Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le fantome qui venait d'une autre galaxie modification du texte.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sarahfee
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Féminin Nombre de messages : 57
Age : 19
Loisirs : ecrire,
Date d'inscription : 24/04/2016

MessageSujet: Le fantome qui venait d'une autre galaxie modification du texte.   Lun 29 Aoû 2016 - 17:23

“ Cher Dan, j'espère que ton voyage pour L'Angleterre ce déroule bien? Tu dois être dans l’avion j’imagine. Moi, je suis rentré de la soirée avec les foux furieux, tu ne sais pas qu’elle ennuie ça à été.
   Je ris : les mails de Louise m’amusaient toujours très fort. Ma copine évoquait probablement  la soirée qui prolongeait la cérémonie de remise des diplômes. Quant à moi, j'étais assis dans un avion sur la place des passagers. Ma mère était partie pendant les vacances, à Pékin ; tandis que moi je me dirigeais lentement vers l'aéroport de Londres . Je répondis à ma copine en disant que ces vacances allaient certainement bien se passer : je n’aurais pas à étudier d’exams de repêche : j’étais officiellement diplômé en science naturelles. Mes parent étaient très comptent. Pourtant ils savaient que j’allais réussir, car je réussissais à chaque fois. Je venais de finir d’écrire à Louise, j'envoyai le mail sur sa boîte à messages. Puis j'éteignis mon pc.je regardais par le hublot la pluie battante qui se déchaînait. Je regardait ensuite en rigolent certains des autres passagers qui se tenaient sur leur Siege, en priant pour que l’avion ne chute pas. Je sortie dans mon petit sac à dos bleu, des tartine que je m’était préparé chez mes parents. Je menguait une de mes tartine qui était faite de thon, avant de les remetrent lentement dans mon sac. J’entendis soudainement le haut parleur retentir. C'était la voie d’un homme londonien qui parlait. Mesdames et Messieurs nous descendons en ce moment même vers l’aéroport de Londres, veuillez svp ne rien oubliez dans le porte bagages et ne détachez pas votre ceinture avant que l’avion ne soit complètement araiter. Merci d’avoir choisie la compagnie british Airways et je vous souhaites à tous une très bonne journée.

C’est vrai que la journée commençait bien pour moi, exceptés le mauvais temps évidemment. J'espérais juste que cela n’allait pas se prolonger durant toute mes vacances. je vis à travers le hublot les roues de l’avion apparaître soudainement. L’avion descendis encore et encore jusqu'à se poser lentement vers la piste d'atterrissage.
Comentaires


Dernière édition par Sarahfee le Lun 24 Avr 2017 - 22:12, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sarahfee
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal
avatar

Féminin Nombre de messages : 57
Age : 19
Loisirs : ecrire,
Date d'inscription : 24/04/2016

MessageSujet: Re: Le fantome qui venait d'une autre galaxie modification du texte.   Sam 22 Avr 2017 - 15:43

Comentaires


En sortant de l'aéroport, mon  humeur s'était transformé en une poussée d'adrénaline, on n’aurait dit deux mains qui me poussaient  vers ma liberté. je sortis de l'aéroport et je marchais en destination du taxi qui m'attendait? Je demandai au chauffeur si il pouvait me conduire à Gérard Streets, mais il me répondit par une négation.
“Je suis désolé mon gars mais je ne préfère pas allée de ce côté là, il n'y a vraiment pas un autre endroit ou je peux te conduire?
-Non,  pourquoi cette rue vous ennuie t elle?”
Le chauffeur se retourna vers moi, et me disait
“Tu es nouveau toi, c’est ça?
-Bein oui je viens d’arriver, Quesqu’il y a on dirait que vous tremblez?”
Le chauffeur sortit une cigarette de son paquet et l'alumait grâce à son briquet. Il envoyai ensuite toute sa fumée dans son pare brise, Il se retourna ensuite vers moi
“Ecoutez moi bien, vous devriez être  prudent si vous allez la bas d’accord? C’est un conseil que je vous donnes.
-Ou ça à Gérard Street?
-Oui
-Mais enfin pourquoi?
-Ecoutez je ...préfère pas vous en parler car….”
J’entendis soudainement un coup de klaxon retentir derrière moi.
“Hey vous là, Vous allez vous décider à avancer? Je vous signale que le feu est vert !
-Ecoutez, je veux bien vous déposer à une rue avant mais vous devrez faire le reste à pied, je ne sais pas si cela vous arrange Mr.
Je répondit un oui peu brièvement, juste avant qu’il n'entame à nouveau sa route.
Après quelques kilomètres franchis à bord du taxi, je descendis  de la voiture,en prenant ma valise à roulette et je commençai ma route à pied. Je m’aventurais dans les broussailles et les lisières de la forêt. Je marchais rapidement en essayant de me repérer avec la lumière de la lune. Je me mis à marchez une bonne demi heure, avant d’arriver devant petit hôtel qui se trouvait à côté d’un camion de citerne et d’un mini magasin de carrefour. J’entrai en enlèvent la boue de mes chaussures qui collait à mes basket, je les frottais sur un tapis fait pour ça. A l'intérieur se trouvait une dame d’un âge avancé , elle devait avoir environ 70 ans. Elle portait des cheveux gris avec un chignon hideux sur sa tête. Mais elle n’avait presque pas de rides.
“Bonjour pourrai-je avoir une chambre d’une nuit SVP ?”
La dame m’écoutait pas elle avait un gros casque sur les oreilles. Je criai
“Excusez moi !”
La vieille dame saisit, enlevait  son casque  d’un coup.
“Sava pas la peine de hurler, qu’es que vous voulez ?
-A votre avis ?
-Ha oui pardon une chambre alors pour combien de nuit ?
-Une !”
La dame tapotait sur son clavier
“Très bien ça fera 45 euros.”
Je lui passai l’argent qui se trouvait dans mon portefeuille à l'intérieur de ma veste, puis elle me passai une clé avec un numéro de chambre.
“C’est la 12, vous montez au premier et c’est la première porte à droite.
Je la remercia puis je montais au 12ème et j’ouvris ensuite la porte avec la clef.
La chambre était assez petite mais confortable il y avait un lit à ma taille, je pris une bonne douche puis je mis mon pyjama avant de me coucher. Le lendemain je me réveillais crevé, non seulement j’avais du dormir a une heure du matin mais en plus j’avais entendu une sorte de bruit assez louche venir depuis la chambre. Chaque fois j’avais allumé la lampe à plusieurs reprise mais je n’avais rien vu. Je sortis de la chambre en m’habillant rapidement puis je descendis les marches jusqu'en bas. Il y avait un petit déjeuner qu’il fallait payer. Je m'installais à une table avec mon journal que je venais d’acheter. Je le lu en buvant mon café. .
Des étranges phénomènes rôdent près de la ville de Londres. Ils apparaissent chaque nuit à voler autour de bige ben. Des témoins ayant aperçu cette chose,  nous conseillons alors à tout le monde d'être prudent.
Je relus et relus le journal à plusieurs reprise pour être sur d’avoir bien lu. Que voulaient ils dire par étrange phénomènes ? Pensait il à des...a des  fantômes ?! Mais c’était impossible les fantômes ça n’existe pas ou que dans notre imagination. j'étais un scientifique moi, je croyais à des choses réalistes. C’était marrant parce que je n’avais jamais vu un fantôme de ma vie, je ne savais même pas à quoi ça ressemblais. Souvent les gens décrivaient parfois les fantômes avec un draps blanc sur leur tête mais je n’imaginais pas qu’un vrai fantôme soit comme ça, à moins que derrière leur draps blanc se cachait un squelette.Comme au cour de science il décrivait très bien le squelette de la personne mais un fantôme comme ça, se serait bisare, je pris le journal et je le mis dans ma malette pour être sur qu’en le relisant plus tard je n’avais pas rêvé, et je sortis de l’hotel apres avoir payer.  Je me garai dans un parking et je descendis de la voiture. Londres était immense.  Je marchait sur le trottoir et j'arrivais enfin devant l’appart que j’avais loué. Elle était plutôt petite vus de loin, elle était de couleur blanche. Je l’avais payé grâce à une bourse que j’avais reçu à la fin de mes université. Je montais les marches jusqu'à la grande chambre où je déposais mes affaires et je descendis ensuite. Cette maison je l’avais loué pour un ans ou deux, juste le temps de faire un doctorat, je m'imaginais qu’un jour je fonderai une vrai famille avec mon amoureuse. Mais le problème s’est qu’elle était toujours à paris j'attendais qu’elle m'appelle en première même si c’était ma copine, En l’appelant d'abord elle aurait peut ‘être l’impression que je m’ennuie déjà ici. C'est vrai qu'à part elle je n’avais pas d’autre ami. Pour un gars de mon âge avoir des amis c’était quand même important.j'espérais juste que je m’en Soudain mon portable se mit à sonner d’en haut. je grimpai quatre à quatre l'escalier pour prendre mon gsm qui se trouvait sur une petite table à côté de mon lit.
“Allo ?
-Salut c’est moi, louise …
-Ha Louise comment ça va?
-très bien”
me répondis t elle
.” Ecoute je sais que tu m’attend ici à Londres mais... Je ne pense pas venir tout de suite tu comprend ?”
Je fus soudainement en état de choc
“Pourquoi ?
-Parce que je me sens pas encore l’envie de partir si loin de ma famille. c’est un peu trop tôt pour moi de partir comme ça de la France, je crois que cela me fait peur. D’ailleurs je possède déjà un cote, Mais je continuerais de te parler par texto ou par Skype tu m’en veux pas hein ?”
Je répondis tristement
“Non non bien sure que non.
-Génial tu es vraiment un type bien, je t'adore bisous a bientôt j'espère.”
Klik
J’avais l’impression soudainement d’avoir fait une gaffe, moi qui rêvais depuis des lustres de m'installer avec la fille que j’aime, tout ça venait de se détruire en morceau. J’avais l'impression qu’on venait de m'abandonner, je me sentis seul face à tout l’étendu de Londres qui se propageait devant moi. Je me dépêchait soudainement de courir dans la salle de bain,  j’avais la nausée. Je me lavai les mains à l’eau froide en soupirant.
j’éteignis ensuite le robinet et je sortis dehors je n’avais pas le moral. Je me dirigeai vers un petit bar.
“Qu’esque je vous serre ?
demandai le barman
-Vous pouvez choisir, je m’en fiche.”
Le barman me servait un petit cognac bien fort. Je buvais ça en un coup.
“Des problèmes ?”
 Me demandai à nouveau le barman
Je répondit d’un coup sec
“Non
-Vous pouvez m’en parlez vous savez je ne suis pas un mouchard.”
Je le regardai droit dans les yeux
“Ma copine refuse de venir ici à Londres et je pense que je vais bientôt me faire larguer par elle.
-Vous vous en faite trop mon ami, les filles c'est toujours compliqué mais ça finit toujours par s'arranger.”
Il continuait de laver son verre et me disait à nouveau
“Croyez en mon expérience." Je changeait de sujet.
“J’ai lu dans le journal que quelque chose volait chaque nuit autour de Bige Ben, esque c’est vrai ?
-Oui les gens pensent à un fantômes."
Je fus à nouveau en état de choc je criais.
"Quoi! Alors tout ce qu’on raconte ?
-Bein oui, vous croyez quand même pas que les gens disent ça pour effrayer les passants.
-Et qu'est qu'on peut faire?
-Je ne sais pas, les policiers sont en train d’enquêter,  mais aucune piste pour l’instant.
-C’est bizarre
-Ouais, bein moi cela me fout les jetons, si dans une semaine il reparle de ça et que les policiers ne peuvent rien faire, c’est décider je m’en vais.
Pareil”
Je buvais mon cognac en un coup puis je sortis du bar.
De gros nuages était soudainement apparu, et la pluie était finalement tombé. Je me dépêchait de rentrer mais comme je venais de boire j'étais un peu saoul  et je n'arrivais plus à avancer correctement. Je franchissais la ville de Londres lentement, pour essayer de ne pas tomber. Je me tenais face un mur et soudainement je franchissais une  allée assez large. J’avançais difficilement je vis des gens courir devant et derrière moi, je ne comprenais pas ce qu’il disait tout ce que je pouvais comprendre c'est qu’il avaient peurs. Ils criaient.
"Courez Courez! "Les passants criairent de toute leur force mais je ne savais pas de quoi ils avaient peur précisément. Soudain un homme fonçai vers moi et me fit trébucher sans le vouloir, je tombais par terre d'un coup et je m'évanouissais pour de bon...
Revenir en haut Aller en bas
 
Le fantome qui venait d'une autre galaxie modification du texte.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La femme fantôme qui venait acheter des sucreries...
» Questions, Recherches des vintages
» [Série] Power Rangers (2002-2009 chez Disney) - REVENDU PAR DISNEY !
» Recherche episodes Galaxy Rangers en FR
» [2008] Power Rangers: Jungle Fury

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Les Galeries :: Récits fantasy :: textes fantasy-
Sauter vers: