Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Vivre son rêve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gohabsgo
Hey, soyez cool, je suis nouveau!


Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 12/11/2014

MessageSujet: Vivre son rêve    Sam 2 Jan 2016 - 0:02

C'est difficile de trouvé le temps d'écrire quand on bosse la nuit.
Voici donc la première partie du chapitre 1 de l'arc de la derniére année au lycée

Chapitre 1
L'équipe de football indoor du lycée Victoria



En cette chaude matinée de rentré scolaire la cour du lycée Victoria est occupé par les différents clubs qui sont sur le qui-vive pour essayer d'attirer un maximum de première années.
Assis derrière le stand du club de football indoor, Nathan Stein le capitaine fait la moue. En une heure et demi, seulement deux nouveaux élèves ont décidés d'intégrer l'équipe.
L'adolescent ne risque pas de retrouver son sourire quand il voit arrivé Calvin Blunt le meilleur joueur du club.
La ponctualité n'est pas la plus grande des qualités de Calvin, fidèle à lui même le jeune homme arrive les mains dans les poches, son casque sur les oreilles avec sa démarche nonchalante habituel.
Calvin se présente devant le stand comme si de rien n'était :
— Désolé du retard capitaine, je suis encore sur le rythme des vacances et j'ai eu du mal à me lever. Explique t-il en enlevant son casque.
— Je m'en fiche, dépêche toi de rejoindre les autres et de les aider à attirer des nouveaux membres.
— Combien de nouveau se sont inscrit ? Demande Calvin par simple curiosité.
— Deux.
— Seulement deux ?
— Oui.
— Il était temps que j'arrive ! Se vante le retardataire.
La conversation est interrompue quand Calvin sent que quelque le heurte au niveau du dos. Il se retourne, n’apercevant personne dans un premier temps, puis entend une voix fluette :
— Merde, je ne retrouve plus mes lunettes !
Le jeune homme est à genou et tâte le sol d'un revers de la main en recherchant désespéramment sa monture quand :
— C'est bon, je les ai retrouvé. Rassura Calvin en se baissant pour les ramasser.
— Merci ! Sans elle je ne vois pas à plus d'un mètre.
— Dis, ça t'intéresserait de rejoindre le club de football indoor ? Propose le capitaine.
— Justement, c'est ce que je veux faire.
— A la bonheur ! Se réjouit Nathan en lui passant une fiche d'inscription avec un stylo et en l'invitant à s'asseoir sur la chaise ce situant devant le stand.
— Capitaine, tu es désespéré pour prendre n'importe qui. Chambre le meilleur joueur de l'équipe.
— Ferme la, espèce de grand con !
— Je préfère être un grand con qu'un petit gars tout chétif. Réplique t-il en montrant du doigt le futur nouveau.
Avec son visage poupin, ainsi que sa taille qui dépasse à peine les un mètre soixante, il faut reconnaître que les apparences sont contre lui.
Même si il ne donne pas l'impression d'être vexé, les remarques sur sa taille ne lui font pas plaisir et il tient à mettre les choses à plat :
— Je ne me suis pas inscrit pour me faire des souvenirs, mais pour devenir titulaire des cette année.
— Ne le prend mal, mais tu risque de te retrouver sur le carreau au premier contact, affirme Calvin.
Après avoir consulté la fiche d'inscription, le capitaine donne son opinion :
— Miguel, n'écoute pas cet abruti, sinon il va  te découragé. Toute façon, si tu es bon t'auras une place de titulaire, autrement tu cireras le banc.
Après que Miguel soit parti, Nathan glisse à Calvin :
— Ce petit gars me plaît.


Revenir en haut Aller en bas
 
Vivre son rêve
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vivre à Bussy-Saint-Georges
» [Livre] Manuel de savoir vivre à l'usage des rustres et des malpolis
» Commentaire Il est temps pour toi de vivre ta vie
» Vivre comme il y a 100 ans
» douceur de vivre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Les Galeries :: Récits contemporains/polars :: textes contemporains/polars-
Sauter vers: