Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 "Nous et nous" (dernière fois que je fais des "parties" parce que je viens de comprendre comment ça marche ! ^^'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lolalex
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Féminin Nombre de messages : 16
Age : 15
Loisirs : lire faire du basket, peindre et dessiner, jouer d'la guitare et chanter et bien sur rêver !
Date d'inscription : 08/02/2016

MessageSujet: "Nous et nous" (dernière fois que je fais des "parties" parce que je viens de comprendre comment ça marche ! ^^'    Dim 10 Avr 2016 - 1:11

Donc voila comme le dis ce titre (je le reconnais un peu trop long...) j'ai tilté que ça pouvais marcher différemment...
Alors, j'ai eu une petite panne d'inspiration, peut être vous en êtes rendus compte ? A la fin de la partie trois et au début de celle là...
Sinon en fait ce que je comptais faire c'est utiliser tout ce que j'ai marqué depuis le début, comme prologue (après n'allez pas me dire que mon prologue est court ! Wink ) Et faire le vrai livre sur une autre période de l'histoire de Lou (parce que le fille, s'appelle Lou...) c'est à dire trois ans après. Tout ça parce que à la base mon livre est sensé parler d'un groupe d'amis...
Bref je vous donne le fin de cet éventuel prologue !




Ce spectacle bien que modeste, me ravissait et mettait en route mon imagination, qui me faisait voguer à travers la mer des rêves.
Après ce petit moment de poésie je me rendormais pour me réveiller plustard dans la matinée. Une vrai vie de pacha !
Autour de moi commençais à ce construire un petit nid douillet, mais malgré tout mes efforts, je me réveillais chaque matin avec le sentiment d’avoir dormis chez un inconnu.
Ce matin là, j’avais dans la tête plein de bonne volonté qui me poussais à tenter de me bâtir un nouvelle vie. Je m’empara soudainement de mon ordinateur, et fis des recherches sur les inscriptions au conservatoire de Bordeaux, le coeur plein d’espoir mêlé à de la certitude. Et… je fus coupée net dans mon élan en apprenant que pour rentrer au conservatoire, il fallait passer un concours qui s’était déroulé il y à presque un mois; Recalée direct.*
Après cette petite chute de moral, je me repris en main et chercha des annonces de cours particuliers. J’en mis à part quelques unes avant de chercher le club de basket de Bordeaux. Ainsi quelques semaines plus tard, je me retrouvais insrite à divers activités…
Après on s’occupa de me trouver un collège, et à mon frère un lycée, nous n’avons pas beaucoup cherché : pour être honnête, On à pris les établissements les plus proches de la maison et les moins chers… Après ce mois riche en… en… après ce mois riche vint enfin le jour de la rentrée. Je me croyais dans les livres pour tout petits où on te parle de la rentrée en maternelle, (là) où les petits héros dans leurs rôles d’enfants parfaits découvrent tout un monde nouveau… ect
En tout cas, une chose est sure, je sais me mettre en valeur avec mes comparaison… Alors telle une héroïne de livre à images, je déglutis et fit mes premiers pas dans cet endroit qui me paraissais si étrange, et qui n’était autre que mon nouveau collège.





*Je suis pas sure que ça sois français une phrase sans verbe, mais peut être que vu, qu'il y a un point virgule...

Donc voilà je mettrais le CHAPITRE 1 à la suite... j'espère que vous avez aimé, et j'espère aussi, que vous n'avez pas trop remarqué mes petits coups de mous...
bonne journée !
Merci d'avoir lu ! :-*
Revenir en haut Aller en bas
 
"Nous et nous" (dernière fois que je fais des "parties" parce que je viens de comprendre comment ça marche ! ^^'
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parodies Nous C Nous
» [Sollogoub, Tania] Il y avait un garçon de mon âge juste en dessous de chez nous
» Nous irons tous à Valparaiso
» Se sentir femme pour la dernière fois...
» Elle et Nous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Les Galeries :: Récits contemporains/polars :: textes contemporains/polars-
Sauter vers: