Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Commentaires- Les âmes de la Mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Salut
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 692
Age : 19
Date d'inscription : 10/11/2015

MessageSujet: Commentaires- Les âmes de la Mort   Mar 8 Déc 2015 - 18:37

Merci pour votre lecture!!!
J'attends vos commentaires avec impatience Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Monica20
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal


Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 12/07/2015

MessageSujet: Re: Commentaires- Les âmes de la Mort   Dim 13 Déc 2015 - 21:47

Salut Salut ! Smile

J'ai trouvé tes trois tableaux (je ne sais pas si ce que tu sépares avec des *** sont des chapitres à proprement parler) très intéressants à plusieurs points de vue.

Le premier échange entre les deux enfants a vraiment du charme, il y a une vraie douceur à ce moment chez ton perso féminin et le lecteur peut aussi y percevoir de la candeur parce que justement c'est une enfant, d'une part, et d'autre part elle lui parle de son appartement donc elle est logée, elle a sûrement des parents, elle peut vivre une vraie vie de petite fille de son âge. De ce fait sa confrontation avec le garçonnet qui marche dans la rue (on peut penser qu'il y est à la rue), à une heure tardive, qu'il ne veut pas se faire repérer...tout cela laisse supposer qu'il ne mène pas la vie d'un petit garçon ordinaire et du coup le contraste avec la fille est intéressant. On peut supposer qu'il sait plus de choses sur la vie, qu'il a plus bourlingué que l'autre mais aussi peut être qu'il a plus souffert, donc il a une histoire à raconter.

Le deuxième passage est intéressant dans une autre mesure dans le sens qu'il fait apparaître le côté un peu plus "surnaturel" du personnage. Tu t'attaques à quelque chose de symboliquement très fort à savoir la Mort qui de fait dramatise la scène. J'ai vraiment trouvé cette partie très symbolique, où tu renoues même avec des mythes antiques de la disparition de l'âme (le baiser de la mort si j'ai bien compris qui emporte les âmes des défunts), il y a un vieux mythe romain sur ça qui me revient un peu. Et puis tu fais entrer en scène un autre personnage, celui du maître dont on ne sait pas grand chose pour l'instant. Du coup on se pose la question de l'identité de ce maître, de sa nature, et de la relation qu'il entretient avec son apprenti. Comme tu parles de formation, on devine qu'il y a un genre de monde miroir où des êtres sont chargés de faire une sorte d'économie des âmes, du coup on se pose des questions sur ce monde, sur la société et les êtres qui la composent. Et puis après encore il y a ce bâton de berger qui encore une fois a une lourde charge symbolique(cf Jésus par ex Wink)

Le troisième est de nouveau une confrontation et pour le coup la scène m'a immédiatement fait penser à Peter Pan^^. On se demande pourquoi la petite fille peut le voir et pas ses parents, peut-être que ce ne sont que les enfants qui peuvent le voir mais assez vite on en doute. La pette fille aurait une relation privilégiée...pourquoi donc...

Du coup il y a vraiment beaucoup de choses dans ce début très alléchant...et j'ai envie de dire ENCORE!!! cheers

En fait, je ne sais pas si c'est personnel ou quoi mais il m'a manqué des détails pour vraiment me plonger dans cet univers que tu construis. Quand il marche dans la nuit, la scène est centrée sur les dialogues. C'est chouette pour découvrir les personnages mais j'aimerais bien aimé savoir sur quel sol il marchait par exemple, si c'était de la pierre, de la terre, de l'herbe, des pavés, une route...ça aurait permis de me situer sur l'ambiance, si c'est à la campagne ou en ville, la taille, ce que font les voisins, si il y a des bruits de télévision ou si il y a l'odeur d'un ragoût qui cuit pour savoir si c'est de nos jours ou au moyen-âge...si il y avait un chat, des moustiques qui le gênent ou pas du tout...pour voir la saison de l'année, la météo qu'il fait...(J'ai bien aimé après quand t'as mentionné les barbies et le fait qu'elle a pas le droit de veiller alors que ses parents si, on peut en plus s'y identifier car franchement, quelle plaie c'était de devoir se coucher avant les parents   Crying or Very sad et puis c'est un indicateur sociologique aussi important)

Du coup, le passage que j'ai préféré c'est le deuxième parce qu'il y a le moins de dialogue(je dis pas qu'ils sont mauvais en soi hein)mais comme il y en a peu, j'ai une description d'une scène qui m'a pour le coup beaucoup marquée avec cet hurlement horrifique à la fois très étrange et très présent parce que tu peux vraiment l'entendre, un cri. Cette femme qui pleure, l'ambiance de la maison où il entre, les lueurs...participe vraiment à me plonger dans cette scène.

Après j'aurais aimé plus de précisions par exemple sur le bâton du début, au début j'ai cru que c'était une baguette magique comme Harry Potter ^^' après j'ai compris que c'était un bâton de berger mais du coup dès le départ j'étais partie sur une mauvaise hypothèse et j'ai dû me corriger ensuite.

Et puis j'ai trouvé vachement bien toutes ces allusions que tu fais sur un autre monde, sur un maître, sur la nature spéciale du garçon. Tu piques ma curiosité mais du coup j'ai plein de questions en tête et j'aimerais bien avoir des faits (pas forcément des réponses) auxquels me raccrocher pour vraiment prendre pied.

Mais comme je t'ai dit ça m'a beaucoup plu, ce couple de personnages est contrasté donc prometteur. Une amitié semble poindre mais qui sait, dans quelles circonstances...

En tout cas je suivrai tes prochains posts ! Very Happy

PS: et j'ai beaucoup rie quand il est fait mention du doudou, je me suis dit là c'est du bon! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Salut
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 692
Age : 19
Date d'inscription : 10/11/2015

MessageSujet: Re: Commentaires- Les âmes de la Mort   Lun 14 Déc 2015 - 21:29

Bonjour Monica!
Merci de ta lecture, ça me fait super plaisir!
J'ai été étonné par plusieurs de tes remarques, ce qui est plutôt une bonne chose, cela montre qu'elles ne sont pas inutiles Wink
Par exemple, je n'avais pas du tout pensé que le lecteur pouvait prendre le petit garçon au début pour un enfant abandonné. (c'est trop bien d'avoir un regard neuf sur ce qu'on écrit, on a pas l'habitude!)
Et j'aurais adoré avoir la culture nécessaire pour avoir calculé les symboliques que tu as repérées, mais malheureusement, et je suis désolée de te décevoir, absolument pas! Pour le coup c'est un hasard complet!
Je n'aurais pas non plus pensé que le paragraphe deux soit ton préféré, car personnellement, c'est celui que j'estimais le plus à la ramasse. :o comme quoi...
Merci aussi pour les points négatifs que tu as relevé, c'est vrai que des indications plus descriptives doivent manquer pour bien se représenter les scènes, ça je n'en doute pas.

Je suis également tes posts avec attention, car j'ai très envie de savoir où donc ce train emmène tes deux personnages Wink
A bientôt!

_________________
Salut susurra sa sorcellerie et s'immisça sciemment dans ses songes...   Rin
Revenir en haut Aller en bas
Monica20
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal


Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 12/07/2015

MessageSujet: Re: Commentaires- Les âmes de la Mort   Mar 15 Déc 2015 - 16:32

Salut Salut ! (je n'arrêterai jamais je crois...)

Ca me fait rire, si ça se trouve je pars vraiment trop trop loin alors jvais devoir me méfier lol XD.
Pour le coup, ça m'étonne beaucoup que le petit garçon ne soit pas abandonné, j'en avais été persuadée...ça m'intrigue encore plus du coup !

Hâte d'en apprendre plus sur ces deux garnements alors ! Wink
A plus !
Revenir en haut Aller en bas
Dine
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Féminin Nombre de messages : 723
Localisation : un pays froid et humide
Loisirs : En plein travaux, de retour bientôt
Date d'inscription : 07/02/2016

MessageSujet: Re: Commentaires- Les âmes de la Mort   Sam 13 Fév 2016 - 0:01

coucou salut, comme je voulais mieux te connaître, rien de mieux que de lire ton extrait fantastique et puis ce n'est que justice alors, pour ce texte:

du bon fantastique comme je les aime, tu as l'art et la manière de nous emmener dans ton monde, j'aime la manière dont tu écrit, les mots sont fluides et la lecture en est facilité. j'aime bien aussi la manière dont tu retranscrit les pensées et les paroles de la petite fille avec toute la naïveté d'un enfant, c'est trop mignon! la relation entre les deux personnages est naturelle, vivante et touchante, il n'y a rien de forcé ou de mal formulé, un délice (sans déconner je ne suis pas une experte mais je trouve que tu as un bon français). toute l'émotion est là et glisse très bien de tes personnages jusqu'à nous
il n'y a pas de description des lieux mais contre toute attente, je n'en ai ressenti aucune gène, tu décris juste ce dont on a besoin en fait mais c'est bien comme ça.
enfin en ce qui concerne le garçon (un apprenti faucheuse?) tu laisse planer un peu de mystère autour de lui et forcément...j'aime ça! donc j'ai hâte de lire un jour la suite.
en tout cas j'aime bien ton style, tu prouves que l'on peut très bien comprendre une histoire sans passer un quart d'heure sur la description d'une chambre d'enfant Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Eponine
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 15/03/2016

MessageSujet: Re: Commentaires- Les âmes de la Mort   Mar 29 Mar 2016 - 16:14

Bonjour Salut,

J'ai eu l'occasion de passer sur ton joli texte "les âmes de la Mort".

Cet extrait est un assemblage de trois scènes qui toutes trois nous font découvrir un petit garçon insolite.

La construction de la première scène repose essentiellement sur un dialogue entre le petit garçon et une petite fille. Elle baigne le lecteur dans une atmosphère attendrissante de nostalgie (du moins lorsqu'on est une fille). Je constate que malgré une structure très simple, tu réussis parfaitement à faire passer des émotions en filigrane.
Ainsi tu mets en présence une fillette qui est l'archétype de la "normalité" autant sociale que psychologique, et un petit garçon qui semble tout l'opposé. Pourtant, comme l'enfance n'a pas d'a priori, même s'ils s'affrontent, ils se fascinent.
Une phrase de ce passage attire particulièrement mon attention :
Citation :
Au creux de sa main, son bâton était brûlant.
Pourquoi était-il brûlant ?

Dans la seconde scène, le petit garçon a repris sa route. Il a une mission a remplir, qu'il s'est vraisemblablement assignée lui même.
Pas de dialogue ici : deux pensées, des introspections et très peu de description.
De nouveau, ta construction n'a pas une once de gras. Tu ne conserves que l'utile, voire le nécessaire.
Tes descriptions n'existe que pour servir ton propos, qui est créer une atmosphère particulière, faite d'un couloir sombre, de petites chandelles et d'une femme qui pleure. Tout ceci fait échos à l'imaginaire. En effet c'est bien ainsi que l'imagination collective se figure un décès et sur cette base, chaque lecteur peut ajouter ses propres détails. Moi, ça me convient tout à fait.
Le cri est très bien calibré. Lui aussi dit l'essentiel et nous embarque dans ton univers, qui du coup devient le notre.
Sur ce passage, ma phrase est :
Citation :
S'il ne tromperait pas la Mort ce soir, peut-être abuserait-il au moins le mort.
Se pourrait-il qu'il cherche à tromper la Mort ?
Voudrait-il abuser le mort ?
Autant de question dont j'attends la réponse dans la suite du texte (pas dans cet extrait, hein Wink , mais dans la suite de l'histoire)
Un petit regret, qui n'engage que moi :
le garçon déposa un baiser sur le front du défunt.

Pourquoi pas la bouche ou le nez ? En effet, l'âme peut passer par un orifice. Bon excuse cette remarque très terre à terre Embarassed mais pour moi, c'est un vrai sujet (même si ça n'enlève rien à ce que tu as fait).

La troisième et dernière scène de l'extrait est essentiellement , à mes yeux, une scène de caractérisation.
On retrouve Mona (cette fois elle a un prénom) qui lentement se dévoile.
Elle était déjà gentille et curieuse. On la voit à présent maligne (elle couvre sa lampe avec un foulard), rancunière (il est le petit garçon qui vit dehors et ne veut plus la voir), et même revancharde lorsqu'elle va jusqu'à se dire que son père va le mettre dehors et qu'elle s'en réjouit. Bref, une vraie petite fille !
Lui, reste égal à lui-même avec cette naïveté qui touche à la pureté.
Ma phrase :
Citation :
C'était un bâton de berger. Elle le savait parce qu'elle en connaissait des bergers.

Ce gosse est un guide : comme Charon, il conduit l'âme de la vie à la mort, comme un berger rassemble ses moutons.
Ma critique, la seule pour l'extrait et qui en plus se discute :
Citation :
-Chhhhhht ! s'empressa-t-elle d'ouvrir la fenêtre.
[...]
-Chhhhhht, lui plaqua-t-elle une main sur la bouche, horrifiée.
Voilà, tu as tendance à donner une voix à des verbes qui ne parlent pas. Plaquer est un geste, ouvrir une fenêtre aussi et ces gestes ne font pas "chut".
Bon, ceci dit, je sais que ça se fait et bien que je n'aime pas, je sais que d'autres te diront le contraire.

___

Cet extrait a des allures de contes obscures puisqu'il touche à la mort, mais de conte tout de même. Ils m'évoquent les films d'animation de Tim Burton, que je trouve pleins de poésie. C'est aussi une des qualités de ce texte.

Tu ne l'as pas enrichi depuis décembre, j'espère que ce n'est pas le signe d'un abandon.
J'ai pris, en tous cas, beaucoup de plaisir à te lire. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Salut
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 692
Age : 19
Date d'inscription : 10/11/2015

MessageSujet: Re: Commentaires- Les âmes de la Mort   Mer 30 Mar 2016 - 22:50

Mais enfin Eponine!!! Un baiser sur la bouche ou le nez??? Quelle idée, ça enlève toute la poésie!!! ><
Wink
Merci beaucoup pour ton commentaire, ça me fait super plaisir!!! Razz (même si bien sûr le but des commentaires, c'est pas de faire plaisir mais de donner des critiques constructives et blablabla et blabla bla)

J'essaye de continuer mais ce que j'ai écrit pour le moment c'est encore des dialogues dans lesquels il ne se passe pas grand chose, donc à la longue, j'ai un peu peur de lasser le lecteur :|
Enfin bon il faut essayer!

Encore merci d'avoir donné de ton précieux temps pour me lire, ça m'est super utile! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Dine
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Féminin Nombre de messages : 723
Localisation : un pays froid et humide
Loisirs : En plein travaux, de retour bientôt
Date d'inscription : 07/02/2016

MessageSujet: Re: Commentaires- Les âmes de la Mort   Jeu 31 Mar 2016 - 23:09

oh oh! un peu de news sur "les âmes de la mort" cool!!
c'est sûr qu'on ne peut pas faire un livre qu'avec des dialogues, même si les tiens se défendent bien
bon ben attendons encore un peu alors Very Happy
courage Salut!

_________________
En plein travaux, de retour bientôt  hippo

"On qualifie d'impossible les choses que l'on n'a pas vraiment envie de faire."

                                                                                                      Mike Horn
Revenir en haut Aller en bas
AndrewTheFunnyBunny
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Masculin Nombre de messages : 37
Age : 19
Localisation : Imaginarium
Loisirs : S'amuser en s'amusant.
Date d'inscription : 16/04/2016

MessageSujet: Re: Commentaires- Les âmes de la Mort   Lun 18 Avr 2016 - 1:18

Autant dire que ces deux extraits m'ont émerveillé et surpris. J'ai beaucoup apprécié la première discussion entre les deux enfants, nous pouvons voir que la jeune fille est vraiment une jeune fille. Moi, ayant du mal maintenant avec les sentiments d'enfant, tu les retranscris avec simplicité. Et puis elle est tellement mignonne que dans les premiers paragraphes j'ai commencé à m'imaginer à quoi elle pourrait ressembler. Le garçon me donnait une impression d'abandon au début du texte, mais à croire que cela n'était pas le cas, haha !

Je n'ai pas bien compris le moment de "tromper la mort". 
Salut a écrit:
S'il ne tromperait pas la Mort ce soir, peut-être abuserait-il au moins le mort.
Pourquoi veut-il trompé la Mort ? Pour être une Âme ? Peut-être que nous l'apprendrons dans les futurs extraits ?

Quelques points que j'aimerais te partager :

-Le texte est facile à lire, et rapide de part ses phrases simples et concises, nous le lisons d'une traite, c'est incroyable comme c'est fluide, j'aimerais te féliciter !

-Je ne sais pas pourquoi mais aurais-je à penser que le bâton pourrait être en réalité son Maître, je ne sais pas si c'est mon esprit saugrenu qui pense ainsi mais le mystère qui se trouve derrière ce bâton me parait étrange, c'est normal non ? Hehe.

-Je me suis perdu plusieurs fois dans ton texte par le manque (j'allais écrire mangue...) d'espace, ne serait-il pas mieux d’aérer ?

Les parents sont assez strictes, enfin après nous ne savons pas l'heure alors je peux comprendre, j'ai vraiment eu peur du père qui rentre subitement dans la chambre pour lui enlever des mains la carte.

Quelques minuscules fautes par-ci, par-là :
Salut a écrit:
un petit garçon arpentait seul les ruelles les plus sombre et désertes de la ville.
les plus sombreS (ligne 2 chapitre 1)

Au dessus de lui, une petite fille l'observait, penchée par une fenêtre ouverte.
Au-dessus (ligne 6 chapitre 1)

Il y avait dans ce cri toute la force qu'avait possédé l'homme, avant.
possédéE : qu'est-ce qu'avait possédé l'homme ? La force.(ligne 13 paragraphe 2)

Toute sa vie ne se résumait maintenant plus qu'à cet hurlement, toutes ses joies, toutes ses déceptions, toutes ses colères, toutes ses pensées, tout son amour, toutes ses frustrations, s'exprimaient, une dernière fois.
CE hurlement, si je me souviens bien du nom, je crois que c'est une Euphonie ou je ne sais plus (ligne 13 paragraphe 2). S'exprimait puisque c'est l'hurlement qui exprime une dernière fois.

À l'intérieur, quelque chose voulait à tous prix sortir.
TouT (ligne 23 paragraphe 2)

Il s'assit sur son lit, le menton posé sur ses mains, elles-même posées sur le bâton.
elles-même(ligne 74 paragraphe 3)

Cela fait maintenant deux cent ans que je suis son apprenti, je devrais bientôt devenir Âme moi aussi.
Tu as vraiment deux cent ans ?
deux centS ans (ligne 76 paragraphe 3 et ligne 85 paragraphe 3)

Après, il allait encore la traiter d'humain.
d'humainE (ligne 102 paragraphe 3)

c'était dans ces salles d'opérations qu'ils s'amusaient à défier la Mort.
d'opération (ligne 6 paragraphe 4)

le bip sonore et régulier de la machine se changea en long gémissement aiguë
aigu (ligne 8 paragraphe 4)

et non pas à cause d'un soit-disant destin
soi-disant (ligne 12 paragraphe 4)

Il s'allongea. Se releva. Se réalongea.
J'écris plutôt se rallonger non ? Donc rallongea ? (ligne 19 paragraphe 5)

C'est toi qui regarde à l'envers. Océan altantique
regardeS et atlantique (ligne 43 paragraphe 5)

Il n'avait jamais ressentit ça. En fait, il n'avait jamais rien ressentit jusqu'à maintenant.
ressenti (ligne 21 paragraphe 6)
J'ai fait le tour de tout ce que j'ai pu voir, en espérant t'avoir aidé Smile.

_________________
« Le fou-rire est une joie qu’il ne faut au grand jamais oublier, si vous ne voulez pas tomber dans l’oubli d’une tristesse étouffante. »
Revenir en haut Aller en bas
Salut
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 692
Age : 19
Date d'inscription : 10/11/2015

MessageSujet: Re: Commentaires- Les âmes de la Mort   Mer 20 Avr 2016 - 22:54

Merci Andrew pour ton commentaire!  :o

Citation :
Je ne sais pas pourquoi mais aurais-je à penser que le bâton pourrait être en réalité son Maître
oooooooh!!! C'est une idée de dingue!!!!! Razz

_________________
Salut susurra sa sorcellerie et s'immisça sciemment dans ses songes...   Rin
Revenir en haut Aller en bas
Dine
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Féminin Nombre de messages : 723
Localisation : un pays froid et humide
Loisirs : En plein travaux, de retour bientôt
Date d'inscription : 07/02/2016

MessageSujet: Re: Commentaires- Les âmes de la Mort   Jeu 21 Avr 2016 - 23:12

Coucou Salut!

C'est avec joie que j'ai retrouvé ton texte et lu tes ajouts, j'ai particulièrement appréciée le dernier passage où le garçon recueille sa troisième âme, là tu développes ses sentiments, puisque maintenant il en éprouve^^, et c'est bien amené je trouve. Au contact des âmes il semble s'humaniser en fait Smile (c'est peut-être ça être une "âme" en fait ;-) mais silence, gare au spoil!) . Lui qui est blasé du comportement humain, ça va sans doute le métamorphoser. La fin m'a surprise quand il se met à rire! c'est pas du tout son genre! Vraiment étrange tout ça...

J'ai bien aimé ta description du Mexique, c'est très fidèle! j'aurais limite aimée voyager plus longtemps geek  mais bon, c'est pas le sujet, tu n'écrit pas un national géographique non plus ;-D

Salut a écrit:
observant le visage de celle qui fut,

Cette phrase, je l'adore! je trouve vraiment l'expression jolie et respectueuse.

Au niveau de l'écriture, eh bien, je trouve que c'est soigneusement écrit (ah! bah, ce n'est pas pour rien qu'on a attendu si longtemps XD, je plaisante t'inquiètes), ton style est clair, facile à comprendre. Les enfants n'auront aucun mal à se plonger dedans je pense. Tu vises les enfants de quel âge environ? (moi j'y connais rien en moufflets). Tes phrases sont belles et certaines sont vraiment mélodieuses. Vraiment agréable à lire pour les grands enfants que nous sommes.
La fillette me fait craquer, elle est vraiment trop mignonne ( je sais je l'ai déjà dit) quand elle essaye de l'aider avec ses petits moyens (comme quand elle s'est perdu à Disney, lol, trop craquant) et tellement naïve! Bravo car moi, comme Andrew, je n'arriverai pas à animer aussi fidèlement des personnages aussi jeunes.

Bon eh bien, on dirait que tu as bien bossé non? Very Happy . Pour moi, rien à redire, c'est ok...  Super
A bientôt Salut!

_________________
En plein travaux, de retour bientôt  hippo

"On qualifie d'impossible les choses que l'on n'a pas vraiment envie de faire."

                                                                                                      Mike Horn
Revenir en haut Aller en bas
Djevelen
Apprentie Marchombre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1338
Age : 15
Localisation : Dans les vapes...
Loisirs : Etre ici, tout simplement.
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Commentaires- Les âmes de la Mort   Sam 7 Jan 2017 - 11:15

J'ai lu ton chapitre 1 Salut !

Mon dieu ce que j'ai adoré !! Surtout les conversations entre les deux enfants ! J'avoue que je ne m'attendais pas à ce que ce soit à notre époque, mais on verra ce que ça va donner. Moi, je suis comme Mona, j'ai plein de question à poser à ton petit bonhomme alors, j'espère que j'aurais les réponses dans l'autre chapitre... diablo

_________________
Il existe une heure morte dans la nuit, l'heure la plus froide, la plus noire, celle où le monde a oublié le soir et où l'aube n'est pas encore une promesse, une heure où il est beaucoup trop tôt pour se lever mais si tard que se coucher n'a plus guère d'intérêt.
Anonyme.
Revenir en haut Aller en bas
Djevelen
Apprentie Marchombre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1338
Age : 15
Localisation : Dans les vapes...
Loisirs : Etre ici, tout simplement.
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Commentaires- Les âmes de la Mort   Sam 7 Jan 2017 - 11:28

Désolé pour le double post, mais voilà, j'ai fini ton chapitre deux, et je meurs d'envie de savoir la suite. Même si je me doute que tu as abandonné cette histoire, je ne peux me retenir de demander la suite.

J'ai tellement aimé l'idée du petit garçon qui aspire les âmes des mort. C'est tellement stylé !

_________________
Il existe une heure morte dans la nuit, l'heure la plus froide, la plus noire, celle où le monde a oublié le soir et où l'aube n'est pas encore une promesse, une heure où il est beaucoup trop tôt pour se lever mais si tard que se coucher n'a plus guère d'intérêt.
Anonyme.
Revenir en haut Aller en bas
Salut
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 692
Age : 19
Date d'inscription : 10/11/2015

MessageSujet: Re: Commentaires- Les âmes de la Mort   Dim 8 Jan 2017 - 12:45

Merci Djevelen! C'est gentil d'avoir lu! <3

Et oui, c'est vrai que je l'ai un peu abandonné malheureusement :( Pourtant je ne renonce pas complètement à en faire quelque chose un jour, mais je crois que tu connais ça, quand tu as une autre histoire dans la tête...

_________________
Salut susurra sa sorcellerie et s'immisça sciemment dans ses songes...   Rin
Revenir en haut Aller en bas
Djevelen
Apprentie Marchombre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1338
Age : 15
Localisation : Dans les vapes...
Loisirs : Etre ici, tout simplement.
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: Commentaires- Les âmes de la Mort   Jeu 12 Jan 2017 - 18:09

Moi ? Je ne vois pas ce que tu veux dire.... Hum... Hum..

_________________
Il existe une heure morte dans la nuit, l'heure la plus froide, la plus noire, celle où le monde a oublié le soir et où l'aube n'est pas encore une promesse, une heure où il est beaucoup trop tôt pour se lever mais si tard que se coucher n'a plus guère d'intérêt.
Anonyme.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commentaires- Les âmes de la Mort   

Revenir en haut Aller en bas
 
Commentaires- Les âmes de la Mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Commentaires sur Le Masque de la Mort Noire.
» LA MORT DU ROI TSONGOR de Laurent Gaudé
» Undertaker serait mort !!!!
» Dieu de la mort : 03/2008
» ou est la faux de La mort DOS ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Les Galeries :: Récits fantastiques / bit-lit :: commentaires-
Sauter vers: