Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Commentaire pour Renaître a nouveau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mango
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal


Nombre de messages : 52
Date d'inscription : 19/02/2016

MessageSujet: Commentaire pour Renaître a nouveau    Jeu 14 Avr 2016 - 18:48

C'est ici les commentaire pour mon texte sur la renaissance .
Revenir en haut Aller en bas
slameur38270
Je commence à m'habituer
avatar

Masculin Nombre de messages : 105
Localisation : Un beau repaire de romancier...
Loisirs : Multpassionnel ; j'aime l'écriture , la photo , les bagnoles , la vie , la généalogie , l'histoire de France , la détection de métaux , internet , les gonzesses , la télé , le vélo , mes animaux ... et je dois en oublier ...
Date d'inscription : 26/11/2015

MessageSujet: Re: Commentaire pour Renaître a nouveau    Dim 1 Mai 2016 - 23:01

Je te sens très triste .
Je sens en toi comme une grande détresse et je te conseille de réécouter des vieux classiques du rap français comme l'album : "l'école du micro d'argent" du groupe IAM  dont je te mets ci-dessous un extrait qui colle assez avec une réponse à ta question sur ta vie que tu trouves si compliquée.

Tu es le capitaine du bâteau de ton existence . C'est toi qui mène la barre et si tu vires trop vite c'est normal que tu chavires . Si tu vas tranquillement dans le sens du courant , le vent dans ton dos te poussera vers un nouveau port et même les vents et les marées te seront bénéfiques . Tu tireras leçon de chaques bourrasques que tu surmonteras , moussaillon .

Donc , ça c'était un bonus et voici donc les paroles de la chanson dont je te parlais ci-dessus :

NÉS SOUS LA MÊME ÉTOILE

REFRAIN (x2)

La vie est belle le destin s'en écarte
Personne ne joue avec les mêmes cartes
Le berceau lève le voile, multiples sont les routes qu'il dévoile
Tant pis, on n'est pas nés sous la même étoile

Pourquoi fortune et infortune, pourquoi suis-je né
Les poches vides, pourquoi les siennes sont-elles pleines de thunes
Pourquoi j'ai vu mon père en cyclo partir travailler
Juste avant le sien en trois pièces gris et BMW

La monnaie est une belle femme qui n'épouse pas les pauvres
Sinon pourquoi suis-je là tout seul marié sans dote
Pourquoi pour lui c'est crèche et vacances
Pour moi c'est stade de foot sans cage sans filet
sans même une ligne blanche.

Pourquoi pour lui c'est l'équitation pour moi

Les bastons, pour lui la coke, pour moi les flics en faction
Je dois me débrouiller pour manger certains soirs
Pourquoi lui se gave de saumon sur lit de caviar

Certains naissent dans les choux d'autres dans la merde
Pourquoi ça pue autour de moi quoi ! Pourquoi tu me cherches ?
Pourquoi chez lui c'est des Noël ensoleillés
Pourquoi chez moi le rêve est évincé par une réalité glacée

Lui a droit à des études poussées
Pourquoi j'ai pas assez d'argent pour acheter
leurs livres et leurs cahiers
Pourquoi j'ai dû stopper les cours
Pourquoi lui n'avait de frère à nourrir, pourquoi j'ai jeuné chaque jour

Pourquoi quand moi je plonge, lui passe sa thèse
Pourquoi les cages d'acier, les cages dorées agissent à leur aise
Son astre brillait plus que le mien sous la grande toile
Pourquoi ne suis-je pas né sous la même étoile

REFRAIN (x2)

La vie est belle, le destin s'en écarte
Personne ne joue avec les mêmes cartes
Le berceau lève le voile, multiples sont les routes qu'il dévoile
Tant pis, on n'est pas nés sous la même étoile

Comme Issa, pourquoi je ne suis pas né la bonne étoile
Veillant sur moi ? Couloir plein de toiles, crachats
Tchatche à deux francs courbettes des tapettes devant
Supporter de grandir dans 1 franc c'est trop décevant

Simplement en culotte courte
Ne pas faire la pelle mécanique plate avec des pots de yaourt
C'est pas grave, je n'en veux à personne, et si mon heure sonne
Je m'en irais comme je suis venu

Adolescent incandescent chant à tour de bras sur le fruit défendu
Innocents, témoins de types abattus dans la rue
C'est une enfance ? De la pourriture ouais
Je ne draguais pas, mais virais des tartes aux petites avec les couettes

Pâle de peur devant mon père ma soeur portait le voile
Je revois, à l'école les gosses qui la croisent, se poêlent
C'est rien Léa, si on n'était moins scrupuleux
Un peu de jeu du feu on serait comme eux

Mais j'ai pleuré pour avoir un job comme un crevard sans boire
Les "je t'aime" à mes parents, seul dans mon lit le soir
Chacun son boulet, sans ambition la vie c'est trop long
Ecrire des poèmes, pisser violent dans un violon

Tu te fixes sur le wagon, c'est la locomotive que tu manques
C'est pas la couleur, c'est le compte en banque
J'exprime mon avis, même si tout le monde s'en fiche
Je ne serais pas comme ça si j'avais vu la vie riche

REFRAIN

La vie est belle, le destin s'en écarte
Personne ne joue avec les mêmes cartes
Le berceau lève le voile, multiples sont les routes qu'il dévoile
Tant pis, on n'est pas nés sous la même étoile

_________________
Ma présentation est ici : minoumyope
Mon jeu du "cadavre-exquis" s'anime bien , merci . Vous pouvez y participer en cliquant sur le lien suivant :
Je suis un jeu d'écriture fantastique


*** Lisez ICI mon essai de type fantastique et dites moi ce que vous en pensez sur son fil de commentaires .
Cherchez aussi quelques essais de poèmes dans les sections adéquates . Merci .


study
Mon slogan :
Deux choses sont infinies : l’Univers et la connerie humaine. Mais en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue.
– Albert Einstein.


------

Le temps ne fait rien à l'affaire ....
Revenir en haut Aller en bas
 
Commentaire pour Renaître a nouveau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour ou contre un nouveau circuit dans space mountain?
» Nouveau stade, à toit amovible, pour les "BLEUS" ou le PSG.
» Commentaire pour le sceptre de Poséidon
» Le nouveau bouton "Citer +"
» Plus de Commentaire pour Odile et le loup.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Les Galeries :: Poésie et chansons :: Commentaires-
Sauter vers: