Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La cité des temps figés commentaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Djevelen
Apprentie Marchombre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1338
Age : 15
Localisation : Dans les vapes...
Loisirs : Etre ici, tout simplement.
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: La cité des temps figés commentaire   Mer 28 Déc 2016 - 18:34

Oups ! Il faut que je continue à commenter tout ca moi !

_________________
Il existe une heure morte dans la nuit, l'heure la plus froide, la plus noire, celle où le monde a oublié le soir et où l'aube n'est pas encore une promesse, une heure où il est beaucoup trop tôt pour se lever mais si tard que se coucher n'a plus guère d'intérêt.
Anonyme.
Revenir en haut Aller en bas
Tassa
J'adore ce forum!
avatar

Masculin Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : Tout au bout de la terre, en face de la mer!
Loisirs : Chevaucher l'imagination vers de nouveaux horizons
Date d'inscription : 28/09/2016

MessageSujet: Re: La cité des temps figés commentaire   Mer 28 Déc 2016 - 19:59

Djevelen a écrit:
Oups ! Il faut que je continue à commenter tout ca moi !

Oui, il le faut il le faut!

En tout cas, tu ferrais un heureux lol! ! Mais plus que les commentaires, ce qui me fait plaisir, c'est que tu me lises!

_________________
"On ne souffre jamais que du mal que nous font ceux qu'on aime. Le mal qui vient d'un ennemi ne compte pas" Invité, ou peut-être bien Victor Hugo, je ne sais plus



Revenir en haut Aller en bas
Dine
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 713
Localisation : un pays froid et humide
Loisirs : En plein travaux, de retour bientôt
Date d'inscription : 07/02/2016

MessageSujet: Re: La cité des temps figés commentaire   Ven 30 Déc 2016 - 13:46

Salut Tassa!

Ton titre me faisait de l’œil depuis un moment mais j'avais pas le temps de m'y mettre, vaut mieux tard que jamais dit-on Wink

J'ai lu ton chapitre 1, partie 1. C'est un très bon texte que celui-ci et bien écrit! Pas de fautes, en tout cas je ne les ai pas vu, mais je suis miro alors c'est normal. Je trouve ton écriture percutante et ta narration efficace. Tes phrases sont claires et tu possède un bon vocabulaire! Tu réussi en peu de mot à ambiancé ton texte et ça c'est bien. Je me demande encore pourquoi tu n'as pas reçu plus de commentaires même si je vois que Djevelen le suis déjà.
Les petites remarques:
Tassa a écrit:
Bahha avait la peau marron, les cheveux lisses et foncés. Probablement d’origine métisse. De taille moyenne, un peu plus petite que moi.
Tu l'as déjà dis: la femme se retourna et me regarda, elle était un peu plus petite que moi.

Tassa a écrit:
En cas d’insolation, on doit allonger la victime dans un endroit frais et aéré, et veiller à la refroidir en la mouillant avec de l’eau froide tant que le corps reste chaud. Il faut également la réhydrater en lui faisant boire de l’eau fraîche sans être glacée.
Merci pour le cours de secourisme! Very Happy

[quote="Tassa"Je tirais la grimace. Je dois dire que la perspective de sortir de l’ombre salvatrice de la case ne m’enchantait guère.][/quote] Répétition avec:
Tassa a écrit:
Bahha m’avait amené dans une sorte de case. La construction était ronde, dans un bois foncé. C’est celle-ci qui me procurait l’ombre salvatrice. Il y faisait chaud, mais moins qu’au dehors.

Tassa a écrit:
Mais avant, tu dois reprendre des forces. La distance que nous devrons parcourir est aussi grande que celle que nous avons parcourue pour venir ici.
Petite répétition.

J'ai lu également ton prologue mais je l'ai moyennement aimé. Le côté statistique est original (Ca fait un peu spot publicitaire pour la sécurité routière Razz) Mais je l'ai trouvé trop bref. Ici on en apprend limite plus sur toi que sur ton personnage, ça m'a un peu manqué. J'aurais aimé savoir un peu ce qu'il faisait, ce qu'il aimait dans la vie, et les projets qu'il s'était fixé. Vite fais tu vois, pas faire 3 pages là dessus. Dans sa chanson: un jour au mauvais endroit, Calogero y arrive très bien en deux minutes. Et puis cela peut aider le lecteur à éprouver un peu plus d’empathie envers ton perso et comprendre ce qui va vraiment changer pour lui dans sa "nouvelle vie".

Ca à l'aire d'être un projet qui te tient à cœur non? Je vais certainement en lire plus ( faut juste pas être pressé) mais ce texte mérite d'être suivi, ça c'est certain Wink

_________________
En plein travaux, de retour bientôt  hippo

"On qualifie d'impossible les choses que l'on n'a pas vraiment envie de faire."

                                                                                                      Mike Horn
Revenir en haut Aller en bas
Djevelen
Apprentie Marchombre
avatar

Féminin Nombre de messages : 1338
Age : 15
Localisation : Dans les vapes...
Loisirs : Etre ici, tout simplement.
Date d'inscription : 30/08/2016

MessageSujet: Re: La cité des temps figés commentaire   Ven 30 Déc 2016 - 13:56

Chose promise chose dûe : J'ai lu ton chapitre 4 partie 1 :

Alors, pas grand chose à dire dessus, mais c'est bien que tu expliques ce que sont les cleps parce que je m'étais posée la question. Par contre, vu que Nathan ne connaissait pas, tu aurais dû le faire s'étonner je pense... Sinon...
... DONNE-MOI UN DE CES BRACELETS !!! ILS SONT TROP COOL !!! happyO pleurO shiny shiny

_________________
Il existe une heure morte dans la nuit, l'heure la plus froide, la plus noire, celle où le monde a oublié le soir et où l'aube n'est pas encore une promesse, une heure où il est beaucoup trop tôt pour se lever mais si tard que se coucher n'a plus guère d'intérêt.
Anonyme.
Revenir en haut Aller en bas
Tassa
J'adore ce forum!
avatar

Masculin Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : Tout au bout de la terre, en face de la mer!
Loisirs : Chevaucher l'imagination vers de nouveaux horizons
Date d'inscription : 28/09/2016

MessageSujet: Re: La cité des temps figés commentaire   Ven 30 Déc 2016 - 20:32

Merci pour ton commentaire Dine, il me va droit au cœur. Car effectivement tu as raison, je tiens beaucoup à ce récit, je caresse le rêve de finir ce roman qui s'annonce quand même comme un petit pavé, et de le voir publié. (Et après, comme je crois en ma bonne étoile et au fait qu'il va marcher au moins un peu, m'acheter un billet d'avion et continuer mon exploration du monde^^)

Tes remarques sur les répétitions sont très juste, je vais aller corriger ça. Et si un jour tu dois soigner quelqu'un pris d'insolation, tu penseras peut-être à moi lol! !

Par contre, je ne comprends pas ce que tu veux dire par "on en apprend plus sur toi que sur le narrateur" dans le prologue, vu que je ne dis rien sur moi.

Je l'ai voulu très court et percutant, pour vite enchaîner avec le récit. Mais c'est vrai qu'il est dans un style un peu spéciale, et je comprends que ça ne plaise pas à tout le monde (en tout cas, tous ceux qui l'ont lu se sont exprimés dessus, il doit donc être marquant et c'est déjà quelque chose!).

@ Djevelen: c'est dommage, tu viens de rater Noël. Tu devras attendre l'année prochaine maintenant pour ton bracelet.

_________________
"On ne souffre jamais que du mal que nous font ceux qu'on aime. Le mal qui vient d'un ennemi ne compte pas" Invité, ou peut-être bien Victor Hugo, je ne sais plus



Revenir en haut Aller en bas
PetiteMarie
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Féminin Nombre de messages : 18
Age : 20
Localisation : Un fil pendu sur le chaos de l'Univers
Loisirs : Peindre, écrire, dessiner, philosopher, discuter, danser, boire
Date d'inscription : 24/12/2016

MessageSujet: Re: La cité des temps figés commentaire   Ven 30 Déc 2016 - 23:00

Salut Tassa ! J'ai commencé à lire ton manuscrit , je sais que j'arrive bien tard après les autres, et je n'ai pas vraiment envie de lire tous les commentaires, alors j'espère ne pas répéter ce que les autres ont déjà dit !

D'abord j'aime bien le prologue, il ne tombe pas dans le dramatique, c'est même un peu comique comme façon d'entamer le récit, j'adore !

Un petit bémol, ton histoire commence comme ça :

Citation :
On estime qu’il y a plus d’un million deux victimes sur les routes chaque année dans le monde.

donc il y a 1 000 002 victimes ou un million de victimes ? parce que 1 000 002 victimes, à la limite, tu pourrais arrondir à 1 million Wink

Pour le chapitre 1, partie 1, j'ai trouvé que le moment où Bahha se décide à en dire un peu à Nathan est trop lent, hésitant, la femme est pressée, elle devrait lui crier l'essentiel en le pressant

Citation :
Elle me regarda fixement. Puis elle inclina légèrement la tête sur le côté, semblant réfléchir. Finalement, son visage se dérida.

Je trouve que dans ce passage elle hésite trop pour l'état d'esprit dans lequel elle devrait être Razz

Ensuite :
Citation :
Ma peau avait pris une teinte rouge du plus mauvais augure, et la soif ne me lâchait plus. La chaleur était insupportable, et le sable me brûlait les pieds.

la soif ne me lâchait plus ? je reformulerais à ta place

Citation :
Tous, nous autre anomalies temporelles,
je reformulerais aussi, c'est boîteux

tu pourrais peut-être dire ex. comme je l'appris plus tard, j'étais une anomalie temporelle etc etc

Citation :
le Namaqualand, normalement aride, se voit momentanément couvert d’un tapis de végétations luxuriantes aux teintes incroyables. Le sol se couvre de mauve, de jaune, de rouge, tout un kaléidoscope de couleurs. Un vrai miracle

j'adore ces petits passages de culture géographique !! ça me fait rêver, tu as fait tes recherches haha !!

Citation :
Ici, rien ne pousse ni ne croit.
-> croît
Citation :
la majesté qui s’en dégagent
-> dégage
Citation :
Mon guide m’avait fait marché
-> marcher

Citation :
A un moment, je crus ma fin arrivée. Mon guide m’avait fait marché je ne sais combien de temps, et mon corps au supplice était à bout. Je me résignais mentalement, et essayais d’appeler la folle qui m’entraînait à sa suite. Tout ce que ma gorge assoiffée pu produire fut un croassement à peine audible. Mais dans le silence du désert, cela suffit.

En fait il faudrait dire : je refusais de me résigner à mourir, j'essayais d'appeler la folle qui m'entraînait sans pitié , je m'explique : il sent qu'il faiblit, qu'il va mourir, donc l'élan de survie le pousse à appeler à l'aide, ce n'est pas se résoudre, c'est plutôt le contraire !!
Sinon J'ADORE le reste du passage, WOW , un croassement à peine audible. Dans le silence du désert, cela suffit. chapeau.

Citation :
il dut bien avoir lieu, car quand je me réveillais le désert avait disparu.

-> réveillai ?

Citation :
Elle provoque une forte fièvre, dangereuse et difficile à combattre car s’auto entretenant, et épuise la victime.
la concordance des temps

Citation :
Et, bientôt, je fus sur pied.
je pense qu'il faut dire, je fus remis sur pied

Citation :
Pendant que je mangeais, Bahha s’affaira à farfouiller dans les caisses, piochant des provisions ici et là, les enveloppant dans des bandes de tissus. Je remarquais qu’elle m'avait déshabillé, ne me laissant que mon caleçon. Je ne trouvais trace de mes vêtements, mais elle avait déposé auprès de moi une tunique semblable à la sienne, que je m’empressais d’enfiler. Je l’observais de plus prêt alors qu’elle s’affairait.

Il garde son caleçon en dessous ? Embarassed va-t-il le changer ? va-t-il le laver ? le retourner de bord au moins ! Wink

Citation :
lèvres bombés
-> bombées

Citation :
Un beau brin de fille.
HAHAHAHAHHA arrête ça , ça fait full commentaire macho au milieu du texte :') :') :')

Citation :
– Une cité dans le désert ?
– Oui.

moi j'enlèverais le ''oui'' et je mettrais quelque chose de plus mystérieux, excitant, après la question, un doute, une interrogation du narrateur ex. - Une cité dans le désert ?
Elle sourit, et je sentais que je n'avais pas fini de découvrir ce monde.

En tout cas j'aime bien ce nouvel univers, ta façon de décrire les choses, mais fait attention je trouve que les interactions entre personnages pourraient être un peu plus travaillées, moins cliché

Et j'aime bien le petit côté humoristique je t'encourage à l'accentuer Wink

J'espère que mon commentaire t'auras aidé je lis les autres chapitres sous peu !!
Revenir en haut Aller en bas
Dine
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 713
Localisation : un pays froid et humide
Loisirs : En plein travaux, de retour bientôt
Date d'inscription : 07/02/2016

MessageSujet: Re: La cité des temps figés commentaire   Dim 1 Jan 2017 - 15:17

Tassa a écrit:
Merci pour ton commentaire Dine, il me va droit au cœur.
J'en suis flattée;) .

Wouah! Alors tu comptes le publier, c'est génial! Un vrai projet! Tout ça me donne carrément envie de m'y pencher davantage. Tu l'estimes à combien de pages en tout?

J'ai relu ton prologue et c'est vrai que le côté "détaché" de ton personnage face à sa propre mort fait que l'on s'attarde pas sur le l'aspect dramatique et si on rajoute au fait que ton personnage à tourné la page et ne regrette absolument rien, alors ton prologue est bien comme ça^^.

Petite marie a écrit:
Elle me regarda fixement. Puis elle inclina légèrement la tête sur le côté, semblant réfléchir. Finalement, son visage se dérida.
Je trouve que dans ce passage elle hésite trop pour l'état d'esprit dans lequel elle devrait être
Effectivement, petite marie n'a pas tort. En fait elle devrait accepter de se confier en imposant à Nath de continuer à avancer. Ils parleraient alors en marchant.

Petite marie a écrit:
Un beau brin de fille. HAHAHAHAHHA arrête ça , ça fait full commentaire macho au milieu du texte

Mais non au contraire! Il est humain ce garçon! Smile Et c'est ce genre d'expressions qui rendent le dialogue vivant et les personnages crédibles! Garde-là.

Je n'ai pas non plus trouvé la relation de ces deux-là clichés moi, juste efficace.

Tassa a écrit:
Par contre, je ne comprends pas ce que tu veux dire par "on en apprend plus sur toi que sur le narrateur" dans le prologue, vu que je ne dis rien sur moi.
Cette façon d'utiliser les statistiques m'a fortement donné l'impression que tu étais soit flic, gendarme ou sapeur pompier. A moins que tu travailles à l'Insee XD. Si tu es encore étudiant, dans ce cas, quelqu'un de "carré" qui aime bien t'assurer de la véracité d'une info par a+b . Alors, verdict? Very Happy

_________________
En plein travaux, de retour bientôt  hippo

"On qualifie d'impossible les choses que l'on n'a pas vraiment envie de faire."

                                                                                                      Mike Horn
Revenir en haut Aller en bas
Tassa
J'adore ce forum!
avatar

Masculin Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : Tout au bout de la terre, en face de la mer!
Loisirs : Chevaucher l'imagination vers de nouveaux horizons
Date d'inscription : 28/09/2016

MessageSujet: Re: La cité des temps figés commentaire   Dim 1 Jan 2017 - 20:54

Tout d'abord merci d'avoir relevé les fautes Marie, m'étant déjà relu plusieurs fois elles étaient bien parties pour m'échapper encore longtemps. Je corrige sur mon document.

Citation :
donc il y a 1 000 002 victimes ou un million de victimes ? parce que 1 000 002 victimes, à la limite, tu pourrais arrondir à 1 million Wink

1,2 millions. Je sais, ça se lit comme 1 000 002, c'est perturbant.

Citation :
Il garde son caleçon en dessous ? Embarassed va-t-il le changer ? va-t-il le laver ? le retourner de bord au moins ! Wink

Haha tu m'as tué lol! ! Il faut toujours avec un caleçon propre sous le coude. Mais en occurrence, je crois que Nathan avait d'autres priorités en tête (ou alors c'est un crassoux).

Citation :
j'adore ces petits passages de culture géographique !! ça me fait rêver, tu as fait tes recherches haha !!

Tant mieux, il y en aura d'autres.

Citation :
J'espère que mon commentaire t'auras aidé

C'est sûr.

Citation :
Wouah! Alors tu comptes le publier, c'est génial! Un vrai projet! Tout ça me donne carrément envie de m'y pencher davantage. Tu l'estimes à combien de pages en tout?

Je pense qu'il ferra un peu près 20 chapitres (200 pages word).

Citation :
Cette façon d'utiliser les statistiques m'a fortement donné l'impression que tu étais soit flic, gendarme ou sapeur pompier. A moins que tu travailles à l'Insee XD. Si tu es encore étudiant, dans ce cas, quelqu'un de "carré" qui aime bien t'assurer de la véracité d'une info par a+b . Alors, verdict? Very Happy

Euh.... rien de tout ça! Juste quelqu'un qui cherchait une intro originale, et qui, c'est vrai, aime bien les choses carrés (mais moi je ne le suis pas, je suis bordélique au possible^^).



_________________
"On ne souffre jamais que du mal que nous font ceux qu'on aime. Le mal qui vient d'un ennemi ne compte pas" Invité, ou peut-être bien Victor Hugo, je ne sais plus



Revenir en haut Aller en bas
Dine
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 713
Localisation : un pays froid et humide
Loisirs : En plein travaux, de retour bientôt
Date d'inscription : 07/02/2016

MessageSujet: Re: La cité des temps figés commentaire   Ven 13 Jan 2017 - 8:36

Bon aller c'est parti pour le commentaire du Chapitre 1, partie 2!

Il va être très long mais quand on aime on ne compte pas, pas vrai?
Détail:

partie 2:
 

Eh bien, je peux te dire que tu m'as vraiment fait voyagé sur cette partie, même que j'aurais préféré que tu fasse durer le suspens un peu plus longtemps mais la découverte de la ville n'aurait sans doute pas la même saveur.

Du coup, vu que tu as mis la barre très haut en cette fin de chapitre avec cette révélation en or, et je ne vois pas ce qui pourrait me surprendre par la suite. Mais je te fais confiance, tu m'a embarqué jusqu'ici et ta barque, tu la mènes plutôt bien. Je sens que tu en as encore sous ton chapeau, alors je vous tire le mien, monsieur et me laisse glisser au fil de l'eau, verra bien où tu vas me mener Super

_________________
En plein travaux, de retour bientôt  hippo

"On qualifie d'impossible les choses que l'on n'a pas vraiment envie de faire."

                                                                                                      Mike Horn
Revenir en haut Aller en bas
Tassa
J'adore ce forum!
avatar

Masculin Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : Tout au bout de la terre, en face de la mer!
Loisirs : Chevaucher l'imagination vers de nouveaux horizons
Date d'inscription : 28/09/2016

MessageSujet: Re: La cité des temps figés commentaire   Ven 13 Jan 2017 - 17:29

Et bien Dine, wouaw! Voilà un commentaire qui fait plaisir à lire! Tu m'as fait rire, tu m'as fait réfléchir, tu m'as motivé à continuer. Bref, du top commentaire  Super !

Pour te répondre:

=> Karnak, ben je cherchais un nom qui sonnait bien. Effectivement, ça m'a probablement venu de Karnak en Égypte (le désert, toussa toussa).

=> "Se pouvait-il qu'elle parle de? non?" Ici, Nathan a bien compris qu'elle parle d'eux deux, ce qui lui parait trop grand à avaler!

=> Oui, mes personnages peuvent mourir. Certains le feront d'ailleurs, et cela aura évidement de l'importance! Mais je n'ai pas prévu d'explications sur "l'après après mort" si c'est ta question.

=> Tu soulèves un très bon point concernant la muraille!  kesako
Quand j'ai imaginé mon histoire au début, je pensais faire deux cités, ennemies l'une de l'autre. Puis j'ai changé d'avis, n'en gardant qu'une seule. Reste donc la question de pourquoi une muraille?
J'ai deux pistes de réponses en tête que je glisserais plus tard dans le récit (grâce à toi): la deuxième cité peut avoir exister, et a été vaincu il y a longtemps. La muraille sert aussi de protection "psychologique". Le désert autour de la ville est effrayant, étrange, et les habitants sont bien content d'en être séparé!

=> On ouvre pas ce genre de porte pour seulement deux personnes, les dimensions sont juste démesurées!

En tout cas, un grand merci à toi, et j'espère bénéficier de tes conseils sur les autres chapitres! Tu verras, la suite te réserve aussi son lot de surprises!



Bon aller, faut que j'aille finir ma nouvelle avant de me remettre sur la cité des temps figés, me voilà regonfler à bloc  happyO .

_________________
"On ne souffre jamais que du mal que nous font ceux qu'on aime. Le mal qui vient d'un ennemi ne compte pas" Invité, ou peut-être bien Victor Hugo, je ne sais plus



Revenir en haut Aller en bas
Dine
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 713
Localisation : un pays froid et humide
Loisirs : En plein travaux, de retour bientôt
Date d'inscription : 07/02/2016

MessageSujet: Re: La cité des temps figés commentaire   Sam 14 Jan 2017 - 15:03

Tant mieux! j'aime que mes commentaires soient le plus utiles possible. Le revers c'est qu'ils demandent pas mal de temps à faire, c'est pour quoi je privilégie d'abord les projets qui comptent vraiment pour quelqu'un. Je viendrais volontier commenter la suite ;-) a bientot

_________________
En plein travaux, de retour bientôt  hippo

"On qualifie d'impossible les choses que l'on n'a pas vraiment envie de faire."

                                                                                                      Mike Horn
Revenir en haut Aller en bas
Dine
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 713
Localisation : un pays froid et humide
Loisirs : En plein travaux, de retour bientôt
Date d'inscription : 07/02/2016

MessageSujet: Re: La cité des temps figés commentaire   Mar 14 Fév 2017 - 13:32

Coucou!

J'avais d'autres textes à voir mais je n'ai pas résisté à l'envie d'attaquer ton chapitre 2. Et je l'ai dévoré! Very Happy . Langage simple mais efficace, on se dit que c'est tellement facile l'écriture quand on te lis, bref, compréhensible, bien écrit, le tout est très confortable à lire!

Bon aller, détail et après je re-blablaterais  Smile

Chapitre 2, partie 1:
 

Chapitre 2, partie 2:
 

Ah quel bonheur! Et dire qu'il y a encore tout plein de chapitre à lire! *0*. Bon comme tu t'en doutes j'ai bien aimé, je n'ai rien à redire, tout se tient pour moi. Juste, fais attention car le septicisme de Nathan peux vite devenir énervant, comme le coup de la guérison par la création. Je sais que ce trait de caractère est nécessaire parce qu'il justifie que Bahha lâche des infos mais il ne faudrait pas trop en abuser car Nathan passe un peu pour un niais du coup. Sinon tout baigne devil

Je te dis à bientôt pour la suite Tassa Hi (M'est d'avis que je vais assez vite rattraper mon retard)

_________________
En plein travaux, de retour bientôt  hippo

"On qualifie d'impossible les choses que l'on n'a pas vraiment envie de faire."

                                                                                                      Mike Horn
Revenir en haut Aller en bas
Tassa
J'adore ce forum!
avatar

Masculin Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : Tout au bout de la terre, en face de la mer!
Loisirs : Chevaucher l'imagination vers de nouveaux horizons
Date d'inscription : 28/09/2016

MessageSujet: Re: La cité des temps figés commentaire   Mer 15 Fév 2017 - 21:49

Welcome back Dine!

Je me disais justement ces derniers temps que je n'avançais pas assez sur mon manuscrit, alors je me suis acheté un beau calendrier et je coche les jours en fonction de si j'ai écrit ou pas. Mon chapitre 6 a donc pas mal avancé depuis (certes que) deux jours.

Et là qu'est ce que je vois? Un petit commentaire de Dine qui était passé inaperçu.


Je te rassure tout de suite, Nathan ne restera pas longtemps ainsi, déjà parce que de un je finirai moi aussi par l'étrangler (je te rejoins complétement sur le petit énervement que sa difficulté a accepté une nouvelle réalité provoque), et de deux parce que je voulais en faire un personnage qui subit une transformation au cours du récit.

Mais comme tu l'as remarqué, son attitude me permet de faire des révélations via Bahha, et de plus, je la trouve assez réaliste. Évidement que nous, confortablement installé au coin du feu et lisant ses aventures, on le trouve un peu borné. Mais en vrai, ce doit pas être quelque chose de très facile à accepter. Je veux dire, moi à sa place je me dirais "j'en ai trop pris gros!".

Merci pour les petites fautes de frappe, et je te dis à bientôt pour le chapitre 3 alors Smile

_________________
"On ne souffre jamais que du mal que nous font ceux qu'on aime. Le mal qui vient d'un ennemi ne compte pas" Invité, ou peut-être bien Victor Hugo, je ne sais plus



Revenir en haut Aller en bas
Dine
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 713
Localisation : un pays froid et humide
Loisirs : En plein travaux, de retour bientôt
Date d'inscription : 07/02/2016

MessageSujet: Re: La cité des temps figés commentaire   Jeu 16 Fév 2017 - 10:57

Tassa a écrit:
alors je me suis acheté un beau calendrier et je coche les jours en fonction de si j'ai écrit ou pas.
quelle organisation, je suis bluffé Shocked

Moi ça fait belle lurette que je n'avance plus, freinée par toutes ces corrections qui n'en finissent pas Embarassed

A ouai? Nathan va évoluer, se transformer même? c'est bon ça. Je me rend compte de l'importance de garder le même personnage du début jusqu'à la fin Wink Mais ouai, je conçois que ce ne soit pas facile à vivre ce genre de choses mais ton personnage refuse de voir ce qui crève les yeux, le fait qu'on a un temps d'avance sur lui sur la compréhension, ça, c'est énervant. Ca donne envie de, soit lui donner des baffes ou de changer de personnage principal devil2 . Mais je te rassure tout de suite, ton personnage est attachant. Il se pose beaucoup de questions et est malgré tout très curieux et ça, ça donne carrément envie de le suivre. Wink

Eh bien oui, à bientôt, car j'ai moi aussi envie de savoir à quoi riment ces mystérieux bracelets dont parle Djevelen Wink

_________________
En plein travaux, de retour bientôt  hippo

"On qualifie d'impossible les choses que l'on n'a pas vraiment envie de faire."

                                                                                                      Mike Horn
Revenir en haut Aller en bas
nolwel
Hey, soyez cool, je suis nouveau!
avatar

Féminin Nombre de messages : 40
Age : 21
Localisation : Les fesses sur le trône de fer
Date d'inscription : 08/01/2017

MessageSujet: Re: La cité des temps figés commentaire   Jeu 16 Fév 2017 - 22:18

Hey !
Il commence à se faire tard, alors je suis simplement passée voir le prologue pour l'instant.
Au départ je me suis dit : mwais, bof, j'ai l'impression d'assister à une pub de la sécu routière là... Mais à partir du "Je suis bien placé pour vous parler de ces statistiques", tout prend son sens ! Ah, et c'est vraiment cool. Dans la suite, on voit à quel point sa mort a été banale, commune... (en même temps, je savais bien que les cours de droit, c'est nocif). Le plus surprenant est la fin, quand il annonce se réveiller ailleurs. C'est parfait, vraiment ! Ca nous donne de l'espoir, à nous petites créatures mortelles qui avons peur de disparaître sous terre et surtout, ça donne envie de découvrir c'est quoi, cet endroit ! On veut absolument connaître la suite (je la lirai ce WE d'ailleurs).
Je trouve que ton prologue est franchement réussi... Chapeau bas ! Il fallait y penser.

Remarques de chipotage :

J’imagine que c’est vrai --> je trouve que le verbe imaginer est trop faible ici. Après tout, il est mort alors il "imagine", seulement ? J'aurais plus vu un truc du genre : "ma mort appuie cette théorie"
Revenir en haut Aller en bas
Dine
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 713
Localisation : un pays froid et humide
Loisirs : En plein travaux, de retour bientôt
Date d'inscription : 07/02/2016

MessageSujet: Re: La cité des temps figés commentaire   Lun 1 Mai 2017 - 17:16

Salut Tassa!

Au cas où tu daignes revenir nous voir, voici mon commentaire sur ton chapitre 3, partie 1 devil

Alors comme ça il y a un tramway à Karnak? Vraiment surprenante cette ville! Comme d'habitude, j'aime ta façon que tu as d'argumenter sur ce que tu décris (comme le désert du Namaqualand ou ici, les tramways) Et autre chose qui m'a vraiment interpellé: à un moment, ton personnage parle du deuxième siècle, Nathan viendrait du futur?? Hum, intéressant...

Tassa a écrit:
Un chevalier en armure de plates complète se tenait en face de moi et un prêtre en tenue bouddhiste était assis un peu plus loin.
Le tout était ahurissant. J’avais l’impression de me retrouver sur le tournage d’un film qui aurait été envahi par un défilé de mode et une convention manga.
Haha! Excellent! Razz je n'aurait pas dit mieux!

Tassa a écrit:
Karnak est une ville mélangeant de nombreux styles architecturaux. Toutefois,les constructions les plus modernes sont au centre. De quelle époque viens-tu ?
- Du Vingt-et-unième siècle.

Bon ok, Tassa, il faut revoir ton paragraphe sur l'essor du tramway, soit la date cloche, soit je me perd sur la personne qui exprime ses idées à ce moment, c'est pas clair.

Tassa a écrit:
Oui, un souhait inconscient est si vite arrivé, et cela peut avoir des conséquences désastreuses pour un utilisateur suffisamment puissant. C'est pourquoi, si nous jugeons que votre potentiel de Création comporte un risque pour vous même ou pour les autres, nous prendrons soin de vous former.

Ahh! Ca répond exactement à la question que je voulais te poser, à savoir: "que se passerai-t-il si par inadvertance, un crétin imaginait un bibendum chamallow géant se déplacer dans les rues de la ville? Ce don de création pourrait vite devenir très embêtant". Eh bien voilà, je suis comblée geek

Passage Jared a écrit:
C'était un homme vieillissant quoi qu’encore dans la force de l'âge, le crâne dégarni mais au physique impressionnant. Ses biceps faisaient presque la taille de mes cuisses. Il faisait une bonne demi tête de plus que moi et en paraissait beaucoup plus.
Paraissait plus quoi?

Première partie vraiment pas mal Super , j'ai appris plein de choses, beaucoup de descriptions de la ville qui la rendent très visuelle, bravo! En revanche, peut-être qu'un poil plus de sentiments de la part de ton perso serait appréciable, je le sens surpris et septique, comme d'hab, mais assez stoïque au final. J'ai bien aimé le passage ou il dit avoir l'impression de se retrouver en pleine convention manga, ça le rend davantage vivant. N'hésites pas à intégrer plus de trucs de ce genre.


_________________
En plein travaux, de retour bientôt  hippo

"On qualifie d'impossible les choses que l'on n'a pas vraiment envie de faire."

                                                                                                      Mike Horn
Revenir en haut Aller en bas
Tassa
J'adore ce forum!
avatar

Masculin Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : Tout au bout de la terre, en face de la mer!
Loisirs : Chevaucher l'imagination vers de nouveaux horizons
Date d'inscription : 28/09/2016

MessageSujet: Re: La cité des temps figés commentaire   Mer 3 Mai 2017 - 0:14

Dine a écrit:
Salut Tassa!

Au cas où tu daignes revenir nous voir, voici mon commentaire sur ton chapitre 3, partie 1 devil

Voyons Dine, tu sais bien que la question n'a jamais été là, mais plutôt de savoir si vous me reprendrez! Quand a l'emploi du mot daigner, il me fend le cœur, suis-je donc si hautain et sec à tes yeux  trist ?


Dine a écrit:
Alors comme ça il y a un tramway à Karnak? Vraiment surprenante cette ville! Comme d'habitude, j'aime ta façon que tu as d'argumenter sur ce que tu décris (comme le désert du Namaqualand ou ici, les tramways) Et autre chose qui m'a vraiment interpellé: à un moment, ton personnage parle du deuxième siècle, Nathan viendrait du futur?? Hum, intéressant...

Content que ça te plaise! En plus, ton message tombe on ne peut mieux, j'étais en train de me flageller sur place afin de terminer la deuxième partie de mon chapitre 5. Sans effets à mon grand désarroi, je dois avoir la peau dure. Mais tu m'as remonté à bloc!  ogard
Nathan vient de notre époque, mais il nous raconte cette histoire depuis un point où il a déjà énormément appris à Karnak. Il sait donc ce qui se passe dans notre futur, sans y avoir jamais été! Devrais-je clarifier ce point?



Dine a écrit:
Passage Jared a écrit:
C'était un homme vieillissant quoi qu’encore dans la force de l'âge, le crâne dégarni mais au physique impressionnant. Ses biceps faisaient presque la taille de mes cuisses. Il faisait une bonne demi tête de plus que moi et en paraissait beaucoup plus.
Paraissait plus quoi?

Plus grand que ça. Il faisait une bonne demi tête de plus que moi, mais en paraissait beaucoup plus?

Dine a écrit:
Première partie vraiment pas mal  Super , j'ai appris plein de choses, beaucoup de descriptions de la ville qui la rendent très visuelle, bravo! En revanche, peut-être qu'un poil plus de sentiments de la part de ton perso serait appréciable, je le sens surpris et septique, comme d'hab, mais assez stoïque au final. J'ai bien aimé le passage ou il dit avoir l'impression de se retrouver en pleine convention manga, ça le rend davantage vivant. N'hésites pas à intégrer plus de trucs de ce genre.

Merci beaucoup sweetheart, je suis très touché que tu continues à me lire fond

Ps pour nolwel : j'ai vu ton commentaire et il m'a fait très plaisir, si je n'y ai jamais répondu c'est parce que j'attendais ton retour sur la suite afin d'échanger avec toi sur plus de contenu Smile. J'espère qu'il arrivera un jour!

_________________
"On ne souffre jamais que du mal que nous font ceux qu'on aime. Le mal qui vient d'un ennemi ne compte pas" Invité, ou peut-être bien Victor Hugo, je ne sais plus



Revenir en haut Aller en bas
Dine
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 713
Localisation : un pays froid et humide
Loisirs : En plein travaux, de retour bientôt
Date d'inscription : 07/02/2016

MessageSujet: Re: La cité des temps figés commentaire   Jeu 11 Mai 2017 - 9:25

Salut Tassa

Alors figures-toi qu'hier, je venais de finir mon commentaire tranquillou, lorsqu'en voulant cliquer sur la touche "envoyer", ma page à beuguer et j'ai tout perdu:wall: . Je peux te dire que si j'avais eu le don de création, j'aurais sans doute fais apparaître une masse pour exploser mon ordinateur! lazer

Mais bon...Restons zen.

Tassa a écrit:
Voyons Dine, tu sais bien que la question n'a jamais été là, mais plutôt de savoir si vous me reprendrez! Quand a l'emploi du mot daigner, il me fend le cœur, suis-je donc si hautain et sec à tes yeux?
Non, pas du tout, c'est juste ma façon de parler mais t'inquiètes, il n'y a pas de méchanceté là-dedans Wink Et pourquoi le terme "reprendre"? Aurais-tu l'impression d'avoir été mis à la porte? affraid

Tassa a écrit:
Nathan vient de notre époque, mais il nous raconte cette histoire depuis un point où il a déjà énormément appris à Karnak. Il sait donc ce qui se passe dans notre futur, sans y avoir jamais été! Devrais-je clarifier ce point?
Ahhhh...Ouai, d'accord Heu . Dans ce cas, oui, ça mériterait que tu glisses une petite info là-dessus car on a l'impression que tu as fais une faute de frappe en fait lorsque tu mentionnes vingt-deuxième siècle.
Juste pour info...Comment Nathan peut-il être au courant de ce qui se passe "sur Terre", les morts peuvent-ils y revenir de temps en temps ou ont-ils un œil constamment rivé sur le monde des vivants? Bref, ont-ils un contact avec l'autre monde?

Tassa a écrit:

Dine a écrit: C'était un homme vieillissant quoi qu’encore dans la force de l'âge, le crâne dégarni mais au physique impressionnant. Ses biceps faisaient presque la taille de mes cuisses. Il faisait une bonne demi tête de plus que moi et en paraissait beaucoup plus.
Paraissait plus quoi?

Plus grand que ça. Il faisait une bonne demi tête de plus que moi, mais en paraissait beaucoup plus?
On est d'accord, le "en paraissait" ne peut être raccorder qu'à "grand" et non à "une tête de plus que moi" car ça ne veut pas dire grand chose. Paraissait plus quoi? une demi-tête (mouai). Après, à toi de voir...

Alors, ta partie 2:

Spoiler:
 

Intéressante, cette scène sportive Tassa, malgré sa longueur elle passionne, ne change rien!génial J'ai seulement corrigé quelques fautes et certaine phrases mériteraient d'être reformulées mais à part ça, roule ma poule!
J'ai encore passé un très bon moment et je lierais la suite dés que possible alors à bientôt!
(C'est cool, je peux enfin mettre un nom sur ta photo de signature qui m'intriguait!)

_________________
En plein travaux, de retour bientôt  hippo

"On qualifie d'impossible les choses que l'on n'a pas vraiment envie de faire."

                                                                                                      Mike Horn
Revenir en haut Aller en bas
Tassa
J'adore ce forum!
avatar

Masculin Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : Tout au bout de la terre, en face de la mer!
Loisirs : Chevaucher l'imagination vers de nouveaux horizons
Date d'inscription : 28/09/2016

MessageSujet: Re: La cité des temps figés commentaire   Jeu 11 Mai 2017 - 11:22

Salut!

Hé ben, qu'est ce que je ferrai sans toi ma petite Dine (j'allais mettre ma petite dinette et puis je me suis dit que ça faisait bizarre^).

Je corrige tout ça en arrivant chez moi ce soir.

Sinon ça y est, tu as enfin commencé cette délicieuse œuvre qu'est Scrubs?

_________________
"On ne souffre jamais que du mal que nous font ceux qu'on aime. Le mal qui vient d'un ennemi ne compte pas" Invité, ou peut-être bien Victor Hugo, je ne sais plus



Revenir en haut Aller en bas
Rin
J'adore ce forum!
avatar

Féminin Nombre de messages : 270
Age : 20
Loisirs : Dormir
Date d'inscription : 03/02/2017

MessageSujet: Re: La cité des temps figés commentaire   Jeu 15 Juin 2017 - 16:17

Heya Tassa Hi

Après une éternité, je me suis enfin décidée à commencer ma lecture de ton histoire Razz
Je tiens juste à dire que je n'ai pas lu les précédents commentaires, je refuse de me spoiler comme ça :(
(ça risque d'être un peu long xD)

Prologue :
Bon, je ne te le cache pas, c'est un tout petit peu cliché Razz Mais en même temps, je comprends parfaitement pourquoi tu as utilisé un accident de voiture (pour te dire, moi aussi je l'ai déjà fait, donc je ne juge pas du tout xD) : parce que de une, concrètement, on s'en fiche un peu de la vie qu'à pu mener ton personnage, si l'histoire porte sur ce nouveau monde. Et de deux, comme bien expliqué dans ce prologue avec les stats, les morts violentes et les jeunes, c'est pas super :(
Personnellement, ça ne me gène pas, de toute façon, qu'il soit mort drogué, d'une surdose d'anesthésiant chez le dentiste, ou en aillant glissé sur une feuille, le but c'était de le faire mourir, donc c'est pas un problème x) Et puis j'aime bien la façon dont ton personnage y réagit, justement avec ses stats, on voit vraiment que t'as pas voulut faire une bête mort toute simple et que tu voulais rendre ça un peu unique, et puis ça introduit la façon de penser du perso mais j'y reviendrai après

Chapitre 1 :

Quelques corrections:
 


Alors alors alors  Very Happy
Déjà, le héros a un certains vocabulaire technique/scientifique (les stats, allusion aux nerfs optiques, soigner l'insolation...) et j'aime bien ce genre de personnage (ça change des jeunes filles émotives (je tiens à dire que je n'ai rien contre elles, ce sont à ces personnages que je m'identifie le mieux puisque j'en suis une moi même Razz)). J'espère qu'il continuera à être comme ça ! (en plus on apprend des trucs  Cool )


J'ai mis un petit moment à comprendre qu'il racontait son expérience bien après l'avoir vécu (surtout le "nous autres anomalies temporelles" qui apparaît comme ça d'un coup, j'ai du relire plusieurs fois mais au moins on comprend dans ce même chapitre à quoi il faisait référence), puisqu'il parle comme s'il connaissait l'endroit alors que c'est impossible au moment de sa première traversée


Ooooh, sinon j'aime bien la partie sur les boucles temporelles :3 (mais j'adore en temps normal les théories sur le temps ^^)
Puis le principe même d'un monde en dehors du temps, avec des gens et avec une espère de "règle cosmique", fallait le trouver ! Mais dans ce cas, les lois de la physiques sont-elles différentes ? Il n'y a que 3 dimensions dans ce monde du coup ? Comment il font pour vivre s'ils sont hors de temps ? Ou alors est-ce que je suis trop impatiente et ce sera plus expliqué plus tard ? Désolée, mais j'aime trop ce genre de sujet, il FAUT que je sache Razz

Tassa a écrit:
-Tu te rendras compte que de nombreuses choses que tu croyais impossible sont monnaie courante ici.

J'ai hâte *-* J'ai vraiment envie de voir ce que tu vas faire de ce monde Very Happy


Pour conclure, j'ai vraiment apprécié ce début, comme tu as pu le remarqué, ça touche à un thème que j'aime beaucoup mais du coup, pour l'instant je me pose deux grosses questions :
- Quelles sont les conséquences de l'existence d'un tel endroit ? (avec les variantes du style "Comment les gens ont-ils survécus dans un désert au début ?" et "Pourquoi dans ce monde il existe une possibilité de survivre si c'était juste pour tuer des gens ?")
- Quelle va être l'intrigue ? Razz Parce que certes, on a une introduction à un nouveau monde, mais du coup je me demande ce qui va bien pouvoir déraper là-dedans, et je suis vraiment impatiente de le découvrir !

(PS : pas grand chose à dire sur le style d'écriture, je le trouve fluide, la seule remarque que j'ai à faire, je l'ai dit dans la partie correction ^^)

J'espère t'avoir aidé une petit peu ogard

_________________
"If you can't fly, then run. If you can't run, then walk. If you can't walk, then crawl. But whatever you do, you have to keep moving forward."

Martin Luther King Jr
Revenir en haut Aller en bas
Tassa
J'adore ce forum!
avatar

Masculin Nombre de messages : 243
Age : 25
Localisation : Tout au bout de la terre, en face de la mer!
Loisirs : Chevaucher l'imagination vers de nouveaux horizons
Date d'inscription : 28/09/2016

MessageSujet: Re: La cité des temps figés commentaire   Dim 18 Juin 2017 - 20:21

Salut Rin! C'est cool de voir que j'attire encore des lecteurs, j'espère que tu passeras un bon moment en compagnie de ma plume Smile!

Déjà merci pour les corrections, elles avaient échappés aux yeux acérés des autres membres du forum! Chapeau.

Je suis bien content que Nathan te plaise, je n'ai pas eu le temps d'étoffer sa personnalité dans les premiers chapitres, simplement ses réactions face à ce qui lui arrive, et après plusieurs retours je me demandais s'il n'était pas trop "robotique". Ça me rassure qu'il te plaise aussi!

Ne t'inquiètes pas, cette histoire de boucle temporelle sera rapidement développée si tu continues ta lecture! Les chapitres suivants sont remplies de révélations et d'explications. Et si tu avances un peu, je discuterais volontiers avec toi de la suite à donner à l'histoire Wink!

A bientôt!

_________________
"On ne souffre jamais que du mal que nous font ceux qu'on aime. Le mal qui vient d'un ennemi ne compte pas" Invité, ou peut-être bien Victor Hugo, je ne sais plus



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La cité des temps figés commentaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
La cité des temps figés commentaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» [Jordan, Robert] La Roue du Temps - tome 4: La Bannière du Dragon
» Figé dans le temps
» Commentaire Il est temps pour toi de vivre ta vie
» Le temps s'est figé.
» Je chante pour passer le temps (Philippe Léotard)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Les Galeries :: Récits fantastiques / bit-lit :: commentaires-
Sauter vers: