Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'amort-commentaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
zel isa
Hey, soyez cool, je suis nouveau!


Féminin Nombre de messages : 7
Age : 16
Loisirs : Photo , musique, dessin, écriture :)
Date d'inscription : 23/11/2015

MessageSujet: L'amort-commentaires   Lun 23 Nov 2015 - 22:38

A vous !
Revenir en haut Aller en bas
Salut
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Féminin Nombre de messages : 656
Age : 19
Date d'inscription : 10/11/2015

MessageSujet: Re: L'amort-commentaires   Mar 24 Nov 2015 - 16:17

Ben! D'où vient la balle? *-*
Il est sympa ton texte, il faudrait peut-être que tu le retravailles un peu mais j'aime bien les rimes que tu mets parfois. Ça rend le texte plus fluide mais du coup quand il y en a pas, on a une impression de manque. Smile

_________________
Salut susurra sa sorcellerie et s'immisça sciemment dans ses songes...   Rin
Revenir en haut Aller en bas
zel isa
Hey, soyez cool, je suis nouveau!


Féminin Nombre de messages : 7
Age : 16
Loisirs : Photo , musique, dessin, écriture :)
Date d'inscription : 23/11/2015

MessageSujet: Re: L'amort-commentaires   Mar 24 Nov 2015 - 18:03

D'accord je comprends merci beaucoup Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'amort-commentaires   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'amort-commentaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dollhouse : avis et commentaires
» De Grand teton à Glacier en passant par Yellowstone - Vos commentaires
» Discussions, commentaires et prévisions sur Occupation Double...ici
» Vos commentaires sur les partenariats
» Commentaires sur la fanfic Castlevania : Rebirth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Les Galeries :: Récits contemporains/polars :: Commentaires-
Sauter vers: