Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 LA GROTTE DES CHIENS *** (les comm's)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
slameur38270
Je commence à m'habituer
avatar

Masculin Nombre de messages : 105
Localisation : Un beau repaire de romancier...
Loisirs : Multpassionnel ; j'aime l'écriture , la photo , les bagnoles , la vie , la généalogie , l'histoire de France , la détection de métaux , internet , les gonzesses , la télé , le vélo , mes animaux ... et je dois en oublier ...
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: LA GROTTE DES CHIENS *** (les comm's)   Lun 21 Déc 2015 - 1:47

BONJOUR à tous ,

Voici le fil des commentaires pour le début de mon ===> Récit Fantastique <===    (nuit du 20 au 21 décembre 2015)


LA GR bounce TTE DES CHIENS
(fil de commentaires ci-dessous)


J'espère que l'histoire vous aura plu et intriguée pour la suite .

Vous pourrez donner ici vos ressentis et critiques constructives . Super génial
Je pourrais , bien entendu , me vexer si je sens des critiques négatives . lol ... (je blague ...ou pas ) ^^   lol!
 
(à suivre dans un second paragraphe que j'écrirais selon vos avis , suggestions , idées ou critiques .
Je ne sais pas comment continuer ! Je ne sais pas encore quel est le mystère qui entourera tous ces bonhommes ! 
J'ai besoin de vous donc ! Merci  )


Ne me piquer pas mon histoire s'il vous plait !
©edSl@meur38270©
::rolling::











...

_________________
Ma présentation est ici : minoumyope
Mon jeu du "cadavre-exquis" s'anime bien , merci . Vous pouvez y participer en cliquant sur le lien suivant :
Je suis un jeu d'écriture fantastique


*** Lisez ICI mon essai de type fantastique et dites moi ce que vous en pensez sur son fil de commentaires .
Cherchez aussi quelques essais de poèmes dans les sections adéquates . Merci .


study
Mon slogan :
Deux choses sont infinies : l’Univers et la connerie humaine. Mais en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue.
– Albert Einstein.


------

Le temps ne fait rien à l'affaire ....
Revenir en haut Aller en bas
Monica20
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal


Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 12/07/2015

MessageSujet: Re: LA GROTTE DES CHIENS *** (les comm's)   Lun 21 Déc 2015 - 13:25

Hey ! Salut Slameur ! ^^

Contente que tu aies publié ce texte dans galeries ! Je vais pouvoir y aller de mon petit commentaire ! Smile

Tout d'abord, j'aime bien. Je dirais que ça tient à deux choses qui m'ont sauté aux yeux quand j'ai lu le texte. J'ai bien aimé le très vieil dans ses réactions, il alterne entre une excitation très forte qui témoigne de sa vitalité, de la vivacité de son esprit et ensuite avec une gravité qu'il retrouve après. Pour ma part, j'aime bien les personnages de ce genre parce qu'ils s'approchent d'une figure de la folie et en même temps de la sagesse. Ce qui fait qu'on est d'une part très intéressés par eux, ce qu'ils vont dire, ce qu'ils pensent mais en même temps, on ne peut s'empêcher de les percevoir un peu comme dangereux...ou mauvais...Et puis, devant tant d'exubérance du personnage on peut se douter que c'est u moyen pour lui de cacher ou du moins de vivre avec un traumatisme qu'il a vécu, peut-être que c'est le seul moyen qu'il a trouvé pour en parler. Ca rend ce vieil homme triste en fait.

Du coup le personnage du petit garçon est intéressant parce que plein de thèmes se confrontent en lui : il est innocent normalement de par son jeune âge (et aussi symbole) et il veut normalement faire le bien, il veut le bonheur et tout et tout. Seulement, il est confronté à cet homme qui lui dit qu'il a tué(et de façon lâche, pas du tout héroïque) , qu'il ne s'entichait pas de ce qui était bien ou pas, parce que c'était la guerre...donc cet homme serait un méchant pour le petit garçon...mais en même temps, cet homme est son aïeul et on assiste à une scène de transmission de mémoire, donc qqpart c'est un geste d'amour, d'attention qu'il porte à son descendant...donc il est gentil quand même. Et puis, on ne peut qu'imaginer l'intérêt que suscite ce vieil homme sur le petit garçon parce que il a deux cents ans, parce que il a l'air d'avoir vécu beaucoup de choses, et parce qu'il a l'air plein de vie (peut être que ses parents sont même moins vivants que ce vieux grand-grand-grand-papa) et parce que c'est un modèle masculin...ce qui doit se passer dans la tête et dans le cœur du petit-garçon doit être très intéressant.

J'ai bien aimé aussi la petite chanson qui tranche avec le reste des dialogues, ça apporte quelque chose de vivant en plus et de réel...parce qu'on a tous déjà entendu des chansons un peu militaires ne serait-ce dans des documentaires et leur rythme est  fait pour rentrer dans la tête, du coup je pense que chacun pourrait en voir une ressurgie à ce moment de la lecture. Et puis c'est original aussi.

J'ai beaucoup aimé l'archéologue dans leur rangs. Ca surprend de voir un intellectuel avec eux parce qu'on a l'image du poilu sale, dans la boue, qui tire et tue...mais c'est chouette parce que c'est vrai, dans les tranchées il y avait des gens comme des journalistes, des commerçants, des ouvriers, artisans...et puis on ne s'attnd pas à ce qu'il découvre qqchose dans la grotte...pour le coup on passe dans un autre univers (j'ai pensé à Indiana Jones^^). Mais ca prd une certaine dimension logique(oui oui il me semble) parce que dans cette grotte a été commis un bain de sang, une sorte de sacrifice qui fait ouvrir la porte...(et puis les portes, ce sont de TRES TRES gros symboles)

Après j'aurais bien aimé si tu avais pris plus ton temps. J'ai trouvé que c'est allé très vite et du coup on a pas trop le temps de s'immiscer dedans à fond. J'aurais bien aimé aussi si il y avait eu des descriptions. Le vieux a été quand même choqué j'imagine alors il a dû garder des souvenirs sensoriels (la luminosité, l'odeur, le frisson qu'il éprouve...ou pas....).

Voilà pour le moment, j'ai encore d'autres choses à écrire mais là je suis un peu prise par le temps; Je poursuivrai après. Et puis j'aimerais bien déjà connaître ce mystère de longévité !Smile

A plus !
Revenir en haut Aller en bas
slameur38270
Je commence à m'habituer
avatar

Masculin Nombre de messages : 105
Localisation : Un beau repaire de romancier...
Loisirs : Multpassionnel ; j'aime l'écriture , la photo , les bagnoles , la vie , la généalogie , l'histoire de France , la détection de métaux , internet , les gonzesses , la télé , le vélo , mes animaux ... et je dois en oublier ...
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: LA GROTTE DES CHIENS *** (les comm's)   Lun 21 Déc 2015 - 18:21

Bonjour Monica , Very Happy 

Dans le désordre , je répond aux détails dont tu me fait part dans ton commentaire ci-dessus .

Merci et content que tu aies aimé l'idée qui , je le rappelle n'est pas un chapitre mais juste un paragraphe .

Le titre est un jeu de mot avec "crotte de chien" et comme c'est la "caverne des cerbères" et que les frères d'armes du "vieux" ont tué les soldats allemands comme des chiens avec des comportements canins , j'ai pensé que ce titre serait pas mal . 

Je ne sais pas vraiment si ma scène se situe à notre époque ou dans 20 ou 30 ans dans l'avenir . Tout dépendra de la suite des écrits .

Le grand père est ,pour l'instant , volontairement paradoxal et mystérieux .
J'ai commencé l'histoire de cette façon pour être à la fois très vite dans le bain mais aussi le plus flou possible .
Tout est calculé pour ne pas donner de détails trop vite et surtout pour me laisser des portes de sorties pour continuer car je ne sais pas du tout ce qui a pu se passer dans cette grotte .
Désolé si tu ressens le fait de ne pas pouvoir s'immiscer à fond ; je reprendrais des partis plus tard pour étoffer ou décrire des actions nouvelles ou déjà inscrites .
Après tout , tant qu'un roman n'est pas publié , on peut le remanier tant qu'on veut .

Je ne veux pas que ce soit trop magique et enfantin . Ton terme "indiana Jones" correspond bien à l'orientation que je veux donner au fil de  l'histoire .
Je veux surfer sur l'idée " indiana jones , la ligne verte et le prince du pacifique" , tu vois ? Un truc du genre pas magie lourdingue mais des croyances ou légendes comme ce à quoi croyaient les Mayas ou autres indigènes de peuplades mythiques .
Un truc comme la souris et Paul , gardien-chef au pénitencier de Cold Mountain de LA LIGNE VERTE ou  comme le petit Réia et Alfred de Morsac dans le film d'Alain Corneau : LE PRINCE DU PACIFIQUE ...

Tout est volontaire comme le petit garçon qui n'arrive , pour l'instant , pas à en placer une . Il n'est pas muet . Je crois qu'il cherche à faire un exposé demandé par sa maitresse d'école ... Il a environ 9 ou 10 ans et pour l'instant , comme le grand père , je ne les nomme pas .
Je voudrais tenter de faire un parallèle entre la biographie de l'enfant et celle de son aïeul . Un chapitre par personnage + un chapitre pour la vie du petit garçon et une pour le passé militaire du vieux + 1 pour la magie et le mystère , ça me ferait déjà 5 chapitres ...

J'écris cette histoire en pensant à une réalisation cinématographique mais je ne sais pas écrire un scénario ...sniffff ^^

Le vieil ancêtre du jeune garçon n'est pas un méchant , c'est juste un vieux qui catouille et raconte son passé à un enfant en oubliant que c'est un enfant . C'est pour ça qu'il raconte son histoire comme s'il était dans un bar . Il n'a rien d'inhumain ou de sur-homme mais il a été touché par une puissance mystique ou autre lorsqu'il était dans cette grotte . Il a plus de 200 ans mais c'est pas sûr . Cela pourrait encore changer car , si je laisse planer cette hypothèse , cela voudrait dire qu'il avait été "transformé"  déjà au 19ème siècle .

Pour la petite chanson que j'ai inventé c'est pour couper net le rythme de légère folie ou de surexitation du vieux grand père et aussi pour ne pas être trop sérieux pendant tout un paragraphe . ça apporte aussi , comme tu le dis Monica , quelque chose de plus vivant et plus réel .

Pour l'archéologue , ce n'est pas une bizzarerie puisque , comme tu le dis , il y avait pleins d'intello dans les rangs des régiments de soldats de la 1ère guerre mondiale . J'avais besoin de cet intellectuel pour partir dans le délire de la porte magique .
Aussi , je n'ai pas voulu représenter un bataillon de "poilus sales " mais une grosse équipe de mercenaires . Genre des soldats triés et choisis pour des missions plus particulières . Ce ne sont pas ceux qui sont sur le front dans les sales tranchées meurtrières .

Ma passion pour cette période de la grande guerre m'aide à tenter d'écrire quelquechose qui plairait à tous le monde de 10 à 120 ans et je fais pas mal de recherches pour les intégrer à l'histoire comme " LA CAVERNE DU DRAGON " qui a existé et qui devient , pour moi , "la caverne des cerbères" qui est un peu le synonyme de "dragon" et en même temps des Cerbères c'est un peu des chiens de guerres ...

Pour les descriptions , c'est compliqué car j'ai voulu , comme dis plus haut , épurer un maximum pour rester mystérieux sur le déroulement de l'histoire .
C'est compliqué vu que je suis parti sur un début qui tourne quasiment qu'à un monologue et dans un dialogue c'est pas facile de parler de  tous les souvenirs sensoriels que tu aurais aimé lire . Je pense que ces détails pourraient arrivé plus tard dans l'histoire .

Quand tu dis , chère Monica : << Après j'aurais bien aimé si tu avais pris plus ton temps >> , ,saches que j'ai mis une matinée pour écrire ce court texte que j'ai modifié quand je l'ai publié ici .
C'est épuisant d'essayer d'être pro tout de suite alors que je suis plus spécialiste dans les poèmes et les rimes  que j'affectionne plus que les livres que je rêverais d'écrire en 6 mois.

En tout cas , j'attends la suite de ton ressenti vis à vis de mon essai d'écriture et les commentaires d'autres membres de ce forum .
Je te remercie de ta douceur et ta gentillesse dans ton commentaire .

A tout à l'heure ou à plus . Wink

_________________
Ma présentation est ici : minoumyope
Mon jeu du "cadavre-exquis" s'anime bien , merci . Vous pouvez y participer en cliquant sur le lien suivant :
Je suis un jeu d'écriture fantastique


*** Lisez ICI mon essai de type fantastique et dites moi ce que vous en pensez sur son fil de commentaires .
Cherchez aussi quelques essais de poèmes dans les sections adéquates . Merci .


study
Mon slogan :
Deux choses sont infinies : l’Univers et la connerie humaine. Mais en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue.
– Albert Einstein.


------

Le temps ne fait rien à l'affaire ....


Dernière édition par slameur38270 le Mar 22 Déc 2015 - 23:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Salut
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 804
Age : 19
Date d'inscription : 10/11/2015

MessageSujet: Re: LA GROTTE DES CHIENS *** (les comm's)   Mar 22 Déc 2015 - 0:04

Salut Slameur!
J'ai apprécié lire ton texte car je suis rapidement rentrée dedans, (dès que le vieillard s'est mis à raconter sa vie en fait), on plonge facilement dans cette ambiance de souvenirs aventureux qui à la fois nous rappelle plein d'histoires et en même temps nous donne vraiment envie de connaître la tienne.

Je suis désolée si ce n'était pas l'objectif mais je n'aime pas ton vieillard. Je ne sais pas trop pourquoi mais il me donne juste envie de le qualifier de vieux con. Pourtant il n'y a pas vraiment de quoi... Tu dis qu'il est pas méchant mais moi, au contraire, je le verrais bien, au fil de l'histoire, se révéler être une ordure. Le pire de tout le groupe. ça serait même super non? Wink Je pense même que si son côté salaud était assumé, je pourrais bien l'aimer.

D'ailleurs pour l'avenir, ce qui serait intéressant à mon sens, ce serait de bien développer la personnalité des autres membres du "commando", qu'ils aient le statut de personnages à part entière et pas simplement d'ombres en arrière plan. Ainsi la personnalité de ton personnage pourra être confrontée à la leur.

De quelle manière vas-tu raconter la suite? Tu vas continuer à faire parler ton ancien soldat ou tu vas discrètement passé à une narration traditionnelle?
Car c'est vrai que l'effet souvenir pimente le récit mais en même temps c'est plus compliqué, il y a des choses que tu ne pourras pas raconter.

A la fin de ma lecture je me suis demandée si au final ce que tu voulais c'était complètement plonger dans l'histoire du vieillard ou si finalement c'était de dériver sur le présent et la vie du petit fils. Du coup je te suis à  100% dans l'idée de ne pas abandonner ce personnage et de l'exploiter mais en y repensant, il va vraiment falloir qu'il se passe des choses de son côté pour pouvoir rivaliser avec l'expérience de son aïeul et qu'on ne s'ennuie pas en lisant ses aventures. Mais à mon avis tu as déjà une idée derrière la tête Wink En tout cas ce serait cool qu'au final, le présent rejoigne les péripéties passées pour ne former en fin de compte qu'une seule et même intrigue.

Les intonations presque poétiques que donne le vieillard à son récit sont agréables et jouent il me semble beaucoup dans l'installation d'une atmosphère. Même si plus tard, ce n'est plus clairement lui qui raconte l'histoire, ce serait quand même bien de ne pas le perdre.
Citation :
Nous étions 36 chiens galeux dans une grotte sombre ,36 sombres héros dans une merde noire , 36 crottes dans une grotte .
Parce que c'est joli quand même. Non?

Bon voilà, je crois que j'ai tout dit. Enfin tout ce qu'il me vient dans l'immédiat.
Quoiqu'il arrive accroche-toi et surtout n'abandonne pas! Smile
Revenir en haut Aller en bas
slameur38270
Je commence à m'habituer
avatar

Masculin Nombre de messages : 105
Localisation : Un beau repaire de romancier...
Loisirs : Multpassionnel ; j'aime l'écriture , la photo , les bagnoles , la vie , la généalogie , l'histoire de France , la détection de métaux , internet , les gonzesses , la télé , le vélo , mes animaux ... et je dois en oublier ...
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: LA GROTTE DES CHIENS *** (les comm's)   Mar 22 Déc 2015 - 23:49

Salut salut
::rolling::

22.12.2015

Je suis désolée si ce n'était pas l'objectif mais je n'aime pas ton vieillard. Je ne sais pas trop pourquoi mais il me donne juste envie de le qualifier de vieux con.:
 

Tu as raison , il semblerait que le vieillard soit un vieux con réac et aigri mais je voudrais en fait qu'il n'est plus de personnalité caractérisée . Je prends 2 exemples concrets : Je voudrais que mon personnage soit autant aimé que détesté comme Frémont dans plus belle la vie ou comme le vieux dans le film ''là haut" .
Je le voudrais un peu "poker face" .

ce serait de bien développer la personnalité des autres membres du "commando":
 
Je pense remanier mon texte en supprimant le nombre 36 car ça ferait beaucoup de personnalité à décrire . Ou alors , je les fais mourir pour garder une "élite" de chanceux .

De quelle manière vas-tu raconter la suite? Tu vas continuer à faire parler ton ancien soldat ou tu vas discrètement passé à une narration traditionnelle?:
 

Je ne sais pas du tout comment continuer . Je n'ai pas d'idée et je vais improviser total en fait .
Ce qui est sûr c'est que je ne ferais pas parler le vieux jusqu'à la fin car le petit garçon doit rentrer dans l'histoire et j'ai envie de m'exercer aux descriptions .
Je me répète mais je vois bien mon histoire comme un scénario .

ce serait cool qu'au final, le présent rejoigne les péripéties passées pour ne former en fin de compte qu'une seule et même intrigue.:
 

J'ai eu une idée cet aprèm et cela pourrait se rapprocher de ta suggestion . Je pense à l'instant à une seconde idée qui ferait encore une fois référence au cinéma avec l'idée du film "terminator" ; le vieux qui arriverait du passé pour dire un truc à son descendant . ... (à développer...ou pas )

Les intonations presque poétiques:
 

Si tu parles de la façon de parler de l'ancien soldat , je souhaite volontairement qu'il communique de cette façon car à l'époque de la grande guerre on ne s'embêtait pas à être poli ou courtois et puis , mine de rien , ça campe sa personnalité .

Citation : Nous étions 36 chiens galeux dans une grotte sombre ,36 sombres héros dans une merde noire , 36 crottes dans une grotte . Parce que c'est joli quand même. Non? :
 
J'aime les jeux de mots et jouer avec les mots , c'est ça qui m'anime et qui anime le dialogue . Je voulais écrire comme le personnage parlerait dans la vraie vie avec un zeste de philosophie dû à son rang et son vieil âge incertain .

Pour finir , je me demande si je ne vais pas rechanger l'idée de la porte qui s'ouvre dans la roche car je me demande si , au fur et à mesure , ça va pas m'amener à une barrière infranchissable .
Je ne peux pas non plus rester dans du classique car le début de la première guerre mondiale étant centenaire , d'autres livres et bios ont été écrit sur le sujet et les "les derniers poilus" n'étant plus de ce monde , l'histoire ne sera pas tiré de faits réels mais de la pure imagination du passionné que je suis .
Le sujet trop classique ne plaira pas aux plus jeunes et je veux qu'on se retrouve dans l'histoire de 10 à 120 ans .
Je ne veux pas non plus partir dans le délire (et le piège) de la magie , du surnaturelle ou autres malédictions jetées sur la grotte à moins qu'un elfe me souffle mon texte en dormant ^^ .
Je vais m'y mettre mais je pense que la suite va être compliquée et , j'aime à penser , que vous me soutiendrais et m'encouragerais encore comme vous le faites si bien ici .
Merci .
J'aimerais d'autres comm's encore car j'en deviens assez gourmand au final , moi qui redoutais le couperet vengeur de vos critiques .
Sachez que tout ça m'aide beaucoup .
Je reste à votre disposition pour d'autres commentaires encore plus croustillants .


à tous ::love:: ,




_________________
Ma présentation est ici : minoumyope
Mon jeu du "cadavre-exquis" s'anime bien , merci . Vous pouvez y participer en cliquant sur le lien suivant :
Je suis un jeu d'écriture fantastique


*** Lisez ICI mon essai de type fantastique et dites moi ce que vous en pensez sur son fil de commentaires .
Cherchez aussi quelques essais de poèmes dans les sections adéquates . Merci .


study
Mon slogan :
Deux choses sont infinies : l’Univers et la connerie humaine. Mais en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue.
– Albert Einstein.


------

Le temps ne fait rien à l'affaire ....
Revenir en haut Aller en bas
Feher
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Masculin Nombre de messages : 728
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: LA GROTTE DES CHIENS *** (les comm's)   Lun 4 Jan 2016 - 3:03

Hey !
Couperet vengeur au rapport.
Pour faire simple, je vais grossièrement et arbitrairement diviser mes commentaires en deux parties.

Donc pour commencer, ce que j'ai aimé :
-Comme l'a remarqué Salut, très bon travail sur les sonorités et les rythmes. Le style est simple et efficace, les phrases courtes, les mots précis voire crus (ce qui, étant donné le contexte, est un atout).
-Bonne alternance entre la narration du vieil homme et le retour au contexte "présent". On ne reste pas immergé dans le souvenir trop longtemps pour oublier qu'on est dans un monologue écouté du point de vue de l'enfant.
-Pour tout t'avouer, j'avais pris le "bicentenaire" du début pour une coquille, donc la plongée dans la science fiction/le fantastique de la fin m'a beaucoup surpris, en bien (oui je sais, on est dans la section fantastique, mais j'ai beaucoup d'onglets ouverts à la fois d'abord). J'étais prêt à grogner que j'avais eu ma dose de commémorations de la Guerre La Vraie La Boueuse pour les décennies à venir, quand soudain.
-Conséquence de ce qui précède, je suis suffisamment intrigué par ton texte pour lire la suite, ce qui est à mon avis la qualité essentielle d'un début. Je pense que tu pourrais même accentuer un peu plus le côté abrupt de ta fin de chapitre en ne nous montrant que les toutes premières réactions des soldats (sans la mort du caporal pour l'instant) et en réservant le caractère sinistre de la découverte pour la suite, mais c'est à toi de voir.


Ensuite, ce que j'ai moins aimé :
-Tu nous avoues ne pas encore avoir la suite des événements en tête, et ça se sent à la lecture. Dans l'état actuel du texte, on a des évocations très fortes, mais qui ne forment pas vraiment un cadre cohérent. Par exemple, on passe sans transition du souvenir de guerre traumatique raconté de façon très intense (jusqu'à l'odeur du sang) à une scène de décryptage-express que rien dans le récit n'avait préparée et dont on sent un peu qu'elle a été écrite comme ça te venait. Ce n'est pas très important, mais à noter pour le moment où tu feras une révision générale (à la lumière de la suite que tu auras choisie).
-Détail mineur, ta typographie pique un peu les yeux par endroits. Par exemple, les guillemets ne sont pas obligatoires et peuvent être remplacés par un tiret au début de chaque réplique, mais si tu préfères avec ils ressemblent à ceci « ou ceci " et non à cela <<. J'ai aussi un peu l'impression que tu mets trop d'espaces autour de ta ponctuation en général, ou plutôt que tu mets un espace avant tout signe de ponctuation par défaut. N'aie pas peur de la ponctuation, la ponctuation est ton amie ; tu n'as besoin de mettre un espace qu'après le point et la virgule, et avant et après pour le reste seulement. On sent aussi un peu que tu viens de la poésie au rythme des retours à la ligne, surtout dans le début du monologue du vieux monsieur (mais bon ça c'est une question de goût). Tu mets aussi des lettres capitales là où il n'y en a pas besoin (par exemple "Des Loups bouffés par Des Chiens").
-Quelques non-sens se sont glissés dans le texte, à mon avis à des moments où tu as hésité sur la formulation. Exemples : "Il s'extasia d'impatience" (je vois mal une situation où l'extase serait la conséquence de l'impatience, je suppose que tu voulais dire quelque chose comme "il piaffait d'impatience"), "passionnément sidéré" (alliance de mots très rare et donc un peu équivoque là où on attendrait "passionnément attentif" ou "profondément sidéré"), "une larme coulait de son front" (je comprends pourquoi tu l'aurais laissé tel quel mais ça fait assez maladroit sans plus de précisions), "décida d'emprunter le pont bien malgré lui" (on ne décide pas malgré soi, sauf circonstances extraordinaires, auquel cas il faut l'indiquer avant).

Bon, il y aurait beaucoup de détails à discuter ; l'orthographe n'est pas parfaite, mais on sent que c'est un premier jet donc pas la peine de t'assommer avec ça pour l'instant ; il y a quelques tournures de phrases sur lesquelles j'aurais des doutes mais qui sonnent très bien dans ton texte...
Je pense que beaucoup de choses s'éclairciront une fois que tu verras où tu vas, de toute façon. Est-ce que tu voudrais nous parler de tes idées pour la suite ? Bon courage, en tout cas, et bravo de t'être lancé dans le narratif Smile
Revenir en haut Aller en bas
slameur38270
Je commence à m'habituer
avatar

Masculin Nombre de messages : 105
Localisation : Un beau repaire de romancier...
Loisirs : Multpassionnel ; j'aime l'écriture , la photo , les bagnoles , la vie , la généalogie , l'histoire de France , la détection de métaux , internet , les gonzesses , la télé , le vélo , mes animaux ... et je dois en oublier ...
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: LA GROTTE DES CHIENS *** (les comm's)   Mer 6 Jan 2016 - 1:25

Bonjour Feher , :o

Merci pour ton commentaire .

(Attention , je ne me relirais pas pour ce commentaire)

Merci pour ce que tu as aimé .
Rien à ajouter sauf que moi je n'en ai jamais assez des histoires , anecdotes ou commémorations sur la guerre 14/18  et les guerres en général;ça m'inspire .

Pour ce que tu n'as pas aimé , c'est assez bizarre de se voir juger sur des points où je ne pensais pas avoir tant de lacunes que cela ,aussi , je vais répondre à toutes tes interrogations .

Tout d'abord , j'ai orienté ma façon d'écrire exprès dans ce ton abrupt qu'à l'Ancien; je me suis imaginé moi-même vieux et racontant mon histoire à mon descendant .
(C'est d'ailleurs un enregistrement vocal au départ )  
Je pense aussi à un papy fringuant et en pleine forme habitant mon quartier , un immortel , un increvable acharné du travail mais retraité depuis plus de 40 ans . (Je reparle de ce monsieur à la fin de mon commentaire .


Pour le côté un peu rocailleux du vieux , c'est , selon une personne à qui j'ai lu mon texte , mon autre "moi" . Un "moi" avec un "couperet vengeur" plein de haine et de choses à extérioriser .

Le "cadre non cohérent" est voulu aussi car je m'essaye à différents types d'écriture ,venant de la Poésie comme tu le dis .
Ma typographie est comme cela car c'est ma façon d'écrire , réflexe en écrivant sur mon clavier , je n'arriverais plus à faire autrement maintenant que de mettre des ";"  des "espaces" trop espacés ou des " ; cela serait dur de m'enlever le geste comme pour les fumeurs invétérés. Comprends tu ?
Je n'ai pas trouvé les << que tu me conseilles et , ça , je peux m'y habiter par contre .

Pour la phrase:[...]Des Loups bouffés par Des Chiens[...] , je me répète , tout est calculé . Si j'ai mis des lettres capitales c'est que je veux appuyer sur ces mots lorsque je raconte mon texte à qui le veut bien;c'est une façon à moi d'animer les mots et rendre vivantes la lecture de mon histoire .

En ce qui concerne :
Arrow  

Tout est voulu pour rendre le texte comme s'il était raconté comme quand on raconte une histoire dans la vie ,avec des mots qui attirent l'oreille lorsqu'on les lit. (Cette dernière phrase est très mal écrite , je sais ^^)
"S'extasier d'impatience" et "passionnément sidéré" sont les formules que j'ai vraiment voulu écrire plus que tes propositions cités ci-dessus auxquelles j'avais pensé au départ .
En revanche , pour les tournures "bien malgré lui" et "la larme sur le front" ,je reconnais que c'est bien mal dit ,mais ...
...Mais , "bien malgré lui" ,ça reste une phrase plutôt dite que écrite , non ? (je peux m'en sortir avec ça ...^^)::lol:
Quant à "la larme qui coule du front" , c'est bien une sacré erreur mais je peux la mêler au fait que j'ajoute ensuite :"...Ou peut être venait elle de son oeil ? ..."

Pour te taquiner , je te ferais remarqué que la ponctuation est bien mon amie car , regardes, je mets des points de suspensions de partout ... à l'écrit ... comme dans ma vie ^^... (lol)

Est-ce que tu voudrais nous parler de tes idées pour la suite ?:
 
Oui , bien sûr ! C'est pour cela que j'ai besoin de vous (ou de "re"lire...bonne résolution 2016 )

((( EDIT : je viens d'avoir enfin à l'instant une idée logique pour la suite de mon histoire . ça risque de vous surprendre...ou pas !^^)))

Juste avant et après les "Fêtes" , j'ai ralenti l'écriture mais ON va y retourner tranquillou ... bounce
Je n'ai toujours pas d'idées concrètes pour la suite et je ne sais pas non plus si je vais continuer sur un dialogue ou débuter un récit .( le dialogue du début ferait une belle accroche pour captiver le lecteur , selon ce que j'ai lu dans ce fil de commentaires.

Merci beaucoup d'avoir pris le temps de me donner ton avis , c'est rassurant de voir qu'il y a encore du monde sur ce forum .

J'en profite pour présenter ,à tous ceux et toutes celles qui passeront par là , tous mes voeux de bonheur ,de pensées positives , de belles muses et de bonnes écritures pour 2016 ...Et , comme dit un ancien (85 ans) de mon quartier : " Et la Santé ! Car quand il y 'a la Santé , le reste suit ..."

Chers lecteurs , chères lectrices , je vous prie , à présent d'agréer mes sincères salutations .
study

_________________
Ma présentation est ici : minoumyope
Mon jeu du "cadavre-exquis" s'anime bien , merci . Vous pouvez y participer en cliquant sur le lien suivant :
Je suis un jeu d'écriture fantastique


*** Lisez ICI mon essai de type fantastique et dites moi ce que vous en pensez sur son fil de commentaires .
Cherchez aussi quelques essais de poèmes dans les sections adéquates . Merci .


study
Mon slogan :
Deux choses sont infinies : l’Univers et la connerie humaine. Mais en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue.
– Albert Einstein.


------

Le temps ne fait rien à l'affaire ....
Revenir en haut Aller en bas
Dine
Grande Vété
avatar

Féminin Nombre de messages : 744
Localisation : un pays froid et humide
Loisirs : En plein travaux, de retour bientôt
Date d'inscription : 07/02/2016

MessageSujet: Re: LA GROTTE DES CHIENS *** (les comm's)   Mar 16 Fév 2016 - 21:06

coucou Slameur,

Tu as déjà beaucoup de commentaires, je ne sais pas si le mien t'apporteras quelque chose de plus mais je voulais souligner tout le travail de documentation qu'il y a derrière cet essai fantastique car mine de rien cela demande du temps. Mais du coup on peut apprécier de lire une histoire contenant un fond de véritée avec des vrais repères historiques.

ensuite, j'aime bien le vieux avec toute ces expressions (bon diable!, sacrebleu...) cela le rends très réel surtout quand il chante sa petite chanson. mais je suis d'accord avec salut qui trouve que c'est un vieux con, je me suis dit que ce ne devait pas être un enfant de cœur pendant le guerre. sinon tout ce que je pense à déjà été dit plus haut.

Pour la suite, moi je pense que tu devrais continuer sur le point de vu interne, ce pourrais être intéressant et vu qu'il raconte son histoire au gamin...
moi je les verrais bien trouver l'arche d'alliance ou le livre de thot, un truc dans le genre quoi Very Happy . le groupe d'homme après avoir traversé diverses épreuves seraient appelés à devenir les nouveaux porteurs du savoir de l'humanité, genre " l'ordre des chevaliers de l'arche d'alliance" bon je vais loin là mais soyons fou!
j'espère avoir bientôt des nouvelles de cet essai!

et vive l'ésotérisme!
Revenir en haut Aller en bas
Davel
Hey, soyez cool, je suis nouveau!


Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 16/02/2016

MessageSujet: Re: LA GROTTE DES CHIENS *** (les comm's)   Jeu 18 Fév 2016 - 22:57

Salut,
Je viens de lire ton paragraphe et faut avouer, sa m'as bien plus.

Le personnage du vieux est très bien formé. Un type aussi bon que mauvais mais qui sait s'imposer dans l'esprit du lecteur. Que ce soit dans ces instant de folies ou de lucidités, il arrive bien à nous faire suivre sa route tout en nous étonnant constamment.

Côté type d'écriture, c'est bluffant. Les temps hachés et courts m'ont surpris sur le début mais cela devient vite cohérent vue la personnalité du vieux et nous transporte facilement dans l'histoire.

Je n'ai relevé qu'une phrase qui m'as paru un peu bizzare:
"On ne souvenait jamais de son nom et il avait un père polonais et une mère alsacienne".
Sa me choque un peu qu'on se souviennent pas d'un nom mais parfaitement des origines des parents.

En tous cas, j'ai vraiment envie de lire la suite.
Revenir en haut Aller en bas
slameur38270
Je commence à m'habituer
avatar

Masculin Nombre de messages : 105
Localisation : Un beau repaire de romancier...
Loisirs : Multpassionnel ; j'aime l'écriture , la photo , les bagnoles , la vie , la généalogie , l'histoire de France , la détection de métaux , internet , les gonzesses , la télé , le vélo , mes animaux ... et je dois en oublier ...
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: LA GROTTE DES CHIENS *** (les comm's)   Ven 4 Mar 2016 - 3:24

Dine et Davel , je vous dis un grand merci d'avoir remonté mon histoire et d'avoir donné des commentaires qui , justement , donne envie de raconter la suite dont j'ai déjà l'idée et griffonné .
Vous pourriez , du coup , être surpris .
Je m'y attelle .

Davel , pour te répondre , on ne sait pas son nom mais on se rappelle de ses origines car les polonais et les alsaciens ont chacun eu leur part d'importances dans les 2 premières guerres mondiales si on peut situer l'histoire a tel ou tel moment du 20ème siècle car c'est flou ,j'avoues , même pour moi .

Merci en tout cas d'avoir participé au débat .

_________________
Ma présentation est ici : minoumyope
Mon jeu du "cadavre-exquis" s'anime bien , merci . Vous pouvez y participer en cliquant sur le lien suivant :
Je suis un jeu d'écriture fantastique


*** Lisez ICI mon essai de type fantastique et dites moi ce que vous en pensez sur son fil de commentaires .
Cherchez aussi quelques essais de poèmes dans les sections adéquates . Merci .


study
Mon slogan :
Deux choses sont infinies : l’Univers et la connerie humaine. Mais en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue.
– Albert Einstein.


------

Le temps ne fait rien à l'affaire ....
Revenir en haut Aller en bas
Mentalius
Grenouille Ninja
avatar

Féminin Nombre de messages : 918
Age : 19
Localisation : Sur Kibou, dans une taverne entrain de boire mon jus de pomme sans poulpe
Loisirs : décès mental mais je reviendrais !
Date d'inscription : 01/03/2016

MessageSujet: Re: LA GROTTE DES CHIENS *** (les comm's)   Ven 4 Mar 2016 - 15:28

Bibonjour =D,

J'ai dis que je commenterais et bien me voici Smile

Par où commencer, ...

Je me sentais à la place du arrière x 3 petit-fils. Comme il ne parle pas dans ton extrait, on prend un peu sa place puisque nous non plus, nous ne parlons pas. On ressent un peu ( après tout dépend de la personne) les émotions du petit fils. C'est assez horrible ce qu'il a fait mais après c'était la guerre.

J'ai bien aimé la façon de parler du "vieux". On sent qu'il a vécut des choses. Après c'est normal puisqu'il a 200 ans XD. J'utilise parfois certaines de ses expressions (sacrebleu, prends un de la graine) On a aussi envie de savoir pourquoi il a atteint un âge si élevé alors qu'il est humain.

Je trouve que tu travailles bien tes dialogues Smile.

J'espère que tu trouveras la suite à ton histoire. Bon courage

_________________
Sept soeurs, une seule identité 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA GROTTE DES CHIENS *** (les comm's)   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA GROTTE DES CHIENS *** (les comm's)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Nemirovsky, Irène ] Les chiens et les loups
» [3x20] Les chiens de l'enfer
» Montagne et grotte
» Chiens jaunes
» Beaux chiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Les Galeries :: Récits fantastiques / bit-lit :: commentaires-
Sauter vers: