Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Commentaires pour Kavouraki - Écailles Sombre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mango
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal


Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 19/02/2016

MessageSujet: Commentaires pour Kavouraki - Écailles Sombre    Mar 1 Mar 2016 - 15:38

C'est ici pour les commentaires sur l'histoire du pépé et de l'affreux.
Revenir en haut Aller en bas
Salut
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 868
Age : 19
Date d'inscription : 10/11/2015

MessageSujet: Re: Commentaires pour Kavouraki - Écailles Sombre    Sam 5 Mar 2016 - 12:46

Salut Mango!
J'ai trouvé ton texte très fort et triste. Tu saisis un sujet qui préoccupe de nombreuses familles et qu'il est toujours délicat d'aborder. C'est pour ça que je trouve ta manière d'en parler, en personnifiant la maladie dans le monstre (qui n'en est pas réellement un, j'ai bien compris Wink ), habile et poétique.
Tout en transformant cette tragédie de la vie en conte, ce qui adoucit un peu ton récit nous semblant alors moins réaliste, tu ne nous laisses pas pour autant oublier l'horrible de la situation puisque le monstre est répugnant, invincible, constamment présent.

Quelques points sont un peu flous pour moi:
-je n'ai pas réussi à comprendre s'il vivait encore chez lui ou en maison de retraite
-est-ce l'homme qui s'appelle Kavouraki? alors tu devrais le nommer plus tôt, ou amener l'information du nom plus explicitement.
-à la fin, lorsque tu nous parles d'un jeune garçon, est-ce l'homme qui rêve, est-ce un souvenir cherchant à nous montrer que le monstre était là depuis le début (idée que je trouve terrifiante!  🇳🇴 )

je ne suis pas pour autant certaine que tu doives y remédier, car le fait que ce ne soit pas très clair retranscrit finalement bien ce à quoi le monde doit désormais ressembler du point de vue du vieil homme. Cela nous invite également à nous concentrer sur le monstre et l'homme plutôt que sur le décor, qui n'a finalement aucune importance. (ça c'était pour l'avis objectif, personnellement je ne supporte pas de ne pas TOUT comprendre :p )

Je trouve ta description d'Ecaille sombre vraiment bien faite, et je n'ai aucun mal à l'imaginer. Les pensées et les souvenirs du vieil homme, de plus en plus brouillés et nous amenant cependant doucement à comprendre de quel mal il souffre sont également réellement bien construits.

je trouve que c'est un beau tableau des dégâts que la vieillesse et alzheimer peuvent causer, et c'est vrai qu'il ne faut pas oublier que cela pourrait nous arriver à tous (d'où l'horrible de ta dernière scène!). Tu devrais terminer ton texte en enjoignant tout un chacun à faire un don pour la recherche XD (je plaisante... ou pas?)

En tout cas merci pour m'avoir foutu le cafard et à bientôt sr le forum!
Revenir en haut Aller en bas
Mango
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal


Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 19/02/2016

MessageSujet: Re: Commentaires pour Kavouraki - Écailles Sombre    Sam 5 Mar 2016 - 14:01

(Avant toute chose je précise que ma connexion internet cher moi est hors service et que je poste depuis un smart phone miteux donc c'est compliqué )

Merci je suis ravie que ce petit texte ta plus.Il à était écrit sans prétention comme un hommage à mon grand père.

Écaille sombre est immortel mais pas intouchable au vue des déchaînement de kavouraki contre lui lorsqu'il c'est installer cher lui.

Oui le Viel homme est bien cher lui dans sa maison pas dans un foyer du troisième âge et le fait qu'il ne sache pas où il se trouve à pour but de montrer à quel point il est toucher par la maladie alors que lui ne se souvient que des joie et des rires de sa famille avant la maladie qui sont à présent des gens triste.

Pour répondre à tes interrogations.Kavouraki était le surnom de mon grand père dans la langue grecque qui était la sienne cela signifie petit crabe.Car la pêche au crabe était sont principale hobbie.

Pour la fin c'est le rêve du Viel homme qui revois l'époque au moment où la France était en pleine révolution nationale (vichy ) ou il avait fuguer de cher lui et dormait dans la rue ,mangeant dans des poubelles pendants plusieurs années.Et sa montre que l'affreux le suivait depuis le début de sa vie mais rester méticuleusement dissimuler.

Quand au nord africains qui vient le visiter cher lui quand la maladie à était diagnostiquer et qui lui dit inchallah en lui touchant la nuque c'est un ancien camarade d'usine la grande maison en fer qui crache de la fumée.

Deux passages ont était supprimer avant la mise en ligne.

Le premier il montre le petits fils du malade (gros brun et vulgaire) sortent du collège et allumant la télé qui montrer en boucle deux avions qui avaient eux l'idée géniale de s encastrer dans des tours de métal et de verre.Cetait pour mettre un repère chronologique.Le jour ou la cia et le mossad avait fait leur farce sanglante du 11 septembre.Mais j'ai trouver que sa alourdissent la narration et casser l'aura conte/fable du récit.

Le second est une grande partie de la conversation initiale entre le monstre et le vieux.Ecaille sombre lui relevant qu'il l'avait choisit pour être sont hôte bien avant sa naissance et que les mortels humains l'appeler Azheilmer du nom du stupide humain l'ayant découvert.La créateure lui révélant que sont vrais nom est "Ainulindalë".

Par ce nom c'était un gros clin d'oeil à Tolkien et à sont silmarrilion donc c'est le nom de la première partie.Un hommage par la même occasion au maître de la fantasy.

Je les supprimer pour deux raison.la première si le monstre lui révélait qu'il le suivait des sont enfance le passage final avec le jeune qui dort dans la rue tombe à l'eau.dautre part je voulais pas afficher un nom aussi ostentatoire sa ferait trop pompeur.

A propos as tu vus une ressemblance physique entre écaille sombre et le xenomorph de Alien ? Ils sont cousins. Smile

A quel moment à tus deviner que c'était azeilmer ? Perso j'avais penser que le lecteur comprendrait que c'est cette maladie la quand ont voit la nature des "blagues" d écaille sombre.
Revenir en haut Aller en bas
Salut
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 868
Age : 19
Date d'inscription : 10/11/2015

MessageSujet: Re: Commentaires pour Kavouraki - Écailles Sombre    Sam 5 Mar 2016 - 22:15

Oui c'est ça, je m'en doutais un peu depuis le début tout simplement parce que c'est la maladie que je connais le mieux, mais à partir du moment où tu expliques qu'il oubliait des choses ou ce qu'il était en train de faire, j'étais sûre d'avoir compris Wink
Revenir en haut Aller en bas
Dine
Grande Vété
avatar

Féminin Nombre de messages : 746
Localisation : un pays froid et humide
Loisirs : En plein travaux, de retour bientôt
Date d'inscription : 07/02/2016

MessageSujet: Re: Commentaires pour Kavouraki - Écailles Sombre    Ven 25 Mar 2016 - 15:03

Salut Mango!

Je n'avais pas vu ton texte, c'est bizarre, des fois le site ne met pas toujours les nouveauté en surbrillance, bref,
il est génial ton texte! En plus, cette fois, je n'est pas trop été gênée par les fautes lol!
l'idée de personnifier la maladie sous les traits d'un monstre est original, je crois avoir rarement vu ça.
Au début je croyais que le monstre était une créature appartenant au folklore de ton Pays, une créature les accompagnant vers la mort, une sorte d'esprit malin, quelque chose dans le genre. Ca m'a super intrigué et je me suis dit qu'il fallait vraiment que je te questionne là-dessus. Bon, j'ai lu les commentaires donc je sais que ce n'est pas le cas.
pour ma part, j'ai commencé à comprendre qu'il représentait la maladie d'azeimer lorsque que tu écris qu'elle lui fait faire n'importe quoi, donc qu'il n'était pas une genre de faucheuse issue de la culture orientale.
J'ai trouvé ce passage très intéressant quand tu fais le parallèle avec les réactions de son entourage, car là je me dis: et si c'était vrai? Si pour certains peuples, la maladie était vu sous cet angle? Et si les malades eux connaissaient la vérité, que nous appelons la folie? C'est génial! ah, ca me fais vraiment penser à quelque chose que mais je ne sais plus quoi...peut-être pourras-tu m'apporter des réponses.
Si, indirectement, il y avait la série sans succès "Hôpital" de Stephen king ou un animal rodait éternellement dans les couloir de l'hosto, seuls ceux se trouvant dans un état proche de la mort pouvais la voir et elle foutait les boules à tout le monde là-dedans.

En tout cas j'ai adoré ton texte, il m'a tenu en haleine. En plus on voit que t'y a mis ton cœur donc bravo.

_________________
En plein travaux, de retour bientôt  hippo

"On qualifie d'impossible les choses que l'on n'a pas vraiment envie de faire."

                                                                                                      Mike Horn
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commentaires pour Kavouraki - Écailles Sombre    

Revenir en haut Aller en bas
 
Commentaires pour Kavouraki - Écailles Sombre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Les Galeries :: Récits contemporains/polars :: Commentaires-
Sauter vers: