Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 commentaire de "La bile" [texte court]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alizée
Hey, soyez cool, je suis nouveau!


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 02/01/2015

MessageSujet: commentaire de "La bile" [texte court]   Ven 2 Jan 2015 - 17:18

Description : "vomi en prose", le narrateur y déverse toute la noirceur que son cœur abrite. A ne pas lire pour faire de jolis rêve.

voir ici

Merci à vous !
Revenir en haut Aller en bas
Morrigan
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 8596
Localisation : entre la terre de Bretagne et la Scandinavie
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: commentaire de "La bile" [texte court]   Dim 11 Jan 2015 - 17:00

celui qui rappelle sa présence surtout quand il vaudrait mieux pas. => au vu de l'écriture plutôt littéraire du reste, ce manque de négation me sort un peu : "quand il ne vaudrait mieux pas" ?

Je suis libérée de mes chaines, la crise est pas loin => idem, sauf que j'inverserais : "la crise est proche" ?

Sors bile => Sors, bile (quand on s'adresse à quelqu'un en le nommant, toujours une virgule avant le nom/désignation)

Répands toi partout comme un poison => Répands-toi

Montre moi les chemins de la déraison ! => Montre-moi

Brulons ensemble le vice et la vertu ! => Brûlons

Coupable ! Des familles, des amis, qui marchent ensemble sourire aux lèvres. => "Coupables" au pluriel, non ? On parle des familles qui suivent

celle qui vous rappelle constamment que vous êtes pas normal => "que vous n'êtes" ?

elles se sont regroupées, elle se sont agglutinées ; ensemble elles ont pris forme => tu as une espace en trop après le point virgule

Là, je suis prête, ma chair est brulante => brûlante

les babines retroussées, ma raison terrassée, c'était trop de douleur qu'elle n'en pouvait supporter => je bug sur la construction. Pour moi, ce serait "c'était plus de douleur qu'elle n'en pouvait supporter", ou "c'était trop de douleur, elle ne l'a pas supporté" (par exemple)

seule la colère et la vengeance ont survécu. => seules

Sournoise amie d'enfance, fidèle horreur de ma vie, laisse moi ! => laisse-moi

Ou du moins rendors toi, rendors toi je t'en prie => rendors-toi


Je dois dire que j'ai bien aimé Very Happy
Je n'adhère pas forcément aux propos de la seconde partie, où le narrateur fustige les gens heureux, mais je trouve le style narratif très agréable. Tu as une belle plume, bien imagée, et mis à part les quelques constructions (dont les négations manquantes) que j'ai pu relever, c'est le genre d'écriture qui me plait. Peut-être pas sur le long terme, ce serait sans doute lourd sur plus de deux ou trois pages, mais pour un texte court comme celui-là, qui "vomit" en effet, dont le but, pour moi, est plus dans l'effet que dans le message, ça passe très bien.
Bref, un moment fort sympathique, malgré le genre ^^
Revenir en haut Aller en bas
https://roxannetardel.wordpress.com/
Alizée
Hey, soyez cool, je suis nouveau!


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 02/01/2015

MessageSujet: Re: commentaire de "La bile" [texte court]   Lun 12 Jan 2015 - 22:31

Merci à toi !

Pour les négations, j'ai gardé volontairement "surtout quand il vaudrait mieux pas". En fait, je trouve que le "ne" gâche un peu le "vaudrait". Je voulais vraiment le mettre en exergue. Le rythme de la phrase avec le "ne", ne me plait pas aussi, justement.

Le "coupable", se rapporte à la phrase précédente en fait. Tout comme traitre, se rapporte aux "gens heureux".

Merci pour les fautes ! Je corrige cela de ce pas.

Au fait, si ça te tente, j'ai fait une deuxième version de ce texte (la même base, mais j'ai approfondi un ou deux détails) ^^
Revenir en haut Aller en bas
Morrigan
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 8596
Localisation : entre la terre de Bretagne et la Scandinavie
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: commentaire de "La bile" [texte court]   Mar 13 Jan 2015 - 11:25

D'accord pour les explications Smile

Et oui, je lirai la seconde version avec plaisir. N'hésite pas à la poster !
Revenir en haut Aller en bas
https://roxannetardel.wordpress.com/
Mamzelle
Je commence à m'habituer
avatar

Féminin Nombre de messages : 165
Age : 24
Loisirs : éclater les boutons, et manger des poulpes vivants
Date d'inscription : 22/04/2014

MessageSujet: Re: commentaire de "La bile" [texte court]   Ven 6 Fév 2015 - 5:48

Bonjour !  Very Happy

--> Version 2 <--

Alors, je tiens à te dire qu'au premier paragraphe, mes yeux de lectrice étaient agrippés à chaque mot de ton texte. Je n'aime pas ton style, je l'adore. Y a pas de chichi ou d'expressions moyenâgeuses pour rendre ton style au poil. 

Mais cette première impression s'est vite dissipée. Navrée... C'est un début prenant mais après on s’essouffle et puis je me suis demandé ce que ce texte faisait dans les récits, car pour moi il s'agit plus d'un poème en prose, d'une fable ou autre chose. Ton texte ne possède aucune caractéristique du roman ou récit aussi court soit il. 

C'était quand même agréable. Ceci dit on sort de ton texte sans vraiment savoir ce qu'on a lu, et sans rien n'avoir vraiment retenu. A part que ta bile est très très en colère contre le monde  Razz
Revenir en haut Aller en bas
Alizée
Hey, soyez cool, je suis nouveau!


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 02/01/2015

MessageSujet: Re: commentaire de "La bile" [texte court]   Dim 8 Fév 2015 - 16:24

C'est vrai que j'ai eu un mal de chien à trouver dans quelle catégorie le mettre...
C'est plus un poème en prose qu'un récit, j'en conviens. A la base, c'était un poème qu'un prof m'a conseillé de mettre en prose, et le résultat en prose était beaucoup mieux qu'en vers.
Je sais pas vraiment comment le caractériser...
Revenir en haut Aller en bas
Morrigan
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 8596
Localisation : entre la terre de Bretagne et la Scandinavie
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: commentaire de "La bile" [texte court]   Dim 8 Fév 2015 - 17:03

Eeeeh ! Mais j'avais pas vu la version 2, snif, ça doit faire longtemps en plus... Tu aurais dû avertir, il n'y a pas de nouveau message pour un edit Wink

Au fond de mon ventre, bouillonnes une boue noire, sale, immonde. => bouillonne (très belle phrase au passage)

Ma rate me brule ! => me brûle

Là, je suis prête, ma chair est brulante => brûlante


Je dois dire que cette seconde version est encore mieux. Plus construite, plus aboutie à mon sens, l'écriture en est même mieux.
Il n'y a certes toujours pas de "but" réel à ce texte, mais ça reste néanmoins un moment littéraire plutôt sympathique.
Revenir en haut Aller en bas
https://roxannetardel.wordpress.com/
blendman
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Masculin Nombre de messages : 90
Age : 87
Localisation : en haut
Loisirs : utiliser des crayons ou des touches
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: commentaire de "La bile" [texte court]   Dim 8 Fév 2015 - 17:56

salut

Ton texte a quelque chose des fleurs du mal, dans le sens : la noirceur désespérée et imprégnée de l'espoir de se déverser sur ce qu'elle déteste.
Si l'on comprend bien la haine et le besoin viscérale d'être cette étincelle qui brûlera ce qu'elle hait, on ne saisit pas complètement pourquoi cette haine se dresse contre le bonheur et les gens heureux. Ça a l'air plus fataliste que volontaire, ça aurait pu être autre chose, car sans raison expliquée, point de cible précise.

Le texte pourrait décrire pourquoi cette haine contre le bonheur et ceux qui le symbolisent, car là, on a juste des jugements sans explication (traître, hypocrites, menteurs...). Mais quelle est la raison de cette haine, je pense que c'est essentiel dans ce texte, tu devrais l'expliquer Wink.
Par exemple, si la bile se déversait contre la fuite du temps, c'est l'horreur de se voir vieillir, de n'être plus qu'un copie pâle de soi-même, une copie abîmée, que le temps a ravagé, en comparaison avec le souvenir que l'on a de soi et l'image que nous renvoie l'autre plus jeune (c'est un exemple pour expliquer la raison).

Là, le bonheur est-il un idéal que la narratrice ne parvient pas à atteindre, ou une personnification d'un rejet (le bonheur ne veut pas d'elle, les autres ne veulent pas l'intégrer à leur bonheur, ou elle les a elle-même rejeté, mais pour quelles raisons) ?
On a une esquisse de la raison, avec le fait que les autres n'aient pas souffert, mais il faut aller plus loin, qu'il y ait plus de profondeur. (Car parmi les gens les plus heureux, on en trouve certains qui ont souffert mais qui ont su dépassé cette souffrance. Même si ce bonheur-là est fragile et n'est parfois qu'une croute).

Au niveau du style, c'est très sympa à lire, c'est dynamique, il y a une progression frustration/exutoire/catharsis intéressante.

Citation :
Ceci dit on sort de ton texte sans vraiment savoir ce qu'on a lu, et sans rien n'avoir vraiment retenu.
Je crois que ce texte est destiné à ceux qui le comprennent ^^ (dans le sens comprendre en soi, pas comprendre le texte).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: commentaire de "La bile" [texte court]   

Revenir en haut Aller en bas
 
commentaire de "La bile" [texte court]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Texte court] - Le portrait - G
» [Texte court] - La croix, l'étoile et le croissant - G
» Texte court : Une histoire simple
» [Texte court] - Retrouver sa jeunesse - G
» [Texte court] - Juste pour le plaisir - G

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Les Galeries :: Récits contemporains/polars :: Commentaires-
Sauter vers: