Atelier d'écriture

Communauté d'écrivains en herbe
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La cité des temps figés commentaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Rin
J'adore ce forum!
avatar

Féminin Nombre de messages : 300
Age : 20
Loisirs : Dormir
Date d'inscription : 03/02/2017

MessageSujet: Re: La cité des temps figés commentaire   Ven 14 Juil 2017 - 0:02

Hi

Je sais que tu n'as pas encore répondu pour mon précédent commentaire, mais je pars quelques jours, comme ça tu auras un commentaire en réserve pour ce week end Mr Green

Chapitre 4

Corrections:
 


J'aime Seven. Je l'aime vraiment beaucoup. Il a une personnalité qui m'attire carrément, j'espère qu'on continuera de le voir Very Happy

Par contre Nathan est passé de l'épreuve de base à l'épreuve la plus compliquée ? Peut-être faudrait-il rajouter une épreuve ? Surtout que deux épreuves, c'est pas beaucoup pour évaluer quelqu'un Razz
Aussi j'espère sincèrement qu'après ce chapitre il ne se posera enfin plus de questions ! (bon ok, d'après la conversion du temps, il est dans la ville que depuis quelques heures... mais il a quand même été un moment dans le désert non ?)

Ce serait sympa aussi à la fin, de développer un tout petit peu quand il repense à sa famille. Ça peut être son père en particulier, sa mère, un frère ou une sœur, ses potes, son/sa petit(e) amie(e)... Parce que le terme « famille » est vague, on compatirait plus facilement avec un exemple concret


Sinon, un des plus gros problèmes avec les descriptions, c'est qu'elles sont passives
C'est-à-dire qu'on a juste un enchaînement de descriptions de lieux, de personnages, tout simplement de ce que Nathan voit. Alors ne t'inquiète pas, il y a une façon toute simple d'y remédier Very Happy C'est d'intégrer la description dans le mouvement, dans une action, afin que cela fasse plus naturel. Dans la vraie vie, on ne passe pas notre temps à décrire dans notre tête ce qu'on voit, mais on remarque plutôt des détails en fonction de ce que l'on fait, de où on va. Petits exemples tout bêtes :
→ « En ouvrant la porte grinçante de l'armoire en bois noir, il trouva... », « il s'accouda au rebord de la petite fenêtre, seule source de lumière dans cette unique pièce », « il trébucha maladroitement sur les froufrous dépassant du tapis bleu brodé »...
Bien sûr, cela doit rester "naturel", c'est à dire que cela doit concorder avec le personnage. Si on prend mon dernier exemple, j'ai du mal à imaginer Nathan se cassant la figure par inadvertance  mdr
Pareil pour décrire le physique des personnes, ne pas hésiter à le décrire à travers d'une action du personnage en question, sur le même modèle.
+ même remarque que sur le chapitre précédent, essaie d'ajouter des odeurs, des bruits, des sensations, tout ce qui peut rendre réel un contexte, un lieu


J'ai mis du temps à le remarquer aussi, mais les dialogues s'enchainent assez vite. Ce n'est pas l'absence de description entre les paroles de chacun qui me gêne le plus dans les dialogues, mais le fait de ne pas avoir de verbes de parole (il s'écria, il murmura...). On est donc obligé de se baser sur la ponctuation pour savoir ce que ressentent vraiment les personnages. Pour Seven, ça ne pose pas de problème puisqu'on cerne très vite son caractère, mais je pense que c'est vraiment dommageable pour Nathan, et c'est peut-être ce qui donne (probablement à tort ?) l'impression qu'il est totalement blasé et pas vraiment intéressé par ce qui lui arrive.


Une question perdure encore, est-ce qu'on va savoir ce qu'ont fait les gens comme changements temporels ? Est-ce que le degré de changement est lié à leur potentiel de Création... ? Car j'aimerai bien savoir ce que Nathan a fait pour que l'Univers ait décidé de lui balancer une camionnette dessus xD

Tassa a écrit:
Si le temps forme bien un boucle, il devrait donc être possible de les revoir non ? Il y a juste à attendre que la boucle revienne à la bonne place. Mais dans ce cas, un autre nous aura-t-il pris notre place ? Et quand bien même... J'ai demandé, autour de moi...
→ Tiens, Seven soulève une question intéressante je trouve... Quand une personne est exclue du temps, est-ce qu'elle est remplacée par un autre ? Et si cet autre ne respecte pas la boucle, que se passe-t-il ?


Bref, j'ai préféré de loin ce chapitre-ci au chapitre 3, qui était un peu plus mou, alors que là, rien que les interventions de Seven ont suffit à me distraire ! Smile C'est vrai que concrètement on apprend pas grand chose de plus, mais j'imagine que ça viendra pour plus tard Very Happy (et puis c'est cool de voir que Nathan va avoir un nouvel ami fond )
(Bon, c'est un peu le bazar dans ce commentaire, donc prends ton temps pour répondre ^^)

_________________
"If you can't fly, then run. If you can't run, then walk. If you can't walk, then crawl. But whatever you do, you have to keep moving forward."

Martin Luther King Jr
Revenir en haut Aller en bas
Tassa
J'adore ce forum!
avatar

Masculin Nombre de messages : 251
Age : 25
Localisation : Tout au bout de la terre, en face de la mer!
Loisirs : Chevaucher l'imagination vers de nouveaux horizons
Date d'inscription : 28/09/2016

MessageSujet: Re: La cité des temps figés commentaire   Ven 14 Juil 2017 - 20:59

Et bien, tu avances vite Smile! Voilà qui est plaisant!

Les fautes ont été corrigées, merci d'avoir pris le temps de les pointer.

Alors dans l'ordre:


Citation :
Alors au début, j'ai été un peu surprise par la modernité de la cité, je m'attendais pas à y voir différentes technologies, mais juste une cité un peu vieille. Après coup, je suis contente, car avec la Création, ne pas pouvoir créer des trucs technologiques, c'eut été étrange Razz
Par contre, j'ai du mal à comprendre comment les bâtiments les plus modernes peuvent se trouver au centre ? J'aurai pensé que ce serait l'inverse
Et pourquoi ils ont gardé le sable ? Ça doit absolument pas être facile de marcher là dedans, surtout avec certaines chaussures xD

La technologie disponible est même plus avancée que la nôtre. J'ai mis les bâtiments les plus récents au centre car c'est là qu'est le pouvoir, mas c'est vrai que j'aurais pu le mettre ailleurs.

Quand au sable, et bien, tout le monde n'est pas habitué aux environnements bétonnés, et cela peut déranger certains. C'est là également pour souligner les inagalités dans la ville.

Citation :
Comme d'habitude, Nathan est un peu difficile à cause de ses doutes et de ses hésitations, il y aurait peut-être quelques phrases à modifier.

Citation :
Sinon en règle générale, j'aime beaucoup m'aligner avec les sentiments des personnages. Du coup quand les gens se moquent de Nathan car il galère, j'étais comme lui, j'avais un peu la haine x) C'est quelque chose que j'aime bien voir dans les histoires, et comme Nathan est souvent pragmatique, (et j(ai peut-être tort, mais un peu distant de ses émotions) pouvoir m'aligner sur ce qu'il ressent me fait l'aimer un petit peu plus, donc si tu souhaites continuer sur cette lancée, je t'y encourage ! Very Happy

Tu me fais douter de Nathan! T'es-t-il aussi insupportable que ça?

Citation :

En conclusion, même si j'ai lu ce chapitre en étant un peu interrompue, ça a peut-être un peu joué, mais j'aurai préféré voir plus de choses ! Car on a juste vu un peu plus de la ville et fait faire 2 tests au personnage principal, j'aurai vraiment préféré qu'il y ait plus "d'événements" Smile Pas forcément de l'action, mais quelque chose qui se passe, car je suis restée un tout petit peu sur ma faim ^^ (Même si je suis quand même contente d'avoir pu en apprendre plus sur les tests qu'ils doivent passer et les examinateurs qui n'ont visiblement aucune notion du mot "pédagogie" xD(en plus d'une bonne ville moderne Very Happy))

C'est vrai que je prends mon temps, mais j'étais parti sur un texte assez long, il faut bien mettre en plus l'histoire! J'essayerais de dynamiser à la réécriture.

Citation :
J'aime Seven. Je l'aime vraiment beaucoup. Il a une personnalité qui m'attire carrément, j'espère qu'on continuera de le voir Very Happy

Oui, je l'aime bien aussi, et ce sera un personnage central de l'histoire. Il aura une influence conséquente sur Nathan.
Citation :


Par contre Nathan est passé de l'épreuve de base à l'épreuve la plus compliquée ? Peut-être faudrait-il rajouter une épreuve ? Surtout que deux épreuves, c'est pas beaucoup pour évaluer quelqu'un Razz
Aussi j'espère sincèrement qu'après ce chapitre il ne se posera enfin plus de questions ! (bon ok, d'après la conversion du temps, il est dans la ville que depuis quelques heures... mais il a quand même été un moment dans le désert non ?)

Oui. Il ne s'y pas encore habitué à toute cette nouveauté, mais cela viendra! Moi je pense qu'à sa place, j'aurais aussi du mal avec tout ces changements et ses convictions qui éclatent!

Citation :
Ce serait sympa aussi à la fin, de développer un tout petit peu quand il repense à sa famille. Ça peut être son père en particulier, sa mère, un frère ou une sœur, ses potes, son/sa petit(e) amie(e)... Parce que le terme « famille » est vague, on compatirait plus facilement avec un exemple concret

Je note. Mais de mon point de vue, quand Nathan raconte l'histoire, cela se passe bien longtemps après, et il a quasiment oublié sa vie sur terre, tout n'est que brume dans sa mémoire. C'est pour cela que je ne voulais pas trop rentrer dans les détails. J'écrirais là dessus, et les fragments dont il se souvient.

Citation :
Sinon, un des plus gros problèmes avec les descriptions, c'est qu'elles sont passives
C'est-à-dire qu'on a juste un enchaînement de descriptions de lieux, de personnages, tout simplement de ce que Nathan voit. Alors ne t'inquiète pas, il y a une façon toute simple d'y remédier Very Happy C'est d'intégrer la description dans le mouvement, dans une action, afin que cela fasse plus naturel. Dans la vraie vie, on ne passe pas notre temps à décrire dans notre tête ce qu'on voit, mais on remarque plutôt des détails en fonction de ce que l'on fait, de où on va. Petits exemples tout bêtes :
→ « En ouvrant la porte grinçante de l'armoire en bois noir, il trouva... », « il s'accouda au rebord de la petite fenêtre, seule source de lumière dans cette unique pièce », « il trébucha maladroitement sur les froufrous dépassant du tapis bleu brodé »...
Bien sûr, cela doit rester "naturel", c'est à dire que cela doit concorder avec le personnage. Si on prend mon dernier exemple, j'ai du mal à imaginer Nathan se cassant la figure par inadvertance mdr
Pareil pour décrire le physique des personnes, ne pas hésiter à le décrire à travers d'une action du personnage en question, sur le même modèle.
+ même remarque que sur le chapitre précédent, essaie d'ajouter des odeurs, des bruits, des sensations, tout ce qui peut rendre réel un contexte, un lieu

Fair enough.

Citation :
J'ai mis du temps à le remarquer aussi, mais les dialogues s'enchainent assez vite. Ce n'est pas l'absence de description entre les paroles de chacun qui me gêne le plus dans les dialogues, mais le fait de ne pas avoir de verbes de parole (il s'écria, il murmura...). On est donc obligé de se baser sur la ponctuation pour savoir ce que ressentent vraiment les personnages. Pour Seven, ça ne pose pas de problème puisqu'on cerne très vite son caractère, mais je pense que c'est vraiment dommageable pour Nathan, et c'est peut-être ce qui donne (probablement à tort ?) l'impression qu'il est totalement blasé et pas vraiment intéressé par ce qui lui arrive.

Les dialogues sont pour le moment tous des discussions à deux, je ne voyais pas l'utilité de préciser qui parle à chaque fois. Cela change dans les discussions avec plus de monde.

Citation :
Une question perdure encore, est-ce qu'on va savoir ce qu'ont fait les gens comme changements temporels ? Est-ce que le degré de changement est lié à leur potentiel de Création... ? Car j'aimerai bien savoir ce que Nathan a fait pour que l'Univers ait décidé de lui balancer une camionnette dessus xD

Non. Libre à chacun de l'imaginer! Je l'exploiterais peut-être plus tard, j'ai déjà pas mal de matériaux pour le moment!

Citation :
Bref, j'ai préféré de loin ce chapitre-ci au chapitre 3, qui était un peu plus mou, alors que là, rien que les interventions de Seven ont suffit à me distraire ! Smile C'est vrai que concrètement on apprend pas grand chose de plus, mais j'imagine que ça viendra pour plus tard Very Happy (et puis c'est cool de voir que Nathan va avoir un nouvel ami fond )

Tant mieux! Seven sera vraiment un personnage important, et je voulais marquer sa première apparition. Je suis content que le chapitre t'es plu Smile!
Je dirais même que ton commentaire m'a donné encore plus envie d'écrire la suite.

Il faut que j'imprime mon texte, je réécris mieux sur format papier. Je garde toutes tes remarques sous le coude.

Passe un bon weekend!

_________________
"On ne souffre jamais que du mal que nous font ceux qu'on aime. Le mal qui vient d'un ennemi ne compte pas" Invité, ou peut-être bien Victor Hugo, je ne sais plus



Revenir en haut Aller en bas
Rin
J'adore ce forum!
avatar

Féminin Nombre de messages : 300
Age : 20
Loisirs : Dormir
Date d'inscription : 03/02/2017

MessageSujet: Re: La cité des temps figés commentaire   Lun 17 Juil 2017 - 23:38

Yo, me revoilà ! Very Happy

Chapitre 5

Corrections:
 

Bon, en tout cas, je suis globalement contente !
Certes, il y a toujours un léger problème avec les descriptions (comme je l'ai expliqué dans mon commentaire précédant), mais ce chapitre (et le suivant) étaient déjà écrit avant, donc je pense que tu auras le temps pour perfectionner un peu tes descriptions de ce côté là Wink
Nathan a l'air plus sûr de lui et ça fait plaisir ! Il lui manque juste encore un petit peu d'émotions supplémentaires pour que je compatisse encore plus !

Donc sinon, les Veilleurs servent à faire un contrôle de l'usage de la Création, mais comment ils peuvent être partout ? Car les problèmes soulevés par Jared (corruption des opinions, tout ça...), ça m'a l'air assez difficile à gérer !
Sinon j'aime le principe de la cité état en fait. Plus j'apprends que la ville est avancée technologiquement, plus ça me plait ! Mais ça doit demander un travail titanesque à ceux qui gèrent la ville !

Tassa a écrit:
Certes, je me retrouvais coupé de tout ce que j'avais jamais connu, mais j'avais échappé à la mort ! De mon malheur, une nouvelle opportunité était née ! Je m'estimais beaucoup trop jeune pour que ma vie se termine. Je voulais vivre, explorer de nouvelles choses, faire de nouvelles expériences, et une occasion m'était donnée !
→ Ouiiiii c'est ça l'esprit ! Very Happy Il faut continuer à penser plus comme ça ! (sérieusement, je le trouve plus sympathique quand il a envie d'aventures ^^)

C'est rigolo et plutôt bien pensé le principe de clepsie ! Par contre c'est vrai que ça doit être bien galère de s'adapter aux changements mdr (et je vois mal comment on peut s'y habituer Razz)
Nathan a raison de vouloir prendre une valeur universelle, (et puis ça colle bien au personnage !) mais je sais pas, j'ai l'impression qu'avoir une valeur changeante peut leur éviter de devenir fou à cause du temps qui passe toujours de la même façon x) (ce n'est que mon avis ^^)

Bon pour une fois je ne sais pas comment conclure, vu que j'ai tout dit dans mon intro mdr
J'attends quand même de voir des difficultés lui tomber dessus (sinon ce serait pas drôle et moins gratifiant de le voir "grandir" Smile ) J'ai vraiment envie de lui voir des obstacles, et surtout de voir comment il va les gérer ! (Car ça me semble plutôt important Wink)


EDIT :
Tassa a écrit:
Je note. Mais de mon point de vue, quand Nathan raconte l'histoire, cela se passe bien longtemps après, et il a quasiment oublié sa vie sur terre, tout n'est que brume dans sa mémoire. C'est pour cela que je ne voulais pas trop rentrer dans les détails. J'écrirais là dessus, et les fragments dont il se souvient.
Hum, c'est sûr, mais à ce moment là je pense quand même qu'il était capable de s'en souvenir ^^ Car on ne ressent pas totalement le fait qu'il nous raconter son passé, car même si on a quelques phrases qui peuvent le faire penser, dans l'ensemble ça ressemble plus à une histoire qui se déroule en même temps que nous la lisons, plutôt qu'à une histoire qui nous est racontée ^^
Mais libre à toi d'accentuer ou non ce côté là Wink

_________________
"If you can't fly, then run. If you can't run, then walk. If you can't walk, then crawl. But whatever you do, you have to keep moving forward."

Martin Luther King Jr
Revenir en haut Aller en bas
Dine
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 722
Localisation : un pays froid et humide
Loisirs : En plein travaux, de retour bientôt
Date d'inscription : 07/02/2016

MessageSujet: Re: La cité des temps figés commentaire   Mar 18 Juil 2017 - 13:51

Wouh! Dis-donc! Rin m'a carrément coiffé au poteau sur ce coup!  affraid

alors, retrouvons Nathan dans le dôme du tonnerre!

Chapitre 4: je commence par mes petites annotations  Wink

Spoiler:
 

J'ai encore bien aimé ce chapitre, ce Seven me plait, il a vraiment l'air sympathique et donne une autre dimension à l'histoire.

Seven, non mais Tassa, t'abuses, c'est quoi ce nom?! Ceci dit en passant j'aime bien celui du bar, là, t'as eu de l'inspi!  Very Happy  Bref, à sa façon, ce seven donne pas mal d'infos sur ce monde et le quotidien de ses habitants.

J'aime vraiment ta façon d'écrire, on croirait presque que c'est facile et puis tu apportes vraiment de bonnes infos. tes persos posent les bonnes questions et donnent les bonnes réponses, celles qui permettent de nous focaliser sur ce qu'il faut savoir (c'est qu'il en dévoile peu à la fois notre Tassa mais perso, ça me conviens.)
L'intrigue, le but de ce chapitre est bien amené et laisse une question en suspend: Seven et Nathan feront-ils equipe et parviendront-ils à trouver un moyen de voyager? qu'adviendra-t-il alors?

Et Nathan pense enfin à ce qu'il a laissé derrière lui et je t'avoue que c'est appréciable. Tu me diras, c'est la première fois qu'il se pose vraiment. Ce qui serait bien ici, serait d'en profiter pour développer davantage car en fait on ne sait rien de lui, de sa famille. A t-il des frères, des sœurs? que faisaient-ils? Je pense que le probleme qui se pose est qu'il raconte cela d'un point de vue ultérieur aux évenemznts et qu'il a revu ses proches entre temps. Ceci dit rien ne t'empèche de caler quelques infos non? Qu'en pense-tu?

J'ai bien aimé ton histoire de clepsie aussi, c'est original à mon goût, un peu le bordel, mais je crois avoir rarement vu ca circ . Bref, un bon chapitre, plus distrayant encore que le précédent grâce à Seven et à la découverte de cette boisson locale qui rendent vraiment ton monde plus réel et "perceptible". J'ai hâte d'en savoir plus cheers bye!

Et je rage car IMPOSSIBLE de mettre la main sur cette fichue série Scrubs! pascontent


Dernière édition par Dine le Mar 18 Juil 2017 - 15:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tassa
J'adore ce forum!
avatar

Masculin Nombre de messages : 251
Age : 25
Localisation : Tout au bout de la terre, en face de la mer!
Loisirs : Chevaucher l'imagination vers de nouveaux horizons
Date d'inscription : 28/09/2016

MessageSujet: Re: La cité des temps figés commentaire   Mar 18 Juil 2017 - 15:16

@Rin

Rin a écrit:
Yo, me revoilà ! Very Happy

Welcome back!

Rin a écrit:
Bon, en tout cas, je suis globalement contente !
Certes, il y a toujours un léger problème avec les descriptions (comme je l'ai expliqué dans mon commentaire précédant), mais ce chapitre (et le suivant) étaient déjà écrit avant, donc je pense que tu auras le temps pour perfectionner un peu tes descriptions de ce côté là Wink

C'est gentil de me laisser le temps de me retourner Smile Smile!

Rin a écrit:
Nathan a l'air plus sûr de lui et ça fait plaisir ! Il lui manque juste encore un petit peu d'émotions supplémentaires pour que je compatisse encore plus !

Tant mieux. Je sens que tu finiras bien par l'aimer Very Happy! Faut juste que je le fasse tomber amoureux ce garçon Smile

Rin a écrit:
Donc sinon, les Veilleurs servent à faire un contrôle de l'usage de la Création, mais comment ils peuvent être partout ? Car les problèmes soulevés par Jared (corruption des opinions, tout ça...), ça m'a l'air assez difficile à gérer !

Et ça l'est! Mais Nathan va suivre une formation complète, j'aurais le temps d'y revenir plus tard sur les moyens à la disposition des Veilleurs.
Comme d'habitude, un plaisir de lire ton commentaire Smile

@Dine

Dine a écrit:

Mar 18 Juil 2017 - 13:51  
Wouh! Dis-donc! Rin m'a carrément coiffé au poteau sur ce coup!  affraid

Et oui elle est trop forte!

Dine a écrit:
J'ai encore bien aimé ce chapitre, ce Seven me plait, il a vraiment l'air sympathique.

Seven, non mais Tassa, t'abuses, c'est quoi ce nom?! Ceci dit en passant j'aime bien celui du bar, là, t'as eu de l'inspi!  Very Happy  Bref, ce seven donne pas mal d'infos à sa façon.

J'adore ce nom perso Smile. Et je suis très content que tu trouves Seven sympathique, c'était un peu le but que j'avais en tête en écrivant Smile.

Dine a écrit:
J'aime vraiment ta façon d'écrire, on croirait presque que c'est facile et puis tu apportes vraiment de bonnes infos. tes persos posent les bonnes questions et donnent les bonnes réponses, celles qui permettent de nous focaliser sur ce qu'il faut savoir ('est qu'il en dévoile peu à la fois notre Tassa, mais perso, ça me conviens.)
L'intrigue, le but de ce chapitre est bien amené et laisse une question en suspend: parviendront-ils à trouver un moyen de voyager? qu'adviendra-t-il alors?

Embarassed  Embarassed  fond  fond

Dine a écrit:
Nathan pense enfin à ce qu'il a laissé derrière lui et je t'avoue que c'est appréciable. Tu me diras, c'est la première fois qu'il se pose vraiment donc. Ce qui serait bien ici, serait d'en profiter pour développer davantage car en fait on ne sait rien de lui, de sa famille. A t-il des frères, des sœurs? que font-ils?

Le souvenir de son passé est maintenant flou pour Nathan (et pour moi aussi, je l'avoue, d'où le manque de détails :p), mais c'est noté, j'essayerais de détailler un peu plus ses proches.

Dine a écrit:
Et je rage car IMPOSSIBLE de mettre la main sur cette fichue série Scrubs! pascontent

Impossible pour moi de laisser une damoiselle en détresse comme cela, surtout si l'on parle d'une œuvre de cette qualité!

https://www.scrubs-tv.net/saison1.html

C'est une des rares séries où la VF ne me dérange pas, la VO est très bien aussi, donc fais-toi plaisir!

_________________
"On ne souffre jamais que du mal que nous font ceux qu'on aime. Le mal qui vient d'un ennemi ne compte pas" Invité, ou peut-être bien Victor Hugo, je ne sais plus



Revenir en haut Aller en bas
Dine
modératrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 722
Localisation : un pays froid et humide
Loisirs : En plein travaux, de retour bientôt
Date d'inscription : 07/02/2016

MessageSujet: Re: La cité des temps figés commentaire   Mer 19 Juil 2017 - 8:37

Bon et bien je sens que je vais me mettre au streaming alors, merci Tassa circ ::love::

_________________
En plein travaux, de retour bientôt  hippo

"On qualifie d'impossible les choses que l'on n'a pas vraiment envie de faire."

                                                                                                      Mike Horn
Revenir en haut Aller en bas
FiorDiLatte
Mouais, moi, je m'y connais déjà pas mal


Féminin Nombre de messages : 60
Age : 32
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 24/04/2017

MessageSujet: Re: La cité des temps figés commentaire   Mer 19 Juil 2017 - 14:44

Coucou Tassa !

Je viens lire la première partie de ton chapitre 1 Smile

Juste en intro, pour t'expliquer comment je fonctionne : je fais un relevé pas à pas pendant ma lecture (pour les fautes, coquilles, et commentaires qui ne servent à rien mais que j'ai envie de dire quand même) et ensuite je te donne mon avis général.

Allez, zou :

Citation :
La première chose que je remarquais fut la chaleur ambiante.
remarquai

Citation :
J'essayais de me concentrer sur la tête.
J'essayai (quand j'ai un doute entre passé simple et imparfait, je tranche en utilisant la 3è personne du singulier)

Citation :
Je tentais de me relever, en vain. Puis le son me parvient, d’abord tenu, puis de plus en plus audible.
tentai/parvint/ténu

Citation :
Ma vue se stabilisa, et je me redressais sur les coudes, la tête toujours au dessus de moi.
redressai

Citation :
La femme – il s’agissait bien d’une femme - me pris sous les bras et m’aida à me relever.
prit

Citation :
J’en restais bouche bée, mon cerveau incapable de concevoir [traiter ?] l’information que mes nerfs optiques lui transmettaient.
restai

Citation :
Et l’inconnue me pris par la main, m’emmenant à sa suite.
prit

Citation :
Le souvenir me percuta et me fit l’effet d’une bombe. La lumière, le bruit de klaxon, le choc…
Je trouve le choix du verbe percuter vraiment intéressant (oserais-je dire... percutant ?  Mr Green) pour l'écho qu'il renvoie de l'accident. Tu pourrais peut-être même pousser encore plus le rappel, avec quelque chose du genre "le souvenir me percuta, tout autant que je l'avais été dans la réalité" ?

Citation :
Bien forcé, je lui emboîtais le pas.
emboîtai

Citation :
Je notais que je portais les mêmes vêtements que  dans mon dernier souvenir,
notai

Citation :
j'ai fini ma dernière ration d'eau juste avant de te trouver et j'étais sur le chemin du retour quand je t'ai trouvé.
Pour éviter la répétition, je suggère de supprimer la fin et de réorganiser un peu, comme ça : juste avant de te trouver. J'étais sur le chemin du retour."

Citation :
J’accrochais mon regard dans le sien.
J'accrochai (un petit conflit avec la première personne du passé simple ? Razz)
accrocher le regard à ou dans ? j'ai un doute scratch  

Citation :
- Tu es mort.
et même pas moyen d'être tranquille, malgré tout ! C'est pas ta journée !

Citation :
Je restais interdit, sûr d’avoir mal compris.
Devine Smile

Citation :
- Ta vie sur terre est finie.
Terre

Citation :
- Tu sais, que tu me crois ou pas,
croies

Citation :
Nous y trouverons de l’eau, des vêtements, de la nourriture et  de l’ombre pour se reposer.
nous, je dirais

Citation :
Et je lui emboîtais le pas.
...

Citation :
Tous, nous autre anomalies temporelles,
autres

Citation :
Sur terre, les régions sans aucune forme de vie sont rares.
Terre

Citation :
Ainsi, il existe des endroits comme le Namaqualand, un désert situé entre l’Afrique du Sud et la Namibie. C’est une des régions les plus chaudes au monde. Mais, au début du printemps, le Namaqualand, normalement aride, se voit momentanément couvert d’un tapis de végétations luxuriantes aux teintes incroyables. Le sol se couvre de mauve, de jaune, de rouge, tout un kaléidoscope de couleurs. Un vrai miracle. C’est une région que j’aurais voulu visiter de mon vivant sur terre. Je doute pouvoir le faire, maintenant.
J'ai beaucoup aimé ce passage, très joliment rédigé !

Citation :
Ici, rien ne pousse ni ne croit
croît
Mais en fait, je trouve ça  redondant, je pense que tu pourrais abandonner le croît.

Citation :
Quand à la pluie, elle ne tombe jamais,
Quant

Citation :
Beaucoup de personnes ayant visité un désert parlent de la majesté qui s’en dégagent, du calme et de la sérénité qu’ils y ont trouvé.
pour accorder avec personnes, il faut employer elles à la fin, sinon tu changes le début en "beaucoup de gens"

Citation :
Personne n’a jamais dit cela à propos de celui de Karnak. Au contraire, tout le monde s’accorde à dire que l’endroit n’est que mort et désolation. Le simple fait de le mentionner fait froid dans le dos. Aujourd’hui encore, le souvenir de ma première traversée me hante, comme beaucoup.
Beau passage, celui-ci aussi.

Citation :
Mon guide m’avait fait marché je ne sais combien de temps,
marcher

Citation :
Je me résignais mentalement, et essayais d’appeler la folle qui m’entraînait à sa suite.
résignai/essayai -- pauvre Bahha, soit dit en passant, il la traite bien mal, ton Nathan ! ^^

Citation :
Mais il dut bien avoir lieu, car quand je me réveillais le désert avait disparu.
réveillai

Citation :
Elle épuise la victime et au-delà de quarante et un degré,
degrés

Citation :
elle peut entraîner des complications cérébrales, voir des décès.
je pense qu'un seul suffira Smile

Citation :
veiller à la refroidir en la mouillant avec de l’eau froide.
tout ceci me semble un peu redondant...
veiller à faire baisser sa température avec de l'eau froide ?

Citation :
Je me relevais sur les coudes.
relevai

Citation :
Elle me tendit un bol d’eau que j’avalais goulûment.
décidément, tu ne veux pas, hein !!

Citation :
J’essayais de m’asseoir, mais Bahha m’en empêcha.

Citation :
J’observais ma peau.

Citation :
Je jetais un coup d’œil circulaire. Plusiuers jarres et caissons,
plusieurs

Citation :
Je l’observais de plus prêt alors qu’elle s’affairait.
près (même faute quelques lignes après)

Citation :
- Je suis sûr que tu aurais fait la même chose à ma place.
sûre (c'est Bahha qui parle, non ?)

Citation :
- Peut-être. Mais c’est toi qui l'a fait.
l'as

Bon, alors globalement je trouve ton récit vraiment intéressant. Il pose pas mal de questions et le rythme est là, tout comme quelques descriptions sympas.
Je me demande pourquoi Bahha tenait tant à le sortir de là, et ce qu'il y fait, etc. donc je reviendrai lire la suite bientôt !

Ah, juste une chose : au sujet des fautes. Je le fais un peu par déformation professionnelle (je suis traductrice, et il m'arrive de corriger les traductions d'autres traducteurs, donc traquer la petite bête fait partie de mon boulot), je le fais machinalement, n'y vois rien de méchant. Si tu préfères que je me concentre sur le fond, pas de souci, dis-le et je mettrai ça de côté.

A bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
http://ecrire.ingoo.us/t6934-espace-personnel_fiordilatte
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La cité des temps figés commentaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
La cité des temps figés commentaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» [Jordan, Robert] La Roue du Temps - tome 4: La Bannière du Dragon
» Figé dans le temps
» Commentaire Il est temps pour toi de vivre ta vie
» Le temps s'est figé.
» Je chante pour passer le temps (Philippe Léotard)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atelier d'écriture :: Lorsqu'écrire devient aussi impérieux que respirer - Atelier d'écriture :: Les Galeries :: Récits fantastiques / bit-lit :: commentaires-
Sauter vers: