Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le village - commentaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dine
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 722
Localisation : un pays froid et humide
Loisirs : En plein travaux, de retour bientôt
Date d'inscription : 07/02/2016

MessageSujet: Le village - commentaires   Mer 9 Mar 2016 - 23:38

Chers A.Etiens, déposez ici vos avis
Ca y est la suite et fin sont arrivés! si je ne passe pas pour bonne psychopathe, j'aurais de la chance!! XD


Dernière édition par Dine le Lun 14 Mar 2016 - 10:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Monica20
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal


Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 12/07/2015

MessageSujet: Re: Le village - commentaires   Jeu 10 Mar 2016 - 16:07

Salut Dine ! Smile

        Alors j'ai lu ton petit texte et d'abord je dois te dire que je l'ai trouvé plutôt bien écrit. Les phrases sont structurées par la ponctuation et j'ai trouvé un travail sur le vocabulaire. Je ne l'ai lu qu'une fois mais il n'y a pas de répétitions qui me sont venues, je n'ai rien remarqué de tout ça. Et j'ai aussi apprécié le soin que je trouve tu as mis pour décrire le portable avec son antenne, la jauge d'essence et le CD etc...j'ai bien aimé ces détails parce qu'ils donnent à voir, et j'aime bien ça. Déjà pour ça, merci, parce que ça a facilité considérablement ma lecture. Et je me répète, mais j'aime bien quand il y a eu du soin sur l'écriture ^^

         Après, j'ai quelques réserves sur le choix de certains gros mots. C'est un avis personnel mais en règle général, je trouve que les gros mots, quand ils ne sont pas intégrés dans un dialogue, perdent de leur sens et de leur force en tant que mot et même je bute sur eux quand ils sont dans un récit papier. C'est personnel, mais c'est comme un réflexe chez moi, je tique dessus et ça me fait sortir du récit. Je trouve que les gros mots se prêtent difficilement à l'écriture à part quand tu as utilisé "satanée" pour "satanée route". Là ça m'a moins choquée et puis il y a un côté "route de Satan" dans cette expression qui fait qu'à mon avis le mot "satanée" donne une vraie valeur ajoutée à l'expression dans son ensemble. Et aussi, j'ai trouvé bizarre ce grand nombre de gros mots pour la longueur du texte et qu'après il parle de sa "princesse". Ca m'a fait sourire parce que les gros mots qu'il pense sont tellement fort et le terme "princesse" a quelque chose de mignonet...encore s'il avait dit sa "chérie" ou sa "femme" selon son humeur, parce que ce sont des termes qui je trouve sont plus forts et me paraissent moins enfantins que "princesse"...Je pense que plutôt que d'utiliser des gros mots pour faire passer son énervement ou des informations sur l'état d'esprit du personnage, il est plus judicieux de lui faire faire des actions vives comme celle où il balance des objets sur la banquette, c'est plus efficace je trouve ce genre de scène.

            Sinon au niveau de l'orthographe, j'ai remarqué plusieurs fois la même faute c'est des participes passés alors qu'il faut des infinitifs...mais bon...

            Sinon quelque chose qui m'a plus posé problème c'est la voix du texte. Ce qui est bizarre, j'ai trouvé, c'est que ton texte en a une mais elle change à certains endroits ce qui fait que je n'ai pas réussi à rentrer dans ton récit, malgré que la lecture en était facilitée par le soin des phrases construites. Par exemple, au tout début, tu pars sur une narration descriptive pépère, classique où tu décris, voilà il est dans sa voiture donc je me dis ok je pars sur cette voie là et puis à la seconde ou troisième phrase tu prends à partie le lecteur en lui posant une question. De ce fait, la voix de la narration change du tout au tout et ça m'a éjectée du récit. Après je me suis dit que c'était une faute de placement et qu'il était plus judicieux de mettre cette deuxième phrase au tout début, comme une sorte de prologue. Mais après tu as intégré cette question qui interpelle le lecteur avec la voix initiale  du récit en disant que ton personnage se posait cette question là aussi. Voilà, ça m'a fait bizarre ce changement de ton, ce qui fait que je ne me suis pas laissée porter par le texte.

               Après, je n'ai pas senti d'angoisse. J'ai pas trouvé qu'il se passait quelque chose. Il est perdu et tourne en rond. Je pense qu'il manque une dynamique parce que en théorie, tu peux très bien rendre son errance intéressante. Je pense qu'il faudrait que t'intègres un conflit intérieur bien apparent pour donner une vraie dynamique et nous faire transpirer avec lui de cette angoisse dont tu sembles vouloir le frapper. Smile

                  Voilà, bon c'est un avis tout personnel et j'espère juste qu'il te permettra d'écrire des récits encore plus efficaces.  Very Happy

           Tchao !
Revenir en haut Aller en bas
Salut
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Féminin Nombre de messages : 656
Age : 19
Date d'inscription : 10/11/2015

MessageSujet: Re: Le village - commentaires   Jeu 10 Mar 2016 - 18:37

Salut Dine!
Comme Monica je trouve ton texte très bien écrit (jolies phrases qui permettent de visualiser aisément la scène).
Mais oui (!), j'ai été super déçue parce que je m'attendais à avoir vraiment peur, et en fait, ben pas du tout.  Wink  Peut-être que pour que ton texte soit à la hauteur de ton annonce (tu nous promets quand même un petit moment de frayeur) il faudrait le continuer et qu'il arrive à ton personnage des bricoles. Ou travailler un peu plus l'ambiance, la nuit qui tombe, le silence, le sentiment d'être observé ou je ne sais quoi encore. Smile
Sinon moi j'aime bien ta première question qui interpelle le lecteur. Il me semble que par là tu attires efficacement notre attention. Et puis les gros mots ne me dérangent pas.
C'est vrai que l'emploi de "princesse" casse un peu notre vision du Jimmy mais je le prend comme une information supplémentaire sur le personnage (les gens sont complexe) qui peut avoir le juron facile et en même temps être amoureux.

Voilà, rien de plus à dire il me semble. Bravo quand même pour la fluidité de ton écriture!!
Revenir en haut Aller en bas
Dine
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 722
Localisation : un pays froid et humide
Loisirs : En plein travaux, de retour bientôt
Date d'inscription : 07/02/2016

MessageSujet: Re: Le village - commentaires   Jeu 10 Mar 2016 - 22:23

Salut les filles, quoi? Vous n'avez pas eu peur? C'est normal, c'est le début! je me suis arrêtée là car je bloquait sur la scène d'action à venir et ma concentration avait baissée donc j'ai préférer abandonner plutôt que d'introduire un passage super bidon Very Happy
Alors, pour les gros mots j'ai pris un risque (comme d'avoir utilisé des marques déposés ou nom de groupe, gloups) car moi non plus je n'aime pas trop ça, mais cela fait parti du personnage et je l'assume. Je le voulait effronté et insolent, et le terme princesse (quoi qu'un peu ridicule peut-être) servait à mettre en valeur deux facettes complètement différente de sa personnalité. On peut être un "con" en société et un cœur tendre en amour.
Merci les filles pour vos commentaires. Attention, ce texte est juste un "délire" de ma part donc si il tourne au grand n'importe quoi, veuillez m'en excuser et n'en soyez pas choquées XD
je me suis aperçu après coup que le titre du texte était déjà utilisé par un célèbre réalisateur (je ne me rappelais plus de ce film mais inconsciemment il a du me marqué). Dois-je changer obligatoirement de titre par respect du droit d'auteur à votre avis?

Monica, je voulais te dire ( puisque j'en ai jamais eu l'occase) que j'avais bien aimé ton texte (sauf la scène du serpent, mais oui), je n'ai pas laissé de commentaire car l'eau avait passé sous les ponts depuis sa mise en ligne et en plus tu l'as fini à présent donc...400 pages en quelque mois? bluffant
Revenir en haut Aller en bas
slameur38270
Je commence à m'habituer
avatar

Masculin Nombre de messages : 105
Localisation : Un beau repaire de romancier...
Loisirs : Multpassionnel ; j'aime l'écriture , la photo , les bagnoles , la vie , la généalogie , l'histoire de France , la détection de métaux , internet , les gonzesses , la télé , le vélo , mes animaux ... et je dois en oublier ...
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Le village - commentaires   Ven 11 Mar 2016 - 1:39

Bonjour ,
C'est très bien écrit mais il manque de l'espace pour pouvoir respirer .
Tu as un très bon niveau d'écriture et ce que j'aime c'est les mots que tu emploies comme : "putain , bordel ,chiotte"
J'aime aussi ton humour dissimulé quand tu dis : "val barré , mal barré" ou "le Jura ,j'te jure".
Très fun à lire en tout cas .
¨Par contre , je n'ai pas trouvé d'angoisse. Va t-elle arrivé ensuite ?
Pour finir avec humour , je te dirais que si l'atlas routier ne trouvait pas ton mini village alors #takaprendreungps.
lol.
J'espère que tu seras satisfaite de mon comm.
salutations .

_________________
Ma présentation est ici : minoumyope
Mon jeu du "cadavre-exquis" s'anime bien , merci . Vous pouvez y participer en cliquant sur le lien suivant :
Je suis un jeu d'écriture fantastique


*** Lisez ICI mon essai de type fantastique et dites moi ce que vous en pensez sur son fil de commentaires .
Cherchez aussi quelques essais de poèmes dans les sections adéquates . Merci .


study
Mon slogan :
Deux choses sont infinies : l’Univers et la connerie humaine. Mais en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue.
– Albert Einstein.


------

Le temps ne fait rien à l'affaire ....
Revenir en haut Aller en bas
Dine
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 722
Localisation : un pays froid et humide
Loisirs : En plein travaux, de retour bientôt
Date d'inscription : 07/02/2016

MessageSujet: Re: Le village - commentaires   Sam 12 Mar 2016 - 15:39

coucou slameur,
merci pour ton com, bon tu n'a pas, toi, été choqué par les gros mots^^, merci d'avoir remarqué les petites touches d'humour et elles ne sont pas là par hasard! cela permet de dédramatisé certaine situations.
pour l'angoisse oui, ça arrive, j'ai repris mon texte sur word, car je l'avais commencé direct sur le site, mais pas pu finir, donc là j'ai bien avancé, juste quelques détails à régler et je mettrais en ligne.
GPS dis-tu? Bah tiens! J'attendais qu'on me la sorte celle là! Mais non, l'action se déroule en 1999!Razz
(regarde passage téléphone portable)  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Salut
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Féminin Nombre de messages : 656
Age : 19
Date d'inscription : 10/11/2015

MessageSujet: Re: Le village - commentaires   Lun 14 Mar 2016 - 21:27

Hello Dine!
J'aime beaucoup ta chute avec l'effet surprise "ah en fait il rêvait" mais en même temps le hasard de la même chanson qui passe et puis l'emploi des mêmes expressions qu'au début. C'est malin Super
Je trouve quand même l'aplomb de ton Jimmy assez étonnant, car malgré le fait que tout un village semble vouloir lui taper dessus, il reste plutôt zen, s'énervant plutôt que paniquant, et trouvant même le temps de faire un peu d'humour (le gars est blasé en fait Wink )
Et puis même quand la fille (qui a un couteau! ça aussi il met un moment avant de le relever et ne s'en émeut pas du tout) lui annonce qu'ils vont le tuer, il n'en fait pas une affaire d'état, il "grimace".
Donc tu l'auras sans doute compris, je trouve les réactions de ton personnage un peu décalée par rapport à la situation. Après c'est peut-être dû au fait que finalement ce ne soit qu'un rêve...
Et aussi je suis un peu déçue de ne pas en savoir plus sur cet étrange village!!!!
Pourquoi ils sont tous dingues, c'est qui Francis, comment va la vieille, et en règle générale WTF???!!!
Je suis sûre que tu la connais en plus l'histoire de ce village!

Sinon c'était une bonne nouvelle agréable à lire et distrayante!
(la moralité de l'histoire c'est qu'il faut boire avec modération?)

Bye bye!

_________________
Salut susurra sa sorcellerie et s'immisça sciemment dans ses songes...   Rin
Revenir en haut Aller en bas
Dine
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 722
Localisation : un pays froid et humide
Loisirs : En plein travaux, de retour bientôt
Date d'inscription : 07/02/2016

MessageSujet: Re: Le village - commentaires   Lun 14 Mar 2016 - 22:06

avec modération? nooon, je ne peux pas passer de messages pareil moi, je bois comme un tr... enfin non, je déguste le sang du seigneur en fin gourmet Very Happy

Oui je sais je ne détaille pas beaucoup! j'ai du compresser certains passages car je voulais faire une nouvelle de quelques pages seulement. J'aurais bien été tenté d'en faire plus ça oui, t'imagines bien...
Ah? Tu trouves les réactions de Jimmy en décalage, oui c'est vrai, je lui ai donné un sacré caractère (il flippe mais ne le fait pas montrer, je dirais même qu'il ne peut s'empêcher de provoquer). Du coup, je suis d'accord que le côté angoisse en pâtit un peu. Ah, je ne suis pas prête à faire du vrai horreur encore (et puis je n'avais pas envie d'être prise pour la sadique du forum Very Happy )
Est-ce que j'en sais plus sur le village? peut-être que oui, peut-être que non. Francis c'est le maire du village, c'est lui qui fait la loi et qui tiens le village au respect (un genre de shérif quoi)
C'est quoi WTF? lol

Et pourquoi ils sont tous dingues?? Ben je n'en sais rien en fait, C'était seulement un rêve Smile
Revenir en haut Aller en bas
Falco
Hey, soyez cool, je suis nouveau!


Féminin Nombre de messages : 17
Age : 15
Date d'inscription : 12/09/2015

MessageSujet: Re: Le village - commentaires   Mar 15 Mar 2016 - 18:27

Bonjour,

pour ma part j'ai beaucoup apprécié ton texte, et notamment la chute. C'est toujours amusant, d'une certaine manière, de retrouver le même personnage qui vient de s'éveiller d'un mauvais cauchemars. Mais aussi le fait que la fin << commence >> comme le début ^^

Ce que j'ai surtout remarqué ce sont les fautes, c'est dommage. Elles ne sont pas présentes au point de vraiment gêner, mais j'ai tout de même pu en voir quelques-unes flagrantes. La vulgarité également; les << gros-mots >> comme dirait-on, sont à utiliser avec modération tout de même. Même s'il n'y en pas des tonnes et des tonnes comme j'ai pu lire sur certains livres, à force d'en lire, ils perdent leur intérêt.

Sinon la nouvelle est vraiment bien structurée, je n'ai rien remarqué d'autres en particulier, ç'a été un plaisir pour moi de la lire.
Revenir en haut Aller en bas
Dine
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 722
Localisation : un pays froid et humide
Loisirs : En plein travaux, de retour bientôt
Date d'inscription : 07/02/2016

MessageSujet: Re: Le village - commentaires   Mar 15 Mar 2016 - 23:43

Merci Falco pour ton commentaire, contente que tu es bien aimé. Les fautes? grr, je pensais les avoir toutes éradiquées, en plus je ne les vois même pas! Et les gros mots, ah, je vais peut-être revoir ça, car si elles vous choque plus que les tarés du village, c'est pas normal!!

_________________
En plein travaux, de retour bientôt  hippo

"On qualifie d'impossible les choses que l'on n'a pas vraiment envie de faire."

                                                                                                      Mike Horn
Revenir en haut Aller en bas
Mentalius
Grenouille Ninja
avatar

Féminin Nombre de messages : 809
Age : 19
Localisation : Sur Kibou, dans une taverne entrain de boire mon jus de pomme sans pulpe
Loisirs : décès mental mais je reviendrais !
Date d'inscription : 01/03/2016

MessageSujet: Re: Le village - commentaires   Sam 26 Mar 2016 - 21:03

Hello \ ( ^_ ^)/

Je m'excuse d'avance si ma manière de commenter peut être froide. C'est la méthode que j'ai reçu pendant mes études. Je vais découper mon commentaire en partie Smile

1ere partie

1er paragraphe "Avez-vous déjà vécu ces étranges moments, où vous conduisez et vous réveillez un peu plus tard" Tu devrais mettre et où vous vous réveillez, ça sonne plus français Smile.

2ème paragraphe : tu as oublié le d' avant "une vingtaine de lacets"

Pour ton avant dernier paragraphe, j'ai eu la même réaction que Jimmy, au sujet du nom du village. ça m'a bien fait rire ^^. J'ai bien aimé cette première partie où on voit ton héros malchanceux sur tous les points. Son caractère est cool. J'ai hâte de le voir progresser =D

2ème partie :

Il faudrait que tu mettes une petite phrase entre la dernière ligne de dialogue des bûcherons et le moment où on retrouve Jimmy dans l'autre pièce, même si on se doute que ce dernier s'est fait assommer. Ca sera plus fluide et on aura pas l'impression du coq à l'âne.

Dernier paragraphe de cette partie : "les villageois s’en aperçurent aussitôt et voulus l’en empêcher" Tu as bien conjuguer le premier verbe mais pas le deuxième. Un peu plus loin, remplace le "se" de "retournant" par en. Tu as oublié le "t" à "senti".

Concernant mon avis, je kiffe tes bûcherons. Des vraies brutes comme on les aime. (Je dis pas que dans la vraie, j'aimerais me retrouver face à eux, loin de là >.<). Le petit Jimmy a vraiment tiré le gros lot ce jour-là. On stresse pour lui. Il a le chic pour tomber de Charybde en Scylla

_________________

"¡Apagando las luces!" 
Revenir en haut Aller en bas
Dine
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 722
Localisation : un pays froid et humide
Loisirs : En plein travaux, de retour bientôt
Date d'inscription : 07/02/2016

MessageSujet: Re: Le village - commentaires   Dim 27 Mar 2016 - 12:35

Je te remercie de ton commentaire Mentalius, quand j'en aurais le temps je corrigerais (moi le passage qui m'a bien fais rire en l'écrivant c'est celui où il compare la fillette à un mélange de princesse sarah et Michael Myers, j'imagine bien le cocktail! mais snif, personne à du capter), quand j'en aurais le temps je passerais voir ton texte, j'ai vu que le premier chapitre était arrivé!

_________________
En plein travaux, de retour bientôt  hippo

"On qualifie d'impossible les choses que l'on n'a pas vraiment envie de faire."

                                                                                                      Mike Horn
Revenir en haut Aller en bas
Mentalius
Grenouille Ninja
avatar

Féminin Nombre de messages : 809
Age : 19
Localisation : Sur Kibou, dans une taverne entrain de boire mon jus de pomme sans pulpe
Loisirs : décès mental mais je reviendrais !
Date d'inscription : 01/03/2016

MessageSujet: Re: Le village - commentaires   Lun 28 Mar 2016 - 8:35

Hey hey, Je viens de voir que j'avais pas commenté la dernière partie de ton texte :(

3ème partie :


"une guibole", ça fait tellement longtemps que j'avais pas entendu ce mot XD. Sinon, j'avais oublier la femme. C'est ma faute, j'ai parfois la mémoire qui flanche. C'est un peu dommage ici puisque c'est l'élément qui le projette dans tout ce bordel.
Je connais Princesse Sarah mais Michael Myers. Le nom me dit quelque chose mais je voies pas la tête. Par contre Mulder, c'est une référence à X-files ?_?
J'ai pas remarque grand chose dans cette partie. La petite fille fait bien flipper par contre. Toujours se méfier des petites filles dans les films et histoires comme ça. C'est mon expérience de peureuse professionnelle qui parle !

4ème et dernière partie : Bam révélation, ... que j'ai gâché puisque qu'au tout début, j'ai fait défilé la page et j'ai lu la première phrase. J'aime l'autospoil. Malgré tout, j'ai pu l'apprécier et je me dis qu'il a peut-être fait un rêve prémonitoire.

_________________

"¡Apagando las luces!" 
Revenir en haut Aller en bas
Eponine
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 15/03/2016

MessageSujet: Re: Le village - commentaires   Mar 29 Mar 2016 - 10:16

Bonjour Dine,

A mon tour de passer sur ton texte. Je préfère te le dire, parce que l'écrit est toujours un peu froid, mais je m'arrête à tout ce qui... m'arrête Very Happy. Ça ne veut pas dire que je n'aime pas, ça veut dire que je m'interroge et du coup, j'en parle. Tu devras donc faire le tri.

Citation :
Jimmy roulait  à bord de sa vieille Renault des années 80.
Tu as oublié le "de"
Citation :
Avez-vous déjà vécu ces étranges moments, où vous conduisez et vous réveillez un peu plus tard, sans aucun souvenirs des dix dernières minutes
Pas de "s"
Citation :
qu'il faisait tout les jours de manière automatique
tous
Citation :
Avez-vous déjà vécu ces étranges moments, où vous conduisez et vous réveillez un peu plus tard
Oui. Pas seulement au volant : c'est une sorte d'hypnose.
Tu fais entrer le lecteur dans le récit par l'intermédiaire de sa propre expérience. Ça crée un parallèle entre nous et le personnage : c'est habile.  Super
Citation :
il s'était fortement écarté de son itinéraire prévu à la base
Très subjectif ici : est-ce que "à la base" ajoute quelque chose à l'information transmise ? Je pense que "itinéraire prévu" suffit et même que l'itinéraire prévu est la base (donc redondance).
Citation :
Combien de kilomètres avait-il parcouru sans s'en apercevoir?
Le COD : "kilomètres" est placé avant le verbe. On accorde.

Citation :
Au bout de longues minutes et une vingtaines de lacets, Jimmy jeta un œil à sa jauge d'essence
Sans "s"

Citation :
La station la plus proche devait être à des kilomètres plus en bas. Mais il était trop avancé sur cette satanée route de montagne pour en faire demi-tour maintenant.
Pourquoi ces "en" ?

Citation :
Mais il était trop avancé sur cette satanée route de montagne pour en faire demi-tour maintenant. Tans pis, il continuerait et finirait bien par tomber sur une ville tôt ou tard, aucune route ne menait à rien, même paumée au milieu de nulle part!
Une répétition qui s'entend. Tu devrais pouvoir remplacer l'un ou l'autre des mots "route".

Citation :
Jimmy ouvrit sa boite à gant en désordre et saisi un vieux CD de Dire strait qu’il enfourna sauvagement dans le lecteur. Il prit ensuite une petite boite cartonnée bleu et or
Répétition de boite. Le second mot peut être remplacé.
Saisit avec un "t" final.
Pourquoi as-tu choisi "enfourner" ? Pour moi, on enfourne pas "sauvagement", on enfourne "avec soin", "avec attention"... mais je suis d'accord que ça se discute.
Citation :
Val barré ? Jimmy s’esclaffa: ouai, mal barré, moi j’dirais plutôt !
En effet, c'est ce qu'on se dit Smile
ouais avec un "s"
Citation :
Ce patelin avait l’air ridiculement petit, mais c’était déjà mieux que rien. Il fouilla sous le siège passager et en sorti un vieil atlas routier. "Val barré hein ?" Il chercha dans l’index les villes classées dans l’ordre alphabétique. "Bordel ! Ce bled est tellement petit qu’il n’est même pas répertorié ! » Il claqua l’atlas entre ses mains et le jeta sans ménagement sur le siège passager puis abandonna son mégot de la même manière avant de remonter dans sa voiture. Il n’y avait pas pensé plus tôt mais son téléphone était resté dans l’une des poches de son cuir. Il pourrait au moins prévenir sa "p'tite femme" qu’il rentrerait avec un peu de retard. Il prit l’objet et en inspecta aussitôt la barre de réseau, celle-ci était nulle. Il tira aussitôt sur l’antenne du cellulaire et l’orienta au mieux mais n’obtint pas de meilleurs résultats.
Sortit avec un t final.
En bleu, des répétitions. Tu devrais pouvoir en éliminer quelques unes.
Attention : à la première lecture, je l'ai imaginé abandonnant son mégot sur le siège passager ::rolling::
Tu as préféré écrire il prit "l'objet" à il "le" prit ? L'objet, c'est un mot bateau comme "truc" ou "machin"."Le" me semble plus précis puisqu'il fait référence à ce dont tu viens de parler. Bon. Subjectif encore.
---
Sur ce premier post, je trouve deux éléments importants :

  • une excellente caractérisation du personnage, on le voit bien. On est près de lui.
  • un ton légèrement cynique qui colore l'ensemble du post et qui convient très bien à ce qu'on ressent du personnage.

Comme je pense qu'une bonne nouvelle repose essentiellement sur les personnages, qui permettent de jouer avec l'empathie, et que le ton renforce cette empathie, c'est une bonne entrée en matière.

Je devrais aujourd'hui revenir pour le prochain post.
Revenir en haut Aller en bas
Eponine
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 15/03/2016

MessageSujet: Re: Le village - commentaires   Mar 29 Mar 2016 - 12:02

Second post

Citation :
Il n’eu pas le temps de redresser la tête qu’un choc vint soudainement secouer le véhicule. Quelque chose venait d’heurter son pare-choc pour venir lourdement s’écraser sur son pare-brise. Jimmy pila instinctivement en écrasant la pédale de frein. La chose glissa alors sur son capot avant de disparaitre devant la voiture.

La Renault avait calé. Jimmy, choqué, demeura immobile,
n'eut
En bleu, quelques répétitions. Difficile d'agir sur pare-choc et pare-brise, mais certaines devraient pouvoir être remplacées.
Je m'interroge sur l'utilité du mot "soudainement". On sait déjà qu'il n'a pas eu le temps de redresser la tête. Du coup, n'est-ce pas redondant ?
C'est pareil pour "pila instinctivement en écrasant la pédale de frein."

Citation :
les mains crispées sur son volant et louchant sur son pare-brise explosé devenu opaque. L’autoradio, lui, continuait de diffusé invariablement sa mélodie mais il lui semblait que son cœur battait bien plus fort encore.
Il sortit de l’habitacle et avança avant de mettre une main devant sa bouche, c’était une femme, assez âgée et habillée d’une robe hors d'âge.
Diffuser avec "er".
Qu'as-tu voulu traduire par "invariablement".
Si c'est l'idée que le monde continue de tourner malgré ce qui viens de se passer,  ne serait-ce pas plutôt "insensiblement" ?

Citation :
sous risque d’aggraver d’avantage son cas. Jimmy jeta un coup d’œil autour de lui, personne. Il regarda ensuite en direction du maudit resto qui avait distrait son regard de la route
davantage en un seul mot.

Citation :
Celui du milieu tenait d’ailleurs une hache qu’il laissait pendre nonchalamment au bout de son bras. Ils eurent un bref regard pour la femme inanimée qu'il tenait toujours dans ses bras.
« Alors toi t’es mal ! lui lança l’homme à la hache.
Encore quelques répétitions qui s'entendent.
Le bref regard à la femme inanimée montre parfaitement que la femme leur offre le prétexte dont ils avaient besoin. On voit bien que Jimmy a à faire à des petites frappes dangereuses.

Citation :
T’as entendu c’qu’il vient de te dire ? Cracha son voisin, lâches la femme.
lâche sans "s"

Citation :
L’un des hommes se rapprocha alors de lui et lui saisi le bras sans aucune forme de respect.
« Doucement là ! Objecta Jimmy en se libérant, on ne me touche pas ok ? y a bien une gendarmerie ici ou l’on pourrait s’expliquer… »
Mais l’homme lui allongea alors une droite, manquant de le faire tomber à terre.
« Non mais vous êtes malade ?! s’insurgea Jimmy, qu’est-ce qui vous prends ?!  
saisit avec un "t"
prend sans "s"

Citation :
Jimmy se réveilla au milieu d’une pièce ressemblant à un minuscule bureau de poste. Assit sur une chaise, il tenta de se redresser mais sentit avec angoisse qu’il avait les mains attachées au dossier. Un groupe de six hommes discutaient devant lui, il reconnu parmi eux, les trois antipathiques avec qui il s’était embrouillé dehors. Il senti également que ses liens étaient mal serrés.
Assis "s" au lieu de "t"
Reconnut avec un "t" final.
Sentit avec un "t" final.
Ils sont donc au bureau de poste. Comme les hommes ont une hache, je doute qu'ils soient postiers. Tout le monde est donc complice dans ce village. Le bureau de poste a un petit côté "institution" qui donne une dimension "officielle" à ce qui se trame.

Citation :
L’homme à la hache s’approcha et se pencha sur lui :
« T’as surtout le droit de la fermer pour l’instant, juste le temps qu’on décide de ce qu’on va faire de toi. L’homme lui flanqua une gifle.
Répétition

Citation :
Jimmy les laissa à leur désaccords et fit profil bas le temps de finir de défaire la corde autour de ses poignets. Quand se fut fait, il sauta de sa chaise et bondit en direction d’une des fenêtres, les villageois s’en aperçurent aussitôt et voulus l’en empêcher. Chaque secondes étaient comptées, chaque gestes calculés, Jimmy tourna la poignée, ouvrit la fenêtre
leurs désaccords (leurs avec un "s")
Chaque... calculé : avec chaque, il faut tout recalculer au singulier (nom + verbe + participe)
Répétition du mot fenêtre + un autre pas trop loin.

Citation :
Il senti alors qu’on le tirait par l’une de ses chevilles et tira à son tour pour se libérer
sentit avec un "t" final.

Code:
Il [color=#009900]reçu[/color] alors un coup de pied
reçut avec un "t".

---

Au final, Jimmy n'a pas de bol. Non seulement il percute une femme, mais en plus il tombe sur une bande de justiciers sadiques qui se prennent vraiment pour des redresseurs de tort.
Je sais que nous sommes dans le Jura (région que je ne connais pas), mais ton récit m'évoque vraiment les films d'horreur américains, lorsque les pauvres héros passent là où ils ne devraient pas et se retrouvent dans la campagne profonde, face à une bande de dégénérés.
Ce côté est bien restitué.
Même si le lecteur ne tremble pas de peur, il peut tout de même se dire que ce qui est angoissant, c'est que ça pourrait très bien arriver. Je pense que le sadisme fait partie des instincts que la société nous a fait réprimer, mais qui existe toujours en l'Homme. Je pense aussi que cette ivresse de la toute puissance est réelle, alors on peut très bien imaginer un coin où finalement ces pulsions sont valorisées et là...

Bien sûr, on se demande qui est Francis et comment Jimmy va s'en tirer. Wink

Je ne tarderai pas à l'apprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Dine
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 722
Localisation : un pays froid et humide
Loisirs : En plein travaux, de retour bientôt
Date d'inscription : 07/02/2016

MessageSujet: Re: Le village - commentaires   Lun 4 Avr 2016 - 0:08

Merci Eponine,

les fautes sont corrigées, tu m'as fait prendre conscience de ce qui était récurent chez moi au niveau de la conjugaison, c'est affreux! J'ai régler les problèmes de répétitions, là encore, je ne m'en était pas aperçue. Bon ce texte à été écrit un peu à l'arrache, il faut dire. Oui ça fait vraiment penser à ces films d'horreurs américain je ne le cache pas, au contraire, le personnage y fait lui-même référence! Mais ceci-dit mon rêve était exactement fait comme ça, je suis un peu flippante la nuit XD
Ah, françis...ben c'est françis, c'est le moins fou de tous mais pas le moins cruel

Merci Mentalius,

J'ai aussi corrigé les fautes, sérieux dis-moi que tu connais x-files quand même! affraid Mulder, Scully... Dana c'est son prénom et c'est celui de la petite, c'est pour ça qu'il use de ce jeu de mot. Myers, il faut regarder la "nuit des masques" mais à mon avis ça devrait plus te faire marrer qu'autre chose ce film, car il est complètement dépassé!! Mais je kiff la bande sonore Very Happy. MDR pour l'autospoil.

Les filles, info SUPER importante sur Jimmy, je me suis inspirée de Han solo (Star wars) pour son caractère désinvolte. Wink

_________________
En plein travaux, de retour bientôt  hippo

"On qualifie d'impossible les choses que l'on n'a pas vraiment envie de faire."

                                                                                                      Mike Horn
Revenir en haut Aller en bas
Mentalius
Grenouille Ninja
avatar

Féminin Nombre de messages : 809
Age : 19
Localisation : Sur Kibou, dans une taverne entrain de boire mon jus de pomme sans pulpe
Loisirs : décès mental mais je reviendrais !
Date d'inscription : 01/03/2016

MessageSujet: Re: Le village - commentaires   Mar 5 Avr 2016 - 10:26

Salut Dine ^^,

Oui, je connais X-files. J'ai découvert récemment la série grâce à M6 ^^. (hop, une série de plus à regarder et à acheter ainsi qu'un porte monnaie à faire souffrir).

C'est bon, je voies qui est Myers. Au vue de la tête, qu'il a ... hors de question que je regarde. Je sens que je resterais cachée derrière un coussin pendant tout le film >.<

J'ai pas cette partie de Star Wars X(, la poisse

_________________

"¡Apagando las luces!" 
Revenir en haut Aller en bas
Eponine
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 15/03/2016

MessageSujet: Re: Le village - commentaires   Mer 6 Avr 2016 - 16:48

Bonjour Dine,

Me revoilà pour la suite de ta nouvelle.

Citation :
Jimmy tenta de se redresser mais encaissant coups sur  coups, ne pu que se recroqueviller sur lui-même
put

Citation :
Il se réveilla de nouveau sur sa chaise. Cette fois, la pièce était vide et la nuit tombait. Le bureau de poste était plongé dans la pénombre et le calme qu’elle inspirait n’était pas pour lui déplaire. Il tenta de nouveau
Répétition de « de nouveau »

Citation :
Ces mecs l’avait passé à tabac,

avaient

Citation :
Elle était habillée, elle aussi à l'ancienne, d'une robe bleu avec un serre tête de la même couleur.
bleue

Citation :
elle lui faisait penser à un habile croisement entre princesse Sarah et Michael Myers.
Du genre le physique de princesse Sarah et le regard fixe de Michael Myers ? Pas vraiment rassurant.

Citation :
La jeune fille ne répondit pas, elle se contenta de rester là, à l’observer timidement, comme le ferait un animal sauvage.

« J’te fais peur ? » reprit le trentenaire, je sais, j’dois pas être beau à voir.

« Je m’appelle Dana » répondit-elle d’une petite voix fluette, toute féminine qui lui fit penser aux piaillements d’un petit moineau.
Répétitions : « répondit » et « petit/petite »

Citation :
il soupira et regarda à nouveau la fille resté totalement insensible à la remarque.

« Laisses tomber, lui dit-il en se raclant la gorge, t’es trop jeune pour connaitre ça ! Bon, tu comptes rester plantée là encore longtemps ? » demanda-t-il, lassé d’être observé comme un animal de foire.
Restée (au féminin)
Laisse
Répétition « rester »

Citation :
- Quoi ? demanda Jimmy qui cru avoir mal comprit.
crut
compris

Citation :
Il lui sembla soudain que les villageois devaient bien être capable de ça.
capables

Citation :
- Bon ça va ! Excuses-moi de t’avoir insulté,
Excuse

Citation :
La fillette haussa les épaules avec un léger sourire et le contourna. Jimmy entendit alors un léger bruit de scie derrière lui.
Répétition de « léger »

Citation :
Elle fouilla dans sa poche.
« Ils ont volés toutes tes affaires mais j’ai récupéré ça… » Elle sorti alors un objet cliquetant de sa poche que Jimmy reconnu immédiatement rien qu'à son bruit.
Répétition de « poche »
volé (pas d’accord avec avoir sauf si COD avant)
sortit
reconnut

Citation :
« Dana, je n’oublierais jamais ce que tu as fais pour moi, jamais ».
fait.
Dana joue gros, non ? Lorsque les autres vont comprendre ce qu’elle a fait, ça va être sa fête. Pourquoi l’aide-t-elle ?

Citation :
forçant sa jambe à écrasé l’accélérateur.
écraser.

Des clins d’oeil sympa « X-Files », « Vendredi 13 »
Tu maintiens jusqu’au bout l’atmosphère film d’horreur américain.

J’aime beaucoup la fin, et cette impression que tout recommence ou que tout commence. Apparemment, Jimmy n’est pas très craintif, puisque ça ne l’inquiète pas.

A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Dine
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 722
Localisation : un pays froid et humide
Loisirs : En plein travaux, de retour bientôt
Date d'inscription : 07/02/2016

MessageSujet: Re: Le village - commentaires   Sam 9 Avr 2016 - 7:57

Merci Eponine, l'équipe de commentateur est fière de te compter parmi elle!

Je te remercie d'avoir prit de ton temps pour corriger et commenter ce texte car je pense que ce n'est pas ton genre de lecture favorite Wink

Pourquoi Dana l'aide-t-elle? Et bien, parce qu'il la fascine, plus qu'aucun autre. Peut-être parce qu'il est différent, il n'a pas peur, il ne supplie pas...Et je n'ai pas pu l'insérer mais Jimmy à toujours attiré les mômes, ils le voient comme un grand frère. Merci d'avoir remarqué mes clins d'œil aux film d'horreur américain, j'y tenais pas mal geek !

A bientôt Eponine!

_________________
En plein travaux, de retour bientôt  hippo

"On qualifie d'impossible les choses que l'on n'a pas vraiment envie de faire."

                                                                                                      Mike Horn
Revenir en haut Aller en bas
Monica20
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal


Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 12/07/2015

MessageSujet: Re: Le village - commentaires   Dim 10 Avr 2016 - 15:25

Salut Dine !

Bon alors ça faisait un petit moment que je n'étais pas venue sur le forum. J'ai eu le plaisir donc de voir que tu avais continué de publier ton texte nommé village !

J'ai lu la deuxième publication alors et je vais m'empresser de te donner mes réactions à chaud.

Tout d'abord, dès le début, j'ai trouvé ça bien écrit. J'ai trouvé que ça racontait bien une histoire ce qui m'a permis de rentrer dedans assez facilement et pour ça merci !

Après, j'ai un peu tilté quand ton perso (Jimmy si je me souviens bien) a commencé à parler. C'est peut-être personnel mais ça m'a fait bizarre quand il a dit : merde mais qu'est ce qu'elle faisait là aussi!? ou un truc du genre. Je me suis demandé si dans la vraie vie on dirait ça aussi à voix haute, bien qu'on peut le penser. Surtout s'il est seul au début...j'ai trouvé ça bizarre qu'il formule cette réflexion tout haut. Par contre j'ai bien aimé le "merde merde merde". J'ai trouvé que ça avait vraiment sa place ici pour exprimer son désarroi.

Et j'ai trouvé que tu as bien réussi à rythmer la scène du choc, j'ai trouvé ça très visuel et j'ai bien aimé du coup.

Après quand les trois bûcherons sont arrivés, j'ai souri, parce que ils sont un peu apparus comme par enchantement j'ai trouvé. Moi j'aurais je pense préparé le lecteur à leur arrivée, je sais pas comment, j'aurais pas fait grand chose je pense, mais après c'est un choix de les avoir présentés comme ça et ça a son charme aussi. ^^

Dans les dialogues de tes bûcherons, le fait qu'ils aient tous les trois exprimé la même chose, à savoir : ça va être ta fête, a eu plus sur moi un effet comique. C'était peut-être sur le moment et puis c'est subjectif, mais j'ai eu l'impression de voir trois dupond et dupont ^^ je pense que si tu avais différé tant ce qu'ils disent d'une part que la façon dont ils le disent d'autre part, cela aurait permis de crédibiliser davantage tes trois persos.
Sur ce point d'ailleurs, j'ai un avis perso. Je trouve pour ma part difficile de faire entrer directement dans le champ de lecture plusieurs persos d'un coup. J'ai peur que cette entrée en masse ne confronte tes persos à deux écueils : soit la singularité de chacun des bûcherons peut avoir du mal à émerger et du coup ils peuvent perdre en crédibilité, soit le lecteur s'embrouille avec qui est qui si ensuite tu veux étoffer la personnalité de chacun en donnant des informations qui leur son propres. Je sais pas si je me suis bien exprimée...

Après quand Jimmy est ligoté, il m'a semblé, dans son énervement et ses cris, paraître un peu gamin. Je l'aurais plutôt imaginé, malgré sa colère bien justifiable, en train d'essayer de comprendre, de donner du sens à ce qui lui arrive, à questionner ses agresseurs...et puis je me suis interrogée à ce moment sur où était partie la fille? Pourquoi plus personne ne se pose de questions sur elle, ne serait-ce comment elle va? Voilà je te dis ce qui m'est apparu lors de la lecture de ce passage.

Au moment où il se libère et tente de s'enfuir, j'ai trouvé que c'était moins efficace qu'au début. D'une part, j'ai trouvé ça assez facile pour lui de se libérer d'autre part j'ai moins vu les choses. Je pense que tu as voulu donner une impression de vitesse. Mais j'ai moins imprimé, peut-être parce que les phrases étaient plus longues ou en tout cas moins efficacement coupées. Je pense qu'en faisant par moment dans ce passage des phrases plus courtes, ça gagnerait en efficacité de narration.

Après ce n'est que mon avis bien sûr qui vaut ce qu'il vaut^^ mais je tiens à dire que globalement tu fais une promesse de raconter une histoire et tu la tiens, ce que j'aime beaucoup!
Revenir en haut Aller en bas
Dine
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 722
Localisation : un pays froid et humide
Loisirs : En plein travaux, de retour bientôt
Date d'inscription : 07/02/2016

MessageSujet: Re: Le village - commentaires   Dim 10 Avr 2016 - 16:35

Salut Monica!

Déjà, ton retour sur le forum me fait bien plaisir, avec un autre extrait de ton histoire que j'avais si bien aimé.
Merci pour l'apport de ces nouvelles infos. Tu sais, pour ce texte, j'ai voulu laisser des détails qui rappelait l'esprit du cauchemar, comme les trois bucherons qui apparaissent d'un coup, comme ça, parce que dans les rêves, rien n'est souvent justifié ou logique. Comme la femme, en fait, pas même moi ne sais où elle est passée! J'ai voulu faire ressortir ces détails car ils sont insensés et c'est ce qui fait la particularité des rêves. (peut-être aurai-je du faire davantage le lien avec le vocabulaire adapté) En plus, je trouvais que vous laisser dans le doute sur certaine choses créerait une sorte d'angoisse montante, je crois ne pas avoir réussi ce pari (Et puis je n'ai pas pu m'empêcher d'y apporter de l'humour en plus de ça^^).

Je garde toutes vos remarques bien au chaud au cas où je souhaiterais faire de ce texte une version longue et corrigée, pour le moment c'est mon roman qui me donne du fil à retordre^^.

Merci encore Monica, de mon côté, dés que je le peux, je file voir ton deuxième extrait. Super

_________________
En plein travaux, de retour bientôt  hippo

"On qualifie d'impossible les choses que l'on n'a pas vraiment envie de faire."

                                                                                                      Mike Horn
Revenir en haut Aller en bas
Monica20
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal


Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 12/07/2015

MessageSujet: Re: Le village - commentaires   Lun 11 Avr 2016 - 10:05

Merci de ce nouvel accueil ^^

Ah d'accord Dine ! Je comprends mieux si c'est un rêve en effet, ça fait sens qu'ils apparaissent d'un coup ! Je n'avais pas lu le reste comme je voulais me concentrer sur le passage qui suivait juste après ce que j'avais lu. Mais après avoir posté mon commentaire, j'ai survolé ceux des autres et vu qu'l y avait une histoire de rêve...et là je me suis dit : ah ouais!

Comme ton projet principal d'écriture est ton roman, je cours y jeter un œil en priorité alors Smile
Revenir en haut Aller en bas
N.A.Balestra
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Masculin Nombre de messages : 32
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/01/2017

MessageSujet: Re: Le village - commentaires   Lun 23 Jan 2017 - 20:30

Je déterre ce post de sa poussière puisque j'ai lu ton texte et que j'ai adoré !!!!!!
La bataille des bucherons, bim, bam, boum, trop bien, efficace, des grosses brutes pleines de testostérone, vraiment chouette.
J'ai bien aimé jimmy, mince j'avais envie de l'aider le pauvre, pas facile quand même son histoire.
Mon seul reproche n'en est pas vraiment un, j'ai juste trouver un peu long mais tu as peut être envie d'en faire une véritable histoire longue ?
Bref, belle narration, clair et bien structuré, et un bon vocabulaire en prime !
Classe !

_________________
- La vraie noblesse n'est pas d'être supérieur aux autres, mais d'être supérieur à soi même -
Ernest Hemingway
Revenir en haut Aller en bas
Dine
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 722
Localisation : un pays froid et humide
Loisirs : En plein travaux, de retour bientôt
Date d'inscription : 07/02/2016

MessageSujet: Re: Le village - commentaires   Mar 31 Jan 2017 - 13:13

Un grand merci N.A balestra =D!!!

Effectivement, un peu poussièreuse la nouvelle jmemarre . Alors c'est vrai, tu as bien aimé? C'était un essai mais si j'avais le temps et la motivation je changerai légèrement la fin pour aller jusqu'au bout dans l'horreur. Ce que je n'ai pas eus le coeur de faire car je ne suis pas assez méchante! circ

Merci en tout cas pour ton retour cheers Et je te dis à un de ces 4 sur tes textes, car j'ai vu que rapace à reçu de très bonnes critiques alors ça m'intrigue^^. Mais je suis en retard, en retard...

_________________
En plein travaux, de retour bientôt  hippo

"On qualifie d'impossible les choses que l'on n'a pas vraiment envie de faire."

                                                                                                      Mike Horn
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le village - commentaires   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le village - commentaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» REILLANETTE , le VILLAGE DE TIDOU , EXISTE
» construire son village de sylvanians
» Le Gaumont Disney Village classé 1e par Le Figaro
» VENTE VILLAGE LEMAX NOEL HALLOWEEN
» Dollhouse : avis et commentaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Les Galeries :: Récits contemporains/polars :: Commentaires-
Sauter vers: