Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 BOB

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
piume
Hey, soyez cool, je suis nouveau!


Nombre de messages : 13
Age : 20
Localisation : un coin pommé dans mes pensées
Loisirs : airsoft, écrire, caricature, bricoler, marcher,parler
Date d'inscription : 26/08/2015

MessageSujet: BOB   Jeu 27 Aoû 2015 - 12:38


salut c'est encore moi, ce texte est un petit délire je me suis pris comme ça. pardonnez moi pour la grossièreté omniprésente du personnage....il est comme ça on lui en veut pas....
bonne lecture Wink


« Pourquoi tu as fait ça ? Franchement je te comprends pas mon gars ! T'avais la chance d'avoir un boulot et un logement, beaucoup de gens seraient prêts à tuer pour posséder un tiers de ce que tu possède. Mais non il a fallu que tu t'enflammes. J'avoue que je suis largué, tu peux t'en venter. Tu n'étais pas connu de nos services, tu te défonçais pas t'étais un mec clean...tu ne dis rien ? Ça t'aide pas, j'espère que t'en as conscience. De toute façon je finirai bien par le savoir, tôt ou tard je le découvrirai. Tu parles pas des masses, pas très loquace. Bon bob, tu permets que je t’appelles bob hein, bien que tu ne t’appelles pas comme ça, juste que je trouve que c'est un nom à la con et que ça te va bien. Tu ris pas ? T'es franchement pas drôle...Je sens qu'on va s'éclater tous les deux. Donc disais je, tu avais l'air d'être un mec cool hein, c'est juste mon avis de flic te fâches pas si je me trompe. Tu pourrais au moins me regarder quand je te parle tout de même, oh je te parle ! Très bien puisqu'on dirait que ma présence te fais chier je vais te remémorer toute l'histoire comme ça on pourra rester ensemble un peu plus longtemps, c'est y pas chouette ça hein ? Les filles doivent vraiment se faire chier avec toi pauvre mou du gland...bon maintenant que j'ai toute ton attention je vais pouvoir raconter mon histoire ; il était une fois bob le bavard qui habitait dans la rue...heu attends c'est quoi déjà le nom du bled ? Oh et puis tu sais quoi on s'en fou ! Donc disais je bob le bout-en-train est dans son appart par un jour de pluie, il s'ennuie beaucoup bob, alors qu'est-ce qu'il décide de faire ? Et bah il décide de mater ce qu'il y a à la télé voilà. Seulement il y a un hic, son sale con de voisin écoute sa musique de naze à donf. Alors comment bob réagit ? Il donne des grands coups de poing dans le mur en espérant que son olibrius de voisin se décide à la musique sans son. Mais l'incivil individu ne se montre pas courtois, alors comme bob est un foutu psychopathe il prend sa hache pour aller défoncer la porte de son voisin. Il se saisit de son jouet ouvre sa porte, sort dans le couloir, se présente devant la porte du gus et arme son coup, et au moment où il frappe son intelligent de voisin ouvre sa porte...et bien évidemment il faut que ce con pousse un cri avant de clamser, cri qui va bien sur alerter le cleps de madame Grossepouf qui va ouvrir à son tour sa porte et voir la scène digne d'un film de Rob Zombie...En bonne citoyenne qu'est ce qu'elle fait ? Elle appel la police la brave dame, donc bob va frapper une seconde fois, et ran ! Il fracasse la porte d'entrée. Problème le brave toutou mord bob qui le coupe en deux d'un coup de hache, mais où est la SPA quand on a besoin d'elle ?! La vieille chouette ferme la porte du couloir, bob s'occupe en quelques coup de hache de l’obstacle. Mais juste pour embêter bob la mémére s'enferme dans sa chambre, bref de quoi donner du fil à retordre à l'ennemi publique numéro un de Tryba. Bob déboule dans la chambre un grand sourire satisfait se dessine sur ses lèvres, mais celui-ci s’efface rapidement la vieille peau s'est cachée dans le placard, alors Bob frustré hurle « Je vais te crever salope ! ». ce qui va avoir pour effet de réveiller le flic alcoolo d'à coter qui essayer de dormir un peu pour oublier sa sangsue de femme qui lui pompe ses économies et son temps libre ainsi que ses affreux mioches. Donc le brave poulet, c'est à dire moi déboule dans l'appartement de la vioc à qui bob pratique une coloscopie peut ordinaire avec un instrument absolument pas réglementaire. Le flic gueule bien « police mains en l'air » et que répond Bob ? Il répond « et maintenant je vais me faire un keuf, jamais deux sans trois !! »...Le pauvre poulet est bien obligé de faire feu... voilà mon histoire t'as plu ? Tu réponds toujours pas hein connard ? Ça t'arracherais la gueule d’applaudir au moins ? C'est pas parce que je t'ai foutu une bastos dans la mâchoire que tu dois te sentir obliger de gémir et de faire signe pour que j'appels une ambulance..;putain d'ingras...J’espère que les collègues seront pas long pasque tu me gonfle là, tu dois connaître ma femme ! Si ça se prouve tu te l'ai faite, ouais ça doit être ça ! T'as pas trop galéré avec tout ses bourrelets ? Perso je suis obligé de la rouler dans la farine tellement elle est grasse ! Quoi « gnuuuur eeeen buuu lance », ça veut dire quoi ça ? Tu peux pas parler français ? Putain d'immigré ! Tu peux pas t'empêcher de foutre du sang partout en plus espèce de dégueulasse ! Dire que c'est avec le blé que je gagne durement qu'on paye les allocs de con comme toi....
Revenir en haut Aller en bas
 
BOB
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Les Galeries :: Récits contemporains/polars :: textes contemporains/polars-
Sauter vers: