Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Commentaires : Mer d'huile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Matlard
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Masculin Nombre de messages : 58
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/07/2013

MessageSujet: Commentaires : Mer d'huile   Jeu 4 Déc 2014 - 9:48

Bonjour à tous,

Cette page sera donc dédiée aux commentaires du texte suivant : http://ecrire.ingoo.us/t5803-nouvelle-fantastique-mer-d-huile

Merci d'avance !

_________________
"(…) parce que les gens qui m’intéressent sont les fous furieux, les furieux de la vie, les furieux du verbe, qui veulent tout à la fois, ceux qui ne bâillent jamais, qui sont incapables de dire des banalités, mais qui flambent, qui flambent, qui flambent, jalonnant la nuit comme des cierges d’église."

Sur la route, Jack Kerouac.

[Le bon mot au bon moment, parce que tout ce qui compte c'est l'instant]
Revenir en haut Aller en bas
sombrefeline
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Féminin Nombre de messages : 3559
Age : 31
Localisation : Le Grand Nord
Loisirs : Ecrire, dessiner, coudre et taquiner ses semblables avec des bouts de métal coupant
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: Commentaires : Mer d'huile   Sam 13 Déc 2014 - 14:43

Quelques corrections, pour commencer

Citation :
, propre à échauder les cœurs les plus glacés
Pour moi, échauder a plutôt le sens de refroidir quelqu’un, justement

[quote]la petite coquille de bois
Vu que tu parles d’un galion, l’expression me semble bizarre.

Citation :
John Purcell flanquât lourdement son genou et son coude droit dans le flanc de Jack Mac Load
Flanqua

Citation :
tavernes qui ornaient
le verbe « orner » me fait bizarre ici.

Citation :
, Jack Mac Load avait pris l’anglais en grippe sans qu’aucun membre de l’équipage n’en sache pourquoi
En même temps, c’est de notoriété publique qu’anglais et irlandais ne s’apprécient pas vraiment.

Citation :
d’une hauteur d’au moins deux mètres
si c’est un navire anglais, ils ne vont pas utiliser les mètres.

Citation :
Les hommes de bord avaient remarqués
Remarqué

Citation :
Mac Load n’était pas le mauvais bougre
J’aurais dit « un mauvais bougre ».

Citation :
. Puis, après quelque secondes il se releva en ricanant, s’étira et plongea ses yeux dans ceux de Purcell
Et Purcell profite pas du fait de l’avoir envoyé au sol pour le frapper tant qu’il est à terre ?

Citation :
canonnade électrique
Si ton texte se passe au XVIIIe, je pense qu’il faut supprimer la référence à l’électricité.

Citation :
Vouloir retranscrire avec exactitude toute la gravité de la scène serait vain, mais voici comment — à peu de chose près — le capitaine Keath reprit le contrôle de son équipage.
Pas fan de ce genre d’adresse, je trouve que ça coupe totalement le texte.

Citation :
— MAIS BON SANG, QU’EST-CE QUE C’EST QUE CE FOUTU BORDEL ? brailla-t-il
Pas besoin de majuscules, si tu précises qu’il braille.

Citation :
les innombrables flashs.
Même remarque que pour l’électricité, l’invention des flash date de la fin XIXe.

Citation :
centaines de milliers de volts
même remarque. En plus, ça me fait bizarre d’avoir un Irlandais illettré parler de dilatation de l’air et de volts.

Citation :
. Il n’avait jamais eu peur en mer
Tu dis, deux lignes plus haut, qu’il guette avec anxiété les feux de Saint Elme.

Au niveau de l’histoire, c’est pas mal mené, tu alternes bien les points de vue entre l’Anglais et l’Irlandais, tu rends bien l’arrivée de l’orage, la tension qui monte.
J’aurais bien aimé un peu plus de description du moment où le bateau se prend le grain, histoire de bien sentir la fureur des éléments et la panique des hommes.

La fin laisse planer le doute sur l’origine de l’orage et sur sa disparition soudaine.

_________________
That is not dead which can eternal lie. And with strange aeons even death may die

There is no "overkill". There is just "open fire" and "time to reload"

Mon site http://catherine-loiseau.fr/
Ma page Facebook https://www.facebook.com/cat.loiseau
Mon Pinterest http://pinterest.com/sombrefeline/
Revenir en haut Aller en bas
Tairngire
Je commence à m'habituer
avatar

Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 10/12/2014

MessageSujet: Re: Commentaires : Mer d'huile   Lun 15 Déc 2014 - 13:57

Bonjour

Premier essais sur ce site pour une bêta correction.

Une vision générale :

Les 2 premiers tiers : pas mal de choses à revoir. La dernière partie me plait mieux.

Beaucoup d'expressions mal formulées ou pas "à propos". Des expressions "poétiques mais irrationnelles".

Des paragraphes trop longs pouvant très facilement être coupés en 2 (particulièrement les deux premiers)

Les allusions "électrique, flash, volt" : pas adapté à cette époque de piraterie, flibusterie.

Quelques utilisations de mots appartenant au langage soutenu qui me semblent inappropriés et pas en osmose avec le reste du texte.
Ex : vespéral, arcus, un corps d’ascète.

Spécificité :

premier paragraphe
trop de "matelots"
Derrière, l’épaisse enclume, lourde et basse, semblait s’étendre à la verticale
Pas logique ... lourd, bas ... donc pas vertical mais horizontal...

2eme paragraphe
laissant entrevoir à son adversaire l’espoir corrompu d’une victoire illusoire
heee espoir corrompu ... c'est quoi ?
aux besoins de sa famille. Laquelle famille il
répétition

3eme paragraphe
trop de Mac Load
un gros coup de temps, ... du coup de vent à venir   j'aime pas les expressions ... "une tempête" ?
un puissant bruit sourd ... donc pas puissant, mais sourd.


« P’tête ben qu’c’est  ... 5eme paragraphe
toute sa chienne de vie   au paragraphe 2 il a 30 ans. hihihi moi et mes 45 balais je suis un vieillard ?
d’une famille de paysans parmi les plus pauvres ... et son copain d'enfance est le second du navire ? ... pour être second il a fait une école de sous-officier ... et son pote est le paysan illétré ?
la hauteur de la naissance   j'aime pas l'expression

6eme paragraphe
Un éclair déchira le ciel d’Est en Ouest NON ... un éclair vient du ciel et va vers la terre. A l'horizontal, c'est Flash Gordon qui file à la vitesse de l'éclair !
L’irlandais prenait petit à petit l’avantage sur l’anglais qui commençait à subir les affres de l’épuisement consécutif aux innombrables coups portés en vain.
incohérent. Depuis le début l'anglais tape dans le vide et s'en prend plein la tête.

paragraphe 8, 9, et suivant tu dis "capitaine Keath" : impolitesse. On nomme un capitaine par son grade et son nom (pas le prénom)

Paragraphe 11
Malgré le fracas de la tempête imminente, il n’y eu pas un seul matelot qui n’entendit l’éclat de voix de son capitaine
double négation (pas beau)

Aucuns mots ne venaient à l’esprit de Mac Load  ... paragraphe 19
se disant que ce qu’il devait arriver, pas beau. "ce qui" ... mais pas beau quand même. à reformuler.


Côté scénario, c'est pas mal, une bonne mise en bouche; ça donne envie de lire la suite.

Peut-être soigner le rythme.
Je te conseil de relire ton texe à voix haute. Tu remarqueras les erreurs de ponctuation, certaines phrases trop longue, d'autres trop courte.

Bonne chance et continue
Revenir en haut Aller en bas
http://asn.tintin@laposte.net
Matlard
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Masculin Nombre de messages : 58
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/07/2013

MessageSujet: Re: Commentaires : Mer d'huile   Lun 15 Déc 2014 - 23:42

Bonsoir sombrefeline, Tairngire,

Merci beaucoup pour vos commentaires, corrections et suggestions qui vont me permettre d'améliorer tout ça !
Je vais bosser sur cette première partie et posterai le résultat sous peu ainsi que le chapitre deux.

Merci encore pour le temps que vous avez pris pour mon texte.

A bientôt !

_________________
"(…) parce que les gens qui m’intéressent sont les fous furieux, les furieux de la vie, les furieux du verbe, qui veulent tout à la fois, ceux qui ne bâillent jamais, qui sont incapables de dire des banalités, mais qui flambent, qui flambent, qui flambent, jalonnant la nuit comme des cierges d’église."

Sur la route, Jack Kerouac.

[Le bon mot au bon moment, parce que tout ce qui compte c'est l'instant]
Revenir en haut Aller en bas
Matlard
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Masculin Nombre de messages : 58
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/07/2013

MessageSujet: Re: Commentaires : Mer d'huile   Mar 16 Déc 2014 - 11:58

Comme promis voici mes quelques remarques concernant vos remarques :

sonbrefeline :

Concernant l'utilisation du mot "électricité" il me semble que son utilisation date du 16e ou 17e siècle, en revanche je suis tout à fait d'accord pour les termes "flash" et "volts" que j'ai retiré.

J'ai également retiré la phrase "Vouloir retranscrire avec exactitude..." qui, je suis d'accord, coupe l'élan du récit.

J'ai fait les modifications de vocabulaire et bien sûr des fautes d'orthographe et développé un peu plus le paragraphe lorsqu'ils sont au cœur de la tempête.

Tairngire :

J’ai aéré certains paragraphes.
Pour l’amitié d’enfance entre Mac Load et le second il me semble que j’avais écrit ça pour développer un lien entre ces deux personnages par la suite mais c’est vrai que ce n’est pas très logique et finalement je ne vais pas l’utiliser.
Concernant l’éclair qui déchire le ciel d’Est en Ouest, il existe plusieurs types d’éclairs, la majorité d’entre eux sont des éclairs intra-nuageux (deux points d’un même cumulonimbus) ou inter-nuageux (entre deux cumulo) et bien sûr le nuage-sol qui représente je crois moins d’un tiers de la totalité des éclairs. Pour moi il n’y a rien de choquant à ce qu’un éclair traverse le ciel d’Est en Ouest, on l’observe d’ailleurs fréquemment sous un orage.
J’ai reformulé les phrases un peu bancales que tu as relevé, les incohérences…
Merci beaucoup à vous deux, on a beau se relire je ne sais combien de fois il y a toujours plein choses qu’on ne voit pas !

J’ai posté la version modifiée dans le bon post, je posterai bientôt le chapitre 2.

Bonne journée !

_________________
"(…) parce que les gens qui m’intéressent sont les fous furieux, les furieux de la vie, les furieux du verbe, qui veulent tout à la fois, ceux qui ne bâillent jamais, qui sont incapables de dire des banalités, mais qui flambent, qui flambent, qui flambent, jalonnant la nuit comme des cierges d’église."

Sur la route, Jack Kerouac.

[Le bon mot au bon moment, parce que tout ce qui compte c'est l'instant]
Revenir en haut Aller en bas
Victor
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Masculin Nombre de messages : 914
Age : 24
Localisation : Dans un dojo
Loisirs : Karaté
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Commentaires : Mer d'huile   Sam 20 Déc 2014 - 15:51

"Il n’avait jamais eu peur en mer, lorsqu’à de nombreuses reprises il essuya des tempêtes, acceptant avec fatalité les risques inhérents au métier de marin."

Il me semble que tu devrais dire "lorsqu'à de nombreuses reprises il avait essuyé des tempêtes"

Dans le premier chapitre, tu utilises "encrage" et "ancrage" alternativement, là où tu parles d'ancrage.

C'est tout pour le moment !

_________________


"You can always find me in the drift"
Pacific Rim

"To hell with circumstances; I create opportunities."
Bruce Lee

Revenir en haut Aller en bas
http://ecrire.ingoo.us/espace-personnel-des-membres-f43/espace-p
Matlard
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Masculin Nombre de messages : 58
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/07/2013

MessageSujet: Re: Commentaires : Mer d'huile   Sam 20 Déc 2014 - 16:39

Bonjour Victor,
Merci pour tes remarques et chapeau pour le ancrage/encrage, je ne l'aurai jamais vu Smile

_________________
"(…) parce que les gens qui m’intéressent sont les fous furieux, les furieux de la vie, les furieux du verbe, qui veulent tout à la fois, ceux qui ne bâillent jamais, qui sont incapables de dire des banalités, mais qui flambent, qui flambent, qui flambent, jalonnant la nuit comme des cierges d’église."

Sur la route, Jack Kerouac.

[Le bon mot au bon moment, parce que tout ce qui compte c'est l'instant]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commentaires : Mer d'huile   

Revenir en haut Aller en bas
 
Commentaires : Mer d'huile
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Moulin à huile de noix en Périgord.
» Fuite d'huile PX Besoin aide !
» Dollhouse : avis et commentaires
» Problème de fuite d'huile suite descente trottoir
» L'huile d'olive

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Au coin du feu :: Archives fantastique/bit-lit-
Sauter vers: