Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une rencontre bis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Monica20
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal


Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 12/07/2015

MessageSujet: Une rencontre bis   Mer 6 Avr 2016 - 8:04

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Paprika
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Nombre de messages : 25
Loisirs : Peinture, programmation, robotique, écriture, et plein d'autres !
Date d'inscription : 05/04/2016

MessageSujet: Re: Une rencontre bis   Mer 6 Avr 2016 - 12:13

Bon travail ! J'ai apprécié le style "conversationnel" de ton récit.
Je n'ai pas beaucoup de remarques à formuler Crying or Very sad , mais je vais essayer d'être un minimum constructif.

Tu ne t’embarrasses pas de descriptions abusives, et c'est bien ainsi. Tu ne dévoiles que ce qui est nécessaire, j'apprécie.

Pour les personnages, je n'en sais pas suffisamment sur eux pour me prononcer, mais tu restes assez vague quant à l'époque de ton récit. De fait, il m'est difficile de m'imaginer à quelle époque ils se trouvent (même si le vocabulaire de Sébastien et Ferdinand semble être riche et caractéristique d'une période se situant aux alentours du XIXème siècle, la façon de parler d'Emmanuel me contraint de penser que ce texte est plus proche de notre époque), et je ne cultive pas l'ambiguïté :silent:

Concernant le chemin que tu prends, j'ai la vague impression que Ferdinand a bien des secrets à nous dévoiler. Pourquoi, dans quel but et comment a-t-il poussé Emmanuel et Sébastien à détester leur père ? Pourquoi le père semble perdre son énergie à cause de Ferdinand ? Quels sont ces résultats ? Bref, toutes ces questions m'incite à demander une suite !

Au fait, au début tu t'excuses pour la longueur. Ne t'en fais pas pour ça, ce n'était pas excessif. Tu as su apprécier le mystère et le suspens pour nous obliger à demander un nouvel extrait Cool

A plus tard Wink !

_________________
Abdul al-Hazred a écrit:
N'est pas mort ce qui à jamais dort
Et au long des siècles peut mourir même la mort.


Vous aimez le fantastique ?
Il y a une nouvelle de Poe que j'apprécie vraiment : le Masque de la Mort Rouge
Et puis, il y a l'incontournable Mythe de Cthulhu que je vous conseille !

Pour les fanas de SF comme moi, jetez un œil du côté de la quadrilogie des Odyssées de l'espace
Ou explorez les terres de la planète rouge avec le roman Seul sur Mars.

Revenir en haut Aller en bas
Mentalius
Grenouille Ninja
avatar

Féminin Nombre de messages : 810
Age : 19
Localisation : Sur Kibou, dans une taverne entrain de boire mon jus de pomme sans pulpe
Loisirs : décès mental mais je reviendrais !
Date d'inscription : 01/03/2016

MessageSujet: Re: Une rencontre bis   Mer 6 Avr 2016 - 14:03

Coucou ^^


Pour commencer, j'a-do-re ton style d'écriture ! Les dialogues sont travaillés. Tu doses bien la part de mystère. Tu l'emmènes petit à petit. Tu forces le lecteur à faire ses propres théories, c'est une bonne chose.

J'ai tellement hâte de savoir la suite *O*. Continue sur cette lancée !

_________________

"¡Apagando las luces!" 
Revenir en haut Aller en bas
Monica20
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal


Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 12/07/2015

MessageSujet: Re: Une rencontre bis   Mer 6 Avr 2016 - 22:40

Merci beaucoup Paprika et Mentalius pour vos retours ! Smile

Ca me fait très plaisir que mon texte ait réussi à vous plaire, j'essaye de le faire vivre un peu.

Paprika, pour l'époque, il s'agit de la nôtre, mais les personnages sont des...on va dire des bourgeois un peu nobles...du coup même si les jeunes vivent un peu dans leur temps (ils font une fête avec de la musique électrique et invitent d'autres jeunes), ils font parti d'une jeunesse dorée mais comme ils sont issus d'une lignée un peu noble, ils jouent aussi un peu au seigneur (en parlant de manière un peu dépassée par moments). Ils sont entre deux époques eux-mêmes, d'autant plus qu'ils sont dans un salon avec du mobilier un peu "aristo".

Je suis contente qu'il ait un peu piqué votre curiosité. Je déposerai progressivement le reste. Mais si vous voulez une indication supplémentaire, j'ai publié un autre texte qui s'appelle "une rencontre" dans fantastique, où il y a aussi dedans Ferdinand mais il n'est à aucun moment nommé de la sorte. Et puis c'est un texte un peu plus vieux que je trouve...moyen, il est moins aéré et je vais peut-être le republier en corrigeant les fautes. Voilà je dis ça au cas où vous voudriez avoir un autre aperçu de l'histoire.

En tout cas merci beaucoup pour votre lecture et vos encouragements à tous les deux ! Smile

Revenir en haut Aller en bas
Dine
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Féminin Nombre de messages : 723
Localisation : un pays froid et humide
Loisirs : En plein travaux, de retour bientôt
Date d'inscription : 07/02/2016

MessageSujet: Re: Une rencontre bis   Jeu 14 Avr 2016 - 10:57

salut Monica,

Commentaire ici:
 

_________________
En plein travaux, de retour bientôt  hippo

"On qualifie d'impossible les choses que l'on n'a pas vraiment envie de faire."

                                                                                                      Mike Horn
Revenir en haut Aller en bas
Salut
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 697
Age : 19
Date d'inscription : 10/11/2015

MessageSujet: Re: Une rencontre bis   Jeu 14 Avr 2016 - 18:49

Franchement je trouve ça encore trop bien !
Tes personnages et l'histoire rendent vraiment ce passage intéressant et excitant. Par contre j'ai été étonné par ton écriture qui est vraiment différente de celle de ton premier extrait. Je ne peux pas te dire laquelle je préfère mais il me semble tout de même que dans Une rencontre, il y avait plus de travail non? Tes phrases étaient quand même plus élaborées.  Razz
Cependant, rassure-toi, je n'ai eu absolument aucun mal pour me figurer la scène, que ce soit le salon ou les personnages, même si il n'y a pas de passage de description à proprement parler. Les quelques indications que tu donnes entre deux paroles suffisent je trouve amplement à se rendre compte du style de vie et de l'ambiance.
Ce qui m'a donc le plus plut c'est le retournement de situation à la fin quand le sage vieillard bienveillant se révèle en fait être un froid tyran calculateur. Et puis l'affrontement déguisé entre les deux joueurs d'échec via le jeu. Cet extrait suffit à nous faire comprendre les complexes relations entre les personnages mais nous laisse également avec de nombreuses interrogations (pourquoi les enfants détestent leur père, qui est exactement Ferdinand, est-ce que le père a aussi été l'élève de Ferdinand, comment a-t-il put s'y prendre pour manipuler les enfants…)

Citation :
Il avait baissé la tête, les yeux sur les genoux puis lentement la tourna à droite pour y voir un homme âgé, qui somnolait dans un fauteuil au fond.
Cette phrase m'a surprise, on ne s'attend pas du tout à ce qu'il y ait depuis le début une autre personne dans la pièce, témoin de leur discussion. Je me suis d'ailleurs au début demandé si Sébastien ne l'imaginait pas simplement, pour avoir vu souvent son père à cette place. Peut-être son père était-il mort...

Citation :
Ferdinand ne dit mot pendant un moment. Il se contentait de sourire calmement en enroulant le bout de sa barbe autour de ses doigts fins ridés, le menton collé à son costume croisé vert sombre, les yeux rivés sur son roi.
XD gros problème avec cette phrase, je viens à peine de comprendre que le roi dont il est question est celui du jeu d'échec !! J'ai cru que le roi que fixait Ferdinand c'était Sébastien! (j'allais te féliciter pour l'effet de surprise que créait cette révélation Wink ) Donc oui, j'ai lu la fin de ton texte en étant persuadée qu'il s'agissait de la famille royale… --' mais qu'elle est bête…

Citation :
lâcha Emmanuel en rentrant dans le salon feutré, un plateau à la main. Comme il avait ouvert la porte, la musique électrique de l’autre salon pénétrait l’ambiance calme et réflexive du salon.
Répétition de salon mais sinon j'aime bien l'idée de mélange de la musique électrique avec le style ancien de la maison. Il me semble qu'on retrouve bien là l'univers de ton premier extrait.

Citation :
répétait-il à force de regagner son souffle.  
de la moquette pourpre, droit sur ses jambes.
Ces deux expressions ne sont pas très claires pour moi, je ne vois pas bien ce que tu veux dire.

Citation :
Ses mains tenaient fermement le rebord de la table et les tremblements qui les parcouraient étaient le témoin qu’il expulsait dans cette pression toute l’émotion qui s’élevait en lui en cet instant.
Très jolie phrase mais peut-être un peu trop complexe à comprendre. « témoin » n'est peut-être pas non plus le mot adéquat, c'est plutôt la preuve. De plus, juste avant tu dis qu'il s'est repris, donc  toute l’émotion qui s’élevait en lui en cet instant ne devrait pas être si forte que ça.

Citation :
A ces mots, les yeux de Sébastien furent embués de colère
Embués de colère parce qu'il pleure de rage ?

Citation :
épris de ce sentiment de contentement
Être épris de quelque chose ce n'est pas lorsqu'on en est amoureux ?

Tu devrais aussi bien faire attention à tes dialogues car en général tu utilises un langage soutenu donc dès que tu t'en éloignes un peu, cela saute aux yeux Wink

Donc oui il ne se passe pas grand-chose mais ce n'est absolument pas un problème. Il se passe ce qu'il doit se passer, pourquoi faudrait-il forcément toujours un tas d'action ? Au contraire, cela nous permet de bien découvrir tes personnages, et le calme, la lenteur apparente de la scène met en évidence l'importance du cérébral dans ton intrigue plutôt que celle des muscles.
Ce texte me donne décidément envie de me plonger un peu plus dans ton univers (et puis quel rapport entre ces personnages et ceux de ton début?) où les gens semblent plus mystérieux les uns que les autres et où ils mentent et dissimulent leur vraie nature !!! *-* trop cool !

_________________
Salut susurra sa sorcellerie et s'immisça sciemment dans ses songes...   Rin
Revenir en haut Aller en bas
Monica20
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal


Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 12/07/2015

MessageSujet: Re: Une rencontre bis   Ven 15 Avr 2016 - 1:28

Salut Salut et Dine !^^

He ben, qu'est-ce que j'avais le smile en lisant le commentaire de l'une et de l'autre.
Salut, tu m'as tuée quand tu croyais que le roi était Sébastien ah ah ! Mais en même temps ça me donne des idées, c'est pas mal XD qui sait ?

Merci Dine d'avoir reformulé certaines de mes phrases. En effet, le pré requis est que ce soit absolument clair et il vaut mieux couper les phrases, des fois je m'emporte un peu ou bien je n'arrive pas à remettre une phrase droite...lol ma tête fait grève ^^ Je prends tout en note et c'est vrai que le vivement me gênait un peu mais j'étais pas sûre, donc c'est chouette d'avoir ton retour dessus, ça clarifie bien. Franchement, ça me fait vraiment trop plaisir si j'ai réussi à partager qqchose du rapport auteur/lecteur comme on en avait un peu discuté sur ton texte déjà. Vachement cool !Meeeuuuuhhh !!! (Désolée...à 1 h du mat je ne contrôle plus tout très bien ^^) Bon par contre si tu dis que tu ne trouves pas trop ça dans les livres du commerce ça m'inquiète un peu plus je t'avoue...XD Ah oui et pardon pour l'auto-spoil... Rolling Eyes mais je vais quand même t'avouer un truc...si tu oses cliquer sur la bannière spoil bien sûr !!!! (c'est pas un gros spoil Wink)
Spoiler:
 
lol en plus t'as raison, je casse le mystère ça va pas du tout en fait alors que je t'en avais parlé sur ton texte lol incorrigible Smile

Oui Salut en effet c'est pas trop le même style, le premier j'y avais mis plus de temps et puis c'était bien descriptif et long mais comme je voulais en faire un premier chapitre, je me disais autant essayer de plonger dès le départ le lecteur dans une ambiance qui donne une identité au récit quitte à ce que ce soit un peu lourd parfois...cette scène par contre j'avais voulu la faire plus facile à lire, plus légère parce qu'elle s'intercale entre deux chapitres un peu lourd qui font avancer l'intrigue. Donc j'avais voulu avec ce chapitre faire une parenthèse, une bulle d'air...d'où mon souci de savoir si ça parvenait à prendre un peu vie ou pas... Je suis contente que le retournement t'aies plu, j'avais peur qu'il soit un peu abrupt mais ça a l'air d'aller du coup Smile Et si surtout tu commences à aimer les persos, je trouve ça juste trop top ! (eux aussi d'ailleurs je crois qu'ils seraient contents ^^)
du coup je vais voir si je peux faire en sorte qu'on considère tout de suite le vieux père comme vivant et pas un rêve...en lisant ton com, je me demande si ça aiderait que je le fasse ronfler... Preuve ! Je cherchais ! merci ! c'est vrai témoin c'est bizarre...ou peut-être indice...en fait Sébastien a les nerfs à fleur de peau donc c'est pour ça qu'il monte et descend très vite en émotions, à la mention de son père par exemple...merci pour tes remarques ! (et j'ai eu un quasi fou rire avec le roi lol) Tu me rassures sur le fait qu'il ne se passe pas grand chose et qu'il n'y ait pas de révélation mais toujours du mystère, je ne sais jamais si ça peut tenir la route ou pas donc ton avis éclaire pas mal de choses.

En tout cas merci beaucoup à vous deux de vos retours, en plus vous sélectionnez des phrases et tout c'est super chouette ! Si ça vous a diverti j en suis super contente \o/
Revenir en haut Aller en bas
Dine
Accro au forum ? Oui, pourquoi ?
avatar

Féminin Nombre de messages : 723
Localisation : un pays froid et humide
Loisirs : En plein travaux, de retour bientôt
Date d'inscription : 07/02/2016

MessageSujet: Re: Une rencontre bis   Ven 15 Avr 2016 - 8:08

Re Monica,

Oui, ça c'est un spoil qui m'intrigue, un bon spoil! Super
Monica a écrit:
Vachement cool !Meeeuuuuhhh !!! (Désolée...à 1 h du mat je ne contrôle plus tout très bien ^^
je crois qu'il faut qu'on arrête de commenter la nuit, mdr Very Happy
Comme Salut, je confirme aussi que ce n'est pas parce qu'il n'y a pas d'action qu'il ne se passe rien, bien au contraire!
bonne journée

_________________
En plein travaux, de retour bientôt  hippo

"On qualifie d'impossible les choses que l'on n'a pas vraiment envie de faire."

                                                                                                      Mike Horn
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre bis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre bis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Les Galeries :: Récits fantastiques / bit-lit :: commentaires-
Sauter vers: