Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Self Education

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cerise
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Féminin Nombre de messages : 967
Age : 23
Loisirs : Prétendre être une feuille d'automne.
Date d'inscription : 01/05/2013

MessageSujet: Self Education   Mar 26 Aoû 2014 - 11:11

Je pense qu'on est tous concerné par le problème de l'éducation, encore plus en tant qu'aspirant écrivain puisque dans l'état actuel du système, rien ne correspond à nos envies.

Je suis tombée sur cet article http://themindunleashed.org/2014/05/happens-kid-leaves-traditional-education.html (qui est, je m'en excuse, tout en anglais) et j'aurais vraiment voulu savoir ce que vous en pensiez.

Pour résumer, l'article parle d'un garçon qui a été retiré de l'école à 9 ans parce que ses parents se sont rendus compte que l'école traditionnelle ne l'aiderait jamais à s'épanouir. Ils ont fait son éducation "à la maison", en lui permettant d'étudier ce qui l'intéressait, et si vous regardez la conférence que mène ensuite le jeune adolescent, je trouve que le résultat est assez impressionnant.

_________________
Si vous vivez le rêve comme une réalité, alors il se pourrait que votre réalité ne soit qu'un rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Rainette
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 3991
Age : 36
Localisation : Ginestas
Loisirs : squatter le forum et faire la blonde.
Date d'inscription : 14/06/2009

MessageSujet: Re: Self Education   Mar 26 Aoû 2014 - 11:40

Quand je vois les polémiques actuelles et les réformes aberrantes de l'éducation nationale, que ce soit l'histoire des activités péri scolaires obligatoires, le poids des cartables, les stupides listes de fournitures, l'apprentissage de l'histoire de l'art au lieu de faire en sorte que tous les gamins arrivent en 6ème en sachant au moins lire et écrire correctement, les résultats de l'apprentissage de la lecture par la méthode globale... Et considérant ma propre expérience des relations sociales à l'école qui n'ont fait que me détruire et me renfermer sur moi-même, parce que prendre des moqueries et des croches-pied à longueur d'année toute ta vie entre 7 et 17 ans c'est vraiment de la merde (y avraiment pas pire que les gosses concernant l'intolérance à la différence)... Ben perso ça me donne pas DU TOUT envie de mettre mes gamins à l'école (si un jour un miracle se produit).

Par contre j'ai l'exemple vivant d'un ami qui n'a jamais mit les pieds à l'école et a été scolarisé a domicile. A 16 ans il a dit à ses parents "stop ça me soule", il a monté sa propre entreprise et aujourd'hui à 22 ans il est chef d'entreprise et il gagne mieux sa vie que moi tout en étant extrêmement curieux, baroudeur et débrouillard.

_________________
J'observe, et je suis toujours là.
:swap:

Rhacophorus vampyrus !

"nous ne changeons pas avec le temps ; nous sommes pareils aux fleurs qui s'ouvrent, nous ne faisons que devenir un peu plus nous-mêmes."

Revenir en haut Aller en bas
http://la-rainette-rouge.skyrock.com/
Cerise
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Féminin Nombre de messages : 967
Age : 23
Loisirs : Prétendre être une feuille d'automne.
Date d'inscription : 01/05/2013

MessageSujet: Re: Self Education   Mar 26 Aoû 2014 - 12:47

Voilà rainette, c'est exactement ce que reflète l'article également. Il affirme même franchement que l'école tue la créativité, et est là pour nous apprendre à gagner notre vie, pas pour nous apprendre à la vivre (tu parles même la gagner ils y arrivent pas..)
Je pense que les deux méthodes peuvent avoir leurs dérives, (il ne faudrait pas que la maison se transforme en cocon surprotecteur par exemple) mais puisque l'école actuelle semble de moins en moins convenir, j'avais envie de réfléchir avec vous à d'autres possibilité Smile

_________________
Si vous vivez le rêve comme une réalité, alors il se pourrait que votre réalité ne soit qu'un rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Rainette
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 3991
Age : 36
Localisation : Ginestas
Loisirs : squatter le forum et faire la blonde.
Date d'inscription : 14/06/2009

MessageSujet: Re: Self Education   Mar 26 Aoû 2014 - 13:10

nous apprendre à gagner notre vie ? mais même pas ! je vois pas comment on peut gagner sa vie en n'étant même pas fichu d'écrire correctement son nom et son adresse sur un CV... Et de temps en temps ils reparlent de faire cette réforme pour supprimer les notes à l'école "pour pas frustrer et démotiver les enfants avec des mauvaises notes"... là ça me fout vraiment en rogne. Faut être réaliste, comment veut-tu que les enfants apprennent la valeur du travail et l'apprentissage si ils n'ont même pas d'échelle de référence d'évaluation, et comment veut-tu qu'ils apprennent un peu la vie on leur retire même l'apprentissage de la tolérance à la frustration ? ça en fait des adultes irrespectueux, complètement égocentriques et sans aucune compréhension des limites de morale minimales.

_________________
J'observe, et je suis toujours là.
:swap:

Rhacophorus vampyrus !

"nous ne changeons pas avec le temps ; nous sommes pareils aux fleurs qui s'ouvrent, nous ne faisons que devenir un peu plus nous-mêmes."

Revenir en haut Aller en bas
http://la-rainette-rouge.skyrock.com/
Rainette
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 3991
Age : 36
Localisation : Ginestas
Loisirs : squatter le forum et faire la blonde.
Date d'inscription : 14/06/2009

MessageSujet: Re: Self Education   Mar 26 Aoû 2014 - 13:59

Pour ce qui est de la socialisation, pas forcément Mo' , y a pas que l'école pour ça. Pour reprendre l'exemple de mon ami il a longtemps fait des arts martiaux en club, ça sert aussi à ça les activités péri-scolaires - choisies, bien entendu, je ne parle pas de ce pseudo-sketch imposé par l'état.

_________________
J'observe, et je suis toujours là.
:swap:

Rhacophorus vampyrus !

"nous ne changeons pas avec le temps ; nous sommes pareils aux fleurs qui s'ouvrent, nous ne faisons que devenir un peu plus nous-mêmes."

Revenir en haut Aller en bas
http://la-rainette-rouge.skyrock.com/
Cerise
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Féminin Nombre de messages : 967
Age : 23
Loisirs : Prétendre être une feuille d'automne.
Date d'inscription : 01/05/2013

MessageSujet: Re: Self Education   Mar 26 Aoû 2014 - 16:04

Comme dit Rainette, l'école impose les relations et nous fait justement croire qu'il n'y a pas de vie sociale possible au-delà, alors que c'est loin d'être vrai.

_________________
Si vous vivez le rêve comme une réalité, alors il se pourrait que votre réalité ne soit qu'un rêve.
Revenir en haut Aller en bas
rallyebaba
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Féminin Nombre de messages : 3658
Loisirs : rater, rater et pour changer échouer
Date d'inscription : 06/10/2011

MessageSujet: Re: Self Education   Mar 26 Aoû 2014 - 20:37


On ne peut pas dire que l'école rend sociable, bien au contraire ! Surtout quand tu dois supporter les railleries et humiliations des autres durant toute ton enfance et adolescence...

L'école ou plutôt ce que m'ont fait enduré les autres gamins et certains enseignants m'ont détruite à petit feu. Et sans tout cela, je ne serais pas aujourd'hui au bord de la phobie de sociale, sans aucune confiance en moi et en grosse partie à cause de ce problème incapable de trouver du boulot.


_________________
Il meurt lentement; celui qui ne voyage pas, celui qui ne lit pas, celui qui n’écoute pas de musique, celui qui ne sait pas trouver grâce à ses yeux. Il meurt lentement celui qui détruit son amour-propre, celui qui ne se laisse jamais aider[...] Il meurt lentement celui qui devient esclave de l'habitude refaisant tous les jours les mêmes chemins, celui qui ne change jamais de repère. Ne se risque jamais à changer la couleur de ses vêtements. Ou qui ne parle jamais à un inconnu.  Il meurt lentement; celui qui ne change pas de cap lorsqu'il est malheureux au travail ou en amour, celui qui ne prend pas de risques pour réaliser ses rêves, celui qui, pas une seule fois dans sa vie, n'a fui les conseils sensés. Vis maintenant! Risque-toi aujourd'hui! Agis tout de suite! Ne te laisse pas mourir lentement! Ne te prive pas d'être heureux! Pablo Neruda.

Lis un millier de livres et tes mots couleront comme une eau de source. Lisa See - Fleur de Neige
Revenir en haut Aller en bas
Cerise
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Féminin Nombre de messages : 967
Age : 23
Loisirs : Prétendre être une feuille d'automne.
Date d'inscription : 01/05/2013

MessageSujet: Re: Self Education   Mar 16 Sep 2014 - 8:11

Je voudrais bien encore d'autres avis sur la question =P
D'ailleurs j'ai également trouvé cette vidéo qui tourne autour du sujet de l'éducation en France :
https://www.youtube.com/watch?v=ACxRSSkYR_k

_________________
Si vous vivez le rêve comme une réalité, alors il se pourrait que votre réalité ne soit qu'un rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Ganbist
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Masculin Nombre de messages : 45
Age : 20
Date d'inscription : 24/02/2013

MessageSujet: Re: Self Education   Mar 16 Sep 2014 - 9:57

Etudiant de première année à l’université, l'école n'est pas si loin de moi (et si on y inclue le lycée, elle est même très proche). On peut reprocher beaucoup de choses à l'école il est vrai mais elle a ses avantages.
Déjà, cela permet d'instaurer une relative équité des enseignements (relative selon les zones il est vrai mais toujours plus juste que entre 2 familles). Et par la même occasion, une spécialisation approfondie des professeurs dans leur domaine.
Et puis, je crois que même si on peut établir des liens sociaux ailleurs, l'école est quand même un lieu favorisé pour cela. On y comprend des choses, sur soi-même et sur les autres.
Alors oui, les railleries, les humiliations et autres violences verbales ou physiques sont à reprocher à l'école (mais au fond ne faut-il pas y être préparé dès le plus jeune âge pour s'adapter à la vie?) mais je pense que ce sont plus ces comportements abusifs qu'il faut solutionner que l'école dans sa globalité.
Revenir en haut Aller en bas
Mamzelle
Je commence à m'habituer
avatar

Féminin Nombre de messages : 165
Age : 25
Loisirs : éclater les boutons, et manger des poulpes vivants
Date d'inscription : 22/04/2014

MessageSujet: Re: Self Education   Ven 6 Fév 2015 - 14:02

Je ne suis pas d'accord avec tout ce que je lis, mais ça pose une question simple: à quoi sert l'école, et quelle est son importance dans la société? Oui, l'école a un devoir envers ses citoyens, celui de les instruire, de leur offrir un avenir dans cette société, une possible construction sociale ou une élévation sociale. Oui, l'école est faite de possibilités d'échecs, de décrochages, ou de réussites. Mais arrêtons svp l'école n'est pas responsable de tous les maux de la société.

Moi, je trouve qu'elle rempli son rôle pédagogique et même qu'elle va bien au delà ! Je sais qu'on a tous un parcours personnel différent. Je vous donne le mien pour vous montrer que l'école, ce n'est pas juste de la pédagogie. J'ai grandi à la campagne dans un petit village. Je suis fille d'ouvrier. En primaire, j'ai fais je ne sais combien de voyage: au ski, à Guedelon, j'ai passé des semaines dans des centres équestres, on allait à des spectacles de théâtre pour enfant. On était que des gamins et on a fait tous ça. On jouait au théâtre ! On avait un préfabriqué où on jouait Molière. Au secondaire, d'abord le collège. Je suis allée en Bretagne, et en Italie, j'ai visité des musées. J'avais de très bons professeurs, qui m'aidaient et m'épaulaient en me donnant des conseils pour me préparer au lycée.

Au lycée, je suis allé en Allemagne, je ne sais combien de fois. J'ai fais du ski en Autriche. Là encore, j'ai eu de très bons professeurs. J'étais aussi, pour être honnête, dans l'un des meilleurs lycées de ma ville. Je viens d'un milieu modeste et je n'ai jamais eu de difficultés à l'école.

Alors non, je ne comprends pas qu'on puisse dire que l'école ne correspond pas à nos envies. J'ai tellement appris à l'école, des choses que ma famille n'aurait pas pu m'enseigner. J'y ai découvert le théâtre, les sciences, l'art plastique (au collège, ma professeure a même prit rdv avec ma mère pour lui dire que je devais faire les beaux arts, c'est pour vous dire à quel point ils étaient impliqués dans le devenir de leurs élèves), l'écriture, et les langues. Alors non, je n'ai pas TOUT appris à l'école, mais ce que je n'ai pas appris à l'école, je l'ai appris par ricochet, souvent par ce qu'elle a produit. Je l'ai appris de mes amis, je l'ai appris par expérience, je l'ai appris de mes lectures, de ma curiosité...etc.

Est-ce que l'école tue la créativité? Grand Dieu non, l'école apprend à rêver, créer de l'ambition, alors oui, on ne nous forme pas à devenir des artistes, ou des sportifs...etc. Mais le rôle de l'école a ses limites, et puis surtout on a le choix. Notre carrière c'est nous qui l'a décidons. Si on est pas quelqu'un de scolaire mais qu'on a un vrai don et qu'on veut miser là dessus. Rien interdit de s'y consacrer après le bac (un minimum tout de même). La culture est une chose mis en avant par l'école : il y a des options théâtre, art plastique, audiovisuel, langues étrangères. L'école promotionne le courage intellectuel, et je trouve que la créativité sert l'école. On peut l'utiliser à l'école, évidemment. On peut l'utiliser en français, elle sert également les exposés, les sujets qui peuvent être traiter de manière original. Non, je ne pense pas qu'on asphyxie la créativité à l'école. Donnez moi des exemples, que je vous comprenne.

L'école nous apprend à gagner notre vie et non pas à la vivre? Mais à quoi sert l'école encore une fois dans ce contexte? L'école n'a qu'un but insérer les gens dans la société, et oui la réussite très souvent se résume à la réussite scolaire, aux bonnes notes qui offrent les bons métiers. L'école n'a pas pour but d'apprendre aux gens à vivre, mais à vivre ensemble. Et là oui il y a des efforts à faire. L'école est injuste aussi. Tout le monde ne peut pas se payer de grandes écoles, ou sciences po, mais là encore on peut surpasser les difficultés : il y a des gens qui croient en eux et font des prêts parce que leurs parents ne peuvent pas leur payer ces études.

Je crois au système de méritocratie. Pour moi, on peut quand on le veut, si le bagage intellectuel suit. J'ai une amie qui est dans une école d'ingénieur et qui a fait un prêt pour pouvoir y suivre ses études. A partir du moment où on a les informations et les capacités, on peut choisir son destin, oui je le crois fermement.

L'école n'apprend pas le travail en ce qui concerne la filière générale. Le travail, on l'apprend seulement en master, ou en licence professionnelle, avec les stages. Alors ça, je suis d'accord avec toi Rainette, il faudrait moins de théorie, plus de pratique, ça on le dit depuis des années, et rien a changé.

Je ne vous suis pas quand vous dites que l'école nous fait croire qu'il n'y a pas de relation sociale possible hors de son cadre. Je suis navrée mais là c'est risible. Évidemment quand on est mineur, et qu'on a pas d'activité extra-scolaire, on a pas le choix. Nos amis sont à l'école. Le collège c'est bien, le lycée c'est encore mieux. On rencontre des gens nouveaux, surtout en ce qui me concerne des gens qui nous correspondent mieux, parce que bon le collège à la campagne avec dans les classes des élèves qui n'en ont rien à foutre c'est un peu chiant. Et la fac, c'est génial ! C'est l'endroit où on se fait le plus d'amis. Là encore, je le sais, les parcours sont singuliers. Personnellement, j'ai fais parti d'une association et j'ai rencontré beaucoup de monde.


Je comprends tous les problèmes cités. Il y avait des garçons au lycée qui n'avaient honte de rien, et je n'ai pas échappé moi même aux railleries, et critiques mais personne n'y échappe. Alors on le vit plus ou moins bien, et c'est plus ou moins important, mais on ne peut pas tout mettre sur le dos de l'école.
Revenir en haut Aller en bas
Rima68
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5093
Age : 23
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 16/01/2010

MessageSujet: Re: Self Education   Ven 6 Fév 2015 - 14:53

L'école est l'une des premières sociétés à laquelle nous sommes confronté dans notre vie, pour le meilleurs comme pour le pire. On y apprend les chiffres, les lettres, l'histoire, la géo, les sciences etc etc.
Honnêtement, je pense surtout que beaucoup de gens oublient ce pour quoi l'école (laïque, gratuite et obligatoire) a été mise en place à l'origine, en 1881-82. Car le but premier n'était pas d'instruire pour que les gens s'en sortent dans la vie et aient un métier. La plupart des gosses du XIXe et début du XXe siècle faisaient ce que papa faisait. Un fils de paysan reprenait la ferme familiale, un fils d'artisan ou de commerçant le magasin et un fils d'ouvrier allait souvent bosser dans la même usine toute sa vie. Non, l'école n'a pas été créée pour ça, mais pour former des citoyens, unifier la France culturellement, qu'un gosse de Brest puisse parler avec un garçon de Marseille ou de Lille et qu'ils aient la même culture, la même langue, les mêmes sujets de conversation. Sans l'école, nous parlerions sans doute encore tous notre patois et nous serions enfermés dans la religion et qui voteront royaliste aux prochaines élections (ou FN suivant le contexte socio-politique). Elle est aussi là pour créer une identité française unique (nos ancêtres les gaulois)

Certes, les choses ont changé, mais l'école est toujours d'abord là pour faire des citoyens, qui puissent prendre le peu de décisions politiques auxquelles ils ont droit. Bien sûr, ce n'est pas ce à quoi on pense d'abord en pensant école, aujourd'hui, mais le contexte est différent, mais je trouve qu'il est toujours bon de replacer les choses dans un contexte (défaut professionnel). Les gamins d'autrefois n'étaient pas plus cultivés qu'aujourd'hui, voire moins, et je pense qu'il y en avait plus d'un qui sortait du système scolaire sans trop savoir lire, ou tout juste déchiffrer. Après tout la France était un pays agricole et à l'époque, pas besoin d'avoir un bac +3 pour retourner la terre (aujourd'hui, c'est différent)

Honnêtement, l'école j'en garde un souvenir mitigé. J'aime l'institution, à mon avis l'instruction est quelque chose de positif, seulement l'école est encore enfermée dans cette volonté de créer de bons petits français patriotes en oubliant le reste, ce qui fait qu'elle échoue dans tous les domaines.
J'ai détesté la primaire, j'avais assez peu d'ami, mais là encore ça allait, mais les cours étaient ennuyeux, il fallait faire toujours comme la maitresse disait, rien différemment même si on y arrivait. Au collège, je n'avais pas ou très peu d'amis, c'est l'adolescence, les moqueries, j'avais des problèmes familiaux, de santé aussi vers la fin du cycle bref, pas la joie. Cela dit, j'ai mieux aimé le collège que la primaire pour le contact avec les profs (certains étaient imbuvables, mais j'avais un bon contact avec d'autres) et le lycée ça allait plutôt bien.

Je pense que je suis assez bien rentrée dans le moule de l'école, je sais que d'autres ont du mal. Le problème de l'école française (enfin l'un d'entre eux) c'est qu'elle cherche à sanctionner plutôt qu'à valoriser. Quand on nous rend un travail (à la fac c'est pareil), on nous dit "ça ça va pas, ça c'est faux, ça c'est pas juste", mais jamais on nous dira qu'on a mis telle ou telle chose de juste.

Non Mamzelle, l'école n'est pas responsable de tous les maux de la société, on a tous un parcours différents, mais elle exclu très vite je trouve. On a étudié un sociologue au lycée, Pierre Bourdieu, qui avait étudier l'école en France disant qu'elle transforme "ceux qui méritent en ceux qui héritent" et c'est clairement ça. Un enfant d'une famille de cadre a statistiquement plus de chance de réussir à l'école. Pourquoi ? Parce que ses parents peuvent l'aider aux devoirs, qu'ils savent qu'en prenant latin au collège on est dans une bonne classe, parce qu'ils lisent, font lire aux enfants, les emmènent au théâtre, dans des musées etc etc. Les enfants d'ouvriers n'ont pas forcément vu du pays et tout leur semble abstrait, et leurs parents ne peuvent pas les aider aux devoirs (surtout passé la 6e). Après il y a des exceptions, je viens d'une famille d'ouvriers, et je fais des études supérieurs, je réussi bien et il en a été de même pour mes frères et sœurs. Mais statistiquement, 80% des fils de cadres deviennent cadres, 80% des fils d'ouvriers deviennent ouvriers (ou employés puisqu'il n'y a plus d'ouvrier)

Non l'école ne permet pas de former à un métier. Si, si on est plutôt bon, dans ce cas on va en seconde générale, on passe le bac (qui n'est pas un minimum Mamzelle) et on va à la fac, au lycée on a le temps de trouver sa voie. Mais non le bac n'est pas un minimum et ne conduit pas à un bon métier. Combien sont diplômés de l'université et se retrouvent à Pôle Emploi ? Et puis, un boulanger n'aura qu'un CAP et il pourra bien gagner sa vie, ouvrir son commerce et réussir. Les "bons" métiers ne sont pas ceux où on fait des études. Les bonnes notes n'offrent pas de bons métiers.
L'école n'est pas compatible avec la créativité, il faut entrer dans le moule, faire ce qu'on veut de nous, rien d'autre. C'est comme ça qu'on réussi à l'école. On intègre la culture de l'école, on la recrache, on a une bonne note. Il n'y a rien d'autre à l'école. Mais encore faut-il avoir cette culture (les enfants de cadres y ont accès plus facilement). L'école nous formate, on n'a pas de place pour être créatif, sur ça je suis d'accord.

Pour finir, la réussite scolaire n'a absolument rien à voir avec l'intelligence. Au contraire, il y a des gens très intelligents qui n'ont que des résultats moyens, voire très mauvais (des surdoués etc), et des gens avec une intelligence moyenne qui réussissent très bien. Ça n'a rien à voir, après, il y a des exceptions.

L'école ne correspond pas à tous, les apprentissages sont trop déconsidérés aujourd'hui, ça a toujours été comme ça en France.

Voilà ce que j'avais à dire sur l'école.

_________________
"'I wish I had a hundred years' she said very quietly. 'A hundred years I could give to you.'" Patrick NESS A monster calls

https://mescarnetsdecrivain.wordpress.com

Moi, Rima, chatte pottée je fais régner l'ordre sur ce forum, tremblez floodeurs et trolls ! Je veille au grain !
duel

modérateur
Revenir en haut Aller en bas
Mamzelle
Je commence à m'habituer
avatar

Féminin Nombre de messages : 165
Age : 25
Loisirs : éclater les boutons, et manger des poulpes vivants
Date d'inscription : 22/04/2014

MessageSujet: Re: Self Education   Ven 6 Fév 2015 - 15:58

Rima je sais très bien que l'école française est la plus inégalitaire face aux origines sociales. Je suis en psychologie, j'ai eu des cours d'options de philosophie et de sciences de l'éducation. Je connais très bien Pierre Bourdieu, qui disait aussi que lorsqu'on vient d'un milieu sociale pauvre, on fait justement ce que l'on peut pour y échapper. Il explique que, selon lui, les enfants n'ont pas envie de répéter ces schémas, parce qu'ils voient ce que cela pourrait leur cause. Je m'en souviens très bien puisque je me suis reconnue. 

D'où est-ce que je dis que le bac conduit à un bon métier? Pour moi, c'est le minimum, parce que si j'avais des enfants qui voudraient arrêter leurs études, je leur demanderais d'aller jusqu'au BAC. Pas pour le diplôme, pour la formation, pour connaître un minimum de choses. Alors peut être qu'on embauche sans le Bac mais moi je ne parle que de la filière générale.

Les bonnes notes n'offrent pas un bon métier? Tu ne comprends peut être pas ce que je sous entends. Les bonnes notes offrent les meilleurs masters, permettent d'entrer dans les meilleurs formation. Quand tu as ta licence à Dijon, et que tu es accepté en Master à la sorbonne grâce à tes bonnes notes. Avoir le tampon sorbonne, c'est avoir de bonne chance de trouver un bon boulot. C'est tout ce que je voulais dire.

Très bien, si c'est ce que tu penses sur la créativité, moi je pense autrement. La réussite scolaire a tout à voir avec l'intelligence, d'un côté comme de l'autre. Avant de l'expliquer... Si la réussite scolaire n'avait rien à voir avec l'intelligence les handicapés mentaux pourraient faire des études supérieures. D'abord, l'intelligence est un concept flou et extrêmement varié, alors je vais parler de l'intelligence scolaire.

En Psychologie, on a pas besoin d'avoir le QI d'Einstein pour réussir: tu bosses tes cours et tu passes les examens, normalement ça passe tout seul. Mais voilà, il faut pouvoir travailler, et si il faut relativement une intelligence moyenne. Je n'ai jamais dis ou pensé qu'il fallait avoir une intelligence supérieure pour faire des études supérieures. Comme tu le dis, il faut donner ce qu'on attend de nous pour réussir les examens et puis voilà.

Enfin quand je disais que l'intelligence a tout à voir, d'un côté comme de l'autre, je voulais parler de cette étude que j'avais lu qui prouvait que plus on faisait de longues études, plus on devenait intelligent. Si je la retrouve je te l'envois. Tu vois, donc si, c'est lié.
Revenir en haut Aller en bas
Rima68
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5093
Age : 23
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 16/01/2010

MessageSujet: Re: Self Education   Ven 6 Fév 2015 - 16:44

Sauf qu'on parle de l'école = maternelle => lycée. Les bonnes notes à l'école ne donnent pas de bons métiers, avoir un master ne te met pas à l'abris de pointer au Pôle Emploi. Tout dépend dans quel domaine tu as ton master. La réussite scolaire te permet de faire des études, mais ça ne rime pas forcément avec bon métier.
Mais on parlait de l'école, pas du supérieur, avoir des bonnes notes en primaire ou au collège ne te permet pas forcément d'avoir un bon métier, ton employeur regarde ton diplôme pas l'intégral de tes relevés de notes depuis la maternelle. Il faut des bonnes notes pour avoir un bon diplôme, mais pas forcément forcément avoir un diplôme élevé pour avoir un bon métier. Un boulanger, un pâtisser, un cuisiner, un ébéniste, un menuisier n'aura peut-être qu'un diplôme pro, mais il aura réussi tout aussi bien sa vie qu'un ingénieur ou un médecin s'il fait un métier qui lui plait.
Combien j'en connais des gens qui ont plusieurs masters, des doctorats, qui enseignent au collège ou qui pointent à Pôle emploi !

Quant au bac général, il ne sert à rien sans formation supérieure, autant faire un CAP ou un bac pro alors. Si un gamin n'a pas envie de rester à l'école, s'il n'est pas adapté à l'école et s'en rend malade, le forcer à aller jusqu'au bac ne l'aidera pas, l'aiguiller vers une formation qui lui plait, lui convient lui permet de s'épanouir si. Avoir le seul bac général ou technologique ne te permet pas de trouver un métier et tous les mômes ne sont pas fait pour le passer. Je ne dis pas qu'ils sont idiots, juste qu'il n'en ont soit pas envie, soit pas la motivation, soit qu'ils ont d'autres ambitions dans la vie. Le bac général n'est pas fait pour tout le monde.

Bien sûr, tes enfants feront un bac au minimum, et sans doute plus parce que tu as fait des études, que tu veilleras au grain, mais les forcer à faire un bac général, un bac S ou autre est à mon avis contre productif. Je pense qu'on doit pouvoir choisir ses études, que les parents ne doivent que soutenir l'idée des enfants, pas leur imposer quoi que ce soit.
J'ai du me battre pour faire des études, un bac général, mes aînés sont allés en bac techno parce que ma mère ne voulait pas qu'ils fassent un bac général alors qu'ils en avaient les capacités. Moi j'ai pu en faire un, alors que ma mère disait que "un bac techno suffit" (me sous-estimant au passage, pensant que je n'en serai pas capable), après quand je voulais aller à la fac j'avais la remarque de "un BTS ou un DUT c'est bien tu sais, la fac c'est long et ça ne sert à rien". Quand mon frère voulait faire une école d'ingénieur, ma mère lui a dit qu'un BTS dans notre ville c'était mieux, quand il a trouvé un emploi d'ingénieur à Paris, qu'il pourrait bosser à la mairie de notre ville.
Se battre contre ses parents pour faire les études que l'on veut c'est épuisant, c'est un calvaire même. Quelque soit le sens dans lequel on doit se battre.

Au sujet de l'intelligence, Mamzelle, les handicapés mentaux sont, comme tu les dis si biens "handicapés".
J'ai parlé d'intelligence moyenne, de personnes en bonne santé. Les surdoués ont souvent plus de mal à l'école (70% quittent l'école sans diplôme ou juste avec un bac) qui n'est pas adapté à leur intelligence. Les individus avec un QI normal réussissent statistiquement mieux que ceux qui ont un QI élevé. Il y a des types assez bêtes qui réussissent leurs études supérieures parce qu'ils arrivent à faire ce qu'on attend d'eux, rien d'autre. Je ne parle pas forcément de très longues études, mais quand même. Pour le coup, ça n'a pas forcément à voir avec l'intelligence.
Après il y a toujours des exceptions, des gens surdoués qui réussissent, dans ma promo il y a une fille qui a deux ans de moins que moi, elle est en 3e année de Licence, elle finit tous les exam au bout d'une heure sur quatre et elle a son année sans soucis tout ça en ayant deux ans d'avance.
Pour ce qui est d'intelligence scolaire, c'est-à-dire la capacité à appliquer les méthodes, à faire ce qu'on te demande sans chercher forcément plus loin, alors oui, je suis d'accord avec toi, il faut une "intelligence scolaire" élevée. Mais je pense plutôt qu'il s'agit d'adaptation.

Et de mon point de vu, les études ne font pas l'intelligences, elles font la culture. Après c'est sûr qu'un même individu avec ou sans étude n'a pas la même intelligence, mais deux individus différents, l'un avec bac + 5 et l'autre avec un simple CAP peuvent très bien avoir la même intelligence, le même QI.

Après ce sont des opinions, mais ce n'est pas parce que tu as eu des bonnes expériences que c'est forcément comme ça pour tout le monde.

_________________
"'I wish I had a hundred years' she said very quietly. 'A hundred years I could give to you.'" Patrick NESS A monster calls

https://mescarnetsdecrivain.wordpress.com

Moi, Rima, chatte pottée je fais régner l'ordre sur ce forum, tremblez floodeurs et trolls ! Je veille au grain !
duel

modérateur
Revenir en haut Aller en bas
Mamzelle
Je commence à m'habituer
avatar

Féminin Nombre de messages : 165
Age : 25
Loisirs : éclater les boutons, et manger des poulpes vivants
Date d'inscription : 22/04/2014

MessageSujet: Re: Self Education   Ven 6 Fév 2015 - 19:44

Ah bon, tu es sûr que l'école ce n'est que la maternelle et le lycée. Nous qui sommes dans le public à la faculté, nous faisons parti de l'école. J'ai trouvé naturel d'en parler. Après si c'est pas précisé, évidemment on fait l'erreur. Surtout qu'il y a énormément de choses à critiquer en ce qui concerne la faculté. C'est là où je suis en rupture avec vous. C'est que pour moi, le secondaire est satisfaisant, mais la faculté devrait vraiment monopoliser plus d'attention.

Je crois que tu détournes un peu le sens de mes propos, mais c'est ma faute. Je devrais être plus explicite. Quand je parle de bonnes notes qui donnent accès à de bons métiers. Je veux dire bonnes notes = bons diplômes = meilleur métier que si on étudiait dans une autre université moins prestigieuse. Je ne fais pas un classement de métier. Je me fiche de savoir si il y a des boulangers ou des charcutiers heureux. Je sais qu'il y a des gens qui aiment leurs métiers, heureusement. On a pas besoin de gagner énormément d'argent pour ça.  Very Happy


Le bac ne sert à rien sans formation supérieure car il n'a qu'une finalité : permettre d'accéder à l’enseignement supérieur. Tu as raison de me dire cela sur mes propos de ''j'obligerais mes enfants à avoir au moins le bac'', mais Rima je n'ai pas d'enfants. Je ne sais pas ce que c'est. En l'occurrence, c'est très facile pour moi de dire cela. On imagine souvent que nos enfants seront à notre image alors c'est pour ça que je déclare ça, mais je ne suis pas non plus rigide. En tant que mère, tout ce qui m'importera sera leur bonheur. Je suis évidemment d'accord avec toi, je ne forcerais jamais mes enfants à faire quoique ce soit. Je ne serais pas un tyran. J'en reviens pas de parler d'enfants que je n'aurais peut être pas  Razz

Rooh nan mais j'ai utilisé l'exemple des handicapés mentaux pour te dire qu'on peut pas faire des études avec un QI de 60 enfin ! Je sais que les surdoués réussissent moins bien, je sais qu'on a pas besoin d'avoir un QI élevé pour réussir ces études supérieures. Mais tu peux pas dire que ça n'a rien à voir avec l'intelligence, non et non je ne suis pas d'accord. En tout cas je t'assure, il y a eu une étude, et j'y tiens dès que je la retrouve je te la montre, qui prouve que plus les gens étudient, plus leur QI va être élevé. C'est prouvé scientifiquement, je l'ai étudié, je t'assure que tu te trompes.

Les gens avec un QI élevé réussissent statistiquement moins bien à l'école? Tu parles encore des surdoués, est-ce que tu sais pourquoi les surdoués sont en échecs à l'école? Ce n'est pas à cause de leur capacité intellectuelle, c'est à cause de leur attention cognitive. Les surdoués ont beaucoup plus de mal à se concentrer que les autres. 

Mais encore une fois, les étudiants qui ont étudié la psychologie te diront pareil. L'intelligence c'est un concept vaste. Les virtuoses sont des génies. Leur cerveau ne fonctionne pas de la même façon que les autres. C'est de l'intelligence. Pour moi, les écrivains, les compositeurs, les artistes font preuve d'intelligence. Tu comprends ce que je veux dire? 


C'est très utopiste ta pensée finalement, mais la réalité est tout autre. Très chère Rima, je sais que ce n'est pas le cas de tout le monde, je parle de mon vécu, je crois que ça s'est vu.
Revenir en haut Aller en bas
Rima68
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5093
Age : 23
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 16/01/2010

MessageSujet: Re: Self Education   Dim 8 Fév 2015 - 12:10

Le fait est Mamzelle, que quand je parle que l'école c'est de la maternelle au lycée, je dis juste que c'est le sujet du débat. Puisqu'un enfant a été retiré de l'école pour suivre les cours par correspondance, donc le sujet est bien l'école, non pas la fac.

Quant à tes enfants que tu n'as pas, c'est toi qui en a parlé en première, je n'ai fait que reprendre ton argument, je sais que tu n'as pas d'enfant, que tu ne sais pas ce que c'est. Mais tu l'as quand même dit, donc, peut-être t'es-tu un peu emportée.

Je sais bien que les surdoués sont en échec à l'école parce que les méthodes ne correspondent pas à leur attention, à leur manière de fonctionné, je l'ai déjà dit d'ailleurs. L'école de l'éducation nationale est faite pour les gamins avec une "intelligence normale" et sans soucis d'attention particulière, sans handicap.

Quoi qu'il en soit, c'est facile d'être catégorique dans un sens, mais l'école exclu, c'est un fait. Et on peut très bien réussir dans la vie sans elle et sans ses notes. Bien sur avoir des bonnes notes toute ta scolarité te permettra de faire science po ou l'ENS, et encore il faut avoir de l'argent, ou être boursier, ou faire un prêt étudiant, mais on peut réussir et bien gagner sa vie sans ça. Il suffit de trouver sa voie, et ce n'est malheureusement pas à l'école qu'on trouve ça, mais par nous même. Ce n'est pas grâce à l'école que j'ai commencé, à écrire par exemple, et je pense que la plupart des virtuoses doués dans un art (là encore, c'est un exemple) comme la musique, la peinture, l'écriture se sont trouvés en dehors de l'école.

_________________
"'I wish I had a hundred years' she said very quietly. 'A hundred years I could give to you.'" Patrick NESS A monster calls

https://mescarnetsdecrivain.wordpress.com

Moi, Rima, chatte pottée je fais régner l'ordre sur ce forum, tremblez floodeurs et trolls ! Je veille au grain !
duel

modérateur
Revenir en haut Aller en bas
Mamzelle
Je commence à m'habituer
avatar

Féminin Nombre de messages : 165
Age : 25
Loisirs : éclater les boutons, et manger des poulpes vivants
Date d'inscription : 22/04/2014

MessageSujet: Re: Self Education   Dim 8 Fév 2015 - 12:19

Ne t'en fais pas Rima, je suis totalement zen Smile

Oui, je conçois qu'on puisse s'en sortir autrement qu'en passant par l'école. Je n'ai même aucun problème avec ça, au contraire c'est super. 

Mais voilà, j'aime faire des études, j'aime apprendre, j'aime le système. Ce n'est que mon avis, ça me regarde, et heureusement on pense différemment Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Rima68
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5093
Age : 23
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 16/01/2010

MessageSujet: Re: Self Education   Dim 8 Fév 2015 - 12:24

Oui heureusement qu'on a des points de vu différents Smile
J'aime aussi apprendre, je veux devenir enseignante, et je pense que l'école, bien qu'imparfaite, est nécessaire. L'éducation est utile, même s'il y a des réformes à faire, pleins de choses à changer pour améliorer le système, éviter d'exclure des jeunes qui, parfois, ont beaucoup à donner.

_________________
"'I wish I had a hundred years' she said very quietly. 'A hundred years I could give to you.'" Patrick NESS A monster calls

https://mescarnetsdecrivain.wordpress.com

Moi, Rima, chatte pottée je fais régner l'ordre sur ce forum, tremblez floodeurs et trolls ! Je veille au grain !
duel

modérateur
Revenir en haut Aller en bas
Mamzelle
Je commence à m'habituer
avatar

Féminin Nombre de messages : 165
Age : 25
Loisirs : éclater les boutons, et manger des poulpes vivants
Date d'inscription : 22/04/2014

MessageSujet: Re: Self Education   Dim 8 Fév 2015 - 12:31

Oui, je crois vraiment qu'en ce qui concerne l'école comme tu l'as défini ce qui importe beaucoup c'est la situation géographique. Je ne pense pas que je dirais ça, si j'avais fais mon secondaire dans une zone ZEP. 

Moi aussi, j'aimerais bien être enseignante à un moment de ma vie. Plutôt quand j'aurais bien exercé mon métier de psychologue et que j'aurais des choses à apprendre aux étudiants, mais oui un jour pareil Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Self Education   

Revenir en haut Aller en bas
 
Self Education
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Education et Liberté
» morale et education civique à l'école
» L'EDUCATION D'UNE FEE de Didier Van Cauwelaert
» L'education de la jeunesse congolaise en occident
» Education biblique

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Au coin du feu :: Philosophons-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: