiquer avec les Taylor. Maintenant je dois faire vite.
Hum, s’il a un moyen de communiquer avec l’autre monde, pourquoi n’en a-t-il pas parlé aux autres ?

Noé esseya d'enregistrer toutes ces informations cruciales.
Essaya

Deux renards au pelage rouge et noir ce tenaient à côté de lui.
Se tenaient. Et l’histoire des Elixirs me semble un peu obscure, je dois dire.

Il tremblait ses yeux paraissait vide d'expressions
Paraissaient vides d’expression.

- Oui, je suis simplement épuiser mes pouvoirs reviendrons dans quelques jours
Epuisé, reviendront.

. Elle te permettra d'aller dans l'autre monde, tu n'aura qu'a la jeter à terre
N’auras qu’à la jeter.

Noé s'en alla, descendit un étage et s'échappa par un couloir secret qui mener directement au bas du château
Non mais lui aussi il sort du château sans problème, sans tomber sur personne ? C’est quoi ces soldats ennemis, sérieusement ?

et le sol ce mit à trembler
se mit

qu'il ce retrouva avec une dizaine de mage noirs
se retrouva

La vapeur ce dissipa rapidement
Se dissipa

Il fit la moitié du chemin qu'il ce retrouva avec une dizaine de mage noirs derrière lui, il évita les sortilèges de peu. La vapeur ce dissipa rapidement. Il avala la potion et disparu, il eu juste assez de temps pour arriver devant la barrière d'épines.
Euh, c’est tout ? Pas même un petit combat ?

Retrouvaient moi Kaâm, ordonna t-il.
Retrouvez-moi

Drareth ce retourna vers Noé pour s'assurer de sa mort, quant il vit celui ci le fixer du regard
Se retourna, celui-ci.

La chute d'Eréone fut terrible
Là aussi, tu te contentes de quelques mots, au lieu de nous raconter la chute, de la faire vivre.

un terrible impacte sur la nature
impact

Le pays ce mourait
Se mourait.

Nul n'osait venir défier Drareth et les la peur fut maitresse du cœur des hommes.
Bien loin de ce chaos résistait malgré tout une lueur d'espoir. La famille Taylor.
Bon, le méchant a gagné, ok. Mais c’est quoi son but ? Détruire le monde ? Et les Taylor, on les a envoyé dans l’autre monde pour quoi ? Ils ont un pouvoir spécial ?

- Je crois que nous sommes perdus, lança Anastasia.
- Non je suis sur d'être dans la bonne direction. Puisque tu en doute nous allons vérifier.
Les indications de Kaâm étaient pourtant claires. Comment ils ont fait pour se perdre ?

Le paysan intriguer s'arrêta à leur hauteur.
Intrigué, et comment ils peuvent savoir que c’est un paysan ?

Dit l'homme avec l'accent Irlandais
Pareil, ils ne connaissent par l’Irlande, ils entendent qu’il a un accent, mais ne peuvent pas savoir qu’il s’agit de l’accent irlandais (Et au fait, comment ça se fait qu’ils comprennent l’anglais ? ).

il porté un chapeau de paille
portait.

- Non aucuns
Aucun.

Évidement ils ne comprirent pas un traitre mot de ce qui leur avait dit Le Paysan.
Ils parlent la langue, ou pas, au final ?


Bon, alors je pense que ton texte souffre de plusieurs problèmes :
— Beaucoup des fautes d’orthographe. Je pense qu’il faudrait que tu te relises un peu plus pour en éliminer.
— Problèmes de ponctuation. Là aussi, une bonne relecture devrait pouvoir améliorer ce point.
— Ta typo pour les dialogues est mauvaise. C’est tiret quadratin ( — ), et pas de majuscule aux verbes d’incise.
— Au niveau de l’histoire, c’est très embrouillé, ça part dans tous les sens, sans vraiment de cohérence. J’ai relevé pas mal d’incohérences, de choses qui sont difficiles à comprendre, qui ne sont pas ou peu expliquées.
— Un gros manque de description. Les choses se passent bien trop vite, tu ne plantes pas le décor, tu ne décris pas les actions, les personnages, on a l’impression qu’ils évoluent dans un décor vide et qu’ils n’ont pas de sentiments.

Pour le moment, la lecture est heurtée, compliquée et pas franchement agréable, mais je pense que ton texte a du potentiel et que l’histoire peut vraiment être sympa. En retravaillant, je suis sûre que tu peux l’améliorer.

_________________
That is not dead which can eternal lie. And with strange aeons even death may die

There is no "overkill". There is just "open fire" and "time to reload"

Mon site http://catherine-loiseau.fr/
Ma page Facebook https://www.facebook.com/cat.loiseau
Mon Pinterest http://pinterest.com/sombrefeline/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commentaires : Une vérité entre deux mondes    

Revenir en haut Aller en bas
 
Commentaires : Une vérité entre deux mondes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ABC Studios] Ghost Whisperer - Mélinda Entre Deux Mondes (2005-2010)
» [EuropaCorp] Arthur 3 : La Guerre Des Deux Mondes (2010)
» " Arthur 3 : La guerre des deux mondes "
» Entre deux ciels
» [XO Editions] Oksa Pollock : Le coeur des deux mondes" (T3)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Au coin du feu :: Archives fantastique/bit-lit-
Sauter vers: