Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Commentaires - Histoire et temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rima68
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5104
Age : 23
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 16/01/2010

MessageSujet: Commentaires - Histoire et temps   Ven 20 Fév 2015 - 13:15

Voilà donc le post des commentaires pour Histoire et temps, n'hésitez pas à critiquer Smile

_________________
"'I wish I had a hundred years' she said very quietly. 'A hundred years I could give to you.'" Patrick NESS A monster calls

https://mescarnetsdecrivain.wordpress.com

Moi, Rima, chatte pottée je fais régner l'ordre sur ce forum, tremblez floodeurs et trolls ! Je veille au grain !
duel

modérateur
Revenir en haut Aller en bas
Morrigan
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 8596
Localisation : entre la terre de Bretagne et la Scandinavie
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Commentaires - Histoire et temps   Ven 20 Fév 2015 - 19:18

Chapitre 1

Ces paroles l’avaient mises en colère, en fin de compte l’Etat voulait juste se débarrasser de cet enfant. => l'avaient mis

Le jeune homme avait accepté de l’accueillir parce que son neveu aurait été envoyé de foyer en foyer et son enfance aurait été gâchée. => "parce qu'autrement son neuve aurait été envoyé" ? Je trouve qu'il manque cette petite nuance d'alternative

Clark poussa un soupir, il se sentait idiot de poser une telle question / « Je suis désolé, je suis idiot de te demander ça => en effet, il doit se sentir très idiot pour le répéter ^^

Mais je suis sûr que tu te plairas là-bas, ton père et moi avons grandi là-bas => "y avons grandi" ? Pour éviter de répéter "là-bas"

— J’aimerai bien, souffla Tim. » => le guillemet se ferme avant l'incise

En fin de compte ce n’était peut-être pas si mal de se retrouver avec le fils de son frère chez lui. => virgule après "en fin de compte"

Tous deux descendirent de voiture, Clark prenait soin de toujours avoir son neveu en vue, par simple précaution. => j'ai un peu de mal avec l'enchainement des temps passé simple / imparfait au début, d'autant qu'il n'y a pas vraiment de lien entre les deux parties de la phrase.

Tous deux marchèrent jusqu’à l’adresse de l’appartement que le jeune homme avait loué. => petite répétition de "tous deux"

Il avait signé le bail quelques temps auparavant => "quelque temps" si je ne m'abuse. Ceci dit, je ne vois pas trop en quoi cette phrase est utile ; elle n'apporte pas vraiment d'info de plus que de dire qu'il a loué l'appart, si ?

Il avait eu d’autres choix, mais soit trop éloigné du centre-ville, soit pas meublé => "soit non meublé" passerait mieux

Au final il avait choisi ce logement parce qu’il y avait un lit pour Tim. => hein ? Mais tu dis juste avant que c'est un heureux hasard qu'il y ait de la place pour lui

 Clark avait une grande chambre juste en face équipée d’un lit double et d’une grande armoire. => répétition de "grande"
 
 Le lendemain, lundi, il devrait commencer à travailler dans le journal où il avait fait ses débuts pendant les vacances d’été il y avait si longtemps.. => logique, puisqu'on est dimanche, que le lendemain soit lundi : inutile à mon sens. Et tu as un point en trop à la fin
 
 Quant à Tim, pour le reste des vacances, le jeune homme espérait que sa mère le garderait pendant qu’il travaillerait. => fait gaffe, il peut y avoir un contresens, on peut croire que c'est la mère de Tim et non de Clark dont on parle
 
 En fait, le jeune homme ne savait pas comment autant de choses avaient pu rentrer dans cette valise. => "dans son bagage" ? Pour éviter de répéter "valise"
 
 Catherine leur sourit à ses deux visiteurs qu’elle attendait avec impatience => soit "Catherine sourit à ses deux visiteurs" soit "Catherine leur sourit"
 
  En fait, dit Clark alors que Catherine leur servait un morceau de gâteau au chocolat. J’étais surtout venu te demander si tu pouvais garder Tim pendant que je travaille, jusqu’en septembre. => je mettrais plutôt une virgule pour terminer l'incise
 
   Evidemment parce que tu y as écrit et que ta plume lui a apporté ses heures de gloires. => manque de ponctuation au début. Je propose : "Evidemment ! Parce que tu as y écrit..."

Le jeune homme soupira, il posa son regard sur Tim qui avait terminé sa part de gâteau. Catherine posa la main sur son bras : => répétition de "posa"

Mon chéri, il y a une balançoire à l’extérieure => extérieur


Alors, du point de vue du style, déjà, c'est plutôt fluide, ça se laisse lire, même si je trouve ça encore un peu plat. C'est peut-être surtout dû à l'ambiance mélancolique, mais ça reste très calme tout du long. Ça manque un peu de vie, de "formes", à mon goût.

J'ai eu du mal à me représenter Clark. "Jeune homme", je me dis qu'il doit avoir entre 20 et 30 ans, et pourtant, je le vois davantage la trentaine passée. En fait, sans aller jusqu'à nous raconter son pédigrée, vu qu'on est au début du chapitre 1, juste quelques infos physiques par exemple, ça ne serait pas de refus. On a la mère et l'appart qui sont très détaillés, mais lui et Tim, quasiment rien.

Ça manque un peu d'ambiance aussi, parfois. Dans le train et sur les quais, tu passes très rapidement sur la "fourmilière humaine", on a pas tant de notion que ça du bruit, de l'opression par le nombre, des bousculades parfois... Pareil, dans la ville, c'est très vide : va savoir pourquoi, je voyais la scène de nuit/soir quand ils vont chez la mère, parce qu'il n'y a aucun élément qui vient infirmer ou confirmer ça. Le fait que ce soit l'été, on l'apprend parce qu'il parle des vacances, mais pour moi, ça aurait été un bon ancrage de le caser dès le début, quand il va chercher Tim (et jouer un peu sur les températures, peut-être ?)

Au niveau du caractère, j'ai trouvé Tim très réussi, dans le sens où il est très vivant. Je n'ai aucun problème à le transposer en vrai et à me le représenter. Il est parfaitement dans son rôle.
Clark (j'ai vraiment du mal avec ce nom... ^^) par contre me fait pour l'instant l'effet d'un homme un peu quelconque. Je m'explique : au début, on nous dit qu'il n'a pas trop envie de s'occuper de son neveu, mais il accepte sans souci, on a pas vraiment de passage où il pourrait rechigner intérieurement (mais en acceptant son "devoir"), il est même plutôt content finalement. Et du coup, je ne lui trouve pas tant d'émotions que ça, comme la narration mélancolique, je le trouve un peu plat. En revanche, j'aime bien son côté un peu paumé avec tout ça qui lui tombe dessus à l'improviste, sa tristesse qui va lui être rappelée chaque jour alors qu'il voudrait oublier. En fait, il a un potentiel de sympathie, mais qui n'est pas totalement déployé encore.
Mais je n'oublie pas qu'il ne s'agit que du tout début, c'est assez normal , je ne juge que sur une infime base, qui est appelée à évoluer, et je ne pourrai vraiment émettre de jugement qu'ensuite Smile Je voulais juste détailler un peu, parce que le début, c'est quelque chose de très important pour accrocher le lecteur, et c'est toujours bien de savoir quel effet ça fait.

Sinon au niveau de l'histoire, évidemment, pas grand-chose à dire pour l'instant. On a un oncle et un neveu un peu paumés, tristes tous les deux, qui vont devoir apprendre à vivre ensemble, à se connaître et sans doute à s'apprivoiser.
Je ne sais pas encore comment le fantastique va débarquer, mais je suis curieuse en tout cas de connaître ton intrigue Smile

Si tu as des questions, n'hésite pas !
Revenir en haut Aller en bas
https://roxannetardel.wordpress.com/
Rima68
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5104
Age : 23
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 16/01/2010

MessageSujet: Re: Commentaires - Histoire et temps   Dim 22 Fév 2015 - 12:52

Merci pour ton avis et tes commentaires, j'avoue que ça m'aide bien Smile

Par rapport au fait de se représenter Clark, il est vrai que je me suis rendue compte (d'autant plus maintenant que tu me le dis) que je l'avais très peu décrit en fait, même si dans ma tête son image est assez précise. Même si bien sur des détails viennent au fur et à mesure, c'est vrai que c'est un peu soft...
Pour son âge, il a 30 ans, alors dans ma tête on est jeune homme/femme jusqu'à 35 j'aurais tendance à qualifier de simplement homme/femme après, vers 40 ans. Mais j'avoue que c'est assez subjectif ^^
Sur son neveu, pour moi l'histoire commence vraiment quand il va le chercher, le cheminement est plutôt antérieur, et je veux surtout montrer que si au début il n'avait pas envie de s'occuper d'un gosse de 10 ans, même s'il l'aime bien, au final il est plutôt content de l'avoir, parce qu'il lui rappelle son frère notamment.
Et contente que Tim te plaise, car c'est pas facile d'écrire un enfant et de le rendre réaliste ^^


Enfin pour le fantastique, ça va pas tarder (prochain chapitre), mais ça démarre assez doucement du moins pour rentrer dans la véritable intrigue (en fait j'ai un peu peur que ce soit trop lent on va dire, mais je n'arrive pas à rendre les choses différemment dans ma tête, du coup c'est aussi bien de voir comment le lecteur perçoit les choses)

_________________
"'I wish I had a hundred years' she said very quietly. 'A hundred years I could give to you.'" Patrick NESS A monster calls

https://mescarnetsdecrivain.wordpress.com

Moi, Rima, chatte pottée je fais régner l'ordre sur ce forum, tremblez floodeurs et trolls ! Je veille au grain !
duel

modérateur
Revenir en haut Aller en bas
Morrigan
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 8596
Localisation : entre la terre de Bretagne et la Scandinavie
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Commentaires - Histoire et temps   Jeu 26 Fév 2015 - 12:02

Chapitre 2

Son supérieur lui avait demandé de venir là, enquêter sur des choses étranges qui s’y passaient pour remettre les choses dans le bon sens. => répétition de "choses".
Je pense aussi que tu pourrais trouver mieux que "dans le bon sens" ; "en ordre", par exemple ?

La peur l’avait d’abord envahit => envahi

Revenir dans la ville où il avait grandi,/ la peur de revenir ici, d’être reconnu => répétition de "revenir", que tu peux remplacer par "rentrer" pour la première occurrence

Mais Mathieu, son chef, était loin d’être un idiot, => il est recommandé de ne pas commencer ses phrases par "Mais". Ici, c'est surtout que je ne vois pas l'opposition qu'il introduit : son chef est au courant de son passé ? Ça ne se comprend pas dans ce cas

 Le jeune homme se demandait ce qu’il se passerait, si on le reconnaissait => virgule à enlever
 
 Il y avait bien entendu Mathieu, dont il recevait les ordres, mais aussi les conseils pour maitriser ses dons, mais il y avait toujours une relation d’ordre => deux "mais" dans la phrase et rapprochés, c'est pas top. Répétition de "ordre" aussi, le second ne me semble pas adapté
 
 En réalité, le jeune homme se demandait si on le testait, par rapport au fait de retourner dans la ville => "par rapport au fait" c'est lourd ; tu devrais alléger ça : "en l'envoyant dans la ville de son enfance" par exemple ?
 
  Une hypothèse n’excluait pas l’autre, bien sûr, mais tout autour de lui, lui paraissait étrange. => soit "mais tout, autour de lui, lui paraissait étrange" soit "mais tout autour de lui lui paraissait étrange"
 
   Beaucoup de gens étaient en vacances ou en revenaient, ce qui faisait que la ville était assez vide => la seconde partie de la phrase est un peu lourde, pas terrible à l'oreille ; "ou en revenaient ; la ville était donc assez vide" ?


Au niveau de l'écriture, tu as beaucoup de verbes faibles dans ce passage. Autant tous ceux du début en tant qu'auxiliaires ne sont pas fautifs, autant sur le reste, fait le compte des être/avoir/faire, ça fait un bon paquet. Du coup, la lecture est moins fluide.

Sur le fond : bon, j'ai comme dans l'idée que le James c'est le fameux frangin/papa qui est censé être mort... C'est "un meneur" qui me fait penser ça. Et puis, le coup d'avoir des pouvoirs et de devoir disparaître, c'est assez classique du coup. Je verrai bien sur ce point Wink

J'avoue que ça m'intrigue le fait qu'on lui assure qu'il ne sera pas reconnu. Je me demande si c'est parce qu'il a changé, si c'est que son organisation a fait quelque chose de particulier, si c'est à cause de ses dons.
Je me demande aussi, si mon hypothèse est juste, si Clark et Tim vont le reconnaitre ou non, du coup.. Suspens ! ^^

En ce qui concerne James tout court : les premières lignes, avec le terme "enquêter" me faisaient croire qu'il était flic, mais on apprend rapidement qu'il appartient à une organisation (très probablement cachée, voire clandestine) s'occupant d'activités paranormales. Il existe des types avec des dons, capables de voir les perturbations causées par un changement dans la trame de l'Histoire. Qui provoque ces changements ? Est-ce que ce sont leurs seuls dons ? (je ne pense pas sur ce point) Voilà en tout cas ce sur quoi je m'interroge à l'heure actuelle.

On a toujours ce côté mélancolique dans la narration, avec un retour en arrière sur le passé de James, bien que tout ne soit pas révélé, encore. On sent bien son hésitation à revenir, sa crainte d'être reconnu. Les infos sur sa mission filtrent au compte gouttes, mais suffisamment pour qu'on soit intrigués et qu'on se demande de quoi ça s'agit ^^
Pour reprendre ton questionnement "en fait j'ai un peu peur que ce soit trop lent on va dire", pour l'instant, évidemment, je ne peux pas dire que ce soit lent, vu qu'on aborde tout juste le chapitre 2 et qu'on a déjà une idée de l'élément perturbateur (tu aurais dû lire mon "roman"... ça c'était lent comme rythme geek) Mais je garderai cette idée en tête en te lisant, histoire de pouvoir donner mon sentiment dessus.

Une remarque par contre : ton histoire se déroule en France. Du coup, je tique un peu sur les prénoms très américains. Tu me diras que les parents ont le droit d'appeler leurs gosses comme ils veulent à l'heure de la mondialisation, mais je trouve ça vraiment marqué. Après, il y a peut-être une autre explication que je n'ai pas encore...


Voilà pour moi Smile
Revenir en haut Aller en bas
https://roxannetardel.wordpress.com/
Rima68
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5104
Age : 23
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 16/01/2010

MessageSujet: Re: Commentaires - Histoire et temps   Jeu 26 Fév 2015 - 14:15

Alors merci de tes remarques et de tes corrections Smile.
Je m'assurerai aussi de remanier le passage par rapport aux verbes faibles notamment. J'avoue que j'ai un peu de mal avec les passage avec James, notamment parce qu'il y a beaucoup d'introspection au début avec lui. Du coup c'est pas évident de le mettre sur le papier (ou sur le clavier).

Pour le reste, je ne vais pas te donner tous les éléments, mais tu es sur la bonne voie ^^ et ce sont plus ou moins les éléments que je veux laisser filtrer au début, donc mon pari n'est pas si mal réussi Smile du moins pour le début. C'est vrai qu'il faut résister à l'envie de tout déballer dès le début, ce qui était longtemps mon grand défaut ^^

Pour ta remarque, il y a une explication, que je peux d'ailleurs donner, même si elle sera évoquée plus tard, leur père est anglais, il a voulu leur donner des noms anglophones. Du coup c'est volontaire de ma part. Mais du coup je comprends que ça puisse te faire tiquer ^^.

_________________
"'I wish I had a hundred years' she said very quietly. 'A hundred years I could give to you.'" Patrick NESS A monster calls

https://mescarnetsdecrivain.wordpress.com

Moi, Rima, chatte pottée je fais régner l'ordre sur ce forum, tremblez floodeurs et trolls ! Je veille au grain !
duel

modérateur
Revenir en haut Aller en bas
Morrigan
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 8596
Localisation : entre la terre de Bretagne et la Scandinavie
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Commentaires - Histoire et temps   Jeu 26 Fév 2015 - 14:17

Citation :
Pour le reste, je ne vais pas te donner tous les éléments, mais tu es sur la bonne voie
Je précise que mes questionnements sont là pour toi, pas pour que tu me donnes des réponses ^^

Citation :
leur père est anglais, il a voulu leur donner des noms anglophones
Ok, ça me suffit. Du moment que c'est expliqué à un moment, je n'ai rien à y redire.

Et oui, les verbes faibles, c'est la chienlit Razz
Revenir en haut Aller en bas
https://roxannetardel.wordpress.com/
Rima68
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5104
Age : 23
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 16/01/2010

MessageSujet: Re: Commentaires - Histoire et temps   Jeu 26 Fév 2015 - 14:37

Citation :
Citation :
Pour le reste, je ne vais pas te donner tous les éléments, mais tu es sur la bonne voie
Je précise que mes questionnements sont là pour toi, pas pour que tu me donnes des réponses ^^

Ah oui bien sûr ^^

Citation :
Et oui, les verbes faibles, c'est la chienlit Razz

(dixit de Gaulle ^^) oui j'avoue, c'est compliqué et je sais qu'il faut que je travaille dessus, je n'y pense pas assez quand j'écris, faudrait que ça rentre

_________________
"'I wish I had a hundred years' she said very quietly. 'A hundred years I could give to you.'" Patrick NESS A monster calls

https://mescarnetsdecrivain.wordpress.com

Moi, Rima, chatte pottée je fais régner l'ordre sur ce forum, tremblez floodeurs et trolls ! Je veille au grain !
duel

modérateur
Revenir en haut Aller en bas
Angel Bain
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: Commentaires - Histoire et temps   Dim 1 Mar 2015 - 12:37

Coucou
Je viens de lire tes trois premiers chapitres d'un coup, ça s'enchaîne plutôt bien et ça se lit facilement et assez vite, c'est plutôt agréable. Je ne vais pas commenter l'orthographe (parce que je passe sans doute à côté de la moitié des fautes) seulement l'histoire elle-même et te livrer mon ressenti.

J'apprécie beaucoup les passages avec Clark, j'ai un peu moins pu m'intéresser à l'histoire de James. C'était peut-être un peu vague : on sait qu'il n'est pas humain, mais au final si on en sait pas plus, je trouve ça dommage de ne pas nous donner un petit aperçu de son don, ou au moins introduire une bizarrerie, un événement proche du fantastique, un début de quelque chose pour nous faire ressentir cet aspect surnaturel. Il ne suffit pas de dire, il faut aussi montrer.

J'ai également deux points spécifiques sur lesquels m'attarder : ton action se situe en France apparement, pourtant plusieurs noms ont des consonnances anglophone... Je sais que 90% du lisible en littérature SFFF est en anglais et qu'on est forcément influencé par ces noms-là, mais je trouve que du coup, ça ôte du vraisemblable. En effet, si à la limite Clark Kemps peut être bien pour le plaisir du jeu de mots, même si j'apporterais un chouïa plus d'explication quant au choix d'un nom anglophone aussi peu courant par des francophones, mais une Lily Harner et un James, ça commence à faire un petit peu trop.
Deuxième point spécifique : le genre des personnages. Je trouve encore une fois dommage qu'à part la grand-mère (qui est donc une figure maternelle), la mère de Tim (dont on ignore le nom) et Lily (qui me semble être l'intérêt amoureux du personnage), il n'y ai pas d'autre personnages féminins. La rédaction du journal est composée uniquement d'hommes, à part Lily (qui comme par hasard représente l'intérêt amoureux). Je sais que nous vivons dans une société où partout, dans les médias, dans la vie, les femmes sont sous-représentées, mais je trouve un peu stéréotypé cette présentation de la rédaction, et également de la centrale électrique, où n'y travaillent que des hommes. Si à la limite dans une centrale électrique ça peut passer pour vraisemblable de n'avoir que des employés hommes (même si un peu de représentation féminine est bienvenue), dans la rédaction d'un journal, ça passe beaucoup moins.

Concernant Lily, je trouve cela un peu téléphoné (pardon pour ma franchise) que Clark s'intéresse à elle tout de suite. Déjà, sa première caractéristique est : elle est belle. Encore un personnage féminin principal beau et une intrigue amoureuse amorcée dès son apparition ! Désolé mais c'est du trop vu. Si tu y tiens réellement, à cette intrigue amoureuse, je te conseille de l'amorcer un peu plus tard et un peu plus subtilement.

De même je trouve tes personnages secondaires/figurants (ceux de la rédaction et ceux de la centrale), tout comme tes personnages principaux, ne sont pas assez caractérisés : ce n'est pas la peine de les décrire pendant des pages et des pages, mais donner un ou deux détails, une couleur de cheveux, un tic de parole, un prénom un peu étrange, une origine ethnique différente, une caractéristique physique (une forme de nez, une barbe, un style vestimentaire particulier, une façon de se coiffer, des lunettes), une manie... tout ça contribue à rendre tes personnages plus vivants, moins plats. Car là, je suis honnête, j'ai beaucoup de mal encore à visualiser les différents personnages, à m'en souvenir aussi je ne sais même plus à quoi ils ressemblent alors que j'ai lu ton texte il y a cinq minutes ! il faut faire en sorte qu'on soit marqué par tes personnages, qu'on les retienne.

voilà, c'est tout ce que j'avais à dire pour le moment, bon courage et bonne continuation, j'ai hâte de lire la suite !

_________________
Ecrit actuellement un roman d'amour entre deux hommes, un blanc catholique riche et un arabe musulman, qui vivent en banlieue parisienne et ont un chat qui s'appelle Harvey Milk.
Revenir en haut Aller en bas
Rima68
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5104
Age : 23
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 16/01/2010

MessageSujet: Re: Commentaires - Histoire et temps   Dim 1 Mar 2015 - 13:26

Alors tout d'abord merci de ton commentaire Smile

Alors pour le passage avec James, je m'efforce de ne pas trop en montrer de suite, d'une part parce que je préfère laisser planer un peu le doute, laisser la place à l'imagination du lecteur. Il n'y eu qu'un seul passage sur lui, les démonstrations arriveront, ne t'en fait pas Smile

Alors pour les noms anglophones, je suis d'accord pour James et Clark, Mo m'en a fait la remarque un peu plus haut, mais il y a une explication dans mon histoire (je me suis d'ailleurs un peu forcée à trouver des prénoms comme ceux-ci) que j'ai aussi évoqué ici dans les commentaires (ne me force pas à le répéter, j'ai l'impression de faire un spoil ^^ mais tu peux aller voir).
Pour Lily Hamner, un peu moins, je n'ai jamais entendu que Lily était particulièrement connoté anglophone (ça peut être le diminutif de Liliane, ça s'écrirait Lili, mais je peux toujours changer ça). Pour son nom de famille, tu dois sans doute penser ça à cause du suffixe -er, mais je t'assure qu'il n'est pas propre à la langue anglaise, il me semble au contraire que c'est un nom plus germanique comme il y en a plein par chez moi (les 3/4 des gens que je connais ont un nom en -er et ils ne sont pas anglais mais français, il y a en plus connu Muller, Meyer, Mayer, Bauer, Baker etc ce sont des noms plutôt germanique)

Pour les femmes, je suis assez d'accord avec toi, mais disons que dans ce début d'histoire j'ai eu du mal à en placer des qui ne font pas simplement de la figuration, et je n'aime pas ce genre de personnages. Les femmes arrivent plus tard, dans la seconde partie, elles sont plus nombreuses et jouent des rôles plus important.
Quant à Lily et à l'intrigue amoureuse, c'est exactement ce que je veux que tu penses d'elle Very Happy.
A la centrale électrique, ce n'est pas parce qu'il y a deux hommes présentés qu'il n'y a que des hommes non plus, le chef est un homme, le type qui les trouve est un homme, mais je n'ai pas donné non plus le détail du personnel. J'ai relativement conscience de ce problème, mais pour l'instant ce n'est qu'un début.
La rédaction du journal, c'est un peu pareil, après c'est un petit journal, donc il n'y a pas tant de monde. Je n'ai pas plus décrit ces personnages parce qu'ils ne présentent pas un réel intérêt pour l'histoire Smile. Ce sont plus des figurants en fait, on ne parle presque plus d'eux par après.

Pour les personnages principaux, Mo m'en a fait la remarque. Ils ne sont pas assez décrits, je l'ai compris maintenant et j'ai conscience que c'est un problème (j'ai toujours eu un gros soucis avec les descriptions). J'ai pourtant une image précise d'eux dans ma tête, mais c'est vrai que je devrais plus les décrire dès le début, rien que deux trois ligne sur eux dans les premiers chapitres. Pour la prochaine réécriture je le ferais promis Very Happy
En fait en y réfléchissant, c'est parce que je veux vraiment faire planer du mystère au début sur les deux personnages principaux, du coup je n'ai pas assez décrit... voire pas du tout et c'est un problème pour le lecteur. Mais tu as totalement raison pour les descriptions, même des personnages moins important, ça les rends vivants et ça donne l'impression qu'ils ne sont pas juste là pour servir l'auteur... Je vais devoir travailler là-dessus.

Mais je vois que tu veux lire la suite, ce qui est encourageant, je prends donc en note tes commentaires Smile

_________________
"'I wish I had a hundred years' she said very quietly. 'A hundred years I could give to you.'" Patrick NESS A monster calls

https://mescarnetsdecrivain.wordpress.com

Moi, Rima, chatte pottée je fais régner l'ordre sur ce forum, tremblez floodeurs et trolls ! Je veille au grain !
duel

modérateur
Revenir en haut Aller en bas
Angel Bain
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 15/02/2015

MessageSujet: Re: Commentaires - Histoire et temps   Dim 1 Mar 2015 - 14:14

En fait, le problème n'est pas que tu ne présente pas toute l'équipe tout de suite, le problème est que les personnages que tu présentes effectivement sont eux, tous des hommes. Tous tes figurants sont des hommes, en fait ; ça introduit une espèce de "normalisation". Et dans ta rédaction de journal, il y a tout de même 5 ou 6 personnes, je pense que transformer un Mathieu en Martha, surtout si par ailleurs le personnage n'a pas d'importance... c'est assez facile.

J'ignore ce que tu vas faire de Lily plus tard, mais j'avoue que si c'est avec elle qu'il finit à la fin... je trouverais ça un peu trop cliché ^^ Mais c'est que mon avis ^^

_________________
Ecrit actuellement un roman d'amour entre deux hommes, un blanc catholique riche et un arabe musulman, qui vivent en banlieue parisienne et ont un chat qui s'appelle Harvey Milk.
Revenir en haut Aller en bas
Rima68
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5104
Age : 23
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 16/01/2010

MessageSujet: Re: Commentaires - Histoire et temps   Dim 1 Mar 2015 - 14:16

Je comprends ce que tu dis, je réfléchirai à ajouter l'une ou l'autre femme, c'est vrai qu'au début il y a pas mal d'homme, mais elles arrivent par la suite avec des rôles plus importants.

Pour Lily, tu verras, tu seras vite fixé Smile

_________________
"'I wish I had a hundred years' she said very quietly. 'A hundred years I could give to you.'" Patrick NESS A monster calls

https://mescarnetsdecrivain.wordpress.com

Moi, Rima, chatte pottée je fais régner l'ordre sur ce forum, tremblez floodeurs et trolls ! Je veille au grain !
duel

modérateur
Revenir en haut Aller en bas
sombrefeline
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Féminin Nombre de messages : 3559
Age : 32
Localisation : Le Grand Nord
Loisirs : Ecrire, dessiner, coudre et taquiner ses semblables avec des bouts de métal coupant
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: Commentaires - Histoire et temps   Mar 3 Mar 2015 - 11:50

Chapitre 1

Alors, pas de fautes relevées, le style est sympa, fluide et se laisse bien lire.

Le début m’a un peu désarçonnée, j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire, je trouve que ça manque un peu d’ambiance, d’émotion et de contexte aussi. Tout le passage où tu expliques que Clark récupère la garde de son neveu est un peu rapide, je pense que tu pourrais développer un peu plus.

A partir du moment où ils sont dans le train, j’ai plus accroché, j’ai trouvé le rythme plus posé, j’ai bien aimé les différentes réactions, Clark un peu emprunté, qui ne sait pas trop quoi faire, et le gamin renfrogné, qu’on devine triste sans vouloir le montrer.
Le reste du texte est bien dosé à ce niveau là, aussi, et assez touchant à sa manière.
Par contre, je trouve que ça manque un peu d’ambiance « ville de province », je pense qu’avec un peu plus de description, tu parviendrais à donner un peu plus d’atmosphère à ton texte.


Chapitre 2

Citation :
La peur l’avait d’abord envahit
Envahi

Autrement, ce passage est assez intriguant, avec ce nouveau personnage issu de la ville, mais qui annonce clairement qu’il n’est pas humain. On l’envoie apparemment pour enquêter sur une possible manipulation de l’Histoire qu’il doit empêcher.
Rien à redire sur ce passage, qui fonctionne un peu comme un teaser pour piquer l’intérêt du lecteur.


Chapitre 3

Citation :
Clark se rendit à son premier jour de travail au journal où il avait travaillé étant plus jeune
Répétition travail/travaillé

Citation :
Il lui tendait la main et Clark s’empressa de la serrer.
J’aurais dit « tendit ».

Citation :
Il abordait un sourire jovial adressé au jeune homme
Arborait, non ?

Citation :
« Je suis content de te revoir, mon garçon.
— Merci chef, répondit Clark. Je suis content que vous m’ailliez repris.
Petite répétition de « content ». Et j’aurais dit « que vous m’ayez repris ».

Citation :
Au bout de quelques dizaines de minutes, Lily leva les yeux de son écran et fixa son nouveau collègue. « Il y a eu un accident à la centrale électrique à l’extérieur de la ville, vous voulez venir couvrir l’affaire avec moi ? demanda-t-elle. Ça vous remettrait en selle.
Chipotage, mais comment elle a su qu’il y avait un accident ?

Alors sur ce chapitre, je suis plus mitigée, j’ai bien aimé le début, avec l’ambiance journal de province, la petite pique sur Clark Kent. Par contre, j’ai eu du mal à accrocher à la suite :
— Même reproche que les chapitres précédents : ça manque d’ambiance, de description pour bien se représenter les lieux et surtout à quoi ressemble la centrale.
— C’est pas une centrale, c’est un moulin, tout le monde y rentre comme il veut ! Sérieusement, même si elle est petite et vieille, il devrait y avoir un peu plus de sécurité.
— Si j’ai bien compris, y’a eu un accident mortel la veille. Mais tout le monde ne semble pas trop affolé. Franchement, un mort dans une usine, ça devrait être le branle bas de combat.
— La réaction du directeur me surprend. Clark lui demande la permission d’enquêter (déjà, il est vachement sympa, parce qu’un journaliste normalement investigue sur ce qui lui chante), et le directeur est inquiet de perdre son poste. Ça équivaut quasiment à un aveu de culpabilité (il a fait quelque chose du mal, du coup ne veut pas qu’on enquête).


Autrement, le début est sympa, on sent tout de suite que ça va être un roman fantastique avec l'élément perturbateur du chapitre 2. Je me demande comment il va être relié à Clark, d'ailleurs.

_________________
That is not dead which can eternal lie. And with strange aeons even death may die

There is no "overkill". There is just "open fire" and "time to reload"

Mon site http://catherine-loiseau.fr/
Ma page Facebook https://www.facebook.com/cat.loiseau
Mon Pinterest http://pinterest.com/sombrefeline/
Revenir en haut Aller en bas
Morrigan
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 8596
Localisation : entre la terre de Bretagne et la Scandinavie
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Commentaires - Histoire et temps   Mar 3 Mar 2015 - 17:39

Chapitre 3

Le lendemain matin, Clark se rendit à son premier jour de travail au journal où il avait travaillé étant plus jeune => travail/travaillé

et c’était bien normal. Mais dans cette ville de Lugname, c’était comme si le temps s’était arrêté, tout était comme avant…

C’était son vieil ami, => "Il s'agissait de" ?

C’était son vieil ami, ancien collègue, Thierry, un journaliste lui aussi qu’il n’avait plus vu depuis cinq ans. => j'ai envie de dire que s'il bosse là, qu'il s'agit d'un collègue, on se doute qu'il est journaliste...

Clark regarda autour de lui, la salle de rédaction se situait derrière l’accueil au public, il y avait quelques bureaux avec des ordinateurs, souvent des portables et différentes personnes qui y travaillaient. Au fond de la salle à gauche, il y avait le bureau de Louis Routier, => "il y avait", c'est moche et c'est plat. "se trouvait, se tenait, on/il distinguait, s'apercevait", etc.
J'aurais mis deux points après "autour de lui".
"et différentes personnes qui y travaillaient", pareil, je trouve ça assez plat. C'est un journal, on se doute. Tout comme souvent, dans un journal, l'ambiance est très affairée. Tu pourrais jouer dessus pour donner un peu de vie et retirer ce côté "scène qu'on observe mais qui vit peu". Par exemple : "souvent des portables, sur le clavier desquels les employés s'activaient". C'est pas terrible, mais c'est pour te donner une idée ^^

les cheveux lui restant étant gris. => arf, deux participes présent juste à côté, c'est vraiment pas top. "Il avait toujours été à moitié chauve, ce qui lui restait de cheveux virant/tournant au gris" ?

Cela faisait qu’on ne pouvait pas vraiment lui donner d’âge => lourd à mon sens. "Il était (alors/dès lors) difficile/impossible de lui donner un âge" ?

Au niveau des habits, Louis avait toujours porté des costumes => le début fait très oral. J'aurais plutôt vu un truc du genre "Louis portait un costume. On ne lui avait jamais rien vu porter d'autre", par exemple

Il abordait un sourire jovial => arborait

Tu connais Thierry et Grégory qui étaient déjà là à ton époque, mais tu ne connais ni Marc le photographe, ni Lily => et Lily, elle a pas droit à la présentation de son rôle ?

Bonjour à tous, si vous pouviez lever votre nez cinq seconde de votre travail en cours, je vous présente Clark, que certains d’entre vous connaissent, il va travailler avec nous comme journaliste, je veux que vous lui fassiez un accueil chaleureux. => c'est fort long. Un ptit point après "connaissent" et "comme journaliste" ne ferait pas de mal (d'ailleurs, tu as une répétition "tu connais/tu connais/certains connaissent")

Chacun reprenait peu à peu ses occupations, le jeune homme trouva son bureau face à celui d’une jeune femme aux cheveux blonds attachés en queue de cheval et aux beaux yeux bleus. => mais ils étaient pas en salle de rédaction ? Ils étaient là juste pour qu'on puisse leur présenter Clark et ensuite tout le monde repart ?

le jeune homme trouva son bureau face à celui d’une jeune femme aux cheveux blonds attachés en queue de cheval et aux beaux yeux bleus. Un jeune homme aux cheveux châtain => répétition de "jeune homme" (et plus bas, après le dialogue)

Le jeune homme acquiesça de la tête en le regardant s’éloigner => en même temps, tu veux acquiescer d'où ? ^^

Il sortit ensuite ses affaires, son ordinateur portable entre autre => entre autres

Il l’a trouvait belle, attirante même => la

Après avoir roulé quelques minutes, ils arrivèrent à la centrale située à l’extérieur de la ville => quelques minutes, ça fait pas beaucoup pour l'extérieur de la ville. (pi répétition de "quelques" avec agglo, juste après)

Les deux jeunes journalistes pénétrèrent dans le lieu par la porte d’accès au public à la recherche du responsable des lieux => répétition de "lieu"

L’accueil était déserte => désert

Le jeune homme hocha la tête, il connaissait la définition du danger, visiter une centrale électrique, même si elle n’était plus toute jeune, n’était pas aussi dangereux que de couvrir le conflit israélo-palestinien => la ponctuation est pas terrible ici, ça mériterait d'être mieux découpé

Mais il ne voulait pas en rajouter, essayer de la contredire alors il se tut => manque une virgule après "contredire" (et répétition de "alors" avec la phrase suivante)

il passa alors devant pour éclairer le chemin, arriva devant une porte qu’il ouvrit. => ça mérite une phrase à part, met un point avant

ils le montèrent tous les deux quand soudain une voix les surpris => surprit

ils empruntèrent un dédale de couloir => couloirs

— Maintenant qu’on a un rendez-vous avec le directeur, on n’va pas partir ! s’écria Clark. => il n'a jamais bouffé ses mots avant, du coup, ça fait très bizarre (surtout que ce n'est pas la contraction la plus logique)

La porte à l’accueil. Je suis Clark Kemps, voici ma collègue Lily Hamner. => et il l'a appris quand, son nom de famille ?

La police enquête pour en savoir plus, mais il n’y a rien d’autre à dire.
— Nous voudrions enquêter, dit alors Clark. => répétition de "enquêter", ou alors rajouter "nous aussi"

Je perdrais mon poste. => perdrai plutôt, vu qu'il a l'air sûr de lui

Clark fit un signe à Lily de s’arrêter => sauf qu'on aurait dit que c'était lui qui parlait encore, manque une incise avant dans ce cas

On n’a qu’à aller le voir, ce propriétaire => On a


Je trouve que tu as encore des progrès à faire sur les descriptions, ça manque de fluidité. Essaye déjà de proscrire autant que possible les être/avoir, ça va te forcer à utiliser d'autres verbes plus intéressants et à avoir des phrases plus sympas à lire.
Quelques soucis de virgules et de phrases longues sur ce passage, encore.

Au niveau du fond, j'ai un peu de mal avec certains éléments.
Déjà, le journal manque d'ambiance : comme je te le disais plus haut, il n'y a pas ce côté affairé d'une rédaction, pas de coups de téléphone, de gens partout... Ok, on est pas au Monde, mais ça doit être plus vivant que ça, quand même.

Lily donne l'impression de se rappeler d'un coup qu'il y a une affaire dont elle doit s'occuper, ça tombe un peu bizarrement. Peut-être juste rajouter quelque chose comme "Dites, maintenant que j'ai fini de traiter tel truc, je dois aller couvrir... Ça vous dirait de venir ?"
Et Clark pourrait poser quelques questions, quand même, savoir dans quoi il va. Un journaliste, c'est censé être curieux, non ? ^^

Dans la centrale, enfin, je ne trouve pas leur attitude vis-à-vis du patron très crédible. Ils n'essayent pas d'interroger l'employé qui les trouve avant qu'il les emmène chez le boss ; Lily n'a pas l'air renseignée sur ce qu'il s'est passé (c'est le patron qui doit nous expliquer ça), ils partent plutôt sur une optique "on veut aller voir ce qu'il en est" mais ne tentent pas de le cuisiner davantage (qui était l'employé, à quelle heure ça c'est passé, où ça, etc.)
Bref, ils renoncent très vite, même au vu des circonstances et ne posent pas les bonnes questions à mon sens.

Sinon j'ai vu qu'Angel te "reprochait" que Lily ait l'air d'un cliché. C'est vrai qu'elle a quelques éléments, surtout au niveau de leur relation où Clark l'apprécie dès le début alors qu'elle est pas des plus sympa, mais je trouve que ça passe. Son trait d'humour est pas mal, en prime.

Après, le chapitre a l'intérêt de poser un peu plus le contexte et l'ambiance générale, et je pense que l'accident n'avait rien de très normal. Mais peut-être que si, que c'est juste l'effet voulu par rapport aux annonces du chapitre 2, et que c'est rien que pour nous emmener sur une fausse piste, espèce d'auteure sadique Razz
Revenir en haut Aller en bas
https://roxannetardel.wordpress.com/
Rima68
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5104
Age : 23
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 16/01/2010

MessageSujet: Re: Commentaires - Histoire et temps   Mar 3 Mar 2015 - 21:26

Alors merci à vous deux pour les commentaires ! (J'ai enfin le temps de me poser, mais comme j'ai du boulot je vais juste passer en coup de vent ^^)

Alors je prends en note toutes vos critiques, notamment sur le style et la cohérence. J'avoue que tout ça ne m'avait pas sauté aux yeux lors de mes relectures Embarassed Mais j'y ferais plus attention avant de poster la suite

Je vais essayer de rajouter des détails pour mettre plus d'ambiance, de faire évoluer ce que j'ai déjà écrit. C'est vrai que les descriptions ne sont pas mon fort. Même quand j'écris, je me dis d'un coup qu'il faudrait que je détaille plus, l'ambiance et tout ça et je tente de rajouter des choses. Mais on ne voit pas tout en tant qu'auteurs, c'est là que les lecteurs expérimentés et critiques sont utiles. Je vais tenter d'y faire plus attention (bon je suis beaucoup plus loin dans ma rédaction, mais je vais un peu remonter pour changer ça, ce que j'avais aussi un peu fait pour le chapitre 3)

Par contre, je suis ravie de voir que l'histoire intrigue Smile mais j'ai conscience d'avoir du travail à faire sur la rédaction (c'est pour ça que je poste ici, je ne l'avais longtemps pas fait car je n'avais pas de projet mais là ça change). Du coup ça me permet bien de voir mes problèmes et de travailler dessus Smile

Merci pour les avis et les critiques je corrigerai et posterai la suite sous peu

_________________
"'I wish I had a hundred years' she said very quietly. 'A hundred years I could give to you.'" Patrick NESS A monster calls

https://mescarnetsdecrivain.wordpress.com

Moi, Rima, chatte pottée je fais régner l'ordre sur ce forum, tremblez floodeurs et trolls ! Je veille au grain !
duel

modérateur
Revenir en haut Aller en bas
sombrefeline
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Féminin Nombre de messages : 3559
Age : 32
Localisation : Le Grand Nord
Loisirs : Ecrire, dessiner, coudre et taquiner ses semblables avec des bouts de métal coupant
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: Commentaires - Histoire et temps   Dim 8 Mar 2015 - 11:09

Citation :
des mois qui ont suivi
qui avaient suivi, plutôt.

Citation :
la trace disparu
disparut

Citation :
Il sortit alors de la maison pour rejoindre le jardin, s’installer sur la balançoire du jardin,
Répétition de « jardin ».

Sur le premier passage, j’ai eu un peu de mal, je trouve qu’il y a des éléments intéressants, notamment une certaine mélancolie qui se dégage et qui donner une tonalité à ton texte. Mais autrement, je suis restée sur ma faim : apparemment, James a des pouvoirs qui lui permettent de repérer quand le temps est altéré, mais aussi qui lui permettent de voir le passé de la ville. J’aurais bien aimé voir comment ça fonctionne, et découvrir le passé de la ville par ses yeux.
Quand il découvre la trace bleue, j’ai eu du mal à comprendre ses réactions : c’est un truc qu’il n’a jamais vu, et il n’a pas l’air plus intéressé, ou intrigué que ça. Quand même, on l’a envoyé dans cette ville en lui disant que quelque chose d’étrange s’y tramait, il pourrait réagir un peu plus.

Le deuxième passage avec Tim est mieux géré, je trouve. Comme pour les précédents passages, je trouve que les réactions, à la fois de la grand-mère et du garçon sont bien dosées. On sent bien que l’adulte est un peu paumé, et que le garçon est confronté à sa peine, sans pouvoir la gérer, ou mettre des mots sur ce qu’il ressent.

_________________
That is not dead which can eternal lie. And with strange aeons even death may die

There is no "overkill". There is just "open fire" and "time to reload"

Mon site http://catherine-loiseau.fr/
Ma page Facebook https://www.facebook.com/cat.loiseau
Mon Pinterest http://pinterest.com/sombrefeline/
Revenir en haut Aller en bas
Rima68
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5104
Age : 23
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 16/01/2010

MessageSujet: Re: Commentaires - Histoire et temps   Dim 8 Mar 2015 - 15:01

Merci pour tes commentaires et tes corrections sur l'orthographe, je vais modifier ça.

Pour James je note ce que tu ressens par rapport au traitement du personnage. Après, à mon sens, le personnage est moyennement intrigué parce qu'il se concentre sur sa mission et ça ne fait pas partie de ce qu'il est censé repérer. Mais du coup, c'est sans doute mal transcrit ^^. Du coup je prends ça en note pour mes corrections et mes réécritures.
Dans un autre sens, je veux garder une forme de suspense sur la façon dont ça fonctionne, surtout au début. Mais peut-être que c'est une erreur. Du coup faut que je réfléchisse sur ce point

_________________
"'I wish I had a hundred years' she said very quietly. 'A hundred years I could give to you.'" Patrick NESS A monster calls

https://mescarnetsdecrivain.wordpress.com

Moi, Rima, chatte pottée je fais régner l'ordre sur ce forum, tremblez floodeurs et trolls ! Je veille au grain !
duel

modérateur
Revenir en haut Aller en bas
Sunpatty
J'adore ce forum!
avatar

Féminin Nombre de messages : 301
Localisation : Quelque part entre le néant et le pays des songes
Loisirs : Ecrire, lire, dessiner mais surtout et toujours ecrire
Date d'inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Re: Commentaires - Histoire et temps   Lun 9 Mar 2015 - 22:27

Bonjour,
J'ai lu les quatre chapitres d'une traite.L'histoire est fluide, se lit rapidement et facilement.
Pour les trois premiers chapitre, je n'ai rien de plus à ajouter que ceux qui sont passés avant moi.
Pour le chapitre 4 lorsque James voit l'enfant au skatepark, je ne sais pourquoi, mais j'attendais, j'espérais même que leur regard se croisent. j'aurais voulu savoir la réaction de James, ce qu'il aurait pensé, s'il aurait trouvé une ressemblance avec quelqu'un de sa connaissance, lui oui Clark, par exemple.
j'ai beaucoup moins aimé le passage où la grand-mère lui dit "Ton père m'a confié à moi". j'ai eu comme un manque. Je pensais que tu te serais attardé sur elle, racontant comment elle vivait la disparition de son fils (qui a du se faire soudainement), comment elle accepté aussi l'arrivée du petit homme si elle le vivait comme une joie ou si au contraire il attisait sa peine.

En gros bon style, écriture fluide, personnages vivants surtout Tim. Pour l'ambiance, je n'ai pas encore trop d'avis. Il faut dire qu'à partir du moment où les histoires se déroulent dans notre ère, j'accroche moins étant donné que je lis pour m'évader du quotidien et rêver. ça ne m'empêche pas de lire des histoires se déroulant à notre époque mais je mets plus de temps

en un mot continues. Super

_________________
La vie n'est qu'un long compte à rebours qui débute à notre naissance et se termine à notre mort. Razz

A vaincre sans périls, on triomphe sans gloire. Razz

"Amis ou ennemi quelle importance...Tous les ennemis du roi deviennent les miens."
"Tu as osé t'en prendre à notre souverain. Je ne te connais plus et ne te considère plus comme un ami"
(Landrin: La légende de Terre-Brune)

" Tu ne me considère plus comme ton ami. tu ne veux pas pardonner mon geste insensé, mais malgré tout je mourrais pour toi."
(Virgile la légende de Terre-Brune)


"Je ne suis pas un prince. Je ne suis que le fils d'un félon fratricide" (Darian, les vilipendes du Sendris)
Revenir en haut Aller en bas
Rima68
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5104
Age : 23
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 16/01/2010

MessageSujet: Re: Commentaires - Histoire et temps   Lun 9 Mar 2015 - 22:41

Merci à toi Sunpatty !
Je suis contente que ça te plaise Smile. Je comprends que tu veuilles t'évader de ton quotidien, mais les histoires partant dans le fantastique le permettent aussi, même si ça se passe chez nous Smile

En tout cas je prends en note tes remarques. Pour la grand-mère, le passage en question est du point de vu de Tim, c'est pour ça que je n'ai pas développé. Mais j'y penserais peut-être, à lui donner plus de sentiments. Quant aux regards qui se croisent... Very Happy c'est parfaitement volontaire (sadique ? moi ? naannn !!!) En fait, James le voit de loin, et c'est totalement ce que je voulais faire Smile

_________________
"'I wish I had a hundred years' she said very quietly. 'A hundred years I could give to you.'" Patrick NESS A monster calls

https://mescarnetsdecrivain.wordpress.com

Moi, Rima, chatte pottée je fais régner l'ordre sur ce forum, tremblez floodeurs et trolls ! Je veille au grain !
duel

modérateur
Revenir en haut Aller en bas
Sunpatty
J'adore ce forum!
avatar

Féminin Nombre de messages : 301
Localisation : Quelque part entre le néant et le pays des songes
Loisirs : Ecrire, lire, dessiner mais surtout et toujours ecrire
Date d'inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Re: Commentaires - Histoire et temps   Lun 9 Mar 2015 - 23:41

oui mais à un certain moment l'enfant aurait pu lever la tête, le regarder sans que ça le perturbe mais James quelle aurait été sa réaction? c'est la question que je me pose j'ai la vague impression qu'ils sont liés. James doit être le papa disparu, enfin je le vois comme ça mais chut ne dis rien, je peux aussi me tromper Very Happy

_________________
La vie n'est qu'un long compte à rebours qui débute à notre naissance et se termine à notre mort. Razz

A vaincre sans périls, on triomphe sans gloire. Razz

"Amis ou ennemi quelle importance...Tous les ennemis du roi deviennent les miens."
"Tu as osé t'en prendre à notre souverain. Je ne te connais plus et ne te considère plus comme un ami"
(Landrin: La légende de Terre-Brune)

" Tu ne me considère plus comme ton ami. tu ne veux pas pardonner mon geste insensé, mais malgré tout je mourrais pour toi."
(Virgile la légende de Terre-Brune)


"Je ne suis pas un prince. Je ne suis que le fils d'un félon fratricide" (Darian, les vilipendes du Sendris)
Revenir en haut Aller en bas
Rima68
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 5104
Age : 23
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 16/01/2010

MessageSujet: Re: Commentaires - Histoire et temps   Mer 11 Mar 2015 - 22:38

Mais ça aurait modifié pas mal de chose au niveau de l'histoire cela dit Wink

_________________
"'I wish I had a hundred years' she said very quietly. 'A hundred years I could give to you.'" Patrick NESS A monster calls

https://mescarnetsdecrivain.wordpress.com

Moi, Rima, chatte pottée je fais régner l'ordre sur ce forum, tremblez floodeurs et trolls ! Je veille au grain !
duel

modérateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commentaires - Histoire et temps   

Revenir en haut Aller en bas
 
Commentaires - Histoire et temps
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mémo: Les Grandes Périodes de l'Histoire et Temps historiques
» Votre Emploi du Temps année 2009/2010
» Au temps où Bruxelles bruxelait
» Un p'tit voyage dans le temps, cela vous dit??
» Histoire d'eau.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Les Galeries :: Récits fantastiques / bit-lit :: commentaires-
Sauter vers: