Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Commentaires critiques - THE NATION de NeverChester

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
NeverChester
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Masculin Nombre de messages : 30
Age : 19
Loisirs : Informatique ; Dessin ; Ecriture ; Musique
Date d'inscription : 10/08/2014

MessageSujet: Commentaires critiques - THE NATION de NeverChester   Dim 10 Aoû 2014 - 15:10

Bonjour, ici, vous pourrez me donner votre avis sur les premières pages de mon roman, je les attends avec impatience !  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
auteur008
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Masculin Nombre de messages : 476
Age : 68
Localisation : commentry allier
Loisirs : jardinage,karaté, musculation,écriture.
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: g   Lun 11 Aoû 2014 - 10:09

Bonjour,

Très intéressant. Attendons la suite.

Répétition de vieillard.

Vieillard à soixante ans ? A soixante cinq, je ne me sens pas vieillard. Alors que suis-je ?

Je rigole, mais vieillard me semble inapproprié.
Revenir en haut Aller en bas
QuinnLesquimau
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Masculin Nombre de messages : 75
Age : 18
Localisation : Dans un livre avec une très mauvaise intrigue mais des personnages très attachants qui s'appelle la vie.
Loisirs : Capturer les nuages, manger des pommes
Date d'inscription : 29/01/2014

MessageSujet: Re: Commentaires critiques - THE NATION de NeverChester   Lun 11 Aoû 2014 - 11:44

(Je n'ai pas vu de vieillard dans le texte ^^)
Je ne vais pas corriger toutes les fautes qu'il y a dans le texte car je pense que d'autres le feront bien mieux que moi.
Déjà, il faudrait remettre les tirets pour les dialogues.

"Il s'agissait d'un très grand appareil, aux nombreuses places et aux bouts éloignés. C'était un Airbus des plus luxueux, aux lumières tamisées et aux sièges recouvert de tissu raffiné"
Petite répétition de forme de phrase, amplifiée par la rime.

"L'avion était quasiment vide...aux nombreuses places...leurs occupants, dont le nombre était difficilement calculable"
L'avion est quasi vide, mais il y a beaucoup de gens et de sièges à l'intérieur ?  scratch

"Il lui avait tenu compagnie dès qu'il avait eu une minute à lui, à un tel point qu'il n'avait presque plus aucune vie sociale. C'est pour elle qu'il avait tout accompli, en sa mémoire."
petite correction de conjugaison.

Maintenant, je vais parler des incompréhensions que j'ai pu rencontrer.

Premièrement,
"...une hôtesse vint près de lui, imposant poliment de se placer à l'avant de l'appareil."
Pourquoi doit-il se déplacer ?

Ensuite, je ne trouve pas logique l'histoire du papier qu'on doit plier puis mettre à la lumière pour lire le message caché. Soit ils mettent clairement dans le message, soit ils ne voulaient qu'ils le sachent trop vite et leur annoncent dans l'avion.

Aussi, il ne semble pas très fier d'être 3e mondial de polymathie (trouver sans regarder, chui trop fort ^^), le "euh" au début suggère une hésitation, ou alors il voulait donner l'impression de ne pas trouver ça important.

La fin fait un peu test de survie (perso ça m'a fait penser à Shaman king, quand l'avion disparait ^^), et alors ça pourrait suggérer que le message caché soit également un test pour la suite. La réunion du 3e et 1er mondial annonce éventuellement une bataille pour la jeune demoiselle  I love you Mais je m'avance peut-être un peu trop.

En tout cas j'attends la suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
NeverChester
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Masculin Nombre de messages : 30
Age : 19
Loisirs : Informatique ; Dessin ; Ecriture ; Musique
Date d'inscription : 10/08/2014

MessageSujet: Re: Commentaires critiques - THE NATION de NeverChester   Lun 11 Aoû 2014 - 11:48

auteur008 a écrit:
Bonjour,

Très intéressant. Attendons la suite.

Répétition de vieillard.

Vieillard à soixante ans ? A soixante cinq, je ne me sens pas vieillard. Alors que suis-je ?

Je rigole, mais vieillard me semble inapproprié.

Bonjour ! Tiens, c'est d'ailleurs ce que j'ai dit à mon père récemment... Je ne m'en rendais pas compte à l'écriture.

C'est bien vrai, "vieillard" semble inapproprié (d'autant plus que mon personnage a 57 ans), bien que je veuille d'abord faire en sorte de ne pas utiliser une expression trop longue. Mais merci pour la remarque, je pense changer par "sexagénaire".

En tout cas, je vous remercie pour votre retour !


@QuinnLesquimeau

1- Répétition de structure de phrases: Arrangé
2- Tu as peut-être lu en diagonale ^^ L'avion est quasiment vide, en effet, miais sur les nombreux sièges, peu sont occupés.
3- Conjugaison: Arrangé.

Incompréhensions: (en fait, ce que tu n'as pas compris correspond à ce que j'ai souhaité cacher)
4- Je pense qu'on en a déjà une petite idée, mais c'est expliqué plus tard.
5- Ils souhaitaient en effet qu'ils ne le trouvent pas de suite, enfin c'est beaucoup plus complexe que cela.
6- C'est exactement ça, il en est fier, mais déteste s'en vanter (on en a de nouveau une preuve plus tard)
7- Hé hé possible possible, en revanche, la bataille pour la jeune demoiselle, c'est loin d'être ça ^^

Merci pour ton retour !
Revenir en haut Aller en bas
QuinnLesquimau
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Masculin Nombre de messages : 75
Age : 18
Localisation : Dans un livre avec une très mauvaise intrigue mais des personnages très attachants qui s'appelle la vie.
Loisirs : Capturer les nuages, manger des pommes
Date d'inscription : 29/01/2014

MessageSujet: Re: Commentaires critiques - THE NATION de NeverChester   Lun 11 Aoû 2014 - 13:05

Pour le 4-, peut-être montrer la surprise et l'incompréhension du personnage alors (sauf si lui a compris).
Revenir en haut Aller en bas
NeverChester
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Masculin Nombre de messages : 30
Age : 19
Loisirs : Informatique ; Dessin ; Ecriture ; Musique
Date d'inscription : 10/08/2014

MessageSujet: Re: Commentaires critiques - THE NATION de NeverChester   Lun 11 Aoû 2014 - 13:06

Oui je m'en suis rendu compte, mais merci pour l'idée !
Revenir en haut Aller en bas
auteur008
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Masculin Nombre de messages : 476
Age : 68
Localisation : commentry allier
Loisirs : jardinage,karaté, musculation,écriture.
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: Commentaires critiques - THE NATION de NeverChester   Lun 11 Aoû 2014 - 16:02

Plus ils s'approchaient de la forêt, plus Haytham remarquaient : remarquait

que rester ainsi avec les bras dans cette position le tuerait. Que veux-tu dire par là?

Il décida alors, peur contre raison,: ?

les avait pressées,: ?

Il se secoua vivement dans la pénombre pour toucher avec son seul bras libre les sangles. Avant de réaliser qu'il les avait pressées, il fut précipité vers le bas, s'écrasant sur le sol dans un vacarme assourdissant de douleur et de feuillages craquants. Il se releva laborieusement, et s'essaya à faire quelques pas avant de sentir une douleur de plus en plus vive. Il s'était tordu la cheville droite lorsqu'il avait touché le sol. Il poussa un rugissement de douleur avant de s'écrouler au sol, soutenant sa jambe. Il lâcha plusieurs larmes, et plus encore lorsqu'il vit son sang couler de toute part, sur son front, ses bras, et ses jambes. Il s'allongea dans la masse végétale, sentant ses forces partir au fur et à mesure. Son souffle devint de plus en plus faible, son corps se détendant peu à peu, ses yeux à peine entrouverts. Dans cette nuit devenue silencieuse, une lumière vint agresser l’œil du mourant. À ce moment, il se souvint de l'instruction du steward, lui dictant de suivre le signal lumineux. Dans quelque ultime effort, Haytham se redressa, cherchant à connaître la provenance de cette lumière. Elle oscillait entre le ciel et et la forêt. Connaissant sa nature de faible d'esprit et sans volonté face à la douleur, tel un fataliste, Haytham préférait se laisser mourir ici, souffrant beaucoup trop, avant de réaliser que son instinct de survie l'avait déjà mis debout.: Eh ben dis donc, c'est un super héros. Avec tout ce qui lui est arrivé, il arrive à se mettre debout, d'un coup?

était j se mouvoir: il doit manquer quelque chose

Et j'en suis phobique. C'est quoi, phobique ?

C'est toujours aussi captivant, mais il y a des phrases un peu lourdes ou je ne sais quoi, que d'autres pluis aguerris que moi sauront mieux t'expliquer.

Je t'en prie, vire moi ce vieillard rt remplace le par un mot plus juste génial 
Revenir en haut Aller en bas
NeverChester
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Masculin Nombre de messages : 30
Age : 19
Loisirs : Informatique ; Dessin ; Ecriture ; Musique
Date d'inscription : 10/08/2014

MessageSujet: Re: Commentaires critiques - THE NATION de NeverChester   Lun 11 Aoû 2014 - 16:35

Merci pour ce retour si rapide.

Première coquille corrigée ^^

auteur008 a écrit:
que rester ainsi avec les bras dans cette position le tuerait. Que veux-tu dire par là?

J'ai vu, il a bien longtemps, dans un documentaire historique, que la position du condamné lors de crucifixion, était la cause la mort, c'est-à-dire les bras étendus.

auteur008 a écrit:
Il décida alors, peur contre raison,: ?


Je suis peut-être pas très logique ^^' je voulais dire par-là que: "Il a peur (il a le vertige, au cas-où vous n'auriez pas remarqué, même moi j'oublie), mais il sait que s'il ne bouge pas, ce sera une mort lente. Mais j'avoue que je l'ai mis juste parce que je trouve que cela sonne bien Smile

auteur008 a écrit:
les avait pressées

Je ne comprends pas, le mot est mal utilisé ? Je parlais des sangles en plast... Ah ! Peut-être n'y a-t-il pas de sangles en plastique sur un parachute... ^^ Merci

auteur008 a écrit:
Eh ben dis donc, c'est un super héros. Avec tout ce qui lui est arrivé, il arrive à se mettre debout, d'un coup?
En fait, j'ai ajouté "instinct de survie". Il ne s'est pas relevé consciemment (et pas en bonne santé haha), car lors des moments critiques, le corps agit pour sa propre survie (vision au ralenti, réflexion accrue, force et vitesse supérieure à celle d'un champion olympique etc...) Je ne sais pas si cette explication vous convient Smile

auteur008 a écrit:
était j se mouvoir
Oui, j'avais mis "jonché", mais on m'a dit que cela n'allait peut-être pas, j'ai oublié de le remettre.

auteur008 a écrit:
Et j'en suis phobique. C'est quoi, phobique
Quelqu'un atteint d'une phobie, d'une peur irrationnelle.


Merci beaucoup pour vos encouragements et votre aide !
Revenir en haut Aller en bas
auteur008
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Masculin Nombre de messages : 476
Age : 68
Localisation : commentry allier
Loisirs : jardinage,karaté, musculation,écriture.
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: Commentaires critiques - THE NATION de NeverChester   Lun 11 Aoû 2014 - 16:49

Pas de quoi. Tu peux me tutoyer, ça sera plus facile. Et en plus, on va pas faire de chichi entre écrivains génial 
Revenir en haut Aller en bas
Cerise
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Féminin Nombre de messages : 967
Age : 23
Loisirs : Prétendre être une feuille d'automne.
Date d'inscription : 01/05/2013

MessageSujet: Re: Commentaires critiques - THE NATION de NeverChester   Jeu 4 Sep 2014 - 16:09

Qui d'autre pour commenter ce texte?

_________________
Si vous vivez le rêve comme une réalité, alors il se pourrait que votre réalité ne soit qu'un rêve.
Revenir en haut Aller en bas
NeverChester
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Masculin Nombre de messages : 30
Age : 19
Loisirs : Informatique ; Dessin ; Ecriture ; Musique
Date d'inscription : 10/08/2014

MessageSujet: Re: Commentaires critiques - THE NATION de NeverChester   Mar 16 Sep 2014 - 20:43

Merci, pardon pour le retard, je viens de poster quelques pages. Si jamais l'envie vous prenais de medire ce que vous avez ressenti...
Revenir en haut Aller en bas
sombrefeline
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Féminin Nombre de messages : 3559
Age : 32
Localisation : Le Grand Nord
Loisirs : Ecrire, dessiner, coudre et taquiner ses semblables avec des bouts de métal coupant
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: Commentaires critiques - THE NATION de NeverChester   Ven 19 Sep 2014 - 11:27

petit up pour les commentaires !

_________________
That is not dead which can eternal lie. And with strange aeons even death may die

There is no "overkill". There is just "open fire" and "time to reload"

Mon site http://catherine-loiseau.fr/
Ma page Facebook https://www.facebook.com/cat.loiseau
Mon Pinterest http://pinterest.com/sombrefeline/
Revenir en haut Aller en bas
sombrefeline
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Féminin Nombre de messages : 3559
Age : 32
Localisation : Le Grand Nord
Loisirs : Ecrire, dessiner, coudre et taquiner ses semblables avec des bouts de métal coupant
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: Commentaires critiques - THE NATION de NeverChester   Mar 23 Sep 2014 - 15:54

Alors, pas grand-chose à noter niveau corrections :

Citation :
les passagers pouvait mieux appréhender la distance qui les séparait de celui-ci.
Pouvaient

Citation :
dans un calme empirique.
J’aurais plus dit « olympien » que « empirique ».

Au niveau du style, c’est pas mal écrit, bien qu’il reste encore selon moi quelques maladresses. Certaines phrases, notamment au début, font plus penser à un style oral qu’écrit. Tu as essayé d’éviter au maximum « être », « avoir », et « faire », mais du coup, tu utilises un peu trop « sembler » et « apparaître ».

Au niveau de l’histoire, je dois dire que c’est assez intrigant, cette histoire de lettre, de remaniement mondial. Tu arrives bien à piquer l’intérêt du lecteur, on se demande où tu vas en venir.

Par contre, je pense que tu pourrais un peu plus prendre ton temps pour poser le décor, notamment de l’avion. Tu as choisi de faire voyager Haytam dans un airbus, n’hésite pas à décrire un peu plus le modèle, et à bien insister sur le décalage entre la classe éco ou il voyage et la classe affaire où il se retrouve avec les autres sélectionnés.
Je pense que tu pourrais plus développer aussi le passage où l’hôtesse de l’air vient le chercher pour l’amener avec les autres, on devrait plus ressentir son trouble et son excitation.

La conversation avec Mariah fonctionne assez bien, mais c’est un peu dommage qu’on ne voit qu’elle, et qu’on n’ait pas un aperçu des autres sélectionnés.

La fin m’a semblé un peu brouillon, j’avoue ne pas avoir compris pourquoi d’un coup ils devaient sauter et où ils se trouvaient.

Voilà, au final, un premier passage sympathique, qui donne envie de lire la suite.

_________________
That is not dead which can eternal lie. And with strange aeons even death may die

There is no "overkill". There is just "open fire" and "time to reload"

Mon site http://catherine-loiseau.fr/
Ma page Facebook https://www.facebook.com/cat.loiseau
Mon Pinterest http://pinterest.com/sombrefeline/
Revenir en haut Aller en bas
NeverChester
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Masculin Nombre de messages : 30
Age : 19
Loisirs : Informatique ; Dessin ; Ecriture ; Musique
Date d'inscription : 10/08/2014

MessageSujet: Re: Commentaires critiques - THE NATION de NeverChester   Mar 23 Sep 2014 - 17:50

Bonsoir,

Merci beaucoup d'avoir souligné mes faiblesses ! Je tâcherai d'y faire plus attention la prochaine fois !

Oui c'est vrai, "olympique" passe mieux je trouve.

En effet, bien que j'aie voulu au départ faire le moins de description possible, d'après ton commentaire il semblerait que ce soit plus gênant qu'autre chose.

Pour la fin brouillon, je ne sais pas trop quoi dire... ^^'

En tout cas merci !

Edit: Décrire la première classe apporte beaucoup à l'histoire !
Revenir en haut Aller en bas
sombrefeline
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Féminin Nombre de messages : 3559
Age : 32
Localisation : Le Grand Nord
Loisirs : Ecrire, dessiner, coudre et taquiner ses semblables avec des bouts de métal coupant
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: Commentaires critiques - THE NATION de NeverChester   Mer 22 Oct 2014 - 21:29

Pas trop eu le temps de lire ton dernier extrait, j'essaye de rattraper ça rapidement; promis.

Les autres, n'hésitez pas à venir commenter.

_________________
That is not dead which can eternal lie. And with strange aeons even death may die

There is no "overkill". There is just "open fire" and "time to reload"

Mon site http://catherine-loiseau.fr/
Ma page Facebook https://www.facebook.com/cat.loiseau
Mon Pinterest http://pinterest.com/sombrefeline/
Revenir en haut Aller en bas
NeverChester
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Masculin Nombre de messages : 30
Age : 19
Loisirs : Informatique ; Dessin ; Ecriture ; Musique
Date d'inscription : 10/08/2014

MessageSujet: Re: Commentaires critiques - THE NATION de NeverChester   Mer 22 Oct 2014 - 22:44

Très bien, merci beaucoup ^^
Revenir en haut Aller en bas
sombrefeline
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Féminin Nombre de messages : 3559
Age : 32
Localisation : Le Grand Nord
Loisirs : Ecrire, dessiner, coudre et taquiner ses semblables avec des bouts de métal coupant
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: Commentaires critiques - THE NATION de NeverChester   Mer 3 Déc 2014 - 12:40

Avant toute chose, numérote tes posts, ça facilitera la lecture et les corrections

Extrait 2

Citation :
Un des steward
Stewards

Citation :
Mariah fit un geste désespéré. Elle empoigna la main de Haytham, le faisant lâcher prise, et fit de même avec le vieillard dans l'élan
Trois fois « faire » en deux lignes, je pense qu’il faudrait retravailler un peu.

Citation :
Durant la chute, le vieillard criait si fort que l'air semblait vibrer.
Je ne suis pas une experte de la chute libre, mais d’après ma belle-sœur qui fait du parachute, quand tu tombes, le vent est tellement fort que tu n’entends rien d’autre.

Citation :
Mariah aperçut un message gestuel de l'hôtesse, lui indiquant de lâcher le vieillard, qu'elle prendra en charge durant la descente.
Formulation assez maladroite, je trouve

Citation :
Tous deux descendirent ; Haytham ouvrait peu à peu les yeux, réalisant qu'il avait échappé de justesse une mort violente, et reprit lentement ses esprits. Plus ils s'approchaient de la forêt, plus Haytham remarquaient que sa position divergeait avec celle des autres, et qu'il risquait de se retrouver seul.
Une fois que le parachute est ouvert, tu navigues « sous voile », avant de te poser, et il est possible de diriger le parachute grâce à des poignées qui tirent sur les cordages.

Citation :
Subitement, il heurta une branche des jambes, puis une autre de l'estomac, puis encore une autre dans la tête, l'égratignant et le blessant de toutes parts
Là, ça donne l’impression que la forêt apparaît comme ça, d’un coup, alors qu’il a quand même eut le temps de la voir venir lors de la descente.

Citation :
le mettant en panique
Formulation un peu trop familière, je trouve.

Citation :
, et que le Soleil ne se lèverait pas avant trois bonnes heures
Pas de majuscule à « soleil ».

Citation :
Ses connaissances en anatomie aidant, il prit également conscience du fait que rester ainsi avec les bras dans cette position le tuerait
Pas besoin d’être un expert en anatomie pour deviner ça, un peu de bon sens suffit.

Citation :
Elle oscillait entre le ciel et et la forêt
Deux fois « et ».

Citation :
Connaissant sa nature de faible d'esprit et sans volonté face à la douleur, tel un fataliste
Je ne comprends pas, il n’avait pas été recruté justement parce qu’il était très intelligent et débrouillard ?

Citation :
Il retira une manche de sa chemise afin d'en faire un éponge pour son front puis un garrot pour son bras le plus touché
Une éponge. Et à vérifier avec un médecin, mais je ne suis pas sûre que le garrot soit la chose la plus indiquée à faire en cas de blessure (en tout cas, en cours de secourisme, on nous l’avait déconseillé).

Citation :
La pénombre devenue beaucoup trop sombre pour lui
Une pénombre trop sombre ? Joli pléonasme.

Citation :
Il sentit le corps sous lequel il était j se mouvoir
Manque un bout de la phrase, non ?

Citation :
Lorsqu'il remarqua que Haytham semblait en meilleur forme
Meilleure forme.

Citation :
et un teint lui faisant paraître hispanique
le faisant.

Citation :
Durant ce laps de temps, ils se mirent à discuter, sur la façon dont ils étaient arrivés là, leur passé et leurs projets, bafouant ainsi, inconsciemment, la règle de la sélection.
Là j’avoue que je ne comprends pas. Ils sont blessés, fatigués, affamés, perdus au milieu de nulle part, et ils discutent de leurs études ? Franchement, ça me paraît très bizarre comme réaction. Placée dans la même situation, mon objectif principal serait de retrouver d’autres personnes et de rejoindre la civilisation.

Citation :
Haytham distingua presque une double dizaine de personnes
Donc une vingtaine de personnes.

Pour moi, il y a des bons points dans ce passage. On a un peu d’action, avec le saut en parachute, la tension de savoir si Haytham va s’en tirer, de où ils sont tombés… Tu gardes le mystère sur cette fameuse sélection et sur ce qu’on veut à tout ces gens.

Par contre, j’ai trouvé qu’il y avait pas mal d’incohérences (notamment au niveau du saut en parachute). Je trouve aussi que l’environnement n’est pas assez exploité. Tes descriptions restent assez plates, sans vraiment faire exister le décor, ou les autres personnages. Du coup, on ne vibre pas vraiment pour le personnage principal, on n’a pas vraiment peur pour lui, c’est un peu dommage.



_________________
That is not dead which can eternal lie. And with strange aeons even death may die

There is no "overkill". There is just "open fire" and "time to reload"

Mon site http://catherine-loiseau.fr/
Ma page Facebook https://www.facebook.com/cat.loiseau
Mon Pinterest http://pinterest.com/sombrefeline/
Revenir en haut Aller en bas
NeverChester
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Masculin Nombre de messages : 30
Age : 19
Loisirs : Informatique ; Dessin ; Ecriture ; Musique
Date d'inscription : 10/08/2014

MessageSujet: Re: Commentaires critiques - THE NATION de NeverChester   Mer 3 Déc 2014 - 13:13

@Sombrefeline

Premièrement, un grand merci pour ta patience et le temps accordé !

Je tenais juste à dire que beaucoup de passages du texte ont changé (je fais souvent une relecture d'une page pendant 10 à 30 min, mais comme je n'ai pas fini le roman, il n'y a pas encore de vraie relecture complète avec de grosses modifications), et je me demandais s'il fallait les remplacer. Si c'est possible, je le ferais très bientôt

Bref, encore des remerciements ; pas mal de termes à modifier, et je n'ai pas encore amélioré les décors (et les dialogues familiarisés à outrance) dans les premiers passages, je m'explique: c'était d'abord un fait volontaire, éviter le trop plein de description(s), mais au final, ça ne m'aide pas du tout. Je compte donc y remédier.

Juste, pour "Soleil" et "soleil", apparemment il faudrait une majuscule, et pour la position du "crucifié", j'y ai pensé en regardant une émission scientifique et historique estimant que la mort de Jésus n'était pas due au sang qui s'écoulait de ses extrémités mais à la position des bras, j'ai donc cru que c'était une info' peu répandue Smile

Encore merci pour tes connaissances en parachutisme (je n'en ai aucune), cela va beaucoup m'aider ! À dans un mois ! (Tu n'as sûrement pas que ça à faire Very Happy )

Remerciements
Revenir en haut Aller en bas
sombrefeline
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Féminin Nombre de messages : 3559
Age : 32
Localisation : Le Grand Nord
Loisirs : Ecrire, dessiner, coudre et taquiner ses semblables avec des bouts de métal coupant
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: Commentaires critiques - THE NATION de NeverChester   Mer 3 Déc 2014 - 15:21

Tu as de la chance, j’ai un peu de temps libre entre la fin du nanowrimo et la reprise de mes corrections Wink

Extrait 3

Citation :
- Putain, souffla le steward.
Le vieux passager le poussa violemment de la paume de sa main droite
Entre le « putain » et le « vieux », le style me parait un peu familier, compte-tenu du niveau de langue du reste du passage.

Citation :
Haytham hésita, puis se retira de l'emprise de son nouvel ami
J’avoue que je ne comprends pas ce que tu veux dire par là.

Citation :
L'un des steward
Stewards

Citation :
s'écria silencieusement Haytham
ça se contredit un peu, non ?

Citation :
répondit Haytham en soulevant avec gémissements le meilleur ami de Morphée
Je ne comprends pas le sens de cette phrase.

Citation :
Raphaël et Haytham se joignirent à eux, eux-même suivis de deux autres rescapés
Eux-mêmes

Citation :
Après les avoir suivis à plusieurs mètres de distance en étant accroupis et le plus discret possible
Répétition de « accroupis ». et « discrets ».

Citation :
Après avoir compté à 3
Ecris le chiffre en toutes lettres

Citation :
Ils s'adossèrent tous les trois contre le muret de calcaire
Si c’est un bunker, c’est plus un mur de bêton que de calcaire, à mon avis.

Citation :
avant que le steward ne s'affalât sur le siège : c'était Matthew.
Ne s’affale.

Citation :
La ferme Garry !
Virgule avant « Garry ».

Citation :
La femme tiqua de l’œil droit en expirant.
La formulation est vraiment bizarre.

Alors, j’avoue que j’ai eu un peu de mal à comprendre au début, j’ai trouvé ça assez embrouillé :
— Les passagers sont prisonniers des stewards ou quoi ? Parce que par moment, ça donne un peu cette impression.
— Les passagers, à part ceux qui suivent les stewards, sont un peu atones. Franchement, pour des rescapés d’un crash, ils sont très sages. Je m’attendais à un peu plus « d’ambiance » (des gens qui pleurent, d’autres qui paniquent, des gens qui veulent appeler les secours…).
— Même chose pour la jungle, pour moi, ça manque un peu de description et d’ambiance. Le décor reste très flou.
— Quand ils suivent les stewards, je n’ai pas eu l’impression qu’ils étaient très discrets, ça faisait un peu « hop, je vous emboîte le pas ».

Mis à part ça, la dernière partie fonctionne mieux. A part quelques répliques qui m’ont faite tiquer, le dialogue entre les stewards sonne juste et donne quelques informations (mais pas trop) au lecteur, juste assez pour piquer la curiosité.

Extrait 4

Citation :
Sven sentit le bunker s'assombrir.
Pour moi, jusque là, tu racontais du point de vue d’Haytham. Or là, tu passes du point de vue de sven.

Citation :
Les femmes hurlèrent de douleur, certaines étaient si ébranlées que leurs yeux brillaient comme des billes, et ne laissaient transparaître aucune émotion
Construction et formulation vraiment bizarre.

Citation :
, on arrive à un total de 14 passagers pour 10 membres d'équipage.
Mets tes chiffres en toutes lettres.

Citation :
et même des polymathes !
si ça n’a pas été fait, il faudrait redéfinir ce qu’est un polymathe.


Dans les remarques pour ce passage :
— ça m’a paru bizarre que les stewards ne tiquent pas plus que ça quand un mystérieux commanditaire les embarque pour un vol tous ensemble. Je veux dire, la sécurité sur les vols est quand même assez développée, il faut avoir beaucoup d’argent et de relations pour arriver à affréter un avion comme ça, avec un équipage spécial.
— Si les stewards n’étaient pas au courant de ce qui allait se passer et qu’ils ont appris en même temps que les passagers qu’ils allaient devoir sauter, je pense qu’il faudrait que ça se voit un peu plus au début de l’histoire, juste avant le saut.
— « - On a reçu sur nos téléphones une carte de la zone et des coordonnées GPS. Elles étaient si étranges qu'on ne pourrait dire où l'on se trouve réellement ». En même temps, ils savaient quand même à peu près quelles zones ils survolaient. Ils doivent quand même avoir une vague idée de l’endroit où ils sont tombés.
— Les réactions des passagers ont étranges. Quand Raphaël leur dit qu’ils pourront survivre en buvant l’eau et en mangeant les fruits, ils ont tous l’air de ne pas y avoir pensé, alors que pour moi, ça me semble évident qu’ils pourront tenir un moment dans la jungle avant d’être récupérés.

_________________
That is not dead which can eternal lie. And with strange aeons even death may die

There is no "overkill". There is just "open fire" and "time to reload"

Mon site http://catherine-loiseau.fr/
Ma page Facebook https://www.facebook.com/cat.loiseau
Mon Pinterest http://pinterest.com/sombrefeline/
Revenir en haut Aller en bas
NeverChester
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Masculin Nombre de messages : 30
Age : 19
Loisirs : Informatique ; Dessin ; Ecriture ; Musique
Date d'inscription : 10/08/2014

MessageSujet: Re: Commentaires critiques - THE NATION de NeverChester   Jeu 4 Déc 2014 - 18:49

Merci encore pour tes retours (pas trop le temps de répondre maintenant, je te répondrai plus tard)
Je tenais juste à dire que je comptais jouer sur le fait que comme dans la réalité, l'être humain ne sait pas toujours quoi exactement faire. Aussi, il risque d'y avoir pas mal d'incohérences dans la suite, ton aide me sera donc très utile (comme d'habitude) d'ici quelques semaines (même si je poste la suite très bientôt) !!
Revenir en haut Aller en bas
NeverChester
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Masculin Nombre de messages : 30
Age : 19
Loisirs : Informatique ; Dessin ; Ecriture ; Musique
Date d'inscription : 10/08/2014

MessageSujet: Re: Commentaires critiques - THE NATION de NeverChester   Mar 17 Fév 2015 - 19:05

Voilà ! Alors, merci pour les corrections (je précise que je corrige la version originale, celle sur mon ordinateur, pas encore celle postée sur le site)

Sinon, pour les remarques pertinentes que tu m'as faites, c'est exactement le genre de cheminement de pensée que je veux que le lecteur ait (zut, cette phrase veut dire quelque chose ?), je suis donc ravi d'y parvenir d'une certaine manière ^^ Sinon, le contexte (que je préciserai en prologue) peut expliquer le fait que par exemple ils parlent tous la même langue, le fait qu'il soit aussi déboussolé etc...
Revenir en haut Aller en bas
Angel Bain
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: Commentaires critiques - THE NATION de NeverChester   Mar 17 Fév 2015 - 22:59

Coucou

Je n'ai encore lu que les deux premières publications (je reviendrais commenter quand j'aurais lu les deux suivantes, sinon ça fait trop d'un coup) Mais plusieurs choses m'intriguent :

Cette histoire de "remaniement mondial". En même temps nous ne savons pas ce que c'est, et en même temps, ça ne semble pas spécialement inquiéter les héros... Je pense que s'ils savent quelque chose, alors ça doit se ressentir dans leur attitude : peur, excitation, fierté d'être sélectionné, envie d'en savoir plus... Et que s'ils ne savent pas du tout ce que c'est, ils devraient être complètement flippés, non ? Enfin, je trouve que tes personnages manquent d'émotion. Par exemple, Haymath tombe de l'avion, il manque de mourir, mais tu mentionnes à peine ce qu'il ressent, la panique, l'angoisse, l'absence de lumière, la douleur insoutenable, ce qu'il imagine qui va lui arriver, les bruits étranges, la peur qui paralyse...
Enfin, je constate que ton sondage - qui porte probablement sur les 5 personnages principaux de ton roman - ne comporte que des personnages masculins. Je trouve ça dommage de ne pas créer au moins deux personnages féminins principaux (il y a bien Mariah, mais puisqu'elle n'apparaît pas dans le sondage, j'en ai déduit qu'elle n'était pas vraiment importante pour le reste de l'histoire, c'est dommage car je commençait à l'apprécier). La littérature fantastique, fantasy, SF et bit-lit manque cruellement d'héroïnes féminines cool et originales, ça serait vraiment cool d'en créer (et n'aie pas peur, les femmes ne sont pas ontologiquement différentes des hommes, changer les noms et les accords est amplement suffisant XD). Ou même pourquoi pas des personnages qui sont du côté arc-en-ciel de la force - ils ne sont pas réservés à la littérature blanche <3

Enfin bref, sinon, récit très intéressant, j'aime beaucoup cette ambiance un peu thriller complot mondial organisation secrète, j'ai très envie de connaître la suite de ton oeuvre !!! cheers

_________________
Ecrit actuellement un roman d'amour entre deux hommes, un blanc catholique riche et un arabe musulman, qui vivent en banlieue parisienne et ont un chat qui s'appelle Harvey Milk.
Revenir en haut Aller en bas
NeverChester
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Masculin Nombre de messages : 30
Age : 19
Loisirs : Informatique ; Dessin ; Ecriture ; Musique
Date d'inscription : 10/08/2014

MessageSujet: Re: Commentaires critiques - THE NATION de NeverChester   Mar 17 Fév 2015 - 23:37

Coucou ! Je tiens à préciser que tu as lu les premières ébauches, mais que tu as touché dans le mille tout ce qui manquait, je t'en remercie !! :!: Je me demandais ce qui pourrait rajouter un côté plus humain aux personnages... Malgré tout mes efforts, c'est cette peur de la mort que j'ai oublié !

Ah je n'avais même pas remarqué pour les noms masculins... Je pense que c'est parce que dans les premiers extraits que j'ai posté ici, ce sont les personnages dont la personnalité ressort le plus ! Smile

Sinon, pour Mariah (et les nombreuses femmes qui arriveront par la suite), elle possède une personnalité forte, et intéressante selon moi (je vais m'appliquer !). Je tiens également à préciser qu'elle est sûrement plus importante que tous les personnages réunis, c'est juste qu'elle n'a pas suffisamment de dialogue ici pour permettre de la cerner convenablement. Smile

MERCI ! Razz Razz
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commentaires critiques - THE NATION de NeverChester   

Revenir en haut Aller en bas
 
Commentaires critiques - THE NATION de NeverChester
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» maisons d'éditions préférées?
» LA VIE ÉPICÉE DE CHARLOTTE LAVIGNE (Tome 1) PIMENT DE CAYENNE ET POUDING CHÔMEUR de Nathalie Roy
» J'attend vos critiques et commentaires!
» [Mainard, Dominique] Je voudrais tant que tu te souviennes
» Dollhouse : avis et commentaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Les Galeries :: Récits fantastiques / bit-lit :: commentaires-
Sauter vers: