Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'air de rien [commentaires]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nibiki
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Féminin Nombre de messages : 94
Age : 20
Localisation : En Gwendalavir
Loisirs : le théâtre, l'écriture (nan!! Tu crois?), le dessin et tout et tout
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: L'air de rien [commentaires]   Sam 7 Mar 2015 - 11:40

C'est une nouvelle de SF, rédigée au présent et à la première personnes. Deux chose que j'ai peu l'habitude de faire. En somme c'est presque un exercice de style pour moi.
J'attends vos avis, et éventuelles corrections avec impatience, mais sachez que je ne modifierais pas cette nouvelle (hormis l'orthographe), j'utiliserais vos commentaires pour en écrire une nouvelle version plus longue, qui développe un peu plus l'univers que j'ai créé ici.

lien vers le texte

_________________
Bisous!! :p
Revenir en haut Aller en bas
sombrefeline
Vous pouvez m'appeler Dieu ou Maître...
avatar

Féminin Nombre de messages : 3559
Age : 31
Localisation : Le Grand Nord
Loisirs : Ecrire, dessiner, coudre et taquiner ses semblables avec des bouts de métal coupant
Date d'inscription : 21/04/2012

MessageSujet: Re: L'air de rien [commentaires]   Dim 8 Mar 2015 - 11:34

Citation :
« Ces gens » ce sont des créatures qui ont le visage lisse
Virgule avant « ce sont ».

Citation :
sur la terre à la fin du XXIème siècle
majuscule à « terre ».

Citation :
dés leur apparition
dès

Citation :
d’une ouie remarquable
ouïe

Citation :
Loup, mon frère, m’avait donné un itinéraire détaillé de l’endroit où aller, le seul petit hic dans cette histoire était qu’il me l’avait donné à l’oral et que j’avais été incapable de m’en souvenir en entier.
Pas terrible, comme résistante.

Citation :
pourquoi j’avais eut le culot de faire un alliance avec les extraterrestres
j’avais eu, et une alliance

Citation :
tu reste en cellule
restes, et je n’ai pas compris pourquoi tu répètes la phrase juste après.

Citation :
Voilà comment j’étais arrivée ici. À présent j’attendais que mon frère me sauve.
Vu que tu reviens au moment présent, repasse à une narration au présent, à mon avis.

Citation :
Je lui fait remarquer en souriant
Fais

Alors, j’ai bien aimé le tout début de ton texte, avec ce personnage enfermé, on ne sait pas pourquoi, mais qui hésite à s’échapper de peur d’être recapturée. Je trouve que tu plantes bien le décor et que tu donnes l’ambiance.

J’ai par contre trouvé la suite un peu embrouillée
- Les créatures : tu donnes beaucoup d’informations à leur sujet, un peu trop à mon goût, ça fait un peu avalanche, et tu casses le rythme de ton texte.
- Je n’ai pas très bien compris où ça se situait : dans les égouts de Paris ? Mais j’avais l’impression que justement, les égouts étaient utilisés comme prison par les créatures.
- Au début, je pensais qu’elle avait été capturée par les créatures, mais en fait, non, c’est des membres de la résistance qui l’on enfermée parce qu’elle n’a pas su mémoriser un plan (vraiment pas douée, dis-donc).

Bref, sinon, le style est assez agréable à lire, et l’histoire pique l’intérêt et intrigue.


_________________
That is not dead which can eternal lie. And with strange aeons even death may die

There is no "overkill". There is just "open fire" and "time to reload"

Mon site http://catherine-loiseau.fr/
Ma page Facebook https://www.facebook.com/cat.loiseau
Mon Pinterest http://pinterest.com/sombrefeline/
Revenir en haut Aller en bas
Nibiki
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Féminin Nombre de messages : 94
Age : 20
Localisation : En Gwendalavir
Loisirs : le théâtre, l'écriture (nan!! Tu crois?), le dessin et tout et tout
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: Re: L'air de rien [commentaires]   Lun 9 Mar 2015 - 17:40

Merci pour ta lecture et ton commentaire!

Je penserais à dispatcher les infos au fur et à mesure dans la "version longue", et aussi peut-être à clarifier cette histoire d’égouts et de résistance.

Sinon, en effet elle est pas très douée ^^

Merci encore, ça fait plaisir d'entendre (de lire en fait) que c'est agréable à lire, ça fait longtemps que j'avais pas fait lire mes textes à un tiers et que du coup je n'avais aucun retour sur mon style et tout.

_________________
Bisous!! :p
Revenir en haut Aller en bas
Elann
Roi des posts ? Oui, ça me va
avatar

Masculin Nombre de messages : 1037
Age : 22
Localisation : Nord
Date d'inscription : 13/06/2012

MessageSujet: Re: L'air de rien [commentaires]   Lun 16 Mar 2015 - 20:47

Citation :
Bientôt des hommes politiques idiots décidèrent de les intégrer à la société : des habitations furent construites, des papiers d’identité donnés, des écoles ouvertes, des emplois offerts…
Idiots... j'imagine qu'ils se savaient pas que ça allait mal tourner... et ce serait même plus "gentil" qu'idiot d'accueillir ces êtres. Enfin, je me doute que c'est un jugement de la narratrice...

Comment les créatures ont pris le pouvoir mériterait d'être un poil plus développé, ce n'est pas si facile d'infiltrer toutes les organisations et de les renverser si rapidement (ou alors n'en parle pas tant, là tu es trop entre le "j'en dis trop" et "j'en dis pas assez).
De même pour l'arrestation de la narratrice (qui ne montre aucune résistance et parle un peu à tout va (alors que si elle veut s'engager, elle a plutôt intérêt à se faire discrète...)).
Et encore plus pour la libération.
Ouais, donc en fait, maître mot : développement.

Tu écris fluidement et te lire est agréable donc il n'y a aucune raison de ne pas nous en dire plus sur ce récit ^^.

Et pareil que Sombreféline, je sais pas trop qui l'a enfermée pour le coup...

_________________
Je suis né pour te  connaître, pour te nommer, liberté.  Paul Eluard
Revenir en haut Aller en bas
Nibiki
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Féminin Nombre de messages : 94
Age : 20
Localisation : En Gwendalavir
Loisirs : le théâtre, l'écriture (nan!! Tu crois?), le dessin et tout et tout
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: Re: L'air de rien [commentaires]   Mer 18 Mar 2015 - 15:32

Okok!!
Merci beaucoup pour ton commentaire!!
J'écoute et je prends en compte tes conseils pour mes futurs écrits et aussi (surtout en l'occurrence) pour la "version longue" de cette petite nouvelle.
En fait quand je l'ai écrit j'avais la limite de deux pages words, mais en même temps j'avais vraiment envie de développer cette histoire, ça doit être pour ça que la nouvelle est dans cette entre deux plutôt inconfortable!

Merci beaucoup de m'avoir lue!!

_________________
Bisous!! :p
Revenir en haut Aller en bas
Sunpatty
J'adore ce forum!
avatar

Féminin Nombre de messages : 298
Localisation : Quelque part entre le néant et le pays des songes
Loisirs : Ecrire, lire, dessiner mais surtout et toujours ecrire
Date d'inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Re: L'air de rien [commentaires]   Mar 24 Mar 2015 - 23:47

Bon alors j'ai lu ton texte avec plaisir pour quelqu'un qui n'est pas fan de SF.
Je ne vais pas répéter ce qui a été dit plus haut , ni corriger tes fautes, ce qui a certainement déja été fait.

Nibiki a écrit:
Puis elles commencèrent l’extermination des humains. Camps de concentration et d’extermination, prisons, laboratoires de recherches et de torture et bien d’autres bâtiments plus cruels les uns que les autres remplacèrent les maisons, les immeubles, les bureaux et les autres édifices de notre ancienne vie.

Répétition d'extermination (extermination des humains, camps de concentration et extermination et enfi exterminer.) Pour ma part je ne mettrais que camps de concentration, prisons, laboratoire de recherche et de torture....

Nibiki a écrit:
Elles commencèrent par exterminer la population,
puis ils s’en prirent aux hommes qu’elles avaient corrompus.

Je mettrais plutôt éradiquer la population.

Voilà à toi de voir.

_________________
La vie n'est qu'un long compte à rebours qui débute à notre naissance et se termine à notre mort. Razz

A vaincre sans périls, on triomphe sans gloire. Razz

"Amis ou ennemi quelle importance...Tous les ennemis du roi deviennent les miens."
"Tu as osé t'en prendre à notre souverain. Je ne te connais plus et ne te considère plus comme un ami"
(Landrin: La légende de Terre-Brune)

" Tu ne me considère plus comme ton ami. tu ne veux pas pardonner mon geste insensé, mais malgré tout je mourrais pour toi."
(Virgile la légende de Terre-Brune)


"Je ne suis pas un prince. Je ne suis que le fils d'un félon fratricide" (Darian, les vilipendes du Sendris)
Revenir en haut Aller en bas
margezen
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Féminin Nombre de messages : 24
Age : 61
Localisation : Amay Belgique
Loisirs : atelier d'ecriture
Date d'inscription : 19/11/2015

MessageSujet: Re: L'air de rien [commentaires]   Sam 28 Nov 2015 - 18:18

commentaire nouvelle l'air de rien :

Bravo bounce bounce bounce bounce
Revenir en haut Aller en bas
slameur38270
Je commence à m'habituer
avatar

Masculin Nombre de messages : 105
Localisation : Un beau repaire de romancier...
Loisirs : Multpassionnel ; j'aime l'écriture , la photo , les bagnoles , la vie , la généalogie , l'histoire de France , la détection de métaux , internet , les gonzesses , la télé , le vélo , mes animaux ... et je dois en oublier ...
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: L'air de rien [commentaires]   Sam 28 Nov 2015 - 23:42

Bonjour ou bonsoir les copains ,

Mon 1er avis :

Je commence à peine à lire le texte et la première phrase m'interpelle :

[...]Pas un bruit ne me parvient.[...]

N'écrirait -on pas mieux : Pas un bruit ne me parvint. ?

Bon , allez je study retourne lire le texte .

_________________
Ma présentation est ici : minoumyope
Mon jeu du "cadavre-exquis" s'anime bien , merci . Vous pouvez y participer en cliquant sur le lien suivant :
Je suis un jeu d'écriture fantastique


*** Lisez ICI mon essai de type fantastique et dites moi ce que vous en pensez sur son fil de commentaires .
Cherchez aussi quelques essais de poèmes dans les sections adéquates . Merci .


study
Mon slogan :
Deux choses sont infinies : l’Univers et la connerie humaine. Mais en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue.
– Albert Einstein.


------

Le temps ne fait rien à l'affaire ....
Revenir en haut Aller en bas
Nibiki
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Féminin Nombre de messages : 94
Age : 20
Localisation : En Gwendalavir
Loisirs : le théâtre, l'écriture (nan!! Tu crois?), le dessin et tout et tout
Date d'inscription : 23/11/2013

MessageSujet: Re: L'air de rien [commentaires]   Sam 5 Déc 2015 - 15:44

Alors déjà, merci à vous de m'avoir lue! C'est super sympathique!

C'est vraiment gentil de votre part de prendre le temps de vous pencher sur mon texte, vraiment!

Je prends en compte vos remarques, promis!

Slameur: c'est du présent, je sais que c'est pas hyper courant dans les textes qui sont beaucoup plus souvent écrits au passé mais ici, je voulais écrire au présent. C'est un choix personnel de style Smile

_________________
Bisous!! :p
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'air de rien [commentaires]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'air de rien [commentaires]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le temps n'est rien [The Time Traveler’s Wife] d'A.Niffenegger
» Dollhouse : avis et commentaires
» Gagnez de l'oseil sans rien faire !
» Yasmina Khadra, un écrivain algérien
» Meeting Aérien de Reims 27 & 28 juin (spotter day le 26)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Les Galeries :: Récits S-F :: commentaires-
Sauter vers: