Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Version 0 de Strasbourg

Aller en bas 
AuteurMessage
Lapin
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Masculin Nombre de messages : 4
Age : 22
Localisation : Strasbourg
Loisirs : faire des bulles
Date d'inscription : 13/09/2015

MessageSujet: Version 0 de Strasbourg   Lun 14 Sep 2015 - 12:34

Voici un poème en prose réalisé pour un festival qui mettera la ville de Strasbourg en lumière. Ce texte a pour vocation d'être lu en public, c'est pour ça que j'ai essayé de travailler surtout sur la musicalité, le rythme, bref la dimension orale. Je serais ravi de savoir ce qu'en pense certains d'entre vous avant de le mettre en voix !

Version 0

Dans une ville, il y a une place, et sur cette place, il y a des drôles de têtes enturbannés, et dans ces drôles de têtes enturbannés, il y a Strasbourg, et dans Strasbourg il y a Saint-Etienne, et les autres, et moi-même, et avec tout ça il s'agit maintenant de respirer avec les oreilles, sinon, je vais étouffer sous ce pull.

La place St- Etienne me fait l'effet d'un gros cochon endormi dans la boue. Il ronfle, renâcle, se retourne parfois avec un petit gémissement. Mais surtout, il ne fait que pisser, sans s'arrêter. Je me demande où il a pu boire toute cette eau ...

Dong

Le tonnerre, au loin. La violence apparaît soudain comme l'étincelle qu'un frottement de talon trop aiguisé produit sur un pauvre pavé mal dégrossi. La ville se racle la gorge.

Ding dang Dong

Maintenant, les bruits se libèrent comme une colonie d'enfants lâchés hors du bus. On dirait qu'ils communiquent, qu'ils se disent des choses, mais en vrai, ils ne font que brailler. On pourrai croire que chaque son est neuf, individuel, original ; ils sont tous les même.

Dong

Ce petit bruit, au fond là, celui qui est toujours le même, il est là pour te le rappeler. On dirait que c'est le plus petit d'entre eux, qu'il n'a aucune importance, mais en fait, c'est leur chef. C'est lui qui fait tourner le monde sonore, toujours dans le même sens. Plus tu l'écoute, plus il s'amplifie, toujours plus fort et toujours le même. Il finit par devenir assourdissant. Et derrière, il n'y a plus rien.

Ding dang Dong

Dans ce petit bruit il y a tous les autres, et dans tous ces autres, il y a Strasbourg, et dans Strasbourg il y a Saint-Etienne, et les autres et moi-même, et dans tout cela il y a ce petit bruit, et PISSE PISSE LE COCHON !

Ma vue, sans voile, se vide
Et vide la ville puis s'évade
Ma voix, sans la vue, se voile

L'aveugle décape la ville de son regard vide comme le morceau de verre brisé s'élançant, ivre de douleur, à travers un monde de papier.

Et saigne saigne le cochon, et la ville, et les autres, et moi-même. Et derrière, il n'y a plus rien.
Tout cela est ma faute, et celle du cochon

Je cherche la ville, et je ne trouve que moi. Alors je cherche en moi, et j'y trouve les autres, et Saint-Etienne, et enfin Strasbourg. Mais voilà, dans Strasbourg, il n'y a que la place, et sur cette place, il n'y a que les autre, et moi-même. Et ainsi de suite.

Et derrière, rien.

Dong

Alors je crois. Je crois dans tous ces bruits, dans leur illusoire originalité. Je sais qu'il n'y a rien de vrai dans tout ça mais je joue le jeu, parce que je n'ai pas le choix.

Et j'oublie le cochon. Jusqu'à la prochaine fois.

Ding Dang Dong



Lien vers les commentaires : http://ecrire.ingoo.us/t6173-version-0-de-strasbourg#157420
Revenir en haut Aller en bas
http://ecrire.ingoo.us/t6169-ce-n-est-qu-un-debut
 
Version 0 de Strasbourg
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Link version fille
» les version RMNET et PPP
» [AIDE] passage version 2.1 update 1 vers froyo
» affiches de films version minimaliste
» SOFT MY BACKUP version gratuite et PRO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Les Galeries :: Poésie et chansons :: Textes-
Sauter vers: